MALI: Romano Prodi calme tout le monde : «Une action militaire dans le nord du Mali ne sera possible qu’en septembre 2013 »
Source : Autres presses : Dernière Mise à jour : 22/11/2012
Lu : 181 fois

Douche froide de Romano Prodi ce mardi pour ceux qui pensaient à une intervention militaire pour libérer le nord du Mali des islamistes. L’envoyé spécial de l’ONU au sahel Romano Prodi a affirme lors d’une conférence de presse ce mardi à Rabat qu’une action militaire au nord du pays se serait possible qu’en septembre 2013.

Tous les experts (politiques et militaires) sont d'accord pour dire qu'une intervention militaire ne pourrait avoir lieu qu'en septembre 2013, a affirmé M. Prodi, qui s'exprimait, lors d'une conférence de presse à Rabat. Cette déclaration de l’envoyé spécial de l’ONU au sahel remet à plus tard tous les plans d’invasion de la CEDEAO. En effet le 11 novembre dernier, la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a approuvé l'envoi dans le nord du Mali, contrôlé par des groupes islamistes armés, d'une force militaire soutenue par des pays occidentaux, mais déjà les États Unis avaient marqué leur réserve d’abord a propos de la capacité de l’institution ouest Africaine à respecter les délais de mise en place de l’action et ensuite parce qu’ils voulaient privilégier le dialogue.

Justement à cet effet le Conseil de sécurité de l'ONU doit se prononcer en décembre sur cette intervention. « Il faut préparer une action militaire pour être crédible, ma mission c'est de faire tout pour la paix et éviter la guerre » a ajouté M. Prodi, plaidant pour la recherche d'une solution politique au Mali et dans le Sahel. Pour l’instant aucune déclaration de la part du gouvernement Malien, encore moins des groupes islamistes n’e été enregistrée.

Nanita

Source: KOACI





Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>