Fronde majoritaire contre BOCARI TRETA : Vers un congrès extraordinaire du RPM
Source :  : Dernière Mise à jour : 15/12/2016
Lu : 388 fois

Le jeudi, 22 OCTOBRE 2016, c’est à dire à la veille du dernier congrès ordinaire, IBK appelle BOULKASSOUM HAIDRARA alors vice-président du parti, qui présidait à ce titre la réunion du BPN, pour lui dire fermement de faire l’unité autour de BOCARI TRETA.

Tout est ainsi parti pour une imposition de ce Monsieur TRETA contre ce que la logique aurait voulu. Car, selon les statuts du parti, la commission d’investiture des membres du BPN est composée des secrétaires généraux des sections et cinq autres membres du bureau sortant.



Dès la fin de la cérémonie d’ouverture, TRETA, galvanisé par l’instruction de IBK, s’est empressé de constituer, lui seul et donc à sa mesure, une commission d’investiture composée de ses inconditionnels. C’est cette commission qui élabora un projet de bureau. Le dimanche 23 OCTOBRE, TRETA appela les secrétaires généraux des sections, qui devraient faire partie de la commission d’Investiture et qui ont été court-circuités, pour leur dire d’accepter ce projet de bureau conformément à la consigne qui aurait été donnée par la COLLINE DU POUVOIR. C’est de cette manière que tous ceux qui ne baissent pas l’échine devant TRETA ont été écartés.

Un groupe important de militants s’opposent vivement à cette dérive dictatoriale. Un congrès extraordinaire n’est pas à épargner. Il est clamé de partout.

La Rédaction





Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>