Journal Télévisé

Vue : 1741 fois

Kemi Seba : "Les architectes et Franc-maçons de la guerre au Mali"


Vue : 1341 fois

Violences au Nord du Mali : réaction de Moussa Mara, le premier ministre malien


Vue : 2213 fois

Laurent Gbagbo Devoir de vérité.


Vue : 1981 fois

20 janvier 2014, Serval au Mali ;: des questions se posent


Vue : 2389 fois

Interview du général Haya Sanogo Après son arrestation


Vue : 3549 fois

Presidentielles du 28 Juillet 2013:
Premières Tendances données par le Colonel Moussa Sinko


Vue : 3008 fois

Mali : début de campagne électorale


Vue : 3605 fois

Le Dr Oumar MARIKO fait des déclarations et révélations édifiantes


Vue : 2883 fois

Les Noirs vont disparaitre s'ils ne se reveillent pas !


Vue : 2680 fois

Cérémonie Solennelle de Réconciliation au Mali:
Le capitaine Amadou Aya Sanago Demande Pardon


Vue : 2341 fois

Dr Oumar Mariko:
Tout le probleme du Mali,c´est son gouvernement illégitime


Vue : 2288 fois

Mali:
Réaménagement Technique au sein du Gouvernement


Vue : 1695 fois

Mali : Premier Bilan des Négociations


Vue : 1585 fois

Djibril Bassolé, Médiateur de la Cédéao au Mali


Vue : 1764 fois

Mali:
Accord en vue entre le MNLA et le Gouvernement


Vue : 1647 fois

Macky Sally sur la Crise Malienne:
"Aucun pays n'est à l’abri de la menace terroriste"


Vue : 1891 fois

Invité Afrique:
Dioncounda Traoré, président malien par intérim


Vue : 1578 fois

Mali : comment régler le cas de Kidal ?


Vue : 1916 fois

Infrastructures:
Les travaux de construction de l'autoroute Bamako -Segou en bonne voie


Vue : 2078 fois

Invité Afrique sur RFI:
avec Tiéman Coulibaly, Ministre Malien des Affaires Etrangères


Vue : 1551 fois

Interview avec Yayi Boni Suite à la conférence des donateurs du Mali


Vue : 1710 fois

Mali :
La Transition doit communiquer sur Kidal


Vue : 1645 fois

Et si vous me disiez toute la vérité :
Modibo sidibé sur TV5


Vue : 8329 fois

Le J.T 13h du 29 Mars


Vue : 4011 fois

Le J.T 13h du 28 Mars


Vue : 4016 fois

Le J.T 13h du 27 Mars


Vue : 3905 fois

Le J.T 13h du 26 Mars


Vue : 4198 fois

Le J.T 13h du 25 Mars


Vue : 4400 fois

Le J.T 13h du 24 Mars


Vue : 6791 fois

Le J.T 13h du 23 Mars


Vue : 8690 fois

Mali:Coup d'Etat Militaire
Les Institutions Dissoutes


Vue : 5585 fois

Cinquantenaire de l'armée Malienne : Discours d'ATT a la Nation


Vue : 5146 fois

Nouvel An 2011 Discours ATT a Nation


Vue : 7927 fois

Retro An 2010 :Le discours de ATT à la Nation


Vue : 7576 fois

Cote d'Ivoire au Golf hotel :
les casques bleus combattant aux cotés des rebels


Vue : 9289 fois

France Afrique
Comment La France fait et defait les Presidents Africains Documenataire Exclusif France 3


Vue : 11605 fois

50 ans du Mali : Défilé et parade du 22 Septembre


Vue : 6336 fois

Cinquantenaire : Dépôt de gerbe fleur par ATT au monument de l’indépendance


Vue : 7763 fois

Cinquantenaire du Mali : Discours du President ATT


-

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
 
Recherche avancée
 

Abidjan, Paris, La Haye. Sur cette route transcontinentale se croisent quelques figures de la vie politique ivoirienne, à commencer par certains candidats à l’élection présidentielle contre Alassane Ouattara. Il en va ainsi de deux des quatre « irréductibles » du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Après avoir dîné dimanche

L’opposition a désormais un statut au Mali. Soumaïla Cissé, le président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), candidat malheureux à la présidentielle de 2013 est désormais le chef de l’opposition bénéficiant d’un statut particulier avec rang de ministre. De passage à Paris Soumaïla Cissé répond à RFI sur les questions

L’opposition a désormais un statut au Mali. Soumaïla Cissé, le président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), candidat malheureux à la présidentielle de 2013 est désormais le chef de l’opposition bénéficiant d’un statut particulier avec rang de ministre. De passage à Paris Soumaïla Cissé répond à RFI sur les questions



La liste noire des terroristes frappés par les mesures de gel des avoirs est tombée la semaine dernière. L’information a été communiquée à nos autorités par les services spécialisés des Nations Unies et les services de renseignements américains et européens. La grande nouveauté, c’est que le nom du fondateur d’Ançar

Plus de 70 ressortissants maliens, expulsés de la Guinée Equatoriale, sont arrivés, lundi, à Bamako, dans le dénuement le plus total. Qualifiés de « sans-papiers » par les autorités de Malabo, ces Maliens, parmi lesquels figurent des enfants mineurs, affirment pour la plupart avoir des papiers et dénoncent la brutalité

 


Après le chef de la Minusma, le diplomate Mongi, cette fois-ci, c’est la présidente de la Commission de l’UA qui monte au créneau pour affirmer clairement que le temps de la négociation est terminé.Lors de la 496eme réunion du conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine tenue à Addis Abéba, en Ethiopie, le 27 mars 2015, la présidente

Un porte-parole jihadiste a revendiqué lundi auprès de l’AFP une attaque d’un convoi du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) près de Gao, dans le nord du Mali, qui a fait un mort.Dans un bref entretien téléphonique avec un journaliste de l’AFP à Bamako, Abou Walid Sahraoui, du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, réfugié au Sénégal avec sa famille depuis sa chute, a été auditionné par la Division des investigations criminelles (Dic), en présence de magistrats français. Selon “Libération”, il a été interrogé, comme témoin, sur l'affaire dite du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, réfugié au Sénégal avec sa famille depuis sa chute, a été auditionné par la Division des investigations criminelles (Dic), en présence de magistrats français. Selon “Libération”, il a été interrogé, comme témoin, sur l'affaire dite du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

En un mot : Ça chauffe entre le Mali et la Médiation  (L'indicateur du Renouveau,30/03/2015)
Malgré le voyage d’IBK à Alger, les choses n’ont guère bougé dans le processus de sortie de crise. Près d’un mois après le paraphe de l’accord d’Alger par le gouvernement et la Plateforme des groupes d’autodéfense, les séparatistes du MNLA et leurs alliés n’ont  toujours pas adhéré. Bien au contraire, ils exigent un retour à la table

 


Ils sont politiques, leaders d’opinion et leaders religieux. Ils alimentent et font vendre nos journaux. Leurs exploits ou leurs frasques, sur les ondes de nos radios ou les réseaux sociaux, captivent l’attention des auditeurs et des internautes.L’opinion nationale, rien qu’à travers l’évocation de leurs noms, exulte. Ils sont détestés

C’est au cours d’une assemblée générale tenue vendredi dernier à la Pyramide du souvenir que les ressortissants des 4 régions du Nord ont rejeté en bloc le terme « Azawad« . Cette assemblée générale, qui a regroupé plusieurs associations du Nord, a été initiée par El hadj Baba Haïdara dit Sandy, ancien député de Tombouctou

Dans l’impasse avec le refus de la Coordination des mouvements de l’Azawad de parapher, l’échec du processus de paix serait en partie dû à la guerre fratricide entre l’Algérie et le Maroc.Il suffit de lire la presse et ou de suivre les faits et gestes des hommes politiques de ces deux pays amis et voisins pour se convaincre

Lorsqu’Amadou Toumani Touré était en passe de perdre le pouvoir, il s’est fendu d’une drôle de prédiction qui avait donné du grain à moudre pour commentateurs de tout acabit.Aux abois en 2012, aux dernières heures de son règne, le héros de Soud’ baba qui avait accordé une interview à une radio internationale à

Lorsqu’Amadou Toumani Touré était en passe de perdre le pouvoir, il s’est fendu d’une drôle de prédiction qui avait donné du grain à moudre pour commentateurs de tout acabit.Aux abois en 2012, aux dernières heures de son règne, le héros de Soud’ baba qui avait accordé une interview à une radio internationale à

A la faveur d’une table ronde de restitution du paraphe de l’accord d’Alger par le gouvernement, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, est fâché contre certains médias occidentaux qui, selon lui, sèment les germes de la division entre les Maliens.Abdoulaye Diop appelle

Le ministre malien de l'Economie et des Finances, Mamadou Igor DIARRA a été reçu en audience, ce vendredi 27 mars 2015, par la Directrice générale du FMI, Mme Christine Lagarde. C'était au siège de l'institution à Washington.Au cours de cette audience, le ministre DIARRA a fait l'état des lieux de la situation

Au Mali, l'enquête avance après l'explosion, en début de semaine, d'une maison dans la ville de Gao. Cette maison, située dans le centre de la ville, avait été soufflée par une explosion apparemment accidentelle.Les premiers éléments de l'enquête laissaient penser qu'une action terroriste était en préparation, et les

Les amis de l’ancien président Amadou Toumani Touré (ATT) ont réussi une grande mobilisation de masse, le jeudi 26 Mars 2015, pour réclamer vivement le retour de l’homme du 26 mars 1991. Après trois années d’exil au Sénégal, depuis qu’il a démissionné du pouvoir le 8 Avril 2012, suite au coup d’Etat militaire

Les amis de l’ancien président Amadou Toumani Touré (ATT) ont réussi une grande mobilisation de masse, le jeudi 26 Mars 2015, pour réclamer vivement le retour de l’homme du 26 mars 1991. Après trois années d’exil au Sénégal, depuis qu’il a démissionné du pouvoir le 8 Avril 2012, suite au coup d’Etat militaire

Le Mali célèbre aujourd'hui le 24e anniversaire de l'avènement de la démocratie. L'événement a été marqué par un dépôt de gerbe de fleurs par le Président de la République au monument des martyrs. IBK a saisi l'occasion pour appeler les maliens " à s'unir pour que le combat des martyrs ne soit pas vain ".Il y a 24 ans

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta a appelé ceux qui n'ont pas encore paraphé l'accord de paix et de la réconciliation d'Alger du 1er mars à le faire ou à aller "carrément" à la signature dans les "meilleurs délais" pour l'instauration d'une paix durable au Mali."Nous espérons que nos frères vont comprendre

Moussa Mara, président de Yelema, ancien Premier ministre, était mardi soir à Bolibana, au siège du Parena, à la rencontre du grand bélier, Tièbilé Dramé. Qui l’aurait crû il y a seulement 6 mois, tant l’adversité politique née du voyage à haut risque, au mois de mai 2014, de Mara à Kidal, était féroce.

 


Des rencontres aux allures de révolution et de refus de l’unité du Mali, le Haut conseil de l’unité de l’Azawad (HCUA) ne baisse pas la garde. Le chef militaire du HCUA vient de procéder à la mise place de bureau politique et du commandement militaire de Ménaka.Attendue sur le terrain du paraphe de l’accord

Mars 1991 – Mars 2015 : Devoir de mémoire  (Autres presses,26/03/2015)
Il y a 24 ans, le général Moussa Traoré, face à la crise profonde qui sévissait dans le pays, promettait de faire porter au peuple malien une couronne d’enfer.  Et la macabre promesse, (hélas) avait été tenue.Des 1981 à 1997, l’UDPM avait organisé 4 Congrès, sans jamais trouver une seule solution aux différentes crises

Le président IBK à travers un probable procès de son prédécesseur ATT voulait s’acheter une crédibilité mais il faut croire que c’est raté pour l’instant. Au lendemain de son accession à la tête du Mali, IBK a donné l’air impatient d’offrir ATT aux juges pour haute trahison avec le risque de diviser le pays en « pro procès » et contre.

Détenteur depuis 2012 de la troisième licence de téléphonie mobile au Mali, la société Alpha Telecom du Burkinabé Apollinaire Compaoré n'a toujours pas démarré ses activités. Et pour cause : elle s'est trouvée confrontée à d'énormes difficultés pour mobiliser le financement requis, évalué à plusieurs milliards de nos francs.

Mars 1991 – Mars 2015 : Devoir de mémoire  (Autres presses,26/03/2015)
Il y a 24 ans, le général Moussa Traoré, face à la crise profonde qui sévissait dans le pays, promettait de faire porter au peuple malien une couronne d’enfer.  Et la macabre promesse, (hélas) avait été tenue.Des 1981 à 1997, l’UDPM avait organisé 4 Congrès, sans jamais trouver une seule solution aux différentes crises

« Quelle autre trouvaille sortira-t-on du chapeau pour que le très vorace bébé MNLA encore chouchouté par certaines officines étrangères continue de téter aux frais de la princesse ? » C’était la question posée dans ma dernière publication sur l’accord d’Alger soumis par la communauté internationale à la signature

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 25 mars 2015 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Président de la République, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Conseil a adopté :- des projets de textes

Comme attendu, Soumaila Cissé a été choisi hier chef de file de l’opposition. Cette intronisation a eu lieu au siège de son parti, l'URD, la formation de l'opposition la mieux représentée à l'assemblée nationale. Conformément à la nouvelle Loi p13 de la loi numéro 2015007 du 4 mars 2015 portant statut

Comme attendu, Soumaila Cissé a été choisi hier chef de file de l’opposition. Cette intronisation a eu lieu au siège de son parti, l'URD, la formation de l'opposition la mieux représentée à l'assemblée nationale. Conformément à la nouvelle Loi p13 de la loi numéro 2015007 du 4 mars 2015 portant statut

Ce n'est plus qu'un secret de Polichinelle, la France soutient le MNLA, et le MNLA roule pour la France ; c'est du pareil au même. L'on serait donc tenter de s'interroger aujourd'hui, pour coller à l'actualité : à qui profite le refus du MNLA de signer l'accord d'Alger ?Nul n’est dupe. Malgré les avantages accordés

La récente visite du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, en Algérie, n’avait d’autre but que de revendiquer le soutien de la République amie d’Algérie pour une sortie de crise : "Je veux que vous vous impliquiez en mémoire de Modibo Kéita qui a donné le Mali comme base arrière à l’Algérie

Dans la vie il est préférable de se taire si on n’a rien de potable à dire, ce que l’ancien premier ministre Moussa Mara a oublié quand il dit que «la corruption est beaucoup plus grave que le problème du Nord. Si on ne s’y attaque pas véritablement, on n’aura pas un Etat qui puisse s’attaquer aux problèmes régaliens».

 


Terrorisme : AQMI distribue des tracts  (L'indicateur du Renouveau,25/03/2015)
Selon une source sécuritaire citée par RFI, Aqmi fait passer un message sur des bouts de papier distribués sur place : l'organisation fera subir le même sort à tout autre civil jouant le rôle d'informateur pour le compte des forces françaises ou de leurs alliés.De la région de Kidal en passant par celle

Une maison a été littéralement détruite par l’effet d’une explosion lundi au quartier Château de Gao faisant au moins deux victimes dont les corps ont été retrouvés déchiquetés. Le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Porte-parole du gouvernement a rencontré hier la presse

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta termine ce mardi 24 mars sa visite en Algérie. Hier, il a rencontré le Premier ministre puis le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Au coeur des discussions, l'accord de paix d'Alger entre les autorités et les mouvements armés du Nord, paraphé par le gouvernement et les mouvements de la Plateforme.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta termine ce mardi 24 mars sa visite en Algérie. Hier, il a rencontré le Premier ministre puis le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Au coeur des discussions, l'accord de paix d'Alger entre les autorités et les mouvements armés du Nord, paraphé par le gouvernement et les mouvements de la Plateforme.

Le week-end dernier a été très mouvementé à Ouélessebougou et environnants. Et pour cause, la ville a été traversée, en fin d’après-midi du vendredi, par une file de grosses cylindrées, remplies d’hommes en treillis, armés de kalachnikovs.Certaines étaient montées d’armes lourdes. Toutes ont pris la direction de Sélingué au sortir de la petite bourgade

Jeudi prochain (26 mars), aura lieu, au Cicb, un grand rassemblement des militants et sympathisants d’associations, mouvements et clubs de soutiens à Amadou Toumani Touré. L’initiative s’inscrit dans la dynamique des démarches entreprises officiellement le 28 février par ces organisations pour solliciter le retour de leur mentor

Dans un communiqué qui date du 20 mars 2014, le Bureau Politique de la Convention Nationale Solidaire (CNAS FASO Hèrè), le parti de l’ancien premier ministre Soumana Sako, « demande solennellement au Gouvernement de la République du Mali de tirer profit de l’impasse du processus d’Alger pour reprendre, dans un cadre national de concertation

A Gao, la plus grande ville du nord du Mali, où il était en tournée de sensibilisation pour la réconciliation, la semaine dernière, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation Abdoulaye Idrissa Maïga, a entendu les gouverneurs des différentes régions qui ont partagé avec lui les difficultés auxquelles sont confrontées leurs localités

Selon des sources bien informées, ce lundi soir entre 16heures et 17heures, un poseur de bombes s’est fait tuer par son explosif. L’homme était en train de préparer sa bombe dans une maison au quartier Château.C’est une maison qui, dit-on, est un peu isolée, mais généralement très fréquentée la nuit par des individus inconnus. C’est par suite de la manipulation

La situation sociopolitique au Mali de ces deux dernières semaines reste essentiellement dominée par 3 grands sujets. Il s'agit notamment de : 1) l'accord de paix proposé par la médiation internationale dans le cadre de la résolution de la crise que connait le pays depuis 2012 ; 2) l'attentat terroriste contre le restaurant ''la terrasse''_ qui a fait 5 morts

La situation sociopolitique au Mali de ces deux dernières semaines reste essentiellement dominée par 3 grands sujets. Il s'agit notamment de : 1) l'accord de paix proposé par la médiation internationale dans le cadre de la résolution de la crise que connait le pays depuis 2012 ; 2) l'attentat terroriste contre le restaurant ''la terrasse''_ qui a fait 5 morts

RPM : La guerre des clans !  (,23/03/2015)
Le Rassemblement pour le Mali (RPM) serait au bord de l’implosion. Et pour cause. Des ministres en quête de légitimité ne reculent devant rien pour faire aboutir leur stratagème, au mépris des règles du parti. Trafic d’influence, corruption, népotisme et utilisation abusive des biens de l’Etat, sont entre autres les méthodes employées par ces caciques du RPM.

Annoncé pour les 27, 28 et 29 mars 2015, le 5ème congrès ordinaire de l’ADEMA-PASJ vient d’être reporté, pour la ixième fois, aux 24 et 25 mai prochains. Cependant, les Abeilles organisent ce samedi 28 mars leur 13ème Conférence nationale, pour se mettre en règle vis-à-vis des critères portant attribution de l’aide publique aux partis politiques.

Au cours d’une table ronde dont il était l’un des panelistes, M. Mara a estimé que tant que la corruption n’est pas véritablement combattue au Mali, nous n’aurons jamais un Etat qui puisse s’attaquer aux vrais problèmes.C’est à l’invitation de la Friedrich Ebert Stiftung, en partenariat avec Transparency International, que M. Mara prenait part à cette rencontre

Juste après le point-presse qu’il a animé le samedi dernier sur l’accord pour exprimer la position de la plate-forme des mouvements d’autodéfense, nous avons rencontré Me Harouna Toureh. Dans cet entretien, il fait le point sur la position de la plate-forme des mouvements d’autodéfense par rapport au non paraphe de l’accord par le Mnla et ses alliés.



Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a tué par balle puis décapité jeudi un civil malien qu’elle accusait de travailler pour les forces françaises au Mali, a-t-on appris dimanche auprès de sources sécuritaires."Un civil malien accusé de collaborer avec les forces françaises de l’opération Barkhane (anti-jihadiste) a été tué par balle et décapité par Aqmi cette semaine"

Au Mali, les Nations unies ont présenté, hier, vendredi 20, mars un rapport consacré aux droits de l'homme dans le pays. L'enquête, très large, concerne la période allant de novembre 2013, près d'un an après la guerre de reconquête des régions du Nord, jusqu'au mois de mai 2014. Qu'il s'agisse des exactions commises de part et d'autre ou des affrontements de mai dernier à Kidal, le rapport

Au Mali, les Nations unies ont présenté, hier, vendredi 20, mars un rapport consacré aux droits de l'homme dans le pays. L'enquête, très large, concerne la période allant de novembre 2013, près d'un an après la guerre de reconquête des régions du Nord, jusqu'au mois de mai 2014. Qu'il s'agisse des exactions commises de part et d'autre ou des affrontements de mai dernier à Kidal, le rapport

La commission parlementaire constituée pour statuer sur le cas de trahison inventé par le gouvernement pour noircir le Président ATT, vient de terminer la rédaction de son rapport. Ses conclusions sont sans équivoque: AUCUNE PREUVE MATERIELLE N'EXISTE, SUSCEPTIBLE D'INCULPER LE PRESIDENT ATT.Cela survient juste après le paraphe du document du 5è round des négociations

Il faut rappeler que le mercredi 30 avril 2014, le Conseil des ministres avait adopté le projet de décret portant modalités de la perception et de la répartition des redevances des droits d’auteurs et des droits voisins.Ce projet de décret découle de nombreuses consultations menées par le Ministère de la Culture et trouve sa légitimité dans les dispositions de l’article 162 de la loi n°08-024 du 23 juillet

Les membres de la diaspora malienne de France appellent tous les citoyens et toutes les citoyennes à une marche de soutien au peuple malien le samedi 21 mars 2015 à 14h00. La marche ira de la Croix de Chavaux (RDV Halle du Marché), jusqu'à la Mairie de Montreuil.Non au terrorisme au Mali !!! Oui à la paix ! C’est le slogan phare qui va marquer cette marche de la diaspora malienne de France.

La joie à Alger n’aura été que de courte durée car l’espoir de voir le retour de la paix a été vite déçu. Après le paraphe du préaccord par le Mali, la Coordination des Mouvements des Forces Patriotiques pour la Resistance, la France et les autres partenaires du Mali, notamment l’ONU en première ligne, l’on pouvait espérer  sur le retour de la paix au Mali et le Sahel.Mais contre toute attente la Coordination

La joie à Alger n’aura été que de courte durée car l’espoir de voir le retour de la paix a été vite déçu. Après le paraphe du préaccord par le Mali, la Coordination des Mouvements des Forces Patriotiques pour la Resistance, la France et les autres partenaires du Mali, notamment l’ONU en première ligne, l’on pouvait espérer  sur le retour de la paix au Mali et le Sahel.Mais contre toute attente la Coordination

Les forces de sécurité maliennes ont revendiqué jeudi une percée dans l’enquête sur l’attentat jihadiste anti-occidental de Bamako le 7 mars, avec l’arrestation de trois complices présumés des assaillants, tous originaires du nord du pays.Le ministre de la Communication Choguel Maïga a précisé que trois des auteurs de l’attentat étaient arrivés de la région de Gao, principale ville du Nord, près d’un mois

« Un processus de construction démocratique exige des réformes, soit pour prendre en compte les réalités et enseignements tirés de la pratique institutionnelle, soit pour suivre l’évolution du positionnement de ceux qui portent la mission d’agréger les besoins des populations ». Cette règle était, hier, au centre d’une journée d’échanges interpartis sur l’appropriation des modifications de la loi électorale

Coopération bilatérale : IBK à Alger  (L'indicateur du Renouveau,20/03/2015)
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, entame aujourd’hui une visite d’Etat en Algérie. IBK est accompagné d’une forte délégation à Alger qui conduit depuis 8 mois les pourparlers inter-maliens.D’ailleurs, lors de son intervention la semaine dernière devant les participants à la Conférence économique internationale de Charm el-Cheikh

La salle de réunion « Kadari Bamba » de l’Assemblée nationale a abrité, jeudi, une rencontre entre la coalition « Publiez ce que vous payez » (PCQVP-Mali) et les députés pour installer un réseau sous-régional de parlementaires sur la gouvernance dans les industries extractives. La session participe de la mise en œuvre du programme d’activités 2014-2015 du projet « Plaidoyer dans les industries extractives »

Le comité de pilotage du Programme de micro finance rurale (PMR) a tenu le jeudi 19 mars 2015 au centre du secteur privé, sa première session extraordinaire. Cette session entre dans le cadre du démarrage du nouveau projet Appui au financement inclusif rural au Mali (AFIRMA) financé par la coopération canadienne, à hauteur de 5, 6 milliards de FCFA, sur une durée de 4 ans.

Le gouvernement malien et la médiation internationale ont écarté mercredi toute discussion du contenu de l’accord de paix d’Alger, appelant de nouveau la rébellion à dominante touareg du nord du Mali à le parapher en l’état.Lors d’une rencontre mardi avec une délégation de diplomates occidentaux et africains accrédités à Bamako dans son fief de Kidal (nord-est), la Coordination des mouvements de l’Azawad

Le gouvernement malien et la médiation internationale ont écarté mercredi toute discussion du contenu de l’accord de paix d’Alger, appelant de nouveau la rébellion à dominante touareg du nord du Mali à le parapher en l’état.Lors d’une rencontre mardi avec une délégation de diplomates occidentaux et africains accrédités à Bamako dans son fief de Kidal (nord-est), la Coordination des mouvements de l’Azawad

Kidal : «La France doit clarifier son jeu»  (Le Prétoire,19/03/2015)
Nous devons revoir les règles d’engagement de l’armée malienne. L’article 71 de la Constitution qui habilite le Parlement à autoriser la guerre ne comporte aucun délai prévoyant les cas d’urgence ; ça c’est la forme, mais elle est importante parce qu’elle encadre le fond. Dans le fond justement, il nous faut avoir une armée de dissuasion.Notre Parti la Coream a tiré la sonnette d’alarme en 2010 dans une lettre ouverte adressée au Président

C’est du moins la déclaration faite par le regroupement du mouvement patriotique du 22 mars lors d’un point presse le mercredi 18 mars au siège de la radio Kayira de Bamako.Le Préaccord d’Alger est aujourd’hui sujet de débat dans les « Grins » et autres lieux huppés du pays. C’est fort de cela que les responsables du Mp22 ont bien voulu se prononcer sur ledit préaccord paraphé le 1er mars dernier entre le gouvernement malien et les responsables

Après le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, la Commission de la Défense nationale, de la sécurité et de la protection civile, présidée par l’Honorable Karim Kéita, a écouté le ministre de la Sécurité et la Protection Civile. Durant un peu plus de deux heures, le Général Sada Samaké a donné des explications claires aux commissaires de la Commission concernant l’attentat survenu au restaurant La Terrasse et informé

Lors de leur récente prise de positions à propos de l’Accord d’Alger, l’opposition malienne a affiché deux tendances, chacune avec des réserves notables sur le document. Si l’URD, le PDES, le PARENA, le PIDS ont fini par prendre acte de cet accord, les FARE Anka Wuli s’en sont plutôt démarqués. Répondant à des questions de journalistes sur ce manque de cohésion au sein des partis de l’opposition, Modibo Sidibé a déclaré 

Le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) qui fait partie de la plateforme, traverse une période de turbulence à cause d’une décision jugée controversée de son secrétaire général, Ahmed Sidy Mohamed. Une décision prise il y a une semaine ayant consisté à vouloir limoger le chef d’état-major du mouvement, le colonel El Oumrani Baba Ahmed Ould Ali, alors que ce dernier a été de tous les combats que le MAA a mené pour l’intégrité territoriale

Les leaders de la Coordination des mouvements armés ont demandé hier mardi de renouer le dialogue avec le gouvernement et les médiateurs internationaux, au lendemain de leur rejet de l'accord d'Alger.« Nous sommes convenus qu’il devait y avoir une autre rencontre avec les médiateurs et le gouvernement malien », a déclaré Moussa Ag Acharatoumane, porte-parole du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA)

Les leaders de la Coordination des mouvements armés ont demandé hier mardi de renouer le dialogue avec le gouvernement et les médiateurs internationaux, au lendemain de leur rejet de l'accord d'Alger.« Nous sommes convenus qu’il devait y avoir une autre rencontre avec les médiateurs et le gouvernement malien », a déclaré Moussa Ag Acharatoumane, porte-parole du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA)

Depuis un certain, des hommes mal intentionnés, à travers leurs manœuvres, supputent un conflit entre le parti Fare dirigé par Modibo Sidibé et les autres partis de l’opposition, notamment Soumaïla Cissé dit Soumi Champion, président de l’Urd. Dans leur entreprise, ils font un terrible amalgame entre la vision de l’ex-Premier ministre et celle du candidat malheureux à la dernière présidentielle.

La décision inattendue relevant tous les  chefs de centres des impôts des six communes du district de Bamako, vient de tomber. Ils sont remplacés par d’autres agents. Qu’est-ce qui motive ce vaste mouvement au sein des impôts qui a tout l’air  d’un balayage? Ce que l’on remarque pour l’instant, c’est que le Directeur Général des Impôts, lui, reste à sa place. Nous y reviendrons dans notre prochain numéro.


Alain Giresse nouveau sélectionneur du Mali  (Autres presses,18/03/2015)
Le Français Alain Giresse a été nommé sélectionneur du Mali, a déclaré mardi la Fédération malienne de football. Giresse, 62 ans, effectue son retour comme sélectionneur du Mali qu'il avait déjà dirigé de 2010 à 2012.La durée du contrat n'a pas été révélée. Il remplace à la tête des "Aigles" le Franco-polonais Henryk Kasperczak. Le Mali a été éliminé par tirage au sort au profit de la Guinée au

Sène Malick : «Il ne faut pas que ça soit uniquement des véhicules des citoyens moyens. Nous souhaitons que cette opération de saisie concerne les voitures non immatriculées des magistrats et des porteurs d’uniformes».Issa Traoré : «Enfin, une bonne nouvelle ! J’espère bien que tous les véhicules seront frappés de la même façon. Parce que depuis que le Mali est Mali, il y a les pauvres fonctionnaires et autres Maliens lambda

Bamako - Deux militaires de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) ont péri mardi dans un accident d’hélicoptère près de Gao, dans le nord du pays, a appris l’AFP de sources concordantes.A La Haye, le chef d’état-major de l’armée néerlandaise, le général Tom Middendorp, a confirmé cet accident lors d’une conférence de presse mardi soir, précisant que les deux soldats étaient de nationalité néerlandaise.

La Commission ad hoc chargée de l’examen de la mise en accusation de l’ancien président Amadou Toumani Touré devant la Haute cour de justice s’est montrée souveraine, sans être forcément indépendante. Dans son rapport rendu public le 26 février dernier, elle a conclu qu’il n’y a ni de preuves matérielles, ni d’autres éléments d’appréciation sur l’ancien président de la République pour ce qui est des accusations portées

La Commission ad hoc chargée de l’examen de la mise en accusation de l’ancien président Amadou Toumani Touré devant la Haute cour de justice s’est montrée souveraine, sans être forcément indépendante. Dans son rapport rendu public le 26 février dernier, elle a conclu qu’il n’y a ni de preuves matérielles, ni d’autres éléments d’appréciation sur l’ancien président de la République pour ce qui est des accusations portées

Le président de la coordination SADI du cercle de Yelimani a rendu sa démission du parti. M. Checkna Konaté a servi pendant quarante six ans en France. En deux mille neuf (2009), il intègre le parti SADI et s’y donne corps et âme. Il a démissionné le 19 février dernier. Pourquoi donc ? Il nous livre lui-même ses motivations«Je suis né en 1946 à Fanga dans le cercle de yelimani.

La CMA se félicite de la tenue de la rencontre de concertation de toutes les composantes de l’Azawad. Elle renouvelle vivement ses remerciements et sa confiance à la médiation internationale, ayant comme chef de file l’Algérie pour tous les efforts déployés en vue de parvenir à un accord de paix juste et durable, mettant fin au conflit qui oppose le peuple de l’Azawad à l’Etat malien.Elle remercie également le Gouvernement malien

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) devrait annoncer ce mardi, sa décision de parapher l’accord issu des pourparlers inter maliens d’Alger. Pour les besoins de la cause, toute l’équipe de la médiation se transporte aujourd’hui dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas. Ainsi, plus de deux semaines après le paraphe du document par le gouvernement malien et les groupes de la plateforme d’Alger, la CMA, qui avait

Ce conducteur a été très mal inspiré en s’immisçant dans le cortège présidentiel en provenance de Sébénicoro en milieu de semaine dernière. Et l’escorte a fait exactement ce qu’il fallait. Presqu’au même moment, une dizaine de religieux faisant le porte-à-porte à Kati ont été interpellés et remis aux services spécialisés.Les deux faits remontent en milieu de semaine dernière. Le Premier à Sébénicoro.

 


Logements sociaux : La surmultipliée  ( L'Essor ,17/03/2015)
Vingt mille nouveaux logements seront construits dans le cadre d’un partenariat public-privé impliquant 19 entreprises immobilières nationales et internationales.L’accès du plus grand nombre de ménages maliens à un logement décent et à moindre coût reste un problème récurrent. Pour donner une réponse conséquente à la forte demande de logement, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé

Le principal trait de caractère des institutions sous IBK est l’instabilité en raison des changements incessants de cadres et de ministres. Et la chose n’a rien de bon…Elu à 77% des voix par les Maliens dans l’espoir qu’il sortirait le Mali du gouffre, le président Ibrahim Boubacar Kéita semble tergiverser tant dans sa politique que dans le choix de ses hommes. La relance économique et la sécurité restent encore des mirages pour les Maliens.

Le principal trait de caractère des institutions sous IBK est l’instabilité en raison des changements incessants de cadres et de ministres. Et la chose n’a rien de bon…Elu à 77% des voix par les Maliens dans l’espoir qu’il sortirait le Mali du gouffre, le président Ibrahim Boubacar Kéita semble tergiverser tant dans sa politique que dans le choix de ses hommes. La relance économique et la sécurité restent encore des mirages pour les Maliens.

Le fait serait passé inaperçu, si c’était un autre cadre de l’administration publique. Mais, un ministre du gouvernement en fonction aurait mis sur la table des moyens importants (10 millions de F CFA) pour la tenue des concertations des groupes armés et civils de Kidal sur l’accord de paix et de réconciliation proposé par la Médiation internationale.Les concertations des groupes armés et civils de Kidal sur l’accord

 


L’accord d’Alger est un important pas dans la stabilité du Nord. C’est du moins la conviction de la CMFPR3, car, pour une fois, d’importants acquis ont été sauvegardés dans ce document. D’où la main tendue à la CMA pour sortir de son isolement qualifié de suicidaire.La Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance n°3 (CMFPR3) a animé une conférence de presse jeudi dernier sur le contenu de l’accord d’Alger paraphé le 1er mars 2015.



Après avoir été retenu par le numerus clausus à la faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMPOS), mettant ainsi un terme à son rêve de devenir docteur, un homme terriblement passionné par la médecine s’infiltre dans le système. Il passera même 7 années sur un soi- disant projet de thèse qu’il ne soutiendra jamais. Retour sur une histoire à la fois rocambolesque et évocatrice.Cela est un fait réel

Le Mali a décidé d’interdire de circulation les véhicules non immatriculés, suite à l’attentat du 1er mars dernier dans lequel a été impliquée une voiture n’ayant pas de plaque et pour laquelle les recherches sont restées jusque-là vaines.A compter du lundi 16 septembre, la circulation des véhicules non immatriculés est interdite sur l’ensemble du territoire malien, a ainsi indiqué un communiqué gouvernemental lu, samedi, sur les antennes

Mali : qui sont les vrais maîtres du Nord ?  (Jeune Afrique,14/03/2015)
En dépit de l'annonce à Alger d'un préaccord pour mettre fin au conflit dans le Nord du Mali, les principaux leaders des mouvements de l'Azawad estiment que leurs revendications sont loin d'être satisfaites.Ce devait être la cinquième et dernière étape avant la paix. Le 1er mars, un projet d'accord a été paraphé dans la douleur à Alger. Mais avec de nombreuses interférences - Maroc, Mauritanie, médiations privées... -, une Minusma

Mali : qui sont les vrais maîtres du Nord ?  (Jeune Afrique,14/03/2015)
En dépit de l'annonce à Alger d'un préaccord pour mettre fin au conflit dans le Nord du Mali, les principaux leaders des mouvements de l'Azawad estiment que leurs revendications sont loin d'être satisfaites.Ce devait être la cinquième et dernière étape avant la paix. Le 1er mars, un projet d'accord a été paraphé dans la douleur à Alger. Mais avec de nombreuses interférences - Maroc, Mauritanie, médiations privées... -, une Minusma

Le porte-parole du gouvernement malien a détaillé vendredi après-midi l'opération menée  dans la nuit de jeudi dernière dans un quartier de Bamako contre un des auteurs présumés de l'attaque contre le bar restaurant La Terrasse. Un assaut qui a abouti à la mort du suspect et à la saisie de plusieurs armes et munitions dans sa chambre.L’opération a été menée par l’unité spéciale des forces de sécurité entre 1h et 3h du matin dans le quartier

Cette autre nouvelle constitue bien la preuve matérielle de la cacophonie, de l’amateurisme et de l’inexistence d’une cellule de coordination efficace contre l’insécurité au Mali et plus particulièrement dans le district de Bamako.Ils s’appellent Sidi Mohamed Ould Moustapha, Ibrahim Ould Tidjani (tous deux de nationalité malienne) et Oumar Barry d’origine guinéenne. Ils ont été arrêtés à la date du 09 Février 2015

Aujourd’hui peu avant 13h, un convoi de fournisseurs MINUSMA, escorté par les Casques bleus de la Mission, a été pris en embuscade par une trentaine d’assaillants aux environs de In Deliman, sur l’axe Ménaka – Ansongo.Au cours de cette embuscade, des échanges de tirs entre les Casques bleus et les assaillants ont eu lieu. 4 d’entre eux ont été capturés par la MINUSMA, leurs véhicules et leurs armes saisis.

Selon le site d’information Alhabar, dans un communiqué rendu public ce jeudi à l'issue de ses travaux à Kidal, la Coordination des mouvements de l'Azawd (CMA) a décidé de ne pas parapher le projet d'Accord issu du 5e round des pourparlers d'Alger."Après une large consultation des différents organes des mouvements, de l’aile militaire, des organisations des cadres et des populations de l’Azawad informe la médiation, le conseil de sécurité

Selon le site d’information Alhabar, dans un communiqué rendu public ce jeudi à l'issue de ses travaux à Kidal, la Coordination des mouvements de l'Azawd (CMA) a décidé de ne pas parapher le projet d'Accord issu du 5e round des pourparlers d'Alger."Après une large consultation des différents organes des mouvements, de l’aile militaire, des organisations des cadres et des populations de l’Azawad informe la médiation, le conseil de sécurité

Ce n’est pas encore, à proprement parler, la cassure au sein de l’opposition malienne. Mais, le débat sur l’«Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger » a engendré le premier véritable couac entre les partis de cette mouvance. Et pour cause : tous n’ont pas  apposé leur signature au bas de la déclaration qui a sanctionné les travaux du groupement sur ledit accord. La pomme de discorde ? Une divergence

Saboter le processus de signature de l’Accord de paix d’Alger, semer le doute dans l’esprit de la Communauté Internationale et, tenter un dernier coup de réhabilitation pour les criminels qui ont attaqué ensemble nos régions du nord en 2012, tel est le nouvel emploi du temps du service Afrique de Rfi. Partie prenante de la rébellion au nord du Mali, principal porte-voix des alliés des terroristes du Sahel, le service Afrique de Rfi

Une semaine après l’attentat terroriste au bar-restaurant ‘’La Terrasse’’ de Bamako, les forces spéciales maliennes ont abattu tôt ce vendredi matin un des assaillants. Il s’agit de l’assaillant qui a lancé les grenades à moto. Des informations leur sont parvenues qu’un des auteurs de l’attentat se cachait quelque part dans un quartier de la capitale. Il a été localisé avant d’être encerclé. On lui a demandé de se rendre

Le président de la Commission Défense de l’Assemblée nationale, l’honorable Karim Kéita vient de convoquer les ministres Sada Samaké de l’Intérieur et de la Sécurité et Tiéman Hubert Coulibaly de la Défense devant les élus de la nation pour qu’ils puissent s’expliquer sur les derniers événements qui ont endeuillé le pays au plan sécuritaire.La rencontre, qui va se dérouler cet après- midi à huis clos devant les membres de la Commission

Toute personne effectuant des appels internationaux ou nationaux sur le territoire malien depuis leur téléphone mobile sera désormais connue. Le conseil de ministre local vient en effet d’adopter un dispositif règlementaire d’identification obligatoire de tous les prestataires de services et des utilisateurs de cartes SIM.
Carte SIM : utilisation frauduleuse des fréquencesDepuis sa nomination au ministère de l’Économie numérique

Partie civile, le président de l’Association malienne de droits de l’Homme (AMDH), Me Moctar Mariko, exclut la nécessité d’un traitement diligent de la Cour pénale internationale sur les crimes graves commis à Bamako et Kati lors de la crise politico-sécuritaire, notamment les disparitions forcées et exécutions sommaires. Pour Me Mariko, les juges maliens ont la compétence nécessaire pour juger le « boucher » de Kati.

Partie civile, le président de l’Association malienne de droits de l’Homme (AMDH), Me Moctar Mariko, exclut la nécessité d’un traitement diligent de la Cour pénale internationale sur les crimes graves commis à Bamako et Kati lors de la crise politico-sécuritaire, notamment les disparitions forcées et exécutions sommaires. Pour Me Mariko, les juges maliens ont la compétence nécessaire pour juger le « boucher » de Kati.

Le Procureur général près la Cour suprême a transmis au Président de l’Assemblée nationale sa correspondance N°285 du 18 décembre 2013 dénonçant des faits susceptibles d’être retenus contre l’ancien Président de la République Amadou Toumani TOURE dont copie jointe.L’Assemblée nationale, après examen de la dite correspondance, a mis en place une Commission Ad hoc le 1er juillet 2014 devant produire un rapport.

La concertation voulue par la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) s'ouvre sous très forte pression à Kidal. Le 1er mars dernier à Alger, les mouvements favorables à un statut particulier pour le nord du Mali ont souhaité se concerter avec leur base avant de signer le projet d'accord de paix déjà paraphé par le gouvernement malien et des groupes pro-Mali du nord. La réunion est finalement repoussée à jeudi matin

Suite à l’attentat terroriste perpétré le samedi 7 mars, au bar-restaurant La Terrasse, située dans la Rue Princesse du quartier de l’Hippodrome à Bamako, plusieurs analyses ont été développées. Certains se perdent même en conjectures, d’autres tapent à bras raccourcis et essaient d’accuser le pouvoir de «négligence».Votre journal préféré a approché un homme politique connu pour ses fines analyses pour nous livrer ses sentiments.

Au moins cinq assaillants ont utilisé deux voitures et une moto pour mener l'opération qui a causé la mort de cinq personnes, dont un Français, samedi au Mali. Le tireur aurait fait un premier repérage sur la terrasse du restaurant juste avant de déclencher la tuerie. Révélations.[EXCLUSIF] Le scénario de l'attaque terroriste qui a causé la mort de cinq personnes, dont un Français, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, à Bamako

Après une première lettre à l’attention du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, faisant cas  de ses profonds regrets suite aux récentes nominations aux Aéroports du Mali et à l’Autorité Routière, l’ancien Ministre Lanceni Balla Keita remet encore le pied dans le plat. Avec la même détermination et l’envie obstinée d’en savoir davantage, selon lui,  sur les réelles motivations du président de la république IBK

« L’histoire rattrape IBK », selon l’Aube. Le 4 juillet 2006, alors que le président Amadou Toumani Touré obtenait la signature d’un accord à Alger (Accord d’Alger pour la Restauration de la Paix, de la Sécurité et du développement dans la région de Kidal) pour apaiser le pays, dans son septentrion, le président de l’Assemblée nationale de l’époque, et farouche opposant, Ibrahim Boubacar Kéita brandissait l’arme de la contestation

« L’histoire rattrape IBK », selon l’Aube. Le 4 juillet 2006, alors que le président Amadou Toumani Touré obtenait la signature d’un accord à Alger (Accord d’Alger pour la Restauration de la Paix, de la Sécurité et du développement dans la région de Kidal) pour apaiser le pays, dans son septentrion, le président de l’Assemblée nationale de l’époque, et farouche opposant, Ibrahim Boubacar Kéita brandissait l’arme de la contestation

L’on se souvient encore des propos pour un Mali et indivisible de l’homme fort des Ifogas, mais l’amenokal Mohamed Ag Intallah vient de revenir sur ses propos. Suivez plutôt l’intégralité de son intervention.L’Amenokal des ifoghas mot pour mot : «Il m’a appelé (Serge Daniel de RFI) pour me poser des questions  sur la tournée dans la région de Kidal que nous sommes en train d’effectuer, subitement il m’a posé la question, est ce que vous

Après l’attaque meurtrière survenue dans la nuit de vendredi à samedi dans un bar-restaurant de Bamako, une fusillade qui a fait cinq morts - trois Malien, un Français et un Blege -, les services de sécurité relate avoir fait la découverte d’un camp d’entraînement dans la périphérie de la capitale, quelques jours avant les faits. Un lien avec l'attentat n’est pas exclu, selon les autorités maliennes.

 


Le Premier ministre malien Modibo Keïta, a effectué une visite à Gao dans le nord du Mali où il était porteur d’un message de réconfort du président malien à la communauté arabe de cette ville suite au lynchage à mort de deux membres de leur communauté, présumés auteurs d’un attentat terroriste, selon un communiqué de la Mission multidimentionnelle intégré des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Les leaders des groupes rebelles du Nord du Mali, des chefs traditionnels et des représentants de la société civile locale se réunissent cette semaine à Kidal pour décider, ou non, de parapher le pré-accord de paix conclu le 1er mars à Alger.C'est une réunion cruciale pour l'avenir du Mali. Mercredi 11 mars débutera à Kidal, fief des rebelles touaregs, une grande assemblée des groupes armés de la Coordination

Sans preuves Mme Gbagbo, Dogbo Blé et Vagba prennent 20 ans de prisonLundi, il s’est passé quelque chose de peu ordinaire à Gao: Yero lui-même dissuadait les Arabes de cette mesure et appelait la population à dépasser le meurtre de son neveu. A ses efforts, il faut ajouter ceux du gouverneur à pied d’œuvre depuis le samedi fatidique pour prévenir l’irréparable entre les communautés.Les notables arabes et Songhoy se sont aussi rencontrés

Le président du Parena, Tiébilé Dramé, était l’invité de l’émission « Débat politique » de la radio Klédu, le jeudi dernier.A l’occasion, Tiébilé s’est prononcé sur plusieurs sujets de l’actualité brulante, notamment l’Accord d’Alger et le retour à Bamako du Président ATT. Un retour officiellement demandé par un groupe d’associations et de mouvements.Selon le président du Parena (parti de l’opposition) « ATT est certes ancien président

Le président du Parena, Tiébilé Dramé, était l’invité de l’émission « Débat politique » de la radio Klédu, le jeudi dernier.A l’occasion, Tiébilé s’est prononcé sur plusieurs sujets de l’actualité brulante, notamment l’Accord d’Alger et le retour à Bamako du Président ATT. Un retour officiellement demandé par un groupe d’associations et de mouvements.Selon le président du Parena (parti de l’opposition) « ATT est certes ancien président

Il n'y a "pas d'autre choix" pour les rebelles du nord du Mali que de signer l'accord de paix d'Alger, a estimé le chef de la mission de l'Onu au Mali (Minusma) Mongi Hamdi, dans des propos diffusés lundi par la télévision publique nigérienne."Il n'y a pas d'autre choix, d'autre option que de s'inscrire dans la logique de paix, dans la logique de cet accord", a déclaré le chef de la Minusma, après avoir rencontré le président nigérien Mahamadou Issoufou

Sur invitation du mouvement politico-religieux Sabati 2012, Me Mohamed Ali Bathitly a expliqué en langue Bambara aux membres de ce regroupement le contenu du projet d’Accord pour la paix au Mali. Le conférencier était invité en tant que Président de l’Association Pour le Mali (APM).La rencontre a également enregistré la présence de l’Imam Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali.



Bamako / Genève (CICR) – La situation reste tendue au nord du Mali où des attaques ont encore eu lieu ce week-end à Kidal. La violence n’a pas non plus épargné Bamako. Dans la région de Tabankort, qui a été frappée par les combats entre groupes armés entre la fin janvier et le début février, de nombreuses familles, dont des enfants et des femmes, ont été contraintes de quitter leurs foyers pour trouver refuge dans des endroits plus

Après l’exécution de deux jeunes Arabes brulés vifs samedi dernier à Gao sur de fausses informations les désignant comme des poseurs de bombes contre la police à Gao et pour calmer les ardeurs des populations arabes, le général El hadj Gamou et Lamharé sont à Gao depuis hier.Après s’être trompée de cible, la population de Gao aurait tué à la place des vrais auteurs d’attentat contre la police à Gao, deux enfants âgés

Les Forces Armées Maliennes (FAMA) ont organisé une opération conjointe de 45 jours avec l’armée mauritanienne et la force Barkhane.Elle se déroule dans la zone allant de la forêt wagadou à 70 km de la frontière mauritanienne jusqu’à Labezanga à la frontière nigérienne, selon le Colonel Boureima Haïdara, commandant le théâtre l’opération Maliba.L’opération baptisée Zekene rentre dans le cadre du projet de lutte contre le terrorisme

Pour la première fois depuis les événements survenus dans la nuit de vendredi à samedi à Bamako, le président Ibrahim Boubacar Keïta s'est exprimé ce dimanche 8 mars au soir, devant la presse, à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Le chef de l'Etat malien a condamné l'attaque meurtrière qui a frappé les clients de l'établissement La Terrasse, dans le quartier de l'Hippodrome. Trois Maliens

Pour la première fois depuis les événements survenus dans la nuit de vendredi à samedi à Bamako, le président Ibrahim Boubacar Keïta s'est exprimé ce dimanche 8 mars au soir, devant la presse, à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Le chef de l'Etat malien a condamné l'attaque meurtrière qui a frappé les clients de l'établissement La Terrasse, dans le quartier de l'Hippodrome. Trois Maliens

C’est devant l’ensemble des forces vives de la Nation, Société Civile, Majorité et Opposition réunies que le Premier ministre Modibo Keita a commenté les Accords de paix et de réconciliation, paraphé le 1er Mars 2015 à Alger entre l’Etat malien et les Groupes armés rebelles.Ses propos qui avaient l’allure d’une plaidoirie prodomo, ont fini par  convaincre plus d’un sur la volonté du Gouvernement d’aller vers une paix durable.

Les partis politiques de l’opposition démocratique et républicaine malienne, réunis le jeudi 5 mars 2015 au siège de l’URD ;Après une analyse approfondie du document intitulé «Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger" paraphé par le Gouvernement et une des parties au processus d’Alger, ainsi que la Médiation présidée par l'Algérie Saluant le combat inlassable du peuple malien pour la liberté

Selon les habitués de la rue « Bla-bla » de l’Hippodrome, la scène de l’attentat sortait tout droit d’un film hollywoodien. Le vendredi soir, comme d’habitude, « La terrasse », un bar-restaurant, avait fait le plein. Entre minuit et une heure du matin, un individu armé jusqu’aux dents, fait irruption sur les lieux. Après avoir jeté des grenades, il a visé les expatriés en tirant des rafales d’arme automatique. Il est redescendu pour monter à bord

Les deux hommes étaient connus de tous à Gao, mais pas en tant que terroristes. Ils venaient chaque fois manger dans un restaurant au 5e quartier de Gao non loin du fleuve. Ils, ce sont deux arabes du quartier Sossokoïra.Tout se passait bien jusque-là. Mais aujourd’hui, au lendemain d’une fusillade à Bamako, les deux jeunes ont décidé de frapper aussi la cité des Askia. Et ce sont les policiers qui étaient visés.

Des tirs de roquette ont fait trois morts dimanche, au lendemain d'un attentat meurtrier à Bamako, la capitale. Au moins deux civils et un casque bleu auraient été tués dimanche, dans le nord-est du Mali, par des tirs de roquettes visant un camp de l'ONU à Kidal, bastion de la rébellion, a indiqué à l'AFP une source sécuritaire des Nations unies. Un notable de Kidal et une source au sein de la Mission de l'ONU

L’ONU a annoncé vendredi la nomination du général danois Michael Lollesgaard pour commander les Casques bleus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).Il succédera au général rwandais Jean-Bosco Kazura, qui avait été nommé en juin 2013 et a terminé son mandat mi-décembre 2014, précise un communiqué de l’ONU.Le général Lollesgaard a trente ans d’expérience militaire au Danemark

L’ONU a annoncé vendredi la nomination du général danois Michael Lollesgaard pour commander les Casques bleus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).Il succédera au général rwandais Jean-Bosco Kazura, qui avait été nommé en juin 2013 et a terminé son mandat mi-décembre 2014, précise un communiqué de l’ONU.Le général Lollesgaard a trente ans d’expérience militaire au Danemark

Le jeudi 05 mars 2015, le Département de la Défense et des Anciens Combattants a tenu une séance d’information sur l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.Cette séance d’informations a regroupé l’Inspecteur Général des Armées et Services, le Chef d’Etat-major Général des Armées, les Chefs d’Etat-major et Directeurs de Services et les membres de Cabinet du Département.

 


Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a salué vendredi l’accord sur le Mali conclu à Alger le 1er mars et a demandé aux groupes rebelles du Nord de le parapher. Dans un communiqué, M. Ban note "qu’une paix durable requiert la volonté politique et l’engagement personnel de toutes les parties maliennes".Il "encourage la coalition de groupes armés à parapher le projet d’accord".M. Ban "appelle toutes les parties

Nos organisations [1] ont déposé ce jour, auprès du doyen des juges d’instruction du Tribunal de première instance de la Commune III de Bamako, une plainte avec constitution de partie civile au nom de 33 victimes de crimes internationaux commis lors de l’occupation de Tombouctou et sa région par les groupes armés, en 2012 et 2013. Cette plainte vise 15 auteurs présumés de crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Cinq personnes dont un Français et un Belge ont été abattues dans la nuit de vendredi à samedi par un commando armé qui a attaqué un restaurant d’une rue très animée de Bamako, a-t-on appris auprès de la police et d’une source hospitalière."C’est une attaque terroriste, même si nous attendons des précisions. Selon un bilan provisoire, il y a quatre morts: un Français, un Belge et deux Maliens", a déclaré sur place

S’inspirant des recommandations des sondages d'opinion précédents, le directeur de l'institut de sondage Guisse, Sidiki Guido, oriente les prévisions sur des conseils au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, et au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé.C’est presqu’une nouveauté. Le sondeur s’adresse d’abord à Soumaïla Cissé, un an et demi après qu’il soit devenu le chef  « naturel » de l’opposition à la suite

S’inspirant des recommandations des sondages d'opinion précédents, le directeur de l'institut de sondage Guisse, Sidiki Guido, oriente les prévisions sur des conseils au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, et au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé.C’est presqu’une nouveauté. Le sondeur s’adresse d’abord à Soumaïla Cissé, un an et demi après qu’il soit devenu le chef  « naturel » de l’opposition à la suite

« Celui qui n’a pas traversé l’autre rive, ne doit pas se moquer de celui qui se noie ». Ce proverbe africain sonne comme une véritable leçon de morale pour le président Ibrahim Boubacar Kéita.En juillet 2006, IBK, alors leader du Rpm et président de l’Assemblée nationale, déclarait une guerre fratricide au président Amadou Toumani Touré à cause de l’Accord d’Alger du 04 juillet. Sous sa signature, le Rpm en appelait même

Transféré de Manantali à Bamako en début de semaine, le capitaine-général Amadou Haya Sanogo a comparu devant le juge, notamment en ce qui concerne sa demande de liberté provisoire finalement rejetée par le tribunal. Il devra donc retourner dans sa cellule où il risque de séjourner encore un bon moment avant de pouvoir comparaître devant la Cour d’assises.On a beaucoup épilogué sur la présence du chef putschiste à Bamako

De l’artillerie lourde, des fusils d’assaut, des grenades offensives, et autres explosives… Des exemplaires de Coran… Un comité de crise désormais installé.Puisque située non loin du domicile du président de la République, la découverte de cette importante cache d’armes ce mardi 02 mars à Samanko, suscite désormais  de nombreux commentaires.Selon toute évidence, les services de renseignements maliens avaient le bon tuyau.

Mali : report des élections communales  (Xinhuanet,06/03/2015)
Le report des élections communales et régionales a été annoncé jeudi lors d’une rencontre entre le cadre de concertation des partis politiques et le ministre malien de l’Administration et de la Décentralisation, a-t-on appris de source officielle.A l’issue de cette rencontre, d’un commun accord, les deux parties ont "décidé de tenir les élections communales et régionales au plus tard le 15 octobre 2015".
Les partis politiques membres de l’opposition

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique fiscale et en vue de faire de la fiscalité un instrument apte à mobiliser de façon optimale, des ressources nécessaires à la couverture des charges publiques, à promouvoir la croissance économique, à améliorer le climat des affaires et à protéger la santé de la population, le gouvernement a adopté le décret n°2012-278/P-RM du 13 juin 2012 fixant les taux de l’Impôt spécial

En un mot : Moussa Mara, le nouvel opposant  (L'indicateur du Renouveau,05/03/2015)
Jusqu’à quand l’ex-Premier ministre Moussa Mara allait se réserver ? Le début de réponse à cette question a été obtenu le 23 févier 2015 à l’occasion de son premier meeting depuis son départ de la Primature.« Nous ne comprenons pas pourquoi le pouvoir se refuse d’aller à un débat franc et constructif avec toutes les Forces vives de la nation sur cette question (les pourparlers d’Alger, Ndlr). Nous sommes tous les enfants de ce pays

En un mot : Moussa Mara, le nouvel opposant  (L'indicateur du Renouveau,05/03/2015)
Jusqu’à quand l’ex-Premier ministre Moussa Mara allait se réserver ? Le début de réponse à cette question a été obtenu le 23 févier 2015 à l’occasion de son premier meeting depuis son départ de la Primature.« Nous ne comprenons pas pourquoi le pouvoir se refuse d’aller à un débat franc et constructif avec toutes les Forces vives de la nation sur cette question (les pourparlers d’Alger, Ndlr). Nous sommes tous les enfants de ce pays

Plus que jamais, on continuera de gloser sur l’état de santé du plus grand parti politique du Mali démocratique, l’Adema-Pasj. En vingt ans d’exercice démocratique, le génie des Carpates a connu les avatars les plus insoupçonnés, allant du somptueux pinacle doré à l’article de la mort auquel semble le vouer bien d’analystes politiques contemporains. Et si cette dernière posture, par malice, compte plus pour du leurre

Seydou Keita, l’emblématique milieu offensif du Mali, n’a pas encore annoncé officiellement sa retraite internationale. Cette éventualité se dessine tout de même au fil du temps. Et à plus forte raison encore depuis l’élimination des Aigles du Mali à la Can 2015.C’était une incongruité de gommer le nom de Seydou Keita, sur une feuille de match des Aigles du Mali, l’équipe sera sans âme. Les dirigeants maliens peuvent dès à présent

Kidal : L’accord de paix déchire les héritiers d’Intallah  (L'indicateur du Renouveau,05/03/2015)
Pour défier son frère chef Amenokal, l’ancien député Alghabass Ag Intallah vient de faire une entrée fracassante à Kidal, ce qui a provoqué une véritable crise de confiance entre les héritiers de feu Intallah Ag Attaher qui se trouvent désormais en position de faiblesse.Le débat est loin de connaître son épilogue sur l’intégrité du pays et le document paraphé le dimanche est venu rajouter à une atmosphère déjà délétère entre les enfants

Les autorités maliennes viennent de consentir un immense effort pour remettre la Grande muette sur pied, à travers l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi d’orientation et de programmation militaire. En effet, il s’agit d’un investissement de plus de 1 230 milliards FCFA pour l’armée sur une période de 5 ans. Ce texte a été adopté à l’unanimité par les députés, opposition et majorité confondues. Il était défendu par le ministre de la Défense

Les partenaires de notre pays saluent tous l’acte posé en faveur de la paix et de la réconciliation. Rencontre avec les diplomatesComme à l’accoutumée, le chef de la diplomatie malienne a rencontré les responsables des représentations diplomatiques et des organisations internationales accréditées dans notre pays pour partager avec eux les résultats obtenus après chaque étape des négociations menées dans le cadre

Comme il l’avait promis après le sacre des Aiglonnets à la 11è édition de la CAN des cadets, Niger 2015, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a reçu hier au palais de Koulouba les nouveaux champions d’Afrique et leur staff technique. La cérémonie de réception s’est déroulée en présence du Premier ministre, Modibo Keïta, des membres du gouvernement dont le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo

Comme il l’avait promis après le sacre des Aiglonnets à la 11è édition de la CAN des cadets, Niger 2015, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a reçu hier au palais de Koulouba les nouveaux champions d’Afrique et leur staff technique. La cérémonie de réception s’est déroulée en présence du Premier ministre, Modibo Keïta, des membres du gouvernement dont le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo

Les responsables du bureau exécutif du Mouvement Sabati 2012 avec à sa tête le président Moussa Boubacar Bah étaient face à la presse depuis son siège sis à l’ONG El Farouk. Objectif, échanger avec les hommes de médias sur un certain nombre de sujets d’intérêt national notamment sa position sur la crise au nord Mali, sa position sur le projet de loi concernant le genre, les propos tenus lors de son forum national sur la gouvernance

Il existe une sorte de rhétorique qu’entendent les responsables politiques et étatiques maliens lorsqu’ils viennent à la rencontre des maliens de France. Celle-ci concerne la fameuse et éternelle question de l’accueil et du traitement des demandes de passeports, carte d’identité consulaire et autres document administratifs. Difficile d’échapper aux interpellations de leurs hôtes qui ne sont jamais contents de leurs relations

Un véhicule du MNLA a sauté le lundi 2 mars 2015 sur une mine à Kidal faisant 3 morts et 3 blessés. Les faits se sont produits à 20 km de la ville. Pour l’heure aucune précision n’a été donnée sur les personnes qui ont posé cet engin.KOUTIALA Les jeunes s’impliquent dans la lutte contre l’insécurité routière Les jeunes s’impliquent dans la lutte contre l’insécurité routière à Koutiala. Ils viennent d’offrir 10 ralentisseurs

Incapables d’imposer leur volonté aux populations sous occupation, les séparatistes versent dans le harcèlement et la privatisation de libertés. A Ber, Ménaka et Kidal, le calvaire des populations est amplifié depuis le paraphe du document d’accord le dimanche dernier à Alger.C’est une nouvelle forme de harcèlement psychologique que développent les éléments de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA)

Cet appui, outre d’améliorer les infrastructures et les équipements, va permettre de renforcer les capacités des formateurs. L’engagement du Japon à soutenir notre pays dans sa politique de développement durable se manifeste par des actions discrètes mais de haute portée. Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, et l’ambassadeur du Japon dans notre pays

La Cour constitutionnelle a un nouveau président. Il s’agit de Mme Manassa Danioko, magistrat émérite qui faisait déjà partie des membres sortants de l’institution. Réunie jeudi dernier, les conseillers de la Cour renouvelée l’ont élue comme président. Elle est avec Mme Fatoumata Diall, les deux femmes et les seuls membres reconduits du mandat précédent.Les nouveaux conseillers ont été nommés suivant le décret n°2015 0031/ PRM

La Cour constitutionnelle a un nouveau président. Il s’agit de Mme Manassa Danioko, magistrat émérite qui faisait déjà partie des membres sortants de l’institution. Réunie jeudi dernier, les conseillers de la Cour renouvelée l’ont élue comme président. Elle est avec Mme Fatoumata Diall, les deux femmes et les seuls membres reconduits du mandat précédent.Les nouveaux conseillers ont été nommés suivant le décret n°2015 0031/ PRM

Le suspect sera jugé, probablement au mois de juin prochain… En attendant, les diplomates accrédités à Bamako suivent de près le dossier. Toute chose que n’apprécie guère le Procureur Daniel Téssougué.C’est, du moins, la révélation faite par le Confrère JeuneAfrique.com à la date du 26 Février dernier.Citant une source judiciaire proche du dossier, le confrère note en effet que «le procès d’Amadou Haya Sanogo et de plusieurs

Le Conseil des Ministres de ce mercredi 25 février a au titre de la Primature procédé à la nomination d’un nouveau Directeur Administratif et Financier (DAF). Celui qui prendra désormais les rênes des finances de la belle cité de la berge du Djoliba, s’appelle, Aboubacar Diakalou Camara, Inspecteur des Finances de son état.L’engagement du Premier Ministre, Modibo Keita à faire revêtir la Primature d’un nouveau boubou

Accord d’Alger : Le gouvernement s’explique à la presse  (L'indicateur du Renouveau,03/03/2015)
La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) parapherait aujourd’hui ou au maximum dans deux semaines le projet d’accord de paix issu des pourparlers d’Alger, paraphé dimanche par les autres parties prenantes au processus. C’est ce qui ressort d’une conférence de presse animée hier par la délégation gouvernementale composée des ministres des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, de la Réconciliation nationale

En vue de manifester leur ras-le-bol, les travailleurs du PMU-Mali comprenant les permanents, revendeurs, agents de traitement et les vacataires ont observé une cessation de travail le mardi 18 aout 2009. S’ils ont aujourd’hui repris du service, leurs doléances restent cependant d’actualité comme l’atteste le remue-ménage désormais perceptible et consécutif à la nomination d’un nouveau PDG. Mais au fait, que veulent- ils ?

 


Les travaux du comité mixte de suivi de l’accord de coopération militaire entre l’Algérie et le Mali ont démarré dimanche. La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens combattants, le général Mamadou Lamine Ballo. C’était dans la salle de conférence du département en présence du chef d’Etat major général des armées, le général Mahamane Touré

Les cadets maliens ont battu l’Afrique du Sud aujourd’hui 2-0 lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations U17; ils remportent ainsi leur premier trophée.Il faut rappeler que le Mali (la génération de Seydou Keita) a joué la finale de la même compétition en 1997 contre l’Egypte et l’a perdu. La CAN U17 2015 a été la bonne pour les cadets maliens.

Les cadets maliens ont battu l’Afrique du Sud aujourd’hui 2-0 lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations U17; ils remportent ainsi leur premier trophée.Il faut rappeler que le Mali (la génération de Seydou Keita) a joué la finale de la même compétition en 1997 contre l’Egypte et l’a perdu. La CAN U17 2015 a été la bonne pour les cadets maliens.

Alors que certains commencent déjà à se satisfaire de la signature imminente d’un accord de paix, le Collectif de ressortissants du Nord (Coren), botte en touche le document, estimant que la tentative de reconnaissance de l’Azawad est la pomme de discorde.Dans un communiqué en date du 28 février 2015 et signé de son président, l’ancien ministre Malick Alhousseyni, le Collectif des ressortissants du Nord du Mali (Coren)

Suite au paraphe de l’accord par le gouvernement et la rencontre entre le Premier ministre et les parties politiques et la société civile, le dimanche matin, l’ancien Premier ministre Soumana Sako nous a fait parvenir sa réaction que nous vous livrons en exclusivité.De l’Accord issu des pourparlers d’Alger.Ni la CNAS-Faso Hèrè, ni les autres membres de l’Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise (ADPS) n’ont été conviés

«Nous demandons à Ibrahim Boubacar Kéïta, réputé être un homme d’Etat, de créer les conditions du retour, dans un bref délai, au bercail du Président Amadou Toumani Touré». Tel est le cri du cœur exprimé par l’Association Citoyenne de Soutien à ATT, regroupant les héritiers politiques de l’ancien locataire du Palais de Koulouba, le samedi 28 février 2015 à la Maison de la presse de Bamako Eparpillés

Les spectacles dégradants d’enfants mal vêtus, sans chaussures et occupant les voies et places publiques à la recherche d’argent doit interpeller tous, particulièrement les parents, les éducateurs, les responsables administratifs, les communautaires et les religieux. C’est dans ce cadre que la Coalition Malienne des Droits de l’Enfant (COMADE) a organisé une journée d’information et d’échange avec les enfants mendiants

Les spectacles dégradants d’enfants mal vêtus, sans chaussures et occupant les voies et places publiques à la recherche d’argent doit interpeller tous, particulièrement les parents, les éducateurs, les responsables administratifs, les communautaires et les religieux. C’est dans ce cadre que la Coalition Malienne des Droits de l’Enfant (COMADE) a organisé une journée d’information et d’échange avec les enfants mendiants

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (Cma), composée du Mouvement National de Libération de l’Azawad (Mnla), du Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad (Hcua) et du Mouvement Arabe de l’Azawad (Maa) pro-Azawad, annonce qu’elle ne paraphera pas l’accord de paix proposé par la médiation. Cette énième position de cette coordination constitue un point d’échauffement pour le Groupe d’Autodéfense Touareg

Depuis son éviction de la primature, l'un des futurs prétendants à la présidence de la République ne chôme pas. Il est presque présent à toutes les rencontres de l'intérieur que de la capitale. D'où sa présence en 5ème région pour participer à Djinna Dogon à Koro et présider la nuit de l'homme de l'année de radio jamana édition 2014 à Mopti.Il ne s’agit pas d’être un super homme, un richard, un hors classe pour être président d’un pays

Depuis son éviction de la primature, l'un des futurs prétendants à la présidence de la République ne chôme pas. Il est presque présent à toutes les rencontres de l'intérieur que de la capitale. D'où sa présence en 5ème région pour participer à Djinna Dogon à Koro et présider la nuit de l'homme de l'année de radio jamana édition 2014 à Mopti.Il ne s’agit pas d’être un super homme, un richard, un hors classe pour être président d’un pays

Depuis quelques jours, des supputations vont bon train sur la mort de Maman ATT. Que la terre lui soit légère ! En effet, avec le refus d'ATT de venir pour les funérailles, IBK n'a pas daigné faire le déplacement mais a envoyé une délégation.Quelques soient les circonstances, selon certains ATT ne devait pas refuser d’assister aux obsèques de sa mère adoptive. Ce fut effectif, il a peut-être ses raisons, alors arrêtons les discrédits.

La médiation algérienne aux pourparlers de paix sur le Mali a présenté aux parties un nouveau projet d'accord, accueilli favorablement par le camp gouvernemental, mais avec réserves par la rébellion du nord du pays, a appris vendredi l'AFP auprès des intéressés.Dans un souci d'équilibre entre les exigences contradictoires de souveraineté et d'autonomie, ce texte de 30 pages, comprenant trois annexes

Au Mali, les Nations unies veulent faire la lumière sur ce qui s'est passé le 27 janvier dernier à Gao. Une manifestation contre la Minusma, la mission onusienne dans le pays, avait dégénéré et trois personnes avaient été tuées. Une équipe d'experts indépendants, mandatés par les Nations unies, vient de passer une semaine au Mali pour mener son enquête.Lorsque les manifestants tentent de pénétrer dans le siège

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la médiation internationale conduite par Ramtane Lamamra a remis aux mouvements armés du Nord et au gouvernement de Mali : Ce que dit l’accord de paixBamako un texte final d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Si des amendements peuvent encore être faits, c’est l’aboutissement de sept mois de négociations. Un partage des richessesLa proposition d’accord

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la médiation internationale conduite par Ramtane Lamamra a remis aux mouvements armés du Nord et au gouvernement de Mali : Ce que dit l’accord de paixBamako un texte final d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Si des amendements peuvent encore être faits, c’est l’aboutissement de sept mois de négociations. Un partage des richessesLa proposition d’accord

Procès en vue pour Sanogo  (Jeune Afrique,27/02/2015)
Attendu depuis des mois, le procès d'Amadou Haya Sanogo et de plusieurs autres membres de l'ex-junte malienne pourrait se tenir prochainement. "Peut-être en juin", estime une source judiciaire proche du dossier. L'instruction menée par le juge Karembe est close.Les faits remontent à 2012. Quelques jours après le putsch des hommes de Kati, un contre-coup d'État mené par les Bérets rouges fidèles à Amadou Toumani

Décidemment, l’insécurité revêt différentes formes au Mali et n’épargne pas le président de la République en personne. Mais il ne s’agit là que de la résultante de l’impunité. Puisque «Ya foyi», alors … ! La signature apposée sur le Décret présidentiel N°2014 – 0003 P-RM du 06 Janvier 2014 portant avancement de grade dans le corps des Commissaires de police n’est pas censée être celle du président de la République.

Après avoir invité le président de la République à surseoir à son projet de traduire en justice le président déchu Amadou Toumani Touré, l’Association des citoyens pour le soutien à Amadou Toumani Touré (ACS-ATT), organise ce matin, à Bamako, une rencontre sur le processus de retour de l’ancien président. Selon l’ACS-ATT, l’idée de poursuivre l’ancien président rime mal avec le processus de réconciliation enclenché par les Maliens.

Les « Musulmans » ont piégé IBK et du coup, est pris tel qui croyait prendre. Avec leur soutien à son élection, il avait deux choix pas plus : devenir une marionnette entre leurs mains pour lancer les bases de l’Etat islamique du genre 2012 ou alors les « trahir » et leur donner la « légitimité » pour agir eux-mêmes à construire un Etat islamique. L’impopularité patente du régime est considérée comme un engrais fertiliseur 

On connait l’affiche de la finale de la CAN U17, Niger 2015. L’apothéose de cette 11è édition du Champion d’Afrique cadet opposera dimanche prochain le Mali à l’Afrique du Sud. Les Aiglonnets ont obtenu leur qualification jeudi après le succès 2-1 devant le Mali.Dans un stade Seyni Kountché de Niamey encore dégarni comme depuis l’entame du tournoi, le Mali est le premier à se créer des occasions. Mais la frappe

On connait l’affiche de la finale de la CAN U17, Niger 2015. L’apothéose de cette 11è édition du Champion d’Afrique cadet opposera dimanche prochain le Mali à l’Afrique du Sud. Les Aiglonnets ont obtenu leur qualification jeudi après le succès 2-1 devant le Mali.Dans un stade Seyni Kountché de Niamey encore dégarni comme depuis l’entame du tournoi, le Mali est le premier à se créer des occasions. Mais la frappe

Elu président de la République en 2013, Ibrahim Boubacar Keïta ne dirige plus le Rassemblement pour le Mali (RPM), principal parti politique malien. Plusieurs membres de cette formation se battent actuellement pour le contrôle de la présidence du parti. Parmi eux, deux ministres très en vue de l'actuel gouvernement.Le premier s’appelle Abdoulaye Idrissa Maïga, il est le très efficace ministre malien de l’Administration

Elu président de la République en 2013, Ibrahim Boubacar Keïta ne dirige plus le Rassemblement pour le Mali (RPM), principal parti politique malien. Plusieurs membres de cette formation se battent actuellement pour le contrôle de la présidence du parti. Parmi eux, deux ministres très en vue de l'actuel gouvernement.Le premier s’appelle Abdoulaye Idrissa Maïga, il est le très efficace ministre malien de l’Administration

Le parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) a organisé une conférence de presse, le Mercredi 25 Février 2015 au siège du parti, afin d’éclairer la lanterne des journalistes sur le statut conféré à l’opposition, la loi de programmation militaire et surtout les élections municipales que le gouvernement compte organiser. Le président du parti Oumar Mariko a dénoncé moult maux

Après son forum national sous le thème «le Mouvement Sabati 2012 à l’horizon 2020 : Bilan-perspectives-Orientations», les responsables du mouvement ont rencontré la presse pour échanger sur ses orientations et les sujets brûlants de la nation. C’était hier à l’Organisation El Farouk (A.C.I 2000).Dans son allocution, le président Boubacar Bah, a levé tout l’équivoque sur les orientations futures du Mouvement. Selon lui, le mouvement

Pour éclairer la lanterne de l’opinion publique sur l’état des anciens véhicules de service de l’Assemblée nationale proposés à la reforme, le chef de garage de l’hémicycle, Moussa Tangara, a effectué, avec les hommes de média, une visite de terrain. Il ressort de cette visite que sur les 25 véhicules 4×4 de type Prado envoyés au garage, seulement 8 sont en service actuellement, les 17 restants sont stationnés au sein de l’entreprise

C’est dans une interview à l’AFP, mercredi, que le nouveau chef coutumier du bastion touareg de l'extrême nord-est du Mali, a révélé sa position.Pas question d'indépendance ou d'autonomie du nord du pays pour Mohamed Ag Intalla qui a succédé en décembre à son père comme Amenokal (chef élu par les sages) de l'Adrar des Ifoghas, après le décès de celui-ci.Intalla suggère plutôt que Kidal devienne la capitale du Mali.

Le ministre de la culture,  Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo,  a lancé le mardi  le redémarrage des travaux de réhabilitation des mausolées détruits pendant la crise. Elle était accompagnée par les partenaires techniques et financiers notamment le représentant de l’UNESCO, Lazare Eloundou.  La rencontre avec les familles gardiennes des mausolées a été la dernière étape de sa visite. Le directeur national du patrimoine affirme

L’évolution des pourparlers a pris une tournure allant dans le bon sens la semaine dernière travers deux grands points marqués par la délégation conduite par le Ministre Diop.Depuis le départ de la délégation gouvernementale pour la capitale Algérienne les voix ne cessaient de s’élever pour les mettre en garde. Cette forte pression a certainement joué un grand rôle dans la conduite des négociations.Après une semaine de tergiversation

L’évolution des pourparlers a pris une tournure allant dans le bon sens la semaine dernière travers deux grands points marqués par la délégation conduite par le Ministre Diop.Depuis le départ de la délégation gouvernementale pour la capitale Algérienne les voix ne cessaient de s’élever pour les mettre en garde. Cette forte pression a certainement joué un grand rôle dans la conduite des négociations.Après une semaine de tergiversation

En un mot : Le retour raté d’ATT  (L'indicateur du Renouveau,25/02/2015)
De sources concordantes, le président ATT avait failli effectuer un retour dans son Mali natal. C’était le week-end dernier à l’occasion du décès de sa mère samedi dernier à Mopti. Le président IBK aurait envoyé son avion de commandement à Dakar pour conduire l’ancien président de la République et une partie de sa famille dans la Venise malienne pour les funérailles.L’ancien président aurait finalement décliné l’offre, mais ses proches

Annoncées un instant pour le 26 avril prochain, les élections communales et régionales sont en passe d’être reportées à une date ultérieure. C’est la recommandation faite par les partis hier mardi au Grand Hôtel de Bamako lors de la réunion du cadre de concertation entre les représentants des partis politiques et le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et la Délégation générale aux élections.



L’Egypte est le pays arabe le plus peuplé, dirigé par le Général Abdel Fattah al-Sissi après avoir pris le pouvoir alors dirigé par Mohamed Morsi issu de la confrérie des Frères musulmans. C’est dans ce pays où l’enlèvement et l’exécution par décapitation de 21 chrétiens coptes ont été revendiqués par des membres de l’Etat Islamique (EI) basés en Libye. En représailles les avions de combat égyptiens ont bombardé

L’honorable Oumou Simbo Keita n’est plus. L’assemblée nationale est en deuil. La députée élue en commune V du district de Bamako est décédée ce mardi 24 février 2015 vers 15 heures. Elle était membre influente de la famille du parti présidentiel? le RPM . Nous y reviendrons.

Nord du Mali : Une multiplication des braquages à Kidal  (L'indicateur du Renouveau,25/02/2015)
Après la signature du cessez-le-feu, les combattants de la coordination des mouvements armés du Nord (CMA) ont commencé à rejoindre leurs familles à Kidal. Par ailleurs, des braquages ont eu lieu sur les différents axes de la ville. Deux camions transportant des personnes et leurs biens ont été attaqués. Pas de perte en vies humaines, des commerçants ont été dépouillés et des motos Jakarta ont a été volés.

Décidément l’ex chef de la junte de Kati, le tristement célèbre capitaine (général) Amadou Aya Sanogo, ne digère pas son transfert de Sélingué à Manantali.Depuis quelques semaines, une vaste campagne est déroulée par ses avocats que dénoncent ses conditions de détention à Manantali. Aussi, les défenseurs de Sanogo font état de bastonnade qu’il aurait reçu de la part d’un officier de gendarmerie…aussi, le détenu

Décidément l’ex chef de la junte de Kati, le tristement célèbre capitaine (général) Amadou Aya Sanogo, ne digère pas son transfert de Sélingué à Manantali.Depuis quelques semaines, une vaste campagne est déroulée par ses avocats que dénoncent ses conditions de détention à Manantali. Aussi, les défenseurs de Sanogo font état de bastonnade qu’il aurait reçu de la part d’un officier de gendarmerie…aussi, le détenu

La Coalition des associations des amis et sympathisants de l’ancien président de la République du Mali a décidé de rompre avec le silence. Désormais le combat se fera à visage découvert. Ce sont les mouvements de jeunes et femmes, appuyés par des associations à travers le pays, réunis au sein de cette coalition qui ont décidé d’agir et d’œuvrer dans le but de créer des conditions permettant le retour de l’ancien président Amadou

A peine nommé, le tout nouveau ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra a procédé à des nominations au sein de certains services stratégiques de son département.Ces récentes nominations opérées par le nouveau locataire de l’Hôtel de Finances a provoqué une vive polémique. Le cas le plus bruyant est celui de l’ancien Directeur général du Trésor, Boubacar Ben Bouillé qui est l’homonyme

La triste nouvelle est tombée avant-hier samedi, 21 février : Mme Touré Gogo Molobaly, mère du président Amadou Toumani Touré, est décédée, à Mopti, à l’âge de 95 ansMaman Molobaly a été tout pour ATT. En effet, le petit Amadou a perdu très tôt sa mère. Et c’est Molobaly qui l’éleva, comme son propre enfant. En retour, ATT a toujours eu une affection très particulière pour cette dame que tout Mopti apprécie pour sa gentillesse

29 véhicules 4x4 Prado disparus comme une aiguille dans une botte de foin. C’est l’affaire qui défraie la chronique  au Mali où l’on enchaine des affaires d’achats inexplicables de matériels roulants comme c’est le cas avec l’achat récent de 55 véhicules tout terrain.  Les véhicules dont on a perdu les traces,  sont d’anciens 4x4  Toyota Prado toujours en bon état.Personne à priori n’est en mesure de dire où sont passés ces véhicules actuellement

En difficulté sur le terrain depuis l’offensive menée par les groupes d’autodéfense, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a décidé de verser dans la délation parce que le passage triomphal d’une délégation malienne en Europe lui a fait perdre le sommeil et à ses soutiens tapis en Occident.En réponse à la tournée de sensibilisation en Europe d’une délégation malienne composée de leaders religieux, de la société

Le Gouvernement du Mali et les groupes armés rebelles du Nord sont à Alger pour le 5e round des pourparlers inter maliens pour la paix et la sécurité. Le Peuple Malien dans sa diversité culturelle et confessionnelle prie  à l’unisson pour que ce 5e round soit le dernier et l’ultime qui aboutisse à une paix définitive et durable.Après plusieurs mois de tergiversations, de pilotage à vue, de saupoudrage et d’errements, le gouvernement

Le Gouvernement du Mali et les groupes armés rebelles du Nord sont à Alger pour le 5e round des pourparlers inter maliens pour la paix et la sécurité. Le Peuple Malien dans sa diversité culturelle et confessionnelle prie  à l’unisson pour que ce 5e round soit le dernier et l’ultime qui aboutisse à une paix définitive et durable.Après plusieurs mois de tergiversations, de pilotage à vue, de saupoudrage et d’errements, le gouvernement

Sorti par la grande porte à la suite d’une transition houleuse, le professeur Dioncounda Traoré refait surface en prélude au prochain congrès du parti de l’abeille, prévu les 27-28 et 29 mars prochain.Un come-back qui en dit long sur les réelles intentions du « Vieux –père », adepte des crocs-en jambe politiques et passer depuis, maître dans l’art de poser des traquenards qui firent d’illustres victimes, fussent –elles des capitaines.



Le projet de loi portant statut de l’opposition politique a été adopté par les parlementaires, le jeudi 19 février 2015. L’adoption de ce projet conforte l’opposition dans son statut et marque une avancée positive dans notre processus démocratique. L’analyse de cette nouvelle donne politique avec l’honorable Me Zoumana N’Tji Doumbia, élu à Bougouni et Président du groupe parlementaire Alliance pour le Mali

En un mot : Comment Iyad prend en otage les pourparlers  (L'indicateur du Renouveau,23/02/2015)
D'IBK à Hollande, l’on reste convaincu que la signature d'un accord de paix global avec les mouvements armés est prise en otage par le leader d'Ançar Eddine, qui garde la haute main sur les affaires à Kidal.Même si du côté algérien, on tente de minimiser l’influence d’Iyad Ag Ghaly, les hésitations et les voltefaces de ses anciens amis du HCUA comme le leader Alghabass, qui jure n’avoir plus rien à voir avec son ex-chef depuis que celui-ci

9 janvier 1995- 9 janvier 2015, cela fait exactement 20 ans que le parti du Tigre, le mouvement patriotique pour le renouveau (Mpr), a été porté sur les fonts baptismaux. Et c’est pour célébrer cet anniversaire que le parti a organisé une journée de réflexion, le samedi 21 février, au Cicb.Vingt ans, c’est beaucoup dans la vie d’un parti qui a été créé dans des difficultés après la chute de Moussa Traoré. Et quand on sait que ce parti

La Loi d’Orientation et de programmation militaire annoncée par IBK dès son accession au pouvoir a été adoptée par les députés au plénière de l’Assemblée nationale du 20 février. Après son adoption par le conseil des ministres le 28 janvier dernier, cette importante loi a été adoptée par les députés à l’unanimité 129 voix pour, zéro voix contre et zéro abstention.Pour la mise en œuvre de cette loi, le Mali va consentir un énorme sacrifice

Presque trois ans après la chute du régime démocratiquement élu d’Amadou Toumani Touré (rappelons que c’est le 22 Mars 2012 qu’une mutinerie transformée en putsch dirigée par Amadou Haya Sanogo a mis fin au pouvoir du héros du 26 mars 1991) et face à l’aggravation de la crise sécuritaire du Nord du Mali, le temps est en train de donner raison à ATT sur la crise sécuritaire du Nord du Mali à savoir la négociation autour d’une table

Presque trois ans après la chute du régime démocratiquement élu d’Amadou Toumani Touré (rappelons que c’est le 22 Mars 2012 qu’une mutinerie transformée en putsch dirigée par Amadou Haya Sanogo a mis fin au pouvoir du héros du 26 mars 1991) et face à l’aggravation de la crise sécuritaire du Nord du Mali, le temps est en train de donner raison à ATT sur la crise sécuritaire du Nord du Mali à savoir la négociation autour d’une table

Bagarre au consulat du Mali à Paris  (Autres presses,21/02/2015)
Dans la journée de Jeudi 19 février 2015 aux alentours de14h, le Consul Général du Mali à Paris Mangal TRAORE a été informé par ses agents administratifs d’un échauffourée entre un usager et l’un des agents administratifs du consulat.Ils en sont venus aux mains et cette personne venue au consulat pour ses démarches administratives aurait reçu des coups. Immédiatement Monsieur Mangal TRAORE a reçu la personne

Il a quitté l’URD et selon certaines informations en provenance de Mopti, Issiaka Bakayoko, militerait désormais dans les rangs de la CODEM, le très jeune parti du ministre Guindo, installé à Soud’baba, à la faveur des dernières consultations électorales. Mais, que va t –il pouvoir faire contre l’URD, pour le compte de la CODEM ?Là est la question. Cadre et militant fondateur du parti de la fraternité, considéré comme un ami personnel

La MINUSMA va bientôt réaliser dans la région de Tombouctou 6 nouveaux projets d’un montant global de 114. 429.503 FCFA (environ 175 000 Euros) dans 4 cercles de la région. Il s’agit de projets à impact rapide (QIP -quick impact projets- en anglais) pour la réhabilitation de systèmes d’adduction d’eau sur plusieurs localités, à savoir à Amadia et Agouni, dans le cercle de Tombouctou, à Hamzakoma

L’opinion nationale est de plus en plus inquiète de l’issue des pourparlers d’Alger. Qui sont en train d’ouvrir la voie à une partition de notre pays. Ni les discours du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, encore moins les déclarations du ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, n’arrivent pas à dissiper cette inquiétude sur l’imminence de l’octroi d’une autonomie à la région de Kidal.Jamais de mémoire de Malien

L’opinion nationale est de plus en plus inquiète de l’issue des pourparlers d’Alger. Qui sont en train d’ouvrir la voie à une partition de notre pays. Ni les discours du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, encore moins les déclarations du ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, n’arrivent pas à dissiper cette inquiétude sur l’imminence de l’octroi d’une autonomie à la région de Kidal.Jamais de mémoire de Malien

Selon toute évidence, il existait un compromis entre IBK et les putschistes. Mais la dernière sortie de l’avocat du prévenu Amadou Haya Sanogo atteste bien que la rupture est bel et bien consommée.Selon toute évidence, il existait un  compromis entre IBK et les putschistes. Mais la dernière sortie de l’avocat du prévenu Amadou Haya Sanogo atteste bien que la rupture est bel et  bien consommée.

 


Comme le premier président du Mali et l’actuel premier ministre, il s’appelle Modibo Keïta. Lui ne s’est pas engagé en politique. Ce Modibo Keïta là est avant tout un homme d’affaires, l’un des plus puissants et des plus riches du Mali. Autrefois simple marchand de riz à Bamako, il est devenu un nabab de la production et de l’importation de céréales, à la tête entre autres des Moulins modernes du Mali (M3), société

C’est la conviction ferme de l’honorable Oumar Mariko sur le projet de loi portant statut de l’opposition. Après avoir voté contre ce projet de loi, il nous explique, dans un entretien, les raisons pour lesquelles lui et les autres députés du parti SADI ont rejeté en bloc ledit projet de loi. Lisez plutôt.D’entrée de jeu, l’honorable Oumar Mariko a laissé entendre que la loi sur le statut de l’opposition, tel qu’elle a été formulée, est un recul sur le chapitre

A trop tirer sur la corde, elle se casse, dit l’adage. Le MNLA vient de l’apprendre à ses dépens suite à la défection de Mohamed Attaher Ag Mohamed El Mehdi Al Ansari, fils aîné du défunt Amenokal de la tribu des Kel Antessar. Le désormais ex-combattant et ex- membre influent du MNLA rejoint ainsi le GATIA très proche de Bamako, avec armes et bagages, s’il vous plait.A trop tirer sur la corde, elle se casse, dit l’adage.

Le gouvernement malien et six groupes armés du nord du Mali ont signé jeudi à Alger une déclaration prévoyant la cessation immédiate de toutes formes de violence, selon un journaliste de l'AFP sur place.Selon le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, dont le pays est le chef de file de la médiation internationale sur la crise au Mali, la signature de ce document vise à créer sur le terrain un climat

Les anciens Présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré (ATT), Pr. Dioncounda Traoré, et l’actuel locataire de Koublouba, El-Hadj Ibrahim Boubacar Kéita, main dans la main pour prêcher à l’unisson la réconciliation des cœurs et des esprits entre tous les fils du Mali… Voilà là un rêve et un vœu longtemps caressés par les Maliens pour panser les plaies laissées par la crise

Les anciens Présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré (ATT), Pr. Dioncounda Traoré, et l’actuel locataire de Koublouba, El-Hadj Ibrahim Boubacar Kéita, main dans la main pour prêcher à l’unisson la réconciliation des cœurs et des esprits entre tous les fils du Mali… Voilà là un rêve et un vœu longtemps caressés par les Maliens pour panser les plaies laissées par la crise

RPM – SADI alliance contre nature !  (Autres presses,19/02/2015)
Un vieux adage dit : « Qui s'assemble, se ressemble » Si très souvent, les adages disent vrai cette fois-ci, tout porte à croire le contraire. Comment est-ce possible que le Sadi d'Oumar Mariko puisse s'aligner avec le RP.M d'Ibrahim Boubacar KEITA ?En clair comment est-ce possible l’addition de la vertu et des vices.Oumar MARIKO qu’on l’aime ou on le déteste jusqu’à preuve de  contraire ne s’est jamais mouillé dans une affaire de corruption

Les échanges se poursuivent à Alger dans le cadre des négociations entre le gouvernement et les groupes armés du Nord. Mardi, la médiation a reçu successivement les différentes parties pour examiner leurs réserves et amendements sur le document de pré-accord, qui doit servir de base au prochain accord définitif. Le ministre Algérien des Affaires étrangères, Ramtame Lamambra, avait annoncé lundi « une journée

Comment parvenir à un accord de paix définitif à l’issue des négociations inter maliens d’Alger, sans utiliser le terme Azawad qui reste le symbole de division du Mali ? Tel est le dilemme auxquels les négociateurs sont confrontés à Alger.Si un terme a fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis le déclenchement de la crise du nord du Mali, c’est bien « Azawad ». Utilisé par la minorité sécessionniste du nord pour désigner

Nord du mali : Le Gatia se défend des accusations  (L'indicateur du Renouveau,19/02/2015)
Le mouvement ne semble guère manquer de ressources. Pourtant, "personne ne nous paie, assure Fahad. On le fait pour l'honneur, et pas pour l'unité du Mali. Des parents sont venus d'Algérie et de Libye avec leur matériel. Des officiers de l'armée libyenne et d'ex-combattants du MNLA nous ont rejoints".Le Gatia est soutenu par la population. Mais laisser entendre qu’il s’agit d’un mouvement spontané de citoyens relève de la fable.

Hier, le résultat du sondage d’opinion sur les personnalités politiques de notre pays est tombé. La cote de popularité du chef de l'opposition Soumaïla Cissé est de 38,6 % d'opinion positive contre 56,4 % de négative. Le jeune député, Karim Kéita est à 23,7 % d'opinion positive contre 52,6% de négative. Au moins 80 % de la population (bamakoise) pense que Moussa Mara a bien fait son travail.L’institut de sondage Gisse, dirigé par le statisticien

Hier, le résultat du sondage d’opinion sur les personnalités politiques de notre pays est tombé. La cote de popularité du chef de l'opposition Soumaïla Cissé est de 38,6 % d'opinion positive contre 56,4 % de négative. Le jeune député, Karim Kéita est à 23,7 % d'opinion positive contre 52,6% de négative. Au moins 80 % de la population (bamakoise) pense que Moussa Mara a bien fait son travail.L’institut de sondage Gisse, dirigé par le statisticien

Le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéïta vient de rencontrer à Koulouba les membres d'une mission conjointe du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine et du Comité politique et de sécurité de l'Union européenne. Cette mission, qui est une première, entendait évaluer la situation sécuritaire au Mali et s’enquérir de l'état d'avancement du processus de paix au travers d'interactions avec les autorités et acteurs politiques maliens

La tension entre les deux sections RPM de la Commune V semble atteindre son paroxysme ces derniers jours. Après la scission, les deux sections se disputent le local servant de siège au parti en Commune V.Rappelons que depuis les élections législatives, rien ne va plus entre les militants du parti présidentiel en Commune V. Il s’agit d’une crise qui a pris ses racines lors de la désignation des candidats aux élections législatives.

La mise en œuvre des actions prévues dans le plan pour la relance durable du Mali, engagé en 2013, le point de la mise en œuvre des engagements des quelques 55 bailleurs bilatéraux et multilatéraux, le processus de stabilisation et de redressement pour un montant global de plus de 3 milliards de FCFA, seront entre autres points au centre des discussions entre le Mali et ses donateurs. La 5ème réunion de suivi de la conférence

En un mot : Le Gatia en impose à la France  (L'indicateur du Renouveau,18/02/2015)
Ouvert lundi à Alger, le 5e round des pourparlers inter-maliens se tient sans la participation du mouvement d’auto-défense qui est devenu en moins de quelques mois un acteur clé de la crise au nord. Une situation qui divise la médiation internationale.Ouvert lundi à Alger, le 5e round des pourparlers inter-maliens se tient sans la participation du mouvement d’auto-défense qui est devenu en moins de quelques mois un acteur clé

Enfer à Kidal : Les populations fuient la ville  (L'indicateur du Renouveau,18/02/2015)
Les populations de la ville de Kidal prise en otage par le MNLA depuis plusieurs années,  fatiguée par cette guerre interminable, dirigée par le MNLA à son détriment,  quittent petit à petit  la ville en destination des autres régions du Nord et les pays frontaliers. Elles estiment ne plus avoir confiance à ce mouvement touareg, qui leur a trop menti.La ville de Kidal se vide de ses habitants qui ne font plus confiance au MNLA.

S’il est désormais de notoriété qu’autant, il existe des Djihadistes français en Syrie, Irak et Libye, autant, ils sont présents dans les rangs de Boko Haram ainsi que parmi les narcojihadistes au Nord du MaliMais l’on ignorait jusqu’à ce jour, que certains sont d’anciens militaires français et surtout que d’autres, à leur retour de la guerre, ont perçu des allocations dévolues aux blessés de guerre de la part du gouvernement français.



S’il est désormais de notoriété qu’autant, il existe des Djihadistes français en Syrie, Irak et Libye, autant, ils sont présents dans les rangs de Boko Haram ainsi que parmi les narcojihadistes au Nord du MaliMais l’on ignorait jusqu’à ce jour, que certains sont d’anciens militaires français et surtout que d’autres, à leur retour de la guerre, ont perçu des allocations dévolues aux blessés de guerre de la part du gouvernement français.

Le président de la République pourrait très prochainement étonner par la suppression pure et simple du poste de directeur de cabinet très alourdissant dans l’arsenal administratif du palais de Koulouba.Au nombre des raisons invoquées, figurent également ses charges onéreuses entre autres. Toumani Djimbé Diallo, l’actuel détenteur du poste, ne chômerait pas avec le réaménagement envisagé.

 


« La terre est l’héritage commun de tous. Nul ne se sauvera sans les autres ! Nul ne se sauvera sans l’Afrique ». Me Demba Diallo (Novembre 1999) « Des juristes pour la cause de leur ventre, ça fait frémir ». Chebane Coulibaly, Directeur bimensuel Cauris (Octobre 1994) « Il y a eu plus de morts avec Moussa Traoré (1990 – 1991) que durant toute la rébellion des années 1962 – 1963 ». Me Adame Bâ Konaré, épouse de l’ancien

Les parties maliennes sont à Alger depuis le mardi 10 février. Le gouvernement malien est représenté au plus haut niveau avec le Premier ministre et des ministres clés du dossier. Mais hélas, depuis une semaine, Bamako ne reçoit aucune nouvelle potable en provenance d’Alger, que de plaintes des uns accusant les autres de violations de cessez-le feu, et des accusations des autres contestant la représentativité des premiers.

L’intransigeance du MNLA et alliés a eu ceci de bon, qu’elle a désormais réveillé le guerrier sommeillant en tout malien.L’Armée Malienne  est certes respectueuse du cessez-le-feu, mais elle a bien le droit de se défendre. Elle l’a fait de la plus belle manière le week-end dernier dans la localité de Gatjilombou, bourgade située entre Léré et Youwarou.Tôt le matin du samedi 14 février, des assaillants proches du MNLA ont attaqué ses positions.

Les circonstances officielles de l'incident sont inconnues à 9h40 GMT.Sept soldats de la force onusienne déployée au Mali (Minusma) ont été blessés, dans la nuit de dimanche à lundi, à Tabankort, localité du Nord Mali, a appris lundi  Anadolu auprès du secrétaire générale du Gatia ( Groupe d'autodéfense touareg Imrad et alliés), Fahad Ag Almahmoud.Quatre cas graves ont été évacués vers la ville de Gao par les forces françaises

Sortie de crise : IBK accuse Iyad Ag Aghaly  (Le Prétoire,16/02/2015)
Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a affirmé que le chef d’Ansar Dine, un des groupes liés à Al Qaida et qui a occupé le nord du Mali en 2012, n’a pas accepté le processus de paix d’Alger, ce qui pourrait être une menace aux négociations en cours, d’après lui.Le chef de l’Etat malien s’exprimait ainsi le jeudi devant un parterre de diplomates membres du Comité politique de l’Union européenne et du Conseil de paix

Sortie de crise : IBK accuse Iyad Ag Aghaly  (Le Prétoire,16/02/2015)
Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a affirmé que le chef d’Ansar Dine, un des groupes liés à Al Qaida et qui a occupé le nord du Mali en 2012, n’a pas accepté le processus de paix d’Alger, ce qui pourrait être une menace aux négociations en cours, d’après lui.Le chef de l’Etat malien s’exprimait ainsi le jeudi devant un parterre de diplomates membres du Comité politique de l’Union européenne et du Conseil de paix

Le congrès de l’ADEMA est annoncé pour les 27, 28 et 29 mars prochains. Le renouvellement des structures évolue normalement. Les comités et sous-sections sont mis en place.L’heure est au renouvellement des 55 sections de l’intérieur et des 23 de l’extérieur. Celles du Mali sont progressivement mises en place alors que celles de l’extérieur trainent. Mais, ce retard, nous a-t-on dit, ne peut aucunement influencer les dates du congrès

Dans le cadre de la coopération Afrique-Union européenne (Ue) adoptée à Lisbonne en décembre 2007, les trois piliers ont tenu une mission conjointe, le premier du genre, du 11 au 13 février 2015 dans notre pays. L’objectif était d’évaluer la situation sécuritaire au Mali et l’état d’avancement du processus de paix au travers d’interactions avec les autorités et acteurs politiques maliens, ainsi que les partenaires internationaux présents

Notre confrère Amadou Baba Wagué, Secrétaire général adjoint de l’Assemblée nationale, vient de bénéficier de la reconnaissance de la Nation. Il a élevé par le Président de la République au rang de Chevalier de l’Ordre du Mali. Cette reconnaissance de la Nation récompense les efforts qu’il accomplis depuis plus de 10 ans pour le rayonnement de l’Assemblée nationale.En effet, cet enseignant devenu journaliste a gravi tous les échelons

C’est la cinquième fois que des Maliens se déplacent officiellement pour négocier à Alger la Blanche un éventuel retour à la normalisation dans le Nord du Mali, notamment à Kidal, le fief des bandits armés de l’Adrar des Ifoghas.C’est la cinquième fois que des Maliens se déplacent officiellement pour négocier à Alger la Blanche un éventuel retour à la normalisation dans le Nord du Mali, notamment à Kidal, le fief des bandits armés

Dans notre compte rendu de l’attaque du samedi 14 février 2015 perpétrée à Gathy, de son vrai nom Gathyloumou, village situé entre Léré et Youwarou, précisément à 40 kilomètres de la ville de Youwarou, nous expliquions que les assaillants ont attaqué le village aux environs de 5 heures. Des assaillants, dont l’affiliation terroriste n’est pas pour l’instant clairement définie. Nous ajoutions que la réaction des militaires maliens

ADEMA-PASJ : Vers la reprise en main ?  (Autres presses,14/02/2015)
L’Adema-PASJ, ces dernières années, a perdu son rôle et sa place de leadership dans l’arène politique. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette situation. Au nombre de ceux-ci, il y a la bataille de positionnement des cadres du parti en vue de son contrôle. En outre, il y a le soutien du parti à l’ancien président de la République ATT qui a contribué à faire baisser l’aura du parti. Comme si cela ne suffisait pas, les événements du 22 Mars 2012

ADEMA-PASJ : Vers la reprise en main ?  (Autres presses,14/02/2015)
L’Adema-PASJ, ces dernières années, a perdu son rôle et sa place de leadership dans l’arène politique. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette situation. Au nombre de ceux-ci, il y a la bataille de positionnement des cadres du parti en vue de son contrôle. En outre, il y a le soutien du parti à l’ancien président de la République ATT qui a contribué à faire baisser l’aura du parti. Comme si cela ne suffisait pas, les événements du 22 Mars 2012

Dans le souci de répondre à certaines interrogations, le bureau exécutif national du Mouvement Sabati-2012, qui a soutenu IBK lors de la présidentielle de 2013, a organisé samedi dernier un forum sur le thème central : «Le Mouvement Sabati-2012 : bilan, perspectives et orientations ».Nous étions au Centre international de conférence de Bamako, où les responsables du Mouvement ont non seulement profité de cette rencontre

De retour, le conseil national de société civile a jugé nécessaire d’informer les hommes de médias de cette visite, cela à travers une conférence de presse organisée le vendredi 30 janvier 2015, au siège dudit conseil. Elle était animée par M. Allaye Touré président du conseil en présence d’Amadou B. Tékété, vice-président et Mamadou Yattassaye du CNJ-Mali.Dès l’entame de la conférence de presse, le président

Les Nations Unies ont nommé vendredi une équipe de haut-niveau pour mener une enquête sur les événements qui se sont produits le 27 janvier dernier à Gao, au nord du Mali, où une manifestation violente contre un camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation dans le pays (MINUSMA) a entraîné des morts et de nombreux blessés.Selon la presse, les manifestants, qui étaient près d'un millier

Le Chef de l’Etat a rencontré hier après-midi à Koulouba les membres d’une mission conjointe du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine et du Comité politique et de sécurité de l’Union Européenne en séjour au Mali jusqu’au 13 février prochain.Cette mission, qui est une première, entend évaluer la situation sécuritaire au Mali et l’état d’avancement du processus de paix au travers d’interactions avec les autorités

Le Chef de l’Etat a rencontré hier après-midi à Koulouba les membres d’une mission conjointe du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine et du Comité politique et de sécurité de l’Union Européenne en séjour au Mali jusqu’au 13 février prochain.Cette mission, qui est une première, entend évaluer la situation sécuritaire au Mali et l’état d’avancement du processus de paix au travers d’interactions avec les autorités

En un mot: Dicko fait trembler l’Assemblée  (L'indicateur du Renouveau,13/02/2015)
Au forum du mouvement politico-religieux Sabati-2012, le samedi 7 février 2015 au CICB, le président du Haut conseil islamique, Mahmoud Dicko, a mis en garde IBK contre une loi en cours de préparation et qui attribuerait aux femmes un quota sur les listes électorales et dans les postes publics. Il demande à IBK de « se ressaisir très vite pour le bonheur de la nation ». Sans dévoiler les actions qu’ils entreprendraient si le président

Le Général Yamoussa Camara transféré auprès de Sanogo à Manantali… » Dans cette interview qu’il a bien voulu nous accorder, lundi dernier à son domicile sise à Banconi Dianguinèbougou, Maitre Tièssolo Konaré, un des avocats des ex-putschistes ne va pas avec le dos de la cuillère. Des révélations, il en a fait… Lisez plutôt!Le Général Yamoussa Camara  transféré auprès de Sanogo à Manantali… »

 


Le président de l’Union pour la République et la Démocratie (Urd), non moins chef de file de l’opposition malienne, M. Soumaïla Cissé, a profité de sa présentation de vœux à la presse pour survoler l’actualité dans notre pays.« Du haut du confort de l’opposition, mes camarades et moi avons passé toute l’année 2014 à dénoncer les dérives qui menacent dangereusement les fondements et les valeurs de notre République« , clamait ainsi, le président

Les mouvements politiques armés du Nord-Mali ont mis en exergue, mercredi à Alger, l’importance de parvenir dans les plus brefs délais à un accord global et définitif qui mettrait fin à la crise dans le Nord du Mali, réitérant leur attachement au dialogue comme seule alternative pour la prise en charge des préoccupations de la population de la région.Le représentant de la Coordination des mouvements de l’Azawad, Bilal Ag Chérif exprimé

La polémique qui entoure les armes volées par le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) dans le Nord refait sur surface et un officiel mauritanien charge la communauté internationale. Avant d’assurer que les armes dont il est question sont toujours en territoire mauritanien et sont bien gardées en magasin.Suite à une série d’articles sur les événements du Nord, notamment le sort des armes enlevées par le groupe séparatiste

Karim Kéita, Cartes sur table, au journal Continental: «Je n’ai pas d’ambitions présidentielles»Le fils du président malien, élu député à l’Assemblée nationale, connaît une ascension fulgurante, qui nourrit à la fois admiration et répulsion. Dans cette interview (publiée dans le numéro de janvier 2015, NDLR), il s’explique sur sa carrière et commente pour nous l’actualité malienne et sous-régionale.



Karim Kéita, Cartes sur table, au journal Continental: «Je n’ai pas d’ambitions présidentielles»Le fils du président malien, élu député à l’Assemblée nationale, connaît une ascension fulgurante, qui nourrit à la fois admiration et répulsion. Dans cette interview (publiée dans le numéro de janvier 2015, NDLR), il s’explique sur sa carrière et commente pour nous l’actualité malienne et sous-régionale.

Dans une atmosphère tendue, le 4e round des pourparlers inter Maliens s’est ouvert, le mercredi 11 février 2015, à l’hôtel El Aurassi d’Alger. Les différentes parties ont pris part, autour d’un déjeuner, à la cérémonie d’ouverture des discussions.Selon notre confrère de Studio Tamani sur place, Issa Fakaba Sissoko, la cérémonie d’ouverture du 4eme round des négociations inter maliens a finalement pu avoir lieu, hier mercredi 11 février 2015

Après avoir ordonné à ses troupes de tirer, à balles réelles, sur les manifestants aux mains nues de Gao, qui ne demandaient que le retrait de « l’accord partisan » signé entre la Minusma et le MNLA, à l’insu du gouvernement malien, le Forum des organisations de la société civile exige le départ du général Christian Thibault, chef d’état-major de la Minusma. Mais aussi, la prise à son encontre de sanctions à la hauteur de son crime à Gao.

Le chef de la diplomatie algérienne, qui chapeaute la médiation internationale sur la crise au Mali, s’est montré mercredi relativement optimiste quant à la possibilité d’aboutir à un accord de paix lors des prochaines négociations inter-maliennes.Alger, qui accueillera à partir de la semaine prochaine la cinquième phase de ces négociations, a été le cadre mercredi d’une réunion préparatoire entre le gouvernement malien et l’équipe de médiation

Depuis quelques jours, les bamakois ont pu constater le balayage des grandes artères par de nouveaux agents en tenue. Il s’agit bien d’Ozone, une PME marocaine sollicitée par les autorités maliennes, pour l’assainissement du district de Bamako. Le groupe Ozone-Maroc a décroché ce marché, lors de la tournée du Roi Mohamed VI à Bamako. Tournée au cours de laquelle, une vingtaine de conventions ont été signées entre des entreprises

En un mot : 68 richards maliens en cause  (L'indicateur du Renouveau,11/02/2015)
Le monde de la politique et des finances est ébranlé par un nouveau scandale d’évasion fiscale, de fuite de capitaux et de placement dans les banques étrangères d’énormes sommes d’argent, qui se chiffrent à des dizaines de milliards de dollars.Selon des documents obtenus par le journal français Le Monde, corroborés par une enquête de plusieurs mois à laquelle ont pris part plusieurs grands médias dont Ouestafnews

En un mot : 68 richards maliens en cause  (L'indicateur du Renouveau,11/02/2015)
Le monde de la politique et des finances est ébranlé par un nouveau scandale d’évasion fiscale, de fuite de capitaux et de placement dans les banques étrangères d’énormes sommes d’argent, qui se chiffrent à des dizaines de milliards de dollars.Selon des documents obtenus par le journal français Le Monde, corroborés par une enquête de plusieurs mois à laquelle ont pris part plusieurs grands médias dont Ouestafnews

Le climat est tendu entre le Général Amadou Haya Sanogo et le Capitaine Djibril Sogoba, Commandant d’escadron de la Gendarmerie de Manantali.Mardi dernier, ses avocats ont dénoncé sur la Radio Kayira lors d’un débat,  la mauvaise condition de détention de leur client. Ils  affirment avoir porté  plainte au près du Procureur Général contre le Capitaine Sogoba, Commandant d’escadron par intérim de la Gendarmerie de Manantali

Terrorisme : Ag Ghali repéré à 65 km de Kidal  (L'indicateur du Renouveau,11/02/2015)
Selon un journaliste de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, Paul Hyacinthe Mben, le chef du mouvement islamiste au Mali, Ançar Eddine, Iyad Ag Ghali, est de retour à Kidal, précisément à 65 km de la ville. "Deux ans après l'intervention (militaire) des Français, Ag Ghali se promène librement à Kidal et se sent en sécurité", a raconté le journaliste dans la dernière édition du Spiegel, parue ce week-end.« Il n’est pas en ce moment

Suite à la fermeture de la polyclinique Pasteur, le comité syndical du personnel de ladite clinique vient d’animer un point de presse à la MP de Bamako. Manière pour la cellule syndicale de monter au créneau pour attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale et celle du gouvernement malien sur les conséquences néfastes de la maladie EBOLA sur la vie du personnel de cette clinique.Avec la fermeture de la polyclinique Pasteur

Arrestation d'un collaborateur du MUJAO à Bourem  (Autres presses,11/02/2015)
Oumar Maîga dit Hammo était cuisinier et interprète pour le compte du Mouvement pour l'Unicité du Djihad en Afrique de l'Ouest pendant la crise. Au cours de la libération du nord, il s'était réfugié en Mauritanie. De retour à Bourem, il a été dénoncé par la population et arrêté  par la gendarmerie locale.

Kidal : tirs d'obus contre le camp de la Minusma  (Autres presses,11/02/2015)
Trois obus ont été tirés dans la soirée d'hier lundi sur le camp militaire de la Minusma à Kidal. Cette attaque n'a fait aucune victime ni de dégât matériels.Les tirs provenaient des montagnes à quelques kilomètres du camp. Par ailleurs, une tentative d'enlèvement de voiture du véhicule d'un leader du MNLA a occasionné des tirs en rafale dans la ville.

“Les autorités maliennes me paraissent disposer à aller vers un accord", affirme t-il dans un message adressé au président algérien Abdelaziz Bouteflika. Aussi souhaite t-il “la signature rapide d’un accord de paix”.François Hollande en interview exclusive avec FRANCE24, RFI et TV5 MondeLe président français François Hollande veut un accord de paix entre le Gouvernement malien et les groupes armés au plus vite. Cette volonté

“Les autorités maliennes me paraissent disposer à aller vers un accord", affirme t-il dans un message adressé au président algérien Abdelaziz Bouteflika. Aussi souhaite t-il “la signature rapide d’un accord de paix”.François Hollande en interview exclusive avec FRANCE24, RFI et TV5 MondeLe président français François Hollande veut un accord de paix entre le Gouvernement malien et les groupes armés au plus vite. Cette volonté

Un des chefs islamistes au Mali, Iyad Ag Ghali, chassé par l'intervention militaire française en 2013, est revenu dans la région de Kidal, fief touareg du nord du pays où un journaliste de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel assure l'avoir rencontré.
"Deux ans après l'intervention (militaire) des Français, Ag Ghali se promène librement à Kidal et se sent en sécurité", raconte le journaliste dans la dernière édition du Spiegel, parue ce week-end.

La classe politique malienne recèle en son sein de véritables champions et/ou experts en montage d’Alliance. Celle-ci peut, à la fois, être circonstancielle, de façade ou opportuniste. Derrière IBK, une Alliance politique est constituée avec des partis, souvent moribonds, et dont les leaders sont de véritables…champions.
La classe politique malienne recèle en son sein de véritables champions et/ou experts en montage d’Alliance.

Alors que l’on s’apprête demain à renouer le fil du dialogue entre le gouvernement et les groupes armés, les relations entre la médiation algérienne et le Mali ont pris ce weekend un coup de froid. Accusé d’avoir envoyé une délégation de seconds couteaux à une réunion préparatoire la semaine dernière, le gouvernement a répondu hier par l’entremise du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération

Decrease Font SizeIncrease Font SizeTaille PoliceImprimer Envoyer à un ami
Certes, on est loin de la grande euphorie de lendemain électoral de septembre 2013, mais pas assez lointain pour voir un président de la République qui nageait dans une popularité indescriptible tomber si bas dans l’opinion et auprès de ses principaux soutiens.Entre la fin janvier et la semaine passée

Le gouvernement de la République du Mali a organisé une table ronde des forces vives sur les pourparlers d’Alger, le samedi 7 février 2015, au Centre international de conférence de Bamako. L’un des objectifs de la table ronde était de définir une position nationale de consensus par rapport aux pourparlers. Cette table ronde a regroupé les partis politiques de la majorité présidentielle, la société civile. Seuls absents, les partis politiques

Le gouvernement de la République du Mali a organisé une table ronde des forces vives sur les pourparlers d’Alger, le samedi 7 février 2015, au Centre international de conférence de Bamako. L’un des objectifs de la table ronde était de définir une position nationale de consensus par rapport aux pourparlers. Cette table ronde a regroupé les partis politiques de la majorité présidentielle, la société civile. Seuls absents, les partis politiques

D’IBK à Abdrahamane Niang en passant par Issiaka Sidibé et tout récemment complété par Oumarou Ag Ibrahim en attendant la fin du mandat des quatre dernières institutions de la République. A ces institutions il faut ajouter 14 Ministres et une vingtaine de directeurs et autres chefs de services. Le RPM est en train de s’accaparer de tous les postes juteux de l’Administration en foulant aux pieds les vertus de l’intégrité

L’ancien ministre en charge de l’Industrie et de la Promotion des Investissements, Moustapha Ben Barka, succède à Seydou Nourou Keïta au poste de Secrétaire Général Adjoint de la Présidence de la République admis à faire valoir ses droits à la retraite depuis le 31 décembre 2014.L’opinion publique en quête de sensationnel l’annonçait tantôt à la Direction Générale d’une banque de la place (BDM, BMS, BNDA,…) ou Conseiller Spécial

Accord d’Alger : Les réserves du gouvernement  (L'indicateur du Renouveau,09/02/2015)
A la rencontre des forces vives de la nation, le samedi 7 février 2015 au CICB, le ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Hamadoun Konaté, a rappelé les points de réserves de la partie gouvernementale à propos des éléments pour un accord de paix au Mali soumis par le médiateur algérien. Il s’agit, entre autres, des notions de régions intégrées et d’Assemblée régionale, la mise en place d’un Sénat

Mohamoud Dicko, Président du Haut conseil islamique à propos à la gestion du pays : « Le contexte de crise du nord ne doit pas être une excuse pour IBK »Plébiscité par les Maliens avec 77% des voix exprimées, lors des élections présidentielles de 2013, pour résoudre la crise sécuritaire du nord, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita s’est révélé incapable de relever les défis. Lors du congrès de Sabati 2012 au CICB

Un ratissage de la zone d’insécurité comprise entre Nampala, Lèrè et Ténékou est en cours, sous le Commandement du Colonel Major Ntachnit Ag Inticane. 16 terroristes ont été appréhendés, dont certains ont participé à l’attaque de Nampala, le 5 janvier dernier, comme l’Imam de Tili-Coura.L’armée malienne vient d’opérer une prise de 16 Jihadistes dans la zone de Nampala. Parmi eux, trois ont été identifiés comme ayant ayant pris part

Onze présumés djihadistes soupçonnés d'être les auteurs d'une série d'attaques meurtrières en janvier ont été arrêtés jeudi soir dans le centre du Mali, a appris vendredi l'AFP de sources militaires.Par ailleurs, quatre civils ont été capturés vendredi au sud d'Aguelhok, dans la région de Kidal (nord-est), a indiqué à l'AFP un élu de la région qui n'a pas souhaité être cité nommément, précisant qu'ils avaient été "enlevés dans leurs familles

Onze présumés djihadistes soupçonnés d'être les auteurs d'une série d'attaques meurtrières en janvier ont été arrêtés jeudi soir dans le centre du Mali, a appris vendredi l'AFP de sources militaires.Par ailleurs, quatre civils ont été capturés vendredi au sud d'Aguelhok, dans la région de Kidal (nord-est), a indiqué à l'AFP un élu de la région qui n'a pas souhaité être cité nommément, précisant qu'ils avaient été "enlevés dans leurs familles

Le Conseil de sécurité exhorte les parties maliennes, à savoir le Gouvernement et les groupes armés signataires de l’Accord préliminaire de Ouagadougou, à reprendre sans tarder les négociations intermaliennes entamées à Alger. Il engage vivement les parties maliennes à dialoguer par l’intermédiaire de représentants de haut niveau et disposant de l’autorité voulue en vue de parvenir, dans les plus brefs délais, à un accord de paix global

En marge de sa visite d’Etat en Turquie, le Président Ibrahim Boubacar KEITA s’est offert une immersion culturelle le mercredi dernier à Istanbul, ancienne capitale de l’Empire Ottoman.Il faut savoir que, du fait de sa brillante civilisation, la Turquie est un pays de destination touristique par excellence. En effet, le pays regorge de merveilles bien conservées qui magnifient les différentes évolutions de sa culture.

 


Le Premier ministre Modibo KEITA, avec à sa compagnie le ministre du travail, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat en charge des relations avec les institutions et quelques membres de son cabinet, a rendu dans l’après midi du vendredi 06 février une visite de courtoisie auprès de certaines institutions de la République.Notamment, la Haute Cour de Justice, le Haut Conseil des Collectivités Territoriales et le Conseil Economique

Depuis le 11 novembre 2014, avec la découverte du patient guinéen atteint d’Ebola, la Polyclinique Pasteur est fermée sur décision du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Du coup, les travailleurs sont dans un chômage technique et broient du noir tandis que les patients ne bénéficient plus de soins. La situation a assez duré et les travailleurs n’en peuvent plus. Ils souhaitent que la mesure soit levée et que l’établissement

Veuillez trouver ci-dessous l'extrait du discours prononcé par François Hollande le 05 février 2015."L’Europe c'est un continent de paix et de démocratie, qui ne cherche rien pour lui-même, mais qui apporte au reste du monde son héritage, ses valeurs, ses principes. Et donc l’Europe doit prendre sa part du combat pour la démocratie, pour la dignité humaine.C’est la raison pour laquelle j’ai décidé au nom de la France d’intervenir au Mali.

Veuillez trouver ci-dessous l'extrait du discours prononcé par François Hollande le 05 février 2015."L’Europe c'est un continent de paix et de démocratie, qui ne cherche rien pour lui-même, mais qui apporte au reste du monde son héritage, ses valeurs, ses principes. Et donc l’Europe doit prendre sa part du combat pour la démocratie, pour la dignité humaine.C’est la raison pour laquelle j’ai décidé au nom de la France d’intervenir au Mali.

A peine arrivée d’un long séjour en Allemagne puis à Davos en Suisse, le président IBK était en Turquie pour 72 heures. Entre ces deux voyages, il y a eu l’incident de Gao où il s’est rendu de façon éclair. Ainsi, le chef de l’Etat donne l’impression de fuir le pays en entretenant un agenda extérieur chargé, alors que le pays est loin d’être stabilisé avec l’escalade de la violence dans le nord du pays.

Cités dans l’affaire de la surfacturation dans les marchés d’achat de l’avion présidentiel et d’acquisition des équipements militaires, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita va-t-il laisser la justice aller jusqu’au bout de ses enquêtes pour faire la lumière sur cette affaire impliquant trois de ses anciens ministres ?Ce dossier suscite aujourd’hui des interrogations au sein de l’opinion nationale qui voit, ces derniers temps

Alors que de nouveaux combats ont repris hier et se poursuivent aujourd'hui entre des groupes rebelles et pro-gouvernementaux à Tabankort, le représentant spécial des Nations unies au Mali a convié les représentants du Gouvernement et des mouvements armés à une réunion à Alger.L'objectif de la rencontre est de geler les positions des mouvements armés dans le Nord, consolider les accords de cessez-le-feu du 23 mai dernier

Après sa grande déroute à Tabrichat avant hier, le MNLA joue à la diversion en accusant les Forces armées maliennes d’être à la base de leur débandade. Pour le mouvement sécessionniste, c’est l’armée malienne qui a mené cette offensive contre ses positions sous couvert des milices.Le MNLA fait là preuve de mauvais perdant en s’en prenant aux FAMa. Comment peut-on confondre un groupe armé ‘’Gatia’’ aux Forces armées maliennes (FAMa).fv

Le vendredi 6 février, c’est la journée mondiale de lutte contre les mutilations génitales. Parmi ces mutilations, la plus répandue, notamment en Afrique, c’est l’excision, c’est-à-dire l’ablation du clitoris et, parfois, des petites lèvres. La plupart du temps, cette mutilation est réalisée sur les petites filles lorsqu’elles sont encore des bébés. Cette pratique qui relève de la mutilation peut avoir des conséquences dramatiques

En un mot : Maroc versus IBK ?  (L'indicateur du Renouveau,05/02/2015)
Le changement de gouvernance à la BDM-SA prend une tournure inattendue avec l’implication des Marocains, qui sont les actionnaires majoritaires de cette banque depuis 25 ans. Rabat s’affiche arbitre dans le bras de fer qui oppose le PDG Daffé, en place depuis 21 ans et admis à faire valoir ses droits à la retraite, au gouvernement, à travers le ministre de l’Economie et des Finances. De sources proches de l’Hôtel des finances, ce changement

En un mot : Maroc versus IBK ?  (L'indicateur du Renouveau,05/02/2015)
Le changement de gouvernance à la BDM-SA prend une tournure inattendue avec l’implication des Marocains, qui sont les actionnaires majoritaires de cette banque depuis 25 ans. Rabat s’affiche arbitre dans le bras de fer qui oppose le PDG Daffé, en place depuis 21 ans et admis à faire valoir ses droits à la retraite, au gouvernement, à travers le ministre de l’Economie et des Finances. De sources proches de l’Hôtel des finances, ce changement

A la faveur du dernier sommet de l’Union Africaine, tenu à Addis-Abeba les 30 et 31 janvier dernier, le ministre algérien des Affaires étrangères, et non moins médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, s’est lâché sur le processus de paix dans notre pays. Il a exprimé son souhait de voir la signature de l’Accord de paix dans moins de six mois. Une profession de foi qui tranche avec ses récent

IBK s’est-il tiré une balle dans le pied avec le limogeage du ministre Togola Jacqueline Marie Nana ? En tous les cas, l’incompréhension continue de tarauder certains Maliens.Alors que le ministre Togola Jacqueline Marie Nana s’est attiré la foudre du réseau bien huilé de la fraude aux différents examens, en démantelant une partie non moins importante du trafic, le président de la République met fin à ses fonctions, à la faveur du remaniement

Selon de sources concordantes, de violents combats ont opposé hier dans la matinée autour de la localité de Tabankort, les groupes indépendantistes du MNLA et ses alliés aux groupes d’auto-défense armés pro-Bamako, le Gatia dont les combattants ont brisé le siège des premiers et auraient même progressé vers Anéfis.Autour de la localité de Tabankort, des combats ont eu lieu hier dans la matinée, les groupes indépendantistes

Comme on l’annonçait hier, une réunion d’urgence du Comité de suivi et d’évaluation (CSE) de l’Accord préliminaire d’Ouagadougou commencera aujourd’hui à Alger, pour tenter d’impulser une nouvelle dynamique du dialogue inclusif inter-malien d’Alger, à l’arrêt depuis le 18 novembre Cette réunion a été convoquée par le représentant spécial du secrétaire général de l’organisation des Nations unies, Mongi Hamdi, dans un contexte

Coopération : Le Mali ouvre une ambassade en Turquie  (L'indicateur du Renouveau,05/02/2015)
Le ministre turc du Développement, Cevdet Yilmaz et le président Ibrahim Boubacar Keïta ont participé à la cérémonie organisée mercredi, pour inaugurer la nouvelle représentation diplomatique.Rappelant que la Turquie a lancé une politique d’ouverture vers l’Afrique en 2005, Cevdet Yilmaz a estimé que l’ouverture d’une ambassade malienne en Turquie contribuera à rehausser non seulement l’aspect politique mais aussi

Malgré les problèmes révélés dans ses préparatifs qui attendent toujours solution, comme celui des omis, le défi d’un fichier à jour, le risque de la fraude électorale et l’environnement des élections dans un pays qui connait un embrasement général, le gouvernement du Mali à travers le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation entend tenir lesdites élections en Avril 2015, « partout où c’est possible ».

Malgré les problèmes révélés dans ses préparatifs qui attendent toujours solution, comme celui des omis, le défi d’un fichier à jour, le risque de la fraude électorale et l’environnement des élections dans un pays qui connait un embrasement général, le gouvernement du Mali à travers le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation entend tenir lesdites élections en Avril 2015, « partout où c’est possible ».

A l’occasion de la cérémonie officielle de présentation de vœux à la presse du président du parti Union pour la République, URD, M. Soumaïla Cissé, nous avons tendu notre micro à Me Demba Traoré, secrétaire chargé de la Communication du bureau politique national du parti. Dans un esprit ouvert et d’une grande disponibilité, l’ancien député de la Commune VI et ancien Ministre de la transition, nous a parlé sans détour des problèmes de son parti

Suite aux événements tragiques de Gao survenus la semaine dernière, les leaders du mouvement de la plate-forme des groupes armés du nord sont montés au créneau pour dénoncer le comportement de certains responsables de la mission onusienne au Mali (Minusma). À la faveur d’une conférence de presse, organisée le week-end dernier à la Maison de la Presse, l’un de responsable de la plate-forme, Me Harouna Toureh

Mme Bouaré Fily Sissoko, ancien ministre de l’Economie et des finances ( MEF),  devait être entendue  au pôle économique, lundi dernier, notamment, sur les dossiers des présumées surfacturations et fraudes, cités dans les rapports du Vérificateur général et  de la Cour suprême. Il faut rappeler que les autorités du pays  et le FMI avaient demandé de transmettre les dossiers à la justice et de prendre des sanctions.

Une réunion d’urgence du Comité de suivi et d’évaluation (CSE) de l’Accord préliminaire d’Ouagadougou se tiendra le 5 et 6 du mois en cours à Alger, pour tenter d’impulser une nouvelle dynamique du dialogue inclusif inter-malien d’Alger, à l’arrêt depuis le 18 novembre Cette réunion a été convoquée par le représentant spécial du secrétaire général de l’organisation des Nations unies, Mongi Hamdi, dans un contexte marqué par une aggravation

Un véhicule des Forces armées maliennes (FAMA) est enlevé en plein centre-ville de Gao, ce mardi 3 février aux environs de 19h.Le véhicule, conduit par un militaire, était garé devant un magasin au quartier commercial de Djoulabougou. Hamadoun Traoré, un habitant, témoigne : « le ravisseur a pris la voiture lorsque le chauffeur est rentré dans la boutique Victoria ». La force française Barkhane a également confirmé cet enlèvement.



Conservés à Bamako depuis la prise de Tombouctou par les islamistes d'Aqmi en août 2012, près de 300 000 manuscrits inestimables sont aujourd'hui exposés à un risque rapide de détérioration, s'est inquiétée l'Unesco lundi.Si les manuscrits de Tombouctou sont en sécurité à Bamako, ils sont exposés à un risque rapide de détérioration, se sont inquiétés les participants à la Conférence internationale sur les manuscrits anciens organisée

Le mardi 27 janvier 2015 restera longtemps gravé dans la mémoire collective du peuple malien, et particulière des populations de Gao. Cette brave population de la cité des Askia qui a vécu un véritable drame, avec la mort cruelle de certains concitoyens qui manifestaient leur mécontentement contre le projet de partition du Mali appelé Zone Temporaire de Sécurité, savamment orchestré en catimini entre la Minusma et les groupes

Le mardi 27 janvier 2015 restera longtemps gravé dans la mémoire collective du peuple malien, et particulière des populations de Gao. Cette brave population de la cité des Askia qui a vécu un véritable drame, avec la mort cruelle de certains concitoyens qui manifestaient leur mécontentement contre le projet de partition du Mali appelé Zone Temporaire de Sécurité, savamment orchestré en catimini entre la Minusma et les groupes

C’est un accident spectaculaire qui s’est produit ce matin sur la route de Djocoroni-para. Après avoir déposé le Premier ministre Modibo Kéita à la Cité administrative, son chauffeur s’était rendu à la station Shell sur la route de Djicoroni-para pour se ravitailler.C’est sur ce chemin qu’une benne, dont le chauffeur ne semble pas être respectueux des règles de la circulation, a percuté le véhicule primatorial, endommageant son côté droit.

Dans notre livraison du 26 janvier 2015, nous révélions l'agression du général Amadou Haya Sanogo, détenu à Manantali, par son geôlier, le capitaine de gendarmerie Djibril Sogoba, qui lui reprochait d'avoir divulgué le contenu d'un entretien qui avait mal tourné entre eux.Mercredi 28 janvier, après la publication de notre article, Sogoba, accompagné de quelques soldats, se présente, vers 21 heures, dans la cellule de Sanogo

Suite aux événements douloureux survenus le 27 janvier 2015 à Gao entre la population et la Minusma ayant causé des morts et des blessés, une délégation de l’opposition s’est rendue, hier 2 février 2015, dans la cité des askia, pour présenter ses condoléances aux familles des disparus, soutenir les blessés, marquer sa solidarité envers Gao mais aussi et surtout passer un message d’apaisement, d’union et de réconciliation nationale.

Depuis la manifestation contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Kidal, fief de la rébellion touareg, les manifestants continuent d’occuper l’aérodrome de la région. La MINUSMA est donc obligée de rester dans son camp.Elle y a été chassée par une violente manifestation suite au bombardement d’une position avancée de la coordination des mouvements armés à Tabankort

C'est sous les applaudissements que les participants au 24ème sommet de l'Union Africaine ont accueilli la proposition de la Commission de baptiser l'une des salles du bâtiment principal de l'organisation continentale du nom de l'ancien président du Mali, Alpha Oumar Konaré, ancien président de la Commission de l'Union Africaine.A la suite de cette décision qui fait la fierté de tout le peuple malien, le ministre des affaires étrangères Abdoulaye

Le Dr Oumar MARIKO, habituel opposant aux différents pouvoirs en place est cette fois-ci membre de la mouvance présidentielle de IBK. Cela ne le prive pas  du droit de critiquer la gestion présidentielle et de donner au delà son avis sur tout. Au cours d’une interview téléphonique accordée à Elijah De BLA  notre directeur de publication, il est revenu sur le regain de tension au nord du Mali en général et en particulier  à Tabancort située à 180 Kilomètres

Le Dr Oumar MARIKO, habituel opposant aux différents pouvoirs en place est cette fois-ci membre de la mouvance présidentielle de IBK. Cela ne le prive pas  du droit de critiquer la gestion présidentielle et de donner au delà son avis sur tout. Au cours d’une interview téléphonique accordée à Elijah De BLA  notre directeur de publication, il est revenu sur le regain de tension au nord du Mali en général et en particulier  à Tabancort située à 180 Kilomètres

Transhumance politique : Bakary Togola au RPM  (Le Prétoire,02/02/2015)
Le président de l’assemblée permanente de la chambre d’agriculture du Mali a viré au Rassemblement pour le Mali (RPM), selon des sources proches de l’homme. Bakary Togola était militait, jusque-là, de manière officielle, au Parti pour le développement économique et la solidarité (Pdes).Parti qui réclame l’héritage de l’ex-président Amadou Toumani Touré. Des observateurs politiques voient en ce changement de camp un pur opportunisme

Me Mountaga Tall, président du parti Cnid-FYT, respecte la tradition en présentant ses vœux aux hommes de médias. C’était le jeudi 29 janvier dernier à la Maison de la presse. Cette rencontre était l’occasion pour Me Tall de faire un tour d’horizon de l’actualité et de donner son point de vue sur plusieurs questions brûlantes de l’heure.Le maitre des lieux, Dramane Aliou Koné, affirme que depuis16 ans, le Cnid est le seul parti qui rend visite

A l’occasion de la présentation de ses vœux 2015 à la presse, Soumaïla Cissé, le président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), a, à nouveau, dénoncé les dérives du pouvoir. C’était le samedi 31 janvier 2015 à la Maison de la presse.Après avoir présenté ses meilleurs vœux à la presse, Soumaïla Cissé a dressé un tableau peu reluisant.  Pour lui, 2014 a été particulièrement éprouvante pour les journalistes car, selon la Fédération internationale

30,045 milliards de FCFA dont 17,200 milliards de prêt et 12,845 milliards de don, c’est le montant relatif au financement du Projet d’appui aux réformes pour la relance économique et la bonne gouvernance, signé entre le gouvernement du Mali et la Banque mondiale à travers l’Association internationale de développement (Ida) que l’Assemblée Nationale a approuvé ce jeudi 29 janvier à l’unanimité des députés présents par 125 voix pour, zéro contre

La Conférence Internationale sur les manuscrits anciens du Mali a vécu. Après quarante-huit heures de brainstorming, et sur la base des différentes communications présentées par des spécialistes maliens et étrangers de la conservation du patrimoine matériel et immatériel, les experts présents ont formulé d’importantes recommandations, dont nous vous proposons l’intégralité ci-dessous.«Recommandons que soient prises

A la date du vendredi 30 janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Zéro (0) nouveau cas confirmé ; Zéro (0) cas suspects ;  Les résultats des deux (2) cas suspects reçus le jeudi 29 janvier 2015 se son tous révélés négatifs. Sur sept (7) cas confirmés au Mali, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Bien que déclaré sorti de l’épidémie...

A la date du vendredi 30 janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Zéro (0) nouveau cas confirmé ; Zéro (0) cas suspects ;  Les résultats des deux (2) cas suspects reçus le jeudi 29 janvier 2015 se son tous révélés négatifs. Sur sept (7) cas confirmés au Mali, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Bien que déclaré sorti de l’épidémie...

Mahamoudou Aroualo dans son livre intitulé « Vitrine de la Justice », parle de la droiture des dirigeants qui ont fait la grandeur du Mali que nous réclamons aujourd’hui. Il relate que Askia Ishaka, Roi de l’empire Songhoi, a demandé au public qui est celui qui dérange le plus les musulmans et qui sont les plus injustes. Le cadi (juge religieux) Mahamoudou Bagayoko lui dit : « c’est toi le père et la...

La galère des policiers sénégalais à Kidal  (Autres presses,31/01/2015)
Les policiers sénégalais de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) sont dans la galère depuis quelques temps. Ils vivent dans des garnisons faites de tente à Kidal où le thermomètre affiche 7° avec une alimentation des plus mauvaises. L’un de ces policiers, interrogé par «L’Observateur», déclare : «A l’heure où je vous parle, nous mangeons du «Sombi»...

S’il est devenu infréquentable en Europe et aux États-Unis, le président du Zimbabwe, au pouvoir depuis 1980, reste très populaire sur le continent africain. Le président zimbabwéen Robert Mugabe, le plus ancien chef d’État africain en exercice, a été désigné vendredi nouveau président en exercice de l’Union africaine (UA). Au pouvoir depuis l’indépendance de son pays en 1980, Robet Mugabe...

Christine Lagarde continue de rencontrer les acteurs économiques et politiques du Sénégal. Au deuxième jour de sa visite, la Directrice Générale du Fonds Monétaire International a effectué une visite au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Reçue par le Gouverneur Tiémoko Meyliet Koné, les deux personnalités se sont entretenues de la situation économique...

Il a fait de brillantes études et est diplômé de certaines grandes écoles dont Sciences Po Paris et l’Ecole supérieure de commerce du même pays, Arouna Touré a fait ses preuves dans plusieurs services. Il a notamment contribué à redresser les finances de l’ANICT (Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales) où il occupait jusqu’au mois de septembre dernier, les fonctions...

Le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby, a reçu hier une délégation du Conseil national de la jeunesse. Conduite par le chargé de la vie associative, Aboulkarimou Maiga, le président des jeunes Arabes du Mali, Sidali Bagna, et la présidente du Réseau des jeunes femmes et filles entrepreneurs, Hawa Diop, la délégation a remis au ministre ...

Le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby, a reçu hier une délégation du Conseil national de la jeunesse. Conduite par le chargé de la vie associative, Aboulkarimou Maiga, le président des jeunes Arabes du Mali, Sidali Bagna, et la présidente du Réseau des jeunes femmes et filles entrepreneurs, Hawa Diop, la délégation a remis au ministre ...

Présent à Addis-Abeba pour le Sommet de l'Union africaine, le ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, se dit confiant dans un réglement prochain de la crise malienne. Interview. Jeune Afrique : Les négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés sont-elles au point mort? Ramtane Lamamra : Non,...

Les dérives du bataillon rwandais de la Mission intégrée des nations pour la stabilité au Mali, lors de la manifestation des jeunes de Gao du mardi 27 janvier, dans le Nord du pays ont mis le feu aux poudres. Engagée pour la cause nationale, la jeunesse estime que les cinq manifestants tués sont des "Charlie maliens" et qu’elle est prête à aller jusqu’au bout pour démasquer le jeu trouble de ...

Contrairement à une certaine calomnie distillée dans les réseaux sociaux pour des desseins parfois malintentionnés, le comité exécutif du Conseil national de la jeunesse du Mali, en sa qualité de structure faîtière de toutes les associations et organisations de jeunesse en République du Mali et fort d’une meilleure implantation sur toute l’étendue du territoire national a, depuis l’annonce des ...

Cela fait plusieurs jours que les leaders estudiantins n’embouchent plus la même trompette. La raison : le refus du secrétaire général sortant Boubacar Camara dit Cobra en fin de mandat de rendre le tablier. Pire, il veut assurer sa succession en imposant un certain Ibrahim Traoré dit Jack Bower. Il est soutenu dans cette aventure par l’épouse du député de la commune II Karim Keita (fils du ...

Suite aux évènements tragiques survenus à Gao à la faveur de la grande marche de protestation des populations, le Gouvernement malien a dépêché deux ministres dans la Cité des Askia pour tenter d’éteindre le feu qui couve entre la MINUSMA et les habitants. Il s’agit de celui de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Idrissa Maïga et du ministre de la Sécurité et ...

Suite aux évènements tragiques survenus à Gao à la faveur de la grande marche de protestation des populations, le Gouvernement malien a dépêché deux ministres dans la Cité des Askia pour tenter d’éteindre le feu qui couve entre la MINUSMA et les habitants. Il s’agit de celui de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Idrissa Maïga et du ministre de la Sécurité et ...

Le Rapport national sur le développement humain (RNDH) 2014 a été lancé le mardi 27 janvier 2015 au CICB, sous la présidence du ministre de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Hamadoun Konaté. 29 Fruit du travail des équipes de l’Observatoire du développement humain durable – Lutte contre la pauvreté (ODHD – LCP), il a cette fois-ci pour thème «Gouvernance..

Crise du nord : Le MNLA en perte de vitesse à Kidal  (L'indicateur du Renouveau,29/01/2015)
Après avoir réussi à monter d’un cran la tension entre la Minusma et la population de Gao à travers un accord de cessez-le-feu sur la zone de Tabankort, les forces du mal du MNLA ont réussi leur pari. Les Maliens sont appelés à la vigilance pour éviter les violences tendant à polluer l’atmosphère au nord au profit du MNLA en chute libre à Kidal. Le projet d’accord signé entre la Minusma et...

Le jeune Malien Lassana Bathily, naturalisé en urgence pour avoir sauvé lors des attentats de Paris des otages du jihadiste Amedy Coulibaly, lui-même français d'origine malienne, a reçu un accueil officiel à son arrivée à Bamako dans la nuit de mercredi à jeudi. Le jeune homme, accompagné par deux de ses cousins et de son "parrain républicain" qui l'avait aidé à obtenir sa régularisation, ...

Le Conseil exécutif de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui tient actuellement sa 136ème session, a nommé Dr Matshidiso Rebecca Moeti comme Directrice régionale de l'OMS pour la région Afrique, a annoncé l'agence onusienne. Le Dr Moeti avait été désignée à ce poste par les ministres de la santé des 47 États Membres de la région lors de la session annuelle du Comité régional ...

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), créée le 25 avril 2013 par l’adoption de la Résolution 2100 du Conseil de sécurité de l’ONU, est en train de déraper au nord du Mali, notamment à Gao. La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), créée le 25 avril 2013 par l’adoption de la...

Le ridicule ne tue pas au Mali. C’est la conviction de plus d’un. Chaque jour qui passe administre aussi la preuve de cette assertion. Un observateur avisé du paysage politique a répété cette vérité en entendant les échos de l’offensive du parti Rds du professeur Younouss Hamèye Dicko vers l’Union pour la République et la Démocratie (Urd). L’opinion ne manque pas de s’interroger sur l’opportunité et le sens de la ...

Le ridicule ne tue pas au Mali. C’est la conviction de plus d’un. Chaque jour qui passe administre aussi la preuve de cette assertion. Un observateur avisé du paysage politique a répété cette vérité en entendant les échos de l’offensive du parti Rds du professeur Younouss Hamèye Dicko vers l’Union pour la République et la Démocratie (Urd). L’opinion ne manque pas de s’interroger sur l’opportunité et le sens de la ...

Au moins cinq personnes ont été tuées, ce mardi, dans une manifestation contre la force de l’ONU au Mali (MINUSMA). Les protestataires contestaient l’accord signé ce week-end entre la MINUSMA et le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) prévoyant une "zone temporaire de sécurité" dans la localité de Tabankort, près de Gao. La tension est toujours vive à Gao, où cinq personnes ont été tuées dans une...

Les Etats africains sont appelés à faire plus d'efforts pour réduire la faim et la pauvreté via des transformations agricoles, car la pauvreté représente une menace considérable pour la croissance économique du continent, a déclaré mardi un officiel de l'Union Africaine. Rhoda Peace Tumusiime, commissaire de l'UA à l'économie rurale et à l'agriculture, a déclaré lors d'un communiqué de presse en marge de la ...

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé mardi la communauté internationale à redoubler d'efforts pour "éradiquer les racines profondes de la haine et de l'intolérance" . Il s'est exprimé ainsi dans un message publié à l'occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Dans sa résolution intitulée "Mémoire de l'Holocauste", adoptée le 1er novembre ...

Chaque année, la journée du 26 janvier est consacrée à la célébration des douanes dans le monde. Placée cette année sous le thème de la « gestion coordonnée des frontières », cette journée a servi d’occasion à la direction générale des douanes du Mali d’organiser une conférence débats sur ce thème et de récompenser certains agents méritants et ceux qui ont fait valoir leur droit à la retraite en ...

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) tient un sommet pour parler essentiellement d'Ebola. Les 36 Etats-membres de son Conseil exécutif sont réunis à Genève jusqu'au 3 février. Ces débats ont été précédés par une réunion d'urgence, dimanche, consacrée à l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest. L'organisation a été très critiquée pour la lenteur de sa réponse au début de la crise. Dimanche,...

La situation d’insécurité grandissante à Bamako commence à préoccuper les Maliens. Alors qu’on croyait que la menace n’était qu’au Nord, erreur, puisque les attaques terroristes se multiplient au cœur de la capitale malienne. Après l’assassinat d’un Français à l’ACI 2000 il y a quelques mois, c’était autour d’un officier arabe de l’armée malienne, le général de brigade Mohamed Abderrahmane Ould Meydou, d’être...

La situation d’insécurité grandissante à Bamako commence à préoccuper les Maliens. Alors qu’on croyait que la menace n’était qu’au Nord, erreur, puisque les attaques terroristes se multiplient au cœur de la capitale malienne. Après l’assassinat d’un Français à l’ACI 2000 il y a quelques mois, c’était autour d’un officier arabe de l’armée malienne, le général de brigade Mohamed Abderrahmane Ould Meydou, d’être...

Les malheurs du général Sanogo, chef de la défunte junte militaire, se poursuivent. Après avoir échappé par deux fois à des morsures de serpent, il a été transféré de Sélingué, région de Sikasso, à Manantali, région de Kayes, donc à 300 km de la capitale, avec les conséquences psychologiques que l'on imagine. A Manantali où il loge dans un vieux conteneur transformé en cellule carcérale, l'officier général est tombé malade...

Après avoir longtemps attaqué les positions de l’armée malienne et fait de nombreuses victimes civiles comme militaires en violation de l’accord de cessez-le-feu signé le 23 mai 2014, les groupes rebelles ont ciblé, il ya quelques jours, le camp de la Minusma à Kidal. Obligeant la force onusienne à réagir, mais de façon mitigée, puisqu’elle s’est permise de signer un accord pour l’établissement d’une zone temporaire de...

Depuis quelques jours, la ville de Gao est le théâtre de nombreuses attaques de la part du MNLA (Mouvement National pour la Libération de l'Azawad) et alliés aux yeux et à la barbe de la MINUSMA et de l'opération Barkhane. Pour preuve, au cours d’une de leurs attaques sur les positions des Mouvements de la Plateforme du 14 juin d’Alger le mardi 20 janvier 2015, le MNLA a perdu plusieurs combattants...

Les ministres de la Culture de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se retrouveront les 29 et 30 janvier 2015 à Lomé, au Togo, pour leur 5ème réunion statutaire, afin d’examiner certains documents essentiels de l’organisation régionale sur les programmes et évènements culturels communautaires. Ces documents seront soumis à leur appréciation par le Comité technique ...

Malgré quelques difficultés révélées dans les préparatifs qui attendent toujours réponses telles que la situation au nord, le problème des omis et le risque de la fraude électorale, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Idrissa Maïga demeure, aujourd’hui, optimiste et confiant sur le respect de la date du 26 avril prochain prévue pour la tenue des élections communales et ...

Les dhijadistes qui n’opéraient que dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal sont-ils aujourd’hui capables de frapper jusqu’au sud du pays? Il faut le craindre. Leurs récentes incursions au centre et au sud, notamment l’assaut contre le camp de Nampala dans la région de Ségou, soulignent la détermination des mouvements djihadistes à gagner du terrain au Mali. Au moment où la ...

Les dhijadistes qui n’opéraient que dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal sont-ils aujourd’hui capables de frapper jusqu’au sud du pays? Il faut le craindre. Leurs récentes incursions au centre et au sud, notamment l’assaut contre le camp de Nampala dans la région de Ségou, soulignent la détermination des mouvements djihadistes à gagner du terrain au Mali. Au moment où la ...

La MINUSMA déplore vivement la manipulation à des fins de propagande politique dont elle est victime aujourd’hui, à travers la circulation du document de travail intitulé “Accord pour l’établissement d’une zone de sécurité temporaire". Ce dernier a fait l’objet de graves retouches, contraire à toute éthique. La MINUSMA rappelle qu’un tel procédé ne peut créer que de la confusion et détourner...

Pierre Buyoya, chef de la Mission de l'Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel (Misahel), exprime sa profonde préoccupation face à la dégradation de la situation sécuritaire au Nord du Mali et de plus en plus dans la partie centre-ouest du pays. Il condamne fermement les incidents survenus à Tabankort ces dernières semaines dont le dernier reflète un comportement inacceptable...

Une délégation de la société civile malienne, comprenant notamment le président du Haut conseil islamique du Mali et l’archevêque de Bamako, a quitté dimanche la capitale malienne pour une tournée en Europe, afin de chercher des appuis pour résoudre la crise dans le nord du pays. "Nous quittons Bamako ce dimanche soir pour la première étape de notre voyage, Paris. Nous allons ...

Après la passation de service, le nouveau ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Dramane Dembélé, n’entend pas perdre du temps pour donner un souffle nouveau à son département. C’est ainsi que le vendredi dernier il a effectué une série de visites pour s’imprégner des réalités de son département mais aussi de galvaniser le personnel pour la concrétisation de 50 000 logements ...

Le Forum économique mondial de cette année à planché sur les questions d’actualité du monde, à savoir : Conflits et attentats qui se multiplient, conjoncture économique morose et le drame de l’immigration. Le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita dira que les autorités maliennes ont énormément souci de la situation. Après avoir fait remarquer que le retour des jihadistes au ...

Deux jours après l’attaque menée par les « soldats de la paix » sur les combattants du MNLA à Tabankort, le porte-parole du Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA) a tenu en fin d’après-midi une conférence de presse à Rabat pour dénoncer l’agression onusienne. Il a exigé de la MINUSMA des « explications », « excuses officielles» ainsi qu’une enquête neutre sur les évènements de...

Deux jours après l’attaque menée par les « soldats de la paix » sur les combattants du MNLA à Tabankort, le porte-parole du Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA) a tenu en fin d’après-midi une conférence de presse à Rabat pour dénoncer l’agression onusienne. Il a exigé de la MINUSMA des « explications », « excuses officielles» ainsi qu’une enquête neutre sur les évènements de...

L’OBSERVATOIRE a pour objectifs, entre autres, d’informer, éduquer et communiquer  sur l’encadrement légal des élections et l’exercice du droit de vote; d’appuyer les organes de gestion des élections dans l’accomplissement de leurs missions; de rechercher les voies et moyens permettant un ancrage durable de  la culture démocratique et de la bonne gouvernance, et, de faire un plaidoyer pour une ...

La Délégation de l’Union Européenne fait la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission des Etats Membres de l’Union Européenne au Mali : « La Délégation de l’Union Européenne exprime sa vive préoccupation et condamne avec la plus grande fermeté la flambée de violence survenue ces derniers jours au Nord Mali. Elle appelle l’ensemble des parties au respect de l’accord de cessez-le ...

Le sélectionneur national des Aigles du Mali, Henry Kasperzack a rencontré, hier après-midi, la presse sportive malienne à l’hôtel Sofitel President pour échanger sur les préparatifs du match contre la Côte d’Ivoire, ce samedi au Stade de Malabo. Selon lui, l’objectif n’est autre que de rester dans la dynamique de gagner. En d’autres termes, il s’agit de battre les Eléphants de la Côte d’Ivoire pour ...

Le capitaine des Aigles du Mali est fortement engagé pour le match que son équipe va livrer ce samedi 24 janvier face aux Eléphants de Côte d’Ivoire. S’il veut déjà effacer les efforts de son équipe face au Cameroun lors de la première journée des matchs du groupe D. Seydou Kéita ne voile aucunement les intentions du Mali à obtenir une victoire sur la Côte d’Ivoire. « Je pense que pour gagner, ...

Le chef de la mission des Nations unies pour l'action d'urgence contre Ebola s'est rendu ce jeudi au Mali. Ismael Ould Cheikh Ahmed y était pour une cérémonie marquant la fin de l'épidémie dans le pays. Le Mali n'a plus connu de cas d'Ebola depuis plus de 40 jours. En Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, le nombre de malades est en baisse. Ismael Ould Cheik Ahmed, le chef de la mission des...

Justice : Sanogo à la CPI ?  (,23/01/2015)
Le bourreau de Kati, le capitaine général, Amadou Aya Sanogo, actuellement en détention à Manantali pourrait être transféré à la Haye. Le bourreau de Kati, le capitaine général, Amadou Aya Sanogo, actuellement en détention à Manantali pourrait être transféré à la Haye. L’information circule dans certains milieux judiciaires et d’associaation de défense des droits de l’Homme. Et certaines de ces associations  qui...

Justice : Sanogo à la CPI ?  (,23/01/2015)
Le bourreau de Kati, le capitaine général, Amadou Aya Sanogo, actuellement en détention à Manantali pourrait être transféré à la Haye. Le bourreau de Kati, le capitaine général, Amadou Aya Sanogo, actuellement en détention à Manantali pourrait être transféré à la Haye. L’information circule dans certains milieux judiciaires et d’associaation de défense des droits de l’Homme. Et certaines de ces associations  qui...

Le Coup d’Etat de mars 2012 a été marqué par plusieurs violations des droits de l’homme au nord comme au sud du pays comme l’affaire des bérets rouges, l’agression de Dioncounda Traoré et tant d’autres. Des crimes restés impunis sous l’œil impuissant des victimes. Le Mali devient de plus en plus un pays de promotion de l’impunité dont la majeur  partie trouve son origine depuis les ...

Au nord du Mali, si le calme est revenu à Kidal, la tension reste forte après les tirs de la Minusma sur des combattants des groupes armés à Tabankort. La force onusienne, rouage essentiel pour assurer une sécurité minimum, fonctionne depuis au ralenti. Le camp 2 de la Minusma à Kidal est resté fermé ce jeudi. « Les soldats sont cantonnés à l'intérieur, il n'y a aucune patrouille en ville » indique un ...

Une rencontre au cours de laquelle, le haut représentant de la présidente de la Commission de l’UA a passé en revue avec les journalistes la situation au Mali et dans le sahel au cours de l’année 2014, tout en esquissant les perspectives de sa mission pour l’année 2015. Pierre Buyoya a fait le point de la situation dans les principaux domaines qui font l’objet du mandat de la MISAHEL installée dans...

Les spécificités de la première ont été prises en charge tandis que la seconde obtient le support législatif d’une situation de fait. Quatre textes étaient à l’ordre du jour de la plénière d’hier, place de la République. Le premier était relatif au projet de Loi portant statut des fonctionnaires de la Protection civile dont le personnel de ce corps est actuellement régi par un texte datant de décembre 2005. L’application de ...

Les alliés d’hier sont sur le point de devenir des adversaires du jour. En effet, le Samedi 17 Janvier 2015, le Mouvement Populaire du 22 Mars (MP22, par l’intermédiaire de son SG M’Perignama Sylla, a animé une conférence de presse dans les locaux de la Radio Kayira sise à Djelibougou ; conférence au cours de la quelle, il a demandé au peuple de se lever pour demander le changement en ...

La réconciliation nationale ? Le concept tarde à se concrétiser dans les faits, aucune action de rang n’ayant été entreprise depuis l’arrivée d’IBK. Ce qui n’empêche pas les citoyens et compatriotes à proposer des pistes à explorer pour parvenir à cette UNION rompue suite à l’occupation du nord après le coup d’Etat de mars 2012 et les exactions qui s’en sont suivies. Fousseyni Diarra, un compatriote ...

La réconciliation nationale ? Le concept tarde à se concrétiser dans les faits, aucune action de rang n’ayant été entreprise depuis l’arrivée d’IBK. Ce qui n’empêche pas les citoyens et compatriotes à proposer des pistes à explorer pour parvenir à cette UNION rompue suite à l’occupation du nord après le coup d’Etat de mars 2012 et les exactions qui s’en sont suivies. Fousseyni Diarra, un compatriote ...

Le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, hier dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Premier ministre Modibo Keïta. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a adopté des projets de textes. Sur le rapport du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, le Conseil des...

Selon nos informations, le corps d'Amedy Coulibaly, l'assassin de la policière de Montrouge (Hauts-de-Seine) et de quatre hommes juifs dans le supermarché casher de la porte de Vincennes, devait être acheminé ce mercredi après-midi par avion à Bamako, au Mali. Mais suite à un refus de dernière minute des autorités maliennes, la dépouille du terroriste était de retour ce mardi soir à...

Depuis un peu plus d’un mois, il ne se passe pratiquement plus un jour sans qu’il n’y ait des accrochages sanglants entre groupes touareg et milices que les leaders du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) accusent d’être «à la solde de Bamako». Les deux camps se sont à nouveau affrontés dans la matinée d’hier près de Tarkinte. Des hommes armés venus de Gao ont, ...

Suite au raid de la MINUSMA sur une voiture de la Coordination des mouvements armés de l’Azawad, comprenant le MNLA, le HCUA et le MAA, des manifestants ont mis le feu aux installations de la MINUSMA à l’aérodrome de Kidal. Les casques bleus n’ont pas pu stopper les manifestants qui avançaient vers eux. « Nous avons chassé les soldats de la MINUSMA de l’aérodrome, ils ont fui en direction de...

Les représentants de la coordination des parties au dialogue pour le règlement de la crise dans le nord Mali ont affirmé samedi à Alger leur attachement au dialogue dans le cadre des efforts menés avec l'équipe de médiation conduite par l'Algérie dans la perspective d'un accord final. Le secrétaire général du mouvement national de libération des Azawed (MNLA) Bilal Ag Chérif, le représentant du...

Les forces de l'ONU au Mali ont détruit mardi un véhicule des rebelles lors d'une frappe aérienne dans le nord du pays, faisant des morts et des blessés, selon des communiqués de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma)et de la rébellion. La Minusma (Mission de l'ONU au Mali "a été contrainte de recourir à la force en réponse à des tirs directs à l'arme lourde sur ses Casques bleus à Tabankort ...

Les forces de l'ONU au Mali ont détruit mardi un véhicule des rebelles lors d'une frappe aérienne dans le nord du pays, faisant des morts et des blessés, selon des communiqués de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma)et de la rébellion. La Minusma (Mission de l'ONU au Mali "a été contrainte de recourir à la force en réponse à des tirs directs à l'arme lourde sur ses Casques bleus à Tabankort ...

Le Tunisien Mongi Hamdi, nommé le 12 décembre Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef de la Mission onusienne au Mali (MINUSMA), s’est, pour la première fois, entretenu, mardi à Bamako, avec les autorités maliennes, selon des sources officielles. Mongi Hamdi, qui est arrivé lundi Bamako pour sa prise de fonction effective comme Envoyé Spécial de l'ONU, s'est ...

Excepté les inconditionnels des Aigles du Mali, beaucoup de gens, surtout des analystes du football, pensaient que le Groupe D serait incontestablement dominé par les Camerounais et les Ivoiriens, deux des représentants africains à la dernière Coupe du monde de football au Brésil. Mais encore une fois, la réalité du football est sur le terrain. Et sur le terrain, Guinéens et Maliens, le Syli national et les Aigles,...

Les récipiendaires sont des hommes et des femmes qui se sont distingués par leur loyauté et leur constante fidélité au service de la nation. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a procédé lundi à la décoration de plusieurs personnalités dans le cadre de la commémoration du 20 janvier, Fête de l’armée. C’est donc cette date symbolique que le président de la République, ...

Je m’incline devant la mémoire de tous les soldats tombés sur le champ d’honneur, Soldats de Serval et Barkhane, Soldats de la MINUSMA, Soldats des Forces armées maliennes. Je m’incline, pieusement, devant la mémoire de tous les citoyens civils non armés, tués alors que vaquant à leurs tâches quotidiennes, ou pour certains, ayant sauté sur des mines traîtreusement parsemées par des ...

Dans le cadre de la célébration de ce 54ème anniversaire, placé sous le signe du recueillement, le président de la République, chef suprême des Armées, Ibrahima Boubacar Keïta a présidé hier au camp Soundjata de Kati, une cérémonie de commémoration significative à plusieurs sens : gloire, souvenirs, mémoire, cohésion et renforcement de capacités. Dépôt de gerbe de fleurs, revue de troupes...

François Hollande a assuré lundi que la France n'"insult(ait) personne" quand elle défendait ses "idées", évoquant à demi-mot les manifestations à travers le monde contre la publication d'un dessin représentant le prophète Mahomet à la une de Charlie Hebdo. "Nous n'insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et ...

François Hollande a assuré lundi que la France n'"insult(ait) personne" quand elle défendait ses "idées", évoquant à demi-mot les manifestations à travers le monde contre la publication d'un dessin représentant le prophète Mahomet à la une de Charlie Hebdo. "Nous n'insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et ...

C’est la trésorière de la Fédération  des associations des migrants, Mme Coulibaly Oumou Coulibaly, qui a convoqué cette assemblée générale. Sur les 50 associations qui composent cette fédération, ce sont seulement trois associations qui n’ont pas répondu à l’appel. Pour Mme Coulibaly Oumou Coulibaly, il était plus que jamais nécessaire et urgente pour elle d’informer les membres de leur...

La Mission de maintien de la paix de l'ONU au Mali (MINUSMA) "reste déterminée à poursuivre la mise en oeuvre de son mandat confiée par la communauté internationale, malgré les attaques terroristes", a déclaré lundi son chef adjoint M. Akodjenou lors d'une visite à Kidal, indique un communiqué de la mission onusienne. La MINUSMA, ajoute le texte, "s'engage sans relâche en faveur de la...

La Guinée s'apprête à envoyer 500 Casques bleus supplémentaires pour renforcer son contingent au Mali, a annoncé lundi le président guinéen Alpha Condé de passage à Paris. "Nous avons un bataillon de 450, 500 hommes, prêt à partir dès février" pour renforcer la Mission des Nations Unies au Mali (Minusma) a indiqué à l'AFP le président Condé dont le pays compte à ce jour 169 soldats et ...

Après l'attaque de Nampala, en quatrième région, qui a fait 11 tués dans les rangs de l'armée, les terroristes ont lancé, vendredi dernier, une attaque contre Tenenkou dans la région de Mopti. Les combats ont fait trois militaires tués et cinq blessés. Alors qu’une demi-douzaine de terroristes ont été abattus et deux assaillants arrêtés. Ils sont actuellement entre les mains du détachement prévôtal de la ...

Mme Bouaré Fily Sissoko, ex-ministre de l’Economie et des Finances, n’est plus à présenter : celle qui a redressé la barre de l’hôtel des Finances, en dépit de la tourmente souvent féroce née de l’incompréhension avec le FMI, gendarme des finances internationales, jusqu’à ramener la confiance avec les mêmes partenaires, qui ont du reste renoué avec les appuis budgétaires globaux, a quitté, ...

Demain mardi 20 janvier, le Mali fête l’anniversaire de la création de son armée. La 54e. C’était en janvier 1961. Occasion pour la République de décerner des médailles aux fils et filles méritants. Au nombre de ceux- ci et pour la première fois de sa longue et riche carrière de douanier, Issiaka Sidibé, officier des services douaniers admis à la retraite et président de l’Assemblée Nationale du Mali. Le président ...

Demain mardi 20 janvier, le Mali fête l’anniversaire de la création de son armée. La 54e. C’était en janvier 1961. Occasion pour la République de décerner des médailles aux fils et filles méritants. Au nombre de ceux- ci et pour la première fois de sa longue et riche carrière de douanier, Issiaka Sidibé, officier des services douaniers admis à la retraite et président de l’Assemblée Nationale du Mali. Le président ...

Le 15 janvier 2015, le carrefour des jeunes de Bamako a connu une animation particulière. Pour cause : l’Alliance contre la Pauvreté au Mali, Point Focal de Action/2015-Mali, y a organisé le lancement de la campagne Action 2015. Selon Mme Barry Aminata Touré, Action/2015 est un  mouvement mondial de citoyens et d’organisations de citoyens issus de plus de 80 pays et représentant plus de 450 organisations,...

L’épidémie d’Ebola est terminée au Mali, où 42 jours se sont écoulés sans nouveaux cas signalés, ont annoncé à Bamako le ministre malien de la Santé et le chef de la Mission des Nations unies pour la lutte contre Ebola (UNMEER) dans ce pays. Le ministre Ousmane Koné et le chef de l’UNMEER au Mali Dr Ibrahim Socé Fall se sont exprimés dans des déclarations séparées diffusées dimanche soir...

Dans cet entretien à bâtons rompus réalisé, quelques temps après la marche républicaine du 11 janvier à Paris, Me Tapo dit être Charlie, mais ne cautionne pas la caricature du Prophète Mohamed, Paix et Salut sur Lui. Il évoque le contrat de Guo star, dont il est l’avocat, la convocation de ses clients par le Pôle économique et leur éventuelle incarcération, que Me Tapo écarte. Il persiste et signe: ils n’ont rien ...

La manifestation était organisée en réaction à une caricature du prophète Mohamed (PSL) à la Une du journal satirique français Charlie Hebdo, la semaine dernière. Des milliers de personnes, hommes et femmes, venus de divers quartiers de la capitale, ont participé à une grande marche pacifique vendredi après-midi, afin de protester contre la publication des caricatures du prophète Mohamed ...

Un enfant a été blessé dimanche par un engin explosif abandonné à Gao, ont indiqué à l’AFP un responsable militaire malien et un habitant de cette ville, la plus grande du Nord du Mali où opèrent divers groupes armés. L’accident s’est produit dimanche « vers 12H30 (locales et GMT) » à proximité d’une station-service « située sur la route de l’aéroport. Il a été découvert deux engins explosifs placés au ...


Le camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l’extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d’une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été tué, a indiqué à l’AFP une source à la Minusma. Tôt samedi matin à Kidal, "le camp de la Minusma a été attaqué par les terroristes. Ils ont d’abord lancé un camion piégé vers une entrée du camp.Ensuite,...

Le camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l’extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d’une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été tué, a indiqué à l’AFP une source à la Minusma. Tôt samedi matin à Kidal, "le camp de la Minusma a été attaqué par les terroristes. Ils ont d’abord lancé un camion piégé vers une entrée du camp.Ensuite,...

Au moins deux militaires maliens ont été tués vendredi dans une attaque jihadiste à Ténenkou (centre, 470 km au nord de Bamako), a appris l’AFP de sources concordantes. "Au moins deux militaires maliens ont été tués vendredi à Ténenkou lors de l’attaque de la ville par les islamistes", a déclaré à l’AFP une source municipale. Selon un habitant de la même localité, les islamistes s’étaient...

L’Algérie, le Cameroun, le Ghana et la Côte d’Ivoire semblent se détacher du lot et nombre d’observateurs misent sur ces quatre pays pour cette 30è édition de la CAN. Plusieurs pays peuvent prétendre à la couronne continentale en Guinée Equatoriale, mais quatre sélections semblent se détacher du lot : l’Algérie, le Ghana, le Cameroun et la Côte d’Ivoire. Les Fennecs d’Algérie qui évolueront dans le même groupe ...

Plusieurs milliers de personnes ont protesté vendredi après-midi à Bamako, au Mali, contre la caricature du prophète de l’islam, Mahomet, dans la dernière édition de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, a constaté un journaliste de l’AFP. Après la grande prière de vendredi, les manifestants ont convergé vers le boulevard de l’Indépendance, point névralgique des manifestations politiques dans le centre de la ...

Le Haut Représentant du Président de la République pour les pourparlers inclusifs inter-Maliens assure une fonction importante. Bien après l’accord de Ouagadougou, alors que le dialogue entre l’Etat et les mouvements armés était presqu’au point mort, rappelons-nous que c’est lui qui a réuni les mouvements armés et a instauré un dialogue entre l’Etat et ces mouvements avant d’aller à Alger. Il a réuni aussi les parties ...

Le gouvernement malien a appelé, mardi 06 janvier dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU à faire pression sur les mouvements armés du Nord pour qu’ils s’impliquent davantage lors du prochain round de négociations inter maliennes prévu à Alger au mois de février prochain. Le changement était dans l’air depuis quelques jours. Et c’est finalement jeudi que le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK),...

C’est avec une lourde défaite de 3 buts à 0 que les Aigles du Mali ont été battus le mercredi dernier à Libreville par les Bafana – Bafana d’Afrique du sud,  qualifiés également et qui avaient fait le match nul de 1 but partout face au Cameroun, premier adversaire des Aigles du Mali. A l’instar des Aigles du Mali, les lions indomptables également ont choisi le Gabon, pays frontalier avec la Guinée équatoriale,...

C’est avec une lourde défaite de 3 buts à 0 que les Aigles du Mali ont été battus le mercredi dernier à Libreville par les Bafana – Bafana d’Afrique du sud,  qualifiés également et qui avaient fait le match nul de 1 but partout face au Cameroun, premier adversaire des Aigles du Mali. A l’instar des Aigles du Mali, les lions indomptables également ont choisi le Gabon, pays frontalier avec la Guinée équatoriale,...

Le pape François a estimé jeudi que la liberté d’expression était un droit fondamental mais qui n’autorisait pas à insulter la foi d’autrui, ajoutant que tuer au nom de Dieu était une aberration. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision, a-t-il dit dans l’avion qui l’emmenait de Colombo à Manille. Le pape François était interrogé lors d’une conférence de presse...

Au cours de la présentation du bilan du Maouloud (célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mahomet), Chérif Ousmane Madani Haïdara, guide spirituel d’Ançardine, a dépeint l’actualité nationale et internationale. C’était le mardi dernier, à son domicile. Comme à l’accoutumée, après chaque Maouloud, le guide spirituel d’Ançardine rencontre la presse pour faire le point de l’événement...

Coup d’état du 22 mars : Polémique autour du capitaine Sanogo  (L'indicateur du Renouveau,16/01/2015)
Depuis hier, on assiste à une controverse au sein de la presse à cause de déclarations contradictoires attribuées au chef de l’ex-junte, Amadou Haya Sanogo. Alors que nos confrères de la Mutation annonçaient des excuses du capitaine Sanogo à l’ancien chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré, le quotidien Le Soir de Bamako prenait hier le contre-pied en prétendant que l’enfant de Ségou continuait à...

Près de 300.000 personnes avaient signé jeudi une pétition demandant à François Hollande d’accorder la nationalité française à Lassana Bathily, l’employé malien d’un supermarché casher qui avait aidé des clients à se dissimuler pendant la prise d’otages. Lassana Bathily avait ouvert vendredi la porte de la chambre froide de la supérette "Hyper Cacher" de la Porte de Vincennes à plusieurs...

Le chef de l’Etat a salué l’implication des amis du Mali qui est demeurée constante dans une période très difficile. Le dernier acte dans les cérémonies de présentation de vœux au Chef de l’Etat qui s’est déroulé hier dans la salle des banquets à Koulouba a été l’occasion pour Ibrahim Boubacar Keïta de s’acquitter d’un devoir de reconnaissance envers le Corps diplomatique accrédité dans ...

Le premier concerne la sécurité. Le second est axé sur l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens. Le premier Conseil des ministres du gouvernement dirigé par Modibo Kéita s’est tenu hier à Koulouba sous la présidence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita. Tous les ministres étaient présents à l’exception de Abdoulaye Diop, le titulaire du portefeuille des Affaires étrangères, de ...

Le premier concerne la sécurité. Le second est axé sur l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens. Le premier Conseil des ministres du gouvernement dirigé par Modibo Kéita s’est tenu hier à Koulouba sous la présidence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita. Tous les ministres étaient présents à l’exception de Abdoulaye Diop, le titulaire du portefeuille des Affaires étrangères, de ...

Le nouveau Premier ministre est un vrai homme d’Etat, son instinct de grand commis de l’Etat ne l’a nullement quitté malgré son âge. Lors du premier conseil de cabinet avec les ministres du nouveau gouvernement, il a tenu à les informer qu’il n’assumera qu’un rôle de coordination et d’impulsion dans une philosophie d’animation et non de commandement. Il ne veut pas être un patron donneur d’ordres...

Après 16 mois de patience, d’attente et d’espoir de pouvoir passé du Président Ibrahim Boubacar Keita, on se demande où se trouve le regroupement IBK - Mali 2012 » Dix-sept Partis politiques, dits les alliés du RPM étaient présents, sous la conduite du professeur  Mamadou kassa Traore  Président  du Miria. Ils ont signé  le 07 Janvier 2012 l’appel à candidature d’IBK  au centre Amadou Hampâté Bâ. Aujourd’hui  le pouvoir les a-t-il oubliés ? De toutes les façons. Les premiers ...

Le putschiste du 22 mars s’assume: "Notre action du 22 mars 2012, je le dis avec force et conviction, était juste et justifiée. Il le fallait pour arrêter le massacre de soldats maliens. Il le fallait pour mettre un terme à la souffrance des mères et des épouses de soldats affigées face à la disparition des leurs dans des conditions que tout le monde sait. Nous avons fait le coup d’État pour sauver le Mali, car le pays se ...

On a constaté une véritable mobilisation des leaders religieux derrières les autorités nationales contre toute partition de notre pays  depuis la crise de 2012. Comme en témoigne la grande marche organisée en septembre 2014 par le leader de Ançar Dine internationale contre les velléités sécessionnistes des groupes armés du nord. Malgré ce soutien des religieux, le leader de Ansar Dine international, ...

Le MAA Pro-Mali versus le HCUA : Réunion secrète à Tabancote  (L'indicateur du Renouveau,15/01/2015)
Dans la nuit du mardi à mercredi, une réunion sécrète entre des responsables du Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA), proche du Mali et du Haut conseil de l’unité de l’Azawad (HCUA) a eu lieu dans le village de Tabancote dans la région de Gao. Si rien n’a filtré des échanges, on apprend que la rencontre était prévue bien avant le décès du patriarche Intallah. À travers cette rencontre qualifiée de consultation, ...

Mali : Moussa Mara, les raisons d'un limogeage  (Jeune Afrique,14/01/2015)
Officiellement, c'est une démission ; en réalité, c'est un licenciement. Moussa Mara, le Premier ministre malien, en poste depuis neuf mois, avait fait l'unanimité contre lui. Considéré comme une "trouvaille" par le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), qui l'a nommé en avril 2014, cet expert-comptable membre d'un petit parti rallié sur le tard à la majorité présidentielle n'a jamais été accepté par les caciques ...

Mali : Moussa Mara, les raisons d'un limogeage  (Jeune Afrique,14/01/2015)
Officiellement, c'est une démission ; en réalité, c'est un licenciement. Moussa Mara, le Premier ministre malien, en poste depuis neuf mois, avait fait l'unanimité contre lui. Considéré comme une "trouvaille" par le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), qui l'a nommé en avril 2014, cet expert-comptable membre d'un petit parti rallié sur le tard à la majorité présidentielle n'a jamais été accepté par les caciques ...

Au plus fort de l’affaire dite des équipements militaires, l’ex-Premier ministre Moussa Mara avait instruit l’annulation de certains contrats et le blocage de la livraison des équipements. Pendant tout le temps de la campagne de dénigrement, les militaires ne savaient pas que leurs équipements étaient déjà arrivés à Kati. Me Tapo, lors de sa conférence de presse pour défendre les intérêts et l’honneur ...

Depuis quelques semaines, les langues se délient au sujet des problèmes rencontrés par la compagnie minière WASSOUL’OR SA, navire amiral du groupe de Sociétés fantoches(et presque toutes en faillite) dirigé par ALIOU BOUBACAR DIALLO. De récents articles très documentés ont fait apparaitre une réalité financière jusque-là bien dissimulée par le PDG omnipotent, ALIOU BOUBACAR DIALLO. On se rend...

«Nous condamnons la publication des caricatures du Prophète Mahomet(PSL) par Charlie Hebdo, mais condamnons également les actes terroristes que les djihadistes posent au nom de l’islam», voilà, en substance, la réaction du Chérif Ousmane Madani Haïdara, face aux attaques terroristes qui ont visé Charlie-Hebdo le mercredi 7 janvier 2015 en France. Célébration du Maouloud sous le thème de la réconciliation...

Une délégation américaine de 9 membres séjourne depuis dimanche dans notre pays. Conduite par le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis, Andrew R. Young, la délégation a été reçue lundi par le Premier ministre Modibo Keïta. Au menu des entretiens, la nouvelle initiative de Barack Obama (SGI) axée sur la sécurité, la justice et la gouvernance en Afrique, un programme d’assistance annoncé en août ...

Pour une lutte implacable contre Ebola et les maladies endémiques à travers la vaccination, la Banque africaine de développement (BAD) et l’organisation Gavi (spécialisée dans la production de vaccin) ont offert 27 véhicules au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique (MSHP). Le ministre invite ses collaborateurs à une utilisation efficiente de cette donation. Le siège de l’Organisation mondiale ...

1. L'URD a pris bonne note de la nomination du nouveau Premier ministre Modibo KEITA. L'URD le félicite et lui souhaite chance et réussite. Homme respecté et reconnu comme un commis de l'Etat, il a fait preuve d'humilité et d'esprit républicain en rendant visite à l'opposition avant sa prise de fonction.
2. L'URD reconnaît avec humilité que le Président de la République a fini par donner raison à l'opposition...

1. L'URD a pris bonne note de la nomination du nouveau Premier ministre Modibo KEITA. L'URD le félicite et lui souhaite chance et réussite. Homme respecté et reconnu comme un commis de l'Etat, il a fait preuve d'humilité et d'esprit républicain en rendant visite à l'opposition avant sa prise de fonction.
2. L'URD reconnaît avec humilité que le Président de la République a fini par donner raison à l'opposition...

Febak 2015 : Maroc Export invité d’honneur  (Le Republicain,13/01/2015)
La grande mobilisation des Marocains et la forte présence des opérateurs économiques marocains à Bamako en ce début d’année, n’est pas fortuite. Le pays de Sa Majesté le Roi Mohammed VI est coorganisateur et invité d’honneur de la 11ème édition de la Foire d’exposition internationale de Bamako (Febak) qui se déroulera du 15 au 25 janvier 2015. Les parties marocaine et malienne comptent mettre à profit cette...

Nouveau gouvernement : Les raisons du départ de Bah N’Daw  (L'indicateur du Renouveau,13/01/2015)
Hissé à la tête du ministère de la Défense et des Anciens combattants après la démission de Soumeylou Boubèye Maïga, le séjour de Bah N’Daw n’aura été que de courte durée lié à sa carrure d’homme intègre. Le colonel-major de l’armée à la retraite aurait refusé de signer un document relatif à l’intégration des anciens combattants déserteurs comme indiquée dans le document des pourparlers d’Alger...

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DECRETE, Vu la Constitution Vu le Décret N02015-0003/P-RM du 08 janvier 2015 portant nomination du Premier ministre ; Sur proposition du Premier ministre, DECRETE : Article 1er : Sont nommés membres du Gouvernement en qualité de : 1. Ministre du Développement rural, Bocary Tréta, 2. Ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la ...

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique communique : Le Conseil Indien pour les Relations Culturelles (Indian Council for Cultural Relation-ICCR) offre, au titre de l’année académique 2015-2016, huit (8) bourses d’études universitaires, post universitaires et de spécialisation aux candidats maliens désireux de poursuivre leurs études en Inde dans le cadre du programme de...

A la date du lundi 12 janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Depuis le 16 décembre 2014, il n’existe plus aucun cas de maladie à virus Ebola au Mali. En effet, sur sept (7) cas confirmés, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Les prélèvements sanguins effectués le dimanche 11 et ce jour lundi 12 janvier sur deux (2) cas suspects, se ...

Ibrahim Boubacar Kéita et Moussa Mara s’étaient alliés au second tour de l‘élection présidentielle de 2013. Aujourd’hui, rien ne va plus entre eux et leurs proches. Objet de la discorde : ils sont les seuls à le savoir. Après sa démission de la Primature, la relation entre ces deux hommes sera-t-elle toujours au beau fixe ? La lune de miel entre le chef de l´État et le leader du parti Yelema n’a ...

Ibrahim Boubacar Kéita et Moussa Mara s’étaient alliés au second tour de l‘élection présidentielle de 2013. Aujourd’hui, rien ne va plus entre eux et leurs proches. Objet de la discorde : ils sont les seuls à le savoir. Après sa démission de la Primature, la relation entre ces deux hommes sera-t-elle toujours au beau fixe ? La lune de miel entre le chef de l´État et le leader du parti Yelema n’a ...

Les rumeurs sur la démission de Moussa Mara de la Primature n’en finissaient plus de défrayer la chronique, alimentant les causeries, tant dans les salons feutrés de Bamako que dans les «grins» des quartiers populaires des villes et bourgades maliennes hautement politisées. Tant et si bien que cette démission était devenue le grand serpent des mers, dont tout le monde parle mais que personne n’a...

Le gouvernement du nouveau Premier ministre malien Modibo Keïta formé le 10 janvier se caractérise notamment par le départ de sept ministres. Parmi les personnes qui quittent le gouvernement, la ministre de l’Economie et des Finances est remplacée par Mamadou Igor Diarra , un banquier reconnu pour sa rigueur. La Défense change également de titulaire. Le nouveau ministre s’appelle Tiéman ...

C’est un vrai scandale que ce qui s’est passé hier dimanche à la primature. Le nouveau Premier ministre, Modibo Keita a donné le ton du changement radical dans les habitudes des ministres grincheux. Il a purement et simplement refusé l’accès à la salle à 5 ministres retardataires. Ces ministres qui se croyaient au dessus des autres ont appris à leurs dépens que désormais plus rien ne ...

Meeting de l’APM: Mohamed Aly Bathily pourfend l’opposition  (L'indicateur du Renouveau,12/01/2015)
Le blocage de 140 milliards de F CFA des institutions de Bretton Woods était lié à l’action de certains hommes politiques, notamment l’opposition. Cette accusation a été renouvelée le samedi au Palais de la culture par Me Mohamed Aly Bathily, président des Associations pour le Mali (APM). Pour conforter sa position dans le gouvernement et son soutien au président de la République, le ministre Mohamed Aly ...

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, et une délégation de la presse malienne, ont participé hier à la marche républicaine hier à Paris en hommage aux victimes de l'attentat contre le magazine «Charlie Hebdo». IBK étaiy aux côtés de plusieurs autres chefs d'État et de gouvernement. Marche républicaine à Paris: l’Afrique représentée au plus haut niveau. En participant à cette marche, le président IBK et...

Le très contesté premier ministre, Moussa Mara, a été remercié jeudi par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Enfin ! Se sont exclamés nombre de nos compatriotes. Après 10 mois de services rendus à l’Etat, particulièrement au président de la république, Moussa Mara, le trentenaire, cède la place à Modibo Keita, un septuagénaire, plus âgé que le chef de l’Etat lui-même. Remplacé un jeune, le plus...

Le très contesté premier ministre, Moussa Mara, a été remercié jeudi par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Enfin ! Se sont exclamés nombre de nos compatriotes. Après 10 mois de services rendus à l’Etat, particulièrement au président de la république, Moussa Mara, le trentenaire, cède la place à Modibo Keita, un septuagénaire, plus âgé que le chef de l’Etat lui-même. Remplacé un jeune, le plus...

La passation de service entre le Premier ministre Modibo Keita et son prédécesseur Moussa Mara a eu lieu le vendredi 09 janvier 2014, dans une atmosphère à la fois détendue et marquée d’émotion. Les deux hommes ont longuement échangé en tête-à-tête avant de gagner le hall du bâtiment qui abritait la cérémonie remplie de monde, constitué des cadres de la primature, des médias nationaux et...

Sept soldats sénégalais de la mission de l’ONU au Mali (Minusma) ont été blessés vendredi lorsque leur véhicule a sauté sur un engin explosif à Kidal, dans l’extrême nord-est du pays, a annoncé la Minusma, dénonçant une "attaque terroriste" contre ses forces. "Ce (vendredi) matin, vers 8H30 (locales et GMT), un engin explosif ou une mine a explosé lors du passage d’un véhicule transportant des...

La CAF a délivré ses récompenses pour l’année 2014. L’Ivoirien Yaya Touré a été désigné meilleur joueur africain pour la quatrième année consécutive, un record. Les autres grands vainqueurs de la soirée sont l’Algérie et le Nigeria qui remportent des trophées dans plusieurs catégories. Yaya Touré a été désigné meilleur joueur africain de l’année 2014 lors de la cérémonie des trophées de la CAF...

Alors que l'intervention internationale au Mali a débuté il y a précisément deux ans, le 11 janvier 2013, le redéploiement des jihadistes d'Aqmi au nord de Tombouctou est de plus en plus sensible. Avec un nombre croissant d'attaques à la clé. Début décembre, plusieurs commerçants transsahariens ont fait état de la présence massive de combattants d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans la région...

A la date du jeudi 08 janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Depuis le 16 décembre 2014, il n’existe plus aucun cas de maladie à virus Ebola au Mali. En effet, sur sept (7) cas confirmés, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Cela dit, la maladie à virus Ebola reste une menace pour le Mali, tant qu’elle n’aura pas été vaincue ...

Le bateau Mara a longtemps et suffisamment tangué, et chavire enfin. Sa démission est finalement intervenue ce jeudi 8 janvier 2015, après plusieurs fausses alertes sur son départ. Le désormais ancien Premier Ministre Mara a été remplacé par l’un de ses prédécesseurs, Modibo Keïta, l’actuel Haut représentant du chef de l’Etat pour les négociations inter-maliennes inclusives d’Alger. Cet homme...

Le bateau Mara a longtemps et suffisamment tangué, et chavire enfin. Sa démission est finalement intervenue ce jeudi 8 janvier 2015, après plusieurs fausses alertes sur son départ. Le désormais ancien Premier Ministre Mara a été remplacé par l’un de ses prédécesseurs, Modibo Keïta, l’actuel Haut représentant du chef de l’Etat pour les négociations inter-maliennes inclusives d’Alger. Cet homme...

Il y a deux ans, la localité a été le théâtre d’une bataille décisive qui donnera le top départ de la guerre de libération du Nord de notre pays, occupé par les islamistes et les indépendantistes depuis 2012. Aujourd’hui, la vie y a repris son cours normal. Mais les stigmates de la guerre sont toujours visibles sur les champs de bataille et présents dans les esprits. Cheveux hirsutes à l’arrière d’un crâne à moitié ...

Ils revendiquent le paiement d’arriérés d’heures supplémentaires pour les années 2011-2012, 2012-2013. Me Mountaga Tall, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a indiqué que le montant revendiqué s’élève à plus de 600 millions de FCFA. Des fonds qui seront mobilisés grâce à l’aide du ministère de l’économie et des finances. Sur ce, le ministre a fait savoir au personnel ...

Le lundi tôt le matin la base militaire de Nampala s’est réveillée sous les feux des groupes terroristes. Si l’attaque n’a pas fait beaucoup de victimes du côté de l’armée nationale, il faut mettre cela à l’actif de la combativité des militaires maliens. Lesquels surpris ont pu néanmoins se ressaisir, pour organiser une riposte contre les assaillants, qui étaient venus pour prendre le contrôle de la base et faire ...

Ces dernières semaines, les localités du nord de notre pays et un peu au centre (Nampala dans la région de Ségou) connaissent un régain de violences, avec des attentats perpétrés par les combattants djihadistes contre les positions militaires ou de simples structures administratives. La semaine passée une attaque sur le camp de Nampala a fait 11 soldats tués. Et pas plus tard qu’avant...

L’opposition ne rejette pas le document, mais souhaite que son contenu soit amélioré pour éviter la division du pays. Après les partis de la majorité présidentielle, c’était hier au tour des formations de l’opposition d’échanger avec la MINUSMA sur le projet d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, projet élaboré par la Médiation et remise par elle le 26 novembre dernier à Alger aux Parties...

La localité de Dioura, cercle de Ténenkou, a été attaquée, dans la nuit du 6 au 7 janvier, par les rebelles du Mnla, du Hcua et du Maa. Ils ont saccagé et incendié les locaux de la mairie et de la sous-préfecture. A quelques encablures de là, les symboles de l’Etat ont déserté la ville de Ténenkou. Le gouverneur de la région de Mopti a été dépêché hier après-midi à Ténenkou afin de montrer la voie (le chemin de...

La localité de Dioura, cercle de Ténenkou, a été attaquée, dans la nuit du 6 au 7 janvier, par les rebelles du Mnla, du Hcua et du Maa. Ils ont saccagé et incendié les locaux de la mairie et de la sous-préfecture. A quelques encablures de là, les symboles de l’Etat ont déserté la ville de Ténenkou. Le gouverneur de la région de Mopti a été dépêché hier après-midi à Ténenkou afin de montrer la voie (le chemin de...

L’attaque contre le camp de Nampala en début de semaine n’a pas encore révélé ses dessous, mais elle prouve que l’incendie enclenché par les djihadistes au nord peut embraser même Ségou. Pire, l’ombre de cette attaque plane sur la reprise des négociations au moment où des hommes politiques ne partagent point l’optimisme béat du gouvernement. Pour ne rien arranger à la situation, l’on ...

Remaniement : IBK a informé hier Moussa Mara  (L'indicateur du Renouveau,08/01/2015)
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience hier matin le Premier ministre, Moussa Mara. Selon de sources concordantes, les échanges entre les deux têtes de l’exécutif ont porté sur le remaniement ministériel qui doit intervenir dans les « prochains jours ». Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience hier matin le Premier ministre, Moussa Mara...

Le Ministre malien des affaires étrangères, M. Abdoulaye Diop, a relevé cet après-midi, au cours d’une séance publique du Conseil de sécurité dévolue à l’examen de la situation au Mali, que les solutions aux crises sécuritaires qui secouent le Mali et la Libye sont indissociables, puisque « la crise malienne est consécutive à la crise libyenne ». Au cours de cette réunion, la première de l’année 2015, ...

L’exigence du retour à l’ordre constitutionnel normal, après le putsch du 22 mars 2012, a joué en faveur du célèbre astrophysicien malien Cheick Modibo Diarra, en le propulsant le 17 avril 2012 à la tête d’un gouvernement de transition aux défis multiples et multiformes. Mais pour rappeler aux bons souvenirs de ceux de nos compatriotes, en attente d’un Mali nouveau, que l’effort sacrificiel du natif ...

Les pays ouest-africains frappés par le virus Ebola ont fait de gros efforts pour enrayer l'extension de l'épidémie, mais n'ont pas atteint les objectifs fixés au 1er janvier en matière d'éradication de la maladie, a déclaré mercredi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les Nations unies avaient fixé le 1er octobre un délai de 90 jours pour isoler et traiter tous les malades contaminés par...

Le ministre malien des affaires étrangères Abdoulaye Diop a demandé mardi au Conseil de sécurité de faire pression sur les mouvements armés du Nord du Mali impliqués dans les négociations d’Alger. « A la veille de la reprise des pourparlers d’Alger, je voudrais demander aux membres du Conseil qui en ont les moyens d’exercer les pressions nécessaires pour amener les premiers responsables ...

Le ministre malien des affaires étrangères Abdoulaye Diop a demandé mardi au Conseil de sécurité de faire pression sur les mouvements armés du Nord du Mali impliqués dans les négociations d’Alger. « A la veille de la reprise des pourparlers d’Alger, je voudrais demander aux membres du Conseil qui en ont les moyens d’exercer les pressions nécessaires pour amener les premiers responsables ...

IBK et Mara tristement célèbres en 2014  (Le Prétoire,07/01/2015)
De janvier 2014 à Décembre 2014, le président de la République IBK et son premier ministre Moussa MARA ont dirigé les affaires de l’Etat de la façon la plus catastrophique que le Mali ait jamais connue. L’échec fut total sur toute la ligne. S’agissant de la gouvernance, la déception est sans équivoque. Malgré l’adoption d’une loi contre la corruption, les surfacturations ont été malheureusement enregistrées ...

La ville de Gao a été visée dans la nuit de lundi à mardi par des tirs d'obus, selon des habitants de cette cité du nord du Mali. "Vers 1h15, trois obus sont tombés à Gao sans faire de victime. Mais, ce fut la panique dans la ville pendant toute la nuit", assure un jeune leader actif dans les mouvements de défense de la ville pendant l'occupation djihadistes. Selon les témoins, ce sont surtout les camps militaires...

Pour redonner vie à Tombouctou : IBK crée l’Uni-T  (L'indicateur du Renouveau,07/01/2015)
L’annonce a été saluée avec joie par les habitants de la Cité des 33 Saints, la création de l’Université internationale de Tombouctou (Uni-T). En prenant cette courageuse décision, Ibrahim Boubacar Kéita a d’une part corrigé une injustice, car au même moment certains ont tenté de sevrer la ville de l’Institut Ahmed Baba et de l’Hégire pour des motifs fallacieux. D’autre part, cette initiative inattendue d’IBK permet de reconstituer le glorieux passé de l’Université de Sankoré...

Si l’attaque de Nampala qui a coûté la vie à 8 militaires a été revendiquée par Aqmi, il reste des zones d’ombres sur la provenance des assaillants mais des sources locales témoignent qu’ils sont venus de la Mauritanie. Plusieurs sources que nous avons contactées hier confirment que les terroristes qui ont attaqué la ville de Nampala sont venus de la République islamique de la Mauritanie...

Attaque de Nampala : Hauts-les-cœurs pour la patrie en danger  (L'indicateur du Renouveau,07/01/2015)
Les positions de l’armée régulière à Nampala (région de Ségou) ont été la cible d’une attaque « surprise » menée par des terroristes d’AQMI, le lundi 5 janvier dernier. Le bilan est lourd. Il fait état de plusieurs morts et blessés. Certaines sources affirment que les soldats ont été « surpris » par des bandits très bien renseignés et ayant pris en conséquence toutes les dispositions pour faire le plus...

Au moins huit soldats maliens ont été tués lundi dans l’attaque d’un camp militaire dans le centre du pays près de la Mauritanie, la plus meurtrière depuis celle contre le contingent nigérien de l’ONU il y a trois mois. L’assaut, par des jihadistes présumés, s’est produit à Nampala, près de la frontière mauritanienne, aux marches du nord où opèrent les groupes armés. Il a fait au moins huit morts, selon un...

Au moins huit soldats maliens ont été tués lundi dans l’attaque d’un camp militaire dans le centre du pays près de la Mauritanie, la plus meurtrière depuis celle contre le contingent nigérien de l’ONU il y a trois mois. L’assaut, par des jihadistes présumés, s’est produit à Nampala, près de la frontière mauritanienne, aux marches du nord où opèrent les groupes armés. Il a fait au moins huit morts, selon un...

Le Premier ministre a profité de la tribune offerte par les assises du 3 ème congres de l’AISLAM pour expliquer devant le millier de fidèles une inquiétude évoquée, la semaine dernière, par le président du Haut conseil islamique Mahmoud Dicko, lors de ses présentations de vœux au président de la République. Celle-ci est liée à une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la  ...

Lors de la présentation des vœux au chef de l’Etat, le président du Haut Conseil islamique, l’Imam Mahmoud Dicko, s’est exprimé comme cela se doit sur des questions nationales, comme celle du nord, la corruption, la justice. Si nous avons des difficultés à nous entendre sur un accord au cours des négociations que nous avons entamé, c’est parce que nous avons perdu la guerre, a indiqué l’Imam Dicko. Une vérité ...

Les voyageurs arrivant aux Etats-Unis en provenance du Mali ne seront plus soumis à partir de mardi à un contrôle renforcé pour détecter d’éventuels symptômes d’Ebola, ont annoncé lundi les autorités américaines. « Le Mali sera retiré dès mardi de la liste des pays affectés par Ebola dont les voyageurs sont soumis à des contrôles renforcés à l’entrée aux Etats-Unis », indiquent dans un communiqué ...

L’Assemblée nationale abrite, depuis hier, un séminaire parlementaire de deux jours. Renforcer les capacités des députés et autres parlementaires de l’Afrique de l’Ouest en matière de veille sur la gouvernance des industries extractives et mieux comprendre l’importance des questions liées aux industries extractives, en vue de mener des campagnes pertinentes en direction des communautés...

La nouvelle Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, est officiellement entrée en fonction ce jour, lundi 5 janvier 2014, lors d’une courte cérémonie de passation avec le Secrétaire général sortant, Monsieur Abdou Diouf, au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Désignée le 30 novembre dernier par les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF lors du ...

Le Gouvernement du Mali condamne avec fermeté l’attaque terroriste perpétrée ce jour sur l’Axe Ansongo-Ménaka, contre un contingent nigérien de la Minusma.   Cet acte terroriste a fait 6 blessés, dont 3 graves, qui ont été transportés vers Gao pour recevoir les soins appropriés. Le Gouvernement présente ses vœux de prompt rétablissement aux blessés, et salue l’engagement constant du...

Le Gouvernement du Mali condamne avec fermeté l’attaque terroriste perpétrée ce jour sur l’Axe Ansongo-Ménaka, contre un contingent nigérien de la Minusma.   Cet acte terroriste a fait 6 blessés, dont 3 graves, qui ont été transportés vers Gao pour recevoir les soins appropriés. Le Gouvernement présente ses vœux de prompt rétablissement aux blessés, et salue l’engagement constant du...

 Six soldats nigériens de l’ONU ont été blessés dimanche par un engin explosif dans la région de Gao (nord) où le même jour des hommes armés ont mis le feu à quatre camions onusiens, a-t-on appris de source militaire nigérienne et auprès de la Mission de l’ONU au Mali. "Six de nos éléments ont été blessés après le passage de notre véhicule sur un engin explosif télécommandé, entre les localités de...

La partie septentrionale du Mali a été secouée ces dernières semaines par des actes de violence et des affrontements armés, alors que le gouvernement malien et les groupes armés du nord s’apprêtent à se réunir à Alger dans le cadre de négociations d’un accord de paix global et définitif. Les derniers affrontements armés ont eu lieu dans la semaine dans les localités de Zarho, région de Tombouctou, et Bamba, ...

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a, dans son message de nouvel An, promis d’offrir à la jeunesse du monde entier une université internationale qui devrait être érigée aux environs de la ville mythique de Tombouctou (nord du Mali) sous le nom d’abréviation d’UNI-T. « Ce sera un joyau architectural digne de notre génie propre, grand comme notre passé et prometteur comme notre avenir de paix et d’unité », a déclaré ...

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, a reçu en audience le Ministre français de la Défense Jean-Yves Le DRIAN en fin de matinée ce samedi 03 janvier 2015. Comme l’année dernière, à la même période, Monsieur Le DRIAN est en tournée dans le Sahel pour passer les fêtes de fin d’année avec les troupes françaises en opération extérieure...

Il avait contracté la redoutable maladie à virus Ebola en Afrique. Soigné dans son pays en Italie, Dr Fabrizio Pulvirenti a décidé de faire don de son sang pour aider à guérir les malades en Afrique de l’Ouest. Dr Fabrizio Pulvirenti avait contracté le virus Ebola alors que ce médecin italien travaillait en Sierra Leone. Il a été officiellement déclaré guéri, ce vendredi. En lieu et place de dire adieu à l’Afrique où il a failli laisser ...

Les administrateurs de l’Ecole normale supérieure (ENSUP) de Bamako étaient réunis lundi et mardi pour la toute première session ordinaire du conseil d’administration de l’établissement. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Me Mountaga Tall, président du conseil d’administration. C’était en présence du directeur général ...

Les administrateurs de l’Ecole normale supérieure (ENSUP) de Bamako étaient réunis lundi et mardi pour la toute première session ordinaire du conseil d’administration de l’établissement. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Me Mountaga Tall, président du conseil d’administration. C’était en présence du directeur général ...

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a qualifié 2014 d’année d’épreuves pour son pays, en référence, notamment, aux combats meurtriers qui ont opposé le 17 mai l’armée et les rebelles touaregs à Kidal, ville à plus de 1.500 km au nord-est de Bamako, la capitale. Ces « incidents », qui ont occasionné la mort d'au moins une quarantaine de militaires et de rebelles et entraîné l'assassinat de ...

Depuis un certain temps, Mme Samassa Aminata Diané dite Mimi a entrepris une campagne mensongère contre les frères et parents de son mari. Dans leur droit de réponse qu’ils nous ont fait parvenir,  ces derniers font savoir que cette campagne mensongère et calomnieuse, qui est de nature à ternir l’image de la famille Samassa, n’a pour but que de lui permettre  la mainmise sur les biens de son mari malade ...

Le Gouvernement du Mali a appris avec consternation l’attaque criminelle perpétrée contre le maire de la commune d’Anderaboucane, Monsieur Aroudeyni Ag Hamatou, intervenue le jeudi 1er Janvier 2015 sur l’axe Ménaka-Anderaboucane dans le cercle de Menaka, qui a occasionné la mort de l’un de ses fils, et blessé le maire lui-même ainsi qu’une autre personne. Le Gouvernement condamne ...

A la date du jeudi 1er janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Depuis le 16 décembre 2014, il n’existe plus aucun cas de maladie à virus Ebola au Mali. En effet, sur sept (7) cas confirmés, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Cela dit, la maladie à virus Ebola reste une menace pour le Mali, tant qu’elle n’aura pas été vaincue dans les...

Dans son adresse à la Nation, le chef de l’Etat revient sur les faits marquants de 2014, une année d’épreuve, mais aussi de succès. Pour 2015, il se veut résolument optimiste. Le Mali avancera mais rien ne nous sera donné. Chacun doit donc avoir le sens de l’effort. Nous vous proposons l’intégralité du message :« Bismillahi ,Rahmani, RahimiLoué soit le Tout puissant qui m’accorde ce soir aussi, comme l’an dernier au même moment

Dans son adresse à la Nation, le chef de l’Etat revient sur les faits marquants de 2014, une année d’épreuve, mais aussi de succès. Pour 2015, il se veut résolument optimiste. Le Mali avancera mais rien ne nous sera donné. Chacun doit donc avoir le sens de l’effort. Nous vous proposons l’intégralité du message :« Bismillahi ,Rahmani, RahimiLoué soit le Tout puissant qui m’accorde ce soir aussi, comme l’an dernier au même moment

Les principaux mouvements d’opposition se sont réunis, mercredi 31 décembre, à Bamako. Une dizaine de partis étaient présents parmi lesquels le Parena, l’URD, le PDS, ou encore le Fare, ayant pour objectif l’élaboration d’une stratégie commune pour la paix dans le nord du pays, afin de la proposer aux autorités de Bamako.Les négociations entre le gouvernement malien et les groupes armés présents dans le Nord doivent reprendre

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 31 décembre 2014 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Président de la République, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :adopté des projets de textes ; entendu une communication ; et procédé à des nominations.AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES

Après les accrochages entre groupes armés du nord entre Kidal et Gao, au nord de Gao, la tension se déporte aujourd'hui au nord-ouest, plus précisément à Ber, localité située à 70 km de Tombouctou. Groupes armés pro-gouvernementaux et rebelles se font face.Un calme précaire règne autour de la localité de Ber. A l’intérieur de la ville, les troupes du MNLA (les rebelles touareg) et celles des casques bleus de l’ONU. A une dizaine de kilomètres de Ber

Les administrateurs de l’Ecole normale supérieure (ENSUP) de Bamako étaient réunis lundi et mardi pour la toute première session ordinaire du conseil d’administration de l’établissement. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Me Mountaga Tall, président du conseil d’administration. C’était en présence du directeur général de l’ENSUP, le Dr Ibrahim

Les jihadistes d’Ansar Eddine ont revendiqué lundi l’attaque d’un camp de la Minusma à Tessalit. C'est la première revendication du groupe fondé par Iyad Ag Ghali depuis près d’un an. Un camp que la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) partage avec l’armée malienne et les éléments de la force militaire française Barkhane a été pris pour cible lundi 29 décembre au matin, à Tessalit (nord de Kidal). "Au moins ...

Les jihadistes d’Ansar Eddine ont revendiqué lundi l’attaque d’un camp de la Minusma à Tessalit. C'est la première revendication du groupe fondé par Iyad Ag Ghali depuis près d’un an. Un camp que la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) partage avec l’armée malienne et les éléments de la force militaire française Barkhane a été pris pour cible lundi 29 décembre au matin, à Tessalit (nord de Kidal). "Au moins ...

C’est la première fois qu’il s’exprime depuis la libération de l’otage français Serge Lazarevic. Et il joue la fermeté. Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta annonce en exclusivité sur RFI que les quatre hommes sortis de prison en échange du Français seront traqués où qu’ils soient. Les armées malienne, française et nigérienne mettront tout en œuvre pour les retrouver, selon le chef de l’Etat du Mali...

Le chef du gouvernement a souhaité l’engagement de tous les agents de l’administration, afin de satisfaire les attentes légitimes de nos populations. Au crépuscule d’une année éprouvante à tous points de vue, il sied de formuler des voeux pour que l’année qui commence soit celle d’un nouveau départ. C’est à cet exercice de bon aloi que ses sont soumis les différents secrétaires généraux des départements,...

Le nouveau Tarif extérieur commun (TEC) de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est un instrument d’intégration forgé par les 15 Etats membres. Permettant d’avoir une taxation uniforme des produits importés des Etats non membres de la Communauté (pays tiers), il entre en vigueur le 1er janvier 2015. En prélude à ce coup d’envoi, la direction des recettes, de la planification ...

Le conseiller aux affaires économiques et financières du gouverneur de Tombouctou, Sory Ousmane Timbo, a procédé samedi à une remise de chèques aux producteurs de 3 plaines rizicoles (Daye, Amadia et Koriomé) et à 28 associations de la commune urbaine de Tombouctou. Le montant total des chèques est de 101 millions de Fcfa. Cet argent offert par Appui à la relance socioéconomique du Nord...

La Première dame du Mali, Mme Keïta Aminata Maïga, a présidé lundi au centre « Sainte Vicenta Maria », près du lycée Notre Dame du Niger, une remise de cadeaux de Noël aux enfants des centres d’accueil, des orphelinats et des pouponnières du district de Bamako ainsi qu’aux enfants déplacés du Nord et d’autres enfants démunis. La cérémonie s’est déroulée en présence de Mme Sangaré Oumou Ba, ministre...

Les éléments du corps des «bérets-rouges» radiés illégalement de l’effectif de l’armée au mois de mai 2013 par le Général Yamoussa Camara attendent toujours d’être remis dans leurs droits malgré la décision de justice en leur faveur. La pression exercée par des officiers de l’ex-junte fait souffrir le dossier au Secrétariat général du ministère de la Défense et des anciens combattants. En usant des...

Les éléments du corps des «bérets-rouges» radiés illégalement de l’effectif de l’armée au mois de mai 2013 par le Général Yamoussa Camara attendent toujours d’être remis dans leurs droits malgré la décision de justice en leur faveur. La pression exercée par des officiers de l’ex-junte fait souffrir le dossier au Secrétariat général du ministère de la Défense et des anciens combattants. En usant des...

Le chef de l’État malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a assuré mardi sur RFI que les quatre jihadistes libérés en échange de l'otage français Serge Lazarevic seraient poursuivis. Leur remise en liberté avait suscité une vive polémique au Mali. Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, s'est dit mardi 16 décembre déterminé à poursuivre les quatre jihadistes libérés en échange du Français Serge Lazarevic, arrivé ...

Au Mali, une importante opération militaire est toujours en cours dans une vaste région au nord de Tombouctou. Au moins 19 jihadistes ont été tués lors d'affrontements durant les derniers jours. Si toutes les parties, le Mali, la France et la Minusma s'accordent sur les objectifs militaires, cette offensive menée dans le secret par l'armée française exaspère les autorités de Bamako. Pour le pouvoir malien, c'est visiblement...

 La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a fermement condamné lundi l'attaque à la roquette dont a été victime son camp dans la ville de Tessalit, au nord du pays. Dans un communiqué de presse, l'Officier en Charge de la MINUSMA, David Gressly, a déclaré que les auteurs de ces crimes doivent être traduits en justice et a réaffirmé la détermination ...

Pour promouvoir l’éducation des filles et leur maintien à l’école, le ministère de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a initié le projet « excellence au féminin ». La direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille du district de Bamako qui exécute le projet, a offert à 270 filles et à leurs familles défavorisées des kits scolaires et des vivres. La cérémonie de remise des dons...

Le Premier ministre, Moussa Mara, a présenté les vœux du gouvernement au président de la République Ibrahim Boubacar Keïta qu’il a remercié pour la confiance placée en l’équipe gouvernementale. Le chef du gouvernement a souhaité au président de la République, à sa famille, à ses proches et à ses collaborateurs une très bonne et heureuse année 2015. Dressant le bilan du travail gouvernemental, ...

La succession de Moussa Mara pour laquelle le RPM se bat semble lui échapper.  Cette transmission du pouvoir qui opposait, nous a-t-on dit, le doyen Bocari Treta au jeune loup aux dents longues, Mahamane Baby, est, semble-t-il, terminée. La nouvelle donne a dicté de nouvelles réalités, lesquelles ont propulsé le dernier  Premier ministre du Président Konaré et non moins ancien ministre de...

La conférence a décidé notamment de bien préparer les élections communales et régionales de 2015, de recentrer le bureau politique national, de structurer le parti à tous les niveaux. Le Rassemblement pour le Mali (RPM) a tenu samedi sa 4è conférence nationale au cours de laquelle les participants ont approuvé le rapport d’activités du secrétaire général et adopté une résolution générale...

La succession de Moussa Mara pour laquelle le RPM se bat semble lui échapper.  Cette transmission du pouvoir qui opposait, nous a-t-on dit, le doyen Bocari Treta au jeune loup aux dents longues, Mahamane Baby, est, semble-t-il, terminée. La nouvelle donne a dicté de nouvelles réalités, lesquelles ont propulsé le dernier  Premier ministre du Président Konaré et non moins ancien ministre de...

Le budget 2015 augmente de 3.5% par rapport à celui de 2014. Il se veut un budget de redémarrage pour contribuer à la relance de l’économie malienne. Redémarrage de l’économie du pays mais aussi reconstitution du tissu social fortement endommagé après la grave crise de 2012. Et comme pour les autres régions du pays, les financements destinés au Nord sont nombreux. Bouaré Filly Sissoko,...

La République du Mali et le Fonds koweitien pour le Développement Economique Arabe ont procédé, lundi dernier, dans la salle de conférences du ministère de l’Economie et des Finances, à la signature d’un accord de prêt.Rappelons que la signature de cet accord entre dans le cadre de l’extension et de la modernisation de l’aéroport


Ibk – Alpha : La paix des braves  (Le Prétoire,29/12/2014)
Il nous est revenu de diverses sources dont la crédibilité est sans équivoque que les Présidents Ibrahim Boubacar Keita et Alpha Oumar Konaré ont choisi de mettre fin à 14 ans de brouille sur fond d’incompréhension et de « guéguerre » de succession passablement exagérées et perverties à dessein par des radicaux proches des deux personnalités. Mais comme l’a si bien dit Pittacus, « l’Etat est...

CAN 2015 : Voici les 23 Aigles retenus  (Loveofoot,29/12/2014)
Le sélectionneur polonais du Mali Henryk Kasperczak a dévoilé dimanche la liste des 23 joueurs retenus pour la CAN 2015 (17 janvier - 8 février en Guinée Equatoriale). Le milieu bordelais Abdou Traoré, l'attaquant messin Modibo Maïga, et un nouveau, le gardien de but N'Tji Michel Samaké, sont les trois joueurs sur les 23 à ne pas avoir disputé les matches de qualification. Gardiens : Berthé (Onze Créateurs),...

Après le décès il y a une semaine d'Intalla ag Attaher ag Illi, amenokal (chef traditionnel) de l'Adrar des Ifoghas, après consultation, sa famille a décidé de désigner l’un de ses fils, Mohamed ag Intalla ag Attaher, comme successeur. Un choix conforme à la volonté du défunt.C’était la dernière volonté du défunt, elle est respectée : son fils aîné le remplace. Mohamed Ag Intalla a la soixantaine. Inscrit assez tardivement à l’école française

Après le décès il y a une semaine d'Intalla ag Attaher ag Illi, amenokal (chef traditionnel) de l'Adrar des Ifoghas, après consultation, sa famille a décidé de désigner l’un de ses fils, Mohamed ag Intalla ag Attaher, comme successeur. Un choix conforme à la volonté du défunt.C’était la dernière volonté du défunt, elle est respectée : son fils aîné le remplace. Mohamed Ag Intalla a la soixantaine. Inscrit assez tardivement à l’école française

Les responsables du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (Sadi) ont animé une conférence de presse, avant-hier samedi 20 décembre 2014, au siège du parti à Djélibougou. Cette conférence de presse portait sur le congrès du parti tenu les 13 et 14 décembre 2014 à Sikasso et l’actualité dans notre pays. Elle était principalement animée par le nouveau président du parti, Dr. Oumar Mariko

Les hommes du Mouvement Arabe de l’Azawad, MAA hostiles à Bamako, occupent Taoudéni, à 600km au nord de Tombouctou. Ils appliquent une taxe sur les travailleurs de la mine de sel gemme de cette localité.Le Mouvement arabe de l’Azawad, membre de la coordination des mouvements du nord engagée dans le processus de paix d'Alger, contrôle Taoudenie depuis quelques temps.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé lundi avoir rendu visite à 50 personnes détenues par deux groupes armés à Kidal (extrême nord-est du Mali) depuis les récents affrontements dans cette ville.Les cinquante prisonniers sont « 32 personnes détenues par le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et 18 par le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) », selon ce communiqué reçu par l’AFP à Dakar.

Du début de la crise à aujourd'hui, Alpha n'a pas parlé. Ce silence assourdissant étonne certains Maliens et crée une incompréhension chez d'autres. Oui, Alpha observe une sorte de silence ressemblant à celui de minuit en plein cimetière. Pourquoi Alpha se tait-il ? Est-ce par peur ?Il est vrai que la bande à Sanogo était un groupe de soldats sans foi ni loi. À y voir de près, la mort du colonel Youssouf Traoré, la vidéo et puis la disparition

Du début de la crise à aujourd'hui, Alpha n'a pas parlé. Ce silence assourdissant étonne certains Maliens et crée une incompréhension chez d'autres. Oui, Alpha observe une sorte de silence ressemblant à celui de minuit en plein cimetière. Pourquoi Alpha se tait-il ? Est-ce par peur ?Il est vrai que la bande à Sanogo était un groupe de soldats sans foi ni loi. À y voir de près, la mort du colonel Youssouf Traoré, la vidéo et puis la disparition

Le budget de l’Etat est bâti sur des hypothèses optimistes avec des perspectives macroéconomiques favorables en raison de la bonne pluviométrie enregistrée lors de la dernière campagne agricole. Les élus de la nation ont examiné et approuvé mercredi, le projet de loi des finances pour l’exercice 2015 après un long débat qui s’est terminé en milieu de soirée. C’est par un vote de 116 voix pour, 2 contre et aucune abstention qu’ils

La situation du Mali se dégrade, les Maliens souffrent dans leur chair, voilà pourquoi nous avons approché certains leaders politiques pour connaître leur avis sur l’avenir du pays. Au cours d’une interview qu’il nous a accordée, Mahamadou Hawa Gassama, député élu à Yélimané, invite le président IBK à s’assumer.Le Reporter : Quelle analyse faites-vous de la situation actuelle du Mali ?Gassama : Merci de m’avoir posé cette question.

Les forces armées maliennes seront dotées des moyens opérationnels et logistiques pendant les 5 prochaines années pour exécuter à souhait ses missions. Plus de 500 milliards seront mobilisés.Mettre les moyens nécessaires à la disposition des forces armées maliennes en vue de faire face aux défis du moment. Voilà résumée la finalité recherchée par les travaux de la réforme des forces armées maliennes (FAMA).

Depuis quelques jours, des groupes armés se manifestent à nouveau dans une partie du nord du Mali. Il y a eu des pillages, des coups de feu, et désormais, la sécurité de la localité de Bamba, au nord de Gao, est assurée par deux milices tribales qui contrôlent les lieux.Située à 245 km au nord de la ville de Gao, dans une zone où l'armée était faiblement représentée, la localité malienne de Bamba est passée sous le contrôle

Alors que les négociations avec Bamako sont suspendues jusqu'au mois prochain, des groupes rebelles et des groupes pro-gouvernementaux s'accusent mutuellement d'avoir mené des attaques dans des villages du nord du Mali ces derniers jours.Le Mouvement arabe de l’Azawad, branche rebelle, accuse le Gatia, un groupe armé touareg pro-gouvernemental, d’avoir mis à sac des boutiques dans la localité

Sur convocation de son président, le président Ibrahim Boubacar Keïta, chef de l’Etat et chef suprême des armées, le Conseil supérieur de la Défense nationale s’est réuni lundi dans la salle de réunion du secrétariat général de la présidence

Sur convocation de son président, le président Ibrahim Boubacar Keïta, chef de l’Etat et chef suprême des armées, le Conseil supérieur de la Défense nationale s’est réuni lundi dans la salle de réunion du secrétariat général de la présidence

La Grande mosquée de Badalabougou accueillera de nouveau les fidèles musulmans ce vendredi après plus d’un mois de fermeture. C’est l’information donnée par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Omar

La messe retrouvera ses heures coutumières. Les fidèles, eux, se préoccuperont aussi des grands problèmes du pays.
Demain 25 décembre, toute la communauté chrétienne du Mali, à l’instar de celles du monde entier, célèbrera la naissance de Jésus Christ.

Le procureur général près la Cour d’Appel de Bamako, Daniel Amagouin Tessougué, a la réputation de ne pas être comme les autres, avec une fibre patriotique très développée, ce qui l’amène à prendre publiquement position dans des affaires

Samedi 20 décembre 2014, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban ki Moon, a effectué un séjour de trois heures dans notre pays. C'était dans le cadre d'un périple qui l'avait conduit déjà en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée, pays touchés par le fléau Ebola.Curieusement, le Premier Ministre Moussa Mara n'a pas participé à l'accueil de l'hôte onusien; il était occupé à bien autre chose: le congrès de son parti, "Yelema", qui se tenait à Sikasso.

Samedi 20 décembre 2014, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban ki Moon, a effectué un séjour de trois heures dans notre pays. C'était dans le cadre d'un périple qui l'avait conduit déjà en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée, pays touchés par le fléau Ebola.Curieusement, le Premier Ministre Moussa Mara n'a pas participé à l'accueil de l'hôte onusien; il était occupé à bien autre chose: le congrès de son parti, "Yelema", qui se tenait à Sikasso.

Minusma : Mongi Hamdi, bienvenue au Mali !  (Jeune Afrique,23/12/2014)
Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, remplace Bert Koenders à la tête de la Minusma. À Bamako, on est plutôt satisfait.Un technocrate pour gérer un paquebot qui part à la dérive. Mongi Hamdi, 55 ans, a été nommé le 12 décembre à la tête de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Il remplace le Néerlandais Bert Koenders, désormais ministre des Affaires étrangères

La capitale de Kénédougou ( Sikasso) a vibré le weekend dernier au rythme des verts et jaunes, couleur du parti du Changement , le ‘’YELEMA’’. C’était à la faveur de leur 1er congrès ordinaire qui a permis aux délégués du parti de Mara, venus de toutes les localités du pays, durant deux jours (20-21 décembre) à passer au peigne fin les textes et la stratégie de communication de leur formation politique, ainsi que les questions d’actualité

La sécurité a été particulièrement renforcée sur de nombreux sites stratégiques dans la capitale malienne en fin de semaine dernière. Et pour cause. Des informations, visiblement prises très au sérieux, ont fait état de la présence de combattants jihadistes venus d’Irak, de la Syrie, de la Libye, etc. Des indices et non des moindres donnent du crédit à l’allégation.Les mouvements de troupes étaient particulièrement visibles tout

Le bras de fer entre la famille judicaire et l'Assemblée Nationale, né de la bagarre qui a opposé Bourama Tidiane Traoré, député à Ouélessébougou, au juge de la même localité, n'est pas près de finir. En effet, le procureur général près la Cour d'Appel de Bamako, Daniel Tessougué, se propose de rouvrir le dossier. Il nous a fait cette confidence au cours d'un entretien à bâtons rompus mardi 16 décembre 2014 dans son bureau.

Lancé le 20 décembre 2013 par le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Mahamadou Diarra, le chantier de Rokiaville à Kati avec en projet 600 nouveaux logements sociaux de la Société immobilière et foncière du Mali (Sifma-SA) se poursuit normalement avec plusieurs villas déjà en phase de finition.Le chantier de la deuxième phase de construction de 600 logements sociaux par la Société immobilière et foncière du Mali (Sifma-SA), dénommée Rokiaville à Kati Sicoro

Depuis la libération du présumé terroriste et d’autres détenus, le 9 décembre dernier, le président de Yèlèma, non moins chef du gouvernement du Mali, ne s’était pas, jusque-là, publiquement prononcé sur la question.«Le parti, comme ma personne, nous préférons être objectifs et ne pas verser dans l’émotion. Le chef d’Etat l’a dit : une vie malienne vaut toujours son pesant d’or. Donc, n’entrons pas dans la comparaison entre une vie malienne

Depuis la libération du présumé terroriste et d’autres détenus, le 9 décembre dernier, le président de Yèlèma, non moins chef du gouvernement du Mali, ne s’était pas, jusque-là, publiquement prononcé sur la question.«Le parti, comme ma personne, nous préférons être objectifs et ne pas verser dans l’émotion. Le chef d’Etat l’a dit : une vie malienne vaut toujours son pesant d’or. Donc, n’entrons pas dans la comparaison entre une vie malienne

C’est la déclaration faite par Oumar Mariko, lors de la conférence de presse qu’il a animée, le samedi 20 décembre au siège du parti Sadi.La résolution générale du 4ème congrès ordinaire du parti Sadi, tenu du 13 au 14 décembre 2014 à Sikasso, l’appartenance du parti à la majorité présidentielle, la lutte contre la corruption, la situation des éléments du Cnrdre, sa visite à Kidal pour rencontrer les responsables du Hcua et la libération

Mohamed Ag Intalla, nouvel Aménokal de Kidal  (Autres presses,22/12/2014)
Deux jours après la mort de l'aménokal de Kidal Intalla Ag Attaher, son successeur est désormais connu. Il s'agit de son fils aîné Mohamed. L'information est tombée aujourd'hui et confirmée par nos sources sur place à Kidal.Beaucoup le considéraient comme étant le successeur potentiel de son père. Fils aîné, il avait selon certains observateurs les qualités d'un aménokal, à cause de son, calme, son sens de l'écoute.

L’un des principaux opposants au Mali, Tiébilé Dramé, du parti Parena, a organisé une conférence samedi 20 décembre en présence de représentants de tous les principaux partis d’opposition. Au programme : la gouvernance, les négociations pour la paix dans le Nord et la sécurité.Pour l’opposant Tiébilé Dramé, le Mali est devenu le « royaume de l’impunité ». Selon lui, le Premier ministre Moussa Mara est responsable

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, en visite au Mali samedi, a salué "la réaction rapide et déterminée" des autorités maliennes face à la maladie à virus d’ Ebola dont deux cas ont été importés de la Guinée voisine dans le pays, a-t-on appris de source officielle.Lors de sa visite de quelques heures, Ban Ki-moon a rencontré le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Selon un communiqué officiel, le président malien

Le Mali à l'honneur lors du premier salon de l'Aérosurveillance maritime, les 9 et 10 décembre 2014, Aéroport du Castellet (Var), France.Monsieur Ibrahim Siratigui DIARRA, Chef de Cabinet du Président de la République du Mali, était l'invité d'honneur du premier salon de l'aérosurveillance maritime (S.I.A.M) les 9 et 10 décembre sur l'aéroport du Castellet dans le Var.Aujourd'hui l'évolution des menaces asymétriques du Golfe d'Aden

Kati ne fait plus peur à Bamako, c’est peut-être vrai. Mais les hommes du camp Soundjata restés fidèles à Sanogo n’ont pas dit leur dernier mot. En effet, mis au courant du transfert du chef putschiste de Sélingué à Manantali dans la nuit de samedi dernier, ils avaient tendu une embuscade pour couper la route au convoi qui, malheureusement pour eux et heureusement pour les convoyeurs, est passé par un autre chemin.

Kati ne fait plus peur à Bamako, c’est peut-être vrai. Mais les hommes du camp Soundjata restés fidèles à Sanogo n’ont pas dit leur dernier mot. En effet, mis au courant du transfert du chef putschiste de Sélingué à Manantali dans la nuit de samedi dernier, ils avaient tendu une embuscade pour couper la route au convoi qui, malheureusement pour eux et heureusement pour les convoyeurs, est passé par un autre chemin.

Le Parti pour la renaissance nationale (Parena) de l’opposant Tiébilé Dramé tient ce samedi 20 décembre 2014 dans la salle des banquets du Centre international de conférence de Bamako (CICB), sa conférence des cadres. C’est une conférence qui a pour thème : « le Mali, le processus d’Alger et la stabilité dans le Sahel ».Le conférencier a pour nom : Tiébilé Dramé, un grand animateur de l’opposition malienne depuis l’arrivée d’Ibrahim

Dans un communiqué rendu public ce vendredi, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita fait part de son émotion suite à la disparition de l'Amenokal Intallah Ag Attaher, le Chef traditionnel des Ifogas.Le président de la République explique : « Que la volonté d'Allah (SWT) soit ! Daigne-t-Il ouvrir les portes de Son Paradis à notre père, le très sage et le très respecté patriarche qui nous quitte au milieu du gué.

Le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme sera bientôt chargé du dossier sur la mort des deux journalistes français tués à Kidal. Cette structure non encore fonctionnelle va démarrer très prochainement. Deux juges d’instruction viennent d’y être nommés. Ils attendent leur décret de nomination avant de prendre fonction dans ce pôle qui aura la lourde responsabilité de traiter toutes les affaires relatives au narcoterrorisme.

Le mois de janvier 2015, c’est le délai fixé par la France aux parties maliennes en négociation, à Alger, pour trouver un accord. Dans ce sens, Ibrahim Boubacar Keïta fait (encore) l’objet de pressions à la fois de la France et de l’Algérie, parrain de certains groupes armés de Kidal..Mais, le président IBK semble prendre conscience du mécontentement général qui commence à naître à Bamako et dans tout le reste du pays, autour

Le mois de janvier 2015, c’est le délai fixé par la France aux parties maliennes en négociation, à Alger, pour trouver un accord. Dans ce sens, Ibrahim Boubacar Keïta fait (encore) l’objet de pressions à la fois de la France et de l’Algérie, parrain de certains groupes armés de Kidal..Mais, le président IBK semble prendre conscience du mécontentement général qui commence à naître à Bamako et dans tout le reste du pays, autour

Avec des ressources de 1 682,437 milliards et des dépenses de 1 823,048 milliard, il dégage un déficit de 140,611 milliards contre 147,477 milliards (une baisse de 4%).Place de la République, la session budgétaire tire à sa fin. Mais pour une fois, elle ne mérite pas entièrement sa dénomination, puisque l’examen de la Loi de finances pour l’exercice 2015 a été renvoyé à une prochaine session qui sera certainement extraordinaire et pourrait être

Le mardi 16 décembre 2014, une assemblée générale a eu lieu à ATT-Bougou 320 logements. Elle est une initiative des sympathisants de l’ancien président de la République en exil à Dakar au Sénégal, depuis le coup d’Etat de la junte dirigée par le Capitaine Amadou Haya Sanogo. Cette assemblée générale, selon les initiateurs, est le prélude à plusieurs manifestations à Bamako et à l’intérieur du pays. L’objectif est d’amener les sympathisants

«Nous soutenons vraiment, sans arrière-pensée, la médiation algérienne dans le processus dans le processus de réconciliation inter malien. Il fallait une médiation, l’initiative a été prise par l’Algérie avec un canevas», a déclaré le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, interrogé par El Watan lors d’une rencontre avec quelques journalistes étrangers en marge du forum de Dakar.«L’heure est aux responsabilités. Je souhaite que tous les efforts

L'amenokal, le chef traditionnel des Ifoghas, Intallah ag Attaher 87 ans, est décédé à Kidal dans le nord du Mali. Il était souffrant depuis une semaine. La nouvelle est confirmée jeudi soir à RFI par son fils et par des notables de Kidal. Il fut une figure respectée et écoutée du monde touareg jusqu'à ces derniers jours.

Les Casques bleus tchadiens ont été encore victimes du terrorisme ce matin au Nord du Mali. Un de leurs véhicules a sauté sur une mine dans la localité d’Aguel Hoc. Une mine qui a été télécommandée par les forces jihadistes.Le bilan est d’un mort, quelques blessés. Deux suspects ont été arrêtés et les enquêtes sont en cours pour démasquer les vrais commanditaires de cette attaque.Ça fait la énième fois que les Casques bleus tchadiens

Les promesses de campagne du Président IBK se limiteront-elles seulement aux effets d’annonce? Aujourd’hui, tout porte à le dire. Car un an après son investiture, le 4 septembre 2013, le constat général est alarmant : IBK n’a réalisé aucune infrastructure ni au sud ni au nord du pays au moment où l’UE, la banque mondiale et le FMI annoncent des centaines de milliards F CFA au Mali pour aider l’économie nationale à se relever.

Les promesses de campagne du Président IBK se limiteront-elles seulement aux effets d’annonce? Aujourd’hui, tout porte à le dire. Car un an après son investiture, le 4 septembre 2013, le constat général est alarmant : IBK n’a réalisé aucune infrastructure ni au sud ni au nord du pays au moment où l’UE, la banque mondiale et le FMI annoncent des centaines de milliards F CFA au Mali pour aider l’économie nationale à se relever.

La semaine dernière, nous annoncions que l’ADEMA et l’ASMA se préparaient à former un nouveau groupe parlementaire à l’Assemblée nationale et que celui-ci pourrait donner lieu à une fusion des deux formations politiques dans les mois à venir.Eh bien! Ce scénario se précise, avec l’ordre du jour de la plénière de ce jeudi 18 décembre. Outre l’adoption du Collectif budgétaire II, les députés seront informés

Le président du PARENA a participé du 13 au 17 décembre 2014 au Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique.Ce forum a été un important moment d'échanges approfondis sur la situation actuelle du continent africain.En marge des travaux du Forum, Tiébilé Dramé a rencontré plusieurs personnalités africaines et européennes. En particulier, il a rendu  une visite de courtoisie aux présidents Ibrahim Boubacar

Nous condamnons la relève de la MINUSMA aux Militaires Maliens à Ménaka. La coordination des Mouvements de l’Azawad porte à la connaissance de l’opinion publique Nationale et internationale que deux hélicoptères appartenant à la Minusma viennent de déposé des Militaires Maliens à Ménaka ce matin aux environs de 8h30. Puis vers 13h45 un deuxième contingent.

Nord du Mali : Jimmy le Rebelle blanchi en catimini  (L'indicateur du Renouveau,18/12/2014)
Le prix à payer pour le retour de la paix reste lourd et le gouvernement n’a pas trouvé mieux que de blanchir en catimini les chefs rebelles, c’est le cas Hassane Meydi connu sous le sobriquet de Jimmy le Rebelle.La position de certains ténors des groupes armés membres de la coordination (MNLA, HCUA, MAA) demeure floue. Du coup, on se demande pourquoi tant d’agitations et de retournements de vestes.

Pour permettre à l’Etat malien de lutter efficacement contre la maladie à virus Ebola, l’Association de la Diaspora Malienne pour le Développement (ADMD) a fait une donation, le mardi 16 décembre 2014, de matériels sanitaire d’une valeur de 18.392.000 FCFA au ministère de la santé et de l’hygiène publique. La cérémonie s’est déroulée à la cité ministérielle dans la salle de réunion du département, en présence du ministre Ousmane Koné,

Comment sauver le bateau Adéma qui tangue et qui, si on en reste là, risque de chavirer ? C’est pour résoudre cette difficile équation qu’à l’initiative d’Hamidou Konaté, Directeur général de la Coopérative culturelle «Jamana», appuyé par quelques cadres et militants du parti de l’Abeille, le «Mouvement pour le renouveau de l’Adéma» vient d’être lancé. Mais, en réalité, le chef d’orchestre de ce renouveau tant souhaité dans la Ruche

Comment sauver le bateau Adéma qui tangue et qui, si on en reste là, risque de chavirer ? C’est pour résoudre cette difficile équation qu’à l’initiative d’Hamidou Konaté, Directeur général de la Coopérative culturelle «Jamana», appuyé par quelques cadres et militants du parti de l’Abeille, le «Mouvement pour le renouveau de l’Adéma» vient d’être lancé. Mais, en réalité, le chef d’orchestre de ce renouveau tant souhaité dans la Ruche

C’est la première fois qu’il s’exprime depuis la libération de l’otage français, Serge Lazarevic, et le président malien Ibrahim Boubacar Keïta joue la fermeté. Il annonce en exclusivité sur RFI que les quatre hommes sortis de prison en échange du Français seront traqués où qu’ils soient. Les armées maliennes, françaises et nigériennes mettront tout en œuvre pour les retrouver, selon le chef de l’Etat malien.

Des voleurs menacent désormais de tirer sur à bout portant sur leurs cibles. Rumeur ou intox ? En tout cas, l’information a fait le tour de Bamako comme une traînée de poudre. Dans les lieux de causeries, la question est centre des débats.En effet, depuis un certain temps, les populations de Bamako vivent la peur au ventre. Et pour cause, une information circule actuellement à Bamako, selon laquelle les voleurs auraient

En marge d’une rencontre intercommunautaire à Agouni, 30 km au nord de Tombouctou, une patrouille du Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA) a tenté d’enlever un colonel de l’armée malienne selon un conseiller à la marie de la commune de Salam.Un colonel de l’armée malienne, Hahaly Ould Mohamed Lehbib était venu le 15 décembre pour participer à une rencontre communautaire au nord de Tombouctou lorsque des hommes

Dans un communiqué dont nous avons eu copie, le Bureau politique national de la CNAS-Faso Hèrè (Convention nationale pour une Afrique Solidaire) condamne les propos injustes, injustifiables et inacceptables du ministre Jean-Yves Le Drian enjoignant au gouvernement malien de conclure en janvier 2015 les pourparlers d’Alger et cherchant à justifier la libération du terroriste Wassoudene comme étant la contrepartie normale de l’Opération Serval.

Notre pays est un des récipiendaires principaux du soutien européen. Ce qui démontre l’attachement de Bruxelles au développement et à la paix au Mali.L’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Richard Zink, a animé mardi dernier au siège de la délégation une conférence de presse destinée à faire le bilan des actions menées par l’UE dans notre pays et à évoquer les perspectives de cette coopération. Il avait à ses côtés

Rencontre secrète : IBK et Alpha font la paix  (Procès Verbal,16/12/2014)
Gravement brouillés depuis l'an 2000, l'ancien président Alpha Oumar Konaré et l'actuel, Ibrahim Boubacar Kéita, se sont secrètement rencontrés et se sont dit des vérités crues. Puis se réconciliés.Depuis l'avènement d'IBK au pouvoir, son ancien patron, Alpha Oumar Konaré, n'arrête pas de le bouder de manière ostensible. Non seulement Alpha ne l'a pas félicité pour sa victoire électorale

Rencontre secrète : IBK et Alpha font la paix  (Procès Verbal,16/12/2014)
Gravement brouillés depuis l'an 2000, l'ancien président Alpha Oumar Konaré et l'actuel, Ibrahim Boubacar Kéita, se sont secrètement rencontrés et se sont dit des vérités crues. Puis se réconciliés.Depuis l'avènement d'IBK au pouvoir, son ancien patron, Alpha Oumar Konaré, n'arrête pas de le bouder de manière ostensible. Non seulement Alpha ne l'a pas félicité pour sa victoire électorale

Le négociateur nigérien dans la libération de Serge Lazarevic, Mohamed Akotey, écarte toute implication du terroriste Iyad Ag Ghaly dans ce dossier : « J’ai négocié avec Aqmi Al-Qaeda au Maghreb islamique, pas avec Iyad Ag Ghali ».Dans une interview accordée à un confrère fiançais, le négociateur nigérien dans la libération du dernier otage français dans le monde, Serge Lazarevic, Mohamed Akotey explique le dénouement

La Confédération Syndicale des Travailleurs du Mali (CSTM) a organisé une conférence de presse dans ses locaux, le samedi 13 Décembre 2014. Au cours de cette conference,le secrétaire général de cette centrale syndicale, Hammadoun Amion Guindo, a, sans langue de bois, fait l’autopsie de la « gestion catastrophique » du pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keita et son gouvernement. Selon lui, dans l’histoire

Les rideaux sont tombés, le dimanche 14 décembre 2014 à Sikasso, sur les travaux du 4ème congrès ordinaire du parti Sadi (Solidarité Africaine pour la démocratie et l’indépendance). A l’issue des travaux, l’Honorable, Oumar Mariko, a été élu par ses pairs pour prendre la tête du parti. Il remplace l’ancien ministre Cheick Oumar Sissoko qui devient membre de droit du secrétariat exécutif du parti. Le Pr Rokia Sanogo est désormais

IBK s’engage à dédommager les victimes d’Ag Wadossène. La colère et la tension étaient à leur comble, la semaine dernière, dans les rangs des surveillants de prison car la libération spectaculaire d’Ag Wadossène a été perçue comme une trahison, voire une attitude méprisante à l’égard de leurs collègues du Mca qui ont gardé le terroriste jusqu’à son évasion controversée en Juin dernier.

Ce jour lundi 15 décembre 2014, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola se présente comme suit :- Sept (7) cas positifs : six (6) liés au patient guinéen et la fillette de Kayes ;- Cinq (5) décès dont quatre (4) liés au patient guinéen ;- Zéro (0) nouveau cas confirmé ce jour ;- Zéro (0) suspect ce jour ;- Le nombre de personnes-contacts est de 13 ;- Le nombre de contact suivi ce jour est de 13

 


C’est un Ibrahim Boubacar Keïta visiblement indigné contre les velléités de partition du Mali qui s’est adressé aux maires du Mali lors de la Journée nationale des communes (JNC). Sur son ton habituellement ferme, le président de la République a demandé aux uns et aux autres d’arrêter les calculs et les malices.C’est sous l’ovation nourrie des centaines de maires réunis dans la salle des mille places du Centre international

C’est un Ibrahim Boubacar Keïta visiblement indigné contre les velléités de partition du Mali qui s’est adressé aux maires du Mali lors de la Journée nationale des communes (JNC). Sur son ton habituellement ferme, le président de la République a demandé aux uns et aux autres d’arrêter les calculs et les malices.C’est sous l’ovation nourrie des centaines de maires réunis dans la salle des mille places du Centre international

Visiblement, les félicitations que le président de la République a adressées, lundi 8 décembre lors de la journée des maires du Mali, à Mme Bouaré Fily Sissoko, le ministre de l’Economie et des Finances, auront été une arête qui a rendu la déglutition difficile à certains partis politiques.En effet, le Parena, le parti Fare, le PDES, le PIDS, le PS, le PSP, le PVRM et l’URD ont publié un communiqué incendiaire dans lequel ils expriment toute

A cause d’un boa qui lui rendait régulièrement visite dans sa geôle, l’homme fort de l’ex-junte de Kati, soupçonné de meurtres et d’autres crimes, a quitté Sélingué (région de Sikasso) pour établir ses quartiers dans une prison de haute sécurité de Manantali dans la région de Kayes.Pour des raisons sécuritaires, le capitaine bombardé général quatre étoiles Amadou Haya Sanogo, chef de la junte militaire qui a évincé le président ATT, a été transféré

L’Honorable Oumar Mariko de SADI était à Kidal la semaine dernière. C’est la nouvelle qui circulait dans les allées de l’Assemblée nationale, vendredi dernier.Comment a-t-il pu se rendre là où Mara a échoué? Il semble qu’il ait été transporté dans un avion de la MINUSMA. Qui l’a envoyé à Kidal? Pas l’Assemblée nationale.Il y est allé de son propre chef. Pour quoi faire? S’informer

Cinq groupes armés du nord du Mali "anti-indépendantistes" réunis au sein d’une plate-forme se sont déclarés samedi "favorables" à l’accord de paix proposé par l’Algérie dans les négociations avec l’Etat, au cours d’une conférence de presse à Bamako."Nous sommes tous d’accord avec le plan de paix proposé par Alger pour trouver une solution aux problèmes du nord de notre pays. Nous sommes contre

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a jugé nécessaire que les négociations de paix maliennes sous médiation algérienne aboutissent en janvier, dans une interview à l’hebdomadaire Jeune Afrique à paraître lundi."La perspective c’est janvier, avec la pression nécessaire pour que ça aboutisse. Pas uniquement en terme politique. Il y aussi une dimension économique, un développement nécessaire du nord-Mali",

Depuis la sortie de la période électorale, la majorité présidentielle ne cesse de perdre du terrain. Et, très vite les électeurs ont perdu confiance en leur champion, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta, le sauveur. Pour avoir battu campagne sur des thèmes de l’honneur et du bonheur des Maliens, il a été plébiscité par les électeurs, avec un score historique de 77,61%. La perte de confiance a même gagné les rangs du parti au pouvoir

Depuis la sortie de la période électorale, la majorité présidentielle ne cesse de perdre du terrain. Et, très vite les électeurs ont perdu confiance en leur champion, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta, le sauveur. Pour avoir battu campagne sur des thèmes de l’honneur et du bonheur des Maliens, il a été plébiscité par les électeurs, avec un score historique de 77,61%. La perte de confiance a même gagné les rangs du parti au pouvoir

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a nommé vendredi le ministre des Affaires étrangères tunisien Mongi Hamdi comme chef de la Mission de l’ONU au Mali. Mongi Hamdi, qui sera aussi le représentant spécial de M. Ban au Mali, remplacera le Néerlandais Albert Koenders qui dirigeait la mission depuis 2013.M. Hamdi, 55 ans, a occupé diverses fonctions dans des agences de l’ONU

Les partis de l’opposition républicaine ont rendu public, mercredi 10 décembre, un communiqué sur la libération de l’otage Français Serge Lazarevitc et » les allégations du Gouvernement » au sujet de la reprise de l’aide budgétaire. Les partis politiques signataires, aux fins d’éclairer l’opinion, invitent l’ORTM à organiser un débat contradictoire sur les relations de coopération du Mali avec ses partenaires et sur les récents » scandales

L’information avait été révélée par RFI en début de semaine, le ministre malien de la Justice l’a confirmée chez nos confrères de France 24, vendredi 12 décembre. Quatre jihadistes ont été libérés contre celle de Serge Lazarevic. Une information qui avait notamment provoqué la colère des surveillants de prison à Bamako.Le ministre malien de la Justice, Mohamed Ali Bathily, a confirmé vendredi 12 décembre une information révélée par RFI

Depuis janvier 2013, la France a semblé inscrire dans ses priorités la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Les Maliens se réjouissent sincèrement de la lutte que mène la France, contre les djihadistes dans le septentrion de notre pays. Pour bon nombre de Maliens, la France a ravi la vedette à tous les pays occidentaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme transfrontalier dans la bande sahélo-saharienne.

Depuis janvier 2013, la France a semblé inscrire dans ses priorités la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Les Maliens se réjouissent sincèrement de la lutte que mène la France, contre les djihadistes dans le septentrion de notre pays. Pour bon nombre de Maliens, la France a ravi la vedette à tous les pays occidentaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme transfrontalier dans la bande sahélo-saharienne.

Selon des sources généralement bien informées, une pétition circule depuis quelques jours sous le manteau à l’Assemblée nationale pour demander la destitution du président de cette institution, l’honorable Issaka Sidibé pour » incompétence ».A titre de rappel, depuis son élection à la tête de cette institution, l’élu de Koulikoro fait l’objet de toutes sortes de critiques non seulement dans la gestion de la police des débats à l’hémicycle

La France a affirmé ce jeudi avoir porté « un coup très dur » aux jihadistes dans la bande sahélo-saharienne en tuant, lors d'un raid militaire dans la région de Gao, au nord du Mali, un de leurs principaux chefs, Ahmed el-Tilemsi. Membre fondateur du Mujao, il était aussi un cadre important d'al-Mourabitoune au Mali.Le nom d’Abderhamane Ould al-Amar, alias Ahmed al-Tilemsi, figurait depuis longtemps en haut de l'organigramme

La situation chaotique qu’a connue le pays a favorisé de nombreuses formes de violence dont les victimes attendent toujours réparation devant la justiceLa Journée internationale des droits de l’homme est célébrée chaque année partout dans le monde le 10 décembre. Cette date a été choisie pour commémorer la proclamation par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 10 décembre 1948, de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Le Maroc et le Mali ont signé, jeudi à Rabat, un mémorandum d'entente portant sur la gestion de la fonction publique et la modernisation de l'administration.Signé par le ministre marocain chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration, Mohamed Moubdii, et son homologue malien Bocar Moussa Diarra, cet accord, qui couvre des aspects de gouvernance, de gestion des ressources humaines et de formation initiale

Ce jour jeudi 11 décembre 2014, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola se présente comme suit :- Sept (7) cas positifs : six (6) liés au patient guinéen et la fillette de Kayes ; - Cinq (5) décès dont quatre (4) liés au patient guinéen ; - Zéro (0) nouveau cas confirmé ce jour ; - Zéro (0) suspect ce jour ;- Le nombre de personnes-contacts est de 26,- Le nombre de contact suivi ce jour est de 26,

 


Otages: Comment la France, la Suisse et le Qatar ont financé AQMI  (L'indicateur du Renouveau,11/12/2014)
Une enquête poussée du New York Times nous apprend que, via les rançons versées aux terroristes, l'Europe finance largement Al Qaida et ses satellites. Leur chiffre d'affaires, si l'on peut dire, se serait ainsi élevé à  plus de 135 millions de dollars depuis 2008, dont 80 millions rien que pour l'année 2014.On apprend grâce à cette enquête que la France se place en championne du monde en matière du versement de rançons

Otages: Comment la France, la Suisse et le Qatar ont financé AQMI  (L'indicateur du Renouveau,11/12/2014)
Une enquête poussée du New York Times nous apprend que, via les rançons versées aux terroristes, l'Europe finance largement Al Qaida et ses satellites. Leur chiffre d'affaires, si l'on peut dire, se serait ainsi élevé à  plus de 135 millions de dollars depuis 2008, dont 80 millions rien que pour l'année 2014.On apprend grâce à cette enquête que la France se place en championne du monde en matière du versement de rançons

Au cours d’une rencontre avec le corps diplomatique, le négociateur en chef de la délégation gouvernementale a salué les efforts de la communauté internationale et l’équipe de la médiation pour sa patience« Je suis persuadé que nous ne sommes pas loin d’un accord. C’est le dernier 100 mètres et chacun de nous doit faire un maximum d’effort pour arriver au bout de ce processus». Cette déclaration a été faite

On dit de lui un fin stratège et un renard politique. D’un militantisme avéré même au plus fort de la dictature incarnée par le Général Moussa Traoré, Soumeylou Boubèye Maïga nous fait l’honneur de réserver à votre journal préféré une interview, la toute première qu’il accorde à la presse malienne depuis sa démission du gouvernement Mara, en mai 2014. Dans cette exclusivité, l’ancien ministre de la Défense

Les partis de l’opposition républicaine ont rendu public mercredi un communiqué sur la libération de l'otage Français Serge Lazarevitch et les allégations du Gouvernement au sujet de la reprise de l'aide budgétaire. Les partis politiques signataires, aux fins d'éclairer l'opinion, invitent l'ORTM à organiser un débat contradictoire sur nos relations avec les partenaires et sur les récents scandales de malversations financières.

Pour obtenir la libération de Serge Lazarevic, l'une des contrepartie a été la libération de prisonniers islamistes et affiliés à Aqmi. Parmi eux, Mohamed Aly ag Wadoussène, un Touareg qui a assassiné un surveillant de prison lors d'une tentative d'évasion à Bamako. Une décision qui ne fait pas l’unanimité au Mali.C’est désormais un secret de polichinelle. Le Mali a bel et bien libéré deux prisonniers affiliés à Aqmi pour obtenir

Le cercle des soutiens de la coalition (Mnla, Hcua, Maa), se réduit comme peau de chagrin. En plus des populations qui dénoncent le combat des groupes armés, onze chefs de fractions touarègues ont signé, dimanche dernier, à Bamako, une plateforme. Ils réaffirment leur attachement à un Mali, Un et Indivisible.Après trois rounds de négociations, les pourparlers inter maliens d’Alger sont loin de déboucher

En un mot : Le retour d’Alpha Oumar Konaré  (L'indicateur du Renouveau,10/12/2014)
A la fin de son mandat en 2008 à l’Union africaine, Alpha Oumar Konaré avait assuré qu’il s’engagerait de nouveau dans le combat politique. « Je ne serai pas un ancien militant », avait-il averti. « Ma femme et moi, nous allons nous atteler à répondre à certaines contrevérités qui ont été distillées au cours des dernières années », avait aussi promis celui qui est présenté comme le plus fin des hommes politiques maliens

En un mot : Le retour d’Alpha Oumar Konaré  (L'indicateur du Renouveau,10/12/2014)
A la fin de son mandat en 2008 à l’Union africaine, Alpha Oumar Konaré avait assuré qu’il s’engagerait de nouveau dans le combat politique. « Je ne serai pas un ancien militant », avait-il averti. « Ma femme et moi, nous allons nous atteler à répondre à certaines contrevérités qui ont été distillées au cours des dernières années », avait aussi promis celui qui est présenté comme le plus fin des hommes politiques maliens

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, avait souhaité une majorité présidentielle plus réactive, plus éloquente, plus forte, qui puisse parer aux coups de semonces d’une opposition qui a occupé le terrain politique, depuis l’annonce des surfacturations et de l’achat du Boeing présidentiel, d’un montant de 20 milliards, selon le gouvernement. Il avait signifié à la majorité présidentielle sa léthargie

Serge Lazarevic est arrivé à Niamey en début de soirée, mardi 9 décembre. Il est attendu ce mercredi matin en France, à l'aéroport de Villacoublay. Dans la dernière vidéo, diffusée en novembre dernier par al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le désormais ex-otage français disait craindre pour sa vie et appelait François Hollande à tout faire pour le libérer. C'est chose faite. Mais on sait peu de choses sur les conditions

Depuis la découverte des faits de surfacturations et de détournements de deniers publics dans les marchés d’achats de l’avion présidentiel et de fournitures et équipements divers pour les forces armées de défense et de sécurité, les relations entre la Mali et ses partenaires s’étaient fortement détériorées jusqu’à frôler la rupture.Les audits et autres enquêtes menés respectivement par le Bureau du Vérificateur

Elle a été élevée au grade d’Officier de l’Ordre National du Mali à titre posthume par IBK. Décédée à Paris, le 3 décembre 2014 à l’âge de 50 ans, Fantani Touré a été conduite, hier, à sa dernière demeure au cimetière de Magnambougou par une foule nombreuse. Auparavant, la Nation a rendu un ultime hommage à l’ambassadrice de la culture malienne. Au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée sur le terrain de football

Les autorités, les ministères de la fonction publique et des finances, ne pourront pas dire qu’elles n’ont pas été averties après tous ces reportages des média qui ont révélé les difficultés liées au bon fonctionnement de cette opération de contrôle physique des agents de l’Etat surtout ceux de l’éducation.
Voilà, exacerbés par la mauvaise organisation, les fonctionnaires des collectivités de l’enseignement fondamental

Des militants de l’Adema, dans le souci de donner un nouveau souffle au parti de l’Abeille, ont initié une rencontre entre les cadres du parti. C’était à la Maison de le Presse le samedi 6 décembre dernier. Plusieurs cadres du parti étaient présents à savoir : l’ancien ministre Adama Samassekou, l’ancien député de l’Adema Abdoulaye Soumaré, Hamidou Konaté…L’initiateur de la rencontre est Hamidou Konaté de Jamana.

Des militants de l’Adema, dans le souci de donner un nouveau souffle au parti de l’Abeille, ont initié une rencontre entre les cadres du parti. C’était à la Maison de le Presse le samedi 6 décembre dernier. Plusieurs cadres du parti étaient présents à savoir : l’ancien ministre Adama Samassekou, l’ancien député de l’Adema Abdoulaye Soumaré, Hamidou Konaté…L’initiateur de la rencontre est Hamidou Konaté de Jamana.

Pourquoi le président Alpha n’a pas voulu passer le relais à celui qui, pendant six longues années (1994-2000) fut son Premier ministre et président du parti majoritaire de l’époque, l’Adema Pasj ? La question revenait sans cesse dans les débats politiques au Mali et au sein d’une opinion publique malienne perplexe au sujet de la rupture entre les deux hommes. Aujourd’hui, l’histoire semble donner raison à Alpha.

L’achat d’un aéronef et d’équipements militaires avait troublé la confiance entre les autorités du Mali et les partenaires techniques et financiers (PTF), notamment le Fonds monétaire international (FMI) qui avait suspendu ses aides, suivi en cela par la Banque mondiale, l’UE et des bilatéraux. Pour renouer cette confiance, il a fallu qu’IBK donne le feu vert d’accès à toutes les données des marchés au Bureau du Vérificateur

En un mot : Le juge, le député et le Coran  (L'indicateur du Renouveau,08/12/2014)
La suspension par la Cour d’appel de la poursuite suite au vote d’une résolution de l’Assemblée nationale sur la base de l’article 62 de la Constitution ne semble pas mettre fin à la guéguerre entre élus de la nation et magistrats en conflit ouvert depuis l’accrochage entre le député de Kati et le juge de Ouléssébougou.C’est au niveau de l’opinion que la bataille se mène désormais. L’Assemblée nationale, consciente

L’otage français aux mains d’Al Qaida au Maghreb islamique sera libéré dans les jours qui viennent selon un élu local du nord Mali. Serge Lazarevic sera échangé contre des prisonniers d’AQMI détenus à Bamako. Serge Lazarevic, enlevé le 24 novembre 2011 dans la localité Hombori, dans le centre du Mali, sera échangé contre deux prisonniers d’AQMI qui étaient dans la grande prison de Bamako selon un élu local du nord.

Un atelier a réuni, du 04 au 06 décembre 2014 dans la salle de conférences du centre Marie Delhez de Koulikoro, une vingtaine de journalistes de la presse écrite. Présidée par le gouverneur de la région de Koulikoro, Allaye Tessougué, la cérémonie a été marquée par deux interventions. Le représentant du représentant-résident de l’Unicef au Mali, Ismaël Maïga a rappelé l’impact de la crise de 2012 sur les enfants.

L’Union pour la République et la Démocratie (URD), la deuxième force politique du pays, a tenu le samedi dernier, son troisième congrès ordinaire. C’était dans une salle Djélibaba Sissoko du Palais de la Culture pleine à craquer pour la circonstance. Ce troisième congrès a enregistré la présence des présidents d’honneur du parti, des membres du Bureau exécutif, des présidents du mouvement des femmes et des jeunes

L’Union pour la République et la Démocratie (URD), la deuxième force politique du pays, a tenu le samedi dernier, son troisième congrès ordinaire. C’était dans une salle Djélibaba Sissoko du Palais de la Culture pleine à craquer pour la circonstance. Ce troisième congrès a enregistré la présence des présidents d’honneur du parti, des membres du Bureau exécutif, des présidents du mouvement des femmes et des jeunes

Dans Appels sur l’actualité, des auditeurs reviennent sur le quatrième round des négociations d’Alger entre Bamako et des groupes armés maliens, qui s’est achevé le 27 novembre sans qu’aucun accord n’ait été trouvé. Ces pourparlers, en vue de ramener la paix au nord du Mali, avaient débuté une semaine plus tôt. Cette fois, les Etats-Unis étaient présents à Alger par l'intermédiaire de leur sous-secrétaire

Le grand retour de l’électricité à Gao  (Autres presses,06/12/2014)
A Gao, dans le nord du Mali, l’électricité est de retour. La nuit, les routes sont éclairées par des lampadaires géants qui font presque oublier la période de l’occupation de la ville. En 2012, lorsque la ville était occupée par des groupes extrémistes armés liés à Al Qaida, l’électricité, la centrale de l’énergie est tombée en panne et l’électricité est devenue rare.Aujourd’hui, les habitants de Gao se rappellent encore de cette période difficile

Opportunités, principes, procédures: comment les entreprises maliennes peuvent-elles postuler aux contrats d’achat et approvisionnement dont la MINUSMA a besoin pour opérer sur le terrain ?Afin de répondre à cette question, jeudi  04 décembre à Gao, une délégation du Bureau Régional de la MINUSMA en collaboration avec le Centre de Gestion Agrée « Mohamed Askia » a organisé une conférence à la Chambre

Le projet d’ordre du jour prévoyait quatre questions orales, des questions d’actualité et des délibérations sur des projets de loi.C’est une séance plénière chargée que la représentation nationale s’est offerte hier. La séance a débuté par l’annonce par le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, de la libération du député élu à Kati, Bourama Tidiani

Le projet d’ordre du jour prévoyait quatre questions orales, des questions d’actualité et des délibérations sur des projets de loi.C’est une séance plénière chargée que la représentation nationale s’est offerte hier. La séance a débuté par l’annonce par le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, de la libération du député élu à Kati, Bourama Tidiani

ADEMA/PASJ: Comment le comité exécutif affaiblit le parti  (L'indicateur du Renouveau,05/12/2014)
Les affaires sales du comité exécutif du parti de l’Abeille ont fortement contribué à polluer l’atmosphère entre les militants, donnant ainsi à une série de démissions de leaders de la première heure. Après la démission d’Iba Ndiaye, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim a aussi annoncé sa rupture. Ce nième départ des militants de poids du parti, relance le débat sur la gouvernance au sein du CE, son management des ressources

Pour ceux qui doutaient que la rébellion touareg était une bande logée, nourrie et soigneusement entretenue par l’ancien président burkinabé Blaise, le moment est venu pour lever l’équivoque.Considérés par la presse malienne et certaines ambassades comme ayant plié bagages de la capitale burkinabè, dès la chute du régime Compaoré, les rebelles touareg, d’origines maliennes, qui avaient obtenu l’asile

Le guide spirituel d’Ansardine international, Cherif Ousmane Madani Haïdara, s’est engagé hier à accompagner l’ONU-Femme/Mali dans sa campagne contre la violence faite aux femmes, dénommé « HeforShe ».A l’instar de la communauté internationale, l’ONU-Femme/Mali a lancé hier les activités de la 24e édition de campagne de 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femme, dénommé HeforShe.

Kidal - Casques bleus, médecins après la mort?  (Autres presses,05/12/2014)
Il a fallu qu'il y ait plusieurs attentats meurtriers et surtout la désertion de soldats tchadiens mécontents de leur «traitement» pour que la force onusienne se décide enfin à créer un «secteur autonome» à Kidal. Jusqu'au 3 décembre 2014, date de lancement de ce nouveau poste de commandement, la zone était si mal maîtrisée que les groupes rebelles touaregs qui y ont pion sur rue pouvaient s'y permettre

Le Mali, dernier pays touché par l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, a réceptionné jeudi un laboratoire mobile de diagnostic du virus, financé par l'Allemagne pour 557 millions de FCFA (près de 880.000 euros), ont constaté des journalistes de l'AFP Le laboratoire, composé de divers appareils et équipements médicaux, est installé au Centre d'infectiologie Charles Mérieux de Bamako où il a été inauguré

Ce papier-commentaire aurait pu également s’intituler « le pétrole-gaz et les ressources sont-ils l’enjeu principal de la crise du septentrion malien ? ». Sinon, comment comprendre l’insistance à vouloir diviser, vaille que vaille, un pays en deux entités sur des bases artificielles ne correspondant à aucune réalité, aucune légitimité et, de surcroît, contre la volonté de la majorité des populations qui l’habitent ?

Ce papier-commentaire aurait pu également s’intituler « le pétrole-gaz et les ressources sont-ils l’enjeu principal de la crise du septentrion malien ? ». Sinon, comment comprendre l’insistance à vouloir diviser, vaille que vaille, un pays en deux entités sur des bases artificielles ne correspondant à aucune réalité, aucune légitimité et, de surcroît, contre la volonté de la majorité des populations qui l’habitent ?

Selon le plus grand éditorialiste de la place, Saouti Haïdara, directeur de publication du quotidien L’Indépendant, « dans certains milieux de l’opposition politique, on caressait le secret espoir que le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) réuni le 1er décembre à Bretton Woods, déciderait de maintenir la suspension des subsides de l’institution à notre pays. Du coup, celui-ci se trouverait

L’élu de la nation a bénéficié de la liberté provisoire et de la suspension de toutes les poursuites engagées contre lui.Le député de l’Assemblée nationale l’honorable Bourama Tidiane Traoré a recouvré la liberté hier dans l’après-midi. C’est le verdict qui est tombé au terme d’un jugement marathon à la cour d’appel de Bamako. La cour a jugé « recevable la demande de liberté provisoire introduite par les avocats de Bourama

Prévue pour consacrer l’élaboration d’un préaccord puis un accord définitif qui sera signé ensuite à Bamako entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord, la 3è phase des pourparlers d’Alger s’est terminée en queue de poisson, par la faute des rebelles. Les jeunes de seconde main, envoyés par les chefs rebelles (ils ont tous brillé par leur absence à Alger) sans feu vert de décision, se sont montrés non seulement

La chanteuse Fantani Touré, une grande voix de la musique malienne, est décédée mercredi à Paris à l’âge de 50 ans, a annoncé le gouvernement malien, saluant son "engagement" pour la culture de son pays.Voix puissante et imposante présence scénique, Fantani Touré était l’épouse du célèbre comédien malien Habib Dembélé, surnommé au Mali "Guimba national".
"Le ministre de la Culture annonce

La Mission onusienne de stabilisation au Mali (MINUSMA) a implanté mercredi une nouvelle zone militaire à Kidal, un peu plus de 24 heures après une attaque dans la région qui a fait trois blessés dans les rangs de son contingent tchadien, a-t-on appris de source onusienne.Cette nouvelle zone dite « Secteur Nord » recouvre les localités de Tessalit, dans l’Adrar des Ifoghas, Aguelhoc, à 160 km de la frontière algérienne et la ville

1,3 milliard de Fcfa alimenteront un fonds d’appui destiné aux groupements, coopératives et entreprises.Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, a procédé hier au lancement d’un Projet baptisé « Appui à la recapitalisation et à la reconstruction des moyens de production dans les régions de Tombouctou et Gao ». C’était en présence de l’ambassadeur du Danemark au Mali

Au cours d’une conférence de presse, des membres du gouvernement ont expliqué que les lignes rouges tracées par les plus hautes autorités n’ont pas été franchies. Mais certaines nuances doivent être clarifiées.La première étape de la troisième phase des pourparlers entre le gouvernement et les groupes armés du Nord qui s’est tenue du 20 au 27 novembre dernier à Alger a été sanctionnée par l’élaboration d’un projet

Au cours d’une conférence de presse, des membres du gouvernement ont expliqué que les lignes rouges tracées par les plus hautes autorités n’ont pas été franchies. Mais certaines nuances doivent être clarifiées.La première étape de la troisième phase des pourparlers entre le gouvernement et les groupes armés du Nord qui s’est tenue du 20 au 27 novembre dernier à Alger a été sanctionnée par l’élaboration d’un projet

«Détesté» par la classe politique qui le voit comme un potentiel adversaire à abattre et presque «vomi par les cadres du parti présidentiel, Rpm», le Premier ministre Moussa Joseph Mara demeure indéboulonnable. Les raisons.Tout le monde y est allé de son petit commentaire. Les adversaires politiques du Premier ministre, surtout de l’opposition, n’entendent pas le lâcher de sitôt. Lesquels voulaient le faire tomber

La nouvelle de l’affrontement entre BouramaTidiani Traoré, député RPM de Kati, et le juge de paix à compétence étendue de Ouélessébougou, Amadou Bocar Touré, s’est répandue comme une traînée de poudre. Depuis l’interpellation du député par la gendarmerie, les Maliens parlent d’une guerre entre deux pouvoirs constitutionnels : le parlement et la justice. Comment l’affrontement s’est-il produit ? Quelles en seront les suites ?

L’étau se resserre sur les groupes armés qui ne soufflent plus dans la même trompette. C’est ce qui explique la cacophonie à laquelle on a assisté aux négociations d’Alger. Il y a une divergence entre la branche armée et celle dite politique, perceptible jusqu’au sein des populations des zones occupées. Le colonel Mohamed Ag Najim menace de trouer la peau aux dignitaires politiques du MNLA et leurs familles, si jamais…

Trois soldats tchadiens de la mission de l'ONU au Mali (Minusma) ont été blessés mardi lorsque leur véhicule a sauté sur une mine à Aguelhoc, dans le nord du pays, a annoncé la Minusma, tandis qu'une source tchadienne a fait état de cinq blessés.Mardi "en début d'après-midi, un véhicule des Casques bleus du contingent tchadien a heurté un engin explosif aux abords du camp de la Minusma à Aguelhoc. Un bilan provisoire

Parce qu’il avait de petits ennuis de santé, le Cherif de Nioro a été évacué sur Bamako dans un avion affrété par le président IBK. Occasion pour les deux hommes de se parler après plusieurs mois de brouille. Le prévenu Amadou Haya Sanogo n’a pas eu cette opportunité.Le tout puissant Cherif de Nioro, M. Bouillé Haïdara séjourne à Bamako depuis maintenant plus d’un mois. Et ce n’est pas de gaieté de cœur

Parce qu’il avait de petits ennuis de santé, le Cherif de Nioro a été évacué sur Bamako dans un avion affrété par le président IBK. Occasion pour les deux hommes de se parler après plusieurs mois de brouille. Le prévenu Amadou Haya Sanogo n’a pas eu cette opportunité.Le tout puissant Cherif de Nioro, M. Bouillé Haïdara séjourne à Bamako depuis maintenant plus d’un mois. Et ce n’est pas de gaieté de cœur

Maintenant c’est fini pour de bon, pourrait-on tenter de dire au sujet du bras de fer qui a longtemps opposé le gouvernement malien au Fonds monétaire international (FMI). La nouvelle a été donnée ce lundi 1er décembre 2014 aux journalistes par vidéoconférence depuis Washington par le chef de la Mission FMI pour le Mali, Christian Joz.Alors que chacun retenait son souffle par rapport ce que l’institution financière internationale

Au rôle de cette session de la Cour d’Assises de Bamako, figurait cette affaire de la Police Nationale qui a longtemps écumé la population malienne. Il s’agit de l’opération de désarmement des membres du Syndicat de la Police Nationale proche de l’Ex CNRDRE.Dans la nuit du Vendredi 05 au Samedi 06 Avril 2013, une opération mixte conduite par le chef de bataillon Sékou Ibrahim Sylla de l’armée de Terre a été désignée

Hier, lundi 1er décembre 2014, le tribunal de première instance de la commune VI avait à son rôle d’audience, l’affaire du député emprisonné. Le juge devait se prononcer sur la demande de « libération immédiate » faite par les députés à travers une Résolution de l’Assemblée en date du jeudi 27 novembre 2014. Il s’est déclaré incompétent pour appliquer la Résolution de l’Assemblée Nationale car n’étant pas juge constitutionnel.

La Cour constitutionnelle a proclamé hier les résultats définitifs de l’élection législative partielle de Yorosso. C’était au cours d’une audience présidée par le président de l’institution, Amadi Tamba Camara.Sur  87.459 électeurs inscrits, 24.071 ont voté. C’est Issa Zerbo  de l’ADEMA-PASJ qui va remplacer le défunt Dramane Goïta qui militait dans le même parti. Avec 12.093 voix, Issa Zerbo, enseignant à la retraite, a remporté 51,74%

 


Ce jour lundi 1er décembre 2014, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola se présente comme suit :- Sept (7) cas positifs : six (6) liés au patient guinéen et la fillette de Kayes ;- Cinq (5) décès dont quatre (4) liés au patient guinéen ;- Un (1) cas confirmé est toujours en traitement dans un centre spécialisé ;- Zéro (0) nouveau cas confirmé ce jour ;- Zéro (0) cas suspect ce jour ;- Le nombre de personnes-contacts

L’élection d’Ibrahim Boubacar Keita a brisé tout espoir de sortie de crise chez le citoyen. L’ancien Premier ministre d’Alpha Oumar Konaré avait ratissé large auprès des Maliens à la présidentielle de 2013. Mais hélas ! A peine une année de gestion, la déception est grande.Grande par le montant élevé de la somme détournée (plus de 12 milliards de FCFA) sur le prix de l’avion présidentiel. Grande par l’envergure des faits et la qualité

L’élection d’Ibrahim Boubacar Keita a brisé tout espoir de sortie de crise chez le citoyen. L’ancien Premier ministre d’Alpha Oumar Konaré avait ratissé large auprès des Maliens à la présidentielle de 2013. Mais hélas ! A peine une année de gestion, la déception est grande.Grande par le montant élevé de la somme détournée (plus de 12 milliards de FCFA) sur le prix de l’avion présidentiel. Grande par l’envergure des faits et la qualité

Nord du mali : Le Front populaire de l’Azawad abandonne le MNLA  (L'indicateur du Renouveau,01/12/2014)
Ce jour 29 novembre 2014 à TIN TABAKATE, le front populaire de l’Azawad (F.P.A), après une analyse approfondie et constructive du conflit qui oppose l’Azawad au gouvernement du Mali à travers la coordination des mouvements de l’Azawad.Le F.P.A rappelle :Les termes de l’accord du 18 juin 2013 à Ouagadougou ;Le libellé de la feuille de route de juillet 2014 à Alger;Les propositions faites au 1er, 2ème et 3ème round

Le Tribunal de la Commune VI du district de Bamako sera le point de convergence de tous les cuirieux de la capitale ce lundi 1er décembre 2014. La cause ? c’est devant ce tribunal que l’honorable Bourama Tidiane Traoré dit “Bananzolé Bourama” devrait comparaitre ce matin, après le renvoi de l’affaire le concernant dans l’agression du juge de paix Amadou Bocar Touré dit Diadié. Une agression intervenue dans l’après-midi

Le Mali et la Guinée, qui partagent une frontière longue de 858 km, ont pris des mesures pour une gestion transfrontalière commune de l'épidémie de la maladie à virus Ebola, lors d'une rencontre, samedi, de leurs ministres de la Santé à Kourémalé (à la frontière Mali-Guinée).Selon un communiqué final, ils ont décidé "du renforcement du dispositif de surveillance épidémiologique aux points d'entrée et de sortie et de l'identification

Entre la Turquie et le Mali, l’heure est au renforcement de liens déjà forts et qui acquerront une nouvelle qualité dans le proche avenir .Chaleureux et fructueux. Tels pourraient être les adjectifs à accoler à la visite d’amitié et de travail que le président de l’Assemblée nationale Issaka Sidibé vient d’effectuer du 17 au 21 novembre dernier à Istanbul et à Ankara en Turquie. Il répondait ainsi à une invitation adressée par son homologue

Devant ses pairs francophones, le chef de l’Etat a assuré que notre pays est en passe de stopper la propagation du virus Ebola sur notre sol. Il a réitéré aussi sa conviction que le dialogue est la seule voie vers la réconciliation nationale.Le 15è Sommet de la Francophonie s’est achevé hier au Centre international de conférences de Dakar à Diamniadjo, situé à environ 40 km de l’hôtel King Fahd Palace où le président

Le gouvernement du Mali a annoncé vendredi qu'une personne atteinte de fièvre Ebola avait été traitée avec succès sur le sol malien, premier cas de guérison dans ce pays où un autre cas confirmé était soigné.

Le gouvernement du Mali a annoncé vendredi qu'une personne atteinte de fièvre Ebola avait été traitée avec succès sur le sol malien, premier cas de guérison dans ce pays où un autre cas confirmé était soigné.

Vingt-deux présidents, dont le Français François Hollande, et une dizaine de chefs de gouvernement étaient arrivés jusqu’à vendredi soir à Dakar pour le sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), selon la présidence sénégalaise.

Pourtant, il y avait eu un contrôle du genre, il y a cinq ou sept ans de cela. A l’époque, seule la lenteur de l’opération était déplorable. Le contrôle d’un agent pouvait durer cinq bonnes minutes. Cet état de fait n’est rien à côté des affres de celui qui est organisé cette année sous l’ère IBK

Faire l’état du déroulement de la campagne 2014 de production de la mangue au Mali, de la commercialisation à l’exportation et la transformation, dégager les recommandations sur la base des contraintes rencontrées ; tel était l’objet d’une journée de réflexion tenue le mardi 25 novembre

Dans une colère noire, un très proche de Moussa Mara incite au déclenchement de la guerre. Ce qui soulève des interrogations, ce au moment où le monde entier s’active à obtenir un accord de paix. Après avoir fait croire aux Maliens que la paix est à portée de main, le régime divague.Invité sur le plateau du studio Tamani, Amadou Aya, un responsable de Yéléma, le parti du Premier ministre Moussa Mara, n’a pas trouvé rien

Dans une colère noire, un très proche de Moussa Mara incite au déclenchement de la guerre. Ce qui soulève des interrogations, ce au moment où le monde entier s’active à obtenir un accord de paix. Après avoir fait croire aux Maliens que la paix est à portée de main, le régime divague.Invité sur le plateau du studio Tamani, Amadou Aya, un responsable de Yéléma, le parti du Premier ministre Moussa Mara, n’a pas trouvé rien

Les braises sont ardentes entre les policiers du GMS et la Direction de la Police Nationale, en l’occurrence le Contrôleur Général de police Hamidou Kansaye et surtout son Adjoint Kassim Sininta.Plusieurs heures durant la journée d’hier mercredi,  les policiers  de toutes les unités du district  (Maintien d’ordre, CCR)  se sont mobilisés  dans les locaux du GMS pour exprimer leur ras-le bol et exigé la satisfaction de certaines doléances

C’est suite à une plainte, déposée contre lui par la Société Ouest –Africaine de Développement (SOAD-SARL), pour non –respect de leur protocole d’accord portant sur 5 milliards CFA. Ouverte, vendredi 21 novembre, l’audience à été reportée ce matin. Afin de permettre aux avocats des deux parties d’affûter leurs armes. Le duel s’annonce dur, très dur pour le richissime opérateur burkinabè de la téléphonie mobile.


 


Plusieurs dizaines de soldats tchadiens de la force de l’ONU au Mali (Minusma) ont quitté leur base d’Aguelhoc, dans le Nord-Est, pour réclamer le paiement d’arriérés de soldes et de meilleures conditions de travail, a appris jeudi l’AFP de sources militaires.Selon ces sources jointes depuis Bamako, ces soldats ont quitté leur base entre mardi et mercredi."Nous sommes plusieurs dizaines (de soldats), plus de cent. Nous sommes

Plusieurs dizaines de soldats tchadiens de la force de l’ONU au Mali (Minusma) ont quitté leur base d’Aguelhoc, dans le Nord-Est, pour réclamer le paiement d’arriérés de soldes et de meilleures conditions de travail, a appris jeudi l’AFP de sources militaires.Selon ces sources jointes depuis Bamako, ces soldats ont quitté leur base entre mardi et mercredi."Nous sommes plusieurs dizaines (de soldats), plus de cent.

Pour doter l’Etat malien d’une stratégie pour le développement de l’économie numérique, lequel développement doit permettre au Mali d’entrer dans l’ère où les TIC doivent constituer un accélérateur de développement économique et social, le département ministériel en charge du domaine a élaboré un document stratégique. La validation de ce document a fait l’objet d’un atelier national ouvert le jeudi 27 novembre 2014

Constat d’échec ! Entre le gouvernement malien et les groupes armés, les pourparlers (3ème phase), débutés le 20 novembre dernier, s’enlisent. Les deux parties, faute d’accord, étaient sur le point de se quitter hier. L’on parle même de rupture entre eux. Il semble que la délégation gouvernementale malienne s’apprête à faire ses valises et regagner Bamako, dès aujourd’hui. Pourquoi ?Contrairement à la délégation

Constat d’échec ! Entre le gouvernement malien et les groupes armés, les pourparlers (3ème phase), débutés le 20 novembre dernier, s’enlisent. Les deux parties, faute d’accord, étaient sur le point de se quitter hier. L’on parle même de rupture entre eux. Il semble que la délégation gouvernementale malienne s’apprête à faire ses valises et regagner Bamako, dès aujourd’hui. Pourquoi ?Contrairement à la délégation

S’il y a quelque chose à quoi le putsch de mars 2012 a servi, c’est bien de substituer la vérité au mensonge. Dans la foulée, tromper la vigilance du peuple pour s’afficher en homme neuf et prendre le pouvoir était devenu le style nouveau des assoiffés de la chose. C’est ainsi, qu’Ibrahim Boubacar Keïta, plus d’une fois, à plate couture battu par un certain ATT, s’est offert une énième occasion d’approcher Soumeylou

La junte de Kati n’était pas constituée que de soldats de cette ville garnison. Après le coup d’Etat, une partie de la police, notamment la section syndicale de cette institution s’est mise au service des putschistes. Localisation des domiciles de responsables politiques et administratifs, enlèvements, arrestations arbitraires, séquestrations, rackets, brutalités… Ce sont là autant d’actes commandités par la junte, mais exécutés

L’enceinte de la Justice de paix à compétence étendue de Ouélessébougou, une localité située à 75 km de Bamako, a été le théâtre d’une véritable scène de pugilat le mardi dernier, dans la soirée. Dans le bureau du Juge de paix à compétence étendue de Ouélessébougou, transformé pour la circonstance en ring, s’affrontaient deux personnalités de la République hors du commun: l’honorable député, Bourama Tidiane Traoré

Pour trois plaintes (complicité d’assassinat, escroquerie et détournement de parcelle), la procédure de levée de l’immunité parlementaire du député Mahamadou Hawa Gassama sera au cœur de la plénière d’aujourd’hui de l’Assemblée nationale.Les députés entrent aujourd’hui en plénière. La procédure de levée de l’immunité du député élu à Yélimané, Mahamadou Hawa Gassama, sera au cœur de la rencontre.

Ce jour mercredi 26 novembre 2014, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola se présente comme suit :- sept (7) cas positifs : six (6) liés au patient guinéen et la fillette de Kayes ;- cinq (5) décès dont quatre (4) liés au patient guinéen ;- deux (2) cas confirmés sont en traitement dans un centre spécialisé ;- zéro (0) nouveau cas confirmé ce jour.Le nombre de personnes-contacts comptabilisé par les services de santé

A la suite de la publication d’un rapport du vérificateur général et d’un autre de la Cour suprême sur l'acquisition d'un avion présidentiel et des équipements militaires, le gouvernement malien vient de rendre public un rapport de mise en œuvre des sanctions, des redressements, dans ces deux affaires. Une série de mesures attendue notamment par le FMI.Parmi les mesures annoncées, les autorités maliennes ont officiellement

A la suite de la publication d’un rapport du vérificateur général et d’un autre de la Cour suprême sur l'acquisition d'un avion présidentiel et des équipements militaires, le gouvernement malien vient de rendre public un rapport de mise en œuvre des sanctions, des redressements, dans ces deux affaires. Une série de mesures attendue notamment par le FMI.Parmi les mesures annoncées, les autorités maliennes ont officiellement

Naguère considéré comme un leader politique courageux, Dr. Oumar Mariko semble avoir avalé sa langue. Serait-il tombé dans les combines les plus monstrueuses, sous le prétexte de soutenir le Président Ibrahim Boubacar Keïta, comme croient le savoir certains de ses détracteurs ? Le leader de la Sadi qui aimait intervenir sur tous les sujets est devenu subitement muet. Un silence d’autant plus retentisssant

Nos confrères de "L’Indépendant" ont rapporté que lundi aux environs de 9 h, ils ont reçu un coup de fil du procureur général Daniel A. Tessougué qui a exprimé son indignation à la suite de notre article du vendredi 21 novembre se rapportant aux "rumeurs d’une éventuelle libération du général Amadou Haya Sanogo".Cette information faisant suite à la visite que le procureur général aurait effectuée à Sélingué auprès du prisonnier

Dans une interview qu’il nous a accordée, Moussa Ag Acharatoumane, membre fondateur du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et chargé de communication, évoque les grandes lignes des négociations d’Alger. Il se prononce sur le fédéralisme, les points d’achoppements, entre autres.L’Indicateur du Renouveau : Quelle  est votre lecture du document proposé à la médiation ?

Il a fallu le bon flair du directeur national du trésor M. Ben Bouillé pour que le pot aux roses soit découvert.Au fait, la sale affaire concernant ses cautions bancaires a commencé en août 2014  et a mal tourné au détriment de la caisse du trésor public.  ET le directeur national du trésor public ne lâchant pas prise a adressé un courrier aux différents PDG des banques de la place pour leur prier de lui envoyer la liste de tous les clients bénéficiant

Lors du congrès de l’Urd, le président du Parena Tiebilé Dramé a évoqué la rencontre entre les partis politiques de l’opposition et le président de la République, où il a interpellé IBK sur les scandales financiers, l'affaire du 2ème avion présidentiel, les paradis fiscaux, les sociétés-écrans, l'affaire des fournitures militaires, la caution de 100 milliards pour couvrir les commandes de Guo-Star, les virements insolites sur des comptes

Lors du congrès de l’Urd, le président du Parena Tiebilé Dramé a évoqué la rencontre entre les partis politiques de l’opposition et le président de la République, où il a interpellé IBK sur les scandales financiers, l'affaire du 2ème avion présidentiel, les paradis fiscaux, les sociétés-écrans, l'affaire des fournitures militaires, la caution de 100 milliards pour couvrir les commandes de Guo-Star, les virements insolites sur des comptes

Le bruit du cataclysme provoqué par le départ d‘Oumarou Ag Mohamed s’est répandu comme une trainée de poudre dans le PASJ, en milieu de semaine dernière. Sa confirmation est également tombée comme un couperet, au regard de la vague de démissions drainées par celle du quatrième vice-président du Comité Exécutif.Parti dans la Région de Tombouctou pour le renouvellement de certaines structures

Le 3e round des négociations d'Alger se poursuit depuis jeudi dernier à huis clos entre le gouvernement et les représentants des groupes armés du Nord.Ce lundi, la tension est montée d'un cran entre les délégations.La délégation gouvernementale s'est montré excédée par la position des groupes rebelles qui exigent le fédéralisme.En effet, le chef de la délégation gouvernementale, Abdoulaye Diop, ministre

C’est, du moins, une recommandation forte faite par la société civile mopticienne lors d’une réunion d’échanges tenue sous la présidence du ministre de la Réconciliation nationale, Zahaby Ould Sidy Mohamed, en présence de représentants du Haut représentant du président de la République pour le dialogue inter maliens, du représentant du Premier ministre, des Préfets des cercles de la région

L’analyse des échantillons testés au laboratoire dans la journée du dimanche 23 novembre 2014 a donné ce jour 24 novembre 2014 les résultats suivants : - un cas suspect sans rapport avec les malades de la clinique privée de Bamako a été testé négatif ;- un cas suspect en rapport avec le cas la clinique privée de Bamako a été testé positif. Au total le bilan depuis le début de cette épidémie se chiffre à :

 



Ancien candidat à la présidentielle malienne de 2012, ancien ministre, ancien président de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), Soumaïla Cissé, prend la tête de son parti, l'URD. Il devient du coup le chef de l'opposition malienne, et il se prépare pour les futures batailles politiques.

Ancien candidat à la présidentielle malienne de 2012, ancien ministre, ancien président de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), Soumaïla Cissé, prend la tête de son parti, l'URD. Il devient du coup le chef de l'opposition malienne, et il se prépare pour les futures batailles politiques.

Le Mali et le Niger sont deux pays liés par l’histoire et la géographie qui ont choisi de travailler ensemble pour faire face aux défis du moment.
Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta qui a pris part vendredi à l’investiture du président de la transition du Burkina Faso était samedi à Niamey pour une visite de

Le gouvernement et les Mouvements signataires de la plateforme d’Alger sont pour la régionalisation. Tandis que le MNLA et ses alliés soutiennent le fédéralisme.
Tous les protagonistes sont d’accord que cette troisième phase des pourparlers d’Alger est une étape cruciale du processus, car il s’agit de s’accorder sur l’essentiel pour aller à

Un nouveau porteur du virus Ebola a été révélé au Mali. Il est toujours vivant et en traitement sanitaire. Cette information intervient au moment où la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est à Bamako pour encourager la lutte contre la maladie.

Le président malien a effectué, hier, samedi 22 novembre, une visite de travail au Niger. Ibrahim Boubacar Keïta a mis à profit cette visite pour remercier le Niger pour son aide constante dans le cadre de la lutte contre le terrorisme qui menace son voisin. En s'engageant dans cette lutte

Les artistes maliens sont désormais sur pied de guerre contre le patronat. Ils l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse, animée par le président de la Fédération des artistes du Mali (FEDAMA) Amadou Bagayoko, l’un des artistes-musiciens du célèbre couple aveugle

Composée de 65 partis politiques, la majorité présidentielle (un regroupement qui soutient l’action gouvernementale et le projet de société du président IBK) a effectué sa rentrée politique le samedi dernier au Centre international de conférence de Bamako sous la présidence de Boulkassoum Haïdara, président de la conférence des présidents de la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle

Composée de 65 partis politiques, la majorité présidentielle (un regroupement qui soutient l’action gouvernementale et le projet de société du président IBK) a effectué sa rentrée politique le samedi dernier au Centre international de conférence de Bamako sous la présidence de Boulkassoum Haïdara, président de la conférence des présidents de la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle

Un auteur présumé d’attentat s’est tué vendredi à Bourem, dans le nord du Mali, en manipulant sa bombe, ont indiqué à l’AFP des sources concordantes, évoquant une tentative d’attaque suicide."Un kamikaze s’est tué vendredi en faisant une mauvaise manipulation de sa bombe. Il n’a tué personne d’autre", a déclaré un responsable de la mairie sous le couvert de l’anonymat.Confirmant l’information, une source militaire malienne

FMI au Mali : institution monétaire, judiciaire ou politique ?  (L'indicateur du Renouveau,22/11/2014)
Lors de sa conférence de presse tenue il y a quelques semaines, à l’invitation d’une obscure association réactivée pour les besoins de la cause, M. Op de Beke, représentant du FMI au Mali, a indiqué que le gouvernement malien doit encore « publier l’état d’avancement de l’application des sanctions contre les personnes présumées avoir violé les lois ou de ne pas avoir respecté les règles budgétaires ou de passation des marchés ».

L’identification des restes des victimes du crash de l’avion d’Air Algérie au Mali en juillet s’est achevée jeudi, ce qui permettra leur restitution aux familles, a annoncé vendredi le ministère français des Affaires étrangères.L’identification "s’est achevée le 20 novembre, avec la réunion du comité technique composé des experts français et algériens ayant participé aux analyses des données ante et post mortem des victimes au sein du laboratoire

Sur Ebola, le président du Parena Tiebilé Dramé a souligné qu’il y a comme une rétention de l'information au sujet d’Ebola. Il y a eu une inaction et une lenteur des autorités maliennes qui ont été informées par l’Oms Guinée.L’opposant ne s’est pas privé d’accabler le président IBK sur des sujets qui tiennent à cœur beaucoup de Maliens, relatifs à la mauvaise gouvernance financière, des questions sur le 2ème avion

Sur Ebola, le président du Parena Tiebilé Dramé a souligné qu’il y a comme une rétention de l'information au sujet d’Ebola. Il y a eu une inaction et une lenteur des autorités maliennes qui ont été informées par l’Oms Guinée.L’opposant ne s’est pas privé d’accabler le président IBK sur des sujets qui tiennent à cœur beaucoup de Maliens, relatifs à la mauvaise gouvernance financière, des questions sur le 2ème avion

Le président de la République, qui a souhaité que sa majorité soit active, n’a esquivé aucune des grandes préoccupations de l’heure.Dans le cadre des concertations avec les forces vives de la Nation, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a rencontré hier à Koulouba les responsables des partis de la majorité présidentielle. Les échanges ont porté sur les questions d’actualité brûlante du pays et d’intérêt commun

Opposition : Echanges directs  ( L'Essor ,21/11/2014)
Après les partis politiques de la majorité présidentielle, des responsables de l’opposition ont été reçus à leur tour dans l’après-midi par le président de la République avec deux sujets à l’ordre du jour : la croisade contre le virus Ebola et les pourparlers d’Alger dont un nouveau round devait s’ouvrir hier.Le président Ibrahim Boubacar Keita a largement évoqué les mesures prises pour bouter le virus Ebola hors de notre pays. Il a évoqué

Tamasheq bon teint, l’ex-député de Gao à l’Assemblée nationale, Assarid Ag Imbaricaoune, fut l’un des rares homme politique à parcourir le monde entier pendant les heures chaudes de la crise sécuritaire, pour battre en brèche les aspirations séparatistes du Mnla. Au Parlement européen, tout comme dans les chancelleries occidentales, il a fait entendre la voix du Mali, et de la nécessité du Mali, à travers sa pluralité raciale

Le bureau municipal de la Commune IV de Bamako avec à sa tête le maire Sirima Bathily a décidé de porter plainte contre la Clinique Pasteur. La Clinique Pasteur est située à l’ACI 2000, un quartier qui relève de la Commune IV. La plainte a été déposée au niveau du Tribunal de première instance de la Commune IV la semaine dernière par l’intermédiaire de Me Oualy Diawara.La Mairie accuse la Clinique d’avoir importé la pandémie

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a confirmé ce jeudi dans l’après-midi, le décès du Dr. Assane Diomandé de la Clinique Pasteur, contaminé par le virus Ebola suite au traitement du patient guinéen Oussou Koita.Malgré les soins prodigués, l'homme de santé n'a donc pas pu être sauvé. Il a succombé à la maladie dans un centre de traitement à Bamako. Le décès de docteur Diomandé porte à 5 le nombre

Conformément aux exigences du FMI, le président Ibrahim Boubacar Keïta, ne dispose plus que d’une petite dizaine de jours pour prendre des sanctions contre tous ceux qui sont trempés dans les magouilles décelées dans l’achat de l’avion de commandement et le contrat d’achat d’équipements militaires. Mais le chef de l’Etat donne la nette impression d’être pris à la gorge. Il est coincé entre le FMI et ses proches.

Conformément aux exigences du FMI, le président Ibrahim Boubacar Keïta, ne dispose plus que d’une petite dizaine de jours pour prendre des sanctions contre tous ceux qui sont trempés dans les magouilles décelées dans l’achat de l’avion de commandement et le contrat d’achat d’équipements militaires. Mais le chef de l’Etat donne la nette impression d’être pris à la gorge. Il est coincé entre le FMI et ses proches.

La majorité de la population malienne a été meurtrie par les comportements irresponsables de nos autorités. Personne ne pouvait imaginer qu’IBK (le Roi du Mandé) allait frustrer ses électeurs en si peu de temps Alors que ses slogans campagne électorale étaient entre autres : « lutter contre la corruption », « Pour l’honneur et le bonheur des Maliens ». Maintenant la question que l’on se pose est de savoir : Entre IBK et ATT qui mérite

Soumaïla Cissé a critiqué, devant la presse, la gestion de l’épidémie Ebola et la conduite des pourparlers d’Alger et des affaires publiques.Le leader et candidat à la présidentielle passée de l’Union pour la démocratie et la République (URD), Soumaïla Cissé, a animé hier une conférence de presse pour donner la position de sa formation politique sur la situation sociopolitique de la nation. L’événement s’est déroulé au centre

Sortie de crise : Reprise des pourparlers d’Alger aujourd’hui  (L'indicateur du Renouveau,20/11/2014)
C’est aujourd’hui que vont reprendre les pourparlers d’Alger. Afin de les préparer le gouvernement s’est mobilisé pour informer l’opinion nationale sur le document de synthèse proposé par la médiation. Une campagne de sensibilisation et un atelier national ont été ainsi organisés.A Mopti, une formation sur la gestion et la prévention des conflits coordonnée par le PNUD pour les acteurs communautaire a pris fin aujourd’hui.

Deux adolescents de 17 et 13 ans ont été enlevés entre la ville de Kidal et de Gao dans le nord du pays.Le nord du Mali est toujours en proie à une insécurité persistante qui ne fait pas que des morts mais aussi des victimes de kidnappings. Des camions de transport bondés de passagers et de vivres qui traversaient Gao la principale ville au nord du Mali et en provenance d’Alger, ont été forcés à l’arrêt par des hommes armés.



D’après les services de renseignement français, les groupes terroristes se sont remobilisés au nord du Mali depuis le début du retrait des troupes de Serval. Malgré l’intervention coup de poing des militaires de la force Barkhane contre un campement terroriste dans le massif du Tigharghar fin octobre, la situation demeure extrêmement précaire dans le nord du pays.Début novembre, le ministre de la défense français Jean-Yves

Les chantiers de son département, la communication gouvernementale, l’aide publique à la presse, les présomptions de malversations dans la passation de marchés publics, la bonne gouvernance, Ebola, le ministre en charge de la communication n’a occulté aucune des questions de votre journal.

Les chantiers de son département, la communication gouvernementale, l’aide publique à la presse, les présomptions de malversations dans la passation de marchés publics, la bonne gouvernance, Ebola, le ministre en charge de la communication n’a occulté aucune des questions de votre journal.

D’après les services de renseignement français, les groupes terroristes se sont remobilisés au nord du Mali depuis le début du retrait des troupes de Serval. Malgré l’intervention coup de poing des militaires de la force Barkhane contre un campement terroriste dans le massif du Tigharghar fin octobre

La Cour d’Appel de Bamako a abrité l’ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire de la Cour d’assises, le lundi 17 novembre, avec 100 affaires au rôle pour 200 accusés.

Deux jeunes adolescents de 17 ans et 13 ans ont été kidnappés dans le nord du Mali entre la localité de Kidal et celle de Gao. Ils faisaient partie d’un convoi qui avait quitté peu de temps auparavant l’Algérie. Un signe que cette région du nord reste minée par l’insécurité.

Soumaïla Cissé a critiqué, devant la presse, la gestion de l’épidémie Ebola et la conduite des pourparlers d’Alger et des affaires publiques.
Le leader et candidat à la présidentielle passée de l’Union pour la démocratie et la République (URD), Soumaïla Cissé, a animé hier une conférence de presse pour donner la

Le Mali sera bien en Guinée équatoriale pour la prochaine CAN. Les Aigles ont battu les Fennecs 2 à 0 grâce à un but de Seydou Keita et un autre de Mustapha Yatabaré. Troisième lors des deux précédentes CAN, les coéquipiers de Seydou Keita sont désormais attendus au tournant après une phase de qualification en

Le professeur Daouda Menta est spécialiste des maladies infectieuses et tropicales au CHU (Centre hospitalo-universitaire) du Point G, à Bamako, au Mali. Il est aussi membre de la cellule d’urgence Ebola mise en place dans le pays. En dépit du début de propagation d'Ebola dans

Au Mali, Ebola continue d’inquiéter. Plus de 400 personnes sont toujours sous surveillance. Aucun nouveau cas n’est à déplorer. Jusqu’ici cinq personnes ont été contrôlées positives au virus. L’envoyé spécial des Nations unies pour le virus Ebola, Tony Banbury, était à Bamako hier, mercred

Suite à l'introduction de la maladie à virus Ebola au Mali, la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè), parti politique dirigé par l' ancien Premier ministre Soumana Sako, a réclamé une enquête internationale indépendante dirigée par l'OMS.

Les autorités maliennes ont déclaré lundi le foyer de l’épidémie d’Ebola éteint dans la ville de Kayes, capitale de la région Ouest, où avait été enregistré le premier cas mortel de la maladie en octobre dernier.

Le Président de la République, SEM, Ibrahim Boubacar KEITA, a reçu en audience ce mardi en fin d’après midi, le Directeur Général de la Société de Gestion de l’Energie de Manantali (SOGEM), Monsieur Cheickh Ould Abdellahi Ould BEDDA.

A la demande du Premier ministre Moussa Mara, l’Assemblée nationale a tenu lundi après midi une séance à huis-clos pour parler des éléments du pré-accord relatif aux pourparlers d’Alger. Le chef du gouvernement était accompagné de quatre membres du gouvernement : le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, et de l’Intégration africaine, Abdoulaye Diop, chef de la délégation nationale

A la demande du Premier ministre Moussa Mara, l’Assemblée nationale a tenu lundi après midi une séance à huis-clos pour parler des éléments du pré-accord relatif aux pourparlers d’Alger. Le chef du gouvernement était accompagné de quatre membres du gouvernement : le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, et de l’Intégration africaine, Abdoulaye Diop, chef de la délégation nationale

Après BréhimaTolo, ministre des Télécommunications, des Nouvelles Technologies, de l’Information et de la Communication sous la transition, c’est le tour du Pr Dioncounda Traoré, président de la transition, de son ex-Premier ministre et de son ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Africaine d’être entendus par le juge du Pôle Economique et Financier. Ils seraient soupçonnés de « délit de favoritisme » dans l’appel

Pour éclairer la lanterne de l’opinion sur les affaires dites de surfacturation sur les achats de l’avion présidentiel et du matériel militaire, le confrère Serge Daniel, correspondant de RFI à Bamako, est allé aux informations à la suite de la publication du rapport de l’audit effectué par le Vérificateur Général sur ces deux dossiers. La ministre de l’Economie et des Finances, l’autorité ressource jugée la mieux à même de clarifier

La Convention nationale pour une Afrique solidaire (Cnas-Faso/Hère), présidée par l’ancien Premier ministre Soumana Sako, a fustigé hier le double langage des autorités sur le document de synthèse des pourparlers d’Alger, la surfacturation et le virus Ebola.Mardi, le bureau politique national de la Cnas-Faso/Hèrè a organisé une conférence de presse pour évoquer le document de synthèse issu des pourparlers

Selon nos informations, le lundi 17 novembre 2014, un militaire malien proche du général El Hadji Gamou a créé une scène de panique à l’école Frandjeriya A de Gao 3. La scène s’apparente à une tragi-comédie. Selon un correspondant de Malijet à Gao, le militaire reprochait au maitre de la 3e Année, de mal prononcer le nom de son gosse dont il a en charge son encadrement. Le militaire dont nous ignorons le nom se serait rendu

Primature : Moussa Mara, Indéboulonnable ?  (Autres presses,18/11/2014)
En ce qui concerne le fond du document issu du dialogue inter-Maliens d’Alger, le parti de Soumaïla Cissé, l’Union pour la Partira, partira pas… ? La question faisait davantage se délier les langues. Les rumeurs persistantes ont en effet, annoncé en début de semaine dernière, le départ du Premier ministre. Peine perdue. Moussa Mara reste – pour l’instant- bel et bien là – dure comme une roche. Les détracteurs de l’heure du jeune Mara

Primature : Moussa Mara, Indéboulonnable ?  (Autres presses,18/11/2014)
En ce qui concerne le fond du document issu du dialogue inter-Maliens d’Alger, le parti de Soumaïla Cissé, l’Union pour la Partira, partira pas… ? La question faisait davantage se délier les langues. Les rumeurs persistantes ont en effet, annoncé en début de semaine dernière, le départ du Premier ministre. Peine perdue. Moussa Mara reste – pour l’instant- bel et bien là – dure comme une roche. Les détracteurs de l’heure du jeune Mara

République et Démocratie « Urd » a produit une déclaration dans laquelle, il juge quatre points inacceptables : la notion de « zone de développement des régions du Nord » et celle de « régions intégrées », la représentation des communautés du Nord au niveau national, la répartition des pouvoirs entre l’Etat et les régions, et la gestion de la sécurité après l’accord. Pour le parti « certains mouvements armés veulent présenter

Enlever du document la notion d’Azawad et des régions du Nord, les remplacer par les régions de Kidal, Tombouctou et Gao, respecter de la Constitution du Mali, remplacer délégué du gouvernement par gouverneur de région, refus d’une 2e chambre au Parlement, du quota pour les régions du Nord sont, entre autres, les recommandations issue du forum de réflexion des jeunes du Mali sur le document de synthèse des pourparlers

Le chef de l’Etat s’est dit confiant dans le dispositif mis en place et a invité à la plus grande vigilance. La négligence ne doit plus avoir de place. Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta entend donner un tempo agressif à la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Mais il ne s’agit pas de tout remettre en cause mais plutôt de constater les insuffisances du dispositif de prévention, en vue les corriger et aussi de rassurer

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu samedi en audience à Koulouba, la secrétaire d’Etat français chargée au Développement et à la Francophonie, arrivée quelques heures auparavant à Bamako. Mme Annick Girardin était venue confirmer le soutien et la solidarité de la France à notre pays dans la lutte contre le virus Ebola. La veille, les présidents Ibrahim Boubacar Kéïta et François Hollande avait échangé

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu samedi en audience à Koulouba, la secrétaire d’Etat français chargée au Développement et à la Francophonie, arrivée quelques heures auparavant à Bamako. Mme Annick Girardin était venue confirmer le soutien et la solidarité de la France à notre pays dans la lutte contre le virus Ebola. La veille, les présidents Ibrahim Boubacar Kéïta et François Hollande avait échangé

Tout porte à le croire. Car, l’Assemblée nationale a voté, au cours de sa séance plénière du jeudi 13 novembre, une résolution dans ce sens en mettant en place une Commission ad hoc. Elle est chargée, pendant un délai de 2 mois, d’élaborer un rapport d’orientation des députés sur la culpabilité de l’ancien ministre du Logement, de l’urbanisme et des affaires foncières.Dans sa résolution, l’Assemblée nationale précise

Deux jeunes à moto ont ouvert le feu samedi soir sur les clients d’un bar à Gao, dans le nord du Mali, tuant un jeune qui se trouvait dans une chambre de passe, a- t-on appris auprès de plusieurs habitants de cette ville, joints au téléphone depuis Bamako.L’attaque, dont les auteurs n’ont pas été identifiés, a aussi gravement blessé quatre civils et deux, a précisé un médecin de la localité qui a requis l’anonymat.

 


Le Premier ministre a visité ce dispositif pour s’assurer du bon fonctionnement des mesures de prévention arrêtées pour contrer la terrible épidémie . « En l’absence de traitement contre Ebola, les voyageurs sont priés de se soumettre aux contrôles de température à l’aide de caméras thermiques ou de thermomètres infra rouges ». Ce message sonore, audible toutes les 5 à 10 minutes à l’aéroport international de Sénou

En un mot : Le RPM veut « corriger » Dr. Mariko  (L'indicateur du Renouveau,14/11/2014)
L’honorable Oumar Mariko reconnaît enfin qu’il s’était trompé ou qu’on avait abusé de lui sur l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires au centre de la polémique. Et si c’était à refaire, il voterait pour la motion de censure contre le gouvernement. Cela signifie qu’il retire sa confiance à l’équipe Mara. Pour ses alliés de la majorité présidentielle, Dr. Mariko doit choisir son camp, car, estime-t-elle, il ne peut pas

En un mot : Le RPM veut « corriger » Dr. Mariko  (L'indicateur du Renouveau,14/11/2014)
L’honorable Oumar Mariko reconnaît enfin qu’il s’était trompé ou qu’on avait abusé de lui sur l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires au centre de la polémique. Et si c’était à refaire, il voterait pour la motion de censure contre le gouvernement. Cela signifie qu’il retire sa confiance à l’équipe Mara. Pour ses alliés de la majorité présidentielle, Dr. Mariko doit choisir son camp, car, estime-t-elle, il ne peut pas

Face à la polémique soulevée par son absence vendredi dernier à l’accueil du président de la République de d’Accra, où s’est tenu le sommet extraordinaire de la Cédéao consacré au virus Ebola et… à la situation au Burkina, le Premier ministre a décidé de sortir du silence. A nos confrères de Nouvelle Libération, Moussa Mara a donné des explications.Il faut reconnaitre que l’absence vendredi dernier du Premier ministre  à l’accueil

Animés du désir de répondre au besoin de justice des femmes victimes de viols et violences sexuelles pendant la crise du Nord, l’AMDH et ses partenaires ont porté plainte devant les juges d'instruction du Tribunal de la Commune III. Cette initiative va coûter cher au gouvernement, engagé dans un processus politique, qui risque de passer par pertes et profits les exactions sur les femmes et les filles pendant l’occupation.

On ne finira jamais de s’interroger sur la manière scandaleuse par laquelle la maladie hémorragie à virus Ebola a fait son retour dans notre pays. Si avec le premier cas, détecté à Kayes le mois dernier, beaucoup de gens avaient reproché à la vieille qui a amené la fillette de la Guinée, le manque de prudence qui a consisté à se rendre dans une zone épidémique, dans le cas de la Clinique Pasteur, beaucoup se posent la question

IBK-MARA : Du Duo au Duel?  (Le Prétoire,13/11/2014)
C’est une certitude, le Mali est au bord d’une crise institutionnelle. Même si le pouvoir veut s’en cacher il reste que le peuple lui, en ressent les prémices au point de générer une démotivation générale, préjudiciable au bon fonctionnement de l’Etat.Pour une fois, les oiseaux de bons ou de mauvais augures (c’est selon) ont entrepris leurs jacasseries, corsant du coup un climat déjà délétère qui pourtant, en appelle plus que jamais

IBK-MARA : Du Duo au Duel?  (Le Prétoire,13/11/2014)
C’est une certitude, le Mali est au bord d’une crise institutionnelle. Même si le pouvoir veut s’en cacher il reste que le peuple lui, en ressent les prémices au point de générer une démotivation générale, préjudiciable au bon fonctionnement de l’Etat.Pour une fois, les oiseaux de bons ou de mauvais augures (c’est selon) ont entrepris leurs jacasseries, corsant du coup un climat déjà délétère qui pourtant, en appelle plus que jamais

Décidément, la vie d’Ibrahim Boubacar Kéïta semble intimement liée aux scandales depuis qu’il assure la charge suprême de l’Etat. De septembre 2013 à nos jours, les malheurs se bousculent aux portails de Sébénicoro et de Koulouba trimballant, comme dans une partie de tennis, le président de la République entre les hauteurs de la colline du pouvoir et les bas-fonds de la résidence présidentielle. Les scandales de surfacturation

Le Gouvernement annonce qu’il organise du 13 au 18 novembre « une vaste campagne d’information et de sensibilisation sur les pourparlers inclusifs intermaliens dans la perspective de la conclusion d’un Accord de paix global et définitif au Mali ».Le communiqué qui annonce cette campagne explique celle-ci « a pour objectif d’assurer une meilleure compréhension du processus de paix auprès représentants des Institutions

Suite à la polémique qui s’en est suivie après le décès par suite d’Ebola de l’infirmier stagiaire M. Salikou de la Clinique Pasteur, lequel a été contaminé après avoir été en contact avec un patient infecté (un imam) venu de la Guinée, le promoteur de ladite Clinique, Ben Baba, a animé ce mercredi soir une conférence de presse à l’hôtel Salam où il a donné sa version des faits.

Les rats vont-ils quitter le navire ? C’est le moins que l’on puisse dire aujourd’hui après les révélations de la cour suprême et du bureau du vérificateur général sur les surfacturations assorties de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires.Une chose est sûre, les Maliens s’agacent, aujourd’hui, voire même perdent de patience face au mutisme outrancier du président de la République, Ibrahim

Les rats vont-ils quitter le navire ? C’est le moins que l’on puisse dire aujourd’hui après les révélations de la cour suprême et du bureau du vérificateur général sur les surfacturations assorties de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires.Une chose est sûre, les Maliens s’agacent, aujourd’hui, voire même perdent de patience face au mutisme outrancier du président de la République, Ibrahim

Le juge d’instruction Yaya Karembé a terminé l’instruction de l’affaire dite des bérets rouges. Mais personne ne connaît à ce jour la date d’un éventuel procès et rien ne prouve que les autorités soient en train de le préparer. Au contraire, c’est le processus de libération du «général» Amadou Haya Sanogo, du général Yamoussa Camara et du lieutenant Seyba Diarra qui est en cours.Comment ? À travers la révision du statut

Pointé du doigt dans des affaires d’assassinat, d’enlèvement, de séquestration, de coups et blessures volontaires au mois d’avril 2012 sur le campus universitaire de Badalabougou où deux étudiants ont été tués par balle, le tonitruant député de Kolondiéba, Oumar Mariko, risque de perdre son immunité parlementaire dans les prochains jours. Des indiscrétions font état de l’examen par l’Assemblée nationale

Un infirmier de la Polyclinique Pasteur vient de rendre l'âme des suites de la fièvre EBOLA après avoir été en contact avec un malade décédé il y a 2 semaines (le 28 octobre) dans la même clinique. En effet, les tests opérés hier après-midi sur l'infirmier qui présentait tous les symptômes de la maladie à virus Ebola se sont revelés positifs avant même son décès en debut de soirée.



En un mot : Une histoire d’argent chinois entre IBK et Mara  (L'indicateur du Renouveau,11/11/2014)
Le tête-à-tête de mercredi dernier entre le chef de l’Etat et le Premier ministre à Koulouba avait à son ordre du jour la gestion d’une somme d’argent versée par les Chinois au chef du gouvernement qui l’aurait gardée par devers lui au prétexte qu’il lui était personnellement destiné.L’information, disons la rumeur répandue par des sources proches du parti présidentiel (le RPM), n’a été ni confirmée ni infirmée par des ministres

En un mot : Une histoire d’argent chinois entre IBK et Mara  (L'indicateur du Renouveau,11/11/2014)
Le tête-à-tête de mercredi dernier entre le chef de l’Etat et le Premier ministre à Koulouba avait à son ordre du jour la gestion d’une somme d’argent versée par les Chinois au chef du gouvernement qui l’aurait gardée par devers lui au prétexte qu’il lui était personnellement destiné.L’information, disons la rumeur répandue par des sources proches du parti présidentiel (le RPM), n’a été ni confirmée ni infirmée par des ministres

Après la confirmation des soupçons du FMI par les rapports de la Cour suprême et du Bureau du Vérificateur général, le représentant du FMI au Mali, Anton Op De Beke est sorti du silence, samedi dernier à la maison de la presse. « Notre souci était que les bonnes pratiques des finances publiques n’avaient pas été suivies. Nos discussions avec le gouvernement se sont toujours concentrées sur les procédures budgétaires

Le doute n’est plus permis : les Kidalois ne veulent plus de la présence d’occupants, qu’ils soient MNLA, HCUA, MIA, Ançardine, bref, peu importe l’appellation ! Elles ne se reconnaissent plus en ces bandits et terroristes. Les raisons sont multiples et surtout simplistes.D’abord, elles souffrent cruellement d’un déficit des services sociaux de base (santé, éducation, accès à l’eau, au carburant, etc.), et l’approvisionnement

La quarantaine a été levée pour 25 personnes sur plus de 100 ayant approché l'unique cas d'Ebola recensé au Mali, les autres devant suivre dans le courant de la semaine, a-t-on appris lundi soir de sources sanitaires.Deux passagers d'un bus de nuit à bord duquel a voyagé la victime, une fillette de deux ans, descendus en route entre Bamako, la capitale, et Kayes (ouest), où elle est décédée le 24 octobre,

Le président IBK ne supporterait plus son Premier ministre, Moussa Mara. Le mardi dernier, les deux hommes auraient eu un entretien houleux, dont la suite peut s’avérer dramatique pour Mara. Déjà, il se dit dans les coulisses que IBK a notifié à Mara son désir de se séparer de lui. A l’amiable, ou de force.En clair, les jours de Mara semblent désormais comptés à la tête de la Primature. Ainsi, ce qui était attendu depuis le mois de mai 2014

Le président IBK ne supporterait plus son Premier ministre, Moussa Mara. Le mardi dernier, les deux hommes auraient eu un entretien houleux, dont la suite peut s’avérer dramatique pour Mara. Déjà, il se dit dans les coulisses que IBK a notifié à Mara son désir de se séparer de lui. A l’amiable, ou de force.En clair, les jours de Mara semblent désormais comptés à la tête de la Primature. Ainsi, ce qui était attendu depuis le mois de mai 2014

Depuis le samedi 11 octobre, la Section des comptes de la Cour suprême a rendu son rapport définitif sur l’acquisition de l’avion présidentiel, et les équipements et le matériel militaires.Elle a pointé des violations au plan réglementaire, même si elle a atténué cette critique, en mentionnant «qu’au plan de la légalité, les opérations sont sous-tendues par des textes en vigueur en République du Mali».

Le Nord-Mali a renoué avec la violence, avec notamment le retour des groupes armées dans cette partie du pays, obligeant la France à renforcer ses effectifs dans cette zone. Mossa Ag Attaher, porte-parole du Mouvement National de Libération de l’Azawad, revient pour Afrik.com sur les contours de ce regain de violence.A Ouagadougou,Plus rien ne va au Mali où les groupes armés sont de retour dans le nord. Cette situation de violence

Un camion transportant une soixantaine de passagers civils en route vers l’Algérie a sauté samedi matin sur un engin explosif dans l’extrême nord-est du Mali faisant un nombre non encore déterminé de victimes, a-t-on appris de source onusienne.Un certain nombre de passagers sont à déplorer, deux d'entre eux ont été admis à l'hôpital d'Aguelhok, a annoncé la Mission onusienne de stabilisation (MINUSMA).

 


Le gouvernement du Mali semble éviter (abandonné) tout débat public sur le contenu du pré-accord, qui a été soumis à Alger par la médiation aux représentants de l’Etat et aux groupes armés. Les parties doivent le partager avec leur base. L’exécutif national a apparemment fait fi de cette démarche ou a-t-il décidé de ne pas révéler aux Maliens les propositions de sortie de crise de la médiation internationale ? Que veut-on cacher aux Maliens ?

Le gouvernement du Mali semble éviter (abandonné) tout débat public sur le contenu du pré-accord, qui a été soumis à Alger par la médiation aux représentants de l’Etat et aux groupes armés. Les parties doivent le partager avec leur base. L’exécutif national a apparemment fait fi de cette démarche ou a-t-il décidé de ne pas révéler aux Maliens les propositions de sortie de crise de la médiation internationale ? Que veut-on cacher aux Maliens ?

C’est une enquête d’opinion qui a été réalisée par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung du 19 au 28 août 2014 dans l’ensemble des capitales régionales, excepté Kidal pour des raisons de sécurité.Les citoyens de Bamako et des 7 autres régions ont été interrogés et sollicités pour leur appréciation sur des variables comme : la citoyenneté, le président de la République et son gouvernement, l’Assemblée nationale

Ces derniers temps, l’Alliance pour la Démocratie au Mali a été surprise et étonnée par la nouvelle d’achat d’un avion présidentiel, d’opportunité très controversée en ces temps de guerre où l’achat d’hélicoptères de combat, de véhicules armés adaptés aux batailles dans le nord du Mali particulièrement dans l’Adrar, l’achat de matériels de protection genre casques ou gilets pare-balles, était plutôt attendu, indique

Dans un communiqué de presse en date du 6 novembre 2014 signé par son secrétaire général, Lassana Koné, le Bureau Exécutif National de l’Union pour la République et la démocratie (URD) met l’accent sur le rapport du Vérificateur Général et celui de la Section des Comptes de la Cour Suprême qui font état de surfacturation sur les contrats d’armement et d’acquisition d’un aéronef au compte du Ministère de la défense et des anciens

Fin septembre 2013, une mutinerie éclate à Kati, à 15 km de Bamako, contre Amadou Sanogo, chef de l'ex-junte qui était dans son fief. Parmi les personnes disparues depuis cette époque, un seul officier de l'armée malienne, le colonel Youssouf Traoré, poids lourd de la junte. Des tests ADN effectués sur un des corps retrouvés après cette mutinerie confirment qu'il 'agit bien du corps du colonel disparu.Avec notre correspondant à Bamako.

Fin septembre 2013, une mutinerie éclate à Kati, à 15 km de Bamako, contre Amadou Sanogo, chef de l'ex-junte qui était dans son fief. Parmi les personnes disparues depuis cette époque, un seul officier de l'armée malienne, le colonel Youssouf Traoré, poids lourd de la junte. Des tests ADN effectués sur un des corps retrouvés après cette mutinerie confirment qu'il 'agit bien du corps du colonel disparu.Avec notre correspondant à Bamako.

Le Président malien Ibrahima Boubacar Keita (IBK) a annoncé, mardi, la création d’une université à Gao, la plus grande ville du nord-mali.Le Président Ibrahima Boubacar Keita a annoncé ,mardi, la création d’une université à Gao, la plus grande ville du Mali. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la décentralisation, a précisé le dirigeant malien, à l’occasion de la rentrée solennelle des universités, grandes

L’homme fort de Bagadadji, élu RPM de Koulikoro et autochtone du quartier populaire de Ouolofobougou-Bolibana en CIII, l’honorable Issiaka Sidibé dit ‘’Isac’’, s’est désormais installé dans sa résidence officielle, au quartier commercial, près du Grand hôtel de Bamako.Et ce, depuis une quinzaine de jours maintenant. Faut-il le rappeler, depuis son élection comme président de l’Assemblée Nationale le 22 janvier 2014 avec 115 voix

Trois civils maliens ont été blessés lorsque leur camion a sauté sur une mine à 20 km au sud d’ Almoustrarat, dans la région de Gao (nord du Mali), indique un communiqué publié jeudi à Bamako par la MINUSMA (mission de maintien de paix).Le camion qui a heurté la mine faisait partie d’un convoi d’ approvisionnement de la MINUSMA, précise le texte ajoutant que " simultanément, une équipe anti-mines intégrée

Dans un document qu’il nous a fait parvenir, le ministère de l’Economie et des Finances relève moult insuffisances dans le rapport du Vérificateur général sur l’audit de l’avion présidentiel et des achats d’armement. Toute chose qui porte atteinte à crédibilité du BVG.BVGLe MDAC et le MEF auraient fait une interprétation erronée et une application inappropriée de la disposition réglementaire relative à l’exclusion

Dans un document qu’il nous a fait parvenir, le ministère de l’Economie et des Finances relève moult insuffisances dans le rapport du Vérificateur général sur l’audit de l’avion présidentiel et des achats d’armement. Toute chose qui porte atteinte à crédibilité du BVG.BVGLe MDAC et le MEF auraient fait une interprétation erronée et une application inappropriée de la disposition réglementaire relative à l’exclusion

Hamed Diane Semega en exclusivité : * «Je ne suis pas de ceux qui s’accrochent à un poste pour le prestige… » * «ATT peut bel et bien jouer son rôle pour le retour de la paix au Mali»Dans le sillage de la deuxième convention nationale de son parti, dont les travaux ont pris fin dimanche dernier, l’ancien président du Pdes a bien voulu nous accorder un entretien exclusif. Avec son légendaire franc-parler, Hamed Diane Séméga livre

Les principaux mouvements présents dans le nord du Mali viennent de mettre en place un état-major commun.Le Mouvement national pour la libération de l'Azaouad (MNLA), le Haut-Conseil pour l'unité de l'Azaouad (HCUA) et le Mouvement arabe de l'Azaouad (MAA) sont les principaux participants à cette initiative d'un type nouveau.L'ancien commandant de l'armée malienne et actuel dirigeant du MNLA Mohamed Ag Nejim prendra

Les pays contributeurs de troupes de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) étaient réunis ce mercredi 5 novembre à Niamey, au Niger. La force onusienne est de plus en plus exposée aux attaques jihadistes et la situation est devenue telle que les pays africains contributeurs de troupes tirent la sonnette d'alarme : « pas question de laisser nos soldats finir en chair à canon », avertissent-ils.Toute la matinée, les participants ont tenté

Boeing présidentiel : Et maintenant ?  (Autres presses,05/11/2014)
C’est la question que tous les Maliens, toutes catégories sociales confondues, se posent après la publication du rapport d’enquête du Bureau du Vérificateur général sur les malversations ayant émaillé l’achat du Boeing présidentiel ; mais aussi, le marché des équipements militaires.Selon le rapport du Vérificateur général, le montant total des irrégularités financières se chiffre à plus de 28 milliards CFA, dont 12 milliards CFA au titre

Boeing présidentiel : Et maintenant ?  (Autres presses,05/11/2014)
C’est la question que tous les Maliens, toutes catégories sociales confondues, se posent après la publication du rapport d’enquête du Bureau du Vérificateur général sur les malversations ayant émaillé l’achat du Boeing présidentiel ; mais aussi, le marché des équipements militaires.Selon le rapport du Vérificateur général, le montant total des irrégularités financières se chiffre à plus de 28 milliards CFA, dont 12 milliards CFA au titre

En service commandité sûrement, Aminata Dramane Traoré ridiculise les adversaires du parti au pouvoir dans le district de Bamako.Dans la perspective des élections communales, le parti présidentiel le Rassemblement pour le Mali (RPM) loue apparemment les services de l’altermondialiste Aminata Dramane Traoré. C’est en tout cas le constat qui s’est dégagé lors de la cérémonie commémorative

Une vingtaine d’islamistes présumés ont été capturés à l’issue de combats avec des soldats à un point de contrôle dans la localité de Boulkessi, dans le sud-est du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé lundi le chef d’Etat-major général de l’Armée malienne.Le général Mahamane Touré a précisé dans un communiqué que les affrontements se sont déroulés dans la matinée du dimanche 2 novembre

La capitale malienne est chaque jour secouée par des accidents de circulation inexplicables. Des accidents souvent provoqués par l’incivisme et l’inattention des conducteurs ou tout simplement la méconnaissance du code de la route. C’est ainsi que ces derniers temps, le cas du troisième pont de Bamako sis à Moussabougou devient inquiétant. A preuve, si ce n’est pas deux bennes qui s’accrochent, c’est une benne et autre engin.

 


Le Bureau du Vérificateur Général (BVG), lors de sa mission de vérification des contrats d’acquisition de l’avion présidentiel et de matériels militaires, a rencontré à de multiples reprises l’ancien ministre de la Défense Soumeylou Boubèye Maiga. L’entretien du 23 juin 2014 a rassemblé l’ancien ministre et l’équipe du BVG dirigée par son patron, Amadou Ousmane Touré. Il a fait l’objet d’un procès-verbal signé des parties présentes.

Le Bureau du Vérificateur Général (BVG), lors de sa mission de vérification des contrats d’acquisition de l’avion présidentiel et de matériels militaires, a rencontré à de multiples reprises l’ancien ministre de la Défense Soumeylou Boubèye Maiga. L’entretien du 23 juin 2014 a rassemblé l’ancien ministre et l’équipe du BVG dirigée par son patron, Amadou Ousmane Touré. Il a fait l’objet d’un procès-verbal signé des parties présentes.

Des sources habituellement pourvoyeuses d’informations fiables (valeur A1) signalent qu’une poignée de responsables du Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) – désormais orphelins de leur tuteur Blaise Compaoré – désirent rapidement quitter le Burkina Faso et s’éparpiller entre la Mauritanie, la France et…le Sénégal.Ils mobilisent, à cet effet, des amis du Sénégal (France et Maroc) pour intercéder en leur faveur.



Le 9ème vice-président est né le 14 juillet 1973 à Dé (cercle de Bandiagara). Il fit ses études primaires au groupe scolaire de Sévaré avant de décrocher son baccalauréat au lycée Hamadoun Dicko de la même ville. C’est à la Faculté des sciences et techniques (FAST) qu’il a obtenu un Diplôme d’études universitaires générales (DEUG) en Mathématiques et Physique-Chimie. Moussa Timbiné est aussi titulaire d’un diplôme

Le droit à l’environnement est un droit de l’homme qui interpelle toute la société, y compris la famille judiciaire, a souligné le président du Conseil supérieur de la magistrature, Ibrahim Boubacar Keita.Il y a un an, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita décrétait 2014, année de la lutte contre la corruption. Aujourd’hui ce mot d’ordre est toujours à l’ordre du jour et la grosse machine judiciaire poursuit

Sous la pression de la rue, le Président du Faso, Blaise Compaoré, a abdiqué le vendredi 31 octobre dernier. Aux dernières nouvelles, il se trouve à Yamoussoukro,  chez son frère et non moins ami Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire. Il aura dirigé son pays de mains de fer durant 27 longues années. Il aura accumulé des frustrations, consécutives à des assassinats, à des vendettas, et autres règlements de compte

Sous la pression de la rue, le Président du Faso, Blaise Compaoré, a abdiqué le vendredi 31 octobre dernier. Aux dernières nouvelles, il se trouve à Yamoussoukro,  chez son frère et non moins ami Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire. Il aura dirigé son pays de mains de fer durant 27 longues années. Il aura accumulé des frustrations, consécutives à des assassinats, à des vendettas, et autres règlements de compte

Telle est la quintessence des discours tenus le samedi 1er octobre 2014 par les héritiers politiques de l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré à l’ouverture de la 2è convention extraordinaire de leur parti, le PDES (Parti pour le développement économique et la solidarité) qui se tient du 1er au 2 novembre au Centre international de conférence de Bamako (CICB). La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence

Regain de tension au nord du Mali. Ce dimanche, une position de l'armée malienne a été attaquée au nord de Gao, alors qu'au sud de la ville, les militaires ont affronté un groupe armé touareg. Plusieurs arrestations ont été réalisées et chaque camp se renvoie la balle quant à l’origine de cet affrontement.A 120 km au nord de Gao, ce dimanche 2 novembre, une position des forces armées maliennes a été attaquée

Il y a trois mois, le ministre des Mines annulait 130 permis de recherche et autorisations d’exploitation de mines. Après ce grand coup de balai, la mise en ordre en la matière se poursuit. Cette fois-ci, c’est la recherche pétrolière qui est concernée. Ainsi, le ministre des Mines, Boubou Cissé, a informé le Conseil des ministres du jeudi dernier, de l’annulation d’une dizaine de conventions de concession et partage de production

Les députés se sont réunis hier en séance plénière pour discuter du renouvellement du bureau. Chaque année, en effet, l’Assemblée nationale renouvelle son bureau (à l’exception du président, élu pour les 5 ans de la législature) et les bureaux des commissions générales de travail.La semaine dernière, ils avaient procédé à une relecture du règlement intérieur dont la nouvelle mouture avait ensuite été envoyée à la Cour

Les députés se sont réunis hier en séance plénière pour discuter du renouvellement du bureau. Chaque année, en effet, l’Assemblée nationale renouvelle son bureau (à l’exception du président, élu pour les 5 ans de la législature) et les bureaux des commissions générales de travail.La semaine dernière, ils avaient procédé à une relecture du règlement intérieur dont la nouvelle mouture avait ensuite été envoyée à la Cour

De retour de Bruxelles, où il a participé aux cérémonies de commémoration du centenaire de la Grande Guerre (1914-1918), le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, s’est confié à la presse pour, d’abord, remercier Sa Majesté le Roi des Belges pour l’avoir invité à la célébration de cet événement si important à Nieuport et Ypres.Le chef de l’Etat a ensuite salué le fait que la Belgique a honoré le continent africain en lui rendant

Bamako, la situation à Kidal, dans le nord-est du Mali, aux mains de groupes armés, est le principal obstacle à l'enquête sur le meurtre dans cette ville il y a presque un an de deux journalistes français de RFI, a-t-on indiqué jeudi de sources judiciaires maliennes.Une cérémonie d'hommage aux deux envoyés spéciaux de la radio française, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, tués le 2 novembre 2013, s'est par ailleurs

Le Mali a récupéré son rang de premier pays réformateur au sein de l’Union économique et financière d’Afrique de l’ouest (UEMOA), se sont réjouies jeudi les autorités nationales qui attribuent cette performance à une ‘’année d’efforts soutenus’’ dans la mise en œuvre de réformes.Dans la dernière édition du Doing business de la Banque mondiale, qui procède régulièrement au classement des économies en termes

Dans un communiqué publié en début de semaine, le Rassemblement pour le Mali (Rpm) s’est prononcé, enfin, sur les deux scandales qui ébranlent l’Etat : l’achat de l’avion (l’oiseau de malheur) présidentiel et le contrat d’armement de 69 milliards attribué à la société Guo Star…Les deux affaires ont fait l’objet d’une surfacturation estimée à une quarantaine de milliards de F CFA. Tout en dégageant la responsabilité du chef de l’Etat

Dans un communiqué publié en début de semaine, le Rassemblement pour le Mali (Rpm) s’est prononcé, enfin, sur les deux scandales qui ébranlent l’Etat : l’achat de l’avion (l’oiseau de malheur) présidentiel et le contrat d’armement de 69 milliards attribué à la société Guo Star…Les deux affaires ont fait l’objet d’une surfacturation estimée à une quarantaine de milliards de F CFA. Tout en dégageant la responsabilité du chef de l’Etat

Le rapport annuel définitif de plus de 234 pages du Bureau du Vérificateur Général (BVG) rendu public démontre clairement que la passation de marché de contrats d’armements et l’achat de l’avion de commandement d’IBK ont été caractérisés par de graves violations des lois. Nous vous proposons quelques pans dudit rapport.Après la Section des comptes de la Cour Suprême

Un sergent-chef français a été tué mercredi matin dans le nord du Mali lors d’une opération des forces françaises "contre un groupe armé terroriste", a annoncé François Hollande dans un communiqué publié par l’Elysée.Par ailleurs, deux autres militaires français ont été blessés durant cette mission menée par la force française Barkhane "dans le massif du Tigharghar", a ajouté le ministre de la Défense Jean-Yves

Le gouvernement malien a déclaré mercredi avoir conclu avec les syndicats un accord dont l’application va lui coûter plus de 48 milliards de FCFA au cours des trois prochaines années.L'accord a été signé avec l'Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM, principale centrale syndicale) qui avait appelé à une grève de 72 heures pour les 29, 30 et 31 novembre, avant de lever son mot d'ordre au dernier moment.

 


Au Mali, la coordination des Mouvements de l’Azawad a annoncé ce mardi qu'elle mettait en place une coordination militaire pour le nord du pays. Elle sera composée de dix officiers et son commandement sera assuré par le colonel Mohamed Ag Najim. Le représentant du MNLA en Europe, Moussa Ag Assarid précise que les secrétaires généraux et officiers du mouvement se sont réunis à Anefif du 26 au 28 octobre 2014

Au Mali, la coordination des Mouvements de l’Azawad a annoncé ce mardi qu'elle mettait en place une coordination militaire pour le nord du pays. Elle sera composée de dix officiers et son commandement sera assuré par le colonel Mohamed Ag Najim. Le représentant du MNLA en Europe, Moussa Ag Assarid précise que les secrétaires généraux et officiers du mouvement se sont réunis à Anefif du 26 au 28 octobre 2014

"Ebola, ce n'est pas bon, allez voir le médecin": les Maliens Salif Keita, Amadou & Mariam, le Guinéen Mory Kanté et d'autres diffusent leurs conseils en chanson pour "sensibiliser" les populations aux façons d'arrêter la propagation du virus en Afrique.Diffusée sur internet (http://youtu.be/ruYQY6z3mV8), cette chanson baptisée "Africa Stop Ebola" rassemble une dizaine d'artistes africains comprenant aussi l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly

Les négociations ont été longues et difficiles. Mais les deux parties ont fini par signer un accord qui satisfait la centrale syndicale C’est le bout du tunnel. Après un long processus ponctué de rebondissements dans la salle de réunion du ministère du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les institutions, l’UNTM, le gouvernement et le patronat ont finalement trouvé un accord complet sur les 17 points qui faisaient

Un ressortissant malien a été arrêté à l’aéroport international de Bujumbura dans la nuit de dimanche à lundi avec neuf kilos d’ivoire, alors qu’il s’apprêtait à quitter le Burundi, a appris mardi l’AFP de source aéroportuaire."Grâce à nos scanners, on a découvert vers 1h00 du matin, dans la nuit de dimanche à lundi, neuf kilos d’ivoire dans le sac à dos d’un ressortissant malien qui allait prendre le vol Kenya Airways pour Nairobi", a annoncé

La force des Nations unies au Mali a fait une mise au point, après des propos diffusés dans la presse et notamment RFI, au sujet de sa présence perçue comme faible dans les zones les plus sensibles du nord du Mali. Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, en visite à Bamako en fin de semaine dernière, a notamment estimé que « le nord du Mali était fragilisé parce que la Minusma n’avait pas été au rendez-vous

La force des Nations unies au Mali a fait une mise au point, après des propos diffusés dans la presse et notamment RFI, au sujet de sa présence perçue comme faible dans les zones les plus sensibles du nord du Mali. Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, en visite à Bamako en fin de semaine dernière, a notamment estimé que « le nord du Mali était fragilisé parce que la Minusma n’avait pas été au rendez-vous

Les jeunes du Mali, organisés dans une plateforme dénommée « An tè son« , ont décidé de dire tous ensemble non à la partition du Mali. Leur première déclaration dans laquelle ils appellent les autorités à faire preuve de vigilance dans la conduite des négociations pour ne pas tomber dans le piège des séparatistes, a été remise le dimanche 26 octobre 2014, au ministre Mahamane Baby, porte-parole du gouvernement

Le secrétaire général de l’Union National des Travailleurs du Mali (UNTM) Yacouba Katilé et ses guerriers ont tenu un grand meeting le lundi 27 Octobre 2014 au siège de la centrale syndicale afin d’éclairer la lanterne des membres du syndicat sur la situation des négociations avec le gouvernement malien. Les leaders de l’UNTM ont montré leurs déterminations à satisfaire toutes les doléances des travailleurs.

La Coordination des syndicats de l’enseignement secondaire (Syntes, Synes/TP, Sypesco, Synapef, Sypesca) entame une grève de 72 h à compter de ce mardi 28 octobre jusqu’au jeudi 30 octobre 2014, pour non satisfaction de ses doléances déposées sur la table des négociations du ministre de l’Education nationale.La Coordination des syndicats de l’enseignement secondaire (Coses) entame une grève

L'inquiétude domine à Kayes, au Mali, où une petite fille de deux ans a succombé à la fièvre Ebola vendredi. A ce jour, c'est le seul cas détecté au Mali et les autorités qui ont dépêché une équipe médicale sur place font tout pour qu'elle le reste. Notre envoyé spécial s’est rendu à Kayes.A Kayes, pas vraiment d’affolement, mais très peu d'attroupements : la psychose règne. « Pour un début, c'est compréhensible, mais il ne faut pas baisser