Journal Télévisé

Vue : 2087 fois

Kemi Seba : "Les architectes et Franc-maçons de la guerre au Mali"


Vue : 1530 fois

Violences au Nord du Mali : réaction de Moussa Mara, le premier ministre malien


Vue : 2432 fois

Laurent Gbagbo Devoir de vérité.


Vue : 2178 fois

20 janvier 2014, Serval au Mali ;: des questions se posent


Vue : 2587 fois

Interview du général Haya Sanogo Après son arrestation


Vue : 3843 fois

Presidentielles du 28 Juillet 2013:
Premières Tendances données par le Colonel Moussa Sinko


Vue : 3238 fois

Mali : début de campagne électorale


Vue : 3753 fois

Le Dr Oumar MARIKO fait des déclarations et révélations édifiantes


Vue : 3026 fois

Les Noirs vont disparaitre s'ils ne se reveillent pas !


Vue : 2820 fois

Cérémonie Solennelle de Réconciliation au Mali:
Le capitaine Amadou Aya Sanago Demande Pardon


Vue : 2479 fois

Dr Oumar Mariko:
Tout le probleme du Mali,c´est son gouvernement illégitime


Vue : 2438 fois

Mali:
Réaménagement Technique au sein du Gouvernement


Vue : 1816 fois

Mali : Premier Bilan des Négociations


Vue : 1698 fois

Djibril Bassolé, Médiateur de la Cédéao au Mali


Vue : 1875 fois

Mali:
Accord en vue entre le MNLA et le Gouvernement


Vue : 1772 fois

Macky Sally sur la Crise Malienne:
"Aucun pays n'est à l’abri de la menace terroriste"


Vue : 2022 fois

Invité Afrique:
Dioncounda Traoré, président malien par intérim


Vue : 1699 fois

Mali : comment régler le cas de Kidal ?


Vue : 2047 fois

Infrastructures:
Les travaux de construction de l'autoroute Bamako -Segou en bonne voie


Vue : 2212 fois

Invité Afrique sur RFI:
avec Tiéman Coulibaly, Ministre Malien des Affaires Etrangères


Vue : 1661 fois

Interview avec Yayi Boni Suite à la conférence des donateurs du Mali


Vue : 1838 fois

Mali :
La Transition doit communiquer sur Kidal


Vue : 1768 fois

Et si vous me disiez toute la vérité :
Modibo sidibé sur TV5


Vue : 8464 fois

Le J.T 13h du 29 Mars


Vue : 4115 fois

Le J.T 13h du 28 Mars


Vue : 4146 fois

Le J.T 13h du 27 Mars


Vue : 4025 fois

Le J.T 13h du 26 Mars


Vue : 4333 fois

Le J.T 13h du 25 Mars


Vue : 4553 fois

Le J.T 13h du 24 Mars


Vue : 6905 fois

Le J.T 13h du 23 Mars


Vue : 8823 fois

Mali:Coup d'Etat Militaire
Les Institutions Dissoutes


Vue : 5698 fois

Cinquantenaire de l'armée Malienne : Discours d'ATT a la Nation


Vue : 5259 fois

Nouvel An 2011 Discours ATT a Nation


Vue : 8086 fois

Retro An 2010 :Le discours de ATT à la Nation


Vue : 7722 fois

Cote d'Ivoire au Golf hotel :
les casques bleus combattant aux cotés des rebels


Vue : 9426 fois

France Afrique
Comment La France fait et defait les Presidents Africains Documenataire Exclusif France 3


Vue : 11751 fois

50 ans du Mali : Défilé et parade du 22 Septembre


Vue : 6468 fois

Cinquantenaire : Dépôt de gerbe fleur par ATT au monument de l’indépendance


Vue : 7897 fois

Cinquantenaire du Mali : Discours du President ATT


-

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Recherche avancée
 

Le Rassemblement pour le Mali (RPM) serait au bord de l’implosion. Et pour cause. Différents clans internes s’affrontent pour contrôler le parti présidentiel. Ces clans favorables à Bocari Tréta, Abdoulaye Idrissa Maïga, Mahamane Baby et Boulkassoum Haïdara, sont en passe de précipiter le RPM dans le gouffre. Trafic d’influence

Le Rassemblement pour le Mali (RPM) serait au bord de l’implosion. Et pour cause. Différents clans internes s’affrontent pour contrôler le parti présidentiel. Ces clans favorables à Bocari Tréta, Abdoulaye Idrissa Maïga, Mahamane Baby et Boulkassoum Haïdara, sont en passe de précipiter le RPM dans le gouffre. Trafic d’influence

Les présidents du Mali et du Gabon ont été écoutés téléphoniquement dans le cadre des investigations judiciaires visant l’homme d’affaires corse Michel Tomi, à la tête d’un empire financier en Afrique. Les retranscriptions policières révèlent un vaste système de largesses en tout genre dont profitent les deux chefs d’État africains



Après les scandales de l’achat de l’avion présidentiel et le contrat d’armement, la République n’en finira pas avec la magouille. En effet, il semble qu’une nouvelle compagnie aérienne est sur le point d’être créée au Mali. Normal !Mais, le problème est que le flou existe autour des actionnaires de cette compagnie, dont certains

Des combats entre les rebelles de la CMA et l'armée malienne ont eu lieu jeudi matin à Tin Hama, près d'Ansongo, dans le nord-est du Mali. Dans un communiqué, les rebelles accusent les soldats maliens d'avoir éxécuté neuf personnes.Les combats ont éclaté jeudi 21 au matin dans la localité de Tin Hama, à une cinquantaine

Depuis une dizaine de jours, toutes les lignes téléphoniques de la localité de Ménaka sont coupées. Pour communiquer avec l’extérieur, les rares privilégiés de la localité utilisent des téléphones satellitaires. Ainsi, un contact de L’Aube a pu nous joindre le lundi dernier pour indiquer que Ménaka résiste toujours. Et les populations

Hier, l’Assemblée nationale s’est réunie en plénière pour l’adoption du projet de loi portant création de la Haute autorité de communication (HAC). A l’issue de ladite session, les députés ont apporté quelques amendements au texte et l’ont voté à 127 voix pour, zéro contre et zéro abstention.Avant l’adoption dudit projet de loi portant

En boycottant purement et simplement la cérémonie très solennelle de signature de l’Accord de paix au Mali, les autorités françaises ont-elles lancé un message qui prête à confusion aux Maliens et à leur président ? Difficile de soupçonner le contraire.Beaucoup osent croire, en tout cas, que l’absence des plus hautes autorités

En boycottant purement et simplement la cérémonie très solennelle de signature de l’Accord de paix au Mali, les autorités françaises ont-elles lancé un message qui prête à confusion aux Maliens et à leur président ? Difficile de soupçonner le contraire.Beaucoup osent croire, en tout cas, que l’absence des plus hautes autorités

Sale temps pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma). Pendant qu’à Bamako un acte criminel a visé un de ses véhicules, à Kidal, ce sont des centaines de manifestants qui ont demandé hier mercredi son départ.Hier 20 mai 2015 aux environs de 02h30, un homme

La signature de l’accord de paix par la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) est conditionnée à une rapide ouverture des discussions avec le gouvernement du Mali, nous a confié dans un entretien exclusif le chargé à la communication et porte-parole du Haut conseil de l’unité de l’Azawad (HCUA), membre

Un an après les évènements de Kidal du 21 mai 2014, indiqués aussi sous le vocable de mercredi noir, la Commission d’enquêtes parlementaires mise en place pour élucider bien des coins d’ombre de la visite du Premier ministre de l’époque, Moussa Mara du 17 mai et ses conséquences, n’a pas encore finalisé son rapport.

Le ministère français de la Défense a annoncé mercredi 20 mai la mort de deux importants chefs jihadistes au nord du Mali. L'opération des forces spéciales a été menée dans la nuit de dimanche à lundi au nord-est de Kidal. Abdelkrim al-Targui était le chef d'une katiba d'Aqmi. Son groupe avait revendiqué l'assassinat

Paris - L’association "Les Amis de Ghislaine Dupont" a appris "avec soulagement" la mort du chef jihadiste "Abdelkrim le Touareg" qui avait revendiqué l’assassinat de cette journaliste de RFI et de son collègue Claude Verlon, en 2013 au Mali."Comme le souligne Marie-Solange Poinsot, la mère de Ghislaine Dupont

Monsieur le Président du processus de Paix au Mali, Son Excellence Monsieur Abdel Aziz BOUTEFLIKA, à travers son représentant ici présent;Excellence Monsieur le Président de la République du Mali, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA ;Monsieur le Président en exercice de la CEDEAO, Son Excellence

Monsieur le Président du processus de Paix au Mali, Son Excellence Monsieur Abdel Aziz BOUTEFLIKA, à travers son représentant ici présent;Excellence Monsieur le Président de la République du Mali, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA ;Monsieur le Président en exercice de la CEDEAO, Son Excellence

En un mot : IBK comme fonds de commerce  (L'indicateur du Renouveau,20/05/2015)
Le congrès de l’ancien parti majoritaire s’annonce houleux le week-end prochain. La tension est vive entre deux camps qui veulent chacun contrôler le parti. D’un côté le président par intérim sortant et ancien ministre sous ATT, Tiémoko Sangaré, et de l’autre l’ancien ministre de l’Education, Moustaph Dicko, dont les partisans

La signature de l’accord de paix et la Réconciliation nationale, ni avant l’évènement, ni pendant, ni après, n’a permis d’atténuer la tension entre les belligérants, qui embrase le nord du Mali. Les groupes armés pro-gouvernementaux et rebelles s’adonnent à de violents affrontements, pour le contrôle

Le président Konaré était bel et bien à Bamako le jour de la signature de l’accord, mais son état de santé, ne l’aurait pas permis ce déplacement même au cas où, il aurait pour la première fois voulu se présenter à un évènement qui engage le Mali.Il serait possible de ne plus jamais rencontrer le président Alpha Oumar Konaré

Dans le nord du Mali, cinq jours après la signature d'un accord de paix, la situation reste tendue sur le terrain. Les affrontements restent réguliers dans le Nord, notamment autour de Ménaka. Cette localité de la région de Gao a été conquise par des groupes armés pro-gouvernement fin avril, provoquant une reprise

Les responsables de la Plateforme étaient face à  la presse ce mardi à la Maison de la presse. Objectif : échanger avec les hommes de médias sur les dernières évolutions de la situation sur le terrain, 48heures après la signature de l’Accord de paix.Animée par Me Harouna Toureh président de la Plateforme, cette conférence

Depuis leur départ du pouvoir, les anciens présidents Alpha Oumar Konaré et Dioncounda Traoré se font très discrets. Il en va de même de l'ancien Premier Ministre Oumar Tatam Ly qui, pourtant, en sait long sur certaines affaires de l'ère IBK. Mais Mara, c'est une autre histoire! Après son départ prématuré de la primature

Depuis leur départ du pouvoir, les anciens présidents Alpha Oumar Konaré et Dioncounda Traoré se font très discrets. Il en va de même de l'ancien Premier Ministre Oumar Tatam Ly qui, pourtant, en sait long sur certaines affaires de l'ère IBK. Mais Mara, c'est une autre histoire! Après son départ prématuré de la primature

Cheick Haoussa : mort ou vivant ?  (Autres presses,19/05/2015)
Des rumeurs persistantes ont circulé hier sur la mort de Cheick Haoussa, ex-numéro 2 du groupe terroriste Ançar Eddine, devenu aujourd’hui fer de lance du HCUA. L’ex-bras droit d’Iyad Ag Ghaly a été blessé dans les combats autour de Ménaka opposant les séparatistes touaregs aux groupes d’autodéfense de la Plateforme.



Tient à lui exprimer « toute la reconnaissance du peuple du Mali ». Lors de la cérémonie de signature de l’accord, le 15 mai dernier, le message du Secrétaire général de l’ONU Ban-Ki Moon, transmis par le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, avait provoqué l’ire du président

Pour combler l’absence de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) à la signature de l’accord de la paix, le régime IBK a multiplié les stratagèmes. Et la solution la plus solvable a été de présenter un jeune Touareg en lieu et place de la nébuleuse Coordination. Celui qui a été présenté comme le représentant de la Coordination

Trois militaires maliens ont été tués lundi près de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, par des rebelles de la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, à dominante touareg), a appris l’AFP de sources militaires concordantes.Les trois militaires ont péri dans l’attaque lancée tôt lundi matin à Bambara Maoudé, à 100 kilomètres

Les populations de Ménaka sont redescendues dimanche dans les  rues pour exiger  le redéploiement de l’armée malienne dans la ville et  manifester contre la décision de la Minusma de « chasser »  le Gatia. Une manifestation qui fait suite à plusieurs d’autres à Ménaka et à Gao ainsi qu’à Bamako organisées par les ressortissants

Au discours accusateur du président Ibrahim Boubacar Keïta, contre elle, la Minusma a répliqué par un communiqué, le 15 mai.«Depuis son déploiement, la Minusma a toujours été aux cotés de tous les Maliens et n’a épargné aucun effort, au prix de trop nombreuses vies humaines, en vue d’aider à la stabilisation

Au discours accusateur du président Ibrahim Boubacar Keïta, contre elle, la Minusma a répliqué par un communiqué, le 15 mai.«Depuis son déploiement, la Minusma a toujours été aux cotés de tous les Maliens et n’a épargné aucun effort, au prix de trop nombreuses vies humaines, en vue d’aider à la stabilisation

Lors de l’investiture du président IBK (septembre 2013), l’absence des présidents Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré n’est pas passée inaperçue. Alors que le dictateur Moussa Traoré était là. Il était l’invité le plus en vue de la cérémonie. Le vendredi 15 mai, lors de la cérémonie de signature

«L’assassinat de l’ex-Président de la République du Mali, Modibo Keita était le thème d’une conférence-débat organisée samedi 16 mai au Carrefour des Jeunes de Bamako par l’Association Faso Kanu. Elle était animée par le Commissaire principal à l’organisation, Ibrahima Kébé, qui avait à ses côtés Me Yacouba Koné.

 


«L’assassinat de l’ex-Président de la République du Mali, Modibo Keita était le thème d’une conférence-débat organisée samedi 16 mai au Carrefour des Jeunes de Bamako par l’Association Faso Kanu. Elle était animée par le Commissaire principal à l’organisation, Ibrahima Kébé, qui avait à ses côtés Me Yacouba Koné.

 


Congrès de l’ADEMA-PASJ les 24 et 25 Mai  (Autres presses,18/05/2015)
Interview exclusif du Secrétaire général de la Section de Sikasso Nazanga Dissa, membre du conseil de cercle. M. dissa pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Je suis Nazanga Dissa, Secrétaire général de la section ADEMA-PASJ de Sikasso, Professeur à la retraite.Comment se porte l’Adema à Sikasso ?

 


Bamako - Des combats se poursuivaient dimanche dans le nord-est du Mali autour de Ménaka, près de la frontière nigérienne, enjeu d’affrontements depuis plusieurs jours entre groupes armés pro-gouvernementaux et rébellion, a appris l’AFP de sources concordantes.Après la prise le 27 avril par ces groupes pro

Des représentants du gouvernement malien, de mouvements armés et de la médiation internationale ont signé vendredi après-midi à Bamako l'accord de paix conclu à Alger, en l'absence cependant des principaux groupes de la rébellion à dominante touareg.

Des représentants du gouvernement malien, de mouvements armés et de la médiation internationale ont signé vendredi après-midi à Bamako l'accord de paix conclu à Alger, en l'absence cependant des principaux groupes de la rébellion à dominante touareg.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a salué vendredi la signature à Bamako d’un accord de paix et a souhaité que les rebelles touaregs le signent également "dès que possible".

L’Union européenne a invité vendredi la rébellion à dominante touareg a signer l’accord de paix et de réconciliation conclu au Mali et s’est engagée à veiller à sa mise en oeuvre.

Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara, a pris part ce vendredi 15 Mai 2015, à Bamako (Mali), à la cérémonie de signature d’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, aux côtés de plusieurs de ses pairs Africains. Cette cérémonie de signature a été

La cérémonie officielle de signature de l’accord pour la paix et la réconciliation du Mali ce vendredi à Bamako, a eu finalement eu lieu en l’absence de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) qui exige de nouvelles garanties avant de signer un texte définitif.

Le Président nigérien Mahamadou Issoufou a quitté Niamey vendredi matin pour Bamako, au Mali, où il prendra part à la signature de l'accord de paix pour le Nord du pays entre le gouvernement malien et les groupes armés.

La rébellion à dominante touareg a paraphé jeudi à Alger l'accord pour la paix au Mali du 1er mars, a constaté l'AFP, mais les rebelles ont martelé que de nouvelles négociations seraient nécessaires avant la signature d'un accord définitif."Le paraphe de ce document et la signature de l'accord définitif sont et demeurent des actes

La rébellion à dominante touareg a paraphé jeudi à Alger l'accord pour la paix au Mali du 1er mars, a constaté l'AFP, mais les rebelles ont martelé que de nouvelles négociations seraient nécessaires avant la signature d'un accord définitif."Le paraphe de ce document et la signature de l'accord définitif sont et demeurent des actes

L’Adema, ancien parti majoritaire ayant géré les affaires publiques pendant dix ans est depuis à la croisée des chemins . Le parti est en déliquescence, sa cohésion est menacée, en outre, il a enregistre de nombreuses démissions au file du temps. Au moment ou les ténors du parti s’activent pour organiser un congrès

Politique : Le SADI en rupture de banc ?  (Autres presses,15/05/2015)
Jusqu’à preuve du contraire, le parti SADI du tonitruant député Oumar Mariko demeure membre de la majorité présidentielle, comme voulu par ses responsables. On comprend donc difficilement, qu’au moment où l’ensemble des partis de la majorité présents dans la commune décident de soutenir l’unique candidature

Les défenseurs des droits humains sont toujours optimistes pour un procès contre, le numéro un de l’ex-junte de Kati, le général Amadou Haya Sanogo, même ce dossier, semble être jeter dans les oubliettes. C’est pourquoi, des journalistes ont mis a profit, la rencontre SYJOR et L’ALMDH, pour demander l’avancement

Le Général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées françaises, était à Bamako où il a rencontré, le 05 mai, le président IBK et des responsables de Barkhane. Cette visite intempestive fait suite à la découverte d’un important lot d’armes et de munitions de fabrication française dans des caches du Mnla à Ménaka

La campagne pour la succession de feue l’honorable Oumou Simbo Keïta du RPM est ouvert depuis le 10 Mai dernier. Passées les cérémonies de présentations de quelques candidats, c’est le calme avant la ….tempête.Les rues et les grandes voies de la commune V du district sont depuis le 10 Mai dernier envahies comme à chaque élection

En un mot : Le capitaine Sanogo échappe à la CPI  (L'indicateur du Renouveau,13/05/2015)
Bonne nouvelle pour les putschistes du 22 mars 2012 : Amadou Haya Sanogo et ses coaccusés ne seront plus être déférés devant la Cour pénale internationale (CPI), à en croire certains spécialistes qui soutiennent leurs dires par l’évolution de leur dossier pénal dans l’affaire de la disparition de bérets rouges qui met fin

En un mot : Le capitaine Sanogo échappe à la CPI  (L'indicateur du Renouveau,13/05/2015)
Bonne nouvelle pour les putschistes du 22 mars 2012 : Amadou Haya Sanogo et ses coaccusés ne seront plus être déférés devant la Cour pénale internationale (CPI), à en croire certains spécialistes qui soutiennent leurs dires par l’évolution de leur dossier pénal dans l’affaire de la disparition de bérets rouges qui met fin

Ce sont nos confrères de l’Indépendant qui l’annoncent dans leur parution d’aujourd’hui : le Premier ministre Moussa Mara aurait versé, en début mai 2014, la somme de 17 millions de nos francs au député Mohamed Ag Intalla, l’actuel Amenokal des Touareg Ifoghas pour faciliter sa visite à Kidal, le 17 mai 2014.

Les différentes délégations en provenance des régions du nord du Mali arrivent à Bamako. Du beau monde en perspective mais aussi des informations et des rencontres. Chacun y va déjà de sa version des faits surtout au sujet des récentes violences.Selon plusieurs personnes que nous avons rencontrées, le Mnla

Les responsables du collectif des ressortissants de la région de Kidal (Correk) étaient devant la presse hier mardi 12 mai 2015 à la maison de la presse pour affirmer leur soutien à la signature de l’accord d’Alger prévue le vendredi 15 mai 2015. Au cours de ce point de presse, les conférenciers ont déploré l’absence de l’Etat

Situation d’insécurité dans la région de Mopti : Des chefs de village et Imams fuient pour se réfugier à Bamako.Les adeptes de l’invisible Amadou Koufa créent la panique dans la région de Mopti. Surtout dans les zones inondées du Delta, le Séno et dans le Bourgou. Créant ainsi une grande confusion qui pousse les peulhs

Pour contribuer à l’avènement de la paix et de la réconciliation nationale au pays, les femmes du Mali ont organisé hier mardi 12 mai 2015, une grande marche pacifique de la bourse du travail au monument de l’indépendance. Elles étaient environ un millier de marcheurs à crier pour la paix au Mali. L’un des objectifs de ladite

Le gouvernement français a appelé, ce mardi, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), un groupe rebelle du nord du Mali, à signer l’accord de paix malien. Il a condamné l’attaque de lundi, revendiqué par le même groupe, au cours de laquelle neuf soldats de l’armée malienne ont été tués.Le ministère français

Le gouvernement français a appelé, ce mardi, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), un groupe rebelle du nord du Mali, à signer l’accord de paix malien. Il a condamné l’attaque de lundi, revendiqué par le même groupe, au cours de laquelle neuf soldats de l’armée malienne ont été tués.Le ministère français

L’Alliance Populaire pour la Paix et l’Unité Nationale (ALPUNA) est une association créée en décembre 2014, par la communauté arabe et alliée de Tombouctou. Selon ses responsables, cette association avait pour but au départ de lutter « pacifiquement pour préserver l’unité et la cohésion nationale » dans la région.

Le Parquet du Tribunal de grande instance de la commune III du district de Bamako qui a engagé les poursuites contre les accusés Amadou Haya Sanogo et autres (la bande de putschistes) a décidé de transmettre le dossier à la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako.Le dossier du chef des putschistes

C’est l’information que nous avons pour l’instant.Ce lundi 11 mai 2015, un convoi de l’armée malienne est tombé dans une embuscade de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) entre Tombouctou et Goundam, précisément à Acharane, située à 45 kms de Tombouctou.

Décidément, lutter contre la corruption, tel qu’il le chantait, n’est pas un souci réel d’IBK qui, avant de parvenir au pouvoir, ne triait pas de mots pour coller à la peau de ses prédécesseurs.Et voilà, seulement en deux petites années, sous le règne de ‘’Monsieur propre’’, c’est tout le peuple malien, stupéfait qui rive les yeux sur ce vieillard

Décidément, lutter contre la corruption, tel qu’il le chantait, n’est pas un souci réel d’IBK qui, avant de parvenir au pouvoir, ne triait pas de mots pour coller à la peau de ses prédécesseurs.Et voilà, seulement en deux petites années, sous le règne de ‘’Monsieur propre’’, c’est tout le peuple malien, stupéfait qui rive les yeux sur ce vieillard

Alors que la situation sécuritaire se dégrade au Mali et que la communauté internationale multiplie les initiatives pour convaincre la coordination des groupes rebelles (CM) de signer l’accord de paix et de réconciliation - l’accord d’Alger - à Bamako le 15 mai prochain, l’opposant malien Tiébilé Dramé, du parti Parena a décidé

En marge de la conférence organisée par les membres du bureau de la section de la commune V, le Président de l’URD et chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé, a accordé une interview aux médias dans laquelle, il aborde les questions brûlantes de l’heure dont le dernier rapport du vérificateur général et la signature de l’accord

La réunion d'Alger reportée  (Autres presses,11/05/2015)
La réunion d'Alger annoncée par la médiation pour ce week-end a été reportée. Selon un membre de l'équipe de la médiation, la rencontre qui vise à préparer le terrain avant la signature du 15 mai, se tiendra finalement en début de semaine. Mais déjà certaines parties impliquées dans le processus affirment n'avoir pas été

Le Front populaire de l’Azawad (Fpa), l’un des membres actifs de la plate-forme des forces patriotiques, vient de porter un coup sévère au Mouvement national de libération de l’Azawad (Mnla).En effet, les combattants du Colonel Hassane Ag Mehdi dit Jimmy  ont chassé le Mnla de Tin-Aouker dans la commune du Tilemsi.

L’épidémie de méningite qui sévit au Niger a fait, du 1er janvier au 4 mai dernier, 265 morts sur un total de 3.656 cas signalés sur l’ensemble du territoire national, selon un dernier bilan annoncé mardi par le ministre nigérien de la Santé publique, Mano Aghali.Cinq des huit régions du pays, notamment Niamey, Dosso, Tillabéri

Goundam, Léré, Tenenkoun, Diré… Partout où elle a été récemment contrainte à intervenir, l’Armée Malienne a su contenir l’assaut et chasser l’ennemi. Nous sommes visiblement loin de l’époque où nos villes et localités tombaient les unes après les autres avec des soldats fuyant le champ de bataille sous le prétexte d’un repli tactique.

L'ONU tente d'organiser une nouvelle réunion à Alger afin de pousser les parties en conflit au Mali à apaiser la situation sur le terrain avant la signature d'un accord de paix prévue le 15 mai, a indiqué vendredi l'un de ses responsables.Sur le terrain au Mali, des attaques marquées par des pillages ont été

Nous vous proposons la suite de l’interview de Soumana Sako dans lequel nous abordons avec lui les sujets brûlants de l’heure. L’ex premier ministre et président de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire CNAS-FH livre, dans cet entretien, ses sentiments sur l’accord d’Alger dont la signature est prévue

Insécurité: Le village de Douékiré attaqué  (Autres presses,09/05/2015)
Sept véhicules lourdement armés ont attaqué le village de Douékiré chef lieu de la commune dans le cercle de Goundam hier aux environs de 13h.Selon les habitants il s'agirait de Tamasheq. Ils ont pillé les installations de la SOTELMA et emporté les panneaux solaires ainsi que 5 motos.



Boycott de la cérémonie du 15 mai: Le MNLA persiste et signe  (L'indicateur du Renouveau,08/05/2015)
Du côté du MNLA, on dit rester sur ses positions. Moussa Ag Assarid est le porte-parole en Europe du Mouvement national de libération de l’Azawad. « Nous avons dit à plusieurs reprises que ce texte ne prend pas en compte les aspirations des populations de l’Azawad. Je ne comprends pas pourquoi on s’entête

Boycott de la cérémonie du 15 mai: Le MNLA persiste et signe  (L'indicateur du Renouveau,08/05/2015)
Du côté du MNLA, on dit rester sur ses positions. Moussa Ag Assarid est le porte-parole en Europe du Mouvement national de libération de l’Azawad. « Nous avons dit à plusieurs reprises que ce texte ne prend pas en compte les aspirations des populations de l’Azawad. Je ne comprends pas pourquoi on s’entête

Contrairement à ce qu’on a entretenu au niveau de l’opinion publique, c’est le régime totalitaire de l’Udpm du général Moussa Traoré qui a signé la démilitarisation du nord. Cela, à la faveur de la signature de l’accord de Tamanrasset le 6 janvier 1991.Le régime démocratique, longtemps ayant été accusé

Au cours d’une conférence de presse animée hier à la Maison de la presse, le secrétaire général du mouvement auto-défense du Gatia, Fahad Ag Almouhamoud , à révélé hier que cinq chefs militaires du Mouvement de la libération de l’Azawad ont été arrêtés lors de la libération (MNLA) de la ville de Ménaka

En un mot : Un chef de la Minusma ondoyant  (L'indicateur du Renouveau,08/05/2015)
Du jour au lendemain, le discours du chef de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) change. La preuve ? Mongi Hamdi déclarait le 1er avril dernier à sa sortie d’audience chez le Premier ministre Modibo Kéita que son organisation « ne peut pas attendre indéfiniment » le paraphe de l’accord de paix d’Alger par la Coordination

A l’occasion du premier numéro de l’émission initiée par la Maison de la presse du Mali en collaboration avec l’ORTM, « Forum de la Presse », le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières a annoncé l’annulation de nouveaux titres et des plaintes contre les cadres des domaines impliqués dans l’attribution des titres

Entendez par PRIA-MALI le Projet de Renforcement de la Résilience contre l’Insécurité Alimentaire au Mali et par SAPEP, le Programme d’Amélioration de la Productivité Agricole des Petits Exploitants pour l’Afrique Sub Saharienne. Il s’agit de deux projets ambitieux mis sur pied par le ministère du Développement Rural en

Sans moi, pas de paix ! Telle semble être la conviction ( ?) de Iyad Ag Ghaly, chef du mouvement Ansar Dine et mentor du Hcua.En effet, il semble que ce chef djihadiste (établi à Kidal) soit déterminé à saboter tout processus de sortie de crise qui n’aurait pas sa caution. Aussi, Iyad qui a actuellement un contrôle total sur Kidal

Sans moi, pas de paix ! Telle semble être la conviction ( ?) de Iyad Ag Ghaly, chef du mouvement Ansar Dine et mentor du Hcua.En effet, il semble que ce chef djihadiste (établi à Kidal) soit déterminé à saboter tout processus de sortie de crise qui n’aurait pas sa caution. Aussi, Iyad qui a actuellement un contrôle total sur Kidal

Le président de la République a redit son optimisme hier après-midi lorsqu’il recevait au palais de Koulouba les représentants de la médiation internationale qui a conduit le marathon des pourparlers inter-maliens d’Alger.Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta est confiant quant à la signature de l’accord

L’adjudant chef de gendarmerie, Ibrahim Diallo, chef d’Etat major du mouvement d’auto défense Ganda Iso aurait été arrêté à Bamako, depuis deux semaines. Mais cette arrestation a été gardée secret jusqu’à présent.Diallo, malgré son adhésion au mouvement d’auto défense (peulh) Ganda Iso, est resté en service au niveau

Le président du parti pour la Rénaissance nationale, Tiebilé Dramé, à travers un document de 18 paragraphes, tire les enseignements du processus de paix engagé à Alger, en juillet 2014. Le document « considère l'Accord d'Alger, malgré ses imperfections, comme une étape de la longue quête de paix et de stabilité au Mali ».

Panique à Konna  (L'Aube,07/05/2015)
Hier, une panique générale s’est emparée de la localité de Konna, dont l’occupation (en janvier 2013) par les groupes armés, a déclenché l’intervention de l’armée française au Mali.Pourquoi cette panique d’hier ? Il semble que des personnes ont aperçu des véhicules circulant à grande vitesse dans les environs

Après avoir été chassée de Ménaka par le GTIA, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) est revenu, jeudi 30 avril, pour y prendre sa revanche. Avec, à la clé, des renforts venus de la frontière libyenne. Entamés en début de matinée, les combats se sont soldés par le plus grand revers jamais essuyé

En un mot: Cinq ministres dans l’œil du cyclone  (L'indicateur du Renouveau,06/05/2015)
Pour la présentation de sa déclaration de politique générale (DPG), le Premier ministre attend la signature de l’accord de paix issu du processus d’Algérie, annoncée pour ce 15 mai à Bamako. Le chef du gouvernement, Modibo Kéita, attend aussi cette date pour injecter un sang neuf à son équipe.De sources concordantes

En un mot: Cinq ministres dans l’œil du cyclone  (L'indicateur du Renouveau,06/05/2015)
Pour la présentation de sa déclaration de politique générale (DPG), le Premier ministre attend la signature de l’accord de paix issu du processus d’Algérie, annoncée pour ce 15 mai à Bamako. Le chef du gouvernement, Modibo Kéita, attend aussi cette date pour injecter un sang neuf à son équipe.De sources concordantes

Déclenchée comme sur un chapeau de roue, il y a une année environ, la procédure judiciaire contre l’ancien président de la République ATT exilé à Dakar, pourrait être abandonnée avant d’échoir à la Haute cour de justice. Elle a  du plomb dans l’aile et n’avance que trop péniblement, depuis l’ébruitement du rapport

A la faveur d’une conférence de presse organisée, le 5 mai 2015, le secrétaire général du parti SADI (Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance), Dr. Oumar Mariko a déclaré « le parti SADI ne soutient pas le Gatia mais soutient l’armée et l’Etat ne doit pas sous-traiter avec une milice ». Et de noter que sa formation politique

Le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale que ce mardi 05 mai 2015, vers 5 heures du matin, de bandits armés ont attaqué la ville de Teninkou, région de Mopti, portant atteinte à la sécurité des personnes et des biens.Fidèles à leur mission républicaine

L’armée malienne est parvenue à repousser la violente et dure attaque dont a fait l’objet la ville de Ténenkou dans la région de Mopti ce mardi 05 mai 2015. Des assaillants qui appartiennent à la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) avaient attaqué la ville depuis 05heures du matin. Les combats qui ont été très

Le Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne en respectant sa tradition de donner périodique les informations sur la situation de l’emploi au Mali, a organisé une conférence de presse le Mardi 5 Mai 2015, afin d’informer les hommes de médias sur la situation actuelle de l’emploi au Mali.La conférence

« Vos harcèlements et abus de pouvoir ne tentent-ils pas de camoufler vos implications dans les affaires nébuleuses dénoncées par le SPN ? »« Vos harcèlements et abus de pouvoir ne tentent-ils pas de camoufler vos implications dans les affaires nébuleuses dénoncées par le SPN ? »Le Ministre de la Sécurité intérieure

« Vos harcèlements et abus de pouvoir ne tentent-ils pas de camoufler vos implications dans les affaires nébuleuses dénoncées par le SPN ? »« Vos harcèlements et abus de pouvoir ne tentent-ils pas de camoufler vos implications dans les affaires nébuleuses dénoncées par le SPN ? »Le Ministre de la Sécurité intérieure

Au paraphe qui était prévu le 15 avril 2015 boudé par la CMA, s’est substituée finalement la signature des accords prévue le 15 mai. L’accord de paix qui sera signé à Bamako le 15 de ce mois entre le gouvernement malien et les groupes armés, notamment la CMA sera-t-il le dernier élan vers la réconciliation nationale ?

 


La Mission de maintien de la paix de l'ONU au Mali (MINUSMA) a demandé aux groupes armés maliens de se retirer des positions récemment occupées, indique un communiqué de l'organisme onusien.Dans un souci de stabiliser la situation qui prévaut à Ménaka où les combattants du MLNA (rebelle) ont été chassés par le Gatia

«Nous recevons de plus en plus de blessés atteints par des balles tirées d’armes de guerre»«Dans un passé récent, la plupart des victimes de braquage que nous assistons ici au Centre Hospitalier Universitaire «Gabriel Touré»,   portaient des balles artisanales ou des chevrotines faisant moins de dégât dans le corps

Une attaque est en cours contre la ville de Ténenkou dans la région de Mopti. Les assaillants dont l’appartenance est attribuée au Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ont attaqué la ville tôt ce matin du 05 mai 2015 entre 04 heures

L’exécutif malien prévoit de faire baisser le coût de l’énergie électrique et d’accroitre la couverture énergétique nationale d'ici 2018, grâce à un prêt de 25 milliards de francs CFA auprès de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Energie et de l’eau Mamadou Frankali Kéita

Au cours d’un meeting que la Plateforme des organisations de la société civile a organisé, ce samedi, le guide spirituel d’Ançar Dine s’est montré convaincu d’une chose. C’est que l’accord de paix issu du processus d’Alger n’est certes pas bon, mais le Mali connaitrait pire s’il n’y adhérait pas. Car, à ses dires, il ne fait l’ombre

Au cours d’un meeting que la Plateforme des organisations de la société civile a organisé, ce samedi, le guide spirituel d’Ançar Dine s’est montré convaincu d’une chose. C’est que l’accord de paix issu du processus d’Alger n’est certes pas bon, mais le Mali connaitrait pire s’il n’y adhérait pas. Car, à ses dires, il ne fait l’ombre

Bamako - Plusieurs milliers de personnes ont participé samedi à Bamako à un meeting pour la paix dans le nord du Mali, quelques heures après une marche pour soutenir la libération de Ménaka (nord-est), reprise le 27 avril aux rebelles par un groupe armé progouvernemental.Le meeting pour la paix s'est tenu dans un stade

L’Assemblée Nationale est le haut lieu des débats démocratiques et pluriels, sur les questions intéressant la vie de la Nation. Elle est et demeure la première institution la plus représentative du Peuple. Sa mission éminemment importante doit être un sacerdoce pour tous députés même ceux de la Majorité

La célébration du 1er mai, fête du travail, a été l’occasion pour le secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (Cstm), Hamadou Amion Guindo, de dénoncer les carences et dérives du régime en place.La corruption, la gabegie, le népotisme, l’affairisme et le laxisme étaient les principales

A l’instar des autres pays du monde, le Mali a célébré le 1er mai, la fête internationale du travail. A cette occasion, l’Union nationale des travailleurs du Mali, la principale centrale syndicale (UNTM) a organisé un défilé sur le boulevard de l’indépendance. Placée cette année sous le signe de « la réconciliation et de la paix »

Après avoir pris la ville de Ménaka, le Gatia y a monté le drapeau du Mali. L’émotion était grande au point que plusieurs combattants étaient en larmes lors de la montée des couleurs nationales (Vert-Or-Rouge). Le Gatia a fait prisonniers plusieurs hommes du Mnla. Il contrôle désormais les 4 entrées principales

Editorial : Iyad-Gamou  (Autres presses,02/05/2015)
Depuis belle lurette, Iyad Ag Ghali et El Hadji Gamou sont des ennemis jurés. Cette opposition expliquerait d’une part, que Gamou ait été formellement interdit d’accès à Kidal, lors de l’attaque de la force Serval et d’autre part, le refus de la CMA de s’asseoir à la même table que les Imghad, lors des réunions

Editorial : Iyad-Gamou  (Autres presses,02/05/2015)
Depuis belle lurette, Iyad Ag Ghali et El Hadji Gamou sont des ennemis jurés. Cette opposition expliquerait d’une part, que Gamou ait été formellement interdit d’accès à Kidal, lors de l’attaque de la force Serval et d’autre part, le refus de la CMA de s’asseoir à la même table que les Imghad, lors des réunions

Les combats dans le centre du Mali ont fait une vingtaine de morts, le plus lourd bilan depuis presque un an dans des affrontements entre rébellion à dominante touareg et armée, chacun des deux camps accusant l'autre de saboter les laborieux efforts de paix internationaux."Les groupes engagés sur le terrain portent

Arrêté le 14 Avril dernier par la police Allemande, Issa Traoré fut expulsé le 22 Avril 2015 à Bamako après avoir passé 9 jours cauchemardesques à la prison en compagnie d’une trentaine de compatriotes.Né le 31 Décembre 1993 à Gao, il  résidait à Berlin il y a de cela 3 ans. Auparavant, il a séjourné une année  en Espagne.



Communiqué de presse du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA), en sa 502ème réunion sur la situation au MaliLe Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA), en sa 502ème réunion tenue le 29 avril 2015, a suivi une communication du Commissaire à la Paix et à la Sécurité sur la situation au Mali.

Violation du cessez-le-feu : Quand le violeur MNLA crie au viol  (L'indicateur du Renouveau,30/04/2015)
Malgré l’existence d’un accord de cessez-le-feu, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a terrorisé les populations du Nord. Lassées de voir la situation sécuritaire se détériorer de plus en plus, les forces patriotiques ont chassé le MNLA de Ménaka qui, du coup, crie au scandale.Depuis sa signature

Violation du cessez-le-feu : Quand le violeur MNLA crie au viol  (L'indicateur du Renouveau,30/04/2015)
Malgré l’existence d’un accord de cessez-le-feu, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a terrorisé les populations du Nord. Lassées de voir la situation sécuritaire se détériorer de plus en plus, les forces patriotiques ont chassé le MNLA de Ménaka qui, du coup, crie au scandale.Depuis sa signature

Dans sa parution n° 3733 du mardi 28 avril, L’Indépendant a publié, en exclusivité, un document dit officiel, avec ce titre : « Plus de 663 milliards de FCFA injectés dans la Défense et la Sécurité sous ATT de 2002 à 2012 ». Le lendemain, le même journal apporta un rectificatif, en précisant que ce sont  897 milliards

Cela fait 8 mois que le juge d’instruction Yaya Karembé a  communiqué les dossiers de fin d’instruction de l’affaire dite des bérets rouges au procureur de la commune III. Il revenait à celui-ci de faire son réquisitoire définitif, avant l’ordonnance de clôture du juge d’instruction Yaya Karembé. Tout cela a été fait à ce jour.

Malgré les pressions internationales de toutes sortes –la plus récente est celle des Etats-Unis, les réticences à signer l’accord d’Alger montrent que la médiation n’a pas atteint son but qui était le retour à la paix par l’engagement des parties à coopérer pour mettre en œuvre un ensemble de dispositions favorables

Des combats opposaient mercredi en fin d'après-midi des rebelles à l'armée malienne dans la localité de Léré, dans le centre du pays, près de la frontière mauritanienne, ont indiqué à l'AFP une source militaire malienne et un élu local.
Les groupes de rebelles touareg armés nous attaquent depuis 16H00 (locales et GMT)

Après la prise de Ménaka par le Gatia, les populations de la ville ont manifesté hier mardi leur soulagement d’être libérées de la barbarie terroriste du MNLA lequel occupait la ville il y a presqu’une année. Il y a eu des scènes populaires à travers la ville. De nombreux habitants, notamment les femmes et les enfants

Après la prise de Ménaka par le Gatia, les populations de la ville ont manifesté hier mardi leur soulagement d’être libérées de la barbarie terroriste du MNLA lequel occupait la ville il y a presqu’une année. Il y a eu des scènes populaires à travers la ville. De nombreux habitants, notamment les femmes et les enfants

Le Gatia a repris lundi la ville de Ménaka aux rebelles du MNLA qui la contrôlaient depuis près d'un an. Joint par téléphone, Fahad Ag Almahmoud, le secrétaire général de cette milice touarègue proche du gouvernement, affirme que cette offensive s'est produite "de façon spontanée" et qu'elle ne remet pas en cause

Le combat entre les combattants des Groupes d’autodéfense touareg imghads et alliés (GATIA) et ses alliés du MAA loyaliste et du MNLA à Ménaka aura d’une violence sans précédent. Pendant plusieurs heures du lundi dernier.«Dans son arrogance et dans sa provocation, le MNLA qui s’est mis en marge du processus

La communauté internationale s'inquiétait mardi d'une menace sur les espoirs de paix au Mali, au lendemain d'une attaque de groupes progouvernementaux contre la rébellion, qui a finalement annoncé son intention de parapher l'accord d'Alger, près de deux mois après Bamako et ses alliés."J'exhorte les parties à cesser


Plus de 150 Maliens ont péri dans les récents naufrages de migrants en Méditerranée, dont celui d'un chalutier le 19 avril au large de la Libye qui a fait plus de 700 morts, a annoncé mardi le ministère des Maliens de l'Extérieur.Neuf jours après cette tragédie, dans laquelle ont également péri des dizaines

Dr Cheick Modibo Diarra lors de sa rentrée politique de son Parti, le RPDM en commune I : « Lorsque j’étais à la primature…»C’était dans l’après-midi du samedi 25 avril 2015. Ce jour, la section du parti RPDM de la commune I a tenu sa rentrée politique à Boulkassoubougou-Bôbôbougouni en commune I Une cérémonie

Dr Cheick Modibo Diarra lors de sa rentrée politique de son Parti, le RPDM en commune I : « Lorsque j’étais à la primature…»C’était dans l’après-midi du samedi 25 avril 2015. Ce jour, la section du parti RPDM de la commune I a tenu sa rentrée politique à Boulkassoubougou-Bôbôbougouni en commune I Une cérémonie

Dans l'entretien qu'elle nous a accordé, la candidate du RPM aux législatives partielles de la commune V de Bamako décrit son parcours et ses ambitions.Quel est votre parcours professionnel et politique ?Je suis professeur de lettres. J’ai enseigné dans beaucoup de lycées, dont le lycée « Bouagui Fadiga »

Voilà une autre face de l’ONU au Mali. En effet, après que la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ait été chassée ce lundi de la ville de Ménaka par les groupes d’autodéfense regroupés dans la Plaforme, la Minusma, avec la complicité de laquelle les rebelles occupaient ladite

La Coordination des Mouvements de l'Azawad (CMA, rebelle touareg) a réagi à la prise de la ville de Ménaka (nord) en l'imputant à l'armée malienne et à ses milices, dans un communiqué publié lundi."La ville de Ménaka a été attaquée par des éléments de l'armée malienne et de ses milice", affirme la CMA qui estime

A Ménaka, au nord-est du Mali, les milices d'autodéfense du Gatia ont chassé les hommes du MNLA qui tenaient la ville depuis près d'un an, selon une information donnée par des habitants de Ménaka, puis confirmée par les protagonistes. Selon des sources sur place, le Gatia est rentré dans la ville à la mi-journée.

Pendant que tous comptaient sur un ultime dénouement par leur adhésion au processus d’Alger, les mouvements armés séparatistes du Nord-Mali affichent la réelle dimension de leur intransigeance en s’inscrivant dans une dynamique de remise en cause des chances déjà maigres d’un accord sur le Septentrion malien.

Pendant que tous comptaient sur un ultime dénouement par leur adhésion au processus d’Alger, les mouvements armés séparatistes du Nord-Mali affichent la réelle dimension de leur intransigeance en s’inscrivant dans une dynamique de remise en cause des chances déjà maigres d’un accord sur le Septentrion malien.

La conférence de presse animée lundi dernier par les ministres Abdoulaye Diop et Hamadoun Konaté sur l’accord d’Alger a failli prendre fin par un procès contre la Radio France Internationale. Et pour cause, une question posée par le correspondant de cette radio a suscité le courroux des conférenciers.« Est-ce que

La médiation a prévu une cérémonie de signature le 15 mai prochain à Bamako. Mais pour le moment, les principaux groupes rebelles du Nord, regroupés autour de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), rejettent toujours officiellement le texte proposé. Alors que se passera-t-il si tout le monde

Il était Conseiller Spécial du Président IBK. Il se battait depuis plusieurs mois contre une maladie qui a eu finalement raison de sa détermination. Plusieurs fois évacué à l’extérieur pour recevoir des soins appropriés, Cheikh Mohamed Lemine Ould CHEIKH DAH a rendu l’âme dans la nuit du mercredi 22 avril au jeudi

Dix personnes sont mortes noyées dimanche dans le chavirement de leur pirogue à une trentaine de kilomètres de Bamako, a appris l’AFP de source policière."Dix personnes sont mortes noyées dimanche, dans la localité de Tienfala, à une trentaine de kilomètres de Bamako, quand la pirogue sur laquelle

Le Premier ministre Modibo Kéita est formel : la position du gouvernement est claire, l’étape des discussions est terminée et l’accord de paix et la réconciliation au Mali sera signé le 15 mai prochain à Bamako en présence de la Médiation et de la communauté internationale, avec ou sans la Coordination

Le Premier ministre Modibo Kéita est formel : la position du gouvernement est claire, l’étape des discussions est terminée et l’accord de paix et la réconciliation au Mali sera signé le 15 mai prochain à Bamako en présence de la Médiation et de la communauté internationale, avec ou sans la Coordination

Bamako - Le chef de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a dit son "espoir" de voir la rébellion à dominante touareg du nord du Mali signer l'accord de paix d'Alger avant l'échéance du 15 mai, selon un communiqué de la Minusma publié jeudi.Mongi Hamdi, chef de la Minusma, a rencontré mercredi le président

A Kidal, l’Accord de paix proposé par la médiation algérienne divise la population qui dans sa grande majorité réclame le retour de la paix. Certains s’enthousiasment par le fait que la Coordination des Mouvements de l’Azawad  (CMA) n’a pas paraphé le document, alors que d’autres s’attendaient à un accord

Le chef d’un village du centre du Mali a été assassiné mercredi par des hommes armés, ont indiqué jeudi le gouvernement et la famille de la victime, qui a accusé des éléments islamistes."Issa Dicko, chef de Dogo (village situé à 110 km à l’est de la ville de Mopti, ndlr), a été assassiné mercredi par deux jeunes

Le Centre International des Conférence de Bamako a abrité, le jeudi 23 avril 2015, la tenue de la 12e Session du conseil national de sécurité alimentaire sous la présidence du représentant du Premier ministre, Dr. Bokary Tréta, ministre du Développement Rural. La cérémonie a enregistré la présence du ministre

Peu de régions du Sud du Mali échappe au groupe djihadiste de Mokhtar Belmokhtar, qui avait mené une sanglante prise d'otages en Algérie d'In Amenas en 2013. Depuis, Al-Mourabitoune, le groupe qu’il a fondé après la déroute des djihadistes du Nord s’était tu jusqu’à très récemment.Puis, il s’est retourné

Peu de régions du Sud du Mali échappe au groupe djihadiste de Mokhtar Belmokhtar, qui avait mené une sanglante prise d'otages en Algérie d'In Amenas en 2013. Depuis, Al-Mourabitoune, le groupe qu’il a fondé après la déroute des djihadistes du Nord s’était tu jusqu’à très récemment.Puis, il s’est retourné

Après un entretien avec les groupes armés à Alger: L’émissaire des Etats-Unis annonce que la CMA va signer l’accord. L’émissaire des Etats unis d’Amérique à la rencontre d’Alger la semaine dernier entre la médiation et les différentes parties prenantes du processus d’Alger pour la paix au Mali, l’ambassadeur Bisa Williams

Le sondage que vient de réaliser l'Institut de Sondage Gisse, dirigé par le statisticien-économiste Sidiki Guindo, fait apparaître que la population est relativement satisfaite de l'accord de paix d'Alger, car 48,4 % sont pour alors que 32,8 % sont contre le document qui sera signé le 15 mai prochain.

 


Nampala : affrontement entre les FAMA et des groupes armés  (L'indicateur du Renouveau,23/04/2015)
Échange des tirs entre les forces de sécurité malienne et des groupes armés ces deux derniers jours dans la localité de Nampala région de Segou. Selon le colonel major des FAMA qui dirige l'opération il y a eu plusieurs morts du coté des groupes armés. Aucune victime ni blessé n'est à déplorer a-t-il ajouté du coté des FAMA.

A la rue 110 communément appelée Rue Moussa Sy à Korofina, les éléments du Commissariat du 6ème Arrondissement ont fait une descente musclée le vendredi dernier aux heures même de prière.Cela, sur une simple instruction d’un de leur répondant au nom de Yacouba Sissoko, fils du chef de quartier qui a toujours

Naufrages : 24 Maliens périssent en Méditerranée  (L'indicateur du Renouveau,23/04/2015)
Qualifié de tsunami par certains médias, le dernier naufrage dans la nuit du 18 au 19 avril 2015 sur la cote méditerranéenne, dont le bilan a été revu à la hausse, a fait environ 800 tués parmi lesquels 24 Maliens.Selon nos informations reçues par voie de presse, un habitant de Kayes a confirmé le bilan

Le refus de la CMA de parapher le projet d’accord soumis par la médiation, depuis le 1er mars dernier, reste le sujet qui domine le plus l’actualité au Mali. Le paraphe avait été annoncé pour une première fois après la restitution dudit document à Kidal, ensuite le 18 avril dernier suite aux multiples pressions

Le refus de la CMA de parapher le projet d’accord soumis par la médiation, depuis le 1er mars dernier, reste le sujet qui domine le plus l’actualité au Mali. Le paraphe avait été annoncé pour une première fois après la restitution dudit document à Kidal, ensuite le 18 avril dernier suite aux multiples pressions

Critiqué d’avoir entamé tardivement les négociations avec les groupes Armés du Nord conformément à ce que préconise l’accord de Ouaga après l’élection du nouveau président, le président IBK est sortie de sa réserve pour répondre à ses détracteurs.Et concernant le résultat des huit mois de négociations

Le ministre des affaires étrangères, Abdoulaye Diop, de retour de New York et d'Alger a animé une conférence de presse à son département hier lundi 20 avril 2015. Il était accompagné du ministre de la Solidarité, de l'action humanitaire et de la reconstruction du nord, Hamadoun Konaté. L'objectif de cette conférence de

Au moins une personne a été tuée lundi dans le nord du Mali au cours d’une attaque d’un convoi de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), après une opération similaire qui avait fait deux morts vendredi, a annoncé la Minusma."Un convoi de fournisseurs civils de la Minusma a une nouvelle fois été attaqué par des assaillants

A bon droit, la Direction Nationale des Domaines et du Cadastre a procédé à l’annulation des actes de cession d’un total de 198 ha de parcelles objet des titres fonciers entachés d’irrégularités. Telle est l’information donnée par le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières M. Mohamed Ali

Depuis la nomination d’Aboubacrine Alpha comme chef du Centre National des Examens et Concours de l’Education, le torchon brûle chaque jour  davantage entre le président IBK et son tout nouveau Premier ministre Modibo Kéita. Et pour cause. Lorsque Kénékouo Barthélemy Togo a nommé Alpha Abou comme Directeur

Depuis la nomination d’Aboubacrine Alpha comme chef du Centre National des Examens et Concours de l’Education, le torchon brûle chaque jour  davantage entre le président IBK et son tout nouveau Premier ministre Modibo Kéita. Et pour cause. Lorsque Kénékouo Barthélemy Togo a nommé Alpha Abou comme Directeur

Il aura fallu que les députés interpellent à nouveau (pour la troisième fois) le général Sada Samaké pour que les Maliens soient édifiés sur la pénurie de passeports et de cartes d’identité. Poussé à bout vendredi dernier par les parlementaires, le ministre de la Sécurité intérieure a dévoilé les dessous de la panne

C’est la fin d’une semaine de réunions entre la médiation internationale, les mouvements du nord du Mali et les autorités de Bamako en Algérie. La communauté internationale a publié samedi un communiqué pour annoncer qu’il y aurait bien une signature de l’accord de paix. Mais la Coordination des mouvements

 


Enfin des têtes commencent à tomber dans la fameuse affaire de spéculation autour des passeports et des pièces d’identité. Le ministre a décidé de sévir et les premiers résultats sont déjà là. Le vendredi dernier, le ministre Sada Samaké l’a annoncé devant les élus de la Nation. Selon lui, il y a 108 000 passeports

Les forces armées maliennes ont arrêté 29 individus détenant des armes et matériels de guerre à Gao, dans le nord du Mali, annonce un communiqué du gouvernement malien reçu dimanche.L'arrestation a eu lieu après qu'un convoi de la mission de l'ONU au Mali (MINUSMA) fut attaqué par des hommes armés vendredi

En un mot : Les deux dames qui bloquent l’accord  (L'indicateur du Renouveau,17/04/2015)
Après avoir déclaré closes les négociations le 1er mars 2015, la Médiation internationale a engagé mercredi dernier de nouveaux pourparlers dits « informels » avec la délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) représentés par de seconds couteaux.Le blocage est du côté

En un mot : Les deux dames qui bloquent l’accord  (L'indicateur du Renouveau,17/04/2015)
Après avoir déclaré closes les négociations le 1er mars 2015, la Médiation internationale a engagé mercredi dernier de nouveaux pourparlers dits « informels » avec la délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) représentés par de seconds couteaux.Le blocage est du côté

Le refus par la CMA  de parapher l’accord d’Alger n’a pas fini de livrer tous ses secrets. En effet, la coordination à court d’argument a décidé de changer pour la énième fois  de fusil d’épaule  en approchant le représentant de l’UE, le Major Pierre Buyoya. En médiateur avertit il y a tout simplement  opposé une fin que celui

C’est le troisième report des élections communales et du district de Bamako dû à la situation d’insécurité que traverse le pays. La loi ordonnait seulement deux reports. Après ces deux reports, il fallait des délégations spéciales pour s’occuper des affaires courantes dans les collectivités territoriales. Or, l’expérience

2015, les usagers de la Route Nationale 9-(RN9), route reliant le Mali à la Guinée Conakry, ont tué 6 personnes dont 3 fillettes. Une dizaine de personnes invalides, donc incapables de travailler-et de vivre correctement comme de personnes bien portantes. Malgré ces drames, les autorités ne portent

Au Mali, le syndicat de la police nationale (SPN) est mécontent, et il le fait savoir. En pleine période de lutte antiterroriste, les policiers du SPN ont organisé jeudi 16 avril une conférence à la Confédération syndicale des travailleurs du Mali : ils dénoncent un manque de moyens.L'heure est au renforcement des dispositifs de sécurité

Depuis quelques semaines, le principal parti d’opposition (l’URD) a désigné le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, conformément à la loi. Cette désignation devrait être suivie par un décret de nomination de ce dernier par le président de la République. Trois semaines après, c’est silence radio du

Depuis quelques semaines, le principal parti d’opposition (l’URD) a désigné le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, conformément à la loi. Cette désignation devrait être suivie par un décret de nomination de ce dernier par le président de la République. Trois semaines après, c’est silence radio du

Le Mp22 dit-il, aujourd’hui, tout haut ce que pensent tout bas les responsables du parti Sadi sur la gestion du Président IBK ? Les responsables du mouvement ont tenté, hier mercredi 15 avril 2015, de prouver le contraire aux journalistes lors d’une conférence de presse qu’ils ont organisé à la Maison de la presse.

Le chef de la délégation de la plateforme des organisations de la société civile du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara, a profité de la cérémonie de restitution de la mission pour clarifier la position des OSC en rappelant que le Mali, déjà divisé, n’a d’autre choix que d’accepter cet accord.Du 25 janvier au 05 février

Le saviez-vous ? L’Algérie et le Burkina ont refusé d’attribuer leurs marchés respectifs des passeports à cette société française à laquelle le Mali a osé se confier dans des conditions très douteuses. On connait la suite. Une suite désormais susceptible d’ouvrir la voie à d’éventuelles poursuites contre le ministre

Le sommet des chefs d’Etat du CILSS (comité permanent inter états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel) s’est tenu, hier à Bamako. Mais sur les 13 Etats membres, seuls 4 chefs d’Etats ont daigné répondre à l’invitation du président Ibrahim Boubacar Keïta. Il s’agit de Mahamadou Issoufou (Niger),

Menée par l'Algérie, la médiation internationale sur la crise dans le nord du Mali pensait avoir trouvé un accord de paix. Mais si celui-ci a été paraphé par Bamako depuis le 1er mars, la Coordination des mouvements armés de l'Azawad (CMA) a exposé ses conditions pour l'agréer dans un document dont J.A.

Pour dissiper les nuages dans les relations diplomatiques entre notre pays et le Maroc, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a reçu en audience à Koulouba, l’Ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri, hier mardi. Il en résulte que le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, a réitéré

Pour dissiper les nuages dans les relations diplomatiques entre notre pays et le Maroc, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a reçu en audience à Koulouba, l’Ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri, hier mardi. Il en résulte que le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, a réitéré

Le climat de confiance n’est plus en sainteté dans les partis qui se sont engagés à soutenir le projet présidentiel d’IBK. Les caciques de la CMP conduite par Boulkassoum Haïdara et l’ex-Premier ministre Moussa Mara se tirent à boulets rouges.Après avoir réussir à déloger le président du parti Yéléma

Nous vous livrons ici en intégralité le discours que le ministre des Affaires étrangères de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, vient juste de tenir devant le Conseil de sécurité des Nations Unies à New York.Madame la Présidente, Permettez-moi de vous adresser les

Suite des discussions autour des accords de paix au Mali où la Coordination des mouvements de l’Azawad a finalement décidé de se rendre à Alger. Une délégation doit arriver dans les prochaines heures dans la capitale algérienne, sans son chef de file Bilal Ag Acherif, et sans intention claire de parapher le projet

Kidal : 71 morts en un jour  (,15/04/2015)
Si après les événements du 21 mai 2014 à Kidal, on a parlé d’une cinquantaine de morts. Actuellement, les langues se délient au niveau de la commission d’enquête mise en place à l’Assemblée nationale.Cette commission a eu beaucoup de versions en écoutant les acteurs : l’ancien Premier ministre Moussa

Après avoir demandé une  « pause » le 1er mars dernier, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) a rejeté vendredi l’invitation de la médiation d’Alger à parapher  l’accord sur la paix et la réconciliation au Mali le 15 avril prochain.Dans  un communiqué publié vendredi depuis Nouakchott, la CMA a réitéré

Après avoir demandé une  « pause » le 1er mars dernier, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) a rejeté vendredi l’invitation de la médiation d’Alger à parapher  l’accord sur la paix et la réconciliation au Mali le 15 avril prochain.Dans  un communiqué publié vendredi depuis Nouakchott, la CMA a réitéré

C’est le week-end dernier que le DG de la police, Monsieur Kansaye devait se rendre en France pour un séjour de 03 semaines. Pareille demande est visée par le Ministre de tutelle (pour avis) et accordée par la Présidence de la République.Il nous revient que le Ministre Sada Samaké n’a posé aucune objection.

Ce n’est plus la grande entente au sommet du parti majoritaire depuis la découverte de la décision secrète du président IBK de ne pas briguer un second mandat, nous indique un élu du RPM. Vrai ou faux ? En tout cas à observer de près, il y a une part de vérité dans ce qui opposerait les deux ténors

Les services des domaines de Koulikoro, de Kati, les mairies du District de Bamako et de Koulikoro ont tous presque mis la clé sous le paillasson. Et pour cause : la mesure impopulaire du ministre des Domaines, Me Mohamed Aly Batilly et de son collègue de l’Administration territoriale, Abdoulaye Idrissa

Birama B. Sidibé est notre candidat pour la présidence de la Banque Africaine de Développement (BAD) .Déjà 11 pays soutiennent sa candidature et d’autres ont promis de le soutenir.En prélude au lancement officiel de sa campagne, le candidat Birama B. Sidibé a animé un point de presse mercredi dernier au

Signature de la l’accord par la CMA : La grande confusion  (L'indicateur du Renouveau,13/04/2015)
On ne sait plus à quel saint se vouer quant à la signature de l’accord de paix par la Coordination des mouvements de l’Azawad qui traine le pieds depuis le 1er mars qui a vu  le gouvernement et les mouvements d’auto-défense de parapher le document imposé aux différentes parties par la médiation internationale

Signature de la l’accord par la CMA : La grande confusion  (L'indicateur du Renouveau,13/04/2015)
On ne sait plus à quel saint se vouer quant à la signature de l’accord de paix par la Coordination des mouvements de l’Azawad qui traine le pieds depuis le 1er mars qui a vu  le gouvernement et les mouvements d’auto-défense de parapher le document imposé aux différentes parties par la médiation internationale

L’Association des anciens élèves du Lycée Mamadou M’Bodj de Sébénikoro (AAE.LMBS) a organisé le jeudi 9 avril 2015, une conférence débat au sein dudit établissement, sur le thème « rôle des élèves et étudiants dans le processus de paix et de réconciliation». Cette conférence débat était animée par l’ancien premier

Le départ du Dr. Choguel Kokalla Maiga pour le gouvernement de Modibo Keita, laissant vacant le poste de Directeur Général de l’Autorité Malienne de Régulation des Télécommunications/TIC et Postes (AMRTP) remet sur le devant de la scène, la question des nominations des cadres aux hautes fonctions

Le ver dans le fruit s’appelle Mamadou Tangara. Transhumant notoire, un maraudeur face à l’éternel donc, habitué qu’il est à voler les fruits de durs labeurs des autres, Mamadou Tangara, Maire de la Commune urbaine de Sikasso, n’a pas beaucoup surpris lorsqu’il annonça son désir de réjoindre les rangs

Deux soldats maliens ont été tués et plusieurs autres ont été blessés dimanche dans l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule, dans le centre du pays, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense à Bamako.
Le drame s’est produit dans la matinée près de Diabaly, à 500 km au nord-est

Après son limogeage, l'ancien Premier ministre Mara s'évertuait à maintenir la communication avec son ancien mentor, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, sur demande semble t-il de ce dernier.Ainsi, chaque fois que l’ancien Premier ministre trouvait nécessaire de faire une suggestion au président

Après son limogeage, l'ancien Premier ministre Mara s'évertuait à maintenir la communication avec son ancien mentor, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, sur demande semble t-il de ce dernier.Ainsi, chaque fois que l’ancien Premier ministre trouvait nécessaire de faire une suggestion au président

En 3 ans de présence à Dakar, le Sénégal a dépensé près de 1,95 milliard francs CFA pour entretenir l’ancien président Malien Amadou Toumani Touré (ATT) et sa famille en exil à Dakar.En trois années de résidence au Sénégal, l’ancien président Malien Amadou Toumani Touré (ATT) a coûté près d’un milliard

Selon Reuters, le MNLA dément l'information donnée par le Premier ministre et selon laquelle une paraphe de l'accord d'Alger est prévue entre Bamako et la Coordination des Mouvements de l'Azawad (CMA) le 15 avril à Alger.Voici le récit de Reuters en anglais Mali says rebels to initial peace deal, prompting Tuareg denial

 


Le Premier ministre, Modibo Kéita a donné cette information ce jeudi matin devant des responsables politiques et les acteurs de la société civile lors d'une rencontre à la Primature.Nous avons pu joindre l’un des participants à cette rencontre en l’occurrence le président de la Coordination de la majorité

Depuis le paraphe de l’accord d’Alger, Mohamed Ag Intalla, le nouvel Amenokal de Kidal, fait parler de lui. Il manie à souhait un double langage. Il a en effet soutenu un moment que Kidal fait bel et bien partie du Mali. Avant de renier ses propos dans une vidéo qui a fait encore bruit.Mohamed Ag Intalla est actuellement

En s’opposant aux constructions du député sur le terrain qu’ils considèrent comme faisant partie de l’espace public, les jeunes du quartier Sido Sokurani de Ségou ne savaient pas que c’était l’occasion d’une bavure policière qui allait coûter la vie à une personne. Il y a eu aussi cinq blessés.Les faits remontent à la semaine

Suite à des informations distillées dans la presse concernant l’ancien Premier ministre, Moussa Mara, l’accusant de vouloir rejoindre l’opposition, en opérant un virage de 180°, votre journal préféré a procédé aux nécessaires recoupements.En effet, selon le Président du parti Yéléma, dans son agenda politique

Suite à des informations distillées dans la presse concernant l’ancien Premier ministre, Moussa Mara, l’accusant de vouloir rejoindre l’opposition, en opérant un virage de 180°, votre journal préféré a procédé aux nécessaires recoupements.En effet, selon le Président du parti Yéléma, dans son agenda politique

A la faveur de la libération de l’otage néerlandais au Nord du Mali, un coin de voile a été levé sur le dispositif français au Mali. Certains médias français ont indiqué que le rescapé d’AQMI a été acheminé sur la base française de Tessalit, une localité stratégique ayant longtemps été dans le viseur de l’ex-puissance

Politique : Nouvelle démission au parti d’Oumar Mariko  (L'indicateur du Renouveau,09/04/2015)
La vague de démission continue au parti Sadi. Hier, on a reçu la lettre de démission d’un autre cadre de la formation politique de l’honorable Oumar Mariko. Il s’agit de Seinabou TRAORE qui quitte après Ibrahima Kébé, commissaire principal de la direction nationale de la jeunesse SADI,  Etienne Fakaba Sissoko

Sortie de crise : La médiation répond au Maroc  (L'indicateur du Renouveau,09/04/2015)
Après les critiques émises par les autorités marocaines qui dénoncent que « le dossier malien est désormais traité de manière opportuniste par des parties directement intéressées, et loin de son contexte légal et régional, prôné par les Nations Unies », la médiation  a tenu à faire une mise au point. Elle a rappelé

Au Mali, le ministère du commerce et de l’industrie a suspendu les importations d’oignons et de pommes de terre. La mesure qui sera en vigueur jusqu’à la fin de la récolte et de la campagne de commercialisation, vise à assurer en priorité l’écoulement de la production locale.La décision qui constitue

Des sources concordantes et pas des moindres affirment sans ambages qu’une éventuelle restructuration du gouvernement pourrait avoir lieu dans les prochains jours.Le ton du remaniement aurait été donné par l’honorable Karim Kéita, président de la Commission Défense à l’Assemblée Nationale du Mali. Il aurait convoqué

Des sources concordantes et pas des moindres affirment sans ambages qu’une éventuelle restructuration du gouvernement pourrait avoir lieu dans les prochains jours.Le ton du remaniement aurait été donné par l’honorable Karim Kéita, président de la Commission Défense à l’Assemblée Nationale du Mali. Il aurait convoqué

En un mot : L’heure de vérité pour Mara et Soumeylou  (L'indicateur du Renouveau,08/04/2015)
Après plusieurs mois d’attente, les Maliens devront être fixés très prochainement sur ce qui s’est passé les 17 et 21 mai 2014 à Kidal, des événements qui auraient fait, selon des sources, entre 23 et 153 morts parmi les forces de défense et de sécurité maliennes.Dans le programme annoncé

La crise s’étale au grand jour entre la médiation algérienne et la Minusma, d’où le blocage du processus de paix. C’est pourquoi, après plusieurs jours passés en Algérie, la CMA n’a pas avancé d’un iota dans ses positions, elle est retournée comme elle était partie de Kidal, c’est-à-dire sans résultat.



Le Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-Faso-ko) a célébré samedi dernier, au Centre international de conférence de Bamako, la 2e année de son existence sur échiquier politique national. Cette rencontre a regroupé, en plus des cadres du parti, des représentants des partis de l’opposition dont

La semaine dernière, le rapport d’enquête de l’ONU sur la manifestation violente du 27 janvier 2015 à Gao, a était rendu public le 2 avril 2015.  Dans cette déclaration, il était établi des faits qui concernent la manifestation violente qui a eu lieu le 27 janvier 2015 à Gao, aux abords du bureau régional de la MINUSMA

Pour convaincre la CMA : IBK sollicite le président mauritanien  (L'indicateur du Renouveau,08/04/2015)
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, souhaite une médiation mauritanienne aux côtés de l’Algérie dans la crise que connait son pays, a déclaré mardi à Nouakchott le ministre de la Réconciliation nationale, Zahabi Sidi Mohamed selon confrères de l’APA.Ce souhait a été exprimé

C’est du moins une déclaration faite par Modibo Sidibé lors de la conférence-débats organisée par les Forces Alternatives pour l’Emergence et le Renouveau (FARE Anka Wuli), samedi 4 avril dernier à la Maison des Ainés dans le cadre de la célébration des deux ans d’existence du parti. C’était en présence

C’est du moins une déclaration faite par Modibo Sidibé lors de la conférence-débats organisée par les Forces Alternatives pour l’Emergence et le Renouveau (FARE Anka Wuli), samedi 4 avril dernier à la Maison des Ainés dans le cadre de la célébration des deux ans d’existence du parti. C’était en présence

L’enquête de la semaine a porté sur le retour d’ATT au Mali. Un sujet d’actualité qui intéresse tous les Maliens. En effet, une équipe de 7 personnes a été déployée sur le terrain, du lundi 30 mars au 1e avril, afin de connaitre les opinions des uns et des autres sur la question.Pour ce faire, nous avons mené des investigations

La vaillante population de Gao est sortie massivement le 25 mars dernier pour exprimer une fois de plus, son plein rattachement à l’unité du pays et appeler la CMA à parapher l’Accord du 1er mars d’Alger dans un bref délai pour le retour de la paix au Mali. Mais à la grande surprise des Maliens, ce grand événement est passé inaperçu

Gao, la principale ville du nord du Mali, a été touchée dimanche 5 avril par des tirs de roquettes, très tôt dans la matinée. Cinq roquettes ont été tirées, dont l'une a atteint une maison au nord de la ville, tuant une femme et blessant grièvement trois membres de sa famille. Les habitants disent leurs craintes et réclament

Le ministère malien du Commerce et de l'Industrie a suspendu lundi, toute commercialisation de viande de volaille en provenance du Burkina Faso, frappé par une épidémie de grippe aviaire, selon un communiqué.Compte tenu de l'épidémie de grippe aviaire au Burkina Faso, "le ministre informe les importateurs

Le mea culpa de l’ONU au Mali  (BBC Afrique,04/04/2015)
Jeudi, une enquête de l’ONU a reconnu que des casques bleus rwandais, ont ouvert le feu sur des manifestants lors d’une violente manifestation qui a fait trois morts. Il s’agirait de policiers du contingent rwandais de la MINUSMA.Selon Farhan Haq, le porte-parole de l’enquête, certains de ces policiers

Un  groupe armé a attaqué la position des FAMA (Armée malienne)  hier mercredi aux environs de 11 h. Le bilan est de trois morts, deux prisonniers côté assaillant et de deux blessés côté malien.Boulkessi est une zone à l’orée de la frontière burkinabé. C’est ici que les assaillants ont pris pour cibles les éléments

Le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale qu’une forte explosion, s’est produite ce vendredi 03 avril 2015, aux environs de 8h00, dans une maison à usage d’habitation à Sirakoro Meguétana, dans la périphérie de Bamako et ayant fait un (01) mort et quatre (04) bléssés.



Gestion du pays : Soumi décrie la gouvernance  (Le Zenith Balé,03/04/2015)
Depuis sa défaite et la reconnaissance de la victoire d’IBK, Soumi a été clair : « Je vais animer l’opposition et pas n’importe laquelle mais l’opposition constructive ». De cet instant à nos jours, il est sur sa lancée, il ne démord pas et aucune action ne lui échappe. C’est pourquoi, choisi majoritairement par son parti (Urd)

Gestion du pays : Soumi décrie la gouvernance  (Le Zenith Balé,03/04/2015)
Depuis sa défaite et la reconnaissance de la victoire d’IBK, Soumi a été clair : « Je vais animer l’opposition et pas n’importe laquelle mais l’opposition constructive ». De cet instant à nos jours, il est sur sa lancée, il ne démord pas et aucune action ne lui échappe. C’est pourquoi, choisi majoritairement par son parti (Urd)

Ce n’est pas un défi insurmontable et les vœux de la dernière conférence nationale, présagent de lendemains promoteurs, à moins d’attitudes renversantes, dont certains cadres de ce parti, ont le secret. De 2002 à 2013, tous les scrutins présidentiels qui se sont déroulés, ont laissé leur marque brûlante

Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale Monsieur le Ministre,J’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir transmettre aux autorités Equato-guinéennes les termes de ma lettre de protestation par rapport aux actes inhumains et dégradants

Des membres de la Coordination des mouvements de l’Azawad sont de retour à Alger, à leur demande, a-t-on appris auprès du porte-parole du HCUA, Ag Aharib. Ce retour intervient après la réunion du 17 mars où, selon le document de la CMA, la population aurait refusé la signature de l’accord d’Alger signé le 1er mars

Les rebelles touaregs du nord du Mali ont déclaré jeudi qu'ils rencontraient des médiateurs algériens, à Alger, concernant les conditions de l'accord préliminaire de paix qu'ils ont rejeté au mois de mars.L'accord, élaboré au fil de huit mois de pourparlers, vise à en finir avec des décennies de rébellion dans le nord du Mali

A défaut d’obtenir l’Autonomie, le MNLA et ses Organisations satellites, le HCUA et le MAA (branche séparatiste) est décidé à empêcher toutes activités économiques dans les trois régions du Nord et la région de Mopti. En témoigne les récentes attaques terroristes perpétrées à Gao, Tombouctou et Mopti. Après l’attaque

Hier, mercredi 1er avril 2015, le représentant spécial de l’Union européenne pour le Sahel, Michel Reveyrand De Manthon, a rencontré la presse. Au menu des échanges: le paraphe et la signature de l’accord d’Alger.Selon le diplomate européen, l’UE est en train de travailler sur un plan d’action dans le sahel.

Hier, mercredi 1er avril 2015, le représentant spécial de l’Union européenne pour le Sahel, Michel Reveyrand De Manthon, a rencontré la presse. Au menu des échanges: le paraphe et la signature de l’accord d’Alger.Selon le diplomate européen, l’UE est en train de travailler sur un plan d’action dans le sahel.

L’ancien président malien Amadou Toumani Touré a été auditionné à Dakar dans le cadre de l’enquête sur le présumé financement par Kadhafi de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Et, en tant que témoin, Nicolas Sarkozy lui-même a été finalement entendu hier par la justice française

En attendant la signature éventuelle du document issu des négociations d’Alger, le processus de paix piétine par le fait de la mauvaise foi de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et la duplicité de l’équipe de médiation internationale. Visiblement, le gouvernement malien n’en peut plus de la situation. Le peuple, lui, s’en trouve otage.



Depuis plusieurs jours, la ville de Bamako bruit de rumeurs de la démission du ministre de l’Economie et des Finances. Ces rumeurs sont si ridicules qu’elles enflent au moment même de Mamadou dit Igor Diarra se trouve en mission de l’état à l’extérieur.En effet, depuis deux semaines, il a commencé un périple qui

Bamako : 2 soldats lynchés au Badialan  (Autres presses,02/04/2015)
Un contingent du Groupement mobile de sécurité(GMS) a prêté main forte dans la nuit de dimanche à des agents du 2e arrondissement pour exfiltrer deux hommes qui ployaient sous les coups de bâtons, de cailloux et de cravaches d’une foule en colère au Badialan II, non loin du GMS en Commune III du district de Bamako

Le projet de décret portant convocation du collège électoral pour l’élection législative partielle en commune V du District de Bamako a été adopté lors du Conseil des Ministres du 1er Avril 2015.Ledit projet de décret fixe les dates d’ouverture et de clôture de la campagne électorale dans la circonscription électorale

Comment et quand le Mali sortira de cette crise sans précédent ? Ce sont les questions qui taraudent encore les esprits  des observateurs. Mais, selon de bonnes sources, les problèmes actuels liés au Mali, l’empêchant de reprendre les rails, sont nés d’une véritable discorde intervenue entre le Président IBK et les chefs d’Etats de la sous-région.

Comment et quand le Mali sortira de cette crise sans précédent ? Ce sont les questions qui taraudent encore les esprits  des observateurs. Mais, selon de bonnes sources, les problèmes actuels liés au Mali, l’empêchant de reprendre les rails, sont nés d’une véritable discorde intervenue entre le Président IBK et les chefs d’Etats de la sous-région.



Depuis quelques semaines, l’information circule dans la région de Kidal, précisément dans la localité de Tinzawaten. Le terroriste Wadoussène y règne actuellement en maître et fait subir la terreur aux paisibles citoyens.Cette information a été confirmée également par plusieurs sources locales qui ont même indiqué

Paraphé par les autorités de Bamako le 1er mars, l'accord de paix d'Alger devant mettre fin au conflit malien ne fait pas l'unanimité. Dans une lettre, un porte parole des rebelles touaregs du MNLA interpelle le ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop sur les améliorations indispensables à apporter au texte.Excellence Abdoulaye

« Cinq combattants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ont été tués samedi 28 mars dans des combats avec des membres du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) » a indiqué la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), au correspondant de Sahelien.com.«Les combats

Le lundi 30 mars, un camion du CICR qui quittait Sévaré pour le Niger via Gao, a été attaqué vers 9 heures par des bandits armés à 45 kilomètres de Gao. Selon le porte-parole du gouvernement, Chogel Kokalla Maïga, lequel a animé ce mardi une conférence de presse, les bandits ont d’abord immobilisé le camion qui transportait

Abidjan, Paris, La Haye. Sur cette route transcontinentale se croisent quelques figures de la vie politique ivoirienne, à commencer par certains candidats à l’élection présidentielle contre Alassane Ouattara. Il en va ainsi de deux des quatre « irréductibles » du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Après avoir dîné dimanche

L’opposition a désormais un statut au Mali. Soumaïla Cissé, le président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), candidat malheureux à la présidentielle de 2013 est désormais le chef de l’opposition bénéficiant d’un statut particulier avec rang de ministre. De passage à Paris Soumaïla Cissé répond à RFI sur les questions

L’opposition a désormais un statut au Mali. Soumaïla Cissé, le président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), candidat malheureux à la présidentielle de 2013 est désormais le chef de l’opposition bénéficiant d’un statut particulier avec rang de ministre. De passage à Paris Soumaïla Cissé répond à RFI sur les questions

La liste noire des terroristes frappés par les mesures de gel des avoirs est tombée la semaine dernière. L’information a été communiquée à nos autorités par les services spécialisés des Nations Unies et les services de renseignements américains et européens. La grande nouveauté, c’est que le nom du fondateur d’Ançar

Plus de 70 ressortissants maliens, expulsés de la Guinée Equatoriale, sont arrivés, lundi, à Bamako, dans le dénuement le plus total. Qualifiés de « sans-papiers » par les autorités de Malabo, ces Maliens, parmi lesquels figurent des enfants mineurs, affirment pour la plupart avoir des papiers et dénoncent la brutalité

 


Après le chef de la Minusma, le diplomate Mongi, cette fois-ci, c’est la présidente de la Commission de l’UA qui monte au créneau pour affirmer clairement que le temps de la négociation est terminé.Lors de la 496eme réunion du conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine tenue à Addis Abéba, en Ethiopie, le 27 mars 2015, la présidente

Un porte-parole jihadiste a revendiqué lundi auprès de l’AFP une attaque d’un convoi du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) près de Gao, dans le nord du Mali, qui a fait un mort.Dans un bref entretien téléphonique avec un journaliste de l’AFP à Bamako, Abou Walid Sahraoui, du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, réfugié au Sénégal avec sa famille depuis sa chute, a été auditionné par la Division des investigations criminelles (Dic), en présence de magistrats français. Selon “Libération”, il a été interrogé, comme témoin, sur l'affaire dite du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, réfugié au Sénégal avec sa famille depuis sa chute, a été auditionné par la Division des investigations criminelles (Dic), en présence de magistrats français. Selon “Libération”, il a été interrogé, comme témoin, sur l'affaire dite du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

En un mot : Ça chauffe entre le Mali et la Médiation  (L'indicateur du Renouveau,30/03/2015)
Malgré le voyage d’IBK à Alger, les choses n’ont guère bougé dans le processus de sortie de crise. Près d’un mois après le paraphe de l’accord d’Alger par le gouvernement et la Plateforme des groupes d’autodéfense, les séparatistes du MNLA et leurs alliés n’ont  toujours pas adhéré. Bien au contraire, ils exigent un retour à la table

 


Ils sont politiques, leaders d’opinion et leaders religieux. Ils alimentent et font vendre nos journaux. Leurs exploits ou leurs frasques, sur les ondes de nos radios ou les réseaux sociaux, captivent l’attention des auditeurs et des internautes.L’opinion nationale, rien qu’à travers l’évocation de leurs noms, exulte. Ils sont détestés

C’est au cours d’une assemblée générale tenue vendredi dernier à la Pyramide du souvenir que les ressortissants des 4 régions du Nord ont rejeté en bloc le terme « Azawad« . Cette assemblée générale, qui a regroupé plusieurs associations du Nord, a été initiée par El hadj Baba Haïdara dit Sandy, ancien député de Tombouctou

Dans l’impasse avec le refus de la Coordination des mouvements de l’Azawad de parapher, l’échec du processus de paix serait en partie dû à la guerre fratricide entre l’Algérie et le Maroc.Il suffit de lire la presse et ou de suivre les faits et gestes des hommes politiques de ces deux pays amis et voisins pour se convaincre

Lorsqu’Amadou Toumani Touré était en passe de perdre le pouvoir, il s’est fendu d’une drôle de prédiction qui avait donné du grain à moudre pour commentateurs de tout acabit.Aux abois en 2012, aux dernières heures de son règne, le héros de Soud’ baba qui avait accordé une interview à une radio internationale à

Lorsqu’Amadou Toumani Touré était en passe de perdre le pouvoir, il s’est fendu d’une drôle de prédiction qui avait donné du grain à moudre pour commentateurs de tout acabit.Aux abois en 2012, aux dernières heures de son règne, le héros de Soud’ baba qui avait accordé une interview à une radio internationale à

A la faveur d’une table ronde de restitution du paraphe de l’accord d’Alger par le gouvernement, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, est fâché contre certains médias occidentaux qui, selon lui, sèment les germes de la division entre les Maliens.Abdoulaye Diop appelle

Le ministre malien de l'Economie et des Finances, Mamadou Igor DIARRA a été reçu en audience, ce vendredi 27 mars 2015, par la Directrice générale du FMI, Mme Christine Lagarde. C'était au siège de l'institution à Washington.Au cours de cette audience, le ministre DIARRA a fait l'état des lieux de la situation

Au Mali, l'enquête avance après l'explosion, en début de semaine, d'une maison dans la ville de Gao. Cette maison, située dans le centre de la ville, avait été soufflée par une explosion apparemment accidentelle.Les premiers éléments de l'enquête laissaient penser qu'une action terroriste était en préparation, et les

Les amis de l’ancien président Amadou Toumani Touré (ATT) ont réussi une grande mobilisation de masse, le jeudi 26 Mars 2015, pour réclamer vivement le retour de l’homme du 26 mars 1991. Après trois années d’exil au Sénégal, depuis qu’il a démissionné du pouvoir le 8 Avril 2012, suite au coup d’Etat militaire

Les amis de l’ancien président Amadou Toumani Touré (ATT) ont réussi une grande mobilisation de masse, le jeudi 26 Mars 2015, pour réclamer vivement le retour de l’homme du 26 mars 1991. Après trois années d’exil au Sénégal, depuis qu’il a démissionné du pouvoir le 8 Avril 2012, suite au coup d’Etat militaire

Le Mali célèbre aujourd'hui le 24e anniversaire de l'avènement de la démocratie. L'événement a été marqué par un dépôt de gerbe de fleurs par le Président de la République au monument des martyrs. IBK a saisi l'occasion pour appeler les maliens " à s'unir pour que le combat des martyrs ne soit pas vain ".Il y a 24 ans

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta a appelé ceux qui n'ont pas encore paraphé l'accord de paix et de la réconciliation d'Alger du 1er mars à le faire ou à aller "carrément" à la signature dans les "meilleurs délais" pour l'instauration d'une paix durable au Mali."Nous espérons que nos frères vont comprendre

Moussa Mara, président de Yelema, ancien Premier ministre, était mardi soir à Bolibana, au siège du Parena, à la rencontre du grand bélier, Tièbilé Dramé. Qui l’aurait crû il y a seulement 6 mois, tant l’adversité politique née du voyage à haut risque, au mois de mai 2014, de Mara à Kidal, était féroce.

 


Des rencontres aux allures de révolution et de refus de l’unité du Mali, le Haut conseil de l’unité de l’Azawad (HCUA) ne baisse pas la garde. Le chef militaire du HCUA vient de procéder à la mise place de bureau politique et du commandement militaire de Ménaka.Attendue sur le terrain du paraphe de l’accord

Mars 1991 – Mars 2015 : Devoir de mémoire  (Autres presses,26/03/2015)
Il y a 24 ans, le général Moussa Traoré, face à la crise profonde qui sévissait dans le pays, promettait de faire porter au peuple malien une couronne d’enfer.  Et la macabre promesse, (hélas) avait été tenue.Des 1981 à 1997, l’UDPM avait organisé 4 Congrès, sans jamais trouver une seule solution aux différentes crises

Le président IBK à travers un probable procès de son prédécesseur ATT voulait s’acheter une crédibilité mais il faut croire que c’est raté pour l’instant. Au lendemain de son accession à la tête du Mali, IBK a donné l’air impatient d’offrir ATT aux juges pour haute trahison avec le risque de diviser le pays en « pro procès » et contre.

Détenteur depuis 2012 de la troisième licence de téléphonie mobile au Mali, la société Alpha Telecom du Burkinabé Apollinaire Compaoré n'a toujours pas démarré ses activités. Et pour cause : elle s'est trouvée confrontée à d'énormes difficultés pour mobiliser le financement requis, évalué à plusieurs milliards de nos francs.

Mars 1991 – Mars 2015 : Devoir de mémoire  (Autres presses,26/03/2015)
Il y a 24 ans, le général Moussa Traoré, face à la crise profonde qui sévissait dans le pays, promettait de faire porter au peuple malien une couronne d’enfer.  Et la macabre promesse, (hélas) avait été tenue.Des 1981 à 1997, l’UDPM avait organisé 4 Congrès, sans jamais trouver une seule solution aux différentes crises

« Quelle autre trouvaille sortira-t-on du chapeau pour que le très vorace bébé MNLA encore chouchouté par certaines officines étrangères continue de téter aux frais de la princesse ? » C’était la question posée dans ma dernière publication sur l’accord d’Alger soumis par la communauté internationale à la signature

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 25 mars 2015 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Président de la République, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Conseil a adopté :- des projets de textes

Comme attendu, Soumaila Cissé a été choisi hier chef de file de l’opposition. Cette intronisation a eu lieu au siège de son parti, l'URD, la formation de l'opposition la mieux représentée à l'assemblée nationale. Conformément à la nouvelle Loi p13 de la loi numéro 2015007 du 4 mars 2015 portant statut

Comme attendu, Soumaila Cissé a été choisi hier chef de file de l’opposition. Cette intronisation a eu lieu au siège de son parti, l'URD, la formation de l'opposition la mieux représentée à l'assemblée nationale. Conformément à la nouvelle Loi p13 de la loi numéro 2015007 du 4 mars 2015 portant statut

Ce n'est plus qu'un secret de Polichinelle, la France soutient le MNLA, et le MNLA roule pour la France ; c'est du pareil au même. L'on serait donc tenter de s'interroger aujourd'hui, pour coller à l'actualité : à qui profite le refus du MNLA de signer l'accord d'Alger ?Nul n’est dupe. Malgré les avantages accordés

La récente visite du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, en Algérie, n’avait d’autre but que de revendiquer le soutien de la République amie d’Algérie pour une sortie de crise : "Je veux que vous vous impliquiez en mémoire de Modibo Kéita qui a donné le Mali comme base arrière à l’Algérie

Dans la vie il est préférable de se taire si on n’a rien de potable à dire, ce que l’ancien premier ministre Moussa Mara a oublié quand il dit que «la corruption est beaucoup plus grave que le problème du Nord. Si on ne s’y attaque pas véritablement, on n’aura pas un Etat qui puisse s’attaquer aux problèmes régaliens».

 


Terrorisme : AQMI distribue des tracts  (L'indicateur du Renouveau,25/03/2015)
Selon une source sécuritaire citée par RFI, Aqmi fait passer un message sur des bouts de papier distribués sur place : l'organisation fera subir le même sort à tout autre civil jouant le rôle d'informateur pour le compte des forces françaises ou de leurs alliés.De la région de Kidal en passant par celle

Une maison a été littéralement détruite par l’effet d’une explosion lundi au quartier Château de Gao faisant au moins deux victimes dont les corps ont été retrouvés déchiquetés. Le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Porte-parole du gouvernement a rencontré hier la presse

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta termine ce mardi 24 mars sa visite en Algérie. Hier, il a rencontré le Premier ministre puis le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Au coeur des discussions, l'accord de paix d'Alger entre les autorités et les mouvements armés du Nord, paraphé par le gouvernement et les mouvements de la Plateforme.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta termine ce mardi 24 mars sa visite en Algérie. Hier, il a rencontré le Premier ministre puis le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Au coeur des discussions, l'accord de paix d'Alger entre les autorités et les mouvements armés du Nord, paraphé par le gouvernement et les mouvements de la Plateforme.

Le week-end dernier a été très mouvementé à Ouélessebougou et environnants. Et pour cause, la ville a été traversée, en fin d’après-midi du vendredi, par une file de grosses cylindrées, remplies d’hommes en treillis, armés de kalachnikovs.Certaines étaient montées d’armes lourdes. Toutes ont pris la direction de Sélingué au sortir de la petite bourgade

Jeudi prochain (26 mars), aura lieu, au Cicb, un grand rassemblement des militants et sympathisants d’associations, mouvements et clubs de soutiens à Amadou Toumani Touré. L’initiative s’inscrit dans la dynamique des démarches entreprises officiellement le 28 février par ces organisations pour solliciter le retour de leur mentor

Dans un communiqué qui date du 20 mars 2014, le Bureau Politique de la Convention Nationale Solidaire (CNAS FASO Hèrè), le parti de l’ancien premier ministre Soumana Sako, « demande solennellement au Gouvernement de la République du Mali de tirer profit de l’impasse du processus d’Alger pour reprendre, dans un cadre national de concertation

A Gao, la plus grande ville du nord du Mali, où il était en tournée de sensibilisation pour la réconciliation, la semaine dernière, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation Abdoulaye Idrissa Maïga, a entendu les gouverneurs des différentes régions qui ont partagé avec lui les difficultés auxquelles sont confrontées leurs localités

Selon des sources bien informées, ce lundi soir entre 16heures et 17heures, un poseur de bombes s’est fait tuer par son explosif. L’homme était en train de préparer sa bombe dans une maison au quartier Château.C’est une maison qui, dit-on, est un peu isolée, mais généralement très fréquentée la nuit par des individus inconnus. C’est par suite de la manipulation

La situation sociopolitique au Mali de ces deux dernières semaines reste essentiellement dominée par 3 grands sujets. Il s'agit notamment de : 1) l'accord de paix proposé par la médiation internationale dans le cadre de la résolution de la crise que connait le pays depuis 2012 ; 2) l'attentat terroriste contre le restaurant ''la terrasse''_ qui a fait 5 morts

La situation sociopolitique au Mali de ces deux dernières semaines reste essentiellement dominée par 3 grands sujets. Il s'agit notamment de : 1) l'accord de paix proposé par la médiation internationale dans le cadre de la résolution de la crise que connait le pays depuis 2012 ; 2) l'attentat terroriste contre le restaurant ''la terrasse''_ qui a fait 5 morts

RPM : La guerre des clans !  (,23/03/2015)
Le Rassemblement pour le Mali (RPM) serait au bord de l’implosion. Et pour cause. Des ministres en quête de légitimité ne reculent devant rien pour faire aboutir leur stratagème, au mépris des règles du parti. Trafic d’influence, corruption, népotisme et utilisation abusive des biens de l’Etat, sont entre autres les méthodes employées par ces caciques du RPM.

Annoncé pour les 27, 28 et 29 mars 2015, le 5ème congrès ordinaire de l’ADEMA-PASJ vient d’être reporté, pour la ixième fois, aux 24 et 25 mai prochains. Cependant, les Abeilles organisent ce samedi 28 mars leur 13ème Conférence nationale, pour se mettre en règle vis-à-vis des critères portant attribution de l’aide publique aux partis politiques.

Au cours d’une table ronde dont il était l’un des panelistes, M. Mara a estimé que tant que la corruption n’est pas véritablement combattue au Mali, nous n’aurons jamais un Etat qui puisse s’attaquer aux vrais problèmes.C’est à l’invitation de la Friedrich Ebert Stiftung, en partenariat avec Transparency International, que M. Mara prenait part à cette rencontre

Juste après le point-presse qu’il a animé le samedi dernier sur l’accord pour exprimer la position de la plate-forme des mouvements d’autodéfense, nous avons rencontré Me Harouna Toureh. Dans cet entretien, il fait le point sur la position de la plate-forme des mouvements d’autodéfense par rapport au non paraphe de l’accord par le Mnla et ses alliés.



Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a tué par balle puis décapité jeudi un civil malien qu’elle accusait de travailler pour les forces françaises au Mali, a-t-on appris dimanche auprès de sources sécuritaires."Un civil malien accusé de collaborer avec les forces françaises de l’opération Barkhane (anti-jihadiste) a été tué par balle et décapité par Aqmi cette semaine"

Au Mali, les Nations unies ont présenté, hier, vendredi 20, mars un rapport consacré aux droits de l'homme dans le pays. L'enquête, très large, concerne la période allant de novembre 2013, près d'un an après la guerre de reconquête des régions du Nord, jusqu'au mois de mai 2014. Qu'il s'agisse des exactions commises de part et d'autre ou des affrontements de mai dernier à Kidal, le rapport

Au Mali, les Nations unies ont présenté, hier, vendredi 20, mars un rapport consacré aux droits de l'homme dans le pays. L'enquête, très large, concerne la période allant de novembre 2013, près d'un an après la guerre de reconquête des régions du Nord, jusqu'au mois de mai 2014. Qu'il s'agisse des exactions commises de part et d'autre ou des affrontements de mai dernier à Kidal, le rapport

La commission parlementaire constituée pour statuer sur le cas de trahison inventé par le gouvernement pour noircir le Président ATT, vient de terminer la rédaction de son rapport. Ses conclusions sont sans équivoque: AUCUNE PREUVE MATERIELLE N'EXISTE, SUSCEPTIBLE D'INCULPER LE PRESIDENT ATT.Cela survient juste après le paraphe du document du 5è round des négociations

Il faut rappeler que le mercredi 30 avril 2014, le Conseil des ministres avait adopté le projet de décret portant modalités de la perception et de la répartition des redevances des droits d’auteurs et des droits voisins.Ce projet de décret découle de nombreuses consultations menées par le Ministère de la Culture et trouve sa légitimité dans les dispositions de l’article 162 de la loi n°08-024 du 23 juillet

Les membres de la diaspora malienne de France appellent tous les citoyens et toutes les citoyennes à une marche de soutien au peuple malien le samedi 21 mars 2015 à 14h00. La marche ira de la Croix de Chavaux (RDV Halle du Marché), jusqu'à la Mairie de Montreuil.Non au terrorisme au Mali !!! Oui à la paix ! C’est le slogan phare qui va marquer cette marche de la diaspora malienne de France.

La joie à Alger n’aura été que de courte durée car l’espoir de voir le retour de la paix a été vite déçu. Après le paraphe du préaccord par le Mali, la Coordination des Mouvements des Forces Patriotiques pour la Resistance, la France et les autres partenaires du Mali, notamment l’ONU en première ligne, l’on pouvait espérer  sur le retour de la paix au Mali et le Sahel.Mais contre toute attente la Coordination

La joie à Alger n’aura été que de courte durée car l’espoir de voir le retour de la paix a été vite déçu. Après le paraphe du préaccord par le Mali, la Coordination des Mouvements des Forces Patriotiques pour la Resistance, la France et les autres partenaires du Mali, notamment l’ONU en première ligne, l’on pouvait espérer  sur le retour de la paix au Mali et le Sahel.Mais contre toute attente la Coordination

Les forces de sécurité maliennes ont revendiqué jeudi une percée dans l’enquête sur l’attentat jihadiste anti-occidental de Bamako le 7 mars, avec l’arrestation de trois complices présumés des assaillants, tous originaires du nord du pays.Le ministre de la Communication Choguel Maïga a précisé que trois des auteurs de l’attentat étaient arrivés de la région de Gao, principale ville du Nord, près d’un mois

« Un processus de construction démocratique exige des réformes, soit pour prendre en compte les réalités et enseignements tirés de la pratique institutionnelle, soit pour suivre l’évolution du positionnement de ceux qui portent la mission d’agréger les besoins des populations ». Cette règle était, hier, au centre d’une journée d’échanges interpartis sur l’appropriation des modifications de la loi électorale

Coopération bilatérale : IBK à Alger  (L'indicateur du Renouveau,20/03/2015)
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, entame aujourd’hui une visite d’Etat en Algérie. IBK est accompagné d’une forte délégation à Alger qui conduit depuis 8 mois les pourparlers inter-maliens.D’ailleurs, lors de son intervention la semaine dernière devant les participants à la Conférence économique internationale de Charm el-Cheikh

La salle de réunion « Kadari Bamba » de l’Assemblée nationale a abrité, jeudi, une rencontre entre la coalition « Publiez ce que vous payez » (PCQVP-Mali) et les députés pour installer un réseau sous-régional de parlementaires sur la gouvernance dans les industries extractives. La session participe de la mise en œuvre du programme d’activités 2014-2015 du projet « Plaidoyer dans les industries extractives »

Le comité de pilotage du Programme de micro finance rurale (PMR) a tenu le jeudi 19 mars 2015 au centre du secteur privé, sa première session extraordinaire. Cette session entre dans le cadre du démarrage du nouveau projet Appui au financement inclusif rural au Mali (AFIRMA) financé par la coopération canadienne, à hauteur de 5, 6 milliards de FCFA, sur une durée de 4 ans.

Le gouvernement malien et la médiation internationale ont écarté mercredi toute discussion du contenu de l’accord de paix d’Alger, appelant de nouveau la rébellion à dominante touareg du nord du Mali à le parapher en l’état.Lors d’une rencontre mardi avec une délégation de diplomates occidentaux et africains accrédités à Bamako dans son fief de Kidal (nord-est), la Coordination des mouvements de l’Azawad

Le gouvernement malien et la médiation internationale ont écarté mercredi toute discussion du contenu de l’accord de paix d’Alger, appelant de nouveau la rébellion à dominante touareg du nord du Mali à le parapher en l’état.Lors d’une rencontre mardi avec une délégation de diplomates occidentaux et africains accrédités à Bamako dans son fief de Kidal (nord-est), la Coordination des mouvements de l’Azawad

Kidal : «La France doit clarifier son jeu»  (Le Prétoire,19/03/2015)
Nous devons revoir les règles d’engagement de l’armée malienne. L’article 71 de la Constitution qui habilite le Parlement à autoriser la guerre ne comporte aucun délai prévoyant les cas d’urgence ; ça c’est la forme, mais elle est importante parce qu’elle encadre le fond. Dans le fond justement, il nous faut avoir une armée de dissuasion.Notre Parti la Coream a tiré la sonnette d’alarme en 2010 dans une lettre ouverte adressée au Président

C’est du moins la déclaration faite par le regroupement du mouvement patriotique du 22 mars lors d’un point presse le mercredi 18 mars au siège de la radio Kayira de Bamako.Le Préaccord d’Alger est aujourd’hui sujet de débat dans les « Grins » et autres lieux huppés du pays. C’est fort de cela que les responsables du Mp22 ont bien voulu se prononcer sur ledit préaccord paraphé le 1er mars dernier entre le gouvernement malien et les responsables

Après le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, la Commission de la Défense nationale, de la sécurité et de la protection civile, présidée par l’Honorable Karim Kéita, a écouté le ministre de la Sécurité et la Protection Civile. Durant un peu plus de deux heures, le Général Sada Samaké a donné des explications claires aux commissaires de la Commission concernant l’attentat survenu au restaurant La Terrasse et informé

Lors de leur récente prise de positions à propos de l’Accord d’Alger, l’opposition malienne a affiché deux tendances, chacune avec des réserves notables sur le document. Si l’URD, le PDES, le PARENA, le PIDS ont fini par prendre acte de cet accord, les FARE Anka Wuli s’en sont plutôt démarqués. Répondant à des questions de journalistes sur ce manque de cohésion au sein des partis de l’opposition, Modibo Sidibé a déclaré 

Le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) qui fait partie de la plateforme, traverse une période de turbulence à cause d’une décision jugée controversée de son secrétaire général, Ahmed Sidy Mohamed. Une décision prise il y a une semaine ayant consisté à vouloir limoger le chef d’état-major du mouvement, le colonel El Oumrani Baba Ahmed Ould Ali, alors que ce dernier a été de tous les combats que le MAA a mené pour l’intégrité territoriale

Les leaders de la Coordination des mouvements armés ont demandé hier mardi de renouer le dialogue avec le gouvernement et les médiateurs internationaux, au lendemain de leur rejet de l'accord d'Alger.« Nous sommes convenus qu’il devait y avoir une autre rencontre avec les médiateurs et le gouvernement malien », a déclaré Moussa Ag Acharatoumane, porte-parole du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA)

Les leaders de la Coordination des mouvements armés ont demandé hier mardi de renouer le dialogue avec le gouvernement et les médiateurs internationaux, au lendemain de leur rejet de l'accord d'Alger.« Nous sommes convenus qu’il devait y avoir une autre rencontre avec les médiateurs et le gouvernement malien », a déclaré Moussa Ag Acharatoumane, porte-parole du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA)

Depuis un certain, des hommes mal intentionnés, à travers leurs manœuvres, supputent un conflit entre le parti Fare dirigé par Modibo Sidibé et les autres partis de l’opposition, notamment Soumaïla Cissé dit Soumi Champion, président de l’Urd. Dans leur entreprise, ils font un terrible amalgame entre la vision de l’ex-Premier ministre et celle du candidat malheureux à la dernière présidentielle.

La décision inattendue relevant tous les  chefs de centres des impôts des six communes du district de Bamako, vient de tomber. Ils sont remplacés par d’autres agents. Qu’est-ce qui motive ce vaste mouvement au sein des impôts qui a tout l’air  d’un balayage? Ce que l’on remarque pour l’instant, c’est que le Directeur Général des Impôts, lui, reste à sa place. Nous y reviendrons dans notre prochain numéro.


Alain Giresse nouveau sélectionneur du Mali  (Autres presses,18/03/2015)
Le Français Alain Giresse a été nommé sélectionneur du Mali, a déclaré mardi la Fédération malienne de football. Giresse, 62 ans, effectue son retour comme sélectionneur du Mali qu'il avait déjà dirigé de 2010 à 2012.La durée du contrat n'a pas été révélée. Il remplace à la tête des "Aigles" le Franco-polonais Henryk Kasperczak. Le Mali a été éliminé par tirage au sort au profit de la Guinée au

Sène Malick : «Il ne faut pas que ça soit uniquement des véhicules des citoyens moyens. Nous souhaitons que cette opération de saisie concerne les voitures non immatriculées des magistrats et des porteurs d’uniformes».Issa Traoré : «Enfin, une bonne nouvelle ! J’espère bien que tous les véhicules seront frappés de la même façon. Parce que depuis que le Mali est Mali, il y a les pauvres fonctionnaires et autres Maliens lambda

Bamako - Deux militaires de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) ont péri mardi dans un accident d’hélicoptère près de Gao, dans le nord du pays, a appris l’AFP de sources concordantes.A La Haye, le chef d’état-major de l’armée néerlandaise, le général Tom Middendorp, a confirmé cet accident lors d’une conférence de presse mardi soir, précisant que les deux soldats étaient de nationalité néerlandaise.

La Commission ad hoc chargée de l’examen de la mise en accusation de l’ancien président Amadou Toumani Touré devant la Haute cour de justice s’est montrée souveraine, sans être forcément indépendante. Dans son rapport rendu public le 26 février dernier, elle a conclu qu’il n’y a ni de preuves matérielles, ni d’autres éléments d’appréciation sur l’ancien président de la République pour ce qui est des accusations portées

La Commission ad hoc chargée de l’examen de la mise en accusation de l’ancien président Amadou Toumani Touré devant la Haute cour de justice s’est montrée souveraine, sans être forcément indépendante. Dans son rapport rendu public le 26 février dernier, elle a conclu qu’il n’y a ni de preuves matérielles, ni d’autres éléments d’appréciation sur l’ancien président de la République pour ce qui est des accusations portées

Le président de la coordination SADI du cercle de Yelimani a rendu sa démission du parti. M. Checkna Konaté a servi pendant quarante six ans en France. En deux mille neuf (2009), il intègre le parti SADI et s’y donne corps et âme. Il a démissionné le 19 février dernier. Pourquoi donc ? Il nous livre lui-même ses motivations«Je suis né en 1946 à Fanga dans le cercle de yelimani.

La CMA se félicite de la tenue de la rencontre de concertation de toutes les composantes de l’Azawad. Elle renouvelle vivement ses remerciements et sa confiance à la médiation internationale, ayant comme chef de file l’Algérie pour tous les efforts déployés en vue de parvenir à un accord de paix juste et durable, mettant fin au conflit qui oppose le peuple de l’Azawad à l’Etat malien.Elle remercie également le Gouvernement malien

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) devrait annoncer ce mardi, sa décision de parapher l’accord issu des pourparlers inter maliens d’Alger. Pour les besoins de la cause, toute l’équipe de la médiation se transporte aujourd’hui dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas. Ainsi, plus de deux semaines après le paraphe du document par le gouvernement malien et les groupes de la plateforme d’Alger, la CMA, qui avait

Ce conducteur a été très mal inspiré en s’immisçant dans le cortège présidentiel en provenance de Sébénicoro en milieu de semaine dernière. Et l’escorte a fait exactement ce qu’il fallait. Presqu’au même moment, une dizaine de religieux faisant le porte-à-porte à Kati ont été interpellés et remis aux services spécialisés.Les deux faits remontent en milieu de semaine dernière. Le Premier à Sébénicoro.

 


Logements sociaux : La surmultipliée  ( L'Essor ,17/03/2015)
Vingt mille nouveaux logements seront construits dans le cadre d’un partenariat public-privé impliquant 19 entreprises immobilières nationales et internationales.L’accès du plus grand nombre de ménages maliens à un logement décent et à moindre coût reste un problème récurrent. Pour donner une réponse conséquente à la forte demande de logement, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé

Le principal trait de caractère des institutions sous IBK est l’instabilité en raison des changements incessants de cadres et de ministres. Et la chose n’a rien de bon…Elu à 77% des voix par les Maliens dans l’espoir qu’il sortirait le Mali du gouffre, le président Ibrahim Boubacar Kéita semble tergiverser tant dans sa politique que dans le choix de ses hommes. La relance économique et la sécurité restent encore des mirages pour les Maliens.

Le principal trait de caractère des institutions sous IBK est l’instabilité en raison des changements incessants de cadres et de ministres. Et la chose n’a rien de bon…Elu à 77% des voix par les Maliens dans l’espoir qu’il sortirait le Mali du gouffre, le président Ibrahim Boubacar Kéita semble tergiverser tant dans sa politique que dans le choix de ses hommes. La relance économique et la sécurité restent encore des mirages pour les Maliens.

Le fait serait passé inaperçu, si c’était un autre cadre de l’administration publique. Mais, un ministre du gouvernement en fonction aurait mis sur la table des moyens importants (10 millions de F CFA) pour la tenue des concertations des groupes armés et civils de Kidal sur l’accord de paix et de réconciliation proposé par la Médiation internationale.Les concertations des groupes armés et civils de Kidal sur l’accord

 


L’accord d’Alger est un important pas dans la stabilité du Nord. C’est du moins la conviction de la CMFPR3, car, pour une fois, d’importants acquis ont été sauvegardés dans ce document. D’où la main tendue à la CMA pour sortir de son isolement qualifié de suicidaire.La Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance n°3 (CMFPR3) a animé une conférence de presse jeudi dernier sur le contenu de l’accord d’Alger paraphé le 1er mars 2015.



Après avoir été retenu par le numerus clausus à la faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMPOS), mettant ainsi un terme à son rêve de devenir docteur, un homme terriblement passionné par la médecine s’infiltre dans le système. Il passera même 7 années sur un soi- disant projet de thèse qu’il ne soutiendra jamais. Retour sur une histoire à la fois rocambolesque et évocatrice.Cela est un fait réel

Le Mali a décidé d’interdire de circulation les véhicules non immatriculés, suite à l’attentat du 1er mars dernier dans lequel a été impliquée une voiture n’ayant pas de plaque et pour laquelle les recherches sont restées jusque-là vaines.A compter du lundi 16 septembre, la circulation des véhicules non immatriculés est interdite sur l’ensemble du territoire malien, a ainsi indiqué un communiqué gouvernemental lu, samedi, sur les antennes

Mali : qui sont les vrais maîtres du Nord ?  (Jeune Afrique,14/03/2015)
En dépit de l'annonce à Alger d'un préaccord pour mettre fin au conflit dans le Nord du Mali, les principaux leaders des mouvements de l'Azawad estiment que leurs revendications sont loin d'être satisfaites.Ce devait être la cinquième et dernière étape avant la paix. Le 1er mars, un projet d'accord a été paraphé dans la douleur à Alger. Mais avec de nombreuses interférences - Maroc, Mauritanie, médiations privées... -, une Minusma

Mali : qui sont les vrais maîtres du Nord ?  (Jeune Afrique,14/03/2015)
En dépit de l'annonce à Alger d'un préaccord pour mettre fin au conflit dans le Nord du Mali, les principaux leaders des mouvements de l'Azawad estiment que leurs revendications sont loin d'être satisfaites.Ce devait être la cinquième et dernière étape avant la paix. Le 1er mars, un projet d'accord a été paraphé dans la douleur à Alger. Mais avec de nombreuses interférences - Maroc, Mauritanie, médiations privées... -, une Minusma

Le porte-parole du gouvernement malien a détaillé vendredi après-midi l'opération menée  dans la nuit de jeudi dernière dans un quartier de Bamako contre un des auteurs présumés de l'attaque contre le bar restaurant La Terrasse. Un assaut qui a abouti à la mort du suspect et à la saisie de plusieurs armes et munitions dans sa chambre.L’opération a été menée par l’unité spéciale des forces de sécurité entre 1h et 3h du matin dans le quartier

Cette autre nouvelle constitue bien la preuve matérielle de la cacophonie, de l’amateurisme et de l’inexistence d’une cellule de coordination efficace contre l’insécurité au Mali et plus particulièrement dans le district de Bamako.Ils s’appellent Sidi Mohamed Ould Moustapha, Ibrahim Ould Tidjani (tous deux de nationalité malienne) et Oumar Barry d’origine guinéenne. Ils ont été arrêtés à la date du 09 Février 2015

Aujourd’hui peu avant 13h, un convoi de fournisseurs MINUSMA, escorté par les Casques bleus de la Mission, a été pris en embuscade par une trentaine d’assaillants aux environs de In Deliman, sur l’axe Ménaka – Ansongo.Au cours de cette embuscade, des échanges de tirs entre les Casques bleus et les assaillants ont eu lieu. 4 d’entre eux ont été capturés par la MINUSMA, leurs véhicules et leurs armes saisis.

Selon le site d’information Alhabar, dans un communiqué rendu public ce jeudi à l'issue de ses travaux à Kidal, la Coordination des mouvements de l'Azawd (CMA) a décidé de ne pas parapher le projet d'Accord issu du 5e round des pourparlers d'Alger."Après une large consultation des différents organes des mouvements, de l’aile militaire, des organisations des cadres et des populations de l’Azawad informe la médiation, le conseil de sécurité

Selon le site d’information Alhabar, dans un communiqué rendu public ce jeudi à l'issue de ses travaux à Kidal, la Coordination des mouvements de l'Azawd (CMA) a décidé de ne pas parapher le projet d'Accord issu du 5e round des pourparlers d'Alger."Après une large consultation des différents organes des mouvements, de l’aile militaire, des organisations des cadres et des populations de l’Azawad informe la médiation, le conseil de sécurité

Ce n’est pas encore, à proprement parler, la cassure au sein de l’opposition malienne. Mais, le débat sur l’«Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger » a engendré le premier véritable couac entre les partis de cette mouvance. Et pour cause : tous n’ont pas  apposé leur signature au bas de la déclaration qui a sanctionné les travaux du groupement sur ledit accord. La pomme de discorde ? Une divergence

Saboter le processus de signature de l’Accord de paix d’Alger, semer le doute dans l’esprit de la Communauté Internationale et, tenter un dernier coup de réhabilitation pour les criminels qui ont attaqué ensemble nos régions du nord en 2012, tel est le nouvel emploi du temps du service Afrique de Rfi. Partie prenante de la rébellion au nord du Mali, principal porte-voix des alliés des terroristes du Sahel, le service Afrique de Rfi

Une semaine après l’attentat terroriste au bar-restaurant ‘’La Terrasse’’ de Bamako, les forces spéciales maliennes ont abattu tôt ce vendredi matin un des assaillants. Il s’agit de l’assaillant qui a lancé les grenades à moto. Des informations leur sont parvenues qu’un des auteurs de l’attentat se cachait quelque part dans un quartier de la capitale. Il a été localisé avant d’être encerclé. On lui a demandé de se rendre

Le président de la Commission Défense de l’Assemblée nationale, l’honorable Karim Kéita vient de convoquer les ministres Sada Samaké de l’Intérieur et de la Sécurité et Tiéman Hubert Coulibaly de la Défense devant les élus de la nation pour qu’ils puissent s’expliquer sur les derniers événements qui ont endeuillé le pays au plan sécuritaire.La rencontre, qui va se dérouler cet après- midi à huis clos devant les membres de la Commission

Toute personne effectuant des appels internationaux ou nationaux sur le territoire malien depuis leur téléphone mobile sera désormais connue. Le conseil de ministre local vient en effet d’adopter un dispositif règlementaire d’identification obligatoire de tous les prestataires de services et des utilisateurs de cartes SIM.
Carte SIM : utilisation frauduleuse des fréquencesDepuis sa nomination au ministère de l’Économie numérique

Partie civile, le président de l’Association malienne de droits de l’Homme (AMDH), Me Moctar Mariko, exclut la nécessité d’un traitement diligent de la Cour pénale internationale sur les crimes graves commis à Bamako et Kati lors de la crise politico-sécuritaire, notamment les disparitions forcées et exécutions sommaires. Pour Me Mariko, les juges maliens ont la compétence nécessaire pour juger le « boucher » de Kati.

Partie civile, le président de l’Association malienne de droits de l’Homme (AMDH), Me Moctar Mariko, exclut la nécessité d’un traitement diligent de la Cour pénale internationale sur les crimes graves commis à Bamako et Kati lors de la crise politico-sécuritaire, notamment les disparitions forcées et exécutions sommaires. Pour Me Mariko, les juges maliens ont la compétence nécessaire pour juger le « boucher » de Kati.

Le Procureur général près la Cour suprême a transmis au Président de l’Assemblée nationale sa correspondance N°285 du 18 décembre 2013 dénonçant des faits susceptibles d’être retenus contre l’ancien Président de la République Amadou Toumani TOURE dont copie jointe.L’Assemblée nationale, après examen de la dite correspondance, a mis en place une Commission Ad hoc le 1er juillet 2014 devant produire un rapport.

La concertation voulue par la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) s'ouvre sous très forte pression à Kidal. Le 1er mars dernier à Alger, les mouvements favorables à un statut particulier pour le nord du Mali ont souhaité se concerter avec leur base avant de signer le projet d'accord de paix déjà paraphé par le gouvernement malien et des groupes pro-Mali du nord. La réunion est finalement repoussée à jeudi matin

Suite à l’attentat terroriste perpétré le samedi 7 mars, au bar-restaurant La Terrasse, située dans la Rue Princesse du quartier de l’Hippodrome à Bamako, plusieurs analyses ont été développées. Certains se perdent même en conjectures, d’autres tapent à bras raccourcis et essaient d’accuser le pouvoir de «négligence».Votre journal préféré a approché un homme politique connu pour ses fines analyses pour nous livrer ses sentiments.

Au moins cinq assaillants ont utilisé deux voitures et une moto pour mener l'opération qui a causé la mort de cinq personnes, dont un Français, samedi au Mali. Le tireur aurait fait un premier repérage sur la terrasse du restaurant juste avant de déclencher la tuerie. Révélations.[EXCLUSIF] Le scénario de l'attaque terroriste qui a causé la mort de cinq personnes, dont un Français, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, à Bamako

Après une première lettre à l’attention du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, faisant cas  de ses profonds regrets suite aux récentes nominations aux Aéroports du Mali et à l’Autorité Routière, l’ancien Ministre Lanceni Balla Keita remet encore le pied dans le plat. Avec la même détermination et l’envie obstinée d’en savoir davantage, selon lui,  sur les réelles motivations du président de la république IBK

« L’histoire rattrape IBK », selon l’Aube. Le 4 juillet 2006, alors que le président Amadou Toumani Touré obtenait la signature d’un accord à Alger (Accord d’Alger pour la Restauration de la Paix, de la Sécurité et du développement dans la région de Kidal) pour apaiser le pays, dans son septentrion, le président de l’Assemblée nationale de l’époque, et farouche opposant, Ibrahim Boubacar Kéita brandissait l’arme de la contestation

« L’histoire rattrape IBK », selon l’Aube. Le 4 juillet 2006, alors que le président Amadou Toumani Touré obtenait la signature d’un accord à Alger (Accord d’Alger pour la Restauration de la Paix, de la Sécurité et du développement dans la région de Kidal) pour apaiser le pays, dans son septentrion, le président de l’Assemblée nationale de l’époque, et farouche opposant, Ibrahim Boubacar Kéita brandissait l’arme de la contestation

L’on se souvient encore des propos pour un Mali et indivisible de l’homme fort des Ifogas, mais l’amenokal Mohamed Ag Intallah vient de revenir sur ses propos. Suivez plutôt l’intégralité de son intervention.L’Amenokal des ifoghas mot pour mot : «Il m’a appelé (Serge Daniel de RFI) pour me poser des questions  sur la tournée dans la région de Kidal que nous sommes en train d’effectuer, subitement il m’a posé la question, est ce que vous

Après l’attaque meurtrière survenue dans la nuit de vendredi à samedi dans un bar-restaurant de Bamako, une fusillade qui a fait cinq morts - trois Malien, un Français et un Blege -, les services de sécurité relate avoir fait la découverte d’un camp d’entraînement dans la périphérie de la capitale, quelques jours avant les faits. Un lien avec l'attentat n’est pas exclu, selon les autorités maliennes.

 


Le Premier ministre malien Modibo Keïta, a effectué une visite à Gao dans le nord du Mali où il était porteur d’un message de réconfort du président malien à la communauté arabe de cette ville suite au lynchage à mort de deux membres de leur communauté, présumés auteurs d’un attentat terroriste, selon un communiqué de la Mission multidimentionnelle intégré des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Les leaders des groupes rebelles du Nord du Mali, des chefs traditionnels et des représentants de la société civile locale se réunissent cette semaine à Kidal pour décider, ou non, de parapher le pré-accord de paix conclu le 1er mars à Alger.C'est une réunion cruciale pour l'avenir du Mali. Mercredi 11 mars débutera à Kidal, fief des rebelles touaregs, une grande assemblée des groupes armés de la Coordination

Sans preuves Mme Gbagbo, Dogbo Blé et Vagba prennent 20 ans de prisonLundi, il s’est passé quelque chose de peu ordinaire à Gao: Yero lui-même dissuadait les Arabes de cette mesure et appelait la population à dépasser le meurtre de son neveu. A ses efforts, il faut ajouter ceux du gouverneur à pied d’œuvre depuis le samedi fatidique pour prévenir l’irréparable entre les communautés.Les notables arabes et Songhoy se sont aussi rencontrés

Le président du Parena, Tiébilé Dramé, était l’invité de l’émission « Débat politique » de la radio Klédu, le jeudi dernier.A l’occasion, Tiébilé s’est prononcé sur plusieurs sujets de l’actualité brulante, notamment l’Accord d’Alger et le retour à Bamako du Président ATT. Un retour officiellement demandé par un groupe d’associations et de mouvements.Selon le président du Parena (parti de l’opposition) « ATT est certes ancien président

Le président du Parena, Tiébilé Dramé, était l’invité de l’émission « Débat politique » de la radio Klédu, le jeudi dernier.A l’occasion, Tiébilé s’est prononcé sur plusieurs sujets de l’actualité brulante, notamment l’Accord d’Alger et le retour à Bamako du Président ATT. Un retour officiellement demandé par un groupe d’associations et de mouvements.Selon le président du Parena (parti de l’opposition) « ATT est certes ancien président

Il n'y a "pas d'autre choix" pour les rebelles du nord du Mali que de signer l'accord de paix d'Alger, a estimé le chef de la mission de l'Onu au Mali (Minusma) Mongi Hamdi, dans des propos diffusés lundi par la télévision publique nigérienne."Il n'y a pas d'autre choix, d'autre option que de s'inscrire dans la logique de paix, dans la logique de cet accord", a déclaré le chef de la Minusma, après avoir rencontré le président nigérien Mahamadou Issoufou

Sur invitation du mouvement politico-religieux Sabati 2012, Me Mohamed Ali Bathitly a expliqué en langue Bambara aux membres de ce regroupement le contenu du projet d’Accord pour la paix au Mali. Le conférencier était invité en tant que Président de l’Association Pour le Mali (APM).La rencontre a également enregistré la présence de l’Imam Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali.



Bamako / Genève (CICR) – La situation reste tendue au nord du Mali où des attaques ont encore eu lieu ce week-end à Kidal. La violence n’a pas non plus épargné Bamako. Dans la région de Tabankort, qui a été frappée par les combats entre groupes armés entre la fin janvier et le début février, de nombreuses familles, dont des enfants et des femmes, ont été contraintes de quitter leurs foyers pour trouver refuge dans des endroits plus

Après l’exécution de deux jeunes Arabes brulés vifs samedi dernier à Gao sur de fausses informations les désignant comme des poseurs de bombes contre la police à Gao et pour calmer les ardeurs des populations arabes, le général El hadj Gamou et Lamharé sont à Gao depuis hier.Après s’être trompée de cible, la population de Gao aurait tué à la place des vrais auteurs d’attentat contre la police à Gao, deux enfants âgés

Les Forces Armées Maliennes (FAMA) ont organisé une opération conjointe de 45 jours avec l’armée mauritanienne et la force Barkhane.Elle se déroule dans la zone allant de la forêt wagadou à 70 km de la frontière mauritanienne jusqu’à Labezanga à la frontière nigérienne, selon le Colonel Boureima Haïdara, commandant le théâtre l’opération Maliba.L’opération baptisée Zekene rentre dans le cadre du projet de lutte contre le terrorisme

Pour la première fois depuis les événements survenus dans la nuit de vendredi à samedi à Bamako, le président Ibrahim Boubacar Keïta s'est exprimé ce dimanche 8 mars au soir, devant la presse, à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Le chef de l'Etat malien a condamné l'attaque meurtrière qui a frappé les clients de l'établissement La Terrasse, dans le quartier de l'Hippodrome. Trois Maliens

Pour la première fois depuis les événements survenus dans la nuit de vendredi à samedi à Bamako, le président Ibrahim Boubacar Keïta s'est exprimé ce dimanche 8 mars au soir, devant la presse, à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Le chef de l'Etat malien a condamné l'attaque meurtrière qui a frappé les clients de l'établissement La Terrasse, dans le quartier de l'Hippodrome. Trois Maliens

C’est devant l’ensemble des forces vives de la Nation, Société Civile, Majorité et Opposition réunies que le Premier ministre Modibo Keita a commenté les Accords de paix et de réconciliation, paraphé le 1er Mars 2015 à Alger entre l’Etat malien et les Groupes armés rebelles.Ses propos qui avaient l’allure d’une plaidoirie prodomo, ont fini par  convaincre plus d’un sur la volonté du Gouvernement d’aller vers une paix durable.

Les partis politiques de l’opposition démocratique et républicaine malienne, réunis le jeudi 5 mars 2015 au siège de l’URD ;Après une analyse approfondie du document intitulé «Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger" paraphé par le Gouvernement et une des parties au processus d’Alger, ainsi que la Médiation présidée par l'Algérie Saluant le combat inlassable du peuple malien pour la liberté

Selon les habitués de la rue « Bla-bla » de l’Hippodrome, la scène de l’attentat sortait tout droit d’un film hollywoodien. Le vendredi soir, comme d’habitude, « La terrasse », un bar-restaurant, avait fait le plein. Entre minuit et une heure du matin, un individu armé jusqu’aux dents, fait irruption sur les lieux. Après avoir jeté des grenades, il a visé les expatriés en tirant des rafales d’arme automatique. Il est redescendu pour monter à bord

Les deux hommes étaient connus de tous à Gao, mais pas en tant que terroristes. Ils venaient chaque fois manger dans un restaurant au 5e quartier de Gao non loin du fleuve. Ils, ce sont deux arabes du quartier Sossokoïra.Tout se passait bien jusque-là. Mais aujourd’hui, au lendemain d’une fusillade à Bamako, les deux jeunes ont décidé de frapper aussi la cité des Askia. Et ce sont les policiers qui étaient visés.

Des tirs de roquette ont fait trois morts dimanche, au lendemain d'un attentat meurtrier à Bamako, la capitale. Au moins deux civils et un casque bleu auraient été tués dimanche, dans le nord-est du Mali, par des tirs de roquettes visant un camp de l'ONU à Kidal, bastion de la rébellion, a indiqué à l'AFP une source sécuritaire des Nations unies. Un notable de Kidal et une source au sein de la Mission de l'ONU

L’ONU a annoncé vendredi la nomination du général danois Michael Lollesgaard pour commander les Casques bleus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).Il succédera au général rwandais Jean-Bosco Kazura, qui avait été nommé en juin 2013 et a terminé son mandat mi-décembre 2014, précise un communiqué de l’ONU.Le général Lollesgaard a trente ans d’expérience militaire au Danemark

L’ONU a annoncé vendredi la nomination du général danois Michael Lollesgaard pour commander les Casques bleus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).Il succédera au général rwandais Jean-Bosco Kazura, qui avait été nommé en juin 2013 et a terminé son mandat mi-décembre 2014, précise un communiqué de l’ONU.Le général Lollesgaard a trente ans d’expérience militaire au Danemark

Le jeudi 05 mars 2015, le Département de la Défense et des Anciens Combattants a tenu une séance d’information sur l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.Cette séance d’informations a regroupé l’Inspecteur Général des Armées et Services, le Chef d’Etat-major Général des Armées, les Chefs d’Etat-major et Directeurs de Services et les membres de Cabinet du Département.

 


Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a salué vendredi l’accord sur le Mali conclu à Alger le 1er mars et a demandé aux groupes rebelles du Nord de le parapher. Dans un communiqué, M. Ban note "qu’une paix durable requiert la volonté politique et l’engagement personnel de toutes les parties maliennes".Il "encourage la coalition de groupes armés à parapher le projet d’accord".M. Ban "appelle toutes les parties

Nos organisations [1] ont déposé ce jour, auprès du doyen des juges d’instruction du Tribunal de première instance de la Commune III de Bamako, une plainte avec constitution de partie civile au nom de 33 victimes de crimes internationaux commis lors de l’occupation de Tombouctou et sa région par les groupes armés, en 2012 et 2013. Cette plainte vise 15 auteurs présumés de crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Cinq personnes dont un Français et un Belge ont été abattues dans la nuit de vendredi à samedi par un commando armé qui a attaqué un restaurant d’une rue très animée de Bamako, a-t-on appris auprès de la police et d’une source hospitalière."C’est une attaque terroriste, même si nous attendons des précisions. Selon un bilan provisoire, il y a quatre morts: un Français, un Belge et deux Maliens", a déclaré sur place

S’inspirant des recommandations des sondages d'opinion précédents, le directeur de l'institut de sondage Guisse, Sidiki Guido, oriente les prévisions sur des conseils au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, et au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé.C’est presqu’une nouveauté. Le sondeur s’adresse d’abord à Soumaïla Cissé, un an et demi après qu’il soit devenu le chef  « naturel » de l’opposition à la suite

S’inspirant des recommandations des sondages d'opinion précédents, le directeur de l'institut de sondage Guisse, Sidiki Guido, oriente les prévisions sur des conseils au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, et au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé.C’est presqu’une nouveauté. Le sondeur s’adresse d’abord à Soumaïla Cissé, un an et demi après qu’il soit devenu le chef  « naturel » de l’opposition à la suite

« Celui qui n’a pas traversé l’autre rive, ne doit pas se moquer de celui qui se noie ». Ce proverbe africain sonne comme une véritable leçon de morale pour le président Ibrahim Boubacar Kéita.En juillet 2006, IBK, alors leader du Rpm et président de l’Assemblée nationale, déclarait une guerre fratricide au président Amadou Toumani Touré à cause de l’Accord d’Alger du 04 juillet. Sous sa signature, le Rpm en appelait même

Transféré de Manantali à Bamako en début de semaine, le capitaine-général Amadou Haya Sanogo a comparu devant le juge, notamment en ce qui concerne sa demande de liberté provisoire finalement rejetée par le tribunal. Il devra donc retourner dans sa cellule où il risque de séjourner encore un bon moment avant de pouvoir comparaître devant la Cour d’assises.On a beaucoup épilogué sur la présence du chef putschiste à Bamako

De l’artillerie lourde, des fusils d’assaut, des grenades offensives, et autres explosives… Des exemplaires de Coran… Un comité de crise désormais installé.Puisque située non loin du domicile du président de la République, la découverte de cette importante cache d’armes ce mardi 02 mars à Samanko, suscite désormais  de nombreux commentaires.Selon toute évidence, les services de renseignements maliens avaient le bon tuyau.

Mali : report des élections communales  (Xinhuanet,06/03/2015)
Le report des élections communales et régionales a été annoncé jeudi lors d’une rencontre entre le cadre de concertation des partis politiques et le ministre malien de l’Administration et de la Décentralisation, a-t-on appris de source officielle.A l’issue de cette rencontre, d’un commun accord, les deux parties ont "décidé de tenir les élections communales et régionales au plus tard le 15 octobre 2015".
Les partis politiques membres de l’opposition

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique fiscale et en vue de faire de la fiscalité un instrument apte à mobiliser de façon optimale, des ressources nécessaires à la couverture des charges publiques, à promouvoir la croissance économique, à améliorer le climat des affaires et à protéger la santé de la population, le gouvernement a adopté le décret n°2012-278/P-RM du 13 juin 2012 fixant les taux de l’Impôt spécial

En un mot : Moussa Mara, le nouvel opposant  (L'indicateur du Renouveau,05/03/2015)
Jusqu’à quand l’ex-Premier ministre Moussa Mara allait se réserver ? Le début de réponse à cette question a été obtenu le 23 févier 2015 à l’occasion de son premier meeting depuis son départ de la Primature.« Nous ne comprenons pas pourquoi le pouvoir se refuse d’aller à un débat franc et constructif avec toutes les Forces vives de la nation sur cette question (les pourparlers d’Alger, Ndlr). Nous sommes tous les enfants de ce pays

En un mot : Moussa Mara, le nouvel opposant  (L'indicateur du Renouveau,05/03/2015)
Jusqu’à quand l’ex-Premier ministre Moussa Mara allait se réserver ? Le début de réponse à cette question a été obtenu le 23 févier 2015 à l’occasion de son premier meeting depuis son départ de la Primature.« Nous ne comprenons pas pourquoi le pouvoir se refuse d’aller à un débat franc et constructif avec toutes les Forces vives de la nation sur cette question (les pourparlers d’Alger, Ndlr). Nous sommes tous les enfants de ce pays

Plus que jamais, on continuera de gloser sur l’état de santé du plus grand parti politique du Mali démocratique, l’Adema-Pasj. En vingt ans d’exercice démocratique, le génie des Carpates a connu les avatars les plus insoupçonnés, allant du somptueux pinacle doré à l’article de la mort auquel semble le vouer bien d’analystes politiques contemporains. Et si cette dernière posture, par malice, compte plus pour du leurre

Seydou Keita, l’emblématique milieu offensif du Mali, n’a pas encore annoncé officiellement sa retraite internationale. Cette éventualité se dessine tout de même au fil du temps. Et à plus forte raison encore depuis l’élimination des Aigles du Mali à la Can 2015.C’était une incongruité de gommer le nom de Seydou Keita, sur une feuille de match des Aigles du Mali, l’équipe sera sans âme. Les dirigeants maliens peuvent dès à présent

Kidal : L’accord de paix déchire les héritiers d’Intallah  (L'indicateur du Renouveau,05/03/2015)
Pour défier son frère chef Amenokal, l’ancien député Alghabass Ag Intallah vient de faire une entrée fracassante à Kidal, ce qui a provoqué une véritable crise de confiance entre les héritiers de feu Intallah Ag Attaher qui se trouvent désormais en position de faiblesse.Le débat est loin de connaître son épilogue sur l’intégrité du pays et le document paraphé le dimanche est venu rajouter à une atmosphère déjà délétère entre les enfants

Les autorités maliennes viennent de consentir un immense effort pour remettre la Grande muette sur pied, à travers l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi d’orientation et de programmation militaire. En effet, il s’agit d’un investissement de plus de 1 230 milliards FCFA pour l’armée sur une période de 5 ans. Ce texte a été adopté à l’unanimité par les députés, opposition et majorité confondues. Il était défendu par le ministre de la Défense

Les partenaires de notre pays saluent tous l’acte posé en faveur de la paix et de la réconciliation. Rencontre avec les diplomatesComme à l’accoutumée, le chef de la diplomatie malienne a rencontré les responsables des représentations diplomatiques et des organisations internationales accréditées dans notre pays pour partager avec eux les résultats obtenus après chaque étape des négociations menées dans le cadre

Comme il l’avait promis après le sacre des Aiglonnets à la 11è édition de la CAN des cadets, Niger 2015, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a reçu hier au palais de Koulouba les nouveaux champions d’Afrique et leur staff technique. La cérémonie de réception s’est déroulée en présence du Premier ministre, Modibo Keïta, des membres du gouvernement dont le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo

Comme il l’avait promis après le sacre des Aiglonnets à la 11è édition de la CAN des cadets, Niger 2015, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a reçu hier au palais de Koulouba les nouveaux champions d’Afrique et leur staff technique. La cérémonie de réception s’est déroulée en présence du Premier ministre, Modibo Keïta, des membres du gouvernement dont le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo

Les responsables du bureau exécutif du Mouvement Sabati 2012 avec à sa tête le président Moussa Boubacar Bah étaient face à la presse depuis son siège sis à l’ONG El Farouk. Objectif, échanger avec les hommes de médias sur un certain nombre de sujets d’intérêt national notamment sa position sur la crise au nord Mali, sa position sur le projet de loi concernant le genre, les propos tenus lors de son forum national sur la gouvernance

Il existe une sorte de rhétorique qu’entendent les responsables politiques et étatiques maliens lorsqu’ils viennent à la rencontre des maliens de France. Celle-ci concerne la fameuse et éternelle question de l’accueil et du traitement des demandes de passeports, carte d’identité consulaire et autres document administratifs. Difficile d’échapper aux interpellations de leurs hôtes qui ne sont jamais contents de leurs relations

Un véhicule du MNLA a sauté le lundi 2 mars 2015 sur une mine à Kidal faisant 3 morts et 3 blessés. Les faits se sont produits à 20 km de la ville. Pour l’heure aucune précision n’a été donnée sur les personnes qui ont posé cet engin.KOUTIALA Les jeunes s’impliquent dans la lutte contre l’insécurité routière Les jeunes s’impliquent dans la lutte contre l’insécurité routière à Koutiala. Ils viennent d’offrir 10 ralentisseurs

Incapables d’imposer leur volonté aux populations sous occupation, les séparatistes versent dans le harcèlement et la privatisation de libertés. A Ber, Ménaka et Kidal, le calvaire des populations est amplifié depuis le paraphe du document d’accord le dimanche dernier à Alger.C’est une nouvelle forme de harcèlement psychologique que développent les éléments de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA)

Cet appui, outre d’améliorer les infrastructures et les équipements, va permettre de renforcer les capacités des formateurs. L’engagement du Japon à soutenir notre pays dans sa politique de développement durable se manifeste par des actions discrètes mais de haute portée. Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, et l’ambassadeur du Japon dans notre pays

La Cour constitutionnelle a un nouveau président. Il s’agit de Mme Manassa Danioko, magistrat émérite qui faisait déjà partie des membres sortants de l’institution. Réunie jeudi dernier, les conseillers de la Cour renouvelée l’ont élue comme président. Elle est avec Mme Fatoumata Diall, les deux femmes et les seuls membres reconduits du mandat précédent.Les nouveaux conseillers ont été nommés suivant le décret n°2015 0031/ PRM

La Cour constitutionnelle a un nouveau président. Il s’agit de Mme Manassa Danioko, magistrat émérite qui faisait déjà partie des membres sortants de l’institution. Réunie jeudi dernier, les conseillers de la Cour renouvelée l’ont élue comme président. Elle est avec Mme Fatoumata Diall, les deux femmes et les seuls membres reconduits du mandat précédent.Les nouveaux conseillers ont été nommés suivant le décret n°2015 0031/ PRM

Le suspect sera jugé, probablement au mois de juin prochain… En attendant, les diplomates accrédités à Bamako suivent de près le dossier. Toute chose que n’apprécie guère le Procureur Daniel Téssougué.C’est, du moins, la révélation faite par le Confrère JeuneAfrique.com à la date du 26 Février dernier.Citant une source judiciaire proche du dossier, le confrère note en effet que «le procès d’Amadou Haya Sanogo et de plusieurs

Le Conseil des Ministres de ce mercredi 25 février a au titre de la Primature procédé à la nomination d’un nouveau Directeur Administratif et Financier (DAF). Celui qui prendra désormais les rênes des finances de la belle cité de la berge du Djoliba, s’appelle, Aboubacar Diakalou Camara, Inspecteur des Finances de son état.L’engagement du Premier Ministre, Modibo Keita à faire revêtir la Primature d’un nouveau boubou

Accord d’Alger : Le gouvernement s’explique à la presse  (L'indicateur du Renouveau,03/03/2015)
La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) parapherait aujourd’hui ou au maximum dans deux semaines le projet d’accord de paix issu des pourparlers d’Alger, paraphé dimanche par les autres parties prenantes au processus. C’est ce qui ressort d’une conférence de presse animée hier par la délégation gouvernementale composée des ministres des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, de la Réconciliation nationale

En vue de manifester leur ras-le-bol, les travailleurs du PMU-Mali comprenant les permanents, revendeurs, agents de traitement et les vacataires ont observé une cessation de travail le mardi 18 aout 2009. S’ils ont aujourd’hui repris du service, leurs doléances restent cependant d’actualité comme l’atteste le remue-ménage désormais perceptible et consécutif à la nomination d’un nouveau PDG. Mais au fait, que veulent- ils ?

 


Les travaux du comité mixte de suivi de l’accord de coopération militaire entre l’Algérie et le Mali ont démarré dimanche. La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens combattants, le général Mamadou Lamine Ballo. C’était dans la salle de conférence du département en présence du chef d’Etat major général des armées, le général Mahamane Touré

Les cadets maliens ont battu l’Afrique du Sud aujourd’hui 2-0 lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations U17; ils remportent ainsi leur premier trophée.Il faut rappeler que le Mali (la génération de Seydou Keita) a joué la finale de la même compétition en 1997 contre l’Egypte et l’a perdu. La CAN U17 2015 a été la bonne pour les cadets maliens.

Les cadets maliens ont battu l’Afrique du Sud aujourd’hui 2-0 lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations U17; ils remportent ainsi leur premier trophée.Il faut rappeler que le Mali (la génération de Seydou Keita) a joué la finale de la même compétition en 1997 contre l’Egypte et l’a perdu. La CAN U17 2015 a été la bonne pour les cadets maliens.

Alors que certains commencent déjà à se satisfaire de la signature imminente d’un accord de paix, le Collectif de ressortissants du Nord (Coren), botte en touche le document, estimant que la tentative de reconnaissance de l’Azawad est la pomme de discorde.Dans un communiqué en date du 28 février 2015 et signé de son président, l’ancien ministre Malick Alhousseyni, le Collectif des ressortissants du Nord du Mali (Coren)

Suite au paraphe de l’accord par le gouvernement et la rencontre entre le Premier ministre et les parties politiques et la société civile, le dimanche matin, l’ancien Premier ministre Soumana Sako nous a fait parvenir sa réaction que nous vous livrons en exclusivité.De l’Accord issu des pourparlers d’Alger.Ni la CNAS-Faso Hèrè, ni les autres membres de l’Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise (ADPS) n’ont été conviés

«Nous demandons à Ibrahim Boubacar Kéïta, réputé être un homme d’Etat, de créer les conditions du retour, dans un bref délai, au bercail du Président Amadou Toumani Touré». Tel est le cri du cœur exprimé par l’Association Citoyenne de Soutien à ATT, regroupant les héritiers politiques de l’ancien locataire du Palais de Koulouba, le samedi 28 février 2015 à la Maison de la presse de Bamako Eparpillés

Les spectacles dégradants d’enfants mal vêtus, sans chaussures et occupant les voies et places publiques à la recherche d’argent doit interpeller tous, particulièrement les parents, les éducateurs, les responsables administratifs, les communautaires et les religieux. C’est dans ce cadre que la Coalition Malienne des Droits de l’Enfant (COMADE) a organisé une journée d’information et d’échange avec les enfants mendiants

Les spectacles dégradants d’enfants mal vêtus, sans chaussures et occupant les voies et places publiques à la recherche d’argent doit interpeller tous, particulièrement les parents, les éducateurs, les responsables administratifs, les communautaires et les religieux. C’est dans ce cadre que la Coalition Malienne des Droits de l’Enfant (COMADE) a organisé une journée d’information et d’échange avec les enfants mendiants

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (Cma), composée du Mouvement National de Libération de l’Azawad (Mnla), du Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad (Hcua) et du Mouvement Arabe de l’Azawad (Maa) pro-Azawad, annonce qu’elle ne paraphera pas l’accord de paix proposé par la médiation. Cette énième position de cette coordination constitue un point d’échauffement pour le Groupe d’Autodéfense Touareg

Depuis son éviction de la primature, l'un des futurs prétendants à la présidence de la République ne chôme pas. Il est presque présent à toutes les rencontres de l'intérieur que de la capitale. D'où sa présence en 5ème région pour participer à Djinna Dogon à Koro et présider la nuit de l'homme de l'année de radio jamana édition 2014 à Mopti.Il ne s’agit pas d’être un super homme, un richard, un hors classe pour être président d’un pays

Depuis son éviction de la primature, l'un des futurs prétendants à la présidence de la République ne chôme pas. Il est presque présent à toutes les rencontres de l'intérieur que de la capitale. D'où sa présence en 5ème région pour participer à Djinna Dogon à Koro et présider la nuit de l'homme de l'année de radio jamana édition 2014 à Mopti.Il ne s’agit pas d’être un super homme, un richard, un hors classe pour être président d’un pays

Depuis quelques jours, des supputations vont bon train sur la mort de Maman ATT. Que la terre lui soit légère ! En effet, avec le refus d'ATT de venir pour les funérailles, IBK n'a pas daigné faire le déplacement mais a envoyé une délégation.Quelques soient les circonstances, selon certains ATT ne devait pas refuser d’assister aux obsèques de sa mère adoptive. Ce fut effectif, il a peut-être ses raisons, alors arrêtons les discrédits.

La médiation algérienne aux pourparlers de paix sur le Mali a présenté aux parties un nouveau projet d'accord, accueilli favorablement par le camp gouvernemental, mais avec réserves par la rébellion du nord du pays, a appris vendredi l'AFP auprès des intéressés.Dans un souci d'équilibre entre les exigences contradictoires de souveraineté et d'autonomie, ce texte de 30 pages, comprenant trois annexes

Au Mali, les Nations unies veulent faire la lumière sur ce qui s'est passé le 27 janvier dernier à Gao. Une manifestation contre la Minusma, la mission onusienne dans le pays, avait dégénéré et trois personnes avaient été tuées. Une équipe d'experts indépendants, mandatés par les Nations unies, vient de passer une semaine au Mali pour mener son enquête.Lorsque les manifestants tentent de pénétrer dans le siège

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la médiation internationale conduite par Ramtane Lamamra a remis aux mouvements armés du Nord et au gouvernement de Mali : Ce que dit l’accord de paixBamako un texte final d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Si des amendements peuvent encore être faits, c’est l’aboutissement de sept mois de négociations. Un partage des richessesLa proposition d’accord

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la médiation internationale conduite par Ramtane Lamamra a remis aux mouvements armés du Nord et au gouvernement de Mali : Ce que dit l’accord de paixBamako un texte final d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Si des amendements peuvent encore être faits, c’est l’aboutissement de sept mois de négociations. Un partage des richessesLa proposition d’accord

Procès en vue pour Sanogo  (Jeune Afrique,27/02/2015)
Attendu depuis des mois, le procès d'Amadou Haya Sanogo et de plusieurs autres membres de l'ex-junte malienne pourrait se tenir prochainement. "Peut-être en juin", estime une source judiciaire proche du dossier. L'instruction menée par le juge Karembe est close.Les faits remontent à 2012. Quelques jours après le putsch des hommes de Kati, un contre-coup d'État mené par les Bérets rouges fidèles à Amadou Toumani

Décidemment, l’insécurité revêt différentes formes au Mali et n’épargne pas le président de la République en personne. Mais il ne s’agit là que de la résultante de l’impunité. Puisque «Ya foyi», alors … ! La signature apposée sur le Décret présidentiel N°2014 – 0003 P-RM du 06 Janvier 2014 portant avancement de grade dans le corps des Commissaires de police n’est pas censée être celle du président de la République.

Après avoir invité le président de la République à surseoir à son projet de traduire en justice le président déchu Amadou Toumani Touré, l’Association des citoyens pour le soutien à Amadou Toumani Touré (ACS-ATT), organise ce matin, à Bamako, une rencontre sur le processus de retour de l’ancien président. Selon l’ACS-ATT, l’idée de poursuivre l’ancien président rime mal avec le processus de réconciliation enclenché par les Maliens.

Les « Musulmans » ont piégé IBK et du coup, est pris tel qui croyait prendre. Avec leur soutien à son élection, il avait deux choix pas plus : devenir une marionnette entre leurs mains pour lancer les bases de l’Etat islamique du genre 2012 ou alors les « trahir » et leur donner la « légitimité » pour agir eux-mêmes à construire un Etat islamique. L’impopularité patente du régime est considérée comme un engrais fertiliseur 

On connait l’affiche de la finale de la CAN U17, Niger 2015. L’apothéose de cette 11è édition du Champion d’Afrique cadet opposera dimanche prochain le Mali à l’Afrique du Sud. Les Aiglonnets ont obtenu leur qualification jeudi après le succès 2-1 devant le Mali.Dans un stade Seyni Kountché de Niamey encore dégarni comme depuis l’entame du tournoi, le Mali est le premier à se créer des occasions. Mais la frappe

On connait l’affiche de la finale de la CAN U17, Niger 2015. L’apothéose de cette 11è édition du Champion d’Afrique cadet opposera dimanche prochain le Mali à l’Afrique du Sud. Les Aiglonnets ont obtenu leur qualification jeudi après le succès 2-1 devant le Mali.Dans un stade Seyni Kountché de Niamey encore dégarni comme depuis l’entame du tournoi, le Mali est le premier à se créer des occasions. Mais la frappe

Elu président de la République en 2013, Ibrahim Boubacar Keïta ne dirige plus le Rassemblement pour le Mali (RPM), principal parti politique malien. Plusieurs membres de cette formation se battent actuellement pour le contrôle de la présidence du parti. Parmi eux, deux ministres très en vue de l'actuel gouvernement.Le premier s’appelle Abdoulaye Idrissa Maïga, il est le très efficace ministre malien de l’Administration

Elu président de la République en 2013, Ibrahim Boubacar Keïta ne dirige plus le Rassemblement pour le Mali (RPM), principal parti politique malien. Plusieurs membres de cette formation se battent actuellement pour le contrôle de la présidence du parti. Parmi eux, deux ministres très en vue de l'actuel gouvernement.Le premier s’appelle Abdoulaye Idrissa Maïga, il est le très efficace ministre malien de l’Administration

Le parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) a organisé une conférence de presse, le Mercredi 25 Février 2015 au siège du parti, afin d’éclairer la lanterne des journalistes sur le statut conféré à l’opposition, la loi de programmation militaire et surtout les élections municipales que le gouvernement compte organiser. Le président du parti Oumar Mariko a dénoncé moult maux

Après son forum national sous le thème «le Mouvement Sabati 2012 à l’horizon 2020 : Bilan-perspectives-Orientations», les responsables du mouvement ont rencontré la presse pour échanger sur ses orientations et les sujets brûlants de la nation. C’était hier à l’Organisation El Farouk (A.C.I 2000).Dans son allocution, le président Boubacar Bah, a levé tout l’équivoque sur les orientations futures du Mouvement. Selon lui, le mouvement

Pour éclairer la lanterne de l’opinion publique sur l’état des anciens véhicules de service de l’Assemblée nationale proposés à la reforme, le chef de garage de l’hémicycle, Moussa Tangara, a effectué, avec les hommes de média, une visite de terrain. Il ressort de cette visite que sur les 25 véhicules 4×4 de type Prado envoyés au garage, seulement 8 sont en service actuellement, les 17 restants sont stationnés au sein de l’entreprise

C’est dans une interview à l’AFP, mercredi, que le nouveau chef coutumier du bastion touareg de l'extrême nord-est du Mali, a révélé sa position.Pas question d'indépendance ou d'autonomie du nord du pays pour Mohamed Ag Intalla qui a succédé en décembre à son père comme Amenokal (chef élu par les sages) de l'Adrar des Ifoghas, après le décès de celui-ci.Intalla suggère plutôt que Kidal devienne la capitale du Mali.

Le ministre de la culture,  Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo,  a lancé le mardi  le redémarrage des travaux de réhabilitation des mausolées détruits pendant la crise. Elle était accompagnée par les partenaires techniques et financiers notamment le représentant de l’UNESCO, Lazare Eloundou.  La rencontre avec les familles gardiennes des mausolées a été la dernière étape de sa visite. Le directeur national du patrimoine affirme

L’évolution des pourparlers a pris une tournure allant dans le bon sens la semaine dernière travers deux grands points marqués par la délégation conduite par le Ministre Diop.Depuis le départ de la délégation gouvernementale pour la capitale Algérienne les voix ne cessaient de s’élever pour les mettre en garde. Cette forte pression a certainement joué un grand rôle dans la conduite des négociations.Après une semaine de tergiversation

L’évolution des pourparlers a pris une tournure allant dans le bon sens la semaine dernière travers deux grands points marqués par la délégation conduite par le Ministre Diop.Depuis le départ de la délégation gouvernementale pour la capitale Algérienne les voix ne cessaient de s’élever pour les mettre en garde. Cette forte pression a certainement joué un grand rôle dans la conduite des négociations.Après une semaine de tergiversation

En un mot : Le retour raté d’ATT  (L'indicateur du Renouveau,25/02/2015)
De sources concordantes, le président ATT avait failli effectuer un retour dans son Mali natal. C’était le week-end dernier à l’occasion du décès de sa mère samedi dernier à Mopti. Le président IBK aurait envoyé son avion de commandement à Dakar pour conduire l’ancien président de la République et une partie de sa famille dans la Venise malienne pour les funérailles.L’ancien président aurait finalement décliné l’offre, mais ses proches

Annoncées un instant pour le 26 avril prochain, les élections communales et régionales sont en passe d’être reportées à une date ultérieure. C’est la recommandation faite par les partis hier mardi au Grand Hôtel de Bamako lors de la réunion du cadre de concertation entre les représentants des partis politiques et le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et la Délégation générale aux élections.



L’Egypte est le pays arabe le plus peuplé, dirigé par le Général Abdel Fattah al-Sissi après avoir pris le pouvoir alors dirigé par Mohamed Morsi issu de la confrérie des Frères musulmans. C’est dans ce pays où l’enlèvement et l’exécution par décapitation de 21 chrétiens coptes ont été revendiqués par des membres de l’Etat Islamique (EI) basés en Libye. En représailles les avions de combat égyptiens ont bombardé

L’honorable Oumou Simbo Keita n’est plus. L’assemblée nationale est en deuil. La députée élue en commune V du district de Bamako est décédée ce mardi 24 février 2015 vers 15 heures. Elle était membre influente de la famille du parti présidentiel? le RPM . Nous y reviendrons.

Nord du Mali : Une multiplication des braquages à Kidal  (L'indicateur du Renouveau,25/02/2015)
Après la signature du cessez-le-feu, les combattants de la coordination des mouvements armés du Nord (CMA) ont commencé à rejoindre leurs familles à Kidal. Par ailleurs, des braquages ont eu lieu sur les différents axes de la ville. Deux camions transportant des personnes et leurs biens ont été attaqués. Pas de perte en vies humaines, des commerçants ont été dépouillés et des motos Jakarta ont a été volés.

Décidément l’ex chef de la junte de Kati, le tristement célèbre capitaine (général) Amadou Aya Sanogo, ne digère pas son transfert de Sélingué à Manantali.Depuis quelques semaines, une vaste campagne est déroulée par ses avocats que dénoncent ses conditions de détention à Manantali. Aussi, les défenseurs de Sanogo font état de bastonnade qu’il aurait reçu de la part d’un officier de gendarmerie…aussi, le détenu

Décidément l’ex chef de la junte de Kati, le tristement célèbre capitaine (général) Amadou Aya Sanogo, ne digère pas son transfert de Sélingué à Manantali.Depuis quelques semaines, une vaste campagne est déroulée par ses avocats que dénoncent ses conditions de détention à Manantali. Aussi, les défenseurs de Sanogo font état de bastonnade qu’il aurait reçu de la part d’un officier de gendarmerie…aussi, le détenu

La Coalition des associations des amis et sympathisants de l’ancien président de la République du Mali a décidé de rompre avec le silence. Désormais le combat se fera à visage découvert. Ce sont les mouvements de jeunes et femmes, appuyés par des associations à travers le pays, réunis au sein de cette coalition qui ont décidé d’agir et d’œuvrer dans le but de créer des conditions permettant le retour de l’ancien président Amadou

A peine nommé, le tout nouveau ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra a procédé à des nominations au sein de certains services stratégiques de son département.Ces récentes nominations opérées par le nouveau locataire de l’Hôtel de Finances a provoqué une vive polémique. Le cas le plus bruyant est celui de l’ancien Directeur général du Trésor, Boubacar Ben Bouillé qui est l’homonyme

La triste nouvelle est tombée avant-hier samedi, 21 février : Mme Touré Gogo Molobaly, mère du président Amadou Toumani Touré, est décédée, à Mopti, à l’âge de 95 ansMaman Molobaly a été tout pour ATT. En effet, le petit Amadou a perdu très tôt sa mère. Et c’est Molobaly qui l’éleva, comme son propre enfant. En retour, ATT a toujours eu une affection très particulière pour cette dame que tout Mopti apprécie pour sa gentillesse

29 véhicules 4x4 Prado disparus comme une aiguille dans une botte de foin. C’est l’affaire qui défraie la chronique  au Mali où l’on enchaine des affaires d’achats inexplicables de matériels roulants comme c’est le cas avec l’achat récent de 55 véhicules tout terrain.  Les véhicules dont on a perdu les traces,  sont d’anciens 4x4  Toyota Prado toujours en bon état.Personne à priori n’est en mesure de dire où sont passés ces véhicules actuellement

En difficulté sur le terrain depuis l’offensive menée par les groupes d’autodéfense, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a décidé de verser dans la délation parce que le passage triomphal d’une délégation malienne en Europe lui a fait perdre le sommeil et à ses soutiens tapis en Occident.En réponse à la tournée de sensibilisation en Europe d’une délégation malienne composée de leaders religieux, de la société

Le Gouvernement du Mali et les groupes armés rebelles du Nord sont à Alger pour le 5e round des pourparlers inter maliens pour la paix et la sécurité. Le Peuple Malien dans sa diversité culturelle et confessionnelle prie  à l’unisson pour que ce 5e round soit le dernier et l’ultime qui aboutisse à une paix définitive et durable.Après plusieurs mois de tergiversations, de pilotage à vue, de saupoudrage et d’errements, le gouvernement

Le Gouvernement du Mali et les groupes armés rebelles du Nord sont à Alger pour le 5e round des pourparlers inter maliens pour la paix et la sécurité. Le Peuple Malien dans sa diversité culturelle et confessionnelle prie  à l’unisson pour que ce 5e round soit le dernier et l’ultime qui aboutisse à une paix définitive et durable.Après plusieurs mois de tergiversations, de pilotage à vue, de saupoudrage et d’errements, le gouvernement

Sorti par la grande porte à la suite d’une transition houleuse, le professeur Dioncounda Traoré refait surface en prélude au prochain congrès du parti de l’abeille, prévu les 27-28 et 29 mars prochain.Un come-back qui en dit long sur les réelles intentions du « Vieux –père », adepte des crocs-en jambe politiques et passer depuis, maître dans l’art de poser des traquenards qui firent d’illustres victimes, fussent –elles des capitaines.



Le projet de loi portant statut de l’opposition politique a été adopté par les parlementaires, le jeudi 19 février 2015. L’adoption de ce projet conforte l’opposition dans son statut et marque une avancée positive dans notre processus démocratique. L’analyse de cette nouvelle donne politique avec l’honorable Me Zoumana N’Tji Doumbia, élu à Bougouni et Président du groupe parlementaire Alliance pour le Mali

En un mot : Comment Iyad prend en otage les pourparlers  (L'indicateur du Renouveau,23/02/2015)
D'IBK à Hollande, l’on reste convaincu que la signature d'un accord de paix global avec les mouvements armés est prise en otage par le leader d'Ançar Eddine, qui garde la haute main sur les affaires à Kidal.Même si du côté algérien, on tente de minimiser l’influence d’Iyad Ag Ghaly, les hésitations et les voltefaces de ses anciens amis du HCUA comme le leader Alghabass, qui jure n’avoir plus rien à voir avec son ex-chef depuis que celui-ci

9 janvier 1995- 9 janvier 2015, cela fait exactement 20 ans que le parti du Tigre, le mouvement patriotique pour le renouveau (Mpr), a été porté sur les fonts baptismaux. Et c’est pour célébrer cet anniversaire que le parti a organisé une journée de réflexion, le samedi 21 février, au Cicb.Vingt ans, c’est beaucoup dans la vie d’un parti qui a été créé dans des difficultés après la chute de Moussa Traoré. Et quand on sait que ce parti

La Loi d’Orientation et de programmation militaire annoncée par IBK dès son accession au pouvoir a été adoptée par les députés au plénière de l’Assemblée nationale du 20 février. Après son adoption par le conseil des ministres le 28 janvier dernier, cette importante loi a été adoptée par les députés à l’unanimité 129 voix pour, zéro voix contre et zéro abstention.Pour la mise en œuvre de cette loi, le Mali va consentir un énorme sacrifice

Presque trois ans après la chute du régime démocratiquement élu d’Amadou Toumani Touré (rappelons que c’est le 22 Mars 2012 qu’une mutinerie transformée en putsch dirigée par Amadou Haya Sanogo a mis fin au pouvoir du héros du 26 mars 1991) et face à l’aggravation de la crise sécuritaire du Nord du Mali, le temps est en train de donner raison à ATT sur la crise sécuritaire du Nord du Mali à savoir la négociation autour d’une table

Presque trois ans après la chute du régime démocratiquement élu d’Amadou Toumani Touré (rappelons que c’est le 22 Mars 2012 qu’une mutinerie transformée en putsch dirigée par Amadou Haya Sanogo a mis fin au pouvoir du héros du 26 mars 1991) et face à l’aggravation de la crise sécuritaire du Nord du Mali, le temps est en train de donner raison à ATT sur la crise sécuritaire du Nord du Mali à savoir la négociation autour d’une table

Bagarre au consulat du Mali à Paris  (Autres presses,21/02/2015)
Dans la journée de Jeudi 19 février 2015 aux alentours de14h, le Consul Général du Mali à Paris Mangal TRAORE a été informé par ses agents administratifs d’un échauffourée entre un usager et l’un des agents administratifs du consulat.Ils en sont venus aux mains et cette personne venue au consulat pour ses démarches administratives aurait reçu des coups. Immédiatement Monsieur Mangal TRAORE a reçu la personne

Il a quitté l’URD et selon certaines informations en provenance de Mopti, Issiaka Bakayoko, militerait désormais dans les rangs de la CODEM, le très jeune parti du ministre Guindo, installé à Soud’baba, à la faveur des dernières consultations électorales. Mais, que va t –il pouvoir faire contre l’URD, pour le compte de la CODEM ?Là est la question. Cadre et militant fondateur du parti de la fraternité, considéré comme un ami personnel

La MINUSMA va bientôt réaliser dans la région de Tombouctou 6 nouveaux projets d’un montant global de 114. 429.503 FCFA (environ 175 000 Euros) dans 4 cercles de la région. Il s’agit de projets à impact rapide (QIP -quick impact projets- en anglais) pour la réhabilitation de systèmes d’adduction d’eau sur plusieurs localités, à savoir à Amadia et Agouni, dans le cercle de Tombouctou, à Hamzakoma

L’opinion nationale est de plus en plus inquiète de l’issue des pourparlers d’Alger. Qui sont en train d’ouvrir la voie à une partition de notre pays. Ni les discours du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, encore moins les déclarations du ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, n’arrivent pas à dissiper cette inquiétude sur l’imminence de l’octroi d’une autonomie à la région de Kidal.Jamais de mémoire de Malien

L’opinion nationale est de plus en plus inquiète de l’issue des pourparlers d’Alger. Qui sont en train d’ouvrir la voie à une partition de notre pays. Ni les discours du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, encore moins les déclarations du ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, n’arrivent pas à dissiper cette inquiétude sur l’imminence de l’octroi d’une autonomie à la région de Kidal.Jamais de mémoire de Malien

Selon toute évidence, il existait un compromis entre IBK et les putschistes. Mais la dernière sortie de l’avocat du prévenu Amadou Haya Sanogo atteste bien que la rupture est bel et bien consommée.Selon toute évidence, il existait un  compromis entre IBK et les putschistes. Mais la dernière sortie de l’avocat du prévenu Amadou Haya Sanogo atteste bien que la rupture est bel et  bien consommée.

 


Comme le premier président du Mali et l’actuel premier ministre, il s’appelle Modibo Keïta. Lui ne s’est pas engagé en politique. Ce Modibo Keïta là est avant tout un homme d’affaires, l’un des plus puissants et des plus riches du Mali. Autrefois simple marchand de riz à Bamako, il est devenu un nabab de la production et de l’importation de céréales, à la tête entre autres des Moulins modernes du Mali (M3), société

C’est la conviction ferme de l’honorable Oumar Mariko sur le projet de loi portant statut de l’opposition. Après avoir voté contre ce projet de loi, il nous explique, dans un entretien, les raisons pour lesquelles lui et les autres députés du parti SADI ont rejeté en bloc ledit projet de loi. Lisez plutôt.D’entrée de jeu, l’honorable Oumar Mariko a laissé entendre que la loi sur le statut de l’opposition, tel qu’elle a été formulée, est un recul sur le chapitre

A trop tirer sur la corde, elle se casse, dit l’adage. Le MNLA vient de l’apprendre à ses dépens suite à la défection de Mohamed Attaher Ag Mohamed El Mehdi Al Ansari, fils aîné du défunt Amenokal de la tribu des Kel Antessar. Le désormais ex-combattant et ex- membre influent du MNLA rejoint ainsi le GATIA très proche de Bamako, avec armes et bagages, s’il vous plait.A trop tirer sur la corde, elle se casse, dit l’adage.

Le gouvernement malien et six groupes armés du nord du Mali ont signé jeudi à Alger une déclaration prévoyant la cessation immédiate de toutes formes de violence, selon un journaliste de l'AFP sur place.Selon le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, dont le pays est le chef de file de la médiation internationale sur la crise au Mali, la signature de ce document vise à créer sur le terrain un climat

Les anciens Présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré (ATT), Pr. Dioncounda Traoré, et l’actuel locataire de Koublouba, El-Hadj Ibrahim Boubacar Kéita, main dans la main pour prêcher à l’unisson la réconciliation des cœurs et des esprits entre tous les fils du Mali… Voilà là un rêve et un vœu longtemps caressés par les Maliens pour panser les plaies laissées par la crise

Les anciens Présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré (ATT), Pr. Dioncounda Traoré, et l’actuel locataire de Koublouba, El-Hadj Ibrahim Boubacar Kéita, main dans la main pour prêcher à l’unisson la réconciliation des cœurs et des esprits entre tous les fils du Mali… Voilà là un rêve et un vœu longtemps caressés par les Maliens pour panser les plaies laissées par la crise

RPM – SADI alliance contre nature !  (Autres presses,19/02/2015)
Un vieux adage dit : « Qui s'assemble, se ressemble » Si très souvent, les adages disent vrai cette fois-ci, tout porte à croire le contraire. Comment est-ce possible que le Sadi d'Oumar Mariko puisse s'aligner avec le RP.M d'Ibrahim Boubacar KEITA ?En clair comment est-ce possible l’addition de la vertu et des vices.Oumar MARIKO qu’on l’aime ou on le déteste jusqu’à preuve de  contraire ne s’est jamais mouillé dans une affaire de corruption

Les échanges se poursuivent à Alger dans le cadre des négociations entre le gouvernement et les groupes armés du Nord. Mardi, la médiation a reçu successivement les différentes parties pour examiner leurs réserves et amendements sur le document de pré-accord, qui doit servir de base au prochain accord définitif. Le ministre Algérien des Affaires étrangères, Ramtame Lamambra, avait annoncé lundi « une journée

Comment parvenir à un accord de paix définitif à l’issue des négociations inter maliens d’Alger, sans utiliser le terme Azawad qui reste le symbole de division du Mali ? Tel est le dilemme auxquels les négociateurs sont confrontés à Alger.Si un terme a fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis le déclenchement de la crise du nord du Mali, c’est bien « Azawad ». Utilisé par la minorité sécessionniste du nord pour désigner

Nord du mali : Le Gatia se défend des accusations  (L'indicateur du Renouveau,19/02/2015)
Le mouvement ne semble guère manquer de ressources. Pourtant, "personne ne nous paie, assure Fahad. On le fait pour l'honneur, et pas pour l'unité du Mali. Des parents sont venus d'Algérie et de Libye avec leur matériel. Des officiers de l'armée libyenne et d'ex-combattants du MNLA nous ont rejoints".Le Gatia est soutenu par la population. Mais laisser entendre qu’il s’agit d’un mouvement spontané de citoyens relève de la fable.

Hier, le résultat du sondage d’opinion sur les personnalités politiques de notre pays est tombé. La cote de popularité du chef de l'opposition Soumaïla Cissé est de 38,6 % d'opinion positive contre 56,4 % de négative. Le jeune député, Karim Kéita est à 23,7 % d'opinion positive contre 52,6% de négative. Au moins 80 % de la population (bamakoise) pense que Moussa Mara a bien fait son travail.L’institut de sondage Gisse, dirigé par le statisticien

Hier, le résultat du sondage d’opinion sur les personnalités politiques de notre pays est tombé. La cote de popularité du chef de l'opposition Soumaïla Cissé est de 38,6 % d'opinion positive contre 56,4 % de négative. Le jeune député, Karim Kéita est à 23,7 % d'opinion positive contre 52,6% de négative. Au moins 80 % de la population (bamakoise) pense que Moussa Mara a bien fait son travail.L’institut de sondage Gisse, dirigé par le statisticien

Le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéïta vient de rencontrer à Koulouba les membres d'une mission conjointe du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine et du Comité politique et de sécurité de l'Union européenne. Cette mission, qui est une première, entendait évaluer la situation sécuritaire au Mali et s’enquérir de l'état d'avancement du processus de paix au travers d'interactions avec les autorités et acteurs politiques maliens

La tension entre les deux sections RPM de la Commune V semble atteindre son paroxysme ces derniers jours. Après la scission, les deux sections se disputent le local servant de siège au parti en Commune V.Rappelons que depuis les élections législatives, rien ne va plus entre les militants du parti présidentiel en Commune V. Il s’agit d’une crise qui a pris ses racines lors de la désignation des candidats aux élections législatives.

La mise en œuvre des actions prévues dans le plan pour la relance durable du Mali, engagé en 2013, le point de la mise en œuvre des engagements des quelques 55 bailleurs bilatéraux et multilatéraux, le processus de stabilisation et de redressement pour un montant global de plus de 3 milliards de FCFA, seront entre autres points au centre des discussions entre le Mali et ses donateurs. La 5ème réunion de suivi de la conférence

En un mot : Le Gatia en impose à la France  (L'indicateur du Renouveau,18/02/2015)
Ouvert lundi à Alger, le 5e round des pourparlers inter-maliens se tient sans la participation du mouvement d’auto-défense qui est devenu en moins de quelques mois un acteur clé de la crise au nord. Une situation qui divise la médiation internationale.Ouvert lundi à Alger, le 5e round des pourparlers inter-maliens se tient sans la participation du mouvement d’auto-défense qui est devenu en moins de quelques mois un acteur clé

Enfer à Kidal : Les populations fuient la ville  (L'indicateur du Renouveau,18/02/2015)
Les populations de la ville de Kidal prise en otage par le MNLA depuis plusieurs années,  fatiguée par cette guerre interminable, dirigée par le MNLA à son détriment,  quittent petit à petit  la ville en destination des autres régions du Nord et les pays frontaliers. Elles estiment ne plus avoir confiance à ce mouvement touareg, qui leur a trop menti.La ville de Kidal se vide de ses habitants qui ne font plus confiance au MNLA.

S’il est désormais de notoriété qu’autant, il existe des Djihadistes français en Syrie, Irak et Libye, autant, ils sont présents dans les rangs de Boko Haram ainsi que parmi les narcojihadistes au Nord du MaliMais l’on ignorait jusqu’à ce jour, que certains sont d’anciens militaires français et surtout que d’autres, à leur retour de la guerre, ont perçu des allocations dévolues aux blessés de guerre de la part du gouvernement français.



S’il est désormais de notoriété qu’autant, il existe des Djihadistes français en Syrie, Irak et Libye, autant, ils sont présents dans les rangs de Boko Haram ainsi que parmi les narcojihadistes au Nord du MaliMais l’on ignorait jusqu’à ce jour, que certains sont d’anciens militaires français et surtout que d’autres, à leur retour de la guerre, ont perçu des allocations dévolues aux blessés de guerre de la part du gouvernement français.

Le président de la République pourrait très prochainement étonner par la suppression pure et simple du poste de directeur de cabinet très alourdissant dans l’arsenal administratif du palais de Koulouba.Au nombre des raisons invoquées, figurent également ses charges onéreuses entre autres. Toumani Djimbé Diallo, l’actuel détenteur du poste, ne chômerait pas avec le réaménagement envisagé.

 


« La terre est l’héritage commun de tous. Nul ne se sauvera sans les autres ! Nul ne se sauvera sans l’Afrique ». Me Demba Diallo (Novembre 1999) « Des juristes pour la cause de leur ventre, ça fait frémir ». Chebane Coulibaly, Directeur bimensuel Cauris (Octobre 1994) « Il y a eu plus de morts avec Moussa Traoré (1990 – 1991) que durant toute la rébellion des années 1962 – 1963 ». Me Adame Bâ Konaré, épouse de l’ancien

Les parties maliennes sont à Alger depuis le mardi 10 février. Le gouvernement malien est représenté au plus haut niveau avec le Premier ministre et des ministres clés du dossier. Mais hélas, depuis une semaine, Bamako ne reçoit aucune nouvelle potable en provenance d’Alger, que de plaintes des uns accusant les autres de violations de cessez-le feu, et des accusations des autres contestant la représentativité des premiers.

L’intransigeance du MNLA et alliés a eu ceci de bon, qu’elle a désormais réveillé le guerrier sommeillant en tout malien.L’Armée Malienne  est certes respectueuse du cessez-le-feu, mais elle a bien le droit de se défendre. Elle l’a fait de la plus belle manière le week-end dernier dans la localité de Gatjilombou, bourgade située entre Léré et Youwarou.Tôt le matin du samedi 14 février, des assaillants proches du MNLA ont attaqué ses positions.

Les circonstances officielles de l'incident sont inconnues à 9h40 GMT.Sept soldats de la force onusienne déployée au Mali (Minusma) ont été blessés, dans la nuit de dimanche à lundi, à Tabankort, localité du Nord Mali, a appris lundi  Anadolu auprès du secrétaire générale du Gatia ( Groupe d'autodéfense touareg Imrad et alliés), Fahad Ag Almahmoud.Quatre cas graves ont été évacués vers la ville de Gao par les forces françaises

Sortie de crise : IBK accuse Iyad Ag Aghaly  (Le Prétoire,16/02/2015)
Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a affirmé que le chef d’Ansar Dine, un des groupes liés à Al Qaida et qui a occupé le nord du Mali en 2012, n’a pas accepté le processus de paix d’Alger, ce qui pourrait être une menace aux négociations en cours, d’après lui.Le chef de l’Etat malien s’exprimait ainsi le jeudi devant un parterre de diplomates membres du Comité politique de l’Union européenne et du Conseil de paix

Sortie de crise : IBK accuse Iyad Ag Aghaly  (Le Prétoire,16/02/2015)
Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a affirmé que le chef d’Ansar Dine, un des groupes liés à Al Qaida et qui a occupé le nord du Mali en 2012, n’a pas accepté le processus de paix d’Alger, ce qui pourrait être une menace aux négociations en cours, d’après lui.Le chef de l’Etat malien s’exprimait ainsi le jeudi devant un parterre de diplomates membres du Comité politique de l’Union européenne et du Conseil de paix

Le congrès de l’ADEMA est annoncé pour les 27, 28 et 29 mars prochains. Le renouvellement des structures évolue normalement. Les comités et sous-sections sont mis en place.L’heure est au renouvellement des 55 sections de l’intérieur et des 23 de l’extérieur. Celles du Mali sont progressivement mises en place alors que celles de l’extérieur trainent. Mais, ce retard, nous a-t-on dit, ne peut aucunement influencer les dates du congrès

Dans le cadre de la coopération Afrique-Union européenne (Ue) adoptée à Lisbonne en décembre 2007, les trois piliers ont tenu une mission conjointe, le premier du genre, du 11 au 13 février 2015 dans notre pays. L’objectif était d’évaluer la situation sécuritaire au Mali et l’état d’avancement du processus de paix au travers d’interactions avec les autorités et acteurs politiques maliens, ainsi que les partenaires internationaux présents

Notre confrère Amadou Baba Wagué, Secrétaire général adjoint de l’Assemblée nationale, vient de bénéficier de la reconnaissance de la Nation. Il a élevé par le Président de la République au rang de Chevalier de l’Ordre du Mali. Cette reconnaissance de la Nation récompense les efforts qu’il accomplis depuis plus de 10 ans pour le rayonnement de l’Assemblée nationale.En effet, cet enseignant devenu journaliste a gravi tous les échelons

C’est la cinquième fois que des Maliens se déplacent officiellement pour négocier à Alger la Blanche un éventuel retour à la normalisation dans le Nord du Mali, notamment à Kidal, le fief des bandits armés de l’Adrar des Ifoghas.C’est la cinquième fois que des Maliens se déplacent officiellement pour négocier à Alger la Blanche un éventuel retour à la normalisation dans le Nord du Mali, notamment à Kidal, le fief des bandits armés

Dans notre compte rendu de l’attaque du samedi 14 février 2015 perpétrée à Gathy, de son vrai nom Gathyloumou, village situé entre Léré et Youwarou, précisément à 40 kilomètres de la ville de Youwarou, nous expliquions que les assaillants ont attaqué le village aux environs de 5 heures. Des assaillants, dont l’affiliation terroriste n’est pas pour l’instant clairement définie. Nous ajoutions que la réaction des militaires maliens

ADEMA-PASJ : Vers la reprise en main ?  (Autres presses,14/02/2015)
L’Adema-PASJ, ces dernières années, a perdu son rôle et sa place de leadership dans l’arène politique. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette situation. Au nombre de ceux-ci, il y a la bataille de positionnement des cadres du parti en vue de son contrôle. En outre, il y a le soutien du parti à l’ancien président de la République ATT qui a contribué à faire baisser l’aura du parti. Comme si cela ne suffisait pas, les événements du 22 Mars 2012

ADEMA-PASJ : Vers la reprise en main ?  (Autres presses,14/02/2015)
L’Adema-PASJ, ces dernières années, a perdu son rôle et sa place de leadership dans l’arène politique. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette situation. Au nombre de ceux-ci, il y a la bataille de positionnement des cadres du parti en vue de son contrôle. En outre, il y a le soutien du parti à l’ancien président de la République ATT qui a contribué à faire baisser l’aura du parti. Comme si cela ne suffisait pas, les événements du 22 Mars 2012

Dans le souci de répondre à certaines interrogations, le bureau exécutif national du Mouvement Sabati-2012, qui a soutenu IBK lors de la présidentielle de 2013, a organisé samedi dernier un forum sur le thème central : «Le Mouvement Sabati-2012 : bilan, perspectives et orientations ».Nous étions au Centre international de conférence de Bamako, où les responsables du Mouvement ont non seulement profité de cette rencontre

De retour, le conseil national de société civile a jugé nécessaire d’informer les hommes de médias de cette visite, cela à travers une conférence de presse organisée le vendredi 30 janvier 2015, au siège dudit conseil. Elle était animée par M. Allaye Touré président du conseil en présence d’Amadou B. Tékété, vice-président et Mamadou Yattassaye du CNJ-Mali.Dès l’entame de la conférence de presse, le président

Les Nations Unies ont nommé vendredi une équipe de haut-niveau pour mener une enquête sur les événements qui se sont produits le 27 janvier dernier à Gao, au nord du Mali, où une manifestation violente contre un camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation dans le pays (MINUSMA) a entraîné des morts et de nombreux blessés.Selon la presse, les manifestants, qui étaient près d'un millier

Le Chef de l’Etat a rencontré hier après-midi à Koulouba les membres d’une mission conjointe du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine et du Comité politique et de sécurité de l’Union Européenne en séjour au Mali jusqu’au 13 février prochain.Cette mission, qui est une première, entend évaluer la situation sécuritaire au Mali et l’état d’avancement du processus de paix au travers d’interactions avec les autorités

Le Chef de l’Etat a rencontré hier après-midi à Koulouba les membres d’une mission conjointe du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine et du Comité politique et de sécurité de l’Union Européenne en séjour au Mali jusqu’au 13 février prochain.Cette mission, qui est une première, entend évaluer la situation sécuritaire au Mali et l’état d’avancement du processus de paix au travers d’interactions avec les autorités

En un mot: Dicko fait trembler l’Assemblée  (L'indicateur du Renouveau,13/02/2015)
Au forum du mouvement politico-religieux Sabati-2012, le samedi 7 février 2015 au CICB, le président du Haut conseil islamique, Mahmoud Dicko, a mis en garde IBK contre une loi en cours de préparation et qui attribuerait aux femmes un quota sur les listes électorales et dans les postes publics. Il demande à IBK de « se ressaisir très vite pour le bonheur de la nation ». Sans dévoiler les actions qu’ils entreprendraient si le président

Le Général Yamoussa Camara transféré auprès de Sanogo à Manantali… » Dans cette interview qu’il a bien voulu nous accorder, lundi dernier à son domicile sise à Banconi Dianguinèbougou, Maitre Tièssolo Konaré, un des avocats des ex-putschistes ne va pas avec le dos de la cuillère. Des révélations, il en a fait… Lisez plutôt!Le Général Yamoussa Camara  transféré auprès de Sanogo à Manantali… »

 


Le président de l’Union pour la République et la Démocratie (Urd), non moins chef de file de l’opposition malienne, M. Soumaïla Cissé, a profité de sa présentation de vœux à la presse pour survoler l’actualité dans notre pays.« Du haut du confort de l’opposition, mes camarades et moi avons passé toute l’année 2014 à dénoncer les dérives qui menacent dangereusement les fondements et les valeurs de notre République« , clamait ainsi, le président

Les mouvements politiques armés du Nord-Mali ont mis en exergue, mercredi à Alger, l’importance de parvenir dans les plus brefs délais à un accord global et définitif qui mettrait fin à la crise dans le Nord du Mali, réitérant leur attachement au dialogue comme seule alternative pour la prise en charge des préoccupations de la population de la région.Le représentant de la Coordination des mouvements de l’Azawad, Bilal Ag Chérif exprimé

La polémique qui entoure les armes volées par le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) dans le Nord refait sur surface et un officiel mauritanien charge la communauté internationale. Avant d’assurer que les armes dont il est question sont toujours en territoire mauritanien et sont bien gardées en magasin.Suite à une série d’articles sur les événements du Nord, notamment le sort des armes enlevées par le groupe séparatiste

Karim Kéita, Cartes sur table, au journal Continental: «Je n’ai pas d’ambitions présidentielles»Le fils du président malien, élu député à l’Assemblée nationale, connaît une ascension fulgurante, qui nourrit à la fois admiration et répulsion. Dans cette interview (publiée dans le numéro de janvier 2015, NDLR), il s’explique sur sa carrière et commente pour nous l’actualité malienne et sous-régionale.



Karim Kéita, Cartes sur table, au journal Continental: «Je n’ai pas d’ambitions présidentielles»Le fils du président malien, élu député à l’Assemblée nationale, connaît une ascension fulgurante, qui nourrit à la fois admiration et répulsion. Dans cette interview (publiée dans le numéro de janvier 2015, NDLR), il s’explique sur sa carrière et commente pour nous l’actualité malienne et sous-régionale.

Dans une atmosphère tendue, le 4e round des pourparlers inter Maliens s’est ouvert, le mercredi 11 février 2015, à l’hôtel El Aurassi d’Alger. Les différentes parties ont pris part, autour d’un déjeuner, à la cérémonie d’ouverture des discussions.Selon notre confrère de Studio Tamani sur place, Issa Fakaba Sissoko, la cérémonie d’ouverture du 4eme round des négociations inter maliens a finalement pu avoir lieu, hier mercredi 11 février 2015

Après avoir ordonné à ses troupes de tirer, à balles réelles, sur les manifestants aux mains nues de Gao, qui ne demandaient que le retrait de « l’accord partisan » signé entre la Minusma et le MNLA, à l’insu du gouvernement malien, le Forum des organisations de la société civile exige le départ du général Christian Thibault, chef d’état-major de la Minusma. Mais aussi, la prise à son encontre de sanctions à la hauteur de son crime à Gao.

Le chef de la diplomatie algérienne, qui chapeaute la médiation internationale sur la crise au Mali, s’est montré mercredi relativement optimiste quant à la possibilité d’aboutir à un accord de paix lors des prochaines négociations inter-maliennes.Alger, qui accueillera à partir de la semaine prochaine la cinquième phase de ces négociations, a été le cadre mercredi d’une réunion préparatoire entre le gouvernement malien et l’équipe de médiation

Depuis quelques jours, les bamakois ont pu constater le balayage des grandes artères par de nouveaux agents en tenue. Il s’agit bien d’Ozone, une PME marocaine sollicitée par les autorités maliennes, pour l’assainissement du district de Bamako. Le groupe Ozone-Maroc a décroché ce marché, lors de la tournée du Roi Mohamed VI à Bamako. Tournée au cours de laquelle, une vingtaine de conventions ont été signées entre des entreprises

En un mot : 68 richards maliens en cause  (L'indicateur du Renouveau,11/02/2015)
Le monde de la politique et des finances est ébranlé par un nouveau scandale d’évasion fiscale, de fuite de capitaux et de placement dans les banques étrangères d’énormes sommes d’argent, qui se chiffrent à des dizaines de milliards de dollars.Selon des documents obtenus par le journal français Le Monde, corroborés par une enquête de plusieurs mois à laquelle ont pris part plusieurs grands médias dont Ouestafnews

En un mot : 68 richards maliens en cause  (L'indicateur du Renouveau,11/02/2015)
Le monde de la politique et des finances est ébranlé par un nouveau scandale d’évasion fiscale, de fuite de capitaux et de placement dans les banques étrangères d’énormes sommes d’argent, qui se chiffrent à des dizaines de milliards de dollars.Selon des documents obtenus par le journal français Le Monde, corroborés par une enquête de plusieurs mois à laquelle ont pris part plusieurs grands médias dont Ouestafnews

Le climat est tendu entre le Général Amadou Haya Sanogo et le Capitaine Djibril Sogoba, Commandant d’escadron de la Gendarmerie de Manantali.Mardi dernier, ses avocats ont dénoncé sur la Radio Kayira lors d’un débat,  la mauvaise condition de détention de leur client. Ils  affirment avoir porté  plainte au près du Procureur Général contre le Capitaine Sogoba, Commandant d’escadron par intérim de la Gendarmerie de Manantali

Terrorisme : Ag Ghali repéré à 65 km de Kidal  (L'indicateur du Renouveau,11/02/2015)
Selon un journaliste de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, Paul Hyacinthe Mben, le chef du mouvement islamiste au Mali, Ançar Eddine, Iyad Ag Ghali, est de retour à Kidal, précisément à 65 km de la ville. "Deux ans après l'intervention (militaire) des Français, Ag Ghali se promène librement à Kidal et se sent en sécurité", a raconté le journaliste dans la dernière édition du Spiegel, parue ce week-end.« Il n’est pas en ce moment

Suite à la fermeture de la polyclinique Pasteur, le comité syndical du personnel de ladite clinique vient d’animer un point de presse à la MP de Bamako. Manière pour la cellule syndicale de monter au créneau pour attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale et celle du gouvernement malien sur les conséquences néfastes de la maladie EBOLA sur la vie du personnel de cette clinique.Avec la fermeture de la polyclinique Pasteur

Arrestation d'un collaborateur du MUJAO à Bourem  (Autres presses,11/02/2015)
Oumar Maîga dit Hammo était cuisinier et interprète pour le compte du Mouvement pour l'Unicité du Djihad en Afrique de l'Ouest pendant la crise. Au cours de la libération du nord, il s'était réfugié en Mauritanie. De retour à Bourem, il a été dénoncé par la population et arrêté  par la gendarmerie locale.

Kidal : tirs d'obus contre le camp de la Minusma  (Autres presses,11/02/2015)
Trois obus ont été tirés dans la soirée d'hier lundi sur le camp militaire de la Minusma à Kidal. Cette attaque n'a fait aucune victime ni de dégât matériels.Les tirs provenaient des montagnes à quelques kilomètres du camp. Par ailleurs, une tentative d'enlèvement de voiture du véhicule d'un leader du MNLA a occasionné des tirs en rafale dans la ville.

“Les autorités maliennes me paraissent disposer à aller vers un accord", affirme t-il dans un message adressé au président algérien Abdelaziz Bouteflika. Aussi souhaite t-il “la signature rapide d’un accord de paix”.François Hollande en interview exclusive avec FRANCE24, RFI et TV5 MondeLe président français François Hollande veut un accord de paix entre le Gouvernement malien et les groupes armés au plus vite. Cette volonté

“Les autorités maliennes me paraissent disposer à aller vers un accord", affirme t-il dans un message adressé au président algérien Abdelaziz Bouteflika. Aussi souhaite t-il “la signature rapide d’un accord de paix”.François Hollande en interview exclusive avec FRANCE24, RFI et TV5 MondeLe président français François Hollande veut un accord de paix entre le Gouvernement malien et les groupes armés au plus vite. Cette volonté

Un des chefs islamistes au Mali, Iyad Ag Ghali, chassé par l'intervention militaire française en 2013, est revenu dans la région de Kidal, fief touareg du nord du pays où un journaliste de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel assure l'avoir rencontré.
"Deux ans après l'intervention (militaire) des Français, Ag Ghali se promène librement à Kidal et se sent en sécurité", raconte le journaliste dans la dernière édition du Spiegel, parue ce week-end.

La classe politique malienne recèle en son sein de véritables champions et/ou experts en montage d’Alliance. Celle-ci peut, à la fois, être circonstancielle, de façade ou opportuniste. Derrière IBK, une Alliance politique est constituée avec des partis, souvent moribonds, et dont les leaders sont de véritables…champions.
La classe politique malienne recèle en son sein de véritables champions et/ou experts en montage d’Alliance.

Alors que l’on s’apprête demain à renouer le fil du dialogue entre le gouvernement et les groupes armés, les relations entre la médiation algérienne et le Mali ont pris ce weekend un coup de froid. Accusé d’avoir envoyé une délégation de seconds couteaux à une réunion préparatoire la semaine dernière, le gouvernement a répondu hier par l’entremise du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération

Decrease Font SizeIncrease Font SizeTaille PoliceImprimer Envoyer à un ami
Certes, on est loin de la grande euphorie de lendemain électoral de septembre 2013, mais pas assez lointain pour voir un président de la République qui nageait dans une popularité indescriptible tomber si bas dans l’opinion et auprès de ses principaux soutiens.Entre la fin janvier et la semaine passée

Le gouvernement de la République du Mali a organisé une table ronde des forces vives sur les pourparlers d’Alger, le samedi 7 février 2015, au Centre international de conférence de Bamako. L’un des objectifs de la table ronde était de définir une position nationale de consensus par rapport aux pourparlers. Cette table ronde a regroupé les partis politiques de la majorité présidentielle, la société civile. Seuls absents, les partis politiques

Le gouvernement de la République du Mali a organisé une table ronde des forces vives sur les pourparlers d’Alger, le samedi 7 février 2015, au Centre international de conférence de Bamako. L’un des objectifs de la table ronde était de définir une position nationale de consensus par rapport aux pourparlers. Cette table ronde a regroupé les partis politiques de la majorité présidentielle, la société civile. Seuls absents, les partis politiques

D’IBK à Abdrahamane Niang en passant par Issiaka Sidibé et tout récemment complété par Oumarou Ag Ibrahim en attendant la fin du mandat des quatre dernières institutions de la République. A ces institutions il faut ajouter 14 Ministres et une vingtaine de directeurs et autres chefs de services. Le RPM est en train de s’accaparer de tous les postes juteux de l’Administration en foulant aux pieds les vertus de l’intégrité

L’ancien ministre en charge de l’Industrie et de la Promotion des Investissements, Moustapha Ben Barka, succède à Seydou Nourou Keïta au poste de Secrétaire Général Adjoint de la Présidence de la République admis à faire valoir ses droits à la retraite depuis le 31 décembre 2014.L’opinion publique en quête de sensationnel l’annonçait tantôt à la Direction Générale d’une banque de la place (BDM, BMS, BNDA,…) ou Conseiller Spécial

Accord d’Alger : Les réserves du gouvernement  (L'indicateur du Renouveau,09/02/2015)
A la rencontre des forces vives de la nation, le samedi 7 février 2015 au CICB, le ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Hamadoun Konaté, a rappelé les points de réserves de la partie gouvernementale à propos des éléments pour un accord de paix au Mali soumis par le médiateur algérien. Il s’agit, entre autres, des notions de régions intégrées et d’Assemblée régionale, la mise en place d’un Sénat

Mohamoud Dicko, Président du Haut conseil islamique à propos à la gestion du pays : « Le contexte de crise du nord ne doit pas être une excuse pour IBK »Plébiscité par les Maliens avec 77% des voix exprimées, lors des élections présidentielles de 2013, pour résoudre la crise sécuritaire du nord, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita s’est révélé incapable de relever les défis. Lors du congrès de Sabati 2012 au CICB

Un ratissage de la zone d’insécurité comprise entre Nampala, Lèrè et Ténékou est en cours, sous le Commandement du Colonel Major Ntachnit Ag Inticane. 16 terroristes ont été appréhendés, dont certains ont participé à l’attaque de Nampala, le 5 janvier dernier, comme l’Imam de Tili-Coura.L’armée malienne vient d’opérer une prise de 16 Jihadistes dans la zone de Nampala. Parmi eux, trois ont été identifiés comme ayant ayant pris part

Onze présumés djihadistes soupçonnés d'être les auteurs d'une série d'attaques meurtrières en janvier ont été arrêtés jeudi soir dans le centre du Mali, a appris vendredi l'AFP de sources militaires.Par ailleurs, quatre civils ont été capturés vendredi au sud d'Aguelhok, dans la région de Kidal (nord-est), a indiqué à l'AFP un élu de la région qui n'a pas souhaité être cité nommément, précisant qu'ils avaient été "enlevés dans leurs familles

Onze présumés djihadistes soupçonnés d'être les auteurs d'une série d'attaques meurtrières en janvier ont été arrêtés jeudi soir dans le centre du Mali, a appris vendredi l'AFP de sources militaires.Par ailleurs, quatre civils ont été capturés vendredi au sud d'Aguelhok, dans la région de Kidal (nord-est), a indiqué à l'AFP un élu de la région qui n'a pas souhaité être cité nommément, précisant qu'ils avaient été "enlevés dans leurs familles

Le Conseil de sécurité exhorte les parties maliennes, à savoir le Gouvernement et les groupes armés signataires de l’Accord préliminaire de Ouagadougou, à reprendre sans tarder les négociations intermaliennes entamées à Alger. Il engage vivement les parties maliennes à dialoguer par l’intermédiaire de représentants de haut niveau et disposant de l’autorité voulue en vue de parvenir, dans les plus brefs délais, à un accord de paix global

En marge de sa visite d’Etat en Turquie, le Président Ibrahim Boubacar KEITA s’est offert une immersion culturelle le mercredi dernier à Istanbul, ancienne capitale de l’Empire Ottoman.Il faut savoir que, du fait de sa brillante civilisation, la Turquie est un pays de destination touristique par excellence. En effet, le pays regorge de merveilles bien conservées qui magnifient les différentes évolutions de sa culture.

 


Le Premier ministre Modibo KEITA, avec à sa compagnie le ministre du travail, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat en charge des relations avec les institutions et quelques membres de son cabinet, a rendu dans l’après midi du vendredi 06 février une visite de courtoisie auprès de certaines institutions de la République.Notamment, la Haute Cour de Justice, le Haut Conseil des Collectivités Territoriales et le Conseil Economique

Depuis le 11 novembre 2014, avec la découverte du patient guinéen atteint d’Ebola, la Polyclinique Pasteur est fermée sur décision du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Du coup, les travailleurs sont dans un chômage technique et broient du noir tandis que les patients ne bénéficient plus de soins. La situation a assez duré et les travailleurs n’en peuvent plus. Ils souhaitent que la mesure soit levée et que l’établissement

Veuillez trouver ci-dessous l'extrait du discours prononcé par François Hollande le 05 février 2015."L’Europe c'est un continent de paix et de démocratie, qui ne cherche rien pour lui-même, mais qui apporte au reste du monde son héritage, ses valeurs, ses principes. Et donc l’Europe doit prendre sa part du combat pour la démocratie, pour la dignité humaine.C’est la raison pour laquelle j’ai décidé au nom de la France d’intervenir au Mali.

Veuillez trouver ci-dessous l'extrait du discours prononcé par François Hollande le 05 février 2015."L’Europe c'est un continent de paix et de démocratie, qui ne cherche rien pour lui-même, mais qui apporte au reste du monde son héritage, ses valeurs, ses principes. Et donc l’Europe doit prendre sa part du combat pour la démocratie, pour la dignité humaine.C’est la raison pour laquelle j’ai décidé au nom de la France d’intervenir au Mali.

A peine arrivée d’un long séjour en Allemagne puis à Davos en Suisse, le président IBK était en Turquie pour 72 heures. Entre ces deux voyages, il y a eu l’incident de Gao où il s’est rendu de façon éclair. Ainsi, le chef de l’Etat donne l’impression de fuir le pays en entretenant un agenda extérieur chargé, alors que le pays est loin d’être stabilisé avec l’escalade de la violence dans le nord du pays.

Cités dans l’affaire de la surfacturation dans les marchés d’achat de l’avion présidentiel et d’acquisition des équipements militaires, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita va-t-il laisser la justice aller jusqu’au bout de ses enquêtes pour faire la lumière sur cette affaire impliquant trois de ses anciens ministres ?Ce dossier suscite aujourd’hui des interrogations au sein de l’opinion nationale qui voit, ces derniers temps

Alors que de nouveaux combats ont repris hier et se poursuivent aujourd'hui entre des groupes rebelles et pro-gouvernementaux à Tabankort, le représentant spécial des Nations unies au Mali a convié les représentants du Gouvernement et des mouvements armés à une réunion à Alger.L'objectif de la rencontre est de geler les positions des mouvements armés dans le Nord, consolider les accords de cessez-le-feu du 23 mai dernier

Après sa grande déroute à Tabrichat avant hier, le MNLA joue à la diversion en accusant les Forces armées maliennes d’être à la base de leur débandade. Pour le mouvement sécessionniste, c’est l’armée malienne qui a mené cette offensive contre ses positions sous couvert des milices.Le MNLA fait là preuve de mauvais perdant en s’en prenant aux FAMa. Comment peut-on confondre un groupe armé ‘’Gatia’’ aux Forces armées maliennes (FAMa).fv

Le vendredi 6 février, c’est la journée mondiale de lutte contre les mutilations génitales. Parmi ces mutilations, la plus répandue, notamment en Afrique, c’est l’excision, c’est-à-dire l’ablation du clitoris et, parfois, des petites lèvres. La plupart du temps, cette mutilation est réalisée sur les petites filles lorsqu’elles sont encore des bébés. Cette pratique qui relève de la mutilation peut avoir des conséquences dramatiques

En un mot : Maroc versus IBK ?  (L'indicateur du Renouveau,05/02/2015)
Le changement de gouvernance à la BDM-SA prend une tournure inattendue avec l’implication des Marocains, qui sont les actionnaires majoritaires de cette banque depuis 25 ans. Rabat s’affiche arbitre dans le bras de fer qui oppose le PDG Daffé, en place depuis 21 ans et admis à faire valoir ses droits à la retraite, au gouvernement, à travers le ministre de l’Economie et des Finances. De sources proches de l’Hôtel des finances, ce changement

En un mot : Maroc versus IBK ?  (L'indicateur du Renouveau,05/02/2015)
Le changement de gouvernance à la BDM-SA prend une tournure inattendue avec l’implication des Marocains, qui sont les actionnaires majoritaires de cette banque depuis 25 ans. Rabat s’affiche arbitre dans le bras de fer qui oppose le PDG Daffé, en place depuis 21 ans et admis à faire valoir ses droits à la retraite, au gouvernement, à travers le ministre de l’Economie et des Finances. De sources proches de l’Hôtel des finances, ce changement

A la faveur du dernier sommet de l’Union Africaine, tenu à Addis-Abeba les 30 et 31 janvier dernier, le ministre algérien des Affaires étrangères, et non moins médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, s’est lâché sur le processus de paix dans notre pays. Il a exprimé son souhait de voir la signature de l’Accord de paix dans moins de six mois. Une profession de foi qui tranche avec ses récent

IBK s’est-il tiré une balle dans le pied avec le limogeage du ministre Togola Jacqueline Marie Nana ? En tous les cas, l’incompréhension continue de tarauder certains Maliens.Alors que le ministre Togola Jacqueline Marie Nana s’est attiré la foudre du réseau bien huilé de la fraude aux différents examens, en démantelant une partie non moins importante du trafic, le président de la République met fin à ses fonctions, à la faveur du remaniement

Selon de sources concordantes, de violents combats ont opposé hier dans la matinée autour de la localité de Tabankort, les groupes indépendantistes du MNLA et ses alliés aux groupes d’auto-défense armés pro-Bamako, le Gatia dont les combattants ont brisé le siège des premiers et auraient même progressé vers Anéfis.Autour de la localité de Tabankort, des combats ont eu lieu hier dans la matinée, les groupes indépendantistes

Comme on l’annonçait hier, une réunion d’urgence du Comité de suivi et d’évaluation (CSE) de l’Accord préliminaire d’Ouagadougou commencera aujourd’hui à Alger, pour tenter d’impulser une nouvelle dynamique du dialogue inclusif inter-malien d’Alger, à l’arrêt depuis le 18 novembre Cette réunion a été convoquée par le représentant spécial du secrétaire général de l’organisation des Nations unies, Mongi Hamdi, dans un contexte

Coopération : Le Mali ouvre une ambassade en Turquie  (L'indicateur du Renouveau,05/02/2015)
Le ministre turc du Développement, Cevdet Yilmaz et le président Ibrahim Boubacar Keïta ont participé à la cérémonie organisée mercredi, pour inaugurer la nouvelle représentation diplomatique.Rappelant que la Turquie a lancé une politique d’ouverture vers l’Afrique en 2005, Cevdet Yilmaz a estimé que l’ouverture d’une ambassade malienne en Turquie contribuera à rehausser non seulement l’aspect politique mais aussi

Malgré les problèmes révélés dans ses préparatifs qui attendent toujours solution, comme celui des omis, le défi d’un fichier à jour, le risque de la fraude électorale et l’environnement des élections dans un pays qui connait un embrasement général, le gouvernement du Mali à travers le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation entend tenir lesdites élections en Avril 2015, « partout où c’est possible ».

Malgré les problèmes révélés dans ses préparatifs qui attendent toujours solution, comme celui des omis, le défi d’un fichier à jour, le risque de la fraude électorale et l’environnement des élections dans un pays qui connait un embrasement général, le gouvernement du Mali à travers le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation entend tenir lesdites élections en Avril 2015, « partout où c’est possible ».

A l’occasion de la cérémonie officielle de présentation de vœux à la presse du président du parti Union pour la République, URD, M. Soumaïla Cissé, nous avons tendu notre micro à Me Demba Traoré, secrétaire chargé de la Communication du bureau politique national du parti. Dans un esprit ouvert et d’une grande disponibilité, l’ancien député de la Commune VI et ancien Ministre de la transition, nous a parlé sans détour des problèmes de son parti

Suite aux événements tragiques de Gao survenus la semaine dernière, les leaders du mouvement de la plate-forme des groupes armés du nord sont montés au créneau pour dénoncer le comportement de certains responsables de la mission onusienne au Mali (Minusma). À la faveur d’une conférence de presse, organisée le week-end dernier à la Maison de la Presse, l’un de responsable de la plate-forme, Me Harouna Toureh

Mme Bouaré Fily Sissoko, ancien ministre de l’Economie et des finances ( MEF),  devait être entendue  au pôle économique, lundi dernier, notamment, sur les dossiers des présumées surfacturations et fraudes, cités dans les rapports du Vérificateur général et  de la Cour suprême. Il faut rappeler que les autorités du pays  et le FMI avaient demandé de transmettre les dossiers à la justice et de prendre des sanctions.

Une réunion d’urgence du Comité de suivi et d’évaluation (CSE) de l’Accord préliminaire d’Ouagadougou se tiendra le 5 et 6 du mois en cours à Alger, pour tenter d’impulser une nouvelle dynamique du dialogue inclusif inter-malien d’Alger, à l’arrêt depuis le 18 novembre Cette réunion a été convoquée par le représentant spécial du secrétaire général de l’organisation des Nations unies, Mongi Hamdi, dans un contexte marqué par une aggravation

Un véhicule des Forces armées maliennes (FAMA) est enlevé en plein centre-ville de Gao, ce mardi 3 février aux environs de 19h.Le véhicule, conduit par un militaire, était garé devant un magasin au quartier commercial de Djoulabougou. Hamadoun Traoré, un habitant, témoigne : « le ravisseur a pris la voiture lorsque le chauffeur est rentré dans la boutique Victoria ». La force française Barkhane a également confirmé cet enlèvement.



Conservés à Bamako depuis la prise de Tombouctou par les islamistes d'Aqmi en août 2012, près de 300 000 manuscrits inestimables sont aujourd'hui exposés à un risque rapide de détérioration, s'est inquiétée l'Unesco lundi.Si les manuscrits de Tombouctou sont en sécurité à Bamako, ils sont exposés à un risque rapide de détérioration, se sont inquiétés les participants à la Conférence internationale sur les manuscrits anciens organisée

Le mardi 27 janvier 2015 restera longtemps gravé dans la mémoire collective du peuple malien, et particulière des populations de Gao. Cette brave population de la cité des Askia qui a vécu un véritable drame, avec la mort cruelle de certains concitoyens qui manifestaient leur mécontentement contre le projet de partition du Mali appelé Zone Temporaire de Sécurité, savamment orchestré en catimini entre la Minusma et les groupes

Le mardi 27 janvier 2015 restera longtemps gravé dans la mémoire collective du peuple malien, et particulière des populations de Gao. Cette brave population de la cité des Askia qui a vécu un véritable drame, avec la mort cruelle de certains concitoyens qui manifestaient leur mécontentement contre le projet de partition du Mali appelé Zone Temporaire de Sécurité, savamment orchestré en catimini entre la Minusma et les groupes

C’est un accident spectaculaire qui s’est produit ce matin sur la route de Djocoroni-para. Après avoir déposé le Premier ministre Modibo Kéita à la Cité administrative, son chauffeur s’était rendu à la station Shell sur la route de Djicoroni-para pour se ravitailler.C’est sur ce chemin qu’une benne, dont le chauffeur ne semble pas être respectueux des règles de la circulation, a percuté le véhicule primatorial, endommageant son côté droit.

Dans notre livraison du 26 janvier 2015, nous révélions l'agression du général Amadou Haya Sanogo, détenu à Manantali, par son geôlier, le capitaine de gendarmerie Djibril Sogoba, qui lui reprochait d'avoir divulgué le contenu d'un entretien qui avait mal tourné entre eux.Mercredi 28 janvier, après la publication de notre article, Sogoba, accompagné de quelques soldats, se présente, vers 21 heures, dans la cellule de Sanogo

Suite aux événements douloureux survenus le 27 janvier 2015 à Gao entre la population et la Minusma ayant causé des morts et des blessés, une délégation de l’opposition s’est rendue, hier 2 février 2015, dans la cité des askia, pour présenter ses condoléances aux familles des disparus, soutenir les blessés, marquer sa solidarité envers Gao mais aussi et surtout passer un message d’apaisement, d’union et de réconciliation nationale.

Depuis la manifestation contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Kidal, fief de la rébellion touareg, les manifestants continuent d’occuper l’aérodrome de la région. La MINUSMA est donc obligée de rester dans son camp.Elle y a été chassée par une violente manifestation suite au bombardement d’une position avancée de la coordination des mouvements armés à Tabankort

C'est sous les applaudissements que les participants au 24ème sommet de l'Union Africaine ont accueilli la proposition de la Commission de baptiser l'une des salles du bâtiment principal de l'organisation continentale du nom de l'ancien président du Mali, Alpha Oumar Konaré, ancien président de la Commission de l'Union Africaine.A la suite de cette décision qui fait la fierté de tout le peuple malien, le ministre des affaires étrangères Abdoulaye

Le Dr Oumar MARIKO, habituel opposant aux différents pouvoirs en place est cette fois-ci membre de la mouvance présidentielle de IBK. Cela ne le prive pas  du droit de critiquer la gestion présidentielle et de donner au delà son avis sur tout. Au cours d’une interview téléphonique accordée à Elijah De BLA  notre directeur de publication, il est revenu sur le regain de tension au nord du Mali en général et en particulier  à Tabancort située à 180 Kilomètres

Le Dr Oumar MARIKO, habituel opposant aux différents pouvoirs en place est cette fois-ci membre de la mouvance présidentielle de IBK. Cela ne le prive pas  du droit de critiquer la gestion présidentielle et de donner au delà son avis sur tout. Au cours d’une interview téléphonique accordée à Elijah De BLA  notre directeur de publication, il est revenu sur le regain de tension au nord du Mali en général et en particulier  à Tabancort située à 180 Kilomètres

Transhumance politique : Bakary Togola au RPM  (Le Prétoire,02/02/2015)
Le président de l’assemblée permanente de la chambre d’agriculture du Mali a viré au Rassemblement pour le Mali (RPM), selon des sources proches de l’homme. Bakary Togola était militait, jusque-là, de manière officielle, au Parti pour le développement économique et la solidarité (Pdes).Parti qui réclame l’héritage de l’ex-président Amadou Toumani Touré. Des observateurs politiques voient en ce changement de camp un pur opportunisme

Me Mountaga Tall, président du parti Cnid-FYT, respecte la tradition en présentant ses vœux aux hommes de médias. C’était le jeudi 29 janvier dernier à la Maison de la presse. Cette rencontre était l’occasion pour Me Tall de faire un tour d’horizon de l’actualité et de donner son point de vue sur plusieurs questions brûlantes de l’heure.Le maitre des lieux, Dramane Aliou Koné, affirme que depuis16 ans, le Cnid est le seul parti qui rend visite

A l’occasion de la présentation de ses vœux 2015 à la presse, Soumaïla Cissé, le président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), a, à nouveau, dénoncé les dérives du pouvoir. C’était le samedi 31 janvier 2015 à la Maison de la presse.Après avoir présenté ses meilleurs vœux à la presse, Soumaïla Cissé a dressé un tableau peu reluisant.  Pour lui, 2014 a été particulièrement éprouvante pour les journalistes car, selon la Fédération internationale

30,045 milliards de FCFA dont 17,200 milliards de prêt et 12,845 milliards de don, c’est le montant relatif au financement du Projet d’appui aux réformes pour la relance économique et la bonne gouvernance, signé entre le gouvernement du Mali et la Banque mondiale à travers l’Association internationale de développement (Ida) que l’Assemblée Nationale a approuvé ce jeudi 29 janvier à l’unanimité des députés présents par 125 voix pour, zéro contre

La Conférence Internationale sur les manuscrits anciens du Mali a vécu. Après quarante-huit heures de brainstorming, et sur la base des différentes communications présentées par des spécialistes maliens et étrangers de la conservation du patrimoine matériel et immatériel, les experts présents ont formulé d’importantes recommandations, dont nous vous proposons l’intégralité ci-dessous.«Recommandons que soient prises

A la date du vendredi 30 janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Zéro (0) nouveau cas confirmé ; Zéro (0) cas suspects ;  Les résultats des deux (2) cas suspects reçus le jeudi 29 janvier 2015 se son tous révélés négatifs. Sur sept (7) cas confirmés au Mali, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Bien que déclaré sorti de l’épidémie...

A la date du vendredi 30 janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Zéro (0) nouveau cas confirmé ; Zéro (0) cas suspects ;  Les résultats des deux (2) cas suspects reçus le jeudi 29 janvier 2015 se son tous révélés négatifs. Sur sept (7) cas confirmés au Mali, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Bien que déclaré sorti de l’épidémie...

Mahamoudou Aroualo dans son livre intitulé « Vitrine de la Justice », parle de la droiture des dirigeants qui ont fait la grandeur du Mali que nous réclamons aujourd’hui. Il relate que Askia Ishaka, Roi de l’empire Songhoi, a demandé au public qui est celui qui dérange le plus les musulmans et qui sont les plus injustes. Le cadi (juge religieux) Mahamoudou Bagayoko lui dit : « c’est toi le père et la...

La galère des policiers sénégalais à Kidal  (Autres presses,31/01/2015)
Les policiers sénégalais de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) sont dans la galère depuis quelques temps. Ils vivent dans des garnisons faites de tente à Kidal où le thermomètre affiche 7° avec une alimentation des plus mauvaises. L’un de ces policiers, interrogé par «L’Observateur», déclare : «A l’heure où je vous parle, nous mangeons du «Sombi»...

S’il est devenu infréquentable en Europe et aux États-Unis, le président du Zimbabwe, au pouvoir depuis 1980, reste très populaire sur le continent africain. Le président zimbabwéen Robert Mugabe, le plus ancien chef d’État africain en exercice, a été désigné vendredi nouveau président en exercice de l’Union africaine (UA). Au pouvoir depuis l’indépendance de son pays en 1980, Robet Mugabe...

Christine Lagarde continue de rencontrer les acteurs économiques et politiques du Sénégal. Au deuxième jour de sa visite, la Directrice Générale du Fonds Monétaire International a effectué une visite au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Reçue par le Gouverneur Tiémoko Meyliet Koné, les deux personnalités se sont entretenues de la situation économique...

Il a fait de brillantes études et est diplômé de certaines grandes écoles dont Sciences Po Paris et l’Ecole supérieure de commerce du même pays, Arouna Touré a fait ses preuves dans plusieurs services. Il a notamment contribué à redresser les finances de l’ANICT (Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales) où il occupait jusqu’au mois de septembre dernier, les fonctions...

Le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby, a reçu hier une délégation du Conseil national de la jeunesse. Conduite par le chargé de la vie associative, Aboulkarimou Maiga, le président des jeunes Arabes du Mali, Sidali Bagna, et la présidente du Réseau des jeunes femmes et filles entrepreneurs, Hawa Diop, la délégation a remis au ministre ...

Le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby, a reçu hier une délégation du Conseil national de la jeunesse. Conduite par le chargé de la vie associative, Aboulkarimou Maiga, le président des jeunes Arabes du Mali, Sidali Bagna, et la présidente du Réseau des jeunes femmes et filles entrepreneurs, Hawa Diop, la délégation a remis au ministre ...

Présent à Addis-Abeba pour le Sommet de l'Union africaine, le ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, se dit confiant dans un réglement prochain de la crise malienne. Interview. Jeune Afrique : Les négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés sont-elles au point mort? Ramtane Lamamra : Non,...

Les dérives du bataillon rwandais de la Mission intégrée des nations pour la stabilité au Mali, lors de la manifestation des jeunes de Gao du mardi 27 janvier, dans le Nord du pays ont mis le feu aux poudres. Engagée pour la cause nationale, la jeunesse estime que les cinq manifestants tués sont des "Charlie maliens" et qu’elle est prête à aller jusqu’au bout pour démasquer le jeu trouble de ...

Contrairement à une certaine calomnie distillée dans les réseaux sociaux pour des desseins parfois malintentionnés, le comité exécutif du Conseil national de la jeunesse du Mali, en sa qualité de structure faîtière de toutes les associations et organisations de jeunesse en République du Mali et fort d’une meilleure implantation sur toute l’étendue du territoire national a, depuis l’annonce des ...

Cela fait plusieurs jours que les leaders estudiantins n’embouchent plus la même trompette. La raison : le refus du secrétaire général sortant Boubacar Camara dit Cobra en fin de mandat de rendre le tablier. Pire, il veut assurer sa succession en imposant un certain Ibrahim Traoré dit Jack Bower. Il est soutenu dans cette aventure par l’épouse du député de la commune II Karim Keita (fils du ...

Suite aux évènements tragiques survenus à Gao à la faveur de la grande marche de protestation des populations, le Gouvernement malien a dépêché deux ministres dans la Cité des Askia pour tenter d’éteindre le feu qui couve entre la MINUSMA et les habitants. Il s’agit de celui de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Idrissa Maïga et du ministre de la Sécurité et ...

Suite aux évènements tragiques survenus à Gao à la faveur de la grande marche de protestation des populations, le Gouvernement malien a dépêché deux ministres dans la Cité des Askia pour tenter d’éteindre le feu qui couve entre la MINUSMA et les habitants. Il s’agit de celui de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Idrissa Maïga et du ministre de la Sécurité et ...

Le Rapport national sur le développement humain (RNDH) 2014 a été lancé le mardi 27 janvier 2015 au CICB, sous la présidence du ministre de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Hamadoun Konaté. 29 Fruit du travail des équipes de l’Observatoire du développement humain durable – Lutte contre la pauvreté (ODHD – LCP), il a cette fois-ci pour thème «Gouvernance..

Crise du nord : Le MNLA en perte de vitesse à Kidal  (L'indicateur du Renouveau,29/01/2015)
Après avoir réussi à monter d’un cran la tension entre la Minusma et la population de Gao à travers un accord de cessez-le-feu sur la zone de Tabankort, les forces du mal du MNLA ont réussi leur pari. Les Maliens sont appelés à la vigilance pour éviter les violences tendant à polluer l’atmosphère au nord au profit du MNLA en chute libre à Kidal. Le projet d’accord signé entre la Minusma et...

Le jeune Malien Lassana Bathily, naturalisé en urgence pour avoir sauvé lors des attentats de Paris des otages du jihadiste Amedy Coulibaly, lui-même français d'origine malienne, a reçu un accueil officiel à son arrivée à Bamako dans la nuit de mercredi à jeudi. Le jeune homme, accompagné par deux de ses cousins et de son "parrain républicain" qui l'avait aidé à obtenir sa régularisation, ...

Le Conseil exécutif de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui tient actuellement sa 136ème session, a nommé Dr Matshidiso Rebecca Moeti comme Directrice régionale de l'OMS pour la région Afrique, a annoncé l'agence onusienne. Le Dr Moeti avait été désignée à ce poste par les ministres de la santé des 47 États Membres de la région lors de la session annuelle du Comité régional ...

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), créée le 25 avril 2013 par l’adoption de la Résolution 2100 du Conseil de sécurité de l’ONU, est en train de déraper au nord du Mali, notamment à Gao. La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), créée le 25 avril 2013 par l’adoption de la...

Le ridicule ne tue pas au Mali. C’est la conviction de plus d’un. Chaque jour qui passe administre aussi la preuve de cette assertion. Un observateur avisé du paysage politique a répété cette vérité en entendant les échos de l’offensive du parti Rds du professeur Younouss Hamèye Dicko vers l’Union pour la République et la Démocratie (Urd). L’opinion ne manque pas de s’interroger sur l’opportunité et le sens de la ...

Le ridicule ne tue pas au Mali. C’est la conviction de plus d’un. Chaque jour qui passe administre aussi la preuve de cette assertion. Un observateur avisé du paysage politique a répété cette vérité en entendant les échos de l’offensive du parti Rds du professeur Younouss Hamèye Dicko vers l’Union pour la République et la Démocratie (Urd). L’opinion ne manque pas de s’interroger sur l’opportunité et le sens de la ...

Au moins cinq personnes ont été tuées, ce mardi, dans une manifestation contre la force de l’ONU au Mali (MINUSMA). Les protestataires contestaient l’accord signé ce week-end entre la MINUSMA et le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) prévoyant une "zone temporaire de sécurité" dans la localité de Tabankort, près de Gao. La tension est toujours vive à Gao, où cinq personnes ont été tuées dans une...

Les Etats africains sont appelés à faire plus d'efforts pour réduire la faim et la pauvreté via des transformations agricoles, car la pauvreté représente une menace considérable pour la croissance économique du continent, a déclaré mardi un officiel de l'Union Africaine. Rhoda Peace Tumusiime, commissaire de l'UA à l'économie rurale et à l'agriculture, a déclaré lors d'un communiqué de presse en marge de la ...

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé mardi la communauté internationale à redoubler d'efforts pour "éradiquer les racines profondes de la haine et de l'intolérance" . Il s'est exprimé ainsi dans un message publié à l'occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Dans sa résolution intitulée "Mémoire de l'Holocauste", adoptée le 1er novembre ...

Chaque année, la journée du 26 janvier est consacrée à la célébration des douanes dans le monde. Placée cette année sous le thème de la « gestion coordonnée des frontières », cette journée a servi d’occasion à la direction générale des douanes du Mali d’organiser une conférence débats sur ce thème et de récompenser certains agents méritants et ceux qui ont fait valoir leur droit à la retraite en ...

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) tient un sommet pour parler essentiellement d'Ebola. Les 36 Etats-membres de son Conseil exécutif sont réunis à Genève jusqu'au 3 février. Ces débats ont été précédés par une réunion d'urgence, dimanche, consacrée à l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest. L'organisation a été très critiquée pour la lenteur de sa réponse au début de la crise. Dimanche,...

La situation d’insécurité grandissante à Bamako commence à préoccuper les Maliens. Alors qu’on croyait que la menace n’était qu’au Nord, erreur, puisque les attaques terroristes se multiplient au cœur de la capitale malienne. Après l’assassinat d’un Français à l’ACI 2000 il y a quelques mois, c’était autour d’un officier arabe de l’armée malienne, le général de brigade Mohamed Abderrahmane Ould Meydou, d’être...

La situation d’insécurité grandissante à Bamako commence à préoccuper les Maliens. Alors qu’on croyait que la menace n’était qu’au Nord, erreur, puisque les attaques terroristes se multiplient au cœur de la capitale malienne. Après l’assassinat d’un Français à l’ACI 2000 il y a quelques mois, c’était autour d’un officier arabe de l’armée malienne, le général de brigade Mohamed Abderrahmane Ould Meydou, d’être...

Les malheurs du général Sanogo, chef de la défunte junte militaire, se poursuivent. Après avoir échappé par deux fois à des morsures de serpent, il a été transféré de Sélingué, région de Sikasso, à Manantali, région de Kayes, donc à 300 km de la capitale, avec les conséquences psychologiques que l'on imagine. A Manantali où il loge dans un vieux conteneur transformé en cellule carcérale, l'officier général est tombé malade...

Après avoir longtemps attaqué les positions de l’armée malienne et fait de nombreuses victimes civiles comme militaires en violation de l’accord de cessez-le-feu signé le 23 mai 2014, les groupes rebelles ont ciblé, il ya quelques jours, le camp de la Minusma à Kidal. Obligeant la force onusienne à réagir, mais de façon mitigée, puisqu’elle s’est permise de signer un accord pour l’établissement d’une zone temporaire de...

Depuis quelques jours, la ville de Gao est le théâtre de nombreuses attaques de la part du MNLA (Mouvement National pour la Libération de l'Azawad) et alliés aux yeux et à la barbe de la MINUSMA et de l'opération Barkhane. Pour preuve, au cours d’une de leurs attaques sur les positions des Mouvements de la Plateforme du 14 juin d’Alger le mardi 20 janvier 2015, le MNLA a perdu plusieurs combattants...

Les ministres de la Culture de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se retrouveront les 29 et 30 janvier 2015 à Lomé, au Togo, pour leur 5ème réunion statutaire, afin d’examiner certains documents essentiels de l’organisation régionale sur les programmes et évènements culturels communautaires. Ces documents seront soumis à leur appréciation par le Comité technique ...

Malgré quelques difficultés révélées dans les préparatifs qui attendent toujours réponses telles que la situation au nord, le problème des omis et le risque de la fraude électorale, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Idrissa Maïga demeure, aujourd’hui, optimiste et confiant sur le respect de la date du 26 avril prochain prévue pour la tenue des élections communales et ...

Les dhijadistes qui n’opéraient que dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal sont-ils aujourd’hui capables de frapper jusqu’au sud du pays? Il faut le craindre. Leurs récentes incursions au centre et au sud, notamment l’assaut contre le camp de Nampala dans la région de Ségou, soulignent la détermination des mouvements djihadistes à gagner du terrain au Mali. Au moment où la ...

Les dhijadistes qui n’opéraient que dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal sont-ils aujourd’hui capables de frapper jusqu’au sud du pays? Il faut le craindre. Leurs récentes incursions au centre et au sud, notamment l’assaut contre le camp de Nampala dans la région de Ségou, soulignent la détermination des mouvements djihadistes à gagner du terrain au Mali. Au moment où la ...

La MINUSMA déplore vivement la manipulation à des fins de propagande politique dont elle est victime aujourd’hui, à travers la circulation du document de travail intitulé “Accord pour l’établissement d’une zone de sécurité temporaire". Ce dernier a fait l’objet de graves retouches, contraire à toute éthique. La MINUSMA rappelle qu’un tel procédé ne peut créer que de la confusion et détourner...

Pierre Buyoya, chef de la Mission de l'Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel (Misahel), exprime sa profonde préoccupation face à la dégradation de la situation sécuritaire au Nord du Mali et de plus en plus dans la partie centre-ouest du pays. Il condamne fermement les incidents survenus à Tabankort ces dernières semaines dont le dernier reflète un comportement inacceptable...

Une délégation de la société civile malienne, comprenant notamment le président du Haut conseil islamique du Mali et l’archevêque de Bamako, a quitté dimanche la capitale malienne pour une tournée en Europe, afin de chercher des appuis pour résoudre la crise dans le nord du pays. "Nous quittons Bamako ce dimanche soir pour la première étape de notre voyage, Paris. Nous allons ...

Après la passation de service, le nouveau ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Dramane Dembélé, n’entend pas perdre du temps pour donner un souffle nouveau à son département. C’est ainsi que le vendredi dernier il a effectué une série de visites pour s’imprégner des réalités de son département mais aussi de galvaniser le personnel pour la concrétisation de 50 000 logements ...

Le Forum économique mondial de cette année à planché sur les questions d’actualité du monde, à savoir : Conflits et attentats qui se multiplient, conjoncture économique morose et le drame de l’immigration. Le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita dira que les autorités maliennes ont énormément souci de la situation. Après avoir fait remarquer que le retour des jihadistes au ...

Deux jours après l’attaque menée par les « soldats de la paix » sur les combattants du MNLA à Tabankort, le porte-parole du Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA) a tenu en fin d’après-midi une conférence de presse à Rabat pour dénoncer l’agression onusienne. Il a exigé de la MINUSMA des « explications », « excuses officielles» ainsi qu’une enquête neutre sur les évènements de...

Deux jours après l’attaque menée par les « soldats de la paix » sur les combattants du MNLA à Tabankort, le porte-parole du Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA) a tenu en fin d’après-midi une conférence de presse à Rabat pour dénoncer l’agression onusienne. Il a exigé de la MINUSMA des « explications », « excuses officielles» ainsi qu’une enquête neutre sur les évènements de...

L’OBSERVATOIRE a pour objectifs, entre autres, d’informer, éduquer et communiquer  sur l’encadrement légal des élections et l’exercice du droit de vote; d’appuyer les organes de gestion des élections dans l’accomplissement de leurs missions; de rechercher les voies et moyens permettant un ancrage durable de  la culture démocratique et de la bonne gouvernance, et, de faire un plaidoyer pour une ...

La Délégation de l’Union Européenne fait la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission des Etats Membres de l’Union Européenne au Mali : « La Délégation de l’Union Européenne exprime sa vive préoccupation et condamne avec la plus grande fermeté la flambée de violence survenue ces derniers jours au Nord Mali. Elle appelle l’ensemble des parties au respect de l’accord de cessez-le ...

Le sélectionneur national des Aigles du Mali, Henry Kasperzack a rencontré, hier après-midi, la presse sportive malienne à l’hôtel Sofitel President pour échanger sur les préparatifs du match contre la Côte d’Ivoire, ce samedi au Stade de Malabo. Selon lui, l’objectif n’est autre que de rester dans la dynamique de gagner. En d’autres termes, il s’agit de battre les Eléphants de la Côte d’Ivoire pour ...

Le capitaine des Aigles du Mali est fortement engagé pour le match que son équipe va livrer ce samedi 24 janvier face aux Eléphants de Côte d’Ivoire. S’il veut déjà effacer les efforts de son équipe face au Cameroun lors de la première journée des matchs du groupe D. Seydou Kéita ne voile aucunement les intentions du Mali à obtenir une victoire sur la Côte d’Ivoire. « Je pense que pour gagner, ...

Le chef de la mission des Nations unies pour l'action d'urgence contre Ebola s'est rendu ce jeudi au Mali. Ismael Ould Cheikh Ahmed y était pour une cérémonie marquant la fin de l'épidémie dans le pays. Le Mali n'a plus connu de cas d'Ebola depuis plus de 40 jours. En Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, le nombre de malades est en baisse. Ismael Ould Cheik Ahmed, le chef de la mission des...

Justice : Sanogo à la CPI ?  (,23/01/2015)
Le bourreau de Kati, le capitaine général, Amadou Aya Sanogo, actuellement en détention à Manantali pourrait être transféré à la Haye. Le bourreau de Kati, le capitaine général, Amadou Aya Sanogo, actuellement en détention à Manantali pourrait être transféré à la Haye. L’information circule dans certains milieux judiciaires et d’associaation de défense des droits de l’Homme. Et certaines de ces associations  qui...

Justice : Sanogo à la CPI ?  (,23/01/2015)
Le bourreau de Kati, le capitaine général, Amadou Aya Sanogo, actuellement en détention à Manantali pourrait être transféré à la Haye. Le bourreau de Kati, le capitaine général, Amadou Aya Sanogo, actuellement en détention à Manantali pourrait être transféré à la Haye. L’information circule dans certains milieux judiciaires et d’associaation de défense des droits de l’Homme. Et certaines de ces associations  qui...

Le Coup d’Etat de mars 2012 a été marqué par plusieurs violations des droits de l’homme au nord comme au sud du pays comme l’affaire des bérets rouges, l’agression de Dioncounda Traoré et tant d’autres. Des crimes restés impunis sous l’œil impuissant des victimes. Le Mali devient de plus en plus un pays de promotion de l’impunité dont la majeur  partie trouve son origine depuis les ...

Au nord du Mali, si le calme est revenu à Kidal, la tension reste forte après les tirs de la Minusma sur des combattants des groupes armés à Tabankort. La force onusienne, rouage essentiel pour assurer une sécurité minimum, fonctionne depuis au ralenti. Le camp 2 de la Minusma à Kidal est resté fermé ce jeudi. « Les soldats sont cantonnés à l'intérieur, il n'y a aucune patrouille en ville » indique un ...

Une rencontre au cours de laquelle, le haut représentant de la présidente de la Commission de l’UA a passé en revue avec les journalistes la situation au Mali et dans le sahel au cours de l’année 2014, tout en esquissant les perspectives de sa mission pour l’année 2015. Pierre Buyoya a fait le point de la situation dans les principaux domaines qui font l’objet du mandat de la MISAHEL installée dans...

Les spécificités de la première ont été prises en charge tandis que la seconde obtient le support législatif d’une situation de fait. Quatre textes étaient à l’ordre du jour de la plénière d’hier, place de la République. Le premier était relatif au projet de Loi portant statut des fonctionnaires de la Protection civile dont le personnel de ce corps est actuellement régi par un texte datant de décembre 2005. L’application de ...

Les alliés d’hier sont sur le point de devenir des adversaires du jour. En effet, le Samedi 17 Janvier 2015, le Mouvement Populaire du 22 Mars (MP22, par l’intermédiaire de son SG M’Perignama Sylla, a animé une conférence de presse dans les locaux de la Radio Kayira sise à Djelibougou ; conférence au cours de la quelle, il a demandé au peuple de se lever pour demander le changement en ...

La réconciliation nationale ? Le concept tarde à se concrétiser dans les faits, aucune action de rang n’ayant été entreprise depuis l’arrivée d’IBK. Ce qui n’empêche pas les citoyens et compatriotes à proposer des pistes à explorer pour parvenir à cette UNION rompue suite à l’occupation du nord après le coup d’Etat de mars 2012 et les exactions qui s’en sont suivies. Fousseyni Diarra, un compatriote ...

La réconciliation nationale ? Le concept tarde à se concrétiser dans les faits, aucune action de rang n’ayant été entreprise depuis l’arrivée d’IBK. Ce qui n’empêche pas les citoyens et compatriotes à proposer des pistes à explorer pour parvenir à cette UNION rompue suite à l’occupation du nord après le coup d’Etat de mars 2012 et les exactions qui s’en sont suivies. Fousseyni Diarra, un compatriote ...

Le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, hier dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Premier ministre Modibo Keïta. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a adopté des projets de textes. Sur le rapport du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, le Conseil des...

Selon nos informations, le corps d'Amedy Coulibaly, l'assassin de la policière de Montrouge (Hauts-de-Seine) et de quatre hommes juifs dans le supermarché casher de la porte de Vincennes, devait être acheminé ce mercredi après-midi par avion à Bamako, au Mali. Mais suite à un refus de dernière minute des autorités maliennes, la dépouille du terroriste était de retour ce mardi soir à...

Depuis un peu plus d’un mois, il ne se passe pratiquement plus un jour sans qu’il n’y ait des accrochages sanglants entre groupes touareg et milices que les leaders du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) accusent d’être «à la solde de Bamako». Les deux camps se sont à nouveau affrontés dans la matinée d’hier près de Tarkinte. Des hommes armés venus de Gao ont, ...

Suite au raid de la MINUSMA sur une voiture de la Coordination des mouvements armés de l’Azawad, comprenant le MNLA, le HCUA et le MAA, des manifestants ont mis le feu aux installations de la MINUSMA à l’aérodrome de Kidal. Les casques bleus n’ont pas pu stopper les manifestants qui avançaient vers eux. « Nous avons chassé les soldats de la MINUSMA de l’aérodrome, ils ont fui en direction de...

Les représentants de la coordination des parties au dialogue pour le règlement de la crise dans le nord Mali ont affirmé samedi à Alger leur attachement au dialogue dans le cadre des efforts menés avec l'équipe de médiation conduite par l'Algérie dans la perspective d'un accord final. Le secrétaire général du mouvement national de libération des Azawed (MNLA) Bilal Ag Chérif, le représentant du...

Les forces de l'ONU au Mali ont détruit mardi un véhicule des rebelles lors d'une frappe aérienne dans le nord du pays, faisant des morts et des blessés, selon des communiqués de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma)et de la rébellion. La Minusma (Mission de l'ONU au Mali "a été contrainte de recourir à la force en réponse à des tirs directs à l'arme lourde sur ses Casques bleus à Tabankort ...

Les forces de l'ONU au Mali ont détruit mardi un véhicule des rebelles lors d'une frappe aérienne dans le nord du pays, faisant des morts et des blessés, selon des communiqués de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma)et de la rébellion. La Minusma (Mission de l'ONU au Mali "a été contrainte de recourir à la force en réponse à des tirs directs à l'arme lourde sur ses Casques bleus à Tabankort ...

Le Tunisien Mongi Hamdi, nommé le 12 décembre Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef de la Mission onusienne au Mali (MINUSMA), s’est, pour la première fois, entretenu, mardi à Bamako, avec les autorités maliennes, selon des sources officielles. Mongi Hamdi, qui est arrivé lundi Bamako pour sa prise de fonction effective comme Envoyé Spécial de l'ONU, s'est ...

Excepté les inconditionnels des Aigles du Mali, beaucoup de gens, surtout des analystes du football, pensaient que le Groupe D serait incontestablement dominé par les Camerounais et les Ivoiriens, deux des représentants africains à la dernière Coupe du monde de football au Brésil. Mais encore une fois, la réalité du football est sur le terrain. Et sur le terrain, Guinéens et Maliens, le Syli national et les Aigles,...

Les récipiendaires sont des hommes et des femmes qui se sont distingués par leur loyauté et leur constante fidélité au service de la nation. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a procédé lundi à la décoration de plusieurs personnalités dans le cadre de la commémoration du 20 janvier, Fête de l’armée. C’est donc cette date symbolique que le président de la République, ...

Je m’incline devant la mémoire de tous les soldats tombés sur le champ d’honneur, Soldats de Serval et Barkhane, Soldats de la MINUSMA, Soldats des Forces armées maliennes. Je m’incline, pieusement, devant la mémoire de tous les citoyens civils non armés, tués alors que vaquant à leurs tâches quotidiennes, ou pour certains, ayant sauté sur des mines traîtreusement parsemées par des ...

Dans le cadre de la célébration de ce 54ème anniversaire, placé sous le signe du recueillement, le président de la République, chef suprême des Armées, Ibrahima Boubacar Keïta a présidé hier au camp Soundjata de Kati, une cérémonie de commémoration significative à plusieurs sens : gloire, souvenirs, mémoire, cohésion et renforcement de capacités. Dépôt de gerbe de fleurs, revue de troupes...

François Hollande a assuré lundi que la France n'"insult(ait) personne" quand elle défendait ses "idées", évoquant à demi-mot les manifestations à travers le monde contre la publication d'un dessin représentant le prophète Mahomet à la une de Charlie Hebdo. "Nous n'insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et ...

François Hollande a assuré lundi que la France n'"insult(ait) personne" quand elle défendait ses "idées", évoquant à demi-mot les manifestations à travers le monde contre la publication d'un dessin représentant le prophète Mahomet à la une de Charlie Hebdo. "Nous n'insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et ...

C’est la trésorière de la Fédération  des associations des migrants, Mme Coulibaly Oumou Coulibaly, qui a convoqué cette assemblée générale. Sur les 50 associations qui composent cette fédération, ce sont seulement trois associations qui n’ont pas répondu à l’appel. Pour Mme Coulibaly Oumou Coulibaly, il était plus que jamais nécessaire et urgente pour elle d’informer les membres de leur...

La Mission de maintien de la paix de l'ONU au Mali (MINUSMA) "reste déterminée à poursuivre la mise en oeuvre de son mandat confiée par la communauté internationale, malgré les attaques terroristes", a déclaré lundi son chef adjoint M. Akodjenou lors d'une visite à Kidal, indique un communiqué de la mission onusienne. La MINUSMA, ajoute le texte, "s'engage sans relâche en faveur de la...

La Guinée s'apprête à envoyer 500 Casques bleus supplémentaires pour renforcer son contingent au Mali, a annoncé lundi le président guinéen Alpha Condé de passage à Paris. "Nous avons un bataillon de 450, 500 hommes, prêt à partir dès février" pour renforcer la Mission des Nations Unies au Mali (Minusma) a indiqué à l'AFP le président Condé dont le pays compte à ce jour 169 soldats et ...

Après l'attaque de Nampala, en quatrième région, qui a fait 11 tués dans les rangs de l'armée, les terroristes ont lancé, vendredi dernier, une attaque contre Tenenkou dans la région de Mopti. Les combats ont fait trois militaires tués et cinq blessés. Alors qu’une demi-douzaine de terroristes ont été abattus et deux assaillants arrêtés. Ils sont actuellement entre les mains du détachement prévôtal de la ...

Mme Bouaré Fily Sissoko, ex-ministre de l’Economie et des Finances, n’est plus à présenter : celle qui a redressé la barre de l’hôtel des Finances, en dépit de la tourmente souvent féroce née de l’incompréhension avec le FMI, gendarme des finances internationales, jusqu’à ramener la confiance avec les mêmes partenaires, qui ont du reste renoué avec les appuis budgétaires globaux, a quitté, ...

Demain mardi 20 janvier, le Mali fête l’anniversaire de la création de son armée. La 54e. C’était en janvier 1961. Occasion pour la République de décerner des médailles aux fils et filles méritants. Au nombre de ceux- ci et pour la première fois de sa longue et riche carrière de douanier, Issiaka Sidibé, officier des services douaniers admis à la retraite et président de l’Assemblée Nationale du Mali. Le président ...

Demain mardi 20 janvier, le Mali fête l’anniversaire de la création de son armée. La 54e. C’était en janvier 1961. Occasion pour la République de décerner des médailles aux fils et filles méritants. Au nombre de ceux- ci et pour la première fois de sa longue et riche carrière de douanier, Issiaka Sidibé, officier des services douaniers admis à la retraite et président de l’Assemblée Nationale du Mali. Le président ...

Le 15 janvier 2015, le carrefour des jeunes de Bamako a connu une animation particulière. Pour cause : l’Alliance contre la Pauvreté au Mali, Point Focal de Action/2015-Mali, y a organisé le lancement de la campagne Action 2015. Selon Mme Barry Aminata Touré, Action/2015 est un  mouvement mondial de citoyens et d’organisations de citoyens issus de plus de 80 pays et représentant plus de 450 organisations,...

L’épidémie d’Ebola est terminée au Mali, où 42 jours se sont écoulés sans nouveaux cas signalés, ont annoncé à Bamako le ministre malien de la Santé et le chef de la Mission des Nations unies pour la lutte contre Ebola (UNMEER) dans ce pays. Le ministre Ousmane Koné et le chef de l’UNMEER au Mali Dr Ibrahim Socé Fall se sont exprimés dans des déclarations séparées diffusées dimanche soir...

Dans cet entretien à bâtons rompus réalisé, quelques temps après la marche républicaine du 11 janvier à Paris, Me Tapo dit être Charlie, mais ne cautionne pas la caricature du Prophète Mohamed, Paix et Salut sur Lui. Il évoque le contrat de Guo star, dont il est l’avocat, la convocation de ses clients par le Pôle économique et leur éventuelle incarcération, que Me Tapo écarte. Il persiste et signe: ils n’ont rien ...

La manifestation était organisée en réaction à une caricature du prophète Mohamed (PSL) à la Une du journal satirique français Charlie Hebdo, la semaine dernière. Des milliers de personnes, hommes et femmes, venus de divers quartiers de la capitale, ont participé à une grande marche pacifique vendredi après-midi, afin de protester contre la publication des caricatures du prophète Mohamed ...

Un enfant a été blessé dimanche par un engin explosif abandonné à Gao, ont indiqué à l’AFP un responsable militaire malien et un habitant de cette ville, la plus grande du Nord du Mali où opèrent divers groupes armés. L’accident s’est produit dimanche « vers 12H30 (locales et GMT) » à proximité d’une station-service « située sur la route de l’aéroport. Il a été découvert deux engins explosifs placés au ...


Le camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l’extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d’une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été tué, a indiqué à l’AFP une source à la Minusma. Tôt samedi matin à Kidal, "le camp de la Minusma a été attaqué par les terroristes. Ils ont d’abord lancé un camion piégé vers une entrée du camp.Ensuite,...

Le camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l’extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d’une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été tué, a indiqué à l’AFP une source à la Minusma. Tôt samedi matin à Kidal, "le camp de la Minusma a été attaqué par les terroristes. Ils ont d’abord lancé un camion piégé vers une entrée du camp.Ensuite,...

Au moins deux militaires maliens ont été tués vendredi dans une attaque jihadiste à Ténenkou (centre, 470 km au nord de Bamako), a appris l’AFP de sources concordantes. "Au moins deux militaires maliens ont été tués vendredi à Ténenkou lors de l’attaque de la ville par les islamistes", a déclaré à l’AFP une source municipale. Selon un habitant de la même localité, les islamistes s’étaient...

L’Algérie, le Cameroun, le Ghana et la Côte d’Ivoire semblent se détacher du lot et nombre d’observateurs misent sur ces quatre pays pour cette 30è édition de la CAN. Plusieurs pays peuvent prétendre à la couronne continentale en Guinée Equatoriale, mais quatre sélections semblent se détacher du lot : l’Algérie, le Ghana, le Cameroun et la Côte d’Ivoire. Les Fennecs d’Algérie qui évolueront dans le même groupe ...

Plusieurs milliers de personnes ont protesté vendredi après-midi à Bamako, au Mali, contre la caricature du prophète de l’islam, Mahomet, dans la dernière édition de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, a constaté un journaliste de l’AFP. Après la grande prière de vendredi, les manifestants ont convergé vers le boulevard de l’Indépendance, point névralgique des manifestations politiques dans le centre de la ...

Le Haut Représentant du Président de la République pour les pourparlers inclusifs inter-Maliens assure une fonction importante. Bien après l’accord de Ouagadougou, alors que le dialogue entre l’Etat et les mouvements armés était presqu’au point mort, rappelons-nous que c’est lui qui a réuni les mouvements armés et a instauré un dialogue entre l’Etat et ces mouvements avant d’aller à Alger. Il a réuni aussi les parties ...

Le gouvernement malien a appelé, mardi 06 janvier dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU à faire pression sur les mouvements armés du Nord pour qu’ils s’impliquent davantage lors du prochain round de négociations inter maliennes prévu à Alger au mois de février prochain. Le changement était dans l’air depuis quelques jours. Et c’est finalement jeudi que le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK),...

C’est avec une lourde défaite de 3 buts à 0 que les Aigles du Mali ont été battus le mercredi dernier à Libreville par les Bafana – Bafana d’Afrique du sud,  qualifiés également et qui avaient fait le match nul de 1 but partout face au Cameroun, premier adversaire des Aigles du Mali. A l’instar des Aigles du Mali, les lions indomptables également ont choisi le Gabon, pays frontalier avec la Guinée équatoriale,...

C’est avec une lourde défaite de 3 buts à 0 que les Aigles du Mali ont été battus le mercredi dernier à Libreville par les Bafana – Bafana d’Afrique du sud,  qualifiés également et qui avaient fait le match nul de 1 but partout face au Cameroun, premier adversaire des Aigles du Mali. A l’instar des Aigles du Mali, les lions indomptables également ont choisi le Gabon, pays frontalier avec la Guinée équatoriale,...

Le pape François a estimé jeudi que la liberté d’expression était un droit fondamental mais qui n’autorisait pas à insulter la foi d’autrui, ajoutant que tuer au nom de Dieu était une aberration. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision, a-t-il dit dans l’avion qui l’emmenait de Colombo à Manille. Le pape François était interrogé lors d’une conférence de presse...

Au cours de la présentation du bilan du Maouloud (célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mahomet), Chérif Ousmane Madani Haïdara, guide spirituel d’Ançardine, a dépeint l’actualité nationale et internationale. C’était le mardi dernier, à son domicile. Comme à l’accoutumée, après chaque Maouloud, le guide spirituel d’Ançardine rencontre la presse pour faire le point de l’événement...

Coup d’état du 22 mars : Polémique autour du capitaine Sanogo  (L'indicateur du Renouveau,16/01/2015)
Depuis hier, on assiste à une controverse au sein de la presse à cause de déclarations contradictoires attribuées au chef de l’ex-junte, Amadou Haya Sanogo. Alors que nos confrères de la Mutation annonçaient des excuses du capitaine Sanogo à l’ancien chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré, le quotidien Le Soir de Bamako prenait hier le contre-pied en prétendant que l’enfant de Ségou continuait à...

Près de 300.000 personnes avaient signé jeudi une pétition demandant à François Hollande d’accorder la nationalité française à Lassana Bathily, l’employé malien d’un supermarché casher qui avait aidé des clients à se dissimuler pendant la prise d’otages. Lassana Bathily avait ouvert vendredi la porte de la chambre froide de la supérette "Hyper Cacher" de la Porte de Vincennes à plusieurs...

Le chef de l’Etat a salué l’implication des amis du Mali qui est demeurée constante dans une période très difficile. Le dernier acte dans les cérémonies de présentation de vœux au Chef de l’Etat qui s’est déroulé hier dans la salle des banquets à Koulouba a été l’occasion pour Ibrahim Boubacar Keïta de s’acquitter d’un devoir de reconnaissance envers le Corps diplomatique accrédité dans ...

Le premier concerne la sécurité. Le second est axé sur l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens. Le premier Conseil des ministres du gouvernement dirigé par Modibo Kéita s’est tenu hier à Koulouba sous la présidence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita. Tous les ministres étaient présents à l’exception de Abdoulaye Diop, le titulaire du portefeuille des Affaires étrangères, de ...

Le premier concerne la sécurité. Le second est axé sur l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens. Le premier Conseil des ministres du gouvernement dirigé par Modibo Kéita s’est tenu hier à Koulouba sous la présidence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita. Tous les ministres étaient présents à l’exception de Abdoulaye Diop, le titulaire du portefeuille des Affaires étrangères, de ...

Le nouveau Premier ministre est un vrai homme d’Etat, son instinct de grand commis de l’Etat ne l’a nullement quitté malgré son âge. Lors du premier conseil de cabinet avec les ministres du nouveau gouvernement, il a tenu à les informer qu’il n’assumera qu’un rôle de coordination et d’impulsion dans une philosophie d’animation et non de commandement. Il ne veut pas être un patron donneur d’ordres...

Après 16 mois de patience, d’attente et d’espoir de pouvoir passé du Président Ibrahim Boubacar Keita, on se demande où se trouve le regroupement IBK - Mali 2012 » Dix-sept Partis politiques, dits les alliés du RPM étaient présents, sous la conduite du professeur  Mamadou kassa Traore  Président  du Miria. Ils ont signé  le 07 Janvier 2012 l’appel à candidature d’IBK  au centre Amadou Hampâté Bâ. Aujourd’hui  le pouvoir les a-t-il oubliés ? De toutes les façons. Les premiers ...

Le putschiste du 22 mars s’assume: "Notre action du 22 mars 2012, je le dis avec force et conviction, était juste et justifiée. Il le fallait pour arrêter le massacre de soldats maliens. Il le fallait pour mettre un terme à la souffrance des mères et des épouses de soldats affigées face à la disparition des leurs dans des conditions que tout le monde sait. Nous avons fait le coup d’État pour sauver le Mali, car le pays se ...

On a constaté une véritable mobilisation des leaders religieux derrières les autorités nationales contre toute partition de notre pays  depuis la crise de 2012. Comme en témoigne la grande marche organisée en septembre 2014 par le leader de Ançar Dine internationale contre les velléités sécessionnistes des groupes armés du nord. Malgré ce soutien des religieux, le leader de Ansar Dine international, ...

Le MAA Pro-Mali versus le HCUA : Réunion secrète à Tabancote  (L'indicateur du Renouveau,15/01/2015)
Dans la nuit du mardi à mercredi, une réunion sécrète entre des responsables du Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA), proche du Mali et du Haut conseil de l’unité de l’Azawad (HCUA) a eu lieu dans le village de Tabancote dans la région de Gao. Si rien n’a filtré des échanges, on apprend que la rencontre était prévue bien avant le décès du patriarche Intallah. À travers cette rencontre qualifiée de consultation, ...

Mali : Moussa Mara, les raisons d'un limogeage  (Jeune Afrique,14/01/2015)
Officiellement, c'est une démission ; en réalité, c'est un licenciement. Moussa Mara, le Premier ministre malien, en poste depuis neuf mois, avait fait l'unanimité contre lui. Considéré comme une "trouvaille" par le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), qui l'a nommé en avril 2014, cet expert-comptable membre d'un petit parti rallié sur le tard à la majorité présidentielle n'a jamais été accepté par les caciques ...

Mali : Moussa Mara, les raisons d'un limogeage  (Jeune Afrique,14/01/2015)
Officiellement, c'est une démission ; en réalité, c'est un licenciement. Moussa Mara, le Premier ministre malien, en poste depuis neuf mois, avait fait l'unanimité contre lui. Considéré comme une "trouvaille" par le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), qui l'a nommé en avril 2014, cet expert-comptable membre d'un petit parti rallié sur le tard à la majorité présidentielle n'a jamais été accepté par les caciques ...

Au plus fort de l’affaire dite des équipements militaires, l’ex-Premier ministre Moussa Mara avait instruit l’annulation de certains contrats et le blocage de la livraison des équipements. Pendant tout le temps de la campagne de dénigrement, les militaires ne savaient pas que leurs équipements étaient déjà arrivés à Kati. Me Tapo, lors de sa conférence de presse pour défendre les intérêts et l’honneur ...

Depuis quelques semaines, les langues se délient au sujet des problèmes rencontrés par la compagnie minière WASSOUL’OR SA, navire amiral du groupe de Sociétés fantoches(et presque toutes en faillite) dirigé par ALIOU BOUBACAR DIALLO. De récents articles très documentés ont fait apparaitre une réalité financière jusque-là bien dissimulée par le PDG omnipotent, ALIOU BOUBACAR DIALLO. On se rend...

«Nous condamnons la publication des caricatures du Prophète Mahomet(PSL) par Charlie Hebdo, mais condamnons également les actes terroristes que les djihadistes posent au nom de l’islam», voilà, en substance, la réaction du Chérif Ousmane Madani Haïdara, face aux attaques terroristes qui ont visé Charlie-Hebdo le mercredi 7 janvier 2015 en France. Célébration du Maouloud sous le thème de la réconciliation...

Une délégation américaine de 9 membres séjourne depuis dimanche dans notre pays. Conduite par le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis, Andrew R. Young, la délégation a été reçue lundi par le Premier ministre Modibo Keïta. Au menu des entretiens, la nouvelle initiative de Barack Obama (SGI) axée sur la sécurité, la justice et la gouvernance en Afrique, un programme d’assistance annoncé en août ...

Pour une lutte implacable contre Ebola et les maladies endémiques à travers la vaccination, la Banque africaine de développement (BAD) et l’organisation Gavi (spécialisée dans la production de vaccin) ont offert 27 véhicules au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique (MSHP). Le ministre invite ses collaborateurs à une utilisation efficiente de cette donation. Le siège de l’Organisation mondiale ...

1. L'URD a pris bonne note de la nomination du nouveau Premier ministre Modibo KEITA. L'URD le félicite et lui souhaite chance et réussite. Homme respecté et reconnu comme un commis de l'Etat, il a fait preuve d'humilité et d'esprit républicain en rendant visite à l'opposition avant sa prise de fonction.
2. L'URD reconnaît avec humilité que le Président de la République a fini par donner raison à l'opposition...

1. L'URD a pris bonne note de la nomination du nouveau Premier ministre Modibo KEITA. L'URD le félicite et lui souhaite chance et réussite. Homme respecté et reconnu comme un commis de l'Etat, il a fait preuve d'humilité et d'esprit républicain en rendant visite à l'opposition avant sa prise de fonction.
2. L'URD reconnaît avec humilité que le Président de la République a fini par donner raison à l'opposition...

Febak 2015 : Maroc Export invité d’honneur  (Le Republicain,13/01/2015)
La grande mobilisation des Marocains et la forte présence des opérateurs économiques marocains à Bamako en ce début d’année, n’est pas fortuite. Le pays de Sa Majesté le Roi Mohammed VI est coorganisateur et invité d’honneur de la 11ème édition de la Foire d’exposition internationale de Bamako (Febak) qui se déroulera du 15 au 25 janvier 2015. Les parties marocaine et malienne comptent mettre à profit cette...

Nouveau gouvernement : Les raisons du départ de Bah N’Daw  (L'indicateur du Renouveau,13/01/2015)
Hissé à la tête du ministère de la Défense et des Anciens combattants après la démission de Soumeylou Boubèye Maïga, le séjour de Bah N’Daw n’aura été que de courte durée lié à sa carrure d’homme intègre. Le colonel-major de l’armée à la retraite aurait refusé de signer un document relatif à l’intégration des anciens combattants déserteurs comme indiquée dans le document des pourparlers d’Alger...

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DECRETE, Vu la Constitution Vu le Décret N02015-0003/P-RM du 08 janvier 2015 portant nomination du Premier ministre ; Sur proposition du Premier ministre, DECRETE : Article 1er : Sont nommés membres du Gouvernement en qualité de : 1. Ministre du Développement rural, Bocary Tréta, 2. Ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la ...

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique communique : Le Conseil Indien pour les Relations Culturelles (Indian Council for Cultural Relation-ICCR) offre, au titre de l’année académique 2015-2016, huit (8) bourses d’études universitaires, post universitaires et de spécialisation aux candidats maliens désireux de poursuivre leurs études en Inde dans le cadre du programme de...

A la date du lundi 12 janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Depuis le 16 décembre 2014, il n’existe plus aucun cas de maladie à virus Ebola au Mali. En effet, sur sept (7) cas confirmés, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Les prélèvements sanguins effectués le dimanche 11 et ce jour lundi 12 janvier sur deux (2) cas suspects, se ...

Ibrahim Boubacar Kéita et Moussa Mara s’étaient alliés au second tour de l‘élection présidentielle de 2013. Aujourd’hui, rien ne va plus entre eux et leurs proches. Objet de la discorde : ils sont les seuls à le savoir. Après sa démission de la Primature, la relation entre ces deux hommes sera-t-elle toujours au beau fixe ? La lune de miel entre le chef de l´État et le leader du parti Yelema n’a ...

Ibrahim Boubacar Kéita et Moussa Mara s’étaient alliés au second tour de l‘élection présidentielle de 2013. Aujourd’hui, rien ne va plus entre eux et leurs proches. Objet de la discorde : ils sont les seuls à le savoir. Après sa démission de la Primature, la relation entre ces deux hommes sera-t-elle toujours au beau fixe ? La lune de miel entre le chef de l´État et le leader du parti Yelema n’a ...

Les rumeurs sur la démission de Moussa Mara de la Primature n’en finissaient plus de défrayer la chronique, alimentant les causeries, tant dans les salons feutrés de Bamako que dans les «grins» des quartiers populaires des villes et bourgades maliennes hautement politisées. Tant et si bien que cette démission était devenue le grand serpent des mers, dont tout le monde parle mais que personne n’a...

Le gouvernement du nouveau Premier ministre malien Modibo Keïta formé le 10 janvier se caractérise notamment par le départ de sept ministres. Parmi les personnes qui quittent le gouvernement, la ministre de l’Economie et des Finances est remplacée par Mamadou Igor Diarra , un banquier reconnu pour sa rigueur. La Défense change également de titulaire. Le nouveau ministre s’appelle Tiéman ...

C’est un vrai scandale que ce qui s’est passé hier dimanche à la primature. Le nouveau Premier ministre, Modibo Keita a donné le ton du changement radical dans les habitudes des ministres grincheux. Il a purement et simplement refusé l’accès à la salle à 5 ministres retardataires. Ces ministres qui se croyaient au dessus des autres ont appris à leurs dépens que désormais plus rien ne ...

Meeting de l’APM: Mohamed Aly Bathily pourfend l’opposition  (L'indicateur du Renouveau,12/01/2015)
Le blocage de 140 milliards de F CFA des institutions de Bretton Woods était lié à l’action de certains hommes politiques, notamment l’opposition. Cette accusation a été renouvelée le samedi au Palais de la culture par Me Mohamed Aly Bathily, président des Associations pour le Mali (APM). Pour conforter sa position dans le gouvernement et son soutien au président de la République, le ministre Mohamed Aly ...

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, et une délégation de la presse malienne, ont participé hier à la marche républicaine hier à Paris en hommage aux victimes de l'attentat contre le magazine «Charlie Hebdo». IBK étaiy aux côtés de plusieurs autres chefs d'État et de gouvernement. Marche républicaine à Paris: l’Afrique représentée au plus haut niveau. En participant à cette marche, le président IBK et...

Le très contesté premier ministre, Moussa Mara, a été remercié jeudi par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Enfin ! Se sont exclamés nombre de nos compatriotes. Après 10 mois de services rendus à l’Etat, particulièrement au président de la république, Moussa Mara, le trentenaire, cède la place à Modibo Keita, un septuagénaire, plus âgé que le chef de l’Etat lui-même. Remplacé un jeune, le plus...

Le très contesté premier ministre, Moussa Mara, a été remercié jeudi par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Enfin ! Se sont exclamés nombre de nos compatriotes. Après 10 mois de services rendus à l’Etat, particulièrement au président de la république, Moussa Mara, le trentenaire, cède la place à Modibo Keita, un septuagénaire, plus âgé que le chef de l’Etat lui-même. Remplacé un jeune, le plus...

La passation de service entre le Premier ministre Modibo Keita et son prédécesseur Moussa Mara a eu lieu le vendredi 09 janvier 2014, dans une atmosphère à la fois détendue et marquée d’émotion. Les deux hommes ont longuement échangé en tête-à-tête avant de gagner le hall du bâtiment qui abritait la cérémonie remplie de monde, constitué des cadres de la primature, des médias nationaux et...

Sept soldats sénégalais de la mission de l’ONU au Mali (Minusma) ont été blessés vendredi lorsque leur véhicule a sauté sur un engin explosif à Kidal, dans l’extrême nord-est du pays, a annoncé la Minusma, dénonçant une "attaque terroriste" contre ses forces. "Ce (vendredi) matin, vers 8H30 (locales et GMT), un engin explosif ou une mine a explosé lors du passage d’un véhicule transportant des...

La CAF a délivré ses récompenses pour l’année 2014. L’Ivoirien Yaya Touré a été désigné meilleur joueur africain pour la quatrième année consécutive, un record. Les autres grands vainqueurs de la soirée sont l’Algérie et le Nigeria qui remportent des trophées dans plusieurs catégories. Yaya Touré a été désigné meilleur joueur africain de l’année 2014 lors de la cérémonie des trophées de la CAF...

Alors que l'intervention internationale au Mali a débuté il y a précisément deux ans, le 11 janvier 2013, le redéploiement des jihadistes d'Aqmi au nord de Tombouctou est de plus en plus sensible. Avec un nombre croissant d'attaques à la clé. Début décembre, plusieurs commerçants transsahariens ont fait état de la présence massive de combattants d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans la région...

A la date du jeudi 08 janvier 2015, la situation de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Mali se présente comme suit : Depuis le 16 décembre 2014, il n’existe plus aucun cas de maladie à virus Ebola au Mali. En effet, sur sept (7) cas confirmés, cinq (5) ont entrainé des décès, et deux ont été guéris. Cela dit, la maladie à virus Ebola reste une menace pour le Mali, tant qu’elle n’aura pas été vaincue ...

Le bateau Mara a longtemps et suffisamment tangué, et chavire enfin. Sa démission est finalement intervenue ce jeudi 8 janvier 2015, après plusieurs fausses alertes sur son départ. Le désormais ancien Premier Ministre Mara a été remplacé par l’un de ses prédécesseurs, Modibo Keïta, l’actuel Haut représentant du chef de l’Etat pour les négociations inter-maliennes inclusives d’Alger. Cet homme...

Le bateau Mara a longtemps et suffisamment tangué, et chavire enfin. Sa démission est finalement intervenue ce jeudi 8 janvier 2015, après plusieurs fausses alertes sur son départ. Le désormais ancien Premier Ministre Mara a été remplacé par l’un de ses prédécesseurs, Modibo Keïta, l’actuel Haut représentant du chef de l’Etat pour les négociations inter-maliennes inclusives d’Alger. Cet homme...

Il y a deux ans, la localité a été le théâtre d’une bataille décisive qui donnera le top départ de la guerre de libération du Nord de notre pays, occupé par les islamistes et les indépendantistes depuis 2012. Aujourd’hui, la vie y a repris son cours normal. Mais les stigmates de la guerre sont toujours visibles sur les champs de bataille et présents dans les esprits. Cheveux hirsutes à l’arrière d’un crâne à moitié ...

Ils revendiquent le paiement d’arriérés d’heures supplémentaires pour les années 2011-2012, 2012-2013. Me Mountaga Tall, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a indiqué que le montant revendiqué s’élève à plus de 600 millions de FCFA. Des fonds qui seront mobilisés grâce à l’aide du ministère de l’économie et des finances. Sur ce, le ministre a fait savoir au personnel ...

Le lundi tôt le matin la base militaire de Nampala s’est réveillée sous les feux des groupes terroristes. Si l’attaque n’a pas fait beaucoup de victimes du côté de l’armée nationale, il faut mettre cela à l’actif de la combativité des militaires maliens. Lesquels surpris ont pu néanmoins se ressaisir, pour organiser une riposte contre les assaillants, qui étaient venus pour prendre le contrôle de la base et faire ...

Ces dernières semaines, les localités du nord de notre pays et un peu au centre (Nampala dans la région de Ségou) connaissent un régain de violences, avec des attentats perpétrés par les combattants djihadistes contre les positions militaires ou de simples structures administratives. La semaine passée une attaque sur le camp de Nampala a fait 11 soldats tués. Et pas plus tard qu’avant...

L’opposition ne rejette pas le document, mais souhaite que son contenu soit amélioré pour éviter la division du pays. Après les partis de la majorité présidentielle, c’était hier au tour des formations de l’opposition d’échanger avec la MINUSMA sur le projet d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, projet élaboré par la Médiation et remise par elle le 26 novembre dernier à Alger aux Parties...

La localité de Dioura, cercle de Ténenkou, a été attaquée, dans la nuit du 6 au 7 janvier, par les rebelles du Mnla, du Hcua et du Maa. Ils ont saccagé et incendié les locaux de la mairie et de la sous-préfecture. A quelques encablures de là, les symboles de l’Etat ont déserté la ville de Ténenkou. Le gouverneur de la région de Mopti a été dépêché hier après-midi à Ténenkou afin de montrer la voie (le chemin de...

La localité de Dioura, cercle de Ténenkou, a été attaquée, dans la nuit du 6 au 7 janvier, par les rebelles du Mnla, du Hcua et du Maa. Ils ont saccagé et incendié les locaux de la mairie et de la sous-préfecture. A quelques encablures de là, les symboles de l’Etat ont déserté la ville de Ténenkou. Le gouverneur de la région de Mopti a été dépêché hier après-midi à Ténenkou afin de montrer la voie (le chemin de...

L’attaque contre le camp de Nampala en début de semaine n’a pas encore révélé ses dessous, mais elle prouve que l’incendie enclenché par les djihadistes au nord peut embraser même Ségou. Pire, l’ombre de cette attaque plane sur la reprise des négociations au moment où des hommes politiques ne partagent point l’optimisme béat du gouvernement. Pour ne rien arranger à la situation, l’on ...

Remaniement : IBK a informé hier Moussa Mara  (L'indicateur du Renouveau,08/01/2015)
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience hier matin le Premier ministre, Moussa Mara. Selon de sources concordantes, les échanges entre les deux têtes de l’exécutif ont porté sur le remaniement ministériel qui doit intervenir dans les « prochains jours ». Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience hier matin le Premier ministre, Moussa Mara...

Le Ministre malien des affaires étrangères, M. Abdoulaye Diop, a relevé cet après-midi, au cours d’une séance publique du Conseil de sécurité dévolue à l’examen de la situation au Mali, que les solutions aux crises sécuritaires qui secouent le Mali et la Libye sont indissociables, puisque « la crise malienne est consécutive à la crise libyenne ». Au cours de cette réunion, la première de l’année 2015, ...

L’exigence du retour à l’ordre constitutionnel normal, après le putsch du 22 mars 2012, a joué en faveur du célèbre astrophysicien malien Cheick Modibo Diarra, en le propulsant le 17 avril 2012 à la tête d’un gouvernement de transition aux défis multiples et multiformes. Mais pour rappeler aux bons souvenirs de ceux de nos compatriotes, en attente d’un Mali nouveau, que l’effort sacrificiel du natif ...

Les pays ouest-africains frappés par le virus Ebola ont fait de gros efforts pour enrayer l'extension de l'épidémie, mais n'ont pas atteint les objectifs fixés au 1er janvier en matière d'éradication de la maladie, a déclaré mercredi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les Nations unies avaient fixé le 1er octobre un délai de 90 jours pour isoler et traiter tous les malades contaminés par...

Le ministre malien des affaires étrangères Abdoulaye Diop a demandé mardi au Conseil de sécurité de faire pression sur les mouvements armés du Nord du Mali impliqués dans les négociations d’Alger. « A la veille de la reprise des pourparlers d’Alger, je voudrais demander aux membres du Conseil qui en ont les moyens d’exercer les pressions nécessaires pour amener les premiers responsables ...

Le ministre malien des affaires étrangères Abdoulaye Diop a demandé mardi au Conseil de sécurité de faire pression sur les mouvements armés du Nord du Mali impliqués dans les négociations d’Alger. « A la veille de la reprise des pourparlers d’Alger, je voudrais demander aux membres du Conseil qui en ont les moyens d’exercer les pressions nécessaires pour amener les premiers responsables ...

IBK et Mara tristement célèbres en 2014  (Le Prétoire,07/01/2015)
De janvier 2014 à Décembre 2014, le président de la République IBK et son premier ministre Moussa MARA ont dirigé les affaires de l’Etat de la façon la plus catastrophique que le Mali ait jamais connue. L’échec fut total sur toute la ligne. S’agissant de la gouvernance, la déception est sans équivoque. Malgré l’adoption d’une loi contre la corruption, les surfacturations ont été malheureusement enregistrées ...

La ville de Gao a été visée dans la nuit de lundi à mardi par des tirs d'obus, selon des habitants de cette cité du nord du Mali. "Vers 1h15, trois obus sont tombés à Gao sans faire de victime. Mais, ce fut la panique dans la ville pendant toute la nuit", assure un jeune leader actif dans les mouvements de défense de la ville pendant l'occupation djihadistes. Selon les témoins, ce sont surtout les camps militaires...

Pour redonner vie à Tombouctou : IBK crée l’Uni-T  (L'indicateur du Renouveau,07/01/2015)
L’annonce a été saluée avec joie par les habitants de la Cité des 33 Saints, la création de l’Université internationale de Tombouctou (Uni-T). En prenant cette courageuse décision, Ibrahim Boubacar Kéita a d’une part corrigé une injustice, car au même moment certains ont tenté de sevrer la ville de l’Institut Ahmed Baba et de l’Hégire pour des motifs fallacieux. D’autre part, cette initiative inattendue d’IBK permet de reconstituer le glorieux passé de l’Université de Sankoré...

Si l’attaque de Nampala qui a coûté la vie à 8 militaires a été revendiquée par Aqmi, il reste des zones d’ombres sur la provenance des assaillants mais des sources locales témoignent qu’ils sont venus de la Mauritanie. Plusieurs sources que nous avons contactées hier confirment que les terroristes qui ont attaqué la ville de Nampala sont venus de la République islamique de la Mauritanie...

Attaque de Nampala : Hauts-les-cœurs pour la patrie en danger  (L'indicateur du Renouveau,07/01/2015)
Les positions de l’armée régulière à Nampala (région de Ségou) ont été la cible d’une attaque « surprise » menée par des terroristes d’AQMI, le lundi 5 janvier dernier. Le bilan est lourd. Il fait état de plusieurs morts et blessés. Certaines sources affirment que les soldats ont été « surpris » par des bandits très bien renseignés et ayant pris en conséquence toutes les dispositions pour faire le plus...

Au moins huit soldats maliens ont été tués lundi dans l’attaque d’un camp militaire dans le centre du pays près de la Mauritanie, la plus meurtrière depuis celle contre le contingent nigérien de l’ONU il y a trois mois. L’assaut, par des jihadistes présumés, s’est produit à Nampala, près de la frontière mauritanienne, aux marches du nord où opèrent les groupes armés. Il a fait au moins huit morts, selon un...

Au moins huit soldats maliens ont été tués lundi dans l’attaque d’un camp militaire dans le centre du pays près de la Mauritanie, la plus meurtrière depuis celle contre le contingent nigérien de l’ONU il y a trois mois. L’assaut, par des jihadistes présumés, s’est produit à Nampala, près de la frontière mauritanienne, aux marches du nord où opèrent les groupes armés. Il a fait au moins huit morts, selon un...

Le Premier ministre a profité de la tribune offerte par les assises du 3 ème congres de l’AISLAM pour expliquer devant le millier de fidèles une inquiétude évoquée, la semaine dernière, par le président du Haut conseil islamique Mahmoud Dicko, lors de ses présentations de vœux au président de la République. Celle-ci est liée à une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la  ...