Journal Télévisé

Vue : 1044 fois

Kemi Seba : "Les architectes et Franc-maçons de la guerre au Mali"


Vue : 882 fois

Violences au Nord du Mali : réaction de Moussa Mara, le premier ministre malien


Vue : 1655 fois

Laurent Gbagbo Devoir de vérité.


Vue : 1532 fois

20 janvier 2014, Serval au Mali ;: des questions se posent


Vue : 1910 fois

Interview du général Haya Sanogo Après son arrestation


Vue : 2962 fois

Presidentielles du 28 Juillet 2013:
Premières Tendances données par le Colonel Moussa Sinko


Vue : 2481 fois

Mali : début de campagne électorale


Vue : 3268 fois

Le Dr Oumar MARIKO fait des déclarations et révélations édifiantes


Vue : 2539 fois

Les Noirs vont disparaitre s'ils ne se reveillent pas !


Vue : 2357 fois

Cérémonie Solennelle de Réconciliation au Mali:
Le capitaine Amadou Aya Sanago Demande Pardon


Vue : 2029 fois

Dr Oumar Mariko:
Tout le probleme du Mali,c´est son gouvernement illégitime


Vue : 1978 fois

Mali:
Réaménagement Technique au sein du Gouvernement


Vue : 1477 fois

Mali : Premier Bilan des Négociations


Vue : 1354 fois

Djibril Bassolé, Médiateur de la Cédéao au Mali


Vue : 1513 fois

Mali:
Accord en vue entre le MNLA et le Gouvernement


Vue : 1421 fois

Macky Sally sur la Crise Malienne:
"Aucun pays n'est à l’abri de la menace terroriste"


Vue : 1599 fois

Invité Afrique:
Dioncounda Traoré, président malien par intérim


Vue : 1347 fois

Mali : comment régler le cas de Kidal ?


Vue : 1666 fois

Infrastructures:
Les travaux de construction de l'autoroute Bamako -Segou en bonne voie


Vue : 1787 fois

Invité Afrique sur RFI:
avec Tiéman Coulibaly, Ministre Malien des Affaires Etrangères


Vue : 1337 fois

Interview avec Yayi Boni Suite à la conférence des donateurs du Mali


Vue : 1456 fois

Mali :
La Transition doit communiquer sur Kidal


Vue : 1409 fois

Et si vous me disiez toute la vérité :
Modibo sidibé sur TV5


Vue : 8043 fois

Le J.T 13h du 29 Mars


Vue : 3773 fois

Le J.T 13h du 28 Mars


Vue : 3764 fois

Le J.T 13h du 27 Mars


Vue : 3673 fois

Le J.T 13h du 26 Mars


Vue : 3901 fois

Le J.T 13h du 25 Mars


Vue : 4142 fois

Le J.T 13h du 24 Mars


Vue : 6526 fois

Le J.T 13h du 23 Mars


Vue : 8393 fois

Mali:Coup d'Etat Militaire
Les Institutions Dissoutes


Vue : 5326 fois

Cinquantenaire de l'armée Malienne : Discours d'ATT a la Nation


Vue : 4902 fois

Nouvel An 2011 Discours ATT a Nation


Vue : 7580 fois

Retro An 2010 :Le discours de ATT à la Nation


Vue : 7282 fois

Cote d'Ivoire au Golf hotel :
les casques bleus combattant aux cotés des rebels


Vue : 8997 fois

France Afrique
Comment La France fait et defait les Presidents Africains Documenataire Exclusif France 3


Vue : 11237 fois

50 ans du Mali : Défilé et parade du 22 Septembre


Vue : 6067 fois

Cinquantenaire : Dépôt de gerbe fleur par ATT au monument de l’indépendance


Vue : 7420 fois

Cinquantenaire du Mali : Discours du President ATT


-

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 
Recherche avancée
 

Composée de 65 partis politiques, la majorité présidentielle (un regroupement qui soutient l’action gouvernementale et le projet de société du président IBK) a effectué sa rentrée politique le samedi dernier au Centre international de conférence de Bamako sous la présidence de Boulkassoum Haïdara, président de la conférence des présidents de la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle

Composée de 65 partis politiques, la majorité présidentielle (un regroupement qui soutient l’action gouvernementale et le projet de société du président IBK) a effectué sa rentrée politique le samedi dernier au Centre international de conférence de Bamako sous la présidence de Boulkassoum Haïdara, président de la conférence des présidents de la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle

Un auteur présumé d’attentat s’est tué vendredi à Bourem, dans le nord du Mali, en manipulant sa bombe, ont indiqué à l’AFP des sources concordantes, évoquant une tentative d’attaque suicide."Un kamikaze s’est tué vendredi en faisant une mauvaise manipulation de sa bombe. Il n’a tué personne d’autre", a déclaré un responsable de la mairie sous le couvert de l’anonymat.Confirmant l’information, une source militaire malienne



FMI au Mali : institution monétaire, judiciaire ou politique ?  (L'indicateur du Renouveau,22/11/2014)
Lors de sa conférence de presse tenue il y a quelques semaines, à l’invitation d’une obscure association réactivée pour les besoins de la cause, M. Op de Beke, représentant du FMI au Mali, a indiqué que le gouvernement malien doit encore « publier l’état d’avancement de l’application des sanctions contre les personnes présumées avoir violé les lois ou de ne pas avoir respecté les règles budgétaires ou de passation des marchés ».

L’identification des restes des victimes du crash de l’avion d’Air Algérie au Mali en juillet s’est achevée jeudi, ce qui permettra leur restitution aux familles, a annoncé vendredi le ministère français des Affaires étrangères.L’identification "s’est achevée le 20 novembre, avec la réunion du comité technique composé des experts français et algériens ayant participé aux analyses des données ante et post mortem des victimes au sein du laboratoire

Sur Ebola, le président du Parena Tiebilé Dramé a souligné qu’il y a comme une rétention de l'information au sujet d’Ebola. Il y a eu une inaction et une lenteur des autorités maliennes qui ont été informées par l’Oms Guinée.L’opposant ne s’est pas privé d’accabler le président IBK sur des sujets qui tiennent à cœur beaucoup de Maliens, relatifs à la mauvaise gouvernance financière, des questions sur le 2ème avion

Sur Ebola, le président du Parena Tiebilé Dramé a souligné qu’il y a comme une rétention de l'information au sujet d’Ebola. Il y a eu une inaction et une lenteur des autorités maliennes qui ont été informées par l’Oms Guinée.L’opposant ne s’est pas privé d’accabler le président IBK sur des sujets qui tiennent à cœur beaucoup de Maliens, relatifs à la mauvaise gouvernance financière, des questions sur le 2ème avion

Le président de la République, qui a souhaité que sa majorité soit active, n’a esquivé aucune des grandes préoccupations de l’heure.Dans le cadre des concertations avec les forces vives de la Nation, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a rencontré hier à Koulouba les responsables des partis de la majorité présidentielle. Les échanges ont porté sur les questions d’actualité brûlante du pays et d’intérêt commun

Opposition : Echanges directs  ( L'Essor ,21/11/2014)
Après les partis politiques de la majorité présidentielle, des responsables de l’opposition ont été reçus à leur tour dans l’après-midi par le président de la République avec deux sujets à l’ordre du jour : la croisade contre le virus Ebola et les pourparlers d’Alger dont un nouveau round devait s’ouvrir hier.Le président Ibrahim Boubacar Keita a largement évoqué les mesures prises pour bouter le virus Ebola hors de notre pays. Il a évoqué

Tamasheq bon teint, l’ex-député de Gao à l’Assemblée nationale, Assarid Ag Imbaricaoune, fut l’un des rares homme politique à parcourir le monde entier pendant les heures chaudes de la crise sécuritaire, pour battre en brèche les aspirations séparatistes du Mnla. Au Parlement européen, tout comme dans les chancelleries occidentales, il a fait entendre la voix du Mali, et de la nécessité du Mali, à travers sa pluralité raciale

Le bureau municipal de la Commune IV de Bamako avec à sa tête le maire Sirima Bathily a décidé de porter plainte contre la Clinique Pasteur. La Clinique Pasteur est située à l’ACI 2000, un quartier qui relève de la Commune IV. La plainte a été déposée au niveau du Tribunal de première instance de la Commune IV la semaine dernière par l’intermédiaire de Me Oualy Diawara.La Mairie accuse la Clinique d’avoir importé la pandémie

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a confirmé ce jeudi dans l’après-midi, le décès du Dr. Assane Diomandé de la Clinique Pasteur, contaminé par le virus Ebola suite au traitement du patient guinéen Oussou Koita.Malgré les soins prodigués, l'homme de santé n'a donc pas pu être sauvé. Il a succombé à la maladie dans un centre de traitement à Bamako. Le décès de docteur Diomandé porte à 5 le nombre

Conformément aux exigences du FMI, le président Ibrahim Boubacar Keïta, ne dispose plus que d’une petite dizaine de jours pour prendre des sanctions contre tous ceux qui sont trempés dans les magouilles décelées dans l’achat de l’avion de commandement et le contrat d’achat d’équipements militaires. Mais le chef de l’Etat donne la nette impression d’être pris à la gorge. Il est coincé entre le FMI et ses proches.

Conformément aux exigences du FMI, le président Ibrahim Boubacar Keïta, ne dispose plus que d’une petite dizaine de jours pour prendre des sanctions contre tous ceux qui sont trempés dans les magouilles décelées dans l’achat de l’avion de commandement et le contrat d’achat d’équipements militaires. Mais le chef de l’Etat donne la nette impression d’être pris à la gorge. Il est coincé entre le FMI et ses proches.

La majorité de la population malienne a été meurtrie par les comportements irresponsables de nos autorités. Personne ne pouvait imaginer qu’IBK (le Roi du Mandé) allait frustrer ses électeurs en si peu de temps Alors que ses slogans campagne électorale étaient entre autres : « lutter contre la corruption », « Pour l’honneur et le bonheur des Maliens ». Maintenant la question que l’on se pose est de savoir : Entre IBK et ATT qui mérite

Soumaïla Cissé a critiqué, devant la presse, la gestion de l’épidémie Ebola et la conduite des pourparlers d’Alger et des affaires publiques.Le leader et candidat à la présidentielle passée de l’Union pour la démocratie et la République (URD), Soumaïla Cissé, a animé hier une conférence de presse pour donner la position de sa formation politique sur la situation sociopolitique de la nation. L’événement s’est déroulé au centre

Sortie de crise : Reprise des pourparlers d’Alger aujourd’hui  (L'indicateur du Renouveau,20/11/2014)
C’est aujourd’hui que vont reprendre les pourparlers d’Alger. Afin de les préparer le gouvernement s’est mobilisé pour informer l’opinion nationale sur le document de synthèse proposé par la médiation. Une campagne de sensibilisation et un atelier national ont été ainsi organisés.A Mopti, une formation sur la gestion et la prévention des conflits coordonnée par le PNUD pour les acteurs communautaire a pris fin aujourd’hui.

Deux adolescents de 17 et 13 ans ont été enlevés entre la ville de Kidal et de Gao dans le nord du pays.Le nord du Mali est toujours en proie à une insécurité persistante qui ne fait pas que des morts mais aussi des victimes de kidnappings. Des camions de transport bondés de passagers et de vivres qui traversaient Gao la principale ville au nord du Mali et en provenance d’Alger, ont été forcés à l’arrêt par des hommes armés.



D’après les services de renseignement français, les groupes terroristes se sont remobilisés au nord du Mali depuis le début du retrait des troupes de Serval. Malgré l’intervention coup de poing des militaires de la force Barkhane contre un campement terroriste dans le massif du Tigharghar fin octobre, la situation demeure extrêmement précaire dans le nord du pays.Début novembre, le ministre de la défense français Jean-Yves

Les chantiers de son département, la communication gouvernementale, l’aide publique à la presse, les présomptions de malversations dans la passation de marchés publics, la bonne gouvernance, Ebola, le ministre en charge de la communication n’a occulté aucune des questions de votre journal.

Les chantiers de son département, la communication gouvernementale, l’aide publique à la presse, les présomptions de malversations dans la passation de marchés publics, la bonne gouvernance, Ebola, le ministre en charge de la communication n’a occulté aucune des questions de votre journal.

D’après les services de renseignement français, les groupes terroristes se sont remobilisés au nord du Mali depuis le début du retrait des troupes de Serval. Malgré l’intervention coup de poing des militaires de la force Barkhane contre un campement terroriste dans le massif du Tigharghar fin octobre

La Cour d’Appel de Bamako a abrité l’ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire de la Cour d’assises, le lundi 17 novembre, avec 100 affaires au rôle pour 200 accusés.

Deux jeunes adolescents de 17 ans et 13 ans ont été kidnappés dans le nord du Mali entre la localité de Kidal et celle de Gao. Ils faisaient partie d’un convoi qui avait quitté peu de temps auparavant l’Algérie. Un signe que cette région du nord reste minée par l’insécurité.

Soumaïla Cissé a critiqué, devant la presse, la gestion de l’épidémie Ebola et la conduite des pourparlers d’Alger et des affaires publiques.
Le leader et candidat à la présidentielle passée de l’Union pour la démocratie et la République (URD), Soumaïla Cissé, a animé hier une conférence de presse pour donner la

Le Mali sera bien en Guinée équatoriale pour la prochaine CAN. Les Aigles ont battu les Fennecs 2 à 0 grâce à un but de Seydou Keita et un autre de Mustapha Yatabaré. Troisième lors des deux précédentes CAN, les coéquipiers de Seydou Keita sont désormais attendus au tournant après une phase de qualification en

Le professeur Daouda Menta est spécialiste des maladies infectieuses et tropicales au CHU (Centre hospitalo-universitaire) du Point G, à Bamako, au Mali. Il est aussi membre de la cellule d’urgence Ebola mise en place dans le pays. En dépit du début de propagation d'Ebola dans

Au Mali, Ebola continue d’inquiéter. Plus de 400 personnes sont toujours sous surveillance. Aucun nouveau cas n’est à déplorer. Jusqu’ici cinq personnes ont été contrôlées positives au virus. L’envoyé spécial des Nations unies pour le virus Ebola, Tony Banbury, était à Bamako hier, mercred

Suite à l'introduction de la maladie à virus Ebola au Mali, la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè), parti politique dirigé par l' ancien Premier ministre Soumana Sako, a réclamé une enquête internationale indépendante dirigée par l'OMS.

Les autorités maliennes ont déclaré lundi le foyer de l’épidémie d’Ebola éteint dans la ville de Kayes, capitale de la région Ouest, où avait été enregistré le premier cas mortel de la maladie en octobre dernier.

Le Président de la République, SEM, Ibrahim Boubacar KEITA, a reçu en audience ce mardi en fin d’après midi, le Directeur Général de la Société de Gestion de l’Energie de Manantali (SOGEM), Monsieur Cheickh Ould Abdellahi Ould BEDDA.

A la demande du Premier ministre Moussa Mara, l’Assemblée nationale a tenu lundi après midi une séance à huis-clos pour parler des éléments du pré-accord relatif aux pourparlers d’Alger. Le chef du gouvernement était accompagné de quatre membres du gouvernement : le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, et de l’Intégration africaine, Abdoulaye Diop, chef de la délégation nationale

A la demande du Premier ministre Moussa Mara, l’Assemblée nationale a tenu lundi après midi une séance à huis-clos pour parler des éléments du pré-accord relatif aux pourparlers d’Alger. Le chef du gouvernement était accompagné de quatre membres du gouvernement : le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, et de l’Intégration africaine, Abdoulaye Diop, chef de la délégation nationale

Après BréhimaTolo, ministre des Télécommunications, des Nouvelles Technologies, de l’Information et de la Communication sous la transition, c’est le tour du Pr Dioncounda Traoré, président de la transition, de son ex-Premier ministre et de son ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Africaine d’être entendus par le juge du Pôle Economique et Financier. Ils seraient soupçonnés de « délit de favoritisme » dans l’appel

Pour éclairer la lanterne de l’opinion sur les affaires dites de surfacturation sur les achats de l’avion présidentiel et du matériel militaire, le confrère Serge Daniel, correspondant de RFI à Bamako, est allé aux informations à la suite de la publication du rapport de l’audit effectué par le Vérificateur Général sur ces deux dossiers. La ministre de l’Economie et des Finances, l’autorité ressource jugée la mieux à même de clarifier

La Convention nationale pour une Afrique solidaire (Cnas-Faso/Hère), présidée par l’ancien Premier ministre Soumana Sako, a fustigé hier le double langage des autorités sur le document de synthèse des pourparlers d’Alger, la surfacturation et le virus Ebola.Mardi, le bureau politique national de la Cnas-Faso/Hèrè a organisé une conférence de presse pour évoquer le document de synthèse issu des pourparlers

Selon nos informations, le lundi 17 novembre 2014, un militaire malien proche du général El Hadji Gamou a créé une scène de panique à l’école Frandjeriya A de Gao 3. La scène s’apparente à une tragi-comédie. Selon un correspondant de Malijet à Gao, le militaire reprochait au maitre de la 3e Année, de mal prononcer le nom de son gosse dont il a en charge son encadrement. Le militaire dont nous ignorons le nom se serait rendu

Primature : Moussa Mara, Indéboulonnable ?  (Autres presses,18/11/2014)
En ce qui concerne le fond du document issu du dialogue inter-Maliens d’Alger, le parti de Soumaïla Cissé, l’Union pour la Partira, partira pas… ? La question faisait davantage se délier les langues. Les rumeurs persistantes ont en effet, annoncé en début de semaine dernière, le départ du Premier ministre. Peine perdue. Moussa Mara reste – pour l’instant- bel et bien là – dure comme une roche. Les détracteurs de l’heure du jeune Mara

Primature : Moussa Mara, Indéboulonnable ?  (Autres presses,18/11/2014)
En ce qui concerne le fond du document issu du dialogue inter-Maliens d’Alger, le parti de Soumaïla Cissé, l’Union pour la Partira, partira pas… ? La question faisait davantage se délier les langues. Les rumeurs persistantes ont en effet, annoncé en début de semaine dernière, le départ du Premier ministre. Peine perdue. Moussa Mara reste – pour l’instant- bel et bien là – dure comme une roche. Les détracteurs de l’heure du jeune Mara

République et Démocratie « Urd » a produit une déclaration dans laquelle, il juge quatre points inacceptables : la notion de « zone de développement des régions du Nord » et celle de « régions intégrées », la représentation des communautés du Nord au niveau national, la répartition des pouvoirs entre l’Etat et les régions, et la gestion de la sécurité après l’accord. Pour le parti « certains mouvements armés veulent présenter

Enlever du document la notion d’Azawad et des régions du Nord, les remplacer par les régions de Kidal, Tombouctou et Gao, respecter de la Constitution du Mali, remplacer délégué du gouvernement par gouverneur de région, refus d’une 2e chambre au Parlement, du quota pour les régions du Nord sont, entre autres, les recommandations issue du forum de réflexion des jeunes du Mali sur le document de synthèse des pourparlers

Le chef de l’Etat s’est dit confiant dans le dispositif mis en place et a invité à la plus grande vigilance. La négligence ne doit plus avoir de place. Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta entend donner un tempo agressif à la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Mais il ne s’agit pas de tout remettre en cause mais plutôt de constater les insuffisances du dispositif de prévention, en vue les corriger et aussi de rassurer

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu samedi en audience à Koulouba, la secrétaire d’Etat français chargée au Développement et à la Francophonie, arrivée quelques heures auparavant à Bamako. Mme Annick Girardin était venue confirmer le soutien et la solidarité de la France à notre pays dans la lutte contre le virus Ebola. La veille, les présidents Ibrahim Boubacar Kéïta et François Hollande avait échangé

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu samedi en audience à Koulouba, la secrétaire d’Etat français chargée au Développement et à la Francophonie, arrivée quelques heures auparavant à Bamako. Mme Annick Girardin était venue confirmer le soutien et la solidarité de la France à notre pays dans la lutte contre le virus Ebola. La veille, les présidents Ibrahim Boubacar Kéïta et François Hollande avait échangé

Tout porte à le croire. Car, l’Assemblée nationale a voté, au cours de sa séance plénière du jeudi 13 novembre, une résolution dans ce sens en mettant en place une Commission ad hoc. Elle est chargée, pendant un délai de 2 mois, d’élaborer un rapport d’orientation des députés sur la culpabilité de l’ancien ministre du Logement, de l’urbanisme et des affaires foncières.Dans sa résolution, l’Assemblée nationale précise

Deux jeunes à moto ont ouvert le feu samedi soir sur les clients d’un bar à Gao, dans le nord du Mali, tuant un jeune qui se trouvait dans une chambre de passe, a- t-on appris auprès de plusieurs habitants de cette ville, joints au téléphone depuis Bamako.L’attaque, dont les auteurs n’ont pas été identifiés, a aussi gravement blessé quatre civils et deux, a précisé un médecin de la localité qui a requis l’anonymat.

 


Le Premier ministre a visité ce dispositif pour s’assurer du bon fonctionnement des mesures de prévention arrêtées pour contrer la terrible épidémie . « En l’absence de traitement contre Ebola, les voyageurs sont priés de se soumettre aux contrôles de température à l’aide de caméras thermiques ou de thermomètres infra rouges ». Ce message sonore, audible toutes les 5 à 10 minutes à l’aéroport international de Sénou

En un mot : Le RPM veut « corriger » Dr. Mariko  (L'indicateur du Renouveau,14/11/2014)
L’honorable Oumar Mariko reconnaît enfin qu’il s’était trompé ou qu’on avait abusé de lui sur l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires au centre de la polémique. Et si c’était à refaire, il voterait pour la motion de censure contre le gouvernement. Cela signifie qu’il retire sa confiance à l’équipe Mara. Pour ses alliés de la majorité présidentielle, Dr. Mariko doit choisir son camp, car, estime-t-elle, il ne peut pas

En un mot : Le RPM veut « corriger » Dr. Mariko  (L'indicateur du Renouveau,14/11/2014)
L’honorable Oumar Mariko reconnaît enfin qu’il s’était trompé ou qu’on avait abusé de lui sur l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires au centre de la polémique. Et si c’était à refaire, il voterait pour la motion de censure contre le gouvernement. Cela signifie qu’il retire sa confiance à l’équipe Mara. Pour ses alliés de la majorité présidentielle, Dr. Mariko doit choisir son camp, car, estime-t-elle, il ne peut pas

Face à la polémique soulevée par son absence vendredi dernier à l’accueil du président de la République de d’Accra, où s’est tenu le sommet extraordinaire de la Cédéao consacré au virus Ebola et… à la situation au Burkina, le Premier ministre a décidé de sortir du silence. A nos confrères de Nouvelle Libération, Moussa Mara a donné des explications.Il faut reconnaitre que l’absence vendredi dernier du Premier ministre  à l’accueil

Animés du désir de répondre au besoin de justice des femmes victimes de viols et violences sexuelles pendant la crise du Nord, l’AMDH et ses partenaires ont porté plainte devant les juges d'instruction du Tribunal de la Commune III. Cette initiative va coûter cher au gouvernement, engagé dans un processus politique, qui risque de passer par pertes et profits les exactions sur les femmes et les filles pendant l’occupation.

On ne finira jamais de s’interroger sur la manière scandaleuse par laquelle la maladie hémorragie à virus Ebola a fait son retour dans notre pays. Si avec le premier cas, détecté à Kayes le mois dernier, beaucoup de gens avaient reproché à la vieille qui a amené la fillette de la Guinée, le manque de prudence qui a consisté à se rendre dans une zone épidémique, dans le cas de la Clinique Pasteur, beaucoup se posent la question

IBK-MARA : Du Duo au Duel?  (Le Prétoire,13/11/2014)
C’est une certitude, le Mali est au bord d’une crise institutionnelle. Même si le pouvoir veut s’en cacher il reste que le peuple lui, en ressent les prémices au point de générer une démotivation générale, préjudiciable au bon fonctionnement de l’Etat.Pour une fois, les oiseaux de bons ou de mauvais augures (c’est selon) ont entrepris leurs jacasseries, corsant du coup un climat déjà délétère qui pourtant, en appelle plus que jamais

IBK-MARA : Du Duo au Duel?  (Le Prétoire,13/11/2014)
C’est une certitude, le Mali est au bord d’une crise institutionnelle. Même si le pouvoir veut s’en cacher il reste que le peuple lui, en ressent les prémices au point de générer une démotivation générale, préjudiciable au bon fonctionnement de l’Etat.Pour une fois, les oiseaux de bons ou de mauvais augures (c’est selon) ont entrepris leurs jacasseries, corsant du coup un climat déjà délétère qui pourtant, en appelle plus que jamais

Décidément, la vie d’Ibrahim Boubacar Kéïta semble intimement liée aux scandales depuis qu’il assure la charge suprême de l’Etat. De septembre 2013 à nos jours, les malheurs se bousculent aux portails de Sébénicoro et de Koulouba trimballant, comme dans une partie de tennis, le président de la République entre les hauteurs de la colline du pouvoir et les bas-fonds de la résidence présidentielle. Les scandales de surfacturation

Le Gouvernement annonce qu’il organise du 13 au 18 novembre « une vaste campagne d’information et de sensibilisation sur les pourparlers inclusifs intermaliens dans la perspective de la conclusion d’un Accord de paix global et définitif au Mali ».Le communiqué qui annonce cette campagne explique celle-ci « a pour objectif d’assurer une meilleure compréhension du processus de paix auprès représentants des Institutions

Suite à la polémique qui s’en est suivie après le décès par suite d’Ebola de l’infirmier stagiaire M. Salikou de la Clinique Pasteur, lequel a été contaminé après avoir été en contact avec un patient infecté (un imam) venu de la Guinée, le promoteur de ladite Clinique, Ben Baba, a animé ce mercredi soir une conférence de presse à l’hôtel Salam où il a donné sa version des faits.

Les rats vont-ils quitter le navire ? C’est le moins que l’on puisse dire aujourd’hui après les révélations de la cour suprême et du bureau du vérificateur général sur les surfacturations assorties de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires.Une chose est sûre, les Maliens s’agacent, aujourd’hui, voire même perdent de patience face au mutisme outrancier du président de la République, Ibrahim

Les rats vont-ils quitter le navire ? C’est le moins que l’on puisse dire aujourd’hui après les révélations de la cour suprême et du bureau du vérificateur général sur les surfacturations assorties de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires.Une chose est sûre, les Maliens s’agacent, aujourd’hui, voire même perdent de patience face au mutisme outrancier du président de la République, Ibrahim

Le juge d’instruction Yaya Karembé a terminé l’instruction de l’affaire dite des bérets rouges. Mais personne ne connaît à ce jour la date d’un éventuel procès et rien ne prouve que les autorités soient en train de le préparer. Au contraire, c’est le processus de libération du «général» Amadou Haya Sanogo, du général Yamoussa Camara et du lieutenant Seyba Diarra qui est en cours.Comment ? À travers la révision du statut

Pointé du doigt dans des affaires d’assassinat, d’enlèvement, de séquestration, de coups et blessures volontaires au mois d’avril 2012 sur le campus universitaire de Badalabougou où deux étudiants ont été tués par balle, le tonitruant député de Kolondiéba, Oumar Mariko, risque de perdre son immunité parlementaire dans les prochains jours. Des indiscrétions font état de l’examen par l’Assemblée nationale

Un infirmier de la Polyclinique Pasteur vient de rendre l'âme des suites de la fièvre EBOLA après avoir été en contact avec un malade décédé il y a 2 semaines (le 28 octobre) dans la même clinique. En effet, les tests opérés hier après-midi sur l'infirmier qui présentait tous les symptômes de la maladie à virus Ebola se sont revelés positifs avant même son décès en debut de soirée.



En un mot : Une histoire d’argent chinois entre IBK et Mara  (L'indicateur du Renouveau,11/11/2014)
Le tête-à-tête de mercredi dernier entre le chef de l’Etat et le Premier ministre à Koulouba avait à son ordre du jour la gestion d’une somme d’argent versée par les Chinois au chef du gouvernement qui l’aurait gardée par devers lui au prétexte qu’il lui était personnellement destiné.L’information, disons la rumeur répandue par des sources proches du parti présidentiel (le RPM), n’a été ni confirmée ni infirmée par des ministres

En un mot : Une histoire d’argent chinois entre IBK et Mara  (L'indicateur du Renouveau,11/11/2014)
Le tête-à-tête de mercredi dernier entre le chef de l’Etat et le Premier ministre à Koulouba avait à son ordre du jour la gestion d’une somme d’argent versée par les Chinois au chef du gouvernement qui l’aurait gardée par devers lui au prétexte qu’il lui était personnellement destiné.L’information, disons la rumeur répandue par des sources proches du parti présidentiel (le RPM), n’a été ni confirmée ni infirmée par des ministres

Après la confirmation des soupçons du FMI par les rapports de la Cour suprême et du Bureau du Vérificateur général, le représentant du FMI au Mali, Anton Op De Beke est sorti du silence, samedi dernier à la maison de la presse. « Notre souci était que les bonnes pratiques des finances publiques n’avaient pas été suivies. Nos discussions avec le gouvernement se sont toujours concentrées sur les procédures budgétaires

Le doute n’est plus permis : les Kidalois ne veulent plus de la présence d’occupants, qu’ils soient MNLA, HCUA, MIA, Ançardine, bref, peu importe l’appellation ! Elles ne se reconnaissent plus en ces bandits et terroristes. Les raisons sont multiples et surtout simplistes.D’abord, elles souffrent cruellement d’un déficit des services sociaux de base (santé, éducation, accès à l’eau, au carburant, etc.), et l’approvisionnement

La quarantaine a été levée pour 25 personnes sur plus de 100 ayant approché l'unique cas d'Ebola recensé au Mali, les autres devant suivre dans le courant de la semaine, a-t-on appris lundi soir de sources sanitaires.Deux passagers d'un bus de nuit à bord duquel a voyagé la victime, une fillette de deux ans, descendus en route entre Bamako, la capitale, et Kayes (ouest), où elle est décédée le 24 octobre,

Le président IBK ne supporterait plus son Premier ministre, Moussa Mara. Le mardi dernier, les deux hommes auraient eu un entretien houleux, dont la suite peut s’avérer dramatique pour Mara. Déjà, il se dit dans les coulisses que IBK a notifié à Mara son désir de se séparer de lui. A l’amiable, ou de force.En clair, les jours de Mara semblent désormais comptés à la tête de la Primature. Ainsi, ce qui était attendu depuis le mois de mai 2014

Le président IBK ne supporterait plus son Premier ministre, Moussa Mara. Le mardi dernier, les deux hommes auraient eu un entretien houleux, dont la suite peut s’avérer dramatique pour Mara. Déjà, il se dit dans les coulisses que IBK a notifié à Mara son désir de se séparer de lui. A l’amiable, ou de force.En clair, les jours de Mara semblent désormais comptés à la tête de la Primature. Ainsi, ce qui était attendu depuis le mois de mai 2014

Depuis le samedi 11 octobre, la Section des comptes de la Cour suprême a rendu son rapport définitif sur l’acquisition de l’avion présidentiel, et les équipements et le matériel militaires.Elle a pointé des violations au plan réglementaire, même si elle a atténué cette critique, en mentionnant «qu’au plan de la légalité, les opérations sont sous-tendues par des textes en vigueur en République du Mali».

Le Nord-Mali a renoué avec la violence, avec notamment le retour des groupes armées dans cette partie du pays, obligeant la France à renforcer ses effectifs dans cette zone. Mossa Ag Attaher, porte-parole du Mouvement National de Libération de l’Azawad, revient pour Afrik.com sur les contours de ce regain de violence.A Ouagadougou,Plus rien ne va au Mali où les groupes armés sont de retour dans le nord. Cette situation de violence

Un camion transportant une soixantaine de passagers civils en route vers l’Algérie a sauté samedi matin sur un engin explosif dans l’extrême nord-est du Mali faisant un nombre non encore déterminé de victimes, a-t-on appris de source onusienne.Un certain nombre de passagers sont à déplorer, deux d'entre eux ont été admis à l'hôpital d'Aguelhok, a annoncé la Mission onusienne de stabilisation (MINUSMA).

 


Le gouvernement du Mali semble éviter (abandonné) tout débat public sur le contenu du pré-accord, qui a été soumis à Alger par la médiation aux représentants de l’Etat et aux groupes armés. Les parties doivent le partager avec leur base. L’exécutif national a apparemment fait fi de cette démarche ou a-t-il décidé de ne pas révéler aux Maliens les propositions de sortie de crise de la médiation internationale ? Que veut-on cacher aux Maliens ?

Le gouvernement du Mali semble éviter (abandonné) tout débat public sur le contenu du pré-accord, qui a été soumis à Alger par la médiation aux représentants de l’Etat et aux groupes armés. Les parties doivent le partager avec leur base. L’exécutif national a apparemment fait fi de cette démarche ou a-t-il décidé de ne pas révéler aux Maliens les propositions de sortie de crise de la médiation internationale ? Que veut-on cacher aux Maliens ?

C’est une enquête d’opinion qui a été réalisée par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung du 19 au 28 août 2014 dans l’ensemble des capitales régionales, excepté Kidal pour des raisons de sécurité.Les citoyens de Bamako et des 7 autres régions ont été interrogés et sollicités pour leur appréciation sur des variables comme : la citoyenneté, le président de la République et son gouvernement, l’Assemblée nationale

Ces derniers temps, l’Alliance pour la Démocratie au Mali a été surprise et étonnée par la nouvelle d’achat d’un avion présidentiel, d’opportunité très controversée en ces temps de guerre où l’achat d’hélicoptères de combat, de véhicules armés adaptés aux batailles dans le nord du Mali particulièrement dans l’Adrar, l’achat de matériels de protection genre casques ou gilets pare-balles, était plutôt attendu, indique

Dans un communiqué de presse en date du 6 novembre 2014 signé par son secrétaire général, Lassana Koné, le Bureau Exécutif National de l’Union pour la République et la démocratie (URD) met l’accent sur le rapport du Vérificateur Général et celui de la Section des Comptes de la Cour Suprême qui font état de surfacturation sur les contrats d’armement et d’acquisition d’un aéronef au compte du Ministère de la défense et des anciens

Fin septembre 2013, une mutinerie éclate à Kati, à 15 km de Bamako, contre Amadou Sanogo, chef de l'ex-junte qui était dans son fief. Parmi les personnes disparues depuis cette époque, un seul officier de l'armée malienne, le colonel Youssouf Traoré, poids lourd de la junte. Des tests ADN effectués sur un des corps retrouvés après cette mutinerie confirment qu'il 'agit bien du corps du colonel disparu.Avec notre correspondant à Bamako.

Fin septembre 2013, une mutinerie éclate à Kati, à 15 km de Bamako, contre Amadou Sanogo, chef de l'ex-junte qui était dans son fief. Parmi les personnes disparues depuis cette époque, un seul officier de l'armée malienne, le colonel Youssouf Traoré, poids lourd de la junte. Des tests ADN effectués sur un des corps retrouvés après cette mutinerie confirment qu'il 'agit bien du corps du colonel disparu.Avec notre correspondant à Bamako.

Le Président malien Ibrahima Boubacar Keita (IBK) a annoncé, mardi, la création d’une université à Gao, la plus grande ville du nord-mali.Le Président Ibrahima Boubacar Keita a annoncé ,mardi, la création d’une université à Gao, la plus grande ville du Mali. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la décentralisation, a précisé le dirigeant malien, à l’occasion de la rentrée solennelle des universités, grandes

L’homme fort de Bagadadji, élu RPM de Koulikoro et autochtone du quartier populaire de Ouolofobougou-Bolibana en CIII, l’honorable Issiaka Sidibé dit ‘’Isac’’, s’est désormais installé dans sa résidence officielle, au quartier commercial, près du Grand hôtel de Bamako.Et ce, depuis une quinzaine de jours maintenant. Faut-il le rappeler, depuis son élection comme président de l’Assemblée Nationale le 22 janvier 2014 avec 115 voix

Trois civils maliens ont été blessés lorsque leur camion a sauté sur une mine à 20 km au sud d’ Almoustrarat, dans la région de Gao (nord du Mali), indique un communiqué publié jeudi à Bamako par la MINUSMA (mission de maintien de paix).Le camion qui a heurté la mine faisait partie d’un convoi d’ approvisionnement de la MINUSMA, précise le texte ajoutant que " simultanément, une équipe anti-mines intégrée

Dans un document qu’il nous a fait parvenir, le ministère de l’Economie et des Finances relève moult insuffisances dans le rapport du Vérificateur général sur l’audit de l’avion présidentiel et des achats d’armement. Toute chose qui porte atteinte à crédibilité du BVG.BVGLe MDAC et le MEF auraient fait une interprétation erronée et une application inappropriée de la disposition réglementaire relative à l’exclusion

Dans un document qu’il nous a fait parvenir, le ministère de l’Economie et des Finances relève moult insuffisances dans le rapport du Vérificateur général sur l’audit de l’avion présidentiel et des achats d’armement. Toute chose qui porte atteinte à crédibilité du BVG.BVGLe MDAC et le MEF auraient fait une interprétation erronée et une application inappropriée de la disposition réglementaire relative à l’exclusion

Hamed Diane Semega en exclusivité : * «Je ne suis pas de ceux qui s’accrochent à un poste pour le prestige… » * «ATT peut bel et bien jouer son rôle pour le retour de la paix au Mali»Dans le sillage de la deuxième convention nationale de son parti, dont les travaux ont pris fin dimanche dernier, l’ancien président du Pdes a bien voulu nous accorder un entretien exclusif. Avec son légendaire franc-parler, Hamed Diane Séméga livre

Les principaux mouvements présents dans le nord du Mali viennent de mettre en place un état-major commun.Le Mouvement national pour la libération de l'Azaouad (MNLA), le Haut-Conseil pour l'unité de l'Azaouad (HCUA) et le Mouvement arabe de l'Azaouad (MAA) sont les principaux participants à cette initiative d'un type nouveau.L'ancien commandant de l'armée malienne et actuel dirigeant du MNLA Mohamed Ag Nejim prendra

Les pays contributeurs de troupes de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) étaient réunis ce mercredi 5 novembre à Niamey, au Niger. La force onusienne est de plus en plus exposée aux attaques jihadistes et la situation est devenue telle que les pays africains contributeurs de troupes tirent la sonnette d'alarme : « pas question de laisser nos soldats finir en chair à canon », avertissent-ils.Toute la matinée, les participants ont tenté

Boeing présidentiel : Et maintenant ?  (Autres presses,05/11/2014)
C’est la question que tous les Maliens, toutes catégories sociales confondues, se posent après la publication du rapport d’enquête du Bureau du Vérificateur général sur les malversations ayant émaillé l’achat du Boeing présidentiel ; mais aussi, le marché des équipements militaires.Selon le rapport du Vérificateur général, le montant total des irrégularités financières se chiffre à plus de 28 milliards CFA, dont 12 milliards CFA au titre

Boeing présidentiel : Et maintenant ?  (Autres presses,05/11/2014)
C’est la question que tous les Maliens, toutes catégories sociales confondues, se posent après la publication du rapport d’enquête du Bureau du Vérificateur général sur les malversations ayant émaillé l’achat du Boeing présidentiel ; mais aussi, le marché des équipements militaires.Selon le rapport du Vérificateur général, le montant total des irrégularités financières se chiffre à plus de 28 milliards CFA, dont 12 milliards CFA au titre

En service commandité sûrement, Aminata Dramane Traoré ridiculise les adversaires du parti au pouvoir dans le district de Bamako.Dans la perspective des élections communales, le parti présidentiel le Rassemblement pour le Mali (RPM) loue apparemment les services de l’altermondialiste Aminata Dramane Traoré. C’est en tout cas le constat qui s’est dégagé lors de la cérémonie commémorative

Une vingtaine d’islamistes présumés ont été capturés à l’issue de combats avec des soldats à un point de contrôle dans la localité de Boulkessi, dans le sud-est du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé lundi le chef d’Etat-major général de l’Armée malienne.Le général Mahamane Touré a précisé dans un communiqué que les affrontements se sont déroulés dans la matinée du dimanche 2 novembre

La capitale malienne est chaque jour secouée par des accidents de circulation inexplicables. Des accidents souvent provoqués par l’incivisme et l’inattention des conducteurs ou tout simplement la méconnaissance du code de la route. C’est ainsi que ces derniers temps, le cas du troisième pont de Bamako sis à Moussabougou devient inquiétant. A preuve, si ce n’est pas deux bennes qui s’accrochent, c’est une benne et autre engin.

 


Le Bureau du Vérificateur Général (BVG), lors de sa mission de vérification des contrats d’acquisition de l’avion présidentiel et de matériels militaires, a rencontré à de multiples reprises l’ancien ministre de la Défense Soumeylou Boubèye Maiga. L’entretien du 23 juin 2014 a rassemblé l’ancien ministre et l’équipe du BVG dirigée par son patron, Amadou Ousmane Touré. Il a fait l’objet d’un procès-verbal signé des parties présentes.

Le Bureau du Vérificateur Général (BVG), lors de sa mission de vérification des contrats d’acquisition de l’avion présidentiel et de matériels militaires, a rencontré à de multiples reprises l’ancien ministre de la Défense Soumeylou Boubèye Maiga. L’entretien du 23 juin 2014 a rassemblé l’ancien ministre et l’équipe du BVG dirigée par son patron, Amadou Ousmane Touré. Il a fait l’objet d’un procès-verbal signé des parties présentes.

Des sources habituellement pourvoyeuses d’informations fiables (valeur A1) signalent qu’une poignée de responsables du Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) – désormais orphelins de leur tuteur Blaise Compaoré – désirent rapidement quitter le Burkina Faso et s’éparpiller entre la Mauritanie, la France et…le Sénégal.Ils mobilisent, à cet effet, des amis du Sénégal (France et Maroc) pour intercéder en leur faveur.



Le 9ème vice-président est né le 14 juillet 1973 à Dé (cercle de Bandiagara). Il fit ses études primaires au groupe scolaire de Sévaré avant de décrocher son baccalauréat au lycée Hamadoun Dicko de la même ville. C’est à la Faculté des sciences et techniques (FAST) qu’il a obtenu un Diplôme d’études universitaires générales (DEUG) en Mathématiques et Physique-Chimie. Moussa Timbiné est aussi titulaire d’un diplôme

Le droit à l’environnement est un droit de l’homme qui interpelle toute la société, y compris la famille judiciaire, a souligné le président du Conseil supérieur de la magistrature, Ibrahim Boubacar Keita.Il y a un an, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita décrétait 2014, année de la lutte contre la corruption. Aujourd’hui ce mot d’ordre est toujours à l’ordre du jour et la grosse machine judiciaire poursuit

Sous la pression de la rue, le Président du Faso, Blaise Compaoré, a abdiqué le vendredi 31 octobre dernier. Aux dernières nouvelles, il se trouve à Yamoussoukro,  chez son frère et non moins ami Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire. Il aura dirigé son pays de mains de fer durant 27 longues années. Il aura accumulé des frustrations, consécutives à des assassinats, à des vendettas, et autres règlements de compte

Sous la pression de la rue, le Président du Faso, Blaise Compaoré, a abdiqué le vendredi 31 octobre dernier. Aux dernières nouvelles, il se trouve à Yamoussoukro,  chez son frère et non moins ami Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire. Il aura dirigé son pays de mains de fer durant 27 longues années. Il aura accumulé des frustrations, consécutives à des assassinats, à des vendettas, et autres règlements de compte

Telle est la quintessence des discours tenus le samedi 1er octobre 2014 par les héritiers politiques de l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré à l’ouverture de la 2è convention extraordinaire de leur parti, le PDES (Parti pour le développement économique et la solidarité) qui se tient du 1er au 2 novembre au Centre international de conférence de Bamako (CICB). La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence

Regain de tension au nord du Mali. Ce dimanche, une position de l'armée malienne a été attaquée au nord de Gao, alors qu'au sud de la ville, les militaires ont affronté un groupe armé touareg. Plusieurs arrestations ont été réalisées et chaque camp se renvoie la balle quant à l’origine de cet affrontement.A 120 km au nord de Gao, ce dimanche 2 novembre, une position des forces armées maliennes a été attaquée

Il y a trois mois, le ministre des Mines annulait 130 permis de recherche et autorisations d’exploitation de mines. Après ce grand coup de balai, la mise en ordre en la matière se poursuit. Cette fois-ci, c’est la recherche pétrolière qui est concernée. Ainsi, le ministre des Mines, Boubou Cissé, a informé le Conseil des ministres du jeudi dernier, de l’annulation d’une dizaine de conventions de concession et partage de production

Les députés se sont réunis hier en séance plénière pour discuter du renouvellement du bureau. Chaque année, en effet, l’Assemblée nationale renouvelle son bureau (à l’exception du président, élu pour les 5 ans de la législature) et les bureaux des commissions générales de travail.La semaine dernière, ils avaient procédé à une relecture du règlement intérieur dont la nouvelle mouture avait ensuite été envoyée à la Cour

Les députés se sont réunis hier en séance plénière pour discuter du renouvellement du bureau. Chaque année, en effet, l’Assemblée nationale renouvelle son bureau (à l’exception du président, élu pour les 5 ans de la législature) et les bureaux des commissions générales de travail.La semaine dernière, ils avaient procédé à une relecture du règlement intérieur dont la nouvelle mouture avait ensuite été envoyée à la Cour

De retour de Bruxelles, où il a participé aux cérémonies de commémoration du centenaire de la Grande Guerre (1914-1918), le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, s’est confié à la presse pour, d’abord, remercier Sa Majesté le Roi des Belges pour l’avoir invité à la célébration de cet événement si important à Nieuport et Ypres.Le chef de l’Etat a ensuite salué le fait que la Belgique a honoré le continent africain en lui rendant

Bamako, la situation à Kidal, dans le nord-est du Mali, aux mains de groupes armés, est le principal obstacle à l'enquête sur le meurtre dans cette ville il y a presque un an de deux journalistes français de RFI, a-t-on indiqué jeudi de sources judiciaires maliennes.Une cérémonie d'hommage aux deux envoyés spéciaux de la radio française, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, tués le 2 novembre 2013, s'est par ailleurs

Le Mali a récupéré son rang de premier pays réformateur au sein de l’Union économique et financière d’Afrique de l’ouest (UEMOA), se sont réjouies jeudi les autorités nationales qui attribuent cette performance à une ‘’année d’efforts soutenus’’ dans la mise en œuvre de réformes.Dans la dernière édition du Doing business de la Banque mondiale, qui procède régulièrement au classement des économies en termes

Dans un communiqué publié en début de semaine, le Rassemblement pour le Mali (Rpm) s’est prononcé, enfin, sur les deux scandales qui ébranlent l’Etat : l’achat de l’avion (l’oiseau de malheur) présidentiel et le contrat d’armement de 69 milliards attribué à la société Guo Star…Les deux affaires ont fait l’objet d’une surfacturation estimée à une quarantaine de milliards de F CFA. Tout en dégageant la responsabilité du chef de l’Etat

Dans un communiqué publié en début de semaine, le Rassemblement pour le Mali (Rpm) s’est prononcé, enfin, sur les deux scandales qui ébranlent l’Etat : l’achat de l’avion (l’oiseau de malheur) présidentiel et le contrat d’armement de 69 milliards attribué à la société Guo Star…Les deux affaires ont fait l’objet d’une surfacturation estimée à une quarantaine de milliards de F CFA. Tout en dégageant la responsabilité du chef de l’Etat

Le rapport annuel définitif de plus de 234 pages du Bureau du Vérificateur Général (BVG) rendu public démontre clairement que la passation de marché de contrats d’armements et l’achat de l’avion de commandement d’IBK ont été caractérisés par de graves violations des lois. Nous vous proposons quelques pans dudit rapport.Après la Section des comptes de la Cour Suprême

Un sergent-chef français a été tué mercredi matin dans le nord du Mali lors d’une opération des forces françaises "contre un groupe armé terroriste", a annoncé François Hollande dans un communiqué publié par l’Elysée.Par ailleurs, deux autres militaires français ont été blessés durant cette mission menée par la force française Barkhane "dans le massif du Tigharghar", a ajouté le ministre de la Défense Jean-Yves

Le gouvernement malien a déclaré mercredi avoir conclu avec les syndicats un accord dont l’application va lui coûter plus de 48 milliards de FCFA au cours des trois prochaines années.L'accord a été signé avec l'Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM, principale centrale syndicale) qui avait appelé à une grève de 72 heures pour les 29, 30 et 31 novembre, avant de lever son mot d'ordre au dernier moment.

 


Au Mali, la coordination des Mouvements de l’Azawad a annoncé ce mardi qu'elle mettait en place une coordination militaire pour le nord du pays. Elle sera composée de dix officiers et son commandement sera assuré par le colonel Mohamed Ag Najim. Le représentant du MNLA en Europe, Moussa Ag Assarid précise que les secrétaires généraux et officiers du mouvement se sont réunis à Anefif du 26 au 28 octobre 2014

Au Mali, la coordination des Mouvements de l’Azawad a annoncé ce mardi qu'elle mettait en place une coordination militaire pour le nord du pays. Elle sera composée de dix officiers et son commandement sera assuré par le colonel Mohamed Ag Najim. Le représentant du MNLA en Europe, Moussa Ag Assarid précise que les secrétaires généraux et officiers du mouvement se sont réunis à Anefif du 26 au 28 octobre 2014

"Ebola, ce n'est pas bon, allez voir le médecin": les Maliens Salif Keita, Amadou & Mariam, le Guinéen Mory Kanté et d'autres diffusent leurs conseils en chanson pour "sensibiliser" les populations aux façons d'arrêter la propagation du virus en Afrique.Diffusée sur internet (http://youtu.be/ruYQY6z3mV8), cette chanson baptisée "Africa Stop Ebola" rassemble une dizaine d'artistes africains comprenant aussi l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly

Les négociations ont été longues et difficiles. Mais les deux parties ont fini par signer un accord qui satisfait la centrale syndicale C’est le bout du tunnel. Après un long processus ponctué de rebondissements dans la salle de réunion du ministère du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les institutions, l’UNTM, le gouvernement et le patronat ont finalement trouvé un accord complet sur les 17 points qui faisaient

Un ressortissant malien a été arrêté à l’aéroport international de Bujumbura dans la nuit de dimanche à lundi avec neuf kilos d’ivoire, alors qu’il s’apprêtait à quitter le Burundi, a appris mardi l’AFP de source aéroportuaire."Grâce à nos scanners, on a découvert vers 1h00 du matin, dans la nuit de dimanche à lundi, neuf kilos d’ivoire dans le sac à dos d’un ressortissant malien qui allait prendre le vol Kenya Airways pour Nairobi", a annoncé

La force des Nations unies au Mali a fait une mise au point, après des propos diffusés dans la presse et notamment RFI, au sujet de sa présence perçue comme faible dans les zones les plus sensibles du nord du Mali. Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, en visite à Bamako en fin de semaine dernière, a notamment estimé que « le nord du Mali était fragilisé parce que la Minusma n’avait pas été au rendez-vous

La force des Nations unies au Mali a fait une mise au point, après des propos diffusés dans la presse et notamment RFI, au sujet de sa présence perçue comme faible dans les zones les plus sensibles du nord du Mali. Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, en visite à Bamako en fin de semaine dernière, a notamment estimé que « le nord du Mali était fragilisé parce que la Minusma n’avait pas été au rendez-vous

Les jeunes du Mali, organisés dans une plateforme dénommée « An tè son« , ont décidé de dire tous ensemble non à la partition du Mali. Leur première déclaration dans laquelle ils appellent les autorités à faire preuve de vigilance dans la conduite des négociations pour ne pas tomber dans le piège des séparatistes, a été remise le dimanche 26 octobre 2014, au ministre Mahamane Baby, porte-parole du gouvernement

Le secrétaire général de l’Union National des Travailleurs du Mali (UNTM) Yacouba Katilé et ses guerriers ont tenu un grand meeting le lundi 27 Octobre 2014 au siège de la centrale syndicale afin d’éclairer la lanterne des membres du syndicat sur la situation des négociations avec le gouvernement malien. Les leaders de l’UNTM ont montré leurs déterminations à satisfaire toutes les doléances des travailleurs.

La Coordination des syndicats de l’enseignement secondaire (Syntes, Synes/TP, Sypesco, Synapef, Sypesca) entame une grève de 72 h à compter de ce mardi 28 octobre jusqu’au jeudi 30 octobre 2014, pour non satisfaction de ses doléances déposées sur la table des négociations du ministre de l’Education nationale.La Coordination des syndicats de l’enseignement secondaire (Coses) entame une grève

L'inquiétude domine à Kayes, au Mali, où une petite fille de deux ans a succombé à la fièvre Ebola vendredi. A ce jour, c'est le seul cas détecté au Mali et les autorités qui ont dépêché une équipe médicale sur place font tout pour qu'elle le reste. Notre envoyé spécial s’est rendu à Kayes.A Kayes, pas vraiment d’affolement, mais très peu d'attroupements : la psychose règne. « Pour un début, c'est compréhensible, mais il ne faut pas baisser

L'inquiétude domine à Kayes, au Mali, où une petite fille de deux ans a succombé à la fièvre Ebola vendredi. A ce jour, c'est le seul cas détecté au Mali et les autorités qui ont dépêché une équipe médicale sur place font tout pour qu'elle le reste. Notre envoyé spécial s’est rendu à Kayes.A Kayes, pas vraiment d’affolement, mais très peu d'attroupements : la psychose règne. « Pour un début, c'est compréhensible, mais il ne faut pas baisser

La société Guo Star, conseillée par Me Kassoum Tapo, est sortie du bois à travers une conférence de presse au siège du cabinet de son avocat, le vendredi 24 octobre 2014. Cette rencontre visait à informer les hommes de médias sur les actions que GUO Star compte mener si l’Etat malien ne lui payait pas la somme de 69 milliards FCFA.Selon Malick Maiga, assistant de Me Kassoum Tapo, la société Guo Star est une des filiales

Le Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, SEM Abdoulaye DIOP, Médiateur en Chef de la délégation malienne a exprimé la satisfaction de son équipe, du document de synthèse élaboré à Alger par la médiation.C’était lors d’une conférence de presse qu’il a donnée le samedi 25 octobre 2014, en compagnie de ses Collègues ZAHABI Ould Sidi Mohamed

Le Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, est arrivé ce dimanche 26 octobre 2014 dans l’après-midi à Bruxelles, accompagné de son épouse.Ibrahim Boubacar KEITA répond ainsi à l’invitation de Sa Majesté Philippe, roi des Belges.Aux côtés de nombreux hôtes de marque, le président IBK prendra part ce mardi 28 octobre 2014 aux festivités de commémoration du centenaire de la Première Guerre Mondiale

En un mot: Partie perdue pour le MNLA  (L'indicateur du Renouveau,24/10/2014)
Les temps sont durs, sinon impitoyables pour le MNLA. En plus d’avoir perdu le terrain militaire, il est en train d’être isolé politiquement. A Alger, les séparatistes ont presque tout perdu avec l’option sur la régionalisation qui les écarte de la gestion future des régions du Nord puisque minoritaires et rejetés par les populations locales au sein desquelles ils ne représentent pas 10 %.
Leur désarroi est tel que leur allié du HCUA, sûr d’avoir

En un mot: Partie perdue pour le MNLA  (L'indicateur du Renouveau,24/10/2014)
Les temps sont durs, sinon impitoyables pour le MNLA. En plus d’avoir perdu le terrain militaire, il est en train d’être isolé politiquement. A Alger, les séparatistes ont presque tout perdu avec l’option sur la régionalisation qui les écarte de la gestion future des régions du Nord puisque minoritaires et rejetés par les populations locales au sein desquelles ils ne représentent pas 10 %.
Leur désarroi est tel que leur allié du HCUA, sûr d’avoir

Certains militants et leaders de l’Adéma/PASJ continuent de tenir Dioncounda Traoré responsable des tensions financières au sein du parti qui seraient d’ailleurs à l’origine des reports répétés de leur congrèsUn militant du parti à Bankass, Adama Konaté, a décidé de briser le silence en réclamant 350 millions de F CFA à l’ancien président qui aurait dépensé cet argent dans la confection des supports de sa campagne pour l’élection

Dans le cadre de la prévention contre l’introduction et la propagation de la maladie à virus Ebola sur le territoire national, le Gouvernement du Mali informe l’opinion nationale et internationale qu’un cas suspect, une fillette de 2 ans venue de Kissidougou, en République de Guinée, s’est présenté à l’Hôpital Fousseyni Daou de Kayes, le mercredi 23 octobre 2014.Dépêchés à Kayes, les services spécialisés de santé ont procédé

Le Premier ministre malien Moussa Mara a annoncé la tenue "dans les semaines à venir" de plusieurs procès, dans le cadre de la lutte contre la corruption, indique un communiqué publié jeudi par son cabinet."Plusieurs procès sont annoncés dans les semaines à venir pour matérialiser la détermination des autorités publiques", a affirmé le Premier ministre malien en présidant ce jeudi à Bamako une table ronde

En Algérie, les discussions de paix maliennes se poursuivent. En début de semaine, la médiation qui regroupe les pays voisins du Mali et les organisations internationales a remis un document aux mouvements armés du nord du Mali et aux autorités de Bamako. Ce document écrit à partir des propositions des deux parties doit servir de base à la rédaction de l'accord de paix. Mais dès la distribution de ce document

En Algérie, les discussions de paix maliennes se poursuivent. En début de semaine, la médiation qui regroupe les pays voisins du Mali et les organisations internationales a remis un document aux mouvements armés du nord du Mali et aux autorités de Bamako. Ce document écrit à partir des propositions des deux parties doit servir de base à la rédaction de l'accord de paix. Mais dès la distribution de ce document

On peut dire que nous faisons désormais officiellement partie du «grand» monde des affaires internationales, avec ses «apporteurs d’affaires», ses circuits financiers opaques, ses listes interminables «d’intermédiaires», en bref tous ces acteurs qui « touchent » à tous les niveaux. En témoigne le processus d’acquisition de notre «Mali Air Force One», qui est en train de virer au vrai Boeinggate.

Entre le Syndicat libre de la magistrature (Sylima) et le ministre de la justice et des Droits de l’homme, la tension monte d’un cran. La méfiance est à son comble. Les deux parties s’accusent mutuellement sur la télévision nationale.Le divorce entre le ministre de la justice Mohamed Bathily et le Sylima semble être consommé. Au cours d’une conférence de presse, le 16 octobre 2014, le président du Sylima, Adama Yoro Sidibé, a fustigé

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Sada Samaké, a procédé hier à l’ouverture de la journée d’échanges entre les partis politiques consacrée à « l’appropriation des changements de la loi électorale » et au projet de texte sur le statut particulier du District de Bamako. La rencontre s’est déroulée au Grand hôtel en présence du chef de cabinet du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, Chienkoro Doumbia

L'ancien ministre malien de la Défense Soumeylou Boubeye Maïga répond sur 22 pages au vérificateur général (qui dirige une structure de vérification des comptes publics au Mali). Ce dernier, dans un rapport provisoire, a pointé de possibles irrégularités dans des marchés publics, notamment lors de l’achat d'équipements militaires.L’ancien ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubeye Maïga, récuse d’abord

L'ancien ministre malien de la Défense Soumeylou Boubeye Maïga répond sur 22 pages au vérificateur général (qui dirige une structure de vérification des comptes publics au Mali). Ce dernier, dans un rapport provisoire, a pointé de possibles irrégularités dans des marchés publics, notamment lors de l’achat d'équipements militaires.L’ancien ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubeye Maïga, récuse d’abord

Les observations de l’ancien ministre de la Défense Soumeylou Boubeye Maïga, sur le rapport du Vérificateur général, ont l’avantage d’apporter des précisions sur les deux dossiers querellés et enquêtés à la demande du FMI : les marchés de l’avion présidentiel et des équipements et fournitures de l’Armée.Outre la précision que : « les options ont été confortées par le mandat donné le 5 novembre 2013 par le Président

Touareg pur sucre, originaire de Kidal et appartenant à la tribu des « Imghad », le général Elhadj Gamou aurait été reçu, récemment, par le conseiller militaire de l’ambassade de France à Bamako. Du moins, si l’on en croit une source, généralement, bien informée, voire très bien informée.Au menu des entretiens, la situation qui prévaut dans le nord du Mali ; mais surtout, les exactions dont sa tribu, celle des « Imghag », fait l’objet

Récemment, de violents combats ont opposé les séparatistes Touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) au Gatia dans la zone du Gourma. Les combats qui se sont déroulés dans les localités de Intillit et Tessie ont vu le Gatia, un groupe d’auto-défense touareg constitué d’Imghad et proche du gouvernement malien, infliger de lourdes pertes humaines et matérielles aux aventuriers du MNLA et leurs alliés.

Essoufflé en seulement une année de gestion, de par ses propres turpitudes, le régime IBK n’émeut plus grand monde. On sent une certaine gêne dans les rangs des “souteneurs” du candidat IBK, celui-là même qui a réussi, lors des deux tours de la présidentielle de 2013, à créer un grand engouement chez les électeurs maliens autour de sa carrure d’homme d’Etat, sa légendaire intégrité, lesquelles avaient fini par faire de lui “l’homme de la situation”

Essoufflé en seulement une année de gestion, de par ses propres turpitudes, le régime IBK n’émeut plus grand monde. On sent une certaine gêne dans les rangs des “souteneurs” du candidat IBK, celui-là même qui a réussi, lors des deux tours de la présidentielle de 2013, à créer un grand engouement chez les électeurs maliens autour de sa carrure d’homme d’Etat, sa légendaire intégrité, lesquelles avaient fini par faire de lui “l’homme de la situation”

L’actuel premier ministre Moussa Mara est aujourd’hui durement confronté à l’une de ces épreuves à l’origine de la démission de son prédécesseur, Oumar Tatam Ly. Des membres de son gouvernement mettent désormais en évidence leurs liens privilégiés avec la présidence de la République en le snobant lui. L’homme a vivement protesté auprès du Directeur de cabinet

Après avoir écarté de son chemin le MNLA à N’Tilit, la Milice d’autodéfense GATIA, qui se réclame proche de Bamako, gagne du terrain. Le samedi, elle a pris le contrôle de Tessit avec comme objectif principal la prise de la ville de Kidal, toujours aux mains des narco-djihadistes du MNLA.La bataille de N'Tilit dans le sud-est de Gao lève un peu plus le voile sur la capacité réelle du MNLA. Peut-on donc conclure que les choses se corsent

Sortie de crise : Ce que Bamako propose aux groupes armés  (L'indicateur du Renouveau,21/10/2014)
« Jeune Afrique » a publié le week-end des extraits du plan de paix proposé par le gouvernement appelé « élément de proposition du gouvernement ». Un document qui est opposé à celui des mouvements armés. C’est la synthèse des deux documents que le médiateur algérien doit soumettre aux deux parties.
Au mois de septembre, lors de la 2e phase des pourparlers, gouvernement et mouvements armés ont présenté un plan de sortir

« On a beau détesté le lièvre on doit reconnaitre au moins qu’il court vite » a dit un adage de chez nous. Cet adage colle bien à l’ancien président de la république Amadou Toumani Touré dont le régime a été renversé à la suite d’un coup d’état perpétré par une junte frileuse conduite par un certain capitaine Amadou haya Sanogo le 22 mars 2012. Que n’avions nous pas entendu après, pour justifier ce coup d’état ? Toutes sortes de propos

« On a beau détesté le lièvre on doit reconnaitre au moins qu’il court vite » a dit un adage de chez nous. Cet adage colle bien à l’ancien président de la république Amadou Toumani Touré dont le régime a été renversé à la suite d’un coup d’état perpétré par une junte frileuse conduite par un certain capitaine Amadou haya Sanogo le 22 mars 2012. Que n’avions nous pas entendu après, pour justifier ce coup d’état ? Toutes sortes de propos

Après avoir pris connaissance du rapport provisoire du Vérificateur général, sur les marchés de l’avion présidentiel, des équipements et des fournitures de l’Armée, l’ancien ministre de la Défense, Soumeylou Boubeye Maïga a produit des observations, qu’il a rendues publiques. Il fait remarquer que le Vérificateur a outrepassé ses compétences légales en connaissant une question relevant de ‘’secret-défense’’, tout en réfutant toute surfacturation.

ALGER III: Ce que l’opposition reproche au gouvernement  (L'indicateur du Renouveau,20/10/2014)
Mauvaise stratégie de communication conformément aux principes de la démocratie, moins consistant dans les démarches face à l’adversaire percutant et l'instrumentalisation de la situation à des fins politiques… le vice-président du parti socialiste Yélen Kura, Mahamadou Sanogo dénonce le manque de concertation dans les discutions de retour de paix au Nord. Selon M. Sanogo, le gouvernement gère mal l’équation.

L’un des trois individus arrêtés à Kidal est un contractuel de la MINUSMA Une opération menée par des militaires français de l’opération Barkhane a permis l’arrestation de trois personnes liés à des attaques contre les forces internationales au nord du Mali. Une importante quantité d’armes et de munitions a été saisie à l’intérieure de la ville de Kidal. « L’un des trois jeunes arrêtés est un contractuel de la MINUSMA, un électricien

C’est la nouvelle qui fait le tour de Bamako aujourd’hui. Selon des indiscrétions, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita aura procédé vendredi dernier à la révocation de certains de ses conseillers pour imitation de sa signature sur des documents.Sans qu’on ne sache exactement de qui il s’agit et de quels documents il est question, on peut imaginer la douleur que cela a pu causer au chef de l’Etat

C’est la nouvelle qui fait le tour de Bamako aujourd’hui. Selon des indiscrétions, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita aura procédé vendredi dernier à la révocation de certains de ses conseillers pour imitation de sa signature sur des documents.Sans qu’on ne sache exactement de qui il s’agit et de quels documents il est question, on peut imaginer la douleur que cela a pu causer au chef de l’Etat

Nous venons d’apprendre que des jihadistes viennent d’investir la ville de Ménaka dans la région de Gao vers la frontière nigérienne. Ils sont en train de s’attaquer aux établissements scolaires en faisant sortir les élèves sous les cris de Allahou Akbar, Allahou Akbar. Ils sont aussi en train de tirer en l’air et c’est la panique dans la ville qui semble ne pas avoir de forces de l’ordre sur place.

 


Le chef du gouvernement, Moussa Mara, voulait coûte que coûte rencontrer le représentant du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) en Europe Moussa Ag Assarid. L’intéressé a décliné son offre.Pendant son récent séjour en France, le Premier ministre Moussa Mara a multiplié les entrevues et les déclarations les plus insolites.Si sa rencontre avec l’un des leaders du Mouvement national

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en exclusivité les documents de sortie de crise présentés par les deux parties. État fédéré de l’Azawad ou décentralisation avancée ? Les médiateurs ont encore du pain sur la planche pour concilier les deux points de vue.

Quand bien même le ministère de la Défense avait fixé le mardi 14 octobre 2014 comme délai de forclusion en ce qui concerne les réponses de Soumeylou Boubèye Maïga aux accusations de surfacturations du Vérificateur général dans l’affaire « matériels militaires & avion présidentiel », l’intéressé qui rentrait ce jour même d’une mission à l’étranger s’est attelé à produire son rapport qu’il a pu déposer hier mercredi

Quand bien même le ministère de la Défense avait fixé le mardi 14 octobre 2014 comme délai de forclusion en ce qui concerne les réponses de Soumeylou Boubèye Maïga aux accusations de surfacturations du Vérificateur général dans l’affaire « matériels militaires & avion présidentiel », l’intéressé qui rentrait ce jour même d’une mission à l’étranger s’est attelé à produire son rapport qu’il a pu déposer hier mercredi

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre deux groupes armés rivaux touareg de la région appuyés par leurs alliés, a appris l'AFP de sources concordantes.Ces combats ont opposé dans la localité de N'Tilit (environ 130 km au sud de Gao) le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, rébellion touareg) et un mouvement rival, le Groupe

Modibo Sidibé demande à IBK d’engager toutes les mesures administratives et judiciaires utiles par rapport aux conclusions et recommandations de la mission du FMI et des auditsDans une déclaration qu’il nous a fait parvenir et qui date du 14 octobre 2014, le parti FARE de l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé, souligne que lors de la session ordinaire de son Secrétariat exécutif national du samedi 11 octobre 2014, il s’est dit fortement

Le Syndicat Libre de la Magistrature a animé, le 16 octobre 2014, une conférence de presse pour dénoncer les travers du ministre de la justice, Me Ali Bathily. Selon Adama Yoro Sidibé, le président du SYLIMA, le ministre de la justice n’est ni un ministre compétent, ni un partenaire loyal.Rien ne va entre l’autorité judiciaire et les juges. D’entrée de jeu, le président du syndicat Libre de la magistrature a rappelé cette citation de l’ancien

L’adage dit : «À quelque chose, malheur est bon». Si, dans l’absolu le coup d’Etat du Capitaine Sanogo, désormais «Général n’a servi à rien», ce fut une occasion ratée, d’une certaine façon, il a permis aux Maliens de découvrir la vraie nature de Cheick Modibo Diarra (CMD).CMD a une très grande intelligence, car après le coup d’Etat de la bande à Sanogo, il fut projeté Premier ministre de pleins pouvoirs. Il aurait pu un jour devenir

L’adage dit : «À quelque chose, malheur est bon». Si, dans l’absolu le coup d’Etat du Capitaine Sanogo, désormais «Général n’a servi à rien», ce fut une occasion ratée, d’une certaine façon, il a permis aux Maliens de découvrir la vraie nature de Cheick Modibo Diarra (CMD).CMD a une très grande intelligence, car après le coup d’Etat de la bande à Sanogo, il fut projeté Premier ministre de pleins pouvoirs. Il aurait pu un jour devenir

A la demande du groupe parlementaire RPM, dirigé par l’Honorable Seydou Dembelé de Ségou, les 76 députés du parti du Tisserand ont été reçus, dans l’après-midi du samedi 11 octobre 2014, à Sébéninkoro, au domicile du chef de l’Etat. Objectif: échanger sur les grands dossiers de la nation, notamment les négociations d’Alger et l’acquisition de l’aéronef présidentiel et d’équipements et de matériels pour l’armée.

Dans le cadre de l’enquête sur l’acquisition de l’aéronef présidentiel et d’équipements et de matériels militaires menée par le Bureau du Vérificateur Général, à la demande du Premier ministre Moussa Mara, lui-même sous pression du FMI, les limiers de cette institution indépendante ont procédé à moult écoutes. Ce qui a été cité à la date d’aujourd’hui, ce sont les rencontres que ces esprits sains ont eues avec l’ancien

Depuis mai dernier plus des 2/3 du territoire échappent à l’autorité de l’État. Le gouvernement a humilié l’armée et la Nation. Au plan de la gouvernance, on n’a entendu que des histoires de milliards, d’avion, de travaux de rénovation de Sébénicoro, de Koulouba, d’abus de biens sociaux, d’achat de voitures de luxe, de passation de marchés douteux, de surfacturations … Ce pouvoir fait trop honte au Mali et aux Maliens. Au bout d’un an

Dans l’affaire de l’achat de l’avion présidentiel d’IBK, un Boeing 737, nous n’oserions pas dire que le Premier ministre Moussa Joseph Mara a menti au peuple malien. Là, on nous taxerait de crime de lèse-majesté, mais qu’il ne lui a pas dit la vérité. Défendant becs et ongles son mentor IBK à l’Assemblée nationale ou faisant l’avocat du diable pour masquer les magouilles et les surfacturations qui ont entouré l’achat de cet avion

Dans l’affaire de l’achat de l’avion présidentiel d’IBK, un Boeing 737, nous n’oserions pas dire que le Premier ministre Moussa Joseph Mara a menti au peuple malien. Là, on nous taxerait de crime de lèse-majesté, mais qu’il ne lui a pas dit la vérité. Défendant becs et ongles son mentor IBK à l’Assemblée nationale ou faisant l’avocat du diable pour masquer les magouilles et les surfacturations qui ont entouré l’achat de cet avion

Reprise des pourparlers d’Alger: L’heure de vérité  (L'indicateur du Renouveau,15/10/2014)
Les pourparlers d’Alger reprennent aujourd’hui 15 octobre. C’est l’heure de vérité, car les discussions directes vont commencer sur la synthèse par les médiateurs des propositions d’accord faites par le gouvernement et les mouvements armés.Comme annoncé, les pourparlers inter maliens en cours à Alger doivent reprendre ce jour 15 octobre. C’est l’heure de vérité parce que les discussions directes vont s’axer sur la synthèse

Dans le but de faciliter les enquêtes relatives aux graves faits de crimes contre l’humanité, de crimes de guerre et de crimes d’agression, le gouvernement du Mali vient de signer avec la Cour pénale internationale (CPI) un accord de siège autorisant cette dernière à ouvrir un bureau dans notre capitale, qui comprendra un représentant du Procureur et tout le personnel nécessaire. C’est dire que l’on s’achemine vers l’inculpation des membres

Bert Koenders, chef de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) quitte le Mali. Non pas que les attitudes sournoises du Président IBK à son endroit, eurent raison de lui, mais qu’il a été nommé dans son pays. Bert Koenders devient le ministre des Affaires Etrangères du Royaume des Pays Bas et à ce titre prêtera serment ce vendredi. L’information est confirmée

Cela, fait plusieurs mois que Bamako et les groupes armés n’arrivent pas à accorder leur violon. Aucun des parties ne voulant des accords de Ouagadougou comme base des pourparlers de paix. Les deux parties avaient engagées une véritable course contre la montre pour pouvoir se faire entendre auprès de la communauté Internationale. Si le MNLA avait préféré se tourner vers les chancelleries occidentales où elle jouit d’un soutien

Cela, fait plusieurs mois que Bamako et les groupes armés n’arrivent pas à accorder leur violon. Aucun des parties ne voulant des accords de Ouagadougou comme base des pourparlers de paix. Les deux parties avaient engagées une véritable course contre la montre pour pouvoir se faire entendre auprès de la communauté Internationale. Si le MNLA avait préféré se tourner vers les chancelleries occidentales où elle jouit d’un soutien

Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita a reçu en audience les 75 députés de son parti, le Rassemblement pour le Mali (RPM). C’était le samedi 11 octobre 2014. Selon un participant, la rencontre était tellement marquée du sceau de la confidentialité qu’elle s’est tenue à l’abri des regards et des oreilles indiscrets. Dans un climat de supputations autour de la Primature, notre interlocuteur a tenu à balayer ce doute : la rencontre n’avait rien

Arrêtée depuis le samedi 11 octobre 2014 lors de la finale de Mini-star au Stade Modibo Kéita, notre consœur de l’indépendant et de Bamako Hebdo, Clarisse N’jikam après avoir été mise au violon du 3e arrondissement, vient d’être déférée devant un juge du tribunal de la Commune II.Elle est en interrogatoire chez le juge depuis ce matin. Il est reproché à notre consœur d’avoir eu un comportement agressif envers les forces de l’ordre.

 


Plus d’une trentaine de soldats de la Minusma sont morts à la suite d’actes terroristes au Nord du Mali. Pour faire face à cette situation, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a tenu, le 9 octobre passé, une réunion, afin « de réfléchir aux moyens d’adapter les opérations de maintien de la paix à des environnements toujours plus complexes et volatiles ». Cette réunion, qui a vu la participation des commandants des forces

La mission d’évaluation du fonds monétaire international s’est achevée au Mali avec une note d’espoir de reprise de coopération au mois de Janvier ou février, bien sur au grand bonheur du vaillant peuple Malien qui a souffert et qui souffre encore le martyr.En effet,  après le coup d’état de 2012 et l’annexion par les narcodjihadistes  des deux tiers de notre territoire, deux événements majeurs qui ont  plongé le Mali dans une crise institutionnelle

La mission d’évaluation du fonds monétaire international s’est achevée au Mali avec une note d’espoir de reprise de coopération au mois de Janvier ou février, bien sur au grand bonheur du vaillant peuple Malien qui a souffert et qui souffre encore le martyr.En effet,  après le coup d’état de 2012 et l’annexion par les narcodjihadistes  des deux tiers de notre territoire, deux événements majeurs qui ont  plongé le Mali dans une crise institutionnelle

Le changement de chef du gouvernement auquel tout le monde s’attendait n’aura pas lieu, du moins pas maintenant. Mohamed Alhousseini Touré, l’homme sur qui le président IBK comptait pour amoindrir la tragédie politique et morale qui handicape la bonne marche de l’Etat, décline l’offre, isolant de plus le président de la République.Selon nos sources, Mohamed Alhousseini Touré aurait dit à IBK qu’il le servirait beaucoup

Des essais cliniques d'un vaccin contre Ebola, en cours de test aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, ont récemment débuté en Afrique, au Mali, a indiqué à l'AFP le ministre de la Santé de ce pays, Ousmane Koné."Des essais cliniques de vaccins contre Ebola se déroulent actuellement dans le centre de développement des vaccins à Bamako", a déclaré vendredi soir M. Koné. "La démarche est purement scientifique, le test se fait

Nouvelle attaque terroriste à Kidal, dans le nord du Mali. Un véhicule a sauté sur une mine près du camp de la Minusma, la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali.18h35 heures locales. Un pick-up s’approche du check-point tenu par les casques bleus de la Minusma, à l’est de Kidal, sur la route venant de Ménaka. Le véhicule transporte en fait des membres du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA)

l’embarras djihadiste  (,11/10/2014)
Alors que les négociations de paix maliennes doivent reprendre le 17 octobre à Alger, des attaques terroristes ont visé les soldats de la Minusma au cours des dernières semaines. Une menace pour le processus de paix. El Watan Week-end a donné la parole aux acteurs

l’embarras djihadiste  (,11/10/2014)
Alors que les négociations de paix maliennes doivent reprendre le 17 octobre à Alger, des attaques terroristes ont visé les soldats de la Minusma au cours des dernières semaines. Une menace pour le processus de paix. El Watan Week-end a donné la parole aux acteurs

Le ministère de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, dans l’objectif d’améliorer la qualité du programme, des services et de renforcer les capacités du personnel de l’ORTM, a initié en collaboration avec Friederich Ebert Sifting, une étude intitulée »

A 23 ans, Abdoulaye Diaby est appelé pour la première fois avec les Aigles du Mali pour la double confrontation face à l'Ethiopie dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2015. Formé en France à Sedan et évoluant actuellement dans le championnat belge, il devrait apporter

Alors que les djihadistes paraissent s'enhardir et multiplient les attaques, en particulier contre les forces des Nations-Unies, Bamako demande au Conseil de sécurité la mise en place d'une force d'intervention rapide. Sans aller jusque-là dans l'immédiat, la Minusma pourrait se muscler et

C’est une source diplomatique qui a confirmé cette information. En effet, les travaux du deuxième round de la seconde phase des pourparlers inclusifs inter-Maliens vont débuter le 15 octobre prochain. Par ailleurs, c’est le 19 octobre que les délégations maliennes feront le déplacement

Au Mali, le général Dembélé, ancien chef d’état-major des armées du Mali, est poursuivi par la justice de son pays dans le cadre de l’affaire des assassinats de militaires « bérets rouges ». Placé en liberté provisoire et sous contrôle judiciaire - en attendant d’être jugé - le général Dembélé n’est pas censé quitter le territoire malien. Cela ne l’a pas empêché de se rendre en France et de manquer des contrôles judiciaires. Une affaire embarrassante

Au Mali, le général Dembélé, ancien chef d’état-major des armées du Mali, est poursuivi par la justice de son pays dans le cadre de l’affaire des assassinats de militaires « bérets rouges ». Placé en liberté provisoire et sous contrôle judiciaire - en attendant d’être jugé - le général Dembélé n’est pas censé quitter le territoire malien. Cela ne l’a pas empêché de se rendre en France et de manquer des contrôles judiciaires. Une affaire embarrassante

On peut dire que le rythme de lutte contre la corruption et la délinquance financière engagée par les autorités actuelles en début d’année est timide ou n’évolue pas à la vitesse souhaitée, mais dire qu’il n’y a pas d’actions en cours relève d’un jugement hâtif. Pour preuve, les personnes incriminées dans la surfacturation décelée par le vérificateur viennent de faire les frais.C’est le cas des marchés de rénovation de la Maison de retraite

Mali : les liaisons dangereuses du HCUA  (Jeune Afrique,10/10/2014)
Certes, le dialogue intermalien a repris. Mais la puissance militaire et les intentions du Haut Conseil pour l'unité de l'Azawad, proche d'Ansar Eddine, suscitent l'inquiétude.Dans le dédale complexe des groupes armés qui sévissent dans le Nord, il en est un, et pas celui auquel on pourrait s'attendre, qui inquiète au plus haut point le gouvernement. "Le vrai problème ne vient pas du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA)

A l’occasion de la journée européenne et mondiale contre la peine de mort, célébrée chaque 10 octobre, la Délégation de l’Union européenne au Mali, dans une déclaration à inviter le Gouvernement malien à abolir la peine de mort.A l’occasion de la Journée européenne et mondiale contre la peine de mort, le 10 octobre 2014, « L’Union européenne et le Conseil de l’Europe appellent à l’abolition de la peine de mort au Mali ».

L’information circulait sous les manteaux depuis le vendredi dernier, cette fois-ci elle est officielle : le conseil spécial du président de la République, Sidi Mohamed Kagnassy, a rendu sa démission, selon une source bien introduite.Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita a donc décidé de mettre fin aux fonctions de son conseiller spécial et non moins directeur général de Guo-Star Sarl, la société ayant bénéficié du marché

L’information circulait sous les manteaux depuis le vendredi dernier, cette fois-ci elle est officielle : le conseil spécial du président de la République, Sidi Mohamed Kagnassy, a rendu sa démission, selon une source bien introduite.Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita a donc décidé de mettre fin aux fonctions de son conseiller spécial et non moins directeur général de Guo-Star Sarl, la société ayant bénéficié du marché

Koulouba : Blaise Sangaré nommé porte-parole d’IBK  (L'indicateur du Renouveau,09/10/2014)
Le président de la République a nommé le vendredi dernier Mamadou Bakary dit Blaise Sangaré en qualité de conseiller spécial. Ce qui se fait appeler Mogotigui jouera précisément le rôle de porte-parole du président de la République. Le président de la Convention sociale-démocrate (CDS Mogotigiya), Mamadou Sangaré dit Blaise qui court depuis toujours derrière une nomination au gouvernement, retrouve

Justice : Journée chaude à Fana  ( L'Essor ,09/10/2014)
Mécontents du dénouement de plusieurs de plusieurs affaires judiciaires, des manifestants ont attaqué le palais de justice avec dans leur ligne de mire, le juge. Le ministre Bathily est allé calmer la situation.Nos compatriotes ont soif de justice et le font savoir à chaque occasion. Et pour se faire entendre, ils peuvent choisir la manière forte. C’est ce qui est arrivé mardi à Fana, localité située à 120 km de Bamako sur la route menant

Le cercle de Kadiolo est situé à 500 kms à l’extrême sud du Mali. L’agriculture et le commerce sont les principales activités des populations. Cette localité du Mali se caractérise paradoxalement la pauvreté des populations mais aussi par l’insécurité.Pour faire face à l’insécurité galopante, un commissariat de police a été créé à Kadiolo, il y a une dizaine d’années. Mais l’arrivée de la police à Kadiolo est devenue un véritable casse-tête

Le chef du gouvernement en a donné l’assurance lors d’une conférence sur le processus de paix et le rôle de la France dans la lutte contre le terrorisme au SahelEn marge du 14e Forum économique sur l’Afrique organisé par le Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en partenariat avec l’Union africaine, le Premier ministre Moussa Mara a multiplié les contacts

Le chef du gouvernement en a donné l’assurance lors d’une conférence sur le processus de paix et le rôle de la France dans la lutte contre le terrorisme au SahelEn marge du 14e Forum économique sur l’Afrique organisé par le Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en partenariat avec l’Union africaine, le Premier ministre Moussa Mara a multiplié les contacts et les discussions

Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous, a annoncé mardi que les Casques bleus au Mali allaient "durcir" leur dispositif, après une série d'attaques, dont la dernière, le jour même, a coûté la vie à un militaire sénégalais.M. Ladsous avait assisté mardi dans la matinée à Bamako à un hommage à neuf membres du contingent nigérien de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) tués le 3 octobre dans la région

Des tirs de roquette ont touché mardi soir le camp de la Mission de l'ONU au Mali. Le bilan provisoire un d'un mort, un Casque bleu.Un Casque bleu a été tué mardi soir par des tirs de roquette contre le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l'extrême nord-est de ce pays, a indiqué une source au sein de la Minusma. "Il y a eu au moins quatre roquettes tirées sur le camp de la Minusma de Kidal. Pour le moment

Les corps des 9 Casques bleus du contingent nigérien morts vendredi dernier dans une embuscade entre Gao et Ansongo, ont été rapatriés hier au pays. Mais auparavant, ils ont eu droit à une cérémonie funéraire présidée par secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous.La cérémonie d’hommage s’est déroulée au siège de la Minusma. C’était en présence du ministre

Le Ministre malien des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, Son Excellence Monsieur Abdoulaye DIOP a indiqué ce samedi 04 septembre 2014 que « les autorités maliennes se sont engagées dans la seconde phase des pourparlers inclusifs inter-maliens d’Alger, dans le cadre de la constitution du Mali, pour un accord global et définitif ».Cette seconde phase des pourparlers d’Alger

Le Ministre malien des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, Son Excellence Monsieur Abdoulaye DIOP a indiqué ce samedi 04 septembre 2014 que « les autorités maliennes se sont engagées dans la seconde phase des pourparlers inclusifs inter-maliens d’Alger, dans le cadre de la constitution du Mali, pour un accord global et définitif ».Cette seconde phase des pourparlers d’Alger

Le redéploiement des forces françaises au Sahel a permis aux militants islamistes de revenir dans le nord du Mali, a dit lundi à Paris le Premier ministre malien, Moussa Mara, qui a souhaité que la France et l'Onu soient plus offensives contre les djihadistes.La Minusma a annoncé vendredi la mort de neuf casques bleus nigériens dans une embuscade, l'attaque la plus meurtrière à ce jour contre la mission de l'Onu au Mali.

 


La session d’octobre, communément appelée session budgétaire de l’Assemblée nationale s’est ouverte hier, Place de la République, par une cérémonie traditionnelle présidée par le président de l’institution, Issiaka Sidibé.Elle s’est déroulée en présence de nombreux invités dont des membres du gouvernement, des présidents d’institutions et d’une délégation du parlement tchadien, en visite dans notre pays.

La Cour constitutionnelle a proclamé samedi les candidatures définitivement validées à l’élection législative partielle de Yorosso. C’était au cours d’une audience solennelle présidée par son président Amadi Tamba Camara. Cette élection partielle fait suite au décès, le 5 juillet 2014, du député de l’ADEMA-PASJ, Dramane Goïta.Douze partis sont en lice pour briguer le siège vacant : l’Union pour la République et la démocratie

A l’instar de nombreux pays de la Oumma Islamique, le Mali célèbre ce dimanche 05 octobre 2014 la Fête de l’Aïd El-Adha. Je saisis cette heureuse occasion pour adresser mes vœux fraternels à l’ensemble de la Communauté musulmane du Mali ainsi qu’aux musulmans du monde entier.L’espérance d’un retour progressif du pays à une situation normale que j’évoquais dans ce message l’année dernière, est devenue une réalité.

A l’instar de nombreux pays de la Oumma Islamique, le Mali célèbre ce dimanche 05 octobre 2014 la Fête de l’Aïd El-Adha. Je saisis cette heureuse occasion pour adresser mes vœux fraternels à l’ensemble de la Communauté musulmane du Mali ainsi qu’aux musulmans du monde entier.L’espérance d’un retour progressif du pays à une situation normale que j’évoquais dans ce message l’année dernière, est devenue une réalité.

L’ancien ministre malien de la Défense Soumeylou Boubèye Maïga, qui avait été placé en garde à vue en France dans l’enquête pour corruption visant l’homme d’affaires Michel Tomi, a été remis en liberté, a indiqué samedi à l’AFP une source judiciaire.Figure de la vie politique malienne, M. Boubèye Maïga avait été interpellé jeudi et conduit dans les locaux de la Direction centrale de la police judiciaire à Nanterre en banlieue parisienne.

L’idée d’un fédéralisme réclamé par les groupes armés de la coordination jure avec les engagements antérieurs dont la feuille de route.L’annonce à Alger d’une idée de fédéralisme réclamé par le MNLA et ses alliés n’est pas passée inaperçue chez les Maliens. Mieux elle a provoqué un tollé général dans l’opinion nationale. Comme on pouvait s’y attendre, cette nouvelle a déclenché aussitôt une mobilisation tous azimuts.

Un jihadiste malien proche du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), un des groupes armés qui ont un temps contrôlé le nord du Mali, a revendiqué dimanche la récente attaque ayant fait neuf morts parmi des soldats de la mission de l’ONU dans ce pays.Cet assaut a ciblé vendredi un convoi du contingent nigérien de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) dans une localité de la région de Gao (nord-est).

 


Mission de routine comme l’ont fait ses prédécesseurs ou de mise en confiance signifiée par le chef de l’Etat à son Premier ministre, ou les deux, la semaine n’aura pas été anodine pour Moussa Mara. A Paris, il rencontre Manuel Valls, son homologue français et Bruxelles lui déroule le tapis rouge. Au passage, un exercice de communication dont les implications ne sont pas inintéressantes, à en juger par l’interview accordée

Mission de routine comme l’ont fait ses prédécesseurs ou de mise en confiance signifiée par le chef de l’Etat à son Premier ministre, ou les deux, la semaine n’aura pas été anodine pour Moussa Mara. A Paris, il rencontre Manuel Valls, son homologue français et Bruxelles lui déroule le tapis rouge. Au passage, un exercice de communication dont les implications ne sont pas inintéressantes, à en juger par l’interview accordée

Dans un communiqué publié hier, le bureau politique national de la CNAS-Faso Hèrè a réagi à la pratique de surfacturation révélation révélée par l’audit des marchés d’équipements de l’armée. Le parti dit « avoir pris note de la dernière revue du Programme (le Fec) que viennent d’effectuer le FMI et la Banque mondiale, avec comme principal point de mire l’opacité troublante ayant entouré l’acquisition du deuxième avion présidentiel

«Je vais bien mais je suis incapable de dire pourquoi j'ai été arrêté», voila la première déclaration, au micro de RFI de Mohamed Zeiny Aguissa. Ce cadre du MNLA, membre de la délégation qui négocie avec l'Etat malien, à Alger, a été arrêté dimanche soir à son domicile, près de Gao. Il a ensuite été transféré à Bamako où il était détenu dans les locaux de la sécurité d'Etat. Mohamed Zeiny Aguissa a été remis en liberté, ce jeudi 2 octobre.

Le mode de communication est rudimentaire, sanglant et destiné à marquer les esprits. La tête de Hama Ag-Sid Hamed a été suspendue, mardi 23 septembre, sur la place du marché de Zouera, à 80 kilomètres au nord de Tombouctou, au Mali. En décapitant cet homme, enlevé quelques jours plus tôt avec quatre autres Touareg finalement libérés, les membres de la katiba Al-Forkane d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI)

Chaque fois que les Maliens se sont donné la main, la victoire est apparue au bout. C’est cette vérité ancienne qui a sans doute sonné la mobilisation physique et de cœur de millions de Maliens, de Kayes à Gao, la semaine dernière, pour protester contre toute idée de fédéralisme, d’autonomie ou d’indépendance à l’issue des pourparlers d’Alger. Cette révolte doit être d’autant plus maintenue par nos concitoyens que le projet

Chaque fois que les Maliens se sont donné la main, la victoire est apparue au bout. C’est cette vérité ancienne qui a sans doute sonné la mobilisation physique et de cœur de millions de Maliens, de Kayes à Gao, la semaine dernière, pour protester contre toute idée de fédéralisme, d’autonomie ou d’indépendance à l’issue des pourparlers d’Alger. Cette révolte doit être d’autant plus maintenue par nos concitoyens que le projet

La fraude constatée suite à l’achat du matériel d’équipement de l’armée, les contrats annulés, la reforme entamée en son sein, les capacités et ses positions actuelles dans nos régions du nord ont été entre autres questions abordées par le ministre de la défense Ba N’Daou lors de la conférence de presse organisée, le 30 septembre 2014 au sein de son ministère. Pour la circonstance, le ministre était entouré de ses proches collaborateurs.

L’accablant rapport d’audits du FMI sur la gestion des finances publiques au Mali est sur le point d’être publié. Pourquoi celui qui a pour habitude de massacrer les tympans des Maliens avec des slogans sur la lutte implacable contre la corruption est devenu tout à coup muet comme une carpe?Les révélations du FMI sur la gestion de l’argent public au Mali a visiblement rendu certains bavards, jusqu’au mensonge ; d’autres muets

Samedi, avant de quitter New York pour Bamako au terme de sa participation à la 69è session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a rencontré la communauté malienne vivant dans la grande métropole américaine mondialement reconnue comme la terre d’accueil de tous les peuples de la planète. C’est une tradition bien établie que le chef de l’Etat en déplacement à l’étranger

L’actuel Premier ministre prépare activement l’élection présidentielle de 2018. Ne laissant rien au hasard, il épie les faits et gestes du président de la République, de son épouse et de certains ministres du gouvernement. Comme un forcené, il est en train de réunir beaucoup d’éléments pour les confondre, en cas de départ forcé…Selon une source proche de la Présidence de la République, Moussa Joseph Mara a demandé

L’actuel Premier ministre prépare activement l’élection présidentielle de 2018. Ne laissant rien au hasard, il épie les faits et gestes du président de la République, de son épouse et de certains ministres du gouvernement. Comme un forcené, il est en train de réunir beaucoup d’éléments pour les confondre, en cas de départ forcé…Selon une source proche de la Présidence de la République, Moussa Joseph Mara a demandé

C’est ce qui ressort d’un communiqué du Comité directeur du Parti pour la renaissance nationale (Parena) sur la mission que le FMI vient d’effectuer au Mali. Dans ledit communiqué signé par le secrétaire général du parti du bélier blanc, Djiguiba Kéita alias PPR, et qui date de ce 30 septembre 2014, le Parena de Tiébilé Dramé dit avoir pris connaissance des conclusions de la dernière mission du Fonds monétaire  international (FMI)

C’est l’une des déclarations importantes faites ce mardi soir lors de la conférence de presse que le ministre de la Défense, Ba N’Daou, dans la salle de conférence de son département en compagnie du Chef d’Etat major général des armées, le général Mahamane Touré. Parmi les sujets abordés au cours de cette rencontre avec les hommes de médias, la réforme de l’armée malienne. Celle-ci est dans une véritable dynamique de refondation.

Les négociations en cours entre l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et le gouvernement se sont interrompues hier sans connaitre d’avancée. Les deux parties se sont quitté dans la salle de conférence du ministère du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les institutions, sans accord sur les points de discorde.Du côté du gouvernement, pas de déclaration. Mais dans les coulisses, l’on apprend

Le général Amadou Toumani Touré, chassé du pouvoir par les membres du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE), devient un hôte encombrant au pays de la Teranga.Le président Macky Sall en visite officielle au Mali a exprimé au président IBK son désir de voir ATT revenir à Bamako reprendre son activité à savoir la lutte contre le ver de Guinée. Il a ajouté que son entretien

Le général Amadou Toumani Touré, chassé du pouvoir par les membres du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE), devient un hôte encombrant au pays de la Teranga.Le président Macky Sall en visite officielle au Mali a exprimé au président IBK son désir de voir ATT revenir à Bamako reprendre son activité à savoir la lutte contre le ver de Guinée. Il a ajouté que son entretien

Une lettre très compromettante du Ministre Camara recommandant la société GUO-STAR La mission du FMI ayant récemment séjourné au Mali peut se targuer d’avoir réveillé les démons à Bamako.De sources bien introduites, le Général Dahirou Dembélé (Bri pour les intimes), ex-Chef d’Etat-major des Armées, aujourd’hui en déplacement en France suite à une bourse d’étude offerte par le pays d’accueil est sous le coup d’une instruction

Des jeunes du Nord-Mali ont arrêté dimanche Mohamed Zeyni Aguissa Maïga, qui faisait office de ministre de la Jeunesse et des Sports lors de l'occupation de la région nord par le Mouvement national de libération de l'Azawad ( MNLA) en 2012, a-t-on appris lundi de source informée.Arrêté aux abords du village de Forgo, cercle de Gao, Aguissa Maïga a été remis aux Forces armées maliennes (FAMA).



C'était il y a près de onze mois. Le 2 novembre 2013, les deux envoyés spéciaux de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, étaient assassinés près de Kidal, dans le nord du Mali. Pour la première fois depuis l'ouverture de l'information judiciaire, en mai, les parties civiles ont été reçues lundi 29 septembre au Palais de justice de Paris par les juges d'instruction.Saisis au mois d’avril dernier, les trois juges d’instruction du pôle

Du 12 au 25 septembre, une mission du Fonds monétaire international (FMI) a séjourné à Bamako pour faire la lumière sur un marché de 69 milliards de F CFA passé de gré à gré en 2013 entre le gouvernement et une société privée malienne, Guo-Star, pour la livraison de fournitures militaires, et sur l'achat d'un nouvel avion présidentiel pour un montant de 20 milliards. Christian Josz, chef de mission du FMI, livre le compte-rendu de ses audits

Du 12 au 25 septembre, une mission du Fonds monétaire international (FMI) a séjourné à Bamako pour faire la lumière sur un marché de 69 milliards de F CFA passé de gré à gré en 2013 entre le gouvernement et une société privée malienne, Guo-Star, pour la livraison de fournitures militaires, et sur l'achat d'un nouvel avion présidentiel pour un montant de 20 milliards. Christian Josz, chef de mission du FMI, livre le compte-rendu de ses audits

Un détachement de l’armée algérienne a procédé samedi à l’arrestation de 42 personnes, 35 algériens et 7 maliens près de la frontière algéro-malienne dans une opération ciblant des contrebandiers. Huit véhicules tous-terrains et des quantités importantes de denrées alimentaires ont été saisis.Un communiqué du ministère de la défense indique que "dans le cadre de la lutte contre la contrebande et le crime organisé", un détachement

Le Mali se hisse sur le trône de l’Afrabasket U18 féminin. Vice-championne en 2012 à Dakar, la sélection malienne est allée cherche le titre cette année au Caire aux dépens de l’Egypte battue, 73-65 ce samedi.Dominée déjà vendredi en Final Four (50-60), l’Egypte n’a pas trouvé la solution pour stopper le Mali, emmené par une énorme Djeneba N’Diaye (25 points, 6 rebonds et 6 passes).

Le patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous, s'est inquiété samedi de la résurgence des jihadistes dans le nord du Mali, où plusieurs soldats de l'ONU ont été tués ces dernières semaines. Après ces attaques contre des convois de la Minusma, une grande opération antimoto a été lancée à Kidal et au nord de la ville.Il y a dix jours, une réunion s'est tenue dans la plus grande discrétion à Kidal. Autour de la table

Depuis mi-août, les interminables pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés se tiennent à Alger. L’opinion nationale demeure sceptique quant à une issue favorable de ces négociations. Cette crise actuelle trouve ses germes dans les précédents Accords paraphés à la hâte à Alger, Tamarasset…Donc, l’histoire se répète au Mali, à chacun son Accord ! Le Kankéletigui d’hier qui avait lancé une violente diatribe

Depuis mi-août, les interminables pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés se tiennent à Alger. L’opinion nationale demeure sceptique quant à une issue favorable de ces négociations. Cette crise actuelle trouve ses germes dans les précédents Accords paraphés à la hâte à Alger, Tamarasset…Donc, l’histoire se répète au Mali, à chacun son Accord ! Le Kankéletigui d’hier qui avait lancé une violente diatribe

Le Fonds monétaire international a achevé jeudi 25 septembre sa mission d'évaluation dans le pays. Depuis mai dernier, l'institution financière internationale a suspendu le versement de ses crédits et dénoncé une mauvaise gestion des fonds publics. L'achat de l'avion présidentiel et un contrat passé par le ministère de la Défense étaient notamment en cause. Pendant deux semaines, les enquêteurs du FMI ont épluché

Ces dernières semaines, les jihadistes du nord du Mali ont fait de l'utilisation des mines et engins explosifs improvisés leur mode d'action privilégié. Grâce à notre carte interactive, découvrez où ces armes discrètes et dévastatrices ont infligé d'importants dégâts dans les rangs des forces internationales.Le phénomène n'est certes pas nouveau. Avant même le début de l'opération Serval, en janvier 2013, les groupes terroristes avaient

Hier, les députés ont interpellé le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sada Samaké sur le prix réel de la carte d’identité nationale. Le ministre a répondu que la carte coûte 1700 F CFA et a promis de sanctionner désormais toute personne que se hasarderait à y ajouter un centime.Il a souligné que le gouvernement a pris des mesures pour que la carte soit disponible partout et accessible aux populations. Il assuré les députés

«Non à l’Azawad, Non à l’indépendance, Non à l’autonomie, Non au fédéralisme, le Mali est un et indivisible…», la population de la ville de Bamako, à l’appel de 42 organisations de la société civile, était sortie massivement hier jeudi 25 septembre 2014 pour marcher contre toute forme de partition de notre pays. La procession est partie de la Place de la Liberté avec à sa tête les leaders des confessions religieuses, des Associations

«Non à l’Azawad, Non à l’indépendance, Non à l’autonomie, Non au fédéralisme, le Mali est un et indivisible…», la population de la ville de Bamako, à l’appel de 42 organisations de la société civile, était sortie massivement hier jeudi 25 septembre 2014 pour marcher contre toute forme de partition de notre pays. La procession est partie de la Place de la Liberté avec à sa tête les leaders des confessions religieuses, des Associations

Les Maliens se mobilisent contre un semblant de scénario Soudanais. Répondant à l’appel des organisations et associations de la société civile, hier jeudi 25 septembre, des milliers de Maliens ont manifesté à Bamako, Ségou Sikasso et un peu partout à travers le Mali. Objectif : dire non à tout projet de partition du Mali et le respect du caractère laïc de la République, dans le cadre du processus des pourparlers inter maliens

New York accueille depuis le mercredi dernier la 69ème Assemblée Générale des Nations Unies. Les débats sont placés cette année sous le thème « Elaborer et concrétiser un programme de développement porteur de transformation pour l’après 2015″. Ils sont axés sur l’expiration prochaine de la date butoir de 2015 pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et sur l’agenda

La Tabaski ou l’Aïd El Kebir, plus importante fête musulmane, sera célébrée au Mali le dimanche 5 octobre, a annoncé jeudi le ministère des Affaires religieuses qui a précisé avoir fondé sa décision sur une délibération de la structure en charge de la fixation des dates religieuses.Selon cette structure citée par le ministère, le croissant lunaire marquant le début du mois hijri, au dixième jour duquel est célébrée la Tabaski

Les nouvelles en provenance d’Alger où se tient la deuxième phase des pourparlers inclusifs inter maliens ne sont pas reluisantes ; elles sont mêmes mauvaises. En effet, le Mali, notre chère patrie, s’achemine inexorablement vers la PARTITION.Le projet de Traité de paix élaboré par la Commission politico institutionnelle de la Coordination du mouvement de l’Azawad (dont nous avons pu nous procurer copie) consacre effectivement

Les nouvelles en provenance d’Alger où se tient la deuxième phase des pourparlers inclusifs inter maliens ne sont pas reluisantes ; elles sont mêmes mauvaises. En effet, le Mali, notre chère patrie, s’achemine inexorablement vers la PARTITION.Le projet de Traité de paix élaboré par la Commission politico institutionnelle de la Coordination du mouvement de l’Azawad (dont nous avons pu nous procurer copie) consacre effectivement

Selon des sources proches du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le titulaire du portefeuille, Ba N’Daou, a annulé, sur instruction du Premier ministre, tous les marchés d’armement conclus par son prédécesseur, Soumeylou Boubèye Maïga.La décision a été rendue publique dans la matinée d’hier, mercredi 24 septembre. Elle a créé l’émoi au sein du monde des affaires, en l’occurrence

Les organisations de la société civile, regroupées au sein d’une plate-forme, organisent ce jeudi 25 septembre une marche pour exiger le respect des principes intangibles de la République dans les pourparlers politiques en cours depuis le 1er septembre, notamment la laïcité et le respect de l’intégrité du territoire. Et le très populaire leader religieux, Chérif Ousmane Madani Haïdara a été mis à contribution pour réussir

Les négociations entre le gouvernement et l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) prévues pour hier ont été repoussées à mardi prochain.Pour trouver une solution concertée entre le gouvernement et l’UNTM, les deux parties devaient se rencontrer hier afin de discuter des contre-propositions de la partie gouvernementale. Cette rencontre a été reportée à mardi prochain à la demande du gouvernement. « Le gouvernement

L’affaire est née d’un courrier du 15 septembre 2014 dont nous avons obtenu copie et qui est adressé par Mara au Directeur de Cabinet du chef de l’Etat, Mohamed Alfousseyni Touré.
Mara y explique que la préparation des voyages d’IBK « mérite d’être mieux organisée ». Il demande que les ministres en soient informés

L’affaire est née d’un courrier du 15 septembre 2014 dont nous avons obtenu copie et qui est adressé par Mara au Directeur de Cabinet du chef de l’Etat, Mohamed Alfousseyni Touré.
Mara y explique que la préparation des voyages d’IBK « mérite d’être mieux organisée ». Il demande que les ministres en soient informés

Quatre des cinq civils touaregs enlevés la semaine dernière par Aqmi dans la région de Tombouctou ont été libérés. Le cinquième a été retrouvé sans son corps, décapité. Aqmi est montré du doigt.
Les habitants de Zouéra, une localité située à 80 km de Tombouctou, ont découvert ce mardi sous un hangar la tête d’un homme sans son corps

C'est un bon tuyau que les migrants se transmettent : une fois sur le sol européen et en cas d'interpellation, mieux vaut prétendre être malien.
L'intérêt de ce mensonge ? D'abord, en 2006 et en 2008, le président Amadou Toumani Touré avait refusé de signer un accord de réadmission, tenant tête à son homologue français Nicolas Sarkozy. Ensuite, dans le nord du Mali ou à Bamako, il est aisé de se

C’est cette semaine que devra notamment s’achever la première étape de la seconde phase des pourparlers inclusifs inter-Maliens d’Alger. Celle-ci prévue pour quatre semaines, arrivera à son terme ce jeudi 25 septembre avec un squelette d’accord de paix qui sera proposé par la médiation aux différentes parties en conflit. Même si elles ont été très ardues, ces négociations

Les efforts de la Chine dans le cadre de la prévention de la maladie à virus Ebola ont été salués mardi à Bamako par le ministre malien de la Santé, Ousmane Koné, lors d’une cérémonie de remise de 185 thermomètres à infrarouge offerts par la représentation diplomatique chinoise.
Cette remise de don a "une forte signification, car il s’agit d’une aide venant de la République populaire de Chine

22 septembre 1960-22 septembre 2014, le Mali fête le 54e anniversaire de son accession à l’indépendance. C’est Kati, la 3e région militaire du Mali, qui a été choisie pour célébrer l’événement. A cette occasion le président a promis que Kidal sera totalement dans le giron national.
Placé sous le thème du « renouveau dans la rigueur », le Mali a célébré, pour la 54e fois

22 septembre 1960-22 septembre 2014, le Mali fête le 54e anniversaire de son accession à l’indépendance. C’est Kati, la 3e région militaire du Mali, qui a été choisie pour célébrer l’événement. A cette occasion le président a promis que Kidal sera totalement dans le giron national.
Placé sous le thème du « renouveau dans la rigueur », le Mali a célébré, pour la 54e fois

Constituée d’au moins 41 organisations de la société civile, la plate forme des organisations de la société civile a organisé le 22 septembre 2014, date anniversaire de l’Indépendance du Mali, une conférence de presse à l’allure d’un meeting, pour inviter les maliens dans leur diversité à se mobiliser pour sauver le Mali. De façon claire, la plate forme qui s’apprête à organiser

La première session ordinaire de la Cour d’assises de Mopti au titre de l’année judiciaire 2014, a démarré le 15 septembre et prendra fin le 2 octobre.
Deux semaines durant, la cour statuera sur 39 affaires inscrites au rôle, caractérisées par des infractions de crime contre les personnes dont 4 cas

Le Mali célèbre ce 22 septembre 2014, le 54e anniversaire de son indépendance, et cela dans un contexte particulier. En effet, les négociations se poursuivent en Algérie entre le gouvernement et les groupes armés du Nord.
Place de l’Indépendance de Bamako, le président malien IBK est arrivé dans la matinée pour donner le coup d’envoi de ces cérémonies. Au programme

Une plateforme des organisations de la société civile malienne va organiser jeudi à Bamako et à l'intérieur du pays une grande marche pour dire non à la division du Mali, a-t-on appris lundi lors d'une conférence de presse.
Face à la presse à Bamako, Chérif Ousmane Madani Haïdara du groupement spirituel des leaders musulmans, un des initiateurs de la plateforme, a

Invité de l’émission Internationales sur RFI ce dimanche, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a évoqué les négociations de paix en cours. A Alger, là où sont réunis mouvements du Nord et membres du gouvernement de Bamako, certaines déclarations ont suscité des réactions d’incompréhension des groupes armés.

Invité de l’émission Internationales sur RFI ce dimanche, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a évoqué les négociations de paix en cours. A Alger, là où sont réunis mouvements du Nord et membres du gouvernement de Bamako, certaines déclarations ont suscité des réactions d’incompréhension des groupes armés.

À la veille des cérémonies de l’indépendance, l’opération Serval était à l’honneur ce dimanche 21 septembre à Bamako. Un hommage spécial a été rendu à quelques militaires maliens ayant combattu les mouvements jihadistes aux côtés de leurs compagnons d’armes français.
« Commandant Traoré, au nom du ministre français de la Défense, nous vous décernons la médaille d’or de la défense nationale ». Sur la place

La riposte à l’épidémie d’Ebola qui frappe l’Afrique de l’Ouest a beau se renforcer, le virus ne recule pas pour autant. Le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé qui reconnaît être bien en deçà de la réalité fait état de 2 650 morts sur 5 357 cas avérés. En revanche, en République démocratique du Congo, les autorités affirment que la

Au moins deux civils ont été tués par l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule dans le nord-est du Mali, ont déclaré des sources militaires dimanche.
L’accident s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi près d’Aguelhok, où dix soldats tchadiens de la mission de l’ONU, la Minusma, ont déjà été tués au cours des deux dernières semaines par trois mines distinctes.

La Finale de la coupe BDM-SA (Banque de développement du Mali) a vu ce dimanche 21 Septembre 2014 au Stade Modibo Keita, la victoire de l’AS Real de Bamako sur le Djoliba AC 4-0.
Les deux équipes finalistes ont alligné des jeunes joueurs pour la circonstance qui ont produit un football seduisant surtout ceux de l’AS Real de Bamako.

Investi le 19 septembre 2013 dans le stade du 26 Mars de Yirimadio archicomble et en présence d’invités de marques comme le roi Mohammed VI, François Hollande de la France, Idriss Déby du Tchad, Goodluck Jonathan du Nigéria et bien d’autres, ce 19 septembre 2014 bouclera ses douze mois de gestion d’Etat avec des hauts et des bas. Ainsi, durant un an plein, le Président IBK, a tenu face aux coups de boutoirs de ses ennemis

Investi le 19 septembre 2013 dans le stade du 26 Mars de Yirimadio archicomble et en présence d’invités de marques comme le roi Mohammed VI, François Hollande de la France, Idriss Déby du Tchad, Goodluck Jonathan du Nigéria et bien d’autres, ce 19 septembre 2014 bouclera ses douze mois de gestion d’Etat avec des hauts et des bas. Ainsi, durant un an plein, le Président IBK, a tenu face aux coups de boutoirs de ses ennemis

La volonté du Rassemblement pour le Mali (RPM) de renforcer sa présence dans le pays profond se poursuit sans relâche. Depuis un moment, la section RPM de Bla cherche à mettre la main sur l’ancien cadre des Fares, Zoumana Mory Coulibaly.L’appétit du parti du président de la République est vorace. Ainsi, chefs de service, députés et ministres membres du RPM ne ratent aucune occasion pour débaucher des cadres d’autres formations

Au Mali, l’orpaillage est une activité traditionnelle. Depuis des centaines d’années, des mineurs artisanaux cherchent de l’or et le Mali est le troisième producteur en Afrique. Mais aujourd’hui, cette pratique a évolué et pose de nombreux problèmes. C’est justement l’objet du forum national qui a été lancé, hier jeudi, à Bamako, par le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta.Autorités nationales et territoriales, chefs de village traditionnels

Le gouvernement tchadien a dénoncé vendredi dans un communiqué le traitement "discriminatoire" réservé à sestroupes au Mali, accusant la mission de l’ONU de les utiliser comme "bouclier", après la mort de cinq soldats dans le nord du pays."Le gouvernement tchadien constate avec regret que son contingent continue à garder ses positions au nord Mali et ne bénéficie d’aucune relève. Pire, notre contingent éprouve des difficultés

C’est le secrétaire général du Parena, Djiguiba Kéita alias PPR qui a retrouvé une lettre de manipulation, écrite sur entête Parena et signature du secrétaire général de ce parti (entête et signature probablement scannées) adressée à son homologue de l’URD, invitant à la mobilisation générale pour la déstabilisation du régime. Ces deux partis qui se sont inscrits dans l’opposition depuis l’avènement d’IBK au pouvoir

C’est le secrétaire général du Parena, Djiguiba Kéita alias PPR qui a retrouvé une lettre de manipulation, écrite sur entête Parena et signature du secrétaire général de ce parti (entête et signature probablement scannées) adressée à son homologue de l’URD, invitant à la mobilisation générale pour la déstabilisation du régime. Ces deux partis qui se sont inscrits dans l’opposition depuis l’avènement d’IBK au pouvoir

Une grossière erreur, voire une lourde bourde, émanant du ministre de la Défense et des anciens combattants, aurait récemment provoqué un tollé au sein de la hiérarchie militaire.De quoi s’agit-il ? Ce département devrait soumettre au président de la République un décret portant mise à la retraite, à compter de décembre, d’un certain nombre d’officiers généraux. Mais les noms des intéressés se sont retrouvés, non pas dans un projet

«Non au fédéralisme, non à l’indépendance, non à l’autonomie, oui à l’intégrité du Mali. Vive le Mali uni avec toutes ses diversités…», Tels sont les slogans qu’on pouvait lire ce jeudi 18 septembre 2014 sur les pancartes de plus d’un millier de marcheurs qui ont pris d’assaut les rue de la capitale des Askias(Gao), principale ville du septentrion malien situé à plus de 1210 Km de la capitale. Une manifestation contre toute forme de division

Cinq soldats tchadiens de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) ont été tués jeudi par l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule dans le nord du pays, qui a également fait plusieurs blessés, a appris l’AFP de sources militaires."Nous avons perdu cinq camarades aujourd’hui dans le Nord, vers Aguelhoc.Leur véhicule a roulé sur un engin explosif", a déclaré à l’AFP un officier tchadien dans le nord du Mali, ajoutant

Cinq Touareg, membres d'une même famille, ont été enlevés par des hommes armés près de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, évoquant la piste d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Ces cinq personnes sont portées "disparues depuis mardi", ont affirmé à l'AFP deux membres de leur famille

Cinq Touareg, membres d'une même famille, ont été enlevés par des hommes armés près de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, évoquant la piste d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Ces cinq personnes sont portées "disparues depuis mardi", ont affirmé à l'AFP deux membres de leur famille

En Algérie, c’était hier, mardi, le deuxième jour de négociations directes entre gouvernement de Bamako et groupes armés du nord du Mali. Le premier jour, la coordination des mouvements de l’Azawad avait quitté la salle de réunion. Hier, cette même coordination a refusé d’assister aux discussions. Mais le protocole d’entente signé entre les cinq mouvements du Nord commence à se fissurer

Seize orpailleurs (dix Guinéens et six Maliens) sont morts samedi dernier dans l'effondrement d'un site d'orpaillage à Niaouléni (près de 100 km de Bamako), annonce un communiqué publié mardi par le ministère malien des Mines.
Au stade actuel des recherches, indique le communiqué, on déplore aussi huit blessés, dont un dans un état grave

Une enveloppe de 90 millions de dollars, soit environ 45 milliards de FCFA, a été affectée aux réfugiés maliens accueillis par le Burkina Faso depuis la crise malienne de 2011, a révélé le coordonnateur humanitaire des Nations- Unies pour le sahel, Robert Piper.
Reçu en audience mardi par le président du Faso, Blaise Compaoré, Robert Piper dit être venu au Burkina Faso pour témoigner

Nous ne dénuons à personne le droit d'avoir des ambitions. Comme tous les hommes nous en avons. Nous disons et expliquons simplement à la suite d'autres que : Tout ce qu'un esprit humain est capable de concevoir, un autre esprit humain est capable de le comprendre.Le député élu en Commune II, Karim Keïta, à la différence de son frère Bouba, est trop ambitieux et flambeur. Et, apparemment, il donne l'impression de savoir

Nous ne dénuons à personne le droit d'avoir des ambitions. Comme tous les hommes nous en avons. Nous disons et expliquons simplement à la suite d'autres que : Tout ce qu'un esprit humain est capable de concevoir, un autre esprit humain est capable de le comprendre.Le député élu en Commune II, Karim Keïta, à la différence de son frère Bouba, est trop ambitieux et flambeur. Et, apparemment, il donne l'impression de savoir

C’est dans la difficulté qu’on reconnait les vrais amis, dit-on. Les sympathisants du général Amadou Haya Sanogo, le chef de l’ex-junte et au-delà les associations et clubs de soutien au CNRDRE, n’entendent pas oublier cet adage. Eux qui savent que c’est le moment où le général Amadou Haya Sanogo et ses compagnons du CNRDRE ont le plus besoin de leur soutien puisqu’étant presque tous en prison aujourd’hui.

A peine entamées, les négociations directes entre le gouvernement malien et les groupes armés du Nord achoppent. Et pour cause, les mouvements armés de la coordination ont claqué la porte, le lundi 15 septembre, pour contester contre la présence dans la salle des représentants de la coordination des mouvements et Forces Patriotiques de Résistance (CMF-PR) qui n’est pas signataire du protocole d’entente signé

Dix ressortissants guinéens et 6 Maliens ont été tués dans l’effondrement d’une galerie d’orpaillage qui a également fait huit bléssés, dont un grave, dans la zone frontalière du Mali avec la Guinée-Conakry, a indiqué mardi soir un communiqué du ministère malien des mines.L'incident s'est produit samedi, mais n'a été rapporté que ce mardi par le ministère qui précise qu'il a eu lieu à Niaouléni, dans la commune de Nouga située

À l’occasion de son voyage d’affaire à Maurice, l’ancien Premier ministre de la transition, Cheick Modibo Diarra, s’est confié à nos confrères LeMauricien.com. « J’ai été éjecté au bout de neuf mois quand les militaires ont voulu que je leur donne de l’argent des fonds publics et que j’ai refusé… », a-t-il expliquée dans cette interview que nous vous proposons en intégralité.Le Mauricien : Pensez-vous que les leaders africains

À l’occasion de son voyage d’affaire à Maurice, l’ancien Premier ministre de la transition, Cheick Modibo Diarra, s’est confié à nos confrères LeMauricien.com. « J’ai été éjecté au bout de neuf mois quand les militaires ont voulu que je leur donne de l’argent des fonds publics et que j’ai refusé… », a-t-il expliquée dans cette interview que nous vous proposons en intégralité.Le Mauricien : Pensez-vous que les leaders africains

Le Mouvement a échoué à blinder ses alliances et à s’approprier du leadership des groupes armés. Il a aussi agacé la médiation .C’est finalement hier qu’ont débuté les négociations entre les groupes armés (Coordination et Plateforme) et le gouvernement malien. Une semaine s‘est donc écoulée entre la séquence 1 (audition des sociétés civiles invitées par les différentes parties) et cette présente séquence du processus d’Alger. Ce laps de temps

Selon une source proche du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, une équipe de l’ORTM Tombouctou a été attaquée hier lorsqu’elle se rendait à Diré pour couvrir une visite du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby. Le ministre Baby était à Diré dans le cadre du redéploiement des structures relevant de son département comme Fafpa, Apej etc.La mission ministérielle concernait

A Alger, les autorités du Mali et les groupes armés ont ouvert les négociations près de 15 jours après leur arrivée dans la capitale algérienne. Mais une rencontre de courte durée puisque ces discussions, qui doivent permettre à terme de signer un accord de paix, sont déjà suspendues pour des raisons techniques.La négociation est organisée autour de quatre commissions. Deux se sont réunies ce lundi matin : les commissions politique

Pouvoir-opposition, le face-à-face  (Autres presses,15/09/2014)
L’arène politique est encore en effervescence. Le meeting de l’opposition tenu il y a une semaine est le signe qu’un face-à –face est engagé entre le pouvoir et une opposition qui n’a ni les yeux, ni la langue dans sa poche, et qui est encline « à tirer à bout portant » sur le président Keïta.Après les conférences de presse pour dénoncer la gestion d’IBK, la motion de censure, l’anniversaire de l’accession d’IBK à la magistrature suprême du pays a installé

Pouvoir-opposition, le face-à-face  (Autres presses,15/09/2014)
L’arène politique est encore en effervescence. Le meeting de l’opposition tenu il y a une semaine est le signe qu’un face-à –face est engagé entre le pouvoir et une opposition qui n’a ni les yeux, ni la langue dans sa poche, et qui est encline « à tirer à bout portant » sur le président Keïta.Après les conférences de presse pour dénoncer la gestion d’IBK, la motion de censure, l’anniversaire de l’accession d’IBK à la magistrature suprême du pays a installé

Dans le cadre du démarrage de ses activités, le collectif des maliens pour la Réconciliation, le Pardon et la paix au Mali a organisé, le 13 Septembre 2013 à la Maison de la Presse de Bamako, une conférence de presse. L’objectif était d’informer la presse de la volonté du collectif de créer un cadre de réflexion entre le Président de la République en exercice, Ibrahim Boubacar Kéita, et les anciens présidents (Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré

Démarré le lundi 8 septembre 2014, le 2ème round des négociations entre le gouvernement et l’UNTM, a été de courte durée. Soupçonnant le gouvernement de mauvaise foi, l’UNTM a convoqué une assemblée générale extraordinaire des travailleurs du Mali pour ce lundi matin. Et, tout porte à croire que cette rencontre aboutirait à un nouveau préavis de grève.L’UNTM va-t-elle déposée un nouveau préavis de grève sur le bureau du gouvernement ?

Ce dimanche matin vers 11h30, un véhicule de la Minusma a heurté un engin explosif à Aguel Hoc au Nord du Mali. L'incident s'est produit à proximité d'Aguel Hoc alors que les soldats de la paix du contingent tchadien étaient en patrouille. Bilan : mort d'un Casque bleu suite à l'explosion qui a grièvement blessé 4 autres soldats de la paix.Dans un communiqué rendu public, la Minusma exprime son émotion après la mort

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s’est rendu en Chine en début de semaine pour participer au Forum économique mondial de Tianjin. La première visite en Chine du chef de l’Etat malien. IBK rentre ce samedi de son voyage les bras chargés de cadeaux, puisqu’en marge du Forum, la coopération sino-malienne a été renforcée, et plusieurs accords et conventions ont été signés. Ce voyage en Chine « restera marqué

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s’est rendu en Chine en début de semaine pour participer au Forum économique mondial de Tianjin. La première visite en Chine du chef de l’Etat malien. IBK rentre ce samedi de son voyage les bras chargés de cadeaux, puisqu’en marge du Forum, la coopération sino-malienne a été renforcée, et plusieurs accords et conventions ont été signés. Ce voyage en Chine « restera marqué

Un Algérien de 25 ans suspecté de terrorisme et réclamé par son pays a été retrouvé début septembre avec le soutien d'Interpol dans une prison malienne sous une fausse identité. L'annonce de son arrestation a été faite jeudi 11 septembre par l'organisation policière internationale basée à Lyon en France.Une source proche de l’enquête affirme avoir affaire à un gros poisson. De son vrai nom Méhérig Djafar, l’homme

Pour plusieurs cadres du groupes parlementaire RPM, » il n’est pas normal que le président du mouvement national des jeunes de l’URD (opposition), Dr Madou Diallo, demeure à son poste de Secrétaire général de l’Assemblée Nationale. Ils sont en train de mettre la pression sur le président de l’institution, Issaka Sidibé pour que celui-ci limoge ce jeune universitaire, dont on souligne la compétence et la disponibilité.Depuis son installation

Alors que l'on s'attendait ce vendredi 12 septembre au premier face-à-face entre les autorités maliennes et les groupes armés à Alger, la réunion a été remise à plus tard. La médiation algérienne n'a pas expliqué ce nouveau décalage de calendrier. Les mouvements du nord du Mali ont de leur côté continué à travailler.Impossible de savoir ce qu'il s'est vraiment passé, les responsables de la délégation malienne sont en effet silencieux.

De l’indépendance à nos jours, le Mali a connu trois républiques, trois perceptions et trois modes de gestion de la question touareg.La première république a opté pour une gestion militaire de la rébellion.A la naissance du jeune Etat on ne pouvait pas tolérer une quelconque velléité sécessionniste qui saperait la cohésion et l’unité nationale, l’exemple du Biafra était encore dans les esprits. Aussi la première rébellion a-t-elle été matée

De l’indépendance à nos jours, le Mali a connu trois républiques, trois perceptions et trois modes de gestion de la question touareg.La première république a opté pour une gestion militaire de la rébellion.A la naissance du jeune Etat on ne pouvait pas tolérer une quelconque velléité sécessionniste qui saperait la cohésion et l’unité nationale, l’exemple du Biafra était encore dans les esprits. Aussi la première rébellion a-t-elle été matée

Selon que vous soyez de la mouvance présidentielle ou de l’opposition, la justice malienne vous épargnera ou vous châtiera …Joignant l’acte à la parole, le Ministre de la Justice, Mohamed Ali Bathily a sollicité la levée de l’immunité parlementaire du député Mamadou Awa Gassama. Courant semaine, en effet, le ministère de la justice, sur ordre exprès du ministre Bathily, a introduit une requête au niveau de l’Assemblée Nationale demandant

Plus d’une vingtaine d’organisations de défense des droits de l’homme ont marché ce Jeudi 11 Septembre 2014 pour dénoncer la libération des présumés auteurs des exactions au Nord du Mali pendant la crise. Selon ces organisations, la libération de ces gens est synonyme d’impunité qu’il faut combattre. « Nous sommes venus marcher contre l’impunité surtout contre la libération de certains djihadistes » a affirmé Amadou

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé jeudi avoir repris sa coopération avec le Mali qui était suspendue depuis mai et l'achat d'un nouvel avion présidentiel pour 40 millions de dollars de dollars."Préoccupé" par cette acquisition du président malien Ibrahim Boubacar Keïta et par des contrats passés sans appels d'offres, le Fonds avait gelé son plan d'aide au pays en attendant un audit indépendant et le renforcement

Après avoir réussi à le déloger de son poste de président dans la convention des partis politiques de la majorité présidentielle, le chef du gouvernement, Moussa Mara subit une forte pression des caciques du Rassemblement pour le Mali (RPM), voire de la famille présidentielle. Mara va-t-il rendre son tablier comme son prédécesseur ?Entre le chef du gouvernement Moussa Mara et les ténors du parti du Tisserand (RPM, parti au pouvoir)

Après avoir réussi à le déloger de son poste de président dans la convention des partis politiques de la majorité présidentielle, le chef du gouvernement, Moussa Mara subit une forte pression des caciques du Rassemblement pour le Mali (RPM), voire de la famille présidentielle. Mara va-t-il rendre son tablier comme son prédécesseur ?Entre le chef du gouvernement Moussa Mara et les ténors du parti du Tisserand (RPM, parti au pouvoir)

La nouvelle configuration de l’opposition politique  (L'indicateur du Renouveau,11/09/2014)
Au début du mandat du président IBK, nombre d’observateurs doutaient de l’avènement d’une vraie opposition d’autant que le principal challenger du chef de l’Etat avait accepté le verdict des urnes avant même la proclamation des résultats par la Cour constitutionnelle. La donne est en train de changer, notamment avec le vote prochain du statut de l’opposition par les députés.Au bout d’une année de gouvernance, en plus de l’opposition

Femmes imposante, Assy Walet Icha est dans la posture d’une battante pour l’indépendance de l’Azawad, et pour atteindre ce but, elle ne ménage aucun effort, allant jusqu’à s’exposer à des risques réels, comme le ferait un soldat aguerri. Elle est de Kidal et a deux enfants, ses fils en prison à Bamako. Il s’agit des auteurs du rapt des deux Français Serge Lazerevic et Philipe Verdon, à Hombori en 2011.

 


Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a annoncé le mercredi 10 septembre 2014, un don de 18 milliards de FCFA sans conditions, en faveur du Mali, et un prêt de 8 milliards de FCFA sans intérêt. Ces annonces ont été faites lors de la rencontre avec le Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, à Tianjin en République populaire de Chine.Le Gouvernement chinois a également offert 600 bourses d’études aux étudiants maliens

Des pays européens œuvrent de plus en plus ouvertement pour la scission du Mali et l’un d’eux, les Pays-Bas, a même donné son accord pour l’ouverture sur son sol d’une ambassade de l’Azawad (nom donné par les rebelles touareg à la partie Nord du Mali), a-t-on appris lundi de source officielle malienne.Ce mardi, les locaux de la nouvelle ambassade de l’Azawad en Hollande doivent être inaugurés à Amsterdam, a notamment indiqué

Des pays européens œuvrent de plus en plus ouvertement pour la scission du Mali et l’un d’eux, les Pays-Bas, a même donné son accord pour l’ouverture sur son sol d’une ambassade de l’Azawad (nom donné par les rebelles touareg à la partie Nord du Mali), a-t-on appris lundi de source officielle malienne.Ce mardi, les locaux de la nouvelle ambassade de l’Azawad en Hollande doivent être inaugurés à Amsterdam, a notamment indiqué

Selon le chef de la majorité présidentielle, l’ancien député de la Commune I et vice-président du Rassemblement pour le Mali (RPM), le parti présidentiel, Boulkassoum Haïdara, que nous avons eu au téléphone, un correspondant de RFI au Mali est allé causer avec lui hier lundi 8 septembre 2014 à son service « Africa-Lab » à Niarela.Au terme de la causerie, dit-il, le correspondant dont nous taisons le nom a sollicité une interview.

Alger-II: L’ombre d’Iyad Ag Ghaly plane sur les négociations  (L'indicateur du Renouveau,10/09/2014)
Malgré les nombreux crimes commis dans le Nord pendant l’occupation jihadiste sous sa conduite, le terroriste Iyad Ag Ghaly compte encore parmi les acteurs avec qui l’Etat malien négocie.Celui qui est considéré par les Américains comme un dangereux terroriste, Iyad Ag Ghaly est chouchouté par la médiation algérienne. Et toutes les décisions à prendre dans le cadre de la gestion de la crise du Nord, le leader d’Ançar Eddine

La Russie accordera une aide militaire au Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, a annoncé mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse à Moscou."Nous avons accordé une aide militaire et technique au Mali sur demande des dirigeants maliens. Nous avons livré des armes légères et des munitions - plusieurs lots ont été envoyés au Mali ces deux dernières années.

Le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, en marge du meeting des partis politiques de l’opposition tenu au Palais de la culture s’est prêté à plusieurs questions des journalistes. Il a ironisé le président IBK, estimant qu’il n’en peut plus après un an au pouvoir.Dimanche, à la faveur d’un meeting de l’opposition, Soumaïla Cissé a répondu aux nombreuses questions d’hommes de médias.Le chef de l’opposition reproche au président

Le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, en marge du meeting des partis politiques de l’opposition tenu au Palais de la culture s’est prêté à plusieurs questions des journalistes. Il a ironisé le président IBK, estimant qu’il n’en peut plus après un an au pouvoir.Dimanche, à la faveur d’un meeting de l’opposition, Soumaïla Cissé a répondu aux nombreuses questions d’hommes de médias.Le chef de l’opposition reproche au président

Ça se corse à Alger. Débutée il y a quelques jours, la deuxième phase des pourparlers entre le gouvernement et les groupes armés, connaît ses premiers obstacles. La coordination des groupes armés de l’Azawad, demande, d’office, l’indépendance des régions du Nord. Or, pour les autorités du Mali, la laïcité de l’Etat, l’intégrité territoriale du pays, ne sont pas des sujets négociables.Après avoir joué au dilatoire lors de l’ouverture des pourparlers

Après la grève des 21 et 22 août, les deux parties renouent le dialogue pour restaurer la confiance et parvenir à un accord. Le second round des négociations entre l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et le gouvernement s’est ouvert hier au ministère du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les Institutions, sous la conciliation du doyen Mamadou Lamine Diarra. C’était en présence du ministre

Les terroristes ont encore frappé dans la Région de Kidal. Selon la MINUSMA, samedi matin, un véhicule civil a heurté un engin explosif improvisé (EEI) dans les environs d’Aguelhok. Le bilan provisoire de cette explosion est de 1 mort et plusieurs blessés dont 3 graves. Dans un communiqué, la MINUSMA « condamne fermement cet acte terroriste qui, une nouvelle fois, touche aveuglement des civils innocents ». La Mission onusienne

Les messages des différentes sociétés civiles invitées préfigurent des divergences et des points d’achoppement que traiteront cette semaine les partiesLa séquence 1 d’Alger II va s’étendre un peu plus longtemps que prévu. L’audition des parties civiles par la médiation aurait dû en principe s’achever hier pour laisser place aujourd’hui aux négociations entre les parties que sont le gouvernement du Mali, la Coalition signataire

Les messages des différentes sociétés civiles invitées préfigurent des divergences et des points d’achoppement que traiteront cette semaine les partiesLa séquence 1 d’Alger II va s’étendre un peu plus longtemps que prévu. L’audition des parties civiles par la médiation aurait dû en principe s’achever hier pour laisser place aujourd’hui aux négociations entre les parties que sont le gouvernement du Mali, la Coalition signataire

D'un commun accord avec IBK, l'ancien président malien par intérim a décidé de se retirer de la course au secrétariat général de l'OIF, afin de ne pas compromettre les autres candidatures maliennes à des postes majeurs au sein d'instances continentales et internationales.Sa campagne n'avait jamais commencé. Elle n'aura finalement jamais lieu. Jeune Afrique a appris samedi que Dioncounda Traoré avait retiré sa candidature

Un grand meeting des forces de l’opposition se tenait ce dimanche 7 septembre à Bamako pour dénoncer « le bilan calamiteux » d’Ibrahim Boubacar Keïta, un an après son arrivée au pouvoir. L'ancien ministre Soumaïla Cissé, principal opposant à IBK, était présent.En terme d’affluence, le rassemblement est un succès indéniable : beaucoup d'animation, coups de sifflets, vuvuzelas, concert de rap... Beaucoup de tee-shirts

Prohibée, comme le football, la cigarette et l'alcool, la musique a repris ses droits à Gao, la Cité des Askia, symbolisant ainsi un "retour à la normale" dans cette ville du nord du Mali, après dix longs mois d'occupation rebelle et islamiste, a constaté un correspondant de Xinhua.Avant le week-end dernier, le visiteur pouvait assister à un show du jeune artiste local Moulaye, à "L'Escale Saneye", un espace de loisir trés couru de la banlieue de Gao.

 


Vendredi soir, le président Ibrahim Boubacar Keïta recevait la chaîne publique malienne et Africâble, une chaîne de télé privée. Face aux journalistes, il a notamment fait le bilan de sa première année au pouvoir.
Les question des journalistes étaient sans détour, les réponses également. Par exemple, sur les discussions actuellement en cours à Alger sur le nord

Vendredi soir, le président Ibrahim Boubacar Keïta recevait la chaîne publique malienne et Africâble, une chaîne de télé privée. Face aux journalistes, il a notamment fait le bilan de sa première année au pouvoir.
Les question des journalistes étaient sans détour, les réponses également. Par exemple, sur les discussions actuellement en cours à Alger sur le nord

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a procédé mercredi dernier à la mise à jour annuelle de ses biens à la Cour suprême. C’est un communiqué de l’institution qui a donné l’information. « En application des dispositions de l’article 37 de la Constitution du 25 février 1992, le président de la Cour suprême a reçu le mercredi 3 septembre 2014, la mise à jour annuelle

Le texte introduit des reformes organisationnelles en rapport avec la nouvelle vision de l’Etat et adapte les règles régissant les services publics au contexte national et international
La session extraordinaire en cours tire vers sa fin. La clôture est attendue pour la semaine prochaine. En attenant, hier les députés avaient quatre

Un premier rapport dans le cadre de l'enquête sur les causes de l'accident d'un avion d'Air Algérie, survenu le 24 juillet au Mali, sera dévoilé le 20 septembre à Bamako, ont annoncé vendredi les enquêteurs français.
"A la suite des réunions de travail organisées au BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses) cette semaine, le président de la Commission d'enquête du

Les cadres du parti du Tisserand ont, depuis un moment, un ennemi qui les préoccupe plus que l’opposition. Il s’agit du Premier ministre, Moussa Mara, dont la nomination en avril dernier a été un coup dur et une surprise pour eux. Depuis, le parti du président de la République s’est donné comme mission de le faire partir pour s’emparer de la Primature.Le courant ne passe plus entre le parti Yéléma de Moussa Mara, le Premier ministre, et le RPM

Les cadres du parti du Tisserand ont, depuis un moment, un ennemi qui les préoccupe plus que l’opposition. Il s’agit du Premier ministre, Moussa Mara, dont la nomination en avril dernier a été un coup dur et une surprise pour eux. Depuis, le parti du président de la République s’est donné comme mission de le faire partir pour s’emparer de la Primature.Le courant ne passe plus entre le parti Yéléma de Moussa Mara, le Premier ministre, et le RPM

« Réconciliation, si vous le dites franchement, allons jusqu’à Dakar demander pardon ATT à qui, nous sommes maintenant tous unanimes que l’histoire a point par point donné raison ! ». Parole d’un élu du peuple et ce n’est pas n’importe lequel (allusion à ses accointances avec le pouvoir exécutif). Ce n’est non plus n’importe où.Sortant de la grande salle Modibo Keita de l’Assemblée nationale, ce député du parti-Etat

Pour informer l’opinion nationale de la participation du Mali au Forum économique mondial, qui se tiendra du 10 au 12 septembre 2014 à Tianjin en République populaire de la Chine, le ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements a organisé une conférence de presse le mercredi 3 septembre pour partager les objectifs principaux de la participation malienne, unique du continent africain.Le président de la République

Les quatre groupes de négociation ont entamé les travaux hier jeudi 4 septembre, à la Résidence Muthak d’Alger. Il s’agit essentiellement d’interventions de la société civile permettant d’éclairer la médiation dans ses tractations à la recherche d’un accord. Conformément à la feuille de route conclue le 24 juillet dernier lors du premier round à Alger, la médiation a dégagé quatre groupes de négociation

Il y a un an jour pour jour, le 4 septembre 2013, lbrahim Boubacar Keïta prêtait serment et devenait officiellement le nouveau président malien. Son élection avait suscité énormément d'espoir après une période de grandes difficultés pour les Maliens. Le pays avait connu un coup d'Etat, puis avait été divisé en deux, sa moitié nord étant contrôlée par des mouvements jihadistes. Un an plus tard, premier bilan.La ville de Kati ne fera plus

Il y a un an jour pour jour, le 4 septembre 2013, lbrahim Boubacar Keïta prêtait serment et devenait officiellement le nouveau président malien. Son élection avait suscité énormément d'espoir après une période de grandes difficultés pour les Maliens. Le pays avait connu un coup d'Etat, puis avait été divisé en deux, sa moitié nord étant contrôlée par des mouvements jihadistes. Un an plus tard, premier bilan.La ville de Kati ne fera plus

Du 4 septembre 2013 à ce jour 4 septembre 2014, le règne des 365 jours d’IBK a politiquement fait sombrer le pays dans la désolation et l’incertitude. Les actes posés çà et là traduisent l’amateurisme, l’incompétence et la mal gouvernance érigés en système.Deux Premiers ministres en une année : Oumar Tatam Ly et Moussa Mara ont été choisis pour sortir le pays de la crise sécuritaire, politique et socioéconomique qu’il traverse

Réputé pour son franc-parler, Oumar Mariko est à la fois médecin, militant révolutionnaire et proputschiste. Portrait de l'enfant terrible de la classe politique locale."On reconnaît une vache à sa couleur, mais la couleur de l'homme se trouve dans son ventre." Il aime bien le citer, ce proverbe bambara, Oumar Mariko. Il y en a un, français celui-là, qui dit : "Il n'y a pas de fumée sans feu." Il lui va bien aussi. Mariko, éternel opposant

Difficile exercice du médiateur pour concilier les divergences maliennes autour du statut à donner aux régions du nord, ainsi que la gestion de la sécurité et de la gouvernance dans cette partie du Mali. Pour éviter le clash à Alger, le médiateur veut s’assurer que tout est dans l’ordre, avant de donner le coup d’envoi dans les quatre groupes de négociations constitués conformément à la feuille de route consensuelle signée à Alger le 24 juillet

Revenue en leitmotiv, la semaine dernière, lors de la première étape de la revue des troupes, la question du soutien des Abeilles à IBK rejaillit finalement comme un syndrome d’une structure à une autre. Elle est même devenue un écheveau à dénouer entre la base et sommet de la Ruche. À la tête de la forte délégation envoyée en C.III, Ali N. Diallo, vice-président du parti, a dû faire face à la grande perplexité de ses camarades sur le choix de l’Adema

Revenue en leitmotiv, la semaine dernière, lors de la première étape de la revue des troupes, la question du soutien des Abeilles à IBK rejaillit finalement comme un syndrome d’une structure à une autre. Elle est même devenue un écheveau à dénouer entre la base et sommet de la Ruche. À la tête de la forte délégation envoyée en C.III, Ali N. Diallo, vice-président du parti, a dû faire face à la grande perplexité de ses camarades sur le choix de l’Adema

Front politique : L’opposition en meeting ce dimanche  (L'indicateur du Renouveau,03/09/2014)
Dans un communiqué signé du président de sa Commission, Djiguiba Keita dit PPR, les partis de l’opposition ont invité hier « leurs militants et sympathisants et tous les Maliens préoccupés par la situation socio- politique et sécuritaire du pays à un grand meeting d’information le dimanche 7 septembre 2014 à partir de 9h au Palais de la culture Amadou Hampaté BAH ».
Un meeting qui coïncide avec l’anniversaire

En prélude à la marche de protestation des organisations de défense des droits l’Homme contre la libération du président du Tribunal Islamique de Tombouctou, des militaires et parents de militaires de Kati ont procédé à une marche nocturne dans la nuit du vendredi au Samedi. Ils exigent la libération de tous les prisonniers militaires.C’est entre 00 heure et 03 heures du matin que les manifestants ont entamé leur marche. Ont également

La Mauritanie a insisté mardi sur la nécessité d’un succès des négociations qui se tiennent cette semaine à Alger sur la crise malienne, en affirmant avoir déjà "beaucoup pâti" des troubles dans le nord malien. "Je suis convaincu que ces négociations seront sanctionnées par des résultats concrets concernant la crise au Mali", a déclaré le chef de la délégation mauritanienne Sidi Mohamed Ben Hennen.  Pays voisin du Mali, la Mauritanie participe au deuxième

Le divorce entre le Premier ministre et les collaborateurs les plus proches du président de la République est presque consommé. Après des rencontres avec les partis de la mouvance présidentielle, le RPM a obtenu le quitus d’une cinquantaine de partis politiques pour la mise en place une plate-forme de soutien au président. L’architecture générale de la plate-forme, les projets de textes législatifs et réglementaires ont été présentés

Le divorce entre le Premier ministre et les collaborateurs les plus proches du président de la République est presque consommé. Après des rencontres avec les partis de la mouvance présidentielle, le RPM a obtenu le quitus d’une cinquantaine de partis politiques pour la mise en place une plate-forme de soutien au président. L’architecture générale de la plate-forme, les projets de textes législatifs et réglementaires ont été présentés

Le démarrage de « la phase substantielle » des négociations d’Alger qui doit constituer ce round, a montré toute la difficulté du processus de médiation entre le gouvernement malien et les groupes armés.Sans être grippée, la machine de la médiation avec un comité composé de l’ONU, l’Union africaine, de la CEDEAO et dont le leadership est assuré par l’Algérie, tente de démarrer  dans un élan d’ensemble, permettant d’augurer une issue

Après le président de la République, le Premier ministre, le ministre Mamadou Camara, voila super Fily « l’excellente gardienne de nos maigres ressources » qui tente le jeu d’explications devant l’hémicycle quant à l’avion présidentiel. Elle a failli y laisser « des plumes » mais a su se tirer des griffes de Mamadou Hawa Gassama, non pas sans difficultés. Elle a même oublié son écharpe qu’elle aime tant exhiber.Contrairement à ses prédécesseurs

Un consortium international a été créé afin d’accélérer des essais multi-sites collaboratifs sur le candidat-vaccin contre le virus Ebola. Dès ce mois de septembre, ce candidat-vaccin pourrait être testé sur des volontaires sains au Royaume-Uni, en Gambie et au Mali dans le cadre d’une série d’essais d’innocuité menés avec des vaccins potentiels visant à prévenir la maladie qui a déjà tué plus de 1 400 personnes au cours

Neuf Casques bleus tchadiens ont été blessés, dont trois grièvement, dans l’explosion d’un engin explosif, vendredi à Aguelhoc, au Nord-Est du Mali, a rapporté seulement lundi la Mission onusienne de stabilisation dans le pays (MINUSMA).Mali- NordNord du Mali : l'explosion d'un engin blesse 9 soldats tchadiensAux environs de ce vendredi 29 août, un véhicule du contingent de Casques bleus tchadien déployé dans la localité a heurté

Une page décisive pour l’avenir de notre pays s’ouvre avec le deuxième round des pourparlers inclusifs inter-maliens qui démarrent aujourd’hui à Alger. En prélude de cet important rendez-vous, les différentes communautés religieuses du pays ont organisé des séances de prière pour la paix.
Le ton avait été donné vendredi à la Grande mosquée de Bamako. Dans ce haut lieu de l’islam dans notre pays

Une page décisive pour l’avenir de notre pays s’ouvre avec le deuxième round des pourparlers inclusifs inter-maliens qui démarrent aujourd’hui à Alger. En prélude de cet important rendez-vous, les différentes communautés religieuses du pays ont organisé des séances de prière pour la paix.
Le ton avait été donné vendredi à la Grande mosquée de Bamako. Dans ce haut lieu de l’islam dans notre pays

L’ancien combattant, le caporal-chef Kaba Doumbia, décoré de la Légion d’honneur française à l’occasion de la commémoration du 70ème anniversaire du Débarquement de Provence, a présenté vendredi sa distinction aux autorités militaires maliennes. La cérémonie a eu lieu dans la salle de réunion du ministère de la Défense et des Anciens combattants. C’était en présence du secrétaire général

Bamako et des groupes armés maliens débutent lundi à Alger un difficile deuxième round de négociations pour tenter d'amener la paix dans le nord du Mali, toujours instable malgré une intervention militaire française lancée en 2013 contre les islamistes.
La première phase des discussions, en juillet à Alger, s'est achevée par la signature d'une "feuille de route des négociations".

Les pourparlers intermaliens reprennent ce lundi à Alger. Le gouvernement malien d'un côté et les groupes armés du nord de l'autre vont tenter d'avancer vers la signature d'un accord de paix.
La cérémonie d'ouverture est prévue pour 15 heures (13 heures TU) à Alger. Outre l'Algérie, l’ONU, l'Union africaine et la Cédéao feront partie des médiateurs.

Face aux nombreux revers et nombreuses exigences, IBK se doit d’avoir des hommes capables de réaliser son rêve pour le Mali. Cette grève réussie, bien à propos de l’UNTM, lui offre la main libre et les coudées franches pour un remaniement opportun.A quelques jours de l’anniversaire de sa première année au pouvoir, le président Ibrahim Boubacar Kéïta semble dans un dilemme. Pourtant, il a fait des promesses au peuple

Face aux nombreux revers et nombreuses exigences, IBK se doit d’avoir des hommes capables de réaliser son rêve pour le Mali. Cette grève réussie, bien à propos de l’UNTM, lui offre la main libre et les coudées franches pour un remaniement opportun.A quelques jours de l’anniversaire de sa première année au pouvoir, le président Ibrahim Boubacar Kéïta semble dans un dilemme. Pourtant, il a fait des promesses au peuple

Le Premier ministre Moussa Mara, en présence du Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, et du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, a procédé ce vendredi 29 août 2014 à l’inauguration de bâtiments liés au redéploiement de l’administration territoriale et l’administration judicaire.Cette action fait partie des priorités du Gouvernement et est soutenue par un Programme de 17 millions de dollars

Une attaque à la roquette a visé vendredi un camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), à Aguelhoc, près de la frontière algérienne, déjà touché deux jours auparavant par des tirs similaires, a déclaré un responsable malien de la sécurité.Le camp de la Mission de l’Onu à Aguelhoc a été la cible de quatre tirs de roquettes vendredi vers 04H00 (locales et GMT), a-t-il précisé à l’AFP, sans pouvoir dire si le camp avait été touché

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, vient de participer à la prière collective avec les fidèles à la Grande mosquée de Bamako cet après-midi. Le chef de l’Etat a effectué le déplacement à Bagadadji où il a accompli le devoir rituel d’Ars (16 heures) avec les fidèles avant de participer à une séance de bénédictions pour notre pays à la veille des négociations sur le fond entre le gouvernement malien et les groupes armés.

Des groupes armés touareg et arabes du nord du Mali se sont mis d’accord pour parler "d’une seule voix" au gouvernement malien lors d’une rencontre prévue le 1er septembre à Alger, ont-ils annoncé jeudi à Ouagadougou."Chacun est responsable de faire de cette unité une réalité. Il y va de notre crédibilité et de notre dignité", a déclaré Alghabass Ag Intalla, secrétaire général du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad

Après un bon moment à la tête du commandement du théâtre des opérations Maliba, le colonel-major Mamadou Coulibaly a été soulagé de ses charges de façon controversée. L’officier supérieur a tout simplement manqué de résultats.
En catimini, l’état-major général de l’armée a procédé au changement à la tête du théâtre des opérations Maliba. Mais, les motifs de cette soudaine mutation sont à rechercher dans des dysfonctionnements

Au cours d’une conférence de presse tenue hier, la commission nationale des droits de l’homme (CNDH) s’est indignée contre la libération des auteurs présumés des amputations, des exécutions sommaires et de mauvais traitements notamment la libération du juge islamique de Tombouctou Hoga Hoga Alhousséiny et Yéro Ould Daha chef de la police islamique, tous libérés par les autorités maliennes. Cette dénonciation

Les députés ont examiné, le projet de loi modificative de l’ordonnance n°2013-021/P-RM du 03 décembre 2013 portant loi des finances pour l’exercice 2014. Ainsi, le budget revu à la hausse présente une prévision de recettes de 1.660.087 milliards de nos Fcfa contre 1.518.116 milliards de Fcfa initialement prévus, soit une augmentation de 141,971 milliards Fcfa.La commission des finances, de l’économie, du plan et de la promotion

Des groupes armés touareg et arabes du nord du Mali se sont mis d’accord pour parler "d’une seule voix" au gouvernement malien lors d’une rencontre prévue le 1er septembre à Alger, ont-ils annoncé jeudi à Ouagadougou."Chacun est responsable de faire de cette unité une réalité. Il y va de notre crédibilité et de notre dignité", a déclaré Alghabass Ag Intalla, secrétaire général du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad

La lutte contre la corruption est l’un des défis majeurs de notre processus démocratique. Elle est, en effet, un gage de bonne gouvernance. C’est pourquoi, elle a toujours été une préoccupation majeure des plus hautes autorités. Toutefois, les différents instruments de lutte contre le phénomène semblent aujourd’hui montrer leurs limites au regard de la recrudescence du fléau. D’où aujourd’hui, la nécessité pour les nouveaux

La lutte contre la corruption est l’un des défis majeurs de notre processus démocratique. Elle est, en effet, un gage de bonne gouvernance. C’est pourquoi, elle a toujours été une préoccupation majeure des plus hautes autorités. Toutefois, les différents instruments de lutte contre le phénomène semblent aujourd’hui montrer leurs limites au regard de la recrudescence du fléau. D’où aujourd’hui, la nécessité pour les nouveaux

Sortie de crise : Les dessous de la réunion d’Ouagadougou  (L'indicateur du Renouveau,28/08/2014)
Entamées le mardi dernier et suscitées par la multiplication des mouvements , les discussions entre les principaux mouvements armés du Nord à Ouagadougou doivent aboutir aujourd’hui à une plate-forme commune autour d’un statut particulier pour les régions du nord. Une position commune qui sera défendue lors de la seconde phase de négociations décisives avec le gouvernement, à partir du 1er septembre à Alger.

 


CAN 2017 : Le Mali candidat à l'organisation  (Autres presses,28/08/2014)
Le Mali va se porter candidat à l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2017, a annoncé ce mercredi la Fédération malienne (Femafoot). «Nous avons reçu l'aval politique des plus hautes autorités du Mali pour postuler à l'organisation de la CAN 2017. Le Comité exécutif de la Femafoot est déjà sur le dossier pour engager notre pays qui a déjà les infrastructures requises pour l'organisation d'un évènement comme la CAN»

Une attaque revendiquée par un islamiste malien proche du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao) a visé mercredi un camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), sans faire de victime, a-t-on appris de sources concordantes. "Au nom de tous les moujahidine, nous avons attaqué le camp des ennemis de l'islam aujourd'hui à Aguelhoc", a déclaré par téléphone à l'AFP Sultan Ould Bady, islamiste malien

Après les élections présidentielle et législative, les responsables nationaux du parti ADEMA sont en train de rencontrer les sections de base en vue de remobiliser les militants. Samedi 23 août, la section de la commune 6 du district a ainsi reçu une délégation du Comité Exécutif dirigée par l’honorable Hamada Sokouna, député de Yélimané, accompagné du Pofesseur Ali Nouhoun Diallo, Boubacar Bah dit Bill, Assarid Ag Ambarcaouane

Après les élections présidentielle et législative, les responsables nationaux du parti ADEMA sont en train de rencontrer les sections de base en vue de remobiliser les militants. Samedi 23 août, la section de la commune 6 du district a ainsi reçu une délégation du Comité Exécutif dirigée par l’honorable Hamada Sokouna, député de Yélimané, accompagné du Pofesseur Ali Nouhoun Diallo, Boubacar Bah dit Bill, Assarid Ag Ambarcaouane

Offrir à Dioncounda Traoré une récompense pour avoir brillamment conduit la transition, suite au putsch du 22 mars 2012, était la volonté d’un restreint cercle de chefs d’Etat africains. C’est ainsi qu’ils lui proposèrent de guetter la succession du Sénégalais Abdou Diouf à la tête de l’organisation internationale de la Francophonie.Ce poste, le Burkinabé Blaise Compaoré dit ne pas le vouloir. C’est ainsi que Dioncounda, au bout de quelques

Sa libération a été annoncée depuis le 15 août dernier, mais c’est seulement récemment qu’elle a été effective. Lui, c’est Ag Alfousseyni Houka Houka, un élément actif du mouvement terroriste d’Ansar Dine d’Iyad Ag Ghali. C’est lui qui prononçait notamment les sentences sévères contre les habitants de Tombouctou lors de l’occupation de la ville en 2012 par les narcojihadistes d’AQMI. Son arrestation par les forces armées du Mali dans

Les groupes armés du Nord qui ont la dénomination Azawad, c’est –à-dire le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), les deux tendances du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), la Coalition pour le peule de l’Azawad (CPA), sont à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, en conclave en vue d’harmoniser leurs positions pour faire front commun face au gouvernement

Les choses se compliquent davantage pour le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. En plus des négociations de paix qui semblent stagner plus qu’elles n’avancent et la tension entre lui et les partenaires techniques et financiers relative à sa mauvaise gouvernance financière, voilà qu’il doit faire face à un front social en ébullition.Arrivé il y a près de douze mois à la tête d’un pays presque dévasté par la rébellion

Les choses se compliquent davantage pour le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. En plus des négociations de paix qui semblent stagner plus qu’elles n’avancent et la tension entre lui et les partenaires techniques et financiers relative à sa mauvaise gouvernance financière, voilà qu’il doit faire face à un front social en ébullition.Arrivé il y a près de douze mois à la tête d’un pays presque dévasté par la rébellion

Les rangs de la majorité présidentielle se fissurent. Et certains alliés dont l’Adéma/PASJ reprochent au RPM sa mainmise sur les postes jugés juteux.Secret de polichinelle ! Il y a malaise au sein de la majorité présidentielle. Mais, la nouvelle donne est que certains partis membres de cette entité ne peuvent plus cacher leur mécontentement. C’est le cas de l’Adéma/PASJ qui a pris le week-end dernier son bâton

La loi de finances rectifiée 2014 présente une prévision de recettes de 1 660,087 milliards Fcfa contre 1 518,116 milliards de Fcfa prévus au budget initial, soit une augmentation de 141,971 milliards Le gouvernement a déposé sur la table de l’Assemblée nationale un projet de loi de modification de l’ordonnance N° 2013-021/P-RM du 3 décembre 2013 portant Loi de finances pour l’exercice 2014. Ce texte était soumis, hier, à l’examen

 


Quelques signes vont dans le sens d’un rapprochement de tous les groupes armés du nord. Un groupe de trois mouvements armés a invité les autres groupes - qu'ils accusaient jusque-là d'êtres des alliés du gouvernement maliens -, à ressouder leurs rangs. Des discussions doivent débuter ce lundi 25 août à Ouagadougou.La Coordination pour le peuple de l'Azawad (CPA), qui regroupe les Touaregs dissidents du Mouvement national

L’information d’un confrère de la place a fait le tour de la capitale la semaine dernière : La communauté internationale a jeté son dévolu sur Soumaïla Cissé pour être futur Premier ministre d’un gouvernement d’union nationale au Mali. Le potentiel chef de file de l’opposition malienne à la Primature, il ne fallait pas plus pour animer le débat dans les grins, les bureaux, la rue, les marchés. Chacun allant de son propre commentaire.

L’information d’un confrère de la place a fait le tour de la capitale la semaine dernière : La communauté internationale a jeté son dévolu sur Soumaïla Cissé pour être futur Premier ministre d’un gouvernement d’union nationale au Mali. Le potentiel chef de file de l’opposition malienne à la Primature, il ne fallait pas plus pour animer le débat dans les grins, les bureaux, la rue, les marchés. Chacun allant de son propre commentaire.

Le président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, a accordé une audience cet après midi à l'ambassadeur des Etats unis d'Amérique au Mali, SEMme Mary Beth LEONARD. L’audiehce avait pour objet d’évoquer la coopération bilatérale et de tracer les perspectives des relations entre nos deux pays à laune du Sommet USA-Afrique tenu du 4 au 6 août dernier à Washington.La diplomate américaine a réitéré

Des révélations font état de la présence de centaines de jihadistes algériens, tunisiens et subsahariens en Irak. Ils combattent aux côtés de l’Etat islamique en Irak et au levant ( LEIIL). Des contacts existent également entre le chef de l’organisation terroriste dénommée El-Mourabitoune de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar et les responsables de l’EIIL. Le terroriste algérien serait d’ailleurs le nouvel émir de cette organisation dans les régions du Sahel

Les services de Douanes viennent de prendre de nouvelles dispositions pour ce qui concerne l’importation dans notre pays. Des mesures qui sont à l’origine d’un bras de fer entre le Groupement des commerçants et la Douane. Ils menacent d’aller en grève si rien n’est fait.Il y  ’a quelques jours, la Douane s’est souvenue que la réglementation en matière des Douanes n’était pas respectée par les commerçants, que les conditions

Le Gatia vient de voir le jour dans le Nord du Mali. Même s’il est créé à l’instigation du général loyaliste Aladji Gamou, ce nouveau venu qui s’insurge contre toute velléité sécessionniste et islamiste n’est-il pas plus un problème qu’une solution ?Le Groupe d’autodéfense des Touareg Imghad et alliés (Gatia) tombe comme un cheveu dans la soupe du processus des négociations entre le gouvernement malien et les groupes

Le Gatia vient de voir le jour dans le Nord du Mali. Même s’il est créé à l’instigation du général loyaliste Aladji Gamou, ce nouveau venu qui s’insurge contre toute velléité sécessionniste et islamiste n’est-il pas plus un problème qu’une solution ?Le Groupe d’autodéfense des Touareg Imghad et alliés (Gatia) tombe comme un cheveu dans la soupe du processus des négociations entre le gouvernement malien et les groupes

Ci-dessous le message publié par Serge Daniel au sujet de sa conversation téléphonique avec le Président IBK hier mercredi 20 août 2014.Bonjour chers tous, Ce jour, alors que j'étais chez moi avec un ami, le Président de la République du Mali a décroché lui-même son téléphone pour m'appeler. Je vous livre ci-dessous le script de l'entretien




Front social : la grève de l’UNTM bien suivie  (Autres presses,22/08/2014)
La grève déclenchée par la grande centrale syndicale du pays, l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) pour les 21 et 22 août 2014 est en passe d’être un grand succès puisqu’au premier jour des débrayages, le mouvement est bien suivi. C’est le constat qui s’est dégagé après notre passage dans un certain nombre de service ce matin et de l’avis du secrétaire général de l’UNTM.A la Cité administrative, le visiteur est frappé

Les mineurs accusés d'appartenir à des groupes armés croupissent dans des prisons pour adultes en violation des obligations internationales incombant au Mali, dénonce Amnesty International dans un rapport publié jeudi.Depuis le début du conflit, en janvier 2012, beaucoup de mineurs ont été enrôlés "aussi bien dans les milices pro-gouvernementales que dans les groupes armés. Ils sont nombreux à avoir été arrêtés par les autorités maliennes

Il ne faut pas se tromper. Le maintien du mot d’ordre de grève ne fait pas de l’UNTM un pandémonium. C’est plutôt le signe que le désir de s’affirmer allume son lumignon au fond de l’esprit du secrétaire général du syndicat, Yacouba Katilé, frustré par le « peu d’intérêt » qu’on a pour lui et son organisation.L’organisation syndicale malienne la plus importante, l’UNTM, s’est donc résolue a sauté le pas. Elle a décidé de maintenir

Il ne faut pas se tromper. Le maintien du mot d’ordre de grève ne fait pas de l’UNTM un pandémonium. C’est plutôt le signe que le désir de s’affirmer allume son lumignon au fond de l’esprit du secrétaire général du syndicat, Yacouba Katilé, frustré par le « peu d’intérêt » qu’on a pour lui et son organisation.L’organisation syndicale malienne la plus importante, l’UNTM, s’est donc résolue a sauté le pas. Elle a décidé de maintenir

ATT acclamé !  (,21/08/2014)
Dans le cadre de la célébration du 19ème anniversaire du Centre international de conférence de Bamako (CICB), son nouveau directeur, bien avant de faire la passation de service, s’est précipité à organiser les 19 ans du CICB. Un anniversaire annoncé avec tambour et trompette pendant que les travailleurs du CICB souffrent.Malgré tout, la fête a eu lieu, dans la salle Djeli Baba Sissoko, salle de 1000 places, devant un parterre d’invités

L’enquête sur le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi, en 2007, est ouverte en France depuis avril 2013. La justice s'intéresse à un possible intermédiaire malien, Amadou Cheikh Bani Kanté. La France a donc adressé une demande d'entraide judiciaire au Mali. Bamako est prêt à y répondre favorablement. Ce mercredi matin, Bani Kanté, interviewé par RFI, a livré sa version

Depuis la signature des accords entre l’Etat malien et les groupes armés du Nord du Mali le 23 mai 2014, les Forces armées maliennes (FAMa) maintiennent leurs positions dans toutes les régions du Nord, exception faite de la ville de Kidal et d’Anéfis.Les Forces armées maliennes poursuivent leur mission de défense de la patrie et sont motivées pour l’accomplissement de « leur devoir civique ». Elles sont sur le terrain, hormis

En un mot : La guerre de succession d’IBK  (L'indicateur du Renouveau,20/08/2014)
Le parti présidentiel a du mal à cacher sa guerre des chefs dont la finalité est le contrôle du parti et la succession du président d’IBK. Le statut du chef de l’Etat l’oblige à abandonner la présidence du RPM même si sa démission n’est pas toujours officialisée.Depuis plusieurs mois, le parti de Tisserand est donc divisé entre les partisans de la 1re vice-présidente, l’ex-ministre d’ATT, Mme Kéita Rokiatou Ndiaye, et ceux du secrétaire général

En un mot : La guerre de succession d’IBK  (L'indicateur du Renouveau,20/08/2014)
Le parti présidentiel a du mal à cacher sa guerre des chefs dont la finalité est le contrôle du parti et la succession du président d’IBK. Le statut du chef de l’Etat l’oblige à abandonner la présidence du RPM même si sa démission n’est pas toujours officialisée.Depuis plusieurs mois, le parti de Tisserand est donc divisé entre les partisans de la 1re vice-présidente, l’ex-ministre d’ATT, Mme Kéita Rokiatou Ndiaye, et ceux du secrétaire général

Untm-Gouvernement : Les négociations échouent  (Le Republicain,20/08/2014)
Hier, mardi 19 août 2014, le ministre du travail, de la fonction publique et des relations avec les institutions, Bocar Moussa Diarra a animé une conférence de presse à son département pour informer l’opinion nationale et internationale que l’Union nationale des travailleurs du Mali (Untm) a quitté la table des négociations malgré les efforts fournis par le gouvernement. Il était entouré par des membres de son cabinet et d’autres personnalités.

Deux militaires maliens ont été tués et deux autres blessés dans l’effondrement d’un mur causé par les violentes intempéries affectant la localité de Tessalit, à l’Extrême Nord-est du Mali, non loin de la frontière avec l’Algérie, a-t-on appris mardi de sources concordantes.Le drame est survenu lundi à la base conjointement occupée par les Forces armées maliennes, les Casques bleus de l’ONU et des éléments de l’opération française

L'Office national de lutte contre la corruption va prochainement être mise en place au Mali, a-t-on annoncé lors du lancement, mardi à Bamako, d’un atelier consacré à la rationalisation des services de contrôle.La création de ce nouvel office entre dans le cadre de l'engagement pris par le président Ibrahim Boubacar Keïta de lutter contre la corruption et qui s'est déjà traduit par une loi réprimant l'enrichissement illicite et la délinquance financière

Rebondissement dans l'enquête sur le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007. Soupçonnant certains hommes d'affaires maliens d'être impliqués dans l'affaire, la justice française a fait une demande d'entraide judiciaire internationale à Bamako.La justice française a officiellement déposé une demande d’entraide judiciaire internationale

Rebondissement dans l'enquête sur le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007. Soupçonnant certains hommes d'affaires maliens d'être impliqués dans l'affaire, la justice française a fait une demande d'entraide judiciaire internationale à Bamako.La justice française a officiellement déposé une demande d’entraide judiciaire internationale

Longtemps hésitant, le président IBK s’est définitivement résolu à négocier avec les groupes armés depuis la cinglante défaite infligée aux troupes maliennes, le 21 mai 2014 à Kidal. Les négociations, qui ont débuté il y a quelques semaines, se poursuivront en septembre 2014 sous l’égide de l’inévitable voisin algérien qui, déjà, fut le parrain des précédents accords de Tamanrasset en 1991 et d’Alger en 2006.



Convoqué  au Pôle Economique et financier de Bamako le jeudi 14 août pour malversations ou  complicité de malversations dans la concession de la zone aéroportuaire, le dossier de  l’ancien ministre des Domaines, David Sagara, a été transmis hier par le procureur de la Commune III à la Chambre civile de la Cour suprême en charge du dossier.L’autorisation de la plus haute juridiction du pays est obligatoire en la matière car Oumar Ibrahim

Une liste de 236 nouveaux bacheliers présélectionnés pour une bourse d’études universitaires dans l’un des trois pays du Maghreb a été publiée lundi par le ministère malien de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.Cent quarante parmi les présélectionnés ont été retenus pour des études dans des filières scientifiques et littéraires en Algérie, 85 pour des études universitaires au Maroc et 11 pour des apprentissages

IBK, un an après…  (Autres presses,18/08/2014)
Le 11 août 2013, il y a donc un an, le candidat du Rassemblement Pour le Mali (RPM), Ibrahim Boubacar Keïta, a raflé la mise au second tour de la présidentielle avec 77,6% des suffrages. Un véritable plébiscite, un raz-de-marée qui a achevé de le convaincre de la totale confiance que les Maliens avaient en lui pour desserrer l’étau de la crise sécuritaire et institutionnelle ayant ébranlé le Mali. Un an après

IBK, un an après…  (Autres presses,18/08/2014)
Le 11 août 2013, il y a donc un an, le candidat du Rassemblement Pour le Mali (RPM), Ibrahim Boubacar Keïta, a raflé la mise au second tour de la présidentielle avec 77,6% des suffrages. Un véritable plébiscite, un raz-de-marée qui a achevé de le convaincre de la totale confiance que les Maliens avaient en lui pour desserrer l’étau de la crise sécuritaire et institutionnelle ayant ébranlé le Mali. Un an après

L’ONG Médecins du monde est sur le point de quitter Kidal. Cette ville du nord du Mali, fief du MNLA et toujours contrôlée par des groupes armés, est devenue trop dangereuse. MDM a donc décidé de s’en désengager progressivement.Une série d’incidents sécuritaires, survenus ces derniers mois, est à l’origine de la décision de Médecins du Monde. Le 26 février dernier, une voiture de MDM a sauté sur une mine. Une équipe de l’ONG a également

Un soldat burkinabè de la force de l’ONU au Mali a été tué samedi et cinq blessés dans un attentat suicide à Ber, dans le nord du Mali, a-t-on appris de source sécuritaire malienne et auprès de l’ONU."Les jihadistes ont effectué un attentat à la voiture piégée contre le camp de la mission de l’ONU au Mali (Minusma) à Ber ce samedi. Il y a un soldat tué et cinq autres blessés, tous des Burkinabè", a déclaré à l’AFP une source sécuritaire malienne

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a échangé, vendredi 15 Aout 2014, avec les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité et des pays et institutions qui composent la médiation internationale. Les Echanges portaient essentiellement sur deux points, à savoir les négociations dans le cadre du processus d’Alger, ainsi que le Crash du vol d`Air Algérie

Un projet de loi portant sur le statut de l’opposition politique au Mali a été adopté par le conseil des ministres, annonce un communiqué officiel publié jeudi à Bamako.Ce projet devrait, s’il est adopté par l’Assemblée nationale, remplacer une loi adoptée en 2000 qui confère aux partis politiques de l’opposition un statut juridique, mais qui a révélé, à la pratique, "des insuffisances", indique le communiqué.

Un projet de loi portant sur le statut de l’opposition politique au Mali a été adopté par le conseil des ministres, annonce un communiqué officiel publié jeudi à Bamako.Ce projet devrait, s’il est adopté par l’Assemblée nationale, remplacer une loi adoptée en 2000 qui confère aux partis politiques de l’opposition un statut juridique, mais qui a révélé, à la pratique, "des insuffisances", indique le communiqué.

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a invité à un déjeuner de travail, hier en début d’après midi, les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité présents dans notre pays. C’était au Grand hôtel de Bamako en présence de plusieurs cadres de son département.Le ministre a entrepris de partager avec ses invités des réflexions sur les résultats

Un nouveau groupe armé d'auto défense, cette fois-ci touareg, voit le jour dans le nord du Mali. Il est plutôt proche de Bamako. Ses initiateurs sont contre toute forme d'autonomie pour le nord du pays.Le nouveau groupe armé est essentiellement composé de touareg de la tribu des Imrads, qu’on retrouve dans les trois régions du nord du Mali. Le Groupe d’autodéfense touareg Imrad et alliés (Gatia) revendique environ un millier de combattants.

 


Le Mali envisage la création d’une Maison et d’une Banque pour ses quatre millions de ressortissants vivant à l’étranger, a-t-on appris vendredi en marge d’une visite que le Premier ministre malien Moussa Mara effectue à Brazzaville, au Congo. les festivités d’anniversaire du Congo, le Premier ministre malien a rencontré ses compatriotes vivant dans ce pays et ceux vivant en République démocratique du Congo (RDC).Il leur a annoncé

Depuis quelques mois des spéculations vont bon train quant à la formation d’un nouveau gouvernement pour décrisper l’atmosphère politique et inciter au retour des partenaires techniques et financiers notamment les institutions de Bretton Woods qui demandent plus de rigueur dans la gestion des financements publics.Cependant, même si aucun calendrier n’est encore arrêté pour la composition


Depuis quelques mois des spéculations vont bon train quant à la formation d’un nouveau gouvernement pour décrisper l’atmosphère politique et inciter au retour des partenaires techniques et financiers notamment les institutions de Bretton Woods qui demandent plus de rigueur dans la gestion des financements publics.Cependant, même si aucun calendrier n’est encore arrêté pour la composition

Ibk à Paris: Voyage à hauts risques  (Le Republicain,14/08/2014)
Le président de la République est arrivé hier soir à Paris. Il prendra part demain, vendredi 15 août, aux cérémonies marquant le 70 ème anniversaire du débarquement en Provence au cours duquel les "tirailleurs" africains ont joué un rôle décisif pour libérer la France du nazisme. Plusieurs autres chefs d'Etat africains seront les hôtes du président français.C'est la première fois que IBK séjourne en France depuis que le journal "Le Monde"

C’était la fête, le vendredi 8 août dernier, à Kidal. Les groupes armés (Mnla et Hcua) célébraient le baptême des deux camps de l’armée malienne.Ainsi, le camp N°1 a été baptisé « camp Zeid Ag Intallah » et le camp N°2 a pris le nom du tristement célèbre « Ibrahim Ag Bahanga ».Le premier personnage serait l’Aménokal qui régnait à Kidal dans les années 1960. Et le second, bien connu du public malien, était le meneur des attaques armées de 2006.

Rocambolesque. Une cargaison d’armes, estimée à 10000 unités et officiellement destinée au Mali, a été coulée au large Gorée hier vers les coups de 14 heures.  L’équipage du Sea Soul 1, du nom de ce bateau Tanzanien, composé d’une quinzaine d’Egyptiens, a délibérément fait sombrer le navire à une dizaine de kilomètres de l’île mythique.   En effet, sur le manifeste,  il est  déclaré aux autorités portuaires que le bateau  transportait

Karim Keïta, ascenseur pour un novice  (Jeune Afrique,13/08/2014)
Le fils du président malien, Karim Keïta, déjà président de la Commission de la Défense de l'Assemblée, multiplie les interventions à l'étranger. Une manière de se faire connaître, alors qu'il manque notoirement d'expérience politique.Le doute n'est plus permis : Karim Keïta, député, président de la commission de la défense à l'Assemblée et fils du président Ibrahim Boubacar Keïta, est l'une des personnalités clés du pouvoir à Bamako

Karim Keïta, ascenseur pour un novice  (Jeune Afrique,13/08/2014)
Le fils du président malien, Karim Keïta, déjà président de la Commission de la Défense de l'Assemblée, multiplie les interventions à l'étranger. Une manière de se faire connaître, alors qu'il manque notoirement d'expérience politique.Le doute n'est plus permis : Karim Keïta, député, président de la commission de la défense à l'Assemblée et fils du président Ibrahim Boubacar Keïta, est l'une des personnalités clés du pouvoir à Bamako

Pouvoir IBK : Panne de gouvernance  (Le Republicain,13/08/2014)
Selon l’adage, « il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ». Qui ne voit pas que le Mali ne bouge plus d’un iota et que pire on recule, pendant que certaines autorités prennent goût à narguer le peuple, de part leurs comportements, leurs discours, leur gestion des affaires publiques de tous les jours ? En vérité, sauf cécité intellectuelle, tout le monde voit que le pouvoir IBK ne peut plus. Son incapacité à relever les défis du moment

Le chargé des Affaires extérieures au sein du MNLA, Mouvement National de Libération de l'Azawad, Mohamed Mouloud Ramadan, a dénoncé "la campagne médiatique menée le gouvernement malien contre l'autonomie de la région de l'Azawad" (Nord Mali).Mohamed Mouloud Ramadan a estimé dans une déclaration à Alakhbar que" jusqu'ici tous les moyens utilisés pour faire revenir la paix  au Nord-Mali ont échoué. Il ne reste donc

Des sources militaires françaises et maliennes relayées hier mardi l’AFP, ont annoncé l’arrestation d’au moins trois présumés jihadistes le weekend dernier près de Tombouctou, par des militaires de l’opération française Barkhane. «Trois terroristes appartenant à Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique, NDLR) ont été arrêtés par les hommes de l’opération Barkhane au cours d’une opération le 10 août près de Tombouctou», a rapporté l’AFP

De son vrai nom Sid’Amar Ould Daha alias Yoro, l’ancien combattant du MUJAO, arrêté par les Forces françaises basées à Gao puis remis à la Gendarmerie malienne, a été libéré finalement sans la moindre charge judiciaire retenue contre sa personne. Il séjourne pour l’heure dans un quartier huppé de la capitale, mais ne tardera certainement pas à regagner ses positions militaires, après qu’il se sera remis

De son vrai nom Sid’Amar Ould Daha alias Yoro, l’ancien combattant du MUJAO, arrêté par les Forces françaises basées à Gao puis remis à la Gendarmerie malienne, a été libéré finalement sans la moindre charge judiciaire retenue contre sa personne. Il séjourne pour l’heure dans un quartier huppé de la capitale, mais ne tardera certainement pas à regagner ses positions militaires, après qu’il se sera remis

C’est en ces termes  que le président de la République a abordé la question de l’opportunité de l’achat de son avion de commandement,  laissant entendre que celui dont disposait le Mali n’était pas fiable. D’ailleurs,   sentencieux, il laissera tomber devant ses compatriotes « si tu ne fais pas confiance à un aéronef, il ne faut pas entrer dedans » .Après donc les accusations d’avion « informel » parce que sans papiers, raison évoquée

La France a bombardé, ce dimanche dans la matinée, des positions occupées par des rebelles islamistes dans le nord du Mali, dans la région d’Essakane, à l’ouest de la ville de Tombouctou.Des bombardements ont touché la région d’Essakane, à l’ouest de la ville de Tombouctou au Mali, ce dimanche. Des soldats français sont à l’origine de ces tirs, dans une zone où des rebelles extrémistes sont toujours actifs, rapporte un journaliste

Dans une lettre en date du 17 juin 2014 adressée au ministre malien des Affaires Etrangères, le directeur Afrique de l’Ouest et du Centre de la Commission de l’Union Européenne déclare que l’Union suspend son aide budgétaire au Mali en raison d’un déficit de gouvernance lié à l’acquisition trouble d’un avion présidentiel et à la passation d’un marché d’armement suspect. Voici, en toute exclusivité, le contenu de la lettre

En un mot : Qui va sauver Mariko ?  (L'indicateur du Renouveau,12/08/2014)
La sortie médiatique d’Oumar Mariko et de ses avocats, jeudi dernier, cache mal les inquiétudes de l’ancien leader estudiantin, cité dans multiples affaires criminelles.En plus de sa présumée implication dans l’assassinat de deux étudiants pour laquelle l’Assemblée nationale n’avait pas hésité en 2012 à lever son immunité parlementaire, le secrétaire général du parti Sadi risque gros dans l’affaire du coup d’Etat manqué contre le président

En un mot : Qui va sauver Mariko ?  (L'indicateur du Renouveau,11/08/2014)
La sortie médiatique d’Oumar Mariko et de ses avocats, jeudi dernier, cache mal les inquiétudes de l’ancien leader estudiantin, cité dans multiples affaires criminelles.En plus de sa présumée implication dans l’assassinat de deux étudiants pour laquelle l’Assemblée nationale n’avait pas hésité en 2012 à lever son immunité parlementaire, le secrétaire général du parti Sadi risque gros dans l’affaire du coup d’Etat manqué contre le président

Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a déposé un préavis de grève générale de 48 heures, à compter du 20 août 2014 à partir de minuit. Le préavis du 31 juillet 2014, est signé du Secrétaire général de l’UNTM, Yacouba Katilé. La centrale syndicale a été saisie par le gouvernement, aux fins de désignation de ses membres de la Commission de conciliation.L’UNTM est fâchée contre le gouvernement malien et le Conseil national

Mali: affrontements entre deux factions du MNLA  (Autres presses,11/08/2014)
Des affrontements ont opposé samedi dans le Nord-Mali deux factions du MNLA, Mouvement pour la Libération de l’Azawad. Il s’agit de celle dirigée par Ahmed Ould Sidi Mohamed, jugé proche de Bamako et de celle de Sidi Brahim Ould Sidati hostile au gouvernement malien.Les hommes de O. Sidi Mohamed ont accusé leurs adversaires d’avoir “violé” les accords du 24 juillet signés en Algérie, et ce “en attaquant les positions” des premiers

La rencontre a recommandé le renforcement de la présence de la MINUSMA sur le terrain notamment par la mise en place des postes de contrôle fixes, la conduite des patrouilles terrestres et aériennes ; l’élargissement des équipes mixtes d’observation et de vérification ; la détermination des modalités de libération des personnes détenues par les différents groupes armés suite aux affrontements survenus dans le secteur

Pendant que les choses avancent concernant le statut de l’opposition, un autre problème et pas des moindres se pointe à l’horizon : le choix du chef de file de l’opposition. Un poste que lorgneraient plusieurs hommes politiques se réclamant de l‘opposition dont les plus en vue sont Soumaila Cissé, candidat malheureux de l’URD à la présidentielle, Modibo Sidibé candidat FARE et Tiebilé Dramé du PARENA. Même si le document

Pendant que les choses avancent concernant le statut de l’opposition, un autre problème et pas des moindres se pointe à l’horizon : le choix du chef de file de l’opposition. Un poste que lorgneraient plusieurs hommes politiques se réclamant de l‘opposition dont les plus en vue sont Soumaila Cissé, candidat malheureux de l’URD à la présidentielle, Modibo Sidibé candidat FARE et Tiebilé Dramé du PARENA. Même si le document

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a prévenu jeudi que l’absence de surveillance aérienne du Nord de son pays risquait de faire basculer cette zone dans le « non-droit » et qu’elle pourrait devenir une plateforme pour toutes sortes d’ »activités illicites ».A l’issue du sommet Etats-Unis-Afrique à Washington, M. Keïta a également assuré que le Mali était en faveur d’une solution pacifique avec la rébellion touareg.

 


La réattribution de la troisième licence de téléphonie au groupe Planor du Burkinabé Apollinaire, n’a pas manqué de faire des vagues à des niveaux insoupçonnés. Victime d’une conduite opaque du marché pour l’écarter de la troisième licence, Cesse Komé ne s’est pas privé d’engager contre l’Etat malien, une procédure d’arbitrage international. Il réclame 7 milliards de FCFA (10, 6 millions d’euros). Mais prenant connaissance

Un ancien responsable du Mujao, un groupe islamiste armé, arrêté la semaine dernière à Gao, dans le nord du Mali, par les militaires français de l’opération Barkhane, a été relâché par la gendarmerie nationale malienne, a appris vendredi l’AFP de sources concordantes.«Mon parent Yoro Ould Daha a été libéré jeudi par la gendarmerie. Les gendarmes ont affirmé qu’ils n’avaient rien à lui reprocher. Il est actuellement dans sa maison

Le démarrage du quinquennat du Président IBK, s’est fait sur des chapeaux de roux avec la mise hors d’état de nuire des hommes forts de l’ex CNRDRE à Kati. Une demande réclamée par bien de nostalgiques du régime ATT, l’autre fossoyeur du Mali au nom d’une prétendue démocratie, qui n’était autre qu’une « manger-cratie » avec sans vergogne des détournements à ciel ouvert de deniers publics. IBK qui a pu enfin, accéder à Koulouba

Le démarrage du quinquennat du Président IBK, s’est fait sur des chapeaux de roux avec la mise hors d’état de nuire des hommes forts de l’ex CNRDRE à Kati. Une demande réclamée par bien de nostalgiques du régime ATT, l’autre fossoyeur du Mali au nom d’une prétendue démocratie, qui n’était autre qu’une « manger-cratie » avec sans vergogne des détournements à ciel ouvert de deniers publics. IBK qui a pu enfin, accéder à Koulouba

Au nord du Mali, après près d'un an et demi d'absence, Iyad ag Ghali a refait surface.Jeudi, nous vous décrivions la première vidéo de l'émir d'Ansar Dine depuis le début de l'opération serval en janvier 2013, dans laquelle il attaque l'Etat français qu'il accuse de recoloniser le Mali. Second volet aujourd'hui de ce décryptage puisque Iyad Ag Ghali cherche visiblement à obtenir le soutien de la communauté musulmane en dénonçant

C’est en novembre prochain, lors du Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (Oif) qui se tiendra au Sénégal les 28 et 29 novembre, qu’un nouveau successeur à Abdou Diouf sera désigné. L’ancienne gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, est candidate à la succession à Abdou Diouf à la tête de l’Oif. Une candidature annoncée depuis 

Depuis quelques mois, Dr Oumar Mariko, député à l’Assemblée nationale du Mali et non moins secrétaire général du parti SADI, n’arrive plus à mettre la main sur un visa français. S’estimant lésé par cette décision du consulat français et des autorités diplomatiques de la France au Mali, Dr Oumar Mariko vient de louer les services d’un avocat français : Me Marcel Ceccaldi.Dans le cadre d’un séjour au Mali, au cours duquel

Un jeune ministre de l’actuel gouvernement a empoché 5 milliards dans l’achat de l’avion présidentiel. Même s’il affirme avoir partagé cet argent avec d’autres, reste qu’il a eu une partie d’explications houleuses avec certains collaborateurs directs du président de la République.Le Boeing présidentiel, qui revienne de révision, demeure toujours au cœur de l’actualité dans notre pays. Et à la lumière des faits et gestes de certains membres

Un jeune ministre de l’actuel gouvernement a empoché 5 milliards dans l’achat de l’avion présidentiel. Même s’il affirme avoir partagé cet argent avec d’autres, reste qu’il a eu une partie d’explications houleuses avec certains collaborateurs directs du président de la République.Le Boeing présidentiel, qui revienne de révision, demeure toujours au cœur de l’actualité dans notre pays. Et à la lumière des faits et gestes de certains membres

Au Mali, mercredi 30 juillet, les soldats français arrêtaient à Gao Yoro Ould Daha. L'homme est accusé par les habitants d'être un cadre du Mujao et d'avoir semé la terreur lors de l'occupation de la ville en 2012. Récemment, il s'était présenté en chef de guerre d'un autre mouvement, le MAA, Mouvement arabe de l'Azawad. Depuis son arrestation, aucune information n'a filtré sur son lieu de détention. Selon des informations recueillies par RFI

Une commission des responsables des mouvements armés est en conclave à Gao pour définir les contours de la mise en application du document relatif à la cessation des hostilités signé le jeudi 24 juillet à Alger. Les discussions doivent porter sur la question du repli des combattants du MNLA sur leurs bases initiales avec leur retrait d’Anéfis et d’autres localités du septentrion malien.

C'est une histoire qui illustre les fortes tensions à Kidal. Mardi, en fin de matinée, un élu a été enlevé en ville par des hommes armés... avant d'être relâche en toute fin de journée.Premier adjoint au maire, Abda Ag Kazina, n'était plus à Kidal depuis les combats fin mai entre l'armée malienne et les mouvements MNLA et HCUA. L'élu est rentré lundi midi par un vol de la Minusma.Pro-gouvernement, Ag Kazina a peut-être

Les travaux de conception de la réforme de l’armée, en cours dans notre pays, étaient sensés prendre fin en février passé. Du fait des changements de gouvernement et des évènements survenus en mai à Kidal, l’échéance a été repoussée, a expliqué le ministre de la Défense et des Anciens combattants, à l’ouverture d’un atelier organisé jeudi dernier à l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye.

 


Les travaux de conception de la réforme de l’armée, en cours dans notre pays, étaient sensés prendre fin en février passé. Du fait des changements de gouvernement et des évènements survenus en mai à Kidal, l’échéance a été repoussée, a expliqué le ministre de la Défense et des Anciens combattants, à l’ouverture d’un atelier organisé jeudi dernier à l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye.

 


En un mot : Mara marche sur ses ministres  (L'indicateur du Renouveau,05/08/2014)
La révolte couve sous la cendre au sein du gouvernement. De nombreux ministres ne cachent plus leur réprobation des agissements du chef du gouvernement. Certains s’en sont ouverts au président de la République auprès de qui ils ont dénoncé l’immixtion du Premier ministre dans les domaines de compétences ou son mépris.Moussa  Mara, de plus en plus soupçonné de rouler pour lui-même, reçoit les organisations

Après sa saisie dont on ne sait pas encore combien nous a valu son retour, l’avion présidentiel, le Boeing 737 a repris son envol avec un cortège de désapprobation nationale et internationale. Et dans un tollé général parce que c’est l’achat de cet avion de prestige et le contrat de fournitures et d’équipements militaires, qui sont à l’origine de la brouille entre notre pays et ses partenaires techniques et financiers.

Une embarcation clandestine avec une centaine de migrants en partance pour l’Italie a fait naufrage, le lundi 28 juillet au large de la ville de Al-Khoms en Libye. Aussitôt après le drame, les secours ont dénombré sur place, selon plusieurs médias internationaux une vingtaine de corps, dont trois Maliens du village de Sélinkégny.Une semaine plus tard, il semble que le nombre de décès côté malien serait plus important que le premier chiffre annoncé.

 


Si une feuille de route a été établie lors de la rencontre d’Alger entre le gouvernement malien et les groupes armés, la partie visible de l’iceberg, l’application des clauses secrètes laisseront pantois les Maliens.La campagne médiatique, menée par le président de la République IBK et son Représentant spécial, l’ancien Premier ministre Modibo Keïta, prépare déjà les esprits des Maliens à accepter l’inacceptable au moment

Si une feuille de route a été établie lors de la rencontre d’Alger entre le gouvernement malien et les groupes armés, la partie visible de l’iceberg, l’application des clauses secrètes laisseront pantois les Maliens.La campagne médiatique, menée par le président de la République IBK et son Représentant spécial, l’ancien Premier ministre Modibo Keïta, prépare déjà les esprits des Maliens à accepter l’inacceptable au moment

Qui l’aurait cru ? La traditionnelle salutation du Président de la République du Mali aux familles Touré et Niaré, fondatrices de Bamako, n’a pas eu lieu cette fois-ci.De Feu Modibo Keïta au Pr. Dioncounda Traoré, en passant par Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré, les présidents en fonctions rendaient des visites de courtoisie à ces notabilités. Occasion de découvrir les visages, de se saluer, de faire des bénédictions

« Cela est de convenance absolue que je vienne à l’invitation de mon frère Mohamed Ould Abdel Aziz pour lui témoigner notre considération, notre amitié et notre fraternité avec un frère qui, très récemment, a prouvé à suffisance combien le Mali lui tenait à cœur.Vous l’avez vu sans désemparer quitter la réunion de la BAD à Kigali pour se rendre au Mali dès qu’il a appris ce qui se passait à Kidal. C’était le 21 mai. Et le lendemain

Une des manifestations de l’absence de fonds dans les caisses de l’Etat est l’abandon des bitumes de la capitale dont l’état de dégradation ne semble inquiéter personne. Signe de l’essoufflement de l’économie nationale, cette paralysie des travaux publics arrive peu après l’entrée en vigueur des sanctions du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque Mondiale. Obéissant aux ordres, le gouvernement essaye de parer au plus

Le gouvernement du Mali et les groupes armés ont signé jeudi ce qu’on appelle désormais « Feuille de route des négociations dans le cadre du processus d’Alger ». Un document qui, a priori, satisfait toutes les parties, mais qui peut comporter des pièges pour le Mali. Analyse.Le document signé et paraphé par le gouvernement malien, les groupes armés en belligérance et ceux qui ne le sont pas, les partenaires, les médiateurs

Le gouvernement du Mali et les groupes armés ont signé jeudi ce qu’on appelle désormais « Feuille de route des négociations dans le cadre du processus d’Alger ». Un document qui, a priori, satisfait toutes les parties, mais qui peut comporter des pièges pour le Mali. Analyse.Le document signé et paraphé par le gouvernement malien, les groupes armés en belligérance et ceux qui ne le sont pas, les partenaires, les médiateurs

Il aura gravi tous les échelons pendant sa longue et brillante carrière. Directeur de cabinet du président du CSTP, Amadou Toumani Touré, en 1991 ; ministre pendant les deux mandats du président Alpha Oumar Konaré, d’abord ministre de la Santé, de la Solidarité et des Personnes âgées, ensuite ministre des Affaires étrangères et des Maliens de l’extérieur. Il sera nommé Secrétaire général de la présidence en 2002, puis Premier ministre

Scène horrible ! Du jamais vu au Mali. Cela nous rappelle les actes barbares en Sierra Leone ou encore de Samuel Doe  devant Prince Johnson au Libéria : la cruauté humaine, des cris des soldats drogués, du sang, des armes mais aussi l’impuissance du faible devant ses bourreaux.Voilà en résumé la scène que nous avons vue de la vidéo de dépeçage du colonel Youssouf Traoré, dont le corps a été coupé en morceaux.


Le gouvernement malien a adopté mercredi en Conseil des ministres un projet de loi instituant des mesures pour promouvoir le Genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives en prélude à la Journée panafricaine des femmes célébrée ce jeudi 31 juillet sous le thème: « Rôle des femmes et des jeunes filles dans l’éducation, les sciences et les nouvelles technologies en vue d’une renaissance africaine ».

Il s’est agi de 25 véhicules de l’Assemblée nationale à assurer, comme se doit. Pour cela, il faut décaisser, et le montant est fonction de la garantie recherchée : soit l’« assurance tous risques » soit « la responsabilité civile ». Le décaissement a été fait conforment à l’assurance tous risques, dont le montant est naturellement beaucoup plus élevé que « la responsabilité civile » : un chèque de 35 650 190 FCFA a été émis à l’ordre

Il s’est agi de 25 véhicules de l’Assemblée nationale à assurer, comme se doit. Pour cela, il faut décaisser, et le montant est fonction de la garantie recherchée : soit l’« assurance tous risques » soit « la responsabilité civile ». Le décaissement a été fait conforment à l’assurance tous risques, dont le montant est naturellement beaucoup plus élevé que « la responsabilité civile » : un chèque de 35 650 190 FCFA a été émis à l’ordre

Il s’agit de Yoro Ould Daha, un jeune arabe de Gao. Agé de moins de quarante (40) ans, jadis commerçant de son état, il avait enfilé la tenue de combattant du Mujao (Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest) à la suite des évènements de 2012. RFI annonce que son arrestation est survenue dans la nuit du lundi au mardi par l’armée française. Un gros poisson !

Titres miniers : Grand coup de balai  ( L'Essor ,01/08/2014)
Le ministre des Mines, Boubou Cissé, a informé le Conseil des ministres d’avant-hier de l’annulation de 130 permis de recherche et autorisations d’exploitation de carrière : 14 permis de recherche, 10 autorisations d’exploitation de carrières et 106 notifications pour arrêt de la procédure d’octroi de permis de recherche. Cette décision a été prise en application des dispositions de la loi n°2012-015 du 27 février 2012

L'identification de l'ensemble des victimes de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé il y a une semaine dans le nord du Mali prendra "peut-être des années", a affirmé jeudi à Alger le directeur de la police judiciaire."C'est trop tôt pour parler d'identification, c'est une opération qui peut prendre des semaines, des mois et peut-être des années. L'important c'est d'arriver à la vérité", a déclaré, lors d'un point-presse, Abdelkader Kara Bouhadba

Au cours des échanges du mercredi 23 juillet dernier au Gouvernorat du district de Bamako, entre l’Administration territoriale et la classe politique autour du futur statut de l’opposition, les représentants des partis politiques ont soulevé de nombreuses insuffisances dans la première mouture du texte que le gouvernement veut adopter et soumettre bientôt à l’Assemblée nationale. Les partis sont divisés quant à la question de savoir

Au cours des échanges du mercredi 23 juillet dernier au Gouvernorat du district de Bamako, entre l’Administration territoriale et la classe politique autour du futur statut de l’opposition, les représentants des partis politiques ont soulevé de nombreuses insuffisances dans la première mouture du texte que le gouvernement veut adopter et soumettre bientôt à l’Assemblée nationale. Les partis sont divisés quant à la question de savoir

Après leur retour d’Alger les ministres qui étaient présents aux récents pourparlers seront entendus par l’Assemblée nationale ce jeudi 31 juillet. Les membres du Gouvernement vont devoir expliquer tous les contours de ces négociations aux élus de la Nation.Il s’agit en premier lieu du ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, du ministre de l’Intérieur

L’attentat suicide du 28 septembre 2013 à Tombouctou avait fait deux morts, une dizaine de blessés, dont deux grièvement et plusieurs autres dégâts dans la ville. Après la tragédie, un collectif a été mis en place pour défendre les victimes et demander aux autorités une assistance pour réparer les maisons détruites sous l’effet de l’explosion. Onze mois après, l’un des blessés graves n’est toujours pas pris en charge par les autorités

Avec les récentes négociations d’Alger, il y a comme un frémissement dans le sens d’une décrispation du dossier Nord du Mali. A la lumière de ces discussions, menées sous les auspices de l’Algérie, les groupes armés semblent quelque peu se départir du maximalisme qui les avait caractérisés jusque-là.Une détente saluée par l’ensemble de la classe politique malienne, toutes obédiences confondues, au cours de la rencontre

Depuis les combats du 21 mai dernier à Kidal, les éléments des forces armées et de sécurité (militaires et gendarmes) présents à Ménaka, se trouvent cantonnés dans leur camp, sous la protection et la surveillance des soldats de la MINUSMA. Aucun militaire malien ne peut franchir la porte du camp. Impossible pour eux de circuler en ville ni de rendre visite à leurs familles pour ceux qui en ont à Ménaka.Même les visites

Depuis les combats du 21 mai dernier à Kidal, les éléments des forces armées et de sécurité (militaires et gendarmes) présents à Ménaka, se trouvent cantonnés dans leur camp, sous la protection et la surveillance des soldats de la MINUSMA. Aucun militaire malien ne peut franchir la porte du camp. Impossible pour eux de circuler en ville ni de rendre visite à leurs familles pour ceux qui en ont à Ménaka.Même les visites

La délégation gouvernementale aux pourparlers inclusifs inter-maliens à Alger est composée d’une quarantaine de personnes. Le premier round des pourparlers s’est s’achevé la semaine dernière par la signature d’une « feuille de route » entre le gouvernement et les six groupes armés présents.Les négociateurs du gouvernement ont été reçus hier après-midi à Koulouba par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta

Information RFI : Yoro Ould Daha a été arrêté la nuit dernière par des soldats français dans le nord du Mali. Ce responsable du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a laissé de très mauvais souvenirs à la population de Gao pendant l'occupation jihadiste en 2012. Très actif responsable de la brigade de sécurité, la police islamiste, Ould Daha est accusé d'avoir participé aux différentes amputations

En combinaisons blanches, gants et bottes, des experts français fouillent au milieu de débris métalliques jonchant le sol sur le site où s'est écrasé l'avion d'Air Algérie dans le nord du Mali. Ils n'y ont vu "aucun corps intègre", dit l'un d'eux.Sur ces lieux d'accès difficile dans la zone de Gossi, à environ 150 km de Gao (nord-est du Mali) et sous une chaleur écrasante, chaque mètre carré est passé au peigne fin par ces experts: des gendarmes

Une ascension très étonnante pour un néophyte politique. Venu dans l’arène grâce au statut de Président de la République de son père. Le fiston, Karim Keïta, a été imposé en Commune II devant des figures emblématiques du RPM pour les élections législatives.Un milieu où il n’a jamais posé d’actes à caractère politique avant ce moment. Puisqu’ils ont décidé qu’il sera au cœur de la gestion des affaires de l’Etat, il fallait chercher

Une ascension très étonnante pour un néophyte politique. Venu dans l’arène grâce au statut de Président de la République de son père. Le fiston, Karim Keïta, a été imposé en Commune II devant des figures emblématiques du RPM pour les élections législatives.Un milieu où il n’a jamais posé d’actes à caractère politique avant ce moment. Puisqu’ils ont décidé qu’il sera au cœur de la gestion des affaires de l’Etat, il fallait chercher

Les fidèles musulmans du Mali célèbrent ce lundi l’Aïd El Fitr à l'issue du jeûne du mois du Ramadan fait de pénitence, d'adoration, de bénédictions et de bonnes oeuvres.En cette heureuse occasion, il m’est très agréable de souhaiter une Bonne Fête de l’Aïd El Fitr à la communauté musulmane du Mali ainsi qu’à tous les peuples de la Oummah islamique.Je voudrais aussi féliciter chacune et chacun pour les actes de dévotion

Les boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali, faisant 118 morts dont 54 Français, sont arrivées lundi matin en France, a-t-on appris auprès du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) chargé de les décrypter."Je confirme que les deux enregistreurs de vol (de l'avion) MD-83 accidenté au Mali sont arrivés ce matin dans les locaux du BEA", a déclaré la porte-parole à l'AFP."Les enquêteurs travaillent à l'exploitation

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a appelé lundi toutes les parties prenantes au Mali à mettre pleinement en œuvre une feuille de route consensuelle pour la paix adoptée récemment lors du dialogue inter-malien dans le cadre du processus d'Alger."Les parties doivent respecter pleinement les engagements énoncés dans la feuille de route, y compris l'ouverture de pourparlers de paix globaux à Alger, le 17 août 2014"

Des milliers de personnes ont marché vendredi à Dakar pour dénoncer l'offensive israélienne en cours à Gaza, tandis que le Mali a observé une journée de deuil par "solidarité avec le peuple palestinien", selon des médias locaux dans les capitales sénégalaise et malienne.
A Dakar, les manifestants, de diverses origines, ont marché sur environ deux kilomètres après la grande prière du vendredi, en scandant notamment des

Il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes du crash dans le nord du Mali d'un avion loué par Air Algérie, a affirmé vendredi soir à Ouagadougou le chef d'état-major particulier à la présidence burkinabè, de retour du site de l'accident.
Le général Gilbert Diendiéré a accompagné vendredi après-midi le président burkinabè Blaise Compaoré dans la zone de Gossi, à environ 100 km de Gao

Au lendemain du crash du vol Air Algérie dans le nord du Mali, jeudi, avec 118 passagers à son bord, le président burkinabè s’est rendu sur le site du crash. Le général Gilbert Diendjéré, chef d’état-major burkinabè, décrit un site sur lequel il sera « difficile de récupérer quoi que ce soit ». Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s’est, lui, rendu à Gao. Les familles des victimes doivent se rendre sur les lieux, ce samedi.

À Alger, les groupes armés du Nord et les représentants de l'Etat malien sont tombés d'accord sur une feuille de route en vue d'une solution négociée à la crise. Un calendrier de négociations a été fixé. Il s’agit d’un premier succès, pour Alger, à l’issue de négociations compliquées.
Ces négociations d'Alger sont les premières à rassembler l'ensemble des parties prenantes au conflit depuis celles qui avaient abouti à un accord intérimaire

À Alger, les groupes armés du Nord et les représentants de l'Etat malien sont tombés d'accord sur une feuille de route en vue d'une solution négociée à la crise. Un calendrier de négociations a été fixé. Il s’agit d’un premier succès, pour Alger, à l’issue de négociations compliquées.
Ces négociations d'Alger sont les premières à rassembler l'ensemble des parties prenantes au conflit depuis celles qui avaient abouti à un accord intérimaire

Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a partagé avec les institutions de la République, les partis politiques et les organisations de la société civile, les informations sur les pourparlers en cours à Alger
Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a bouclé hier la série de consultations qu’il a initiées avec les différentes composantes du corps

Lors de sa rencontre hier avec la classe politique et les chefs des institutions IBK s’est énergiquement élevé contre la volonté du HCUA de supprimer le caractère laïc de la République.
Dans le cadre des larges concertations qu’il a entamées avec les forces vives du pays depuis plusieurs semaines, le président de la République, Ibrahim

La zone où se trouve l'épave de l'avion d'Air Algérie, disparu avec 116 personnes à bord, dont une cinquantaine de Français, a été repérée grâce à un drone d'observation français Reaper, basé à Niamey (Niger), a-t-on appris vendredi matin auprès du ministère de la Défense.
La présidence française avait annoncé auparavant que l'épave "désintégrée" avait été localisée durant la nuit dans la région de Gossi au Mali, "à proximité de

Le gouvernement et six groupes armés ont signé hier à Alger un document sur la « cessation des hostilités » dans le cadre de négociations de paix dans ce pays du Sahel. Les deux parties ont aussi signé une « feuille de route » ayant pour objet
« la mise en place d’un cadre pour des négociations de paix pour permettre l’émergence d’une solution globale et négociée », selon un document.

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Mohamed Ali Bathily, était la semaine dernière à Sikasso dans le cadre de la restitution des terres du village de Lamine Bambala, dans le cercle de Sikasso. Toutes les terres de culture de ce village avaient été vendues par un habitant du village en complicité avec des responsables des Domaines et de l’Urbanisme de Sikasso.

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Mohamed Ali Bathily, était la semaine dernière à Sikasso dans le cadre de la restitution des terres du village de Lamine Bambala, dans le cercle de Sikasso. Toutes les terres de culture de ce village avaient été vendues par un habitant du village en complicité avec des responsables des Domaines et de l’Urbanisme de Sikasso.

Le texte recueille des appréciations généralement positives, mais une voix discordante se fait quand même entendre.
Le 16 juillet dernier, les ministres de la Défense Jean Yves Le Drian de la France et Bah N’Daw du Mali ont paraphé les documents qui matérialisent le traité de coopération en matière de défense entre nos deux pays. La signature de ce texte a évidemment suscité de vifs commentaires, surtout dans la classe

Après avoir écarté publiquement l’hypothèse de la réinsertion des groupes armés lors de sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale, le Premier ministre, Moussa Mara, deux mois plus tard, revient sur sa décision. Cette fois-ci pour se contredire. Aculé et trimbalé par les groupes armés qui se battent avec ongle et bec, pour des raisons obscures, il a finalement décidé d’ouvrir les

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel procès.
Selon plusieurs sources judicaires maliennes, le rapport d'enquête du juge d'instruction Yaya Karembé sur la disparition des "Bérets rouges", fin avril 2012, est

En un mot : Les souffre-douleur du PM  (L'indicateur du Renouveau,22/07/2014)
La France aura deux bases militaires au Mali : l’une à Gao et l’autre à Tessalit. N’en déplaise à certains comme le Premier ministre qui avait annoncé qu’il n’y aurait pas d’installation militaire française permanente sur notre sol national. Une fois de plus, Moussa Mara, qui semble confondre agitation médiatique et communication, donne raison à ses détracteurs qui lui reprochent le mensonge comme moyen de gouvernance.

 


En un mot : Les souffre-douleur du PM  (L'indicateur du Renouveau,22/07/2014)
La France aura deux bases militaires au Mali : l’une à Gao et l’autre à Tessalit. N’en déplaise à certains comme le Premier ministre qui avait annoncé qu’il n’y aurait pas d’installation militaire française permanente sur notre sol national. Une fois de plus, Moussa Mara, qui semble confondre agitation médiatique et communication, donne raison à ses détracteurs qui lui reprochent le mensonge comme moyen de gouvernance.

Ayant pris un peu plus de courage cette fois-ci, la majorité présidentielle a osé tenter une réponse aux propositions de sortie de crise du Parena dévoilées le 12 juillet. Mais comment réagir à un tableau peint avec une telle rigueur, à des propositions de bon sens et de responsabilité ? Le camp présidentiel s'exerce à répliquer au Parena par le déni et l'insulte, par l'arrogance et la fuite en avant, à travers son Directoire et un conseiller du PM

Longtemps attendu, le projet de loi portant statut de l’opposition sera soumis le mercredi 23 juillet prochain aux partis politiques, lors d’une séance de travail qui se tiendra au gouvernorat du District de Bamako. Dans ledit projet de loi, il est mentionné que l’opposition politique est représentée par un porte-parole qui prend le titre de chef de l’opposition. Celui-ci est investi au cours d’une séance solennelle de l’Assemblée nationale.

Le Collectif des Acteurs de la société civile sur la sortie de crise au Mali a animé une conférence de presse le 21 juillet 2014, au siège du Forum des Organisations de la société civile pour dénoncer le mépris dont il est victime de la part du gouvernement et surtout son exclusion du processus de négociation en cours en Algérie.Au cours d’une conférence de presse Mamoutou Diabaté, Président du Forum des Organisations de la société

L’avion dit digne des rangs présidentiels acheté par  le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, ne s’est pas fait dans les conditions normales. Transparence ? N’en parlons pas ! Pour preuve  au moment de son achat, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) n’a pas été concertée, elle qui

L’avion dit digne des rangs présidentiels acheté par  le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, ne s’est pas fait dans les conditions normales. Transparence ? N’en parlons pas ! Pour preuve  au moment de son achat, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) n’a pas été concertée, elle qui est reconnue internationalement comme structure compétente en matière  de régulation de l’aviation civile au Mali.

S.E M. Moussa MARA, Premier ministre, Chef du gouvernement du Mali a offert ce vendredi 18 Juillet 2014 sur l’esplanade de la cité administrative, un repas de rupture du jeûne aux Médias nationaux et internationaux, aux chargés de communication des départements ministériels, aux agences de communication, aux fournisseurs d’images et aux communicateurs traditionnels. Il s’agit de consolider les excellents

 


Le Mali et le Maroc renforcent les relations dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme religieux. Deux cents militaires maliens ont quitté Bamako dimanche pour une formation au Maroc, quelques heures après le retour au paysd'une centaine d'imams maliens formés au Maroc.Au moins trois mois de formations pour les 200 militaires maliens séjournant actuellement au Maroc. 400 autres soldats maliens

Les résultats du baccalauréat, session de juin 2014, ont été proclamés samedi en début de soirée sur l’ensemble du territoire national. Sur les 104.429 candidats à se présenter à l’examen de fin de cycle secondaire, 16.962 ont été déclarés définitivement admis, soit un taux national de réussite de 16,24%. Ce taux d’admission est en net progrès par rapport aux 13,03% de l’année dernière.

En exil, l’ancien Président Amadou Toumani Touré, bien que discret, ne cesse d’impressionner. En fait, cela fait deux longs mois que l’Union africaine et certains chefs d’Etats  attendaient sa réponse suite à une offre de médiation en Centrafrique qu’ils lui ont faite. Au début, il s’était montré méfiant et indécis. Pour le convaincre, des notabilités civiles maliennes, bien connues, ont effectué le déplacement jusqu’à Dakar. Sans succès.

En exil, l’ancien Président Amadou Toumani Touré, bien que discret, ne cesse d’impressionner. En fait, cela fait deux longs mois que l’Union africaine et certains chefs d’Etats  attendaient sa réponse suite à une offre de médiation en Centrafrique qu’ils lui ont faite. Au début, il s’était montré méfiant et indécis. Pour le convaincre, des notabilités civiles maliennes, bien connues, ont effectué le déplacement jusqu’à Dakar. Sans succès.

Dans sa livraison N° 3544 du mercredi 16 juillet 2014, le quotidien L’Indépendant a titré: Le Député Mamadou Diarrassouba du RPM à propos de la primature :  » Le Premier ministre doit sortir des rangs de notre parti « .Le porte-parole du parti relève dans une mise au point, la confusion faite dans l’article entre le chef de la majorité et le Premier ministre.Dans sa mise au point, le vice-président du RPM et porte-parole

Les groupes armés du nord du Mali ont poursuivi hier leurs discussions avec les autorités de Bamako. Organisés à huis clos à la résidence El Mithak, à Alger, les débats avaient pour objectif que chaque partie présente ses propositions de feuille de route : dates et durée des discussions, thématiques des négociations, organisations des négociations, ou encore rôle des médiateurs.Dans la matinée, les autorités maliennes

Les discussions inter-maliennes se poursuivent à Alger. Les participants doivent se revoir samedi 19 juillet et reprendre les débats sur la base des propositions faites jeudi. La question est toujours de savoir comment organiser un futur dialogue de paix. Les différentes parties doivent pour cela préciser leur feuille de route.Définir le cadre des discussions. C’est ce que les groupes armés du nord du Mali, les autorités de Bamako

Depuis un certain temps, les responsables du RPM (parti majoritaire avec 75 députés à l’assemblée nationale) font pression sur le président IBK pour  démettre son premier ministre et de choisir un autre dans leur rang.Le RPM, dans sa requête,  est suivi  par d’autres formations de la majorité présidentielle qui pensent que le chef du gouvernement doit être issu du parti majoritaire. Ainsi, le chef de l’Etat, IBK,  se trouve 

Depuis un certain temps, les responsables du RPM (parti majoritaire avec 75 députés à l’assemblée nationale) font pression sur le président IBK pour  démettre son premier ministre et de choisir un autre dans leur rang.Le RPM, dans sa requête,  est suivi  par d’autres formations de la majorité présidentielle qui pensent que le chef du gouvernement doit être issu du parti majoritaire. Ainsi, le chef de l’Etat, IBK,  se trouve 

Les pourparlers de paix entre le pouvoir de Bamako et les groupes armés avancent à grand pas depuis mardi dernier à Alger. Contrairement aux négociations des autres années, cette fois c’est toute la communauté internationale qui est mobilisée pour que ces pourparlers aboutissent. S’il y a bien un plaignant à Alger c’est le MNLA qui pensait ravir la vedette aux autres groupes armés.L’avenir politique au Mali

Après avoir rencontré les différents groupes armés, le chef de la délégation malienne, le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a indiqué que les discussions se sont déroulées dans un esprit de fraternité et surtout de compréhension. « Après la cérémonie d’ouverture, nous avons commencé à nous parler entre Maliens. Il y a un esprit de part et d’autre

"Barkhane", la nouvelle force antiterroriste française déployée en Afrique sahélienne, permettra des "interventions rapides et efficaces en cas de crise" en association avec les forces africaines, a déclaré le président français François Hollande jeudi à Abidjan."Plutôt que d’avoir des bases lourdes et difficiles à manier en cas de crise, nous préférons avoir des installations qui peuvent être utilisées pour des interventions

Mali-France : L’accord militaire a été signé  (Autres presses,17/07/2014)
La France et le Mali ont signé mercredi à Bamako un accord de coopération militaire essentiel dans la lutte contre les groupes jihadistes qui continuent à sévir dans le nord du Mali et plusieurs pays voisins, a constaté un journaliste de l'AFP.Cet accord a été signé par les ministres de la Défense des deux pays, Jean-Yves Le Drian pour la France et Bah N'Daw pour le Mali."Ce traité va permettre de renforcer la coopération

Mali-France : L’accord militaire a été signé  (Autres presses,17/07/2014)
La France et le Mali ont signé mercredi à Bamako un accord de coopération militaire essentiel dans la lutte contre les groupes jihadistes qui continuent à sévir dans le nord du Mali et plusieurs pays voisins, a constaté un journaliste de l'AFP.Cet accord a été signé par les ministres de la Défense des deux pays, Jean-Yves Le Drian pour la France et Bah N'Daw pour le Mali."Ce traité va permettre de renforcer la coopération

Une délégation des autorités du Mali, une autre des trois groupes du Nord (MNLA, MAA et HCUA), ainsi que des mouvements dissidents, tentent de négocier un accord de paix malien à Alger. Et la première journée de rencontre, mercredi 16 juillet, en présence de médiateurs, annonce des discussions compliquées.Le ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop, espérait pouvoir créer un climat de confiance

Le groupe jihadiste El-Mourabitoune, né il y a quelques mois de la fusion du MUJAO et du mouvement des Enturbannés de Mokhtar Belmokhtar, a revendiqué l’attentat suicide qui a visé, lundi 14 juillet, l’armée française dans la région d'Al-Moustarat, au nord du Mali.Dans un enregistrement audio dont Alakhbar a obtenu une copie, le chargé de communication de El-Mourabitoune, Abou Aassim El-Mouhajir, raconte qu’un membre

Le mardi 15 juillet 2014, le Cabinet du juge Yaya Karembé a été le théâtre d’intenses émotions: 17 parents des bérets rouges disparus ont reçu des mains du juge d’instruction, les résultats de tests ADN effectués par le laboratoire FBI en Amérique, pour identifier les 21 corps du charnier de Diago. Ces résultats confirment les soupçons. Il s’agit bel et bien des corps de bérets rouges froidement abattus par les putschistes

Le nouvel avion présidentiel connaît visiblement des bobos techniques, puisque son acquéreur n’a pu faire le voyage Bamako-Accra à son bord. Les raisons.Décidemment, le fameux avion présidentiel continue de dominer l’actualité. Du fait du président de la République, himself, qui n’a de cesse de justifier l’achat de cet appareil. Il vient encore de revenir sur cette affaire la semaine passée au Ghana devant la communauté

Le nouvel avion présidentiel connaît visiblement des bobos techniques, puisque son acquéreur n’a pu faire le voyage Bamako-Accra à son bord. Les raisons.Décidemment, le fameux avion présidentiel continue de dominer l’actualité. Du fait du président de la République, himself, qui n’a de cesse de justifier l’achat de cet appareil. Il vient encore de revenir sur cette affaire la semaine passée au Ghana devant la communauté

En dépit de l’intervention des plus hautes personnalités de notre pays en faveur du « Boulanger », IBK a, toujours, refusé de le recevoir. Ni avant, ni après son investiture à la magistrature suprême de notre pays. Non sans raison.Si vous faites affaires avec le richissime opérateur burkinabè de la téléphonie mobile, Appollinaire Compaoré, souriez ! Car, vous êtes filmés et enregistrés. Tous ceux qui s’y sont essayés s’en sont mordu les doigts.

C’est aujourd’hui que s’ouvre les pourparlers inter maliens à Alger. « La délégation malienne comporte trois groupes : les membres du gouvernement, les experts et les facilitateurs. Mais parmi les facilitateurs figurent aussi des non maliens », nous précise une source gouvernementale malienne. Mais la liste de cette délégation n’est pas connue, encore moins le déroulé des négociations, leur contenu, les bases

Le Premier ministre malien Moussa Mara a reçu mardi à Bamako 45 éléments des forces armées de sécurité et de défense libérés par les groupes armés du nord, en prélude à l'ouverture des négociations prévues mercredi en Algérie entre les deux parties, a-t-on appris de source officielle.Ces 45 éléments, composés de militaires, gendarmes et policiers, avaient été arrêtés par les combattants du Mouvement national de libération

Début d’une grogne au sein du Rassemblement pour le Mali, le parti présidentiel, contre le Premier ministre Moussa Mara. Les partisans du premier cercle du président malien réclament la nomination d’un Premier ministre issu des rangs de leur parti. Ils se disent prêts à en découdre avec l’actuel Premier ministre s’ils ne sont pas entendus.« Nous avons calmement expliqué au président de la République IBK, qu’il faut la nomination

Début d’une grogne au sein du Rassemblement pour le Mali, le parti présidentiel, contre le Premier ministre Moussa Mara. Les partisans du premier cercle du président malien réclament la nomination d’un Premier ministre issu des rangs de leur parti. Ils se disent prêts à en découdre avec l’actuel Premier ministre s’ils ne sont pas entendus.« Nous avons calmement expliqué au président de la République IBK, qu’il faut la nomination

Il aura résisté longtemps avant d’accepter un brusque retour à ses racines, après avoir crié sur tous les toits qu’il ne doit rien à sa propre famille politique.
Le président de la République reste le même personnage que les Maliens avait jadis connu. Mais il semble que la tournure dramatique des événements soit sur le point de lui imposer un peu plus de flexibilité et de modestie dans ses approches. Celui qui disait haut et fort

L’Assemblée nationale est en session extraordinaire depuis hier. Comme nous l’annoncions la semaine dernière, les députés ont été convoqués en session extraordinaire pour examiner des textes que le gouvernement souhaitait soumettre en urgence aux élus dans le cadre du programme gouvernemental. Une vingtaine de projets de loi sont ainsi déposés sur le bureau de l’Assemblée pour cette session.

Mort d'un soldat français au Mali  (Autres presses,15/07/2014)
Un sous-officier du 1er régiment étranger de Génie de Laudun-l'Ardoise (Gard) a été tué alors qu'il participait à une opération de reconnaissance dans la région d'Al Moustarat.L'Élysée annonce mardi matin la mort d'un soldat français au Mali. "Le président de la République a appris avec une profonde tristesse la mort hier au nord du Mali d'un sous-officier du 1er régiment étranger de Génie de Laudun-l'Ardoise (Gard), alors qu'il participait

Samedi dernier, les dérives de la gouvernance du président IBK étaient une fois de plus sur toutes les lèvres lors de la conférence-débat organisée par le Parena. Pour le conférencier, Tiébilé Dramé, président du parti, IBK et son Premier ministre ont fait plus pour les indépendantistes en quelques mois que pour le Mnla en quatre ans. Jamais un président n’avait autant de cartes en mains pour juguler la crise, mais jamais les Maliens

Samedi dernier, les dérives de la gouvernance du président IBK étaient une fois de plus sur toutes les lèvres lors de la conférence-débat organisée par le Parena. Pour le conférencier, Tiébilé Dramé, président du parti, IBK et son Premier ministre ont fait plus pour les indépendantistes en quelques mois que pour le Mnla en quatre ans. Jamais un président n’avait autant de cartes en mains pour juguler la crise, mais jamais

L’élu de Konlondièba, Oumar Mariko, a fait l’objet d’une interpellation par les services de la Sécurité d’Etat (SE), lundi dernier.Durant plus de 4 heures d’horloge, le député aurait été largement coopératif et aurait reconnu avoir été informé par le caporal Amara Sylla, son garde du corps, du complot de coup d’Etat contre le pouvoir en place ; et il aurait confirmé qu’il était au courant de la stratégie qui consistait à attaquer

Les affrontements sanglants qui ont opposé le jeudi 10 juillet 2014 le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) à la branche loyaliste du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) dirigée par Ahmed Sidi Ould Mohamed au niveau de Anefis, Tabankort, auront été une belle déculottée militaire pour le MNLA lequel était appuyé par la dissidence du MAA, dirigée par Sidi Brahim Ould Sidati.Selon des sources sécuritaires

L'opération française Serval au Mali, lancée en janvier 2013, est "de fait terminée" et a "rempli sa mission" et elle sera remplacée "dans les jours qui viennent" par l'opération "Barkhane" pour lutter contre le terrorisme dans l'ensemble du Sahel, avec "3000 militaires en tout", a annoncé le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian."Le président de la République a souhaité qu'il y ait une réorganisation de nos forces dans la zone"

La signature d’un accord de défense avec la France relève de notre souveraineté déjà très mal en point avec l’exception kidaloise créée par le président français Hollande qui a servi gracieusement, peut-on dire, la capitale de l’Adrar des Ifoghas sur un plateau d’argent au MNLA, le cheval de Troie des terroristes jihadistes. Cette « trahison » a hérissé le peuple malien et une partie de son avant-garde éclairée

La signature d’un accord de défense avec la France relève de notre souveraineté déjà très mal en point avec l’exception kidaloise créée par le président français Hollande qui a servi gracieusement, peut-on dire, la capitale de l’Adrar des Ifoghas sur un plateau d’argent au MNLA, le cheval de Troie des terroristes jihadistes. Cette « trahison » a hérissé le peuple malien et une partie de son avant-garde éclairée

Le bilan à mi- parcours de l’année 2014 se fait dans une ambiance politico sécuritaire dégradante. Mais derrière ce tableau à la texture de chaos, prend peu à peu forme une audacieuse décision politique ferme et intransigeante: un réaménagement ministériel.Ce réaménagement qui serait prévu pour après le Carême, mettra en place un gouvernement d’action et de réaction. Une équipe de choc qui aurait déjà pris corps

Depuis plus de 20 ans après la belle époque où l’armée malienne par ses effectifs, la qualité de son commandement et sa discipline faisait la fierté du pays avec à sa tête des stratèges de valeur, en étant crainte et respectée par nos voisins les plus belliqueux, notre armée donc, disciplinée et héroïque dans l’âme, a commencé à régresser sensiblement à cause de différents maux catalysés par une gestion chaotique

Le Mouvement pour la libération de l’Azawad (MNLA) a indiqué, vendredi, dans un communiqué que des affrontements qui l’ont opposé à des forces de « l’armée malienne appuyée par des milices », à Anefis près de Kidal (Nord-Mali), ont fait 39 morts au total dont 4 de son côté.Dans la matinée de vendredi « aux environs de 5 heures, l’armée malienne appuyée par des milices dont celles affiliées au Mujao et à Alhaj Gamou

Sans tambours, le 16 juillet prochain, est retenu, selon plusieurs sources concordantes, comme la date de la signature du controversé accord de défense entre le Mali et la France. Alors que depuis, 7 mois, pour éviter cet accord, les Algériens n’ont cessé de mettre Bamako en garde.La souveraineté des Etats voudrait que chaque Etat ait les prérogatives pleines, de bien vouloir agir sur son propre sol. Cette souveraineté permet

Sans tambours, le 16 juillet prochain, est retenu, selon plusieurs sources concordantes, comme la date de la signature du controversé accord de défense entre le Mali et la France. Alors que depuis, 7 mois, pour éviter cet accord, les Algériens n’ont cessé de mettre Bamako en garde.La souveraineté des Etats voudrait que chaque Etat ait les prérogatives pleines, de bien vouloir agir sur son propre sol. Cette souveraineté permet

Le Parti pour la renaissance nationale (Parena) de Tiébilé Dramé est bien décidé à trouver des remèdes à ce qu’il appelle « le Mali dans l’impasse ». Après avoir passé au laminoir en avril dernier les 7 mois de gestion du président Ibrahim Boubacar Kéita, le Parena revient à la charge pour le diagnostic des 10 mois et faire des propositions de sortie de l’impasse. C’est ce qui est annoncé pour le samedi 12 juillet

Alors que le début du dialogue inclusif inter-maliens est annoncé pour la mi-juillet, soit dans quelques jours, la propagande des groupes armés s’accentue. Ces derniers jours, la propagande des groupes armés est sortie clairement de l’ombre et annonce que l’Adminstration IBK et la communauté internationale est d’accord pour signé un accord de création d’un État de l’Azawad.Cette affirmation grotesque

La salle de réunion du Gouvernorat de Bamako a abrité, le jeudi 10 juillet 2014, les travaux du Cadre de concertation ministre de l’intérieur et partis politiques. L’un des objectifs de la réunion était d’inviter les partis politiques à se prononcer sur le renouvellement ou pas de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Les travaux étaient présidés par le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Gal Sada Samaké entouré

Lorsqu’il briguait la magistrature suprême, l’on a tout entendu de la part de Ibrahim Boubacar Keïta. Il a promis entre autres, de restaurer l’honneur, la dignité et la fierté des Maliens. Il promettait de régler la question du nord, non pas par le dialogue, mais par le force. Donneur de leçon, il n’a cessé de parler de lui. Lui qui n’a jamais détourné un sou de l’Etat, lui qui a souci, plus que tout le monde, de ce pays, lui qui a toujours

Lorsqu’il briguait la magistrature suprême, l’on a tout entendu de la part de Ibrahim Boubacar Keïta. Il a promis entre autres, de restaurer l’honneur, la dignité et la fierté des Maliens. Il promettait de régler la question du nord, non pas par le dialogue, mais par le force. Donneur de leçon, il n’a cessé de parler de lui. Lui qui n’a jamais détourné un sou de l’Etat, lui qui a souci, plus que tout le monde, de ce pays, lui qui a toujours

Le gouvernement malien a affirmé mercredi que les groupes armés avec lesquels il avait signé un accord de cessez-le feu le 24 mai dernier sont en train de procéder à des concentrations et à des avancées de leurs troupes dans plusieurs localités du nord du pays.« Des informations concordantes font état de concentrations militaires et même d'avancées de troupes des groupes armés dans certaines localités du nord »

Un Français de 26 ans arrêté au Mali en novembre 2012 alors qu'il tentait de rejoindre des groupes armés djihadistes a été condamné mercredi à quatre ans de prison ferme, quelques heures après la présentation par le gouvernement d'un projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme.Ibrahim Ouattara avait déjà été condamné en mars à sept ans de prison dans le cadre d'une enquête sur une filière d'acheminement

Berlin retire une partie de ses soldats du Mali  (Autres presses,10/07/2014)
Des centaines de soldats allemands poursuivent leur mission au Mali pour l'aider à former son armée, après que Berlin a retiré ses troupes aériennes de ce pays d’Afrique de l’Ouest, a annoncé mercredi à Dakar l’ambassadeur d'Allemagne au Sénégal, Bernhard Kampmann."Ils étaient plus d’une centaine de soldats allemands à participer à cette mission. Mais le plus important, c’était le caractère clé de leur opération qui consistait

Au grand dam de ses habitants, des localités entières sont aujourd’hui occupées par des terroristes et autres jihadistes qui ont naguère écumé le septentrion de notre pays. Tout est parti de la visite mouvementée du Premier ministre Moussa Mara à Kidal.Le Premier ministre Moussa Mara peut continuer à dire des contre-vérités et rouler les Maliens dans la farine avec ses tournées fantaisistes, qui ont le mérite de gaspiller


Au grand dam de ses habitants, des localités entières sont aujourd’hui occupées par des terroristes et autres jihadistes qui ont naguère écumé le septentrion de notre pays. Tout est parti de la visite mouvementée du Premier ministre Moussa Mara à Kidal.Le Premier ministre Moussa Mara peut continuer à dire des contre-vérités et rouler les Maliens dans la farine avec ses tournées fantaisistes, qui ont le mérite de gaspiller


En prélude au sommet de la CEDEAO qui se tiendra du 9 au 11 juillet 2014 à Accra, le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la coopération internationale du Mali, Abdoulaye Diop a assisté à la réunion de la 32ème session du Conseil de Médiation et de Sécurité de la CEDEAO. En présentant l’évolution de la situation politique et sécuritaire au Mali, le ministre est revenu sur la volonté du gouvernement


Dans une interview accordée à la chaine de télévision « Africable », Modibo Sidibé, l’ancien Premier ministre d’Amadou Toumani Touré et Secrétaire général de la présidence au moment de l’achat de cet appareil, affirme que le Boeing, à n’en pas douter, appartient au Mali.On se souvient que lors du débat à l’Assemblée nationale sur sa déclaration de politique générale, le Premier ministre, Moussa Mara avait justifié l’achat du nouvel


Des responsables gouvernementaux maliens rencontreront le 16 juillet à Alger des représentants des séparatistes touaregs, a déclaré mardi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Ce sera la première rencontre de ce genre depuis les affrontements du mois de mai à Kidal, bastion touareg du nord du pays, dans lesquels une cinquantaine de militaires maliens avaient trouvé la mort.


Dans la négociation avec les groupes armés, il convient dès la phase préparatoire d’éviter les erreurs commises à un autre moment critique
Les chemins vers la paix s’avèrent très souvent impénétrables, les négociateurs les plus chevronnés vous le confirmeront. Ces chemins peuvent prendre l’aspect d’un véritable dédale dans lequel les parties tournent en rond sans espoir apparent de trouver une sortie

Dans la négociation avec les groupes armés, il convient dès la phase préparatoire d’éviter les erreurs commises à un autre moment critique
Les chemins vers la paix s’avèrent très souvent impénétrables, les négociateurs les plus chevronnés vous le confirmeront. Ces chemins peuvent prendre l’aspect d’un véritable dédale dans lequel les parties tournent en rond sans espoir apparent de trouver une sortie

Un document confidentiel remis aux différentes parties aux futures négociations d’Alger le confirme : La partition du Mali en vue avec les prérogatives d’un Etat indépendant pour « l’Azawad »C’est un document confidentiel remis aux différentes parties, lors des récentes discussions préliminaires d’Alger, qui l’explique clairement : » une administration propre de l’Azawad,

L’abrogation de la loi du 12 juillet 2012 portant création de ce comité a donné lieu à des débats intenses lors de la séance plénière de vendredi.
Place de la République, les députés se sont quittés vendredi dernier au terme d’une session ordinaire très animée. Mais l’intersession pourrait ne pas durer jusqu’au lundi 6 octobre qui est la date officielle du début de la session budgétaire. Les députés pourraient,

Avec son retour à la démocratie, on croyait qu’Oumar Mariko épouserait les principes républicains, mais il continue encore de faire l’apologie du coup d’Etat à l’hémicycle.
Le député élu à Kolondiéba, Oumar Mariko éprouve une grande nostalgie de ses amis putschistes et chaque fois que l’occasion se présente à lui, il cherche

DEF 2014: 42,27% de réussite dans le pays  ( L'Essor ,08/07/2014)
Les académies des régions de Tombouctou et Gao affichent les meilleurs taux de réussite – 80,11 et 70,46% – tandis que Bamako est lanterne rouge avec 31,10 et 36,02%.
Les résultats du Diplôme d’études fondamentales (DEF), session de juin 2014, ont été proclamés dimanche sur l’ensemble du territoire national.

Dans les coulisses de la visite du Président burkinabè, du 30 juin au 1er juillet au Mali, les billets de banque ont beaucoup circulé. Comme pour dire que la vraie motivation de sa visite était de faire adhérer les Maliens à sa médiation à travers la distribution de l’argent.Comme l’atteste son accueil glacial par la population malienne, le Président du Burkina Faso Blaise Compaoré savait que sa médiation dans la résolution


Dans les coulisses de la visite du Président burkinabè, du 30 juin au 1er juillet au Mali, les billets de banque ont beaucoup circulé. Comme pour dire que la vraie motivation de sa visite était de faire adhérer les Maliens à sa médiation à travers la distribution de l’argent.Comme l’atteste son accueil glacial par la population malienne, le Président du Burkina Faso Blaise Compaoré savait que sa médiation dans la résolution


Par un jeu de chaises musicales à l'Assemblée, le Rassemblement pour le Mali (RPM), parti présidentiel, a désormais la majorité absolue des sièges au sein de l'hémicycle. Cinq députés ont en effet regagné ses rangs, mais au prix de ce qu'on appelle à Bamako et dans d'autres pays de la sous-région, la « transhumance ».Avec l’arrivée dans ses rangs de 5 nouveaux députés, le RPM réalise une bonne affaire. Désormais


Trois partis d'opposition maliens souhaitent leur implication dans le processus de négociation que le gouvernement malien va engager avec les groupes armés du nord malien.Selon un communiqué publié vendredi, l'Union pour la République et la Démocratie, le Parti pour la Renaissance nationale et le PRVMP/FASOKO invitent le président malien Ibrahim Boubacar Kéita à consulter la classe politique et toutes les forces vives


Autant le MP22 condamne l’achat de l’avion présidentiel, autant, il n’est pas d’accord avec l’attitude du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque Mondiale. Car il estime que ces institutions de Breton Woods, que le MP22 qualifie d’impérialistes, sont mal placées pour nous donner des leçons.C’est la principale information qui ressort de la conférence de presse que ses  responsables ont animée samedi dernier


Dans une interview qu’il nous a accordée, le secrétaire général du Syndicat de la police national (SPN), Youssouf Fofana, explique les raisons de leur colère contre le Directeur Général de la police, leurs revendications, les poursuites judiciaires en cours contre ce dernier. Il évoque aussi la responsabilité du ministre de la sécurité intérieure dans la crise que vit la police.


Dans une interview qu’il nous a accordée, le secrétaire général du Syndicat de la police national (SPN), Youssouf Fofana, explique les raisons de leur colère contre le Directeur Général de la police, leurs revendications, les poursuites judiciaires en cours contre ce dernier. Il évoque aussi la responsabilité du ministre de la sécurité intérieure dans la crise que vit la police. Youssouf Fofana affirme


Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, porte-parole du gouvernement, Mahamane Baby, par ignorance des textes vient de lancer un avis de recrutement pour le poste de directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), un poste nominatif par décret présidentiel non encore abrogé. Du coup, notre ministre commet une violation flagrante des principes de fonctionnement de l’Etat.


Impliqué dans le scandale financier qu’il est convenu d’appeler “Affaire PMU-Mali”, le Consul honoraire du Bénin au Mali, M. Dehoumon Senakpon Richard Amos, s’est miraculeusement fondu dans la nature. Il est sûr de tout le monde que M. Déhoumon a été arrêté et écroué à la prison centrale de Bamako, en même temps que le Pdg de Pmu-Mali, M. Haïdara. Ce dernier ayant bénéficié d’une liberté provisoire en profitera


Les frais de voyage pour le pèlerinage à La Mecque 2014 a été revu à la baisse cette année au Mali, a annoncé jeudi le ministère en charge des Affaires religieuses et du Culte.Cette année, il n'est exigé des candidats que la somme de 2.741.000 francs cfa contre 2.951.000 francs CFA l'année dernière, soit une baisse de plus de 200.000 francs CFA, a indiqué le ministre Thierno Hass Diallo.


En attendant les résultats de l’enquête du Vérificateur général sur l’achat du nouvel avion présidentiel, le FMI continue de faire ses propres investigations. Et de sources concordantes, l’institution de Bretton Woods aurait découvert auprès des vendeurs de l’appareil controversé que ceux-ci n’auraient reçu sur leur compte que 13 milliards de F CFA au lieu de 20 milliards de F CFA. Où sont donc partis 7 milliards de F CFA de différence ?

 


En attendant les résultats de l’enquête du Vérificateur général sur l’achat du nouvel avion présidentiel, le FMI continue de faire ses propres investigations. Et de sources concordantes, l’institution de Bretton Woods aurait découvert auprès des vendeurs de l’appareil controversé que ceux-ci n’auraient reçu sur leur compte que 13 milliards de F CFA au lieu de 20 milliards de F CFA. Où sont donc partis 7 milliards de F CFA de différence ?

 


Maintes fois annoncé puis reporté sine die, l’accord de défense entre le Mali et la France peine toujours à se concrétiser. Si la question reste toujours d’actualité, tout laisse à croire aujourd’hui que les autorités maliennes et françaises peinent à accorder leurs violons sur le contenu de cet accord.Sollicité par la France et soutenu par les autorités maliennes pour permettre à ce pays de poursuivre la lutte qu’elle a engagée


Il semblerait que le mariage de circonstance entre le MNLA et le HCUA va bientôt toucher à sa fin. C’est une atmosphère électrique qui règne dans la ville de Tessalit située à environ 250 km de Kidal. En effet, malgré la présence de quelques éléments de la force Serval et des casques bleus de la MINUSMA, le MNLA et le HCUA sont au bord de l’affrontement.Les éléments de ces deux mouvements armés se regardent


Après recoupement, nous apprenons que le sous-lieutenant Madou Oulé Dembélé, l’adjudant Aly Mahamane Touré, le caporal Seyba Lamine Sangaré et l’adjudant Hamedy Sissoko récemment inculpés pour  » assassinat et complicité d’assassinat « , auraient des responsabilités dans les meurtres de M’Bemasso non loin de Kati où cinq corps sans vie de militaires avaient été découverts. Certains parmi eux ont aussi


Le conseil de sécurité a adopté à l’unanimité, le 25 juin, la prorogation du mandat de la mission multidimensionnelle des nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) jusqu’au 30 juin 2015.Le document indique que le mandat de la Minusma sera axé entre autres sur la sécurité, stabilisation et protection des civiles, l’appui au dialogue politique national et à la réconciliation nationale ainsi que l’appui au rétablissement


Le conseil de sécurité a adopté à l’unanimité, le 25 juin, la prorogation du mandat de la mission multidimensionnelle des nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) jusqu’au 30 juin 2015.Le document indique que le mandat de la Minusma sera axé entre autres sur la sécurité, stabilisation et protection des civiles, l’appui au dialogue politique


Le jeudi 26 juin 2014, après sa rencontre avec l’administration et les administrés, le Premier ministre a rencontré la presse locale de Koutiala et de Yorosso afin d’édifier l’opinion publique sur les questions d’actualité nationales.A l’intention des journalistes locaux des cercles de Koutiala et de Yorosso, le Premier ministre Moussa Mara a animé une conférence de presse. Une opportunité pour non seulement relayer l’objectif


L'homme d'affaires corse a été mis en examen pour une kyrielle d'infractions financières. Les juges le soupçonnent - entre autres - de s'être montré un peu trop généreux avec le président malien.C'est un ami de vingt ans, mieux, "un frère", qui lui vaut aujourd'hui bien des tracas. Car en enquêtant sur l'homme d'affaires Michel Tomi, les juges français qui le soupçonnent de tout un tas d'infractions (dont "corruption d'agent public étranger")


Affaire de fuite de sujets du DEF et du BAC : 15 agents du ministère de l’Education déférés . Plus de 60 présumés corrupteurs présentés au Procureur ce matin.Déterminée à moraliser le secteur, la ministre de l’Education nationale brave toutes les pressions. Le dossier évolue très vite. Le mardi 1er juillet 2014, 15 agents du ministère de l’Education ont en effet passé leur première nuit à la prison centrale et plus de 60 présumés


En plus d’avoir sur le dos une opposition très active qui n’entend pas lâcher prise face au statuquo relevé dans la gestion des affaires publiques du pays, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta est en passe de déchanter. Certains responsables de partis politiques de la majorité présidentielle ne se déguisent plus pour se démarquer de certains errements peu orthodoxes du régime.

 


En plus d’avoir sur le dos une opposition très active qui n’entend pas lâcher prise face au statuquo relevé dans la gestion des affaires publiques du pays, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta est en passe de déchanter. Certains responsables de partis politiques de la majorité présidentielle ne se déguisent plus pour se démarquer de certains errements peu orthodoxes du régime.

 


Au jour d’aujourd’hui, les populations maliennes, qu’elles soient du Nord ou du Sud, ne portent pas le Mnla dans leur cœur, parce que ce groupe rebelle dit indépendantiste a fait et continue de faire le malheur du Mali dans la crise du septentrion que vit la nation, à cause de sa chimère l’Azawad, à la quelle ont mordu la France et Hollande comme un poisson affamé à l’hameçon jeté par un pêcheur providentiel. On le sait, les malheurs


Tous les ingrédients sont presque réunis pour traduire l’ex chef de file des putschistes Amadou Haya Sanogo et ses compagnons devant la Cour d’Assise.En effet, une délégation de  l’Association malienne des droits de l’homme (Amdh) et de la Fédération internationale des droits de l’homme (Fidh) a rencontré les plus hautes autorités du pays. Objectif : s’enquérir de l’évolution du dossier des bérets rouges disparus


Le Président burkinabé, Blaise Compaoré, en visite officiel de travail et d’amitié, au Mali d’Ibrahim Boubacar Kéita est un évènement. Qui l’aurait cru de si tôt, alors qu’il n’y a pas longtemps, le président malien voyait finie la médiation de la CEDEAO dans la crise malienne, clamant sans ambages, la souveraineté de notre pays (pourtant sous perfusion de la communauté internationale) libre de choisir son médiateur.


Dans le cadre de la tournée qu’il a effectuée le week-end dernier dans la troisième région pour s’enquérir de l’état de fonctionnement de l’administration et recueillir les préoccupations des populations, le premier ministre Moussa Mara est revenu sur l’accord de coopération militaire que notre pays s’apprête à signer dans les tout prochains jours avec la France.


Dans le cadre de la tournée qu’il a effectuée le week-end dernier dans la troisième région pour s’enquérir de l’état de fonctionnement de l’administration et recueillir les préoccupations des populations, le premier ministre Moussa Mara est revenu sur l’accord de coopération militaire que notre pays s’apprête à signer dans les tout prochains jours avec la France.


Depuis la récente élection du Bureau du HCIM, les frères musulmans ne pipent plus dans la même trompette. Deux clans s’affrontent désormais : le Groupement des leaders religieux dirigé par Cherif Ousmane Madani Haidara qui se réclame Kadriya et le Président Mahamoud Dicko, Wahhabite.Les membres du Groupement des leaders ont été reçus,


Après plus de 22 mois de tractations et de feuilleton judicaire, le Gouvernement vient de réintégrer, le vendredi dernier, les 263 fonctionnaires et contractuels radiés par décision du ministre Mamadou Namory Traoré en octobre 2012. Et cela à la faveur d’un protocole d’accord solennellement signé par l’actuel ministre de la fonction publique, Bocar Moussa Diarra et le Collectif « Touche pas à mon droit » qui regroupe


Alors que des pourparlers et conciliabules sont en cours pour la recherche de solution au septentrion, les mouvements armés font leurs choux gras du cessez-le-feu passé avec les autorités, sous la houlette du président en exercice de l’Union Africaine.Non satisfait d’en avoir profité pour encercler les grandes villes du Nord-Mali, le Mnla pousse la provocation au point d’enclencher un processus


Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à l’unanimité de ses membres, sous le Chapitre VII, la Résolution 2164 renouvelant le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), pour une période d’un an allant jusqu’au 30 juin 2015. Et en lui assignant comme priorités de faciliter un règlement politique de la crise du Nord et d’étendre ...


Le président burkinabé, Blaise Compaoré, arrive lundi au Mali pour une visite de 48 heures entrant dans le cadre de son mandat de médiateur dans la crise malienne, a-t-on appris dans la capitale malienne. Officiellement qualifiée d'amitié et de travail, cette visite du président burkinabé devrait principalement être consacrée à des entretiens avec le président malien Ibrahim Boubacar ...


Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à l’unanimité de ses membres, sous le Chapitre VII, la Résolution 2164 renouvelant le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), pour une période d’un an allant jusqu’au 30 juin 2015. Et en lui assignant comme priorités de faciliter un règlement politique de la crise du Nord et d’étendre ...


Abdoulaye Dakri Traoré de l’Académie de la rive droite et Gogo Touré du CNECE dénoncés comme commanditaire et complice, entendus à la BIJ. Voilà à peu près la situation des personnes interrogées à la Brigade d’investigations judiciaires (BIJ) à la suite des interpellations opérées dans le cadre des cas de fuites de sujets ou de corruption lors des examens du DEF et du BAC qui ...


De tous les bâtiments publics saccagés lors du coup d’Etat du 22 mars 2012, le palais de Koulouba a été l’édifice le plus saccagé. Depuis ces douloureux épisodes de destruction et de vandalisme, ce haut lieu de pouvoir ressemble à un quartier abandonné d’après guerre. Les rats et autres bestioles y en ont élu domicile. Mais depuis quelques jours, ces animaux sont ...


Sauf changement de calendrier, une nouvelle rencontre réunira à la mi-juillet à Alger, sous la médiation algérienne, le gouvernement malien et les trois groupes armés touaregs signataires d'un accord de cessez-le-feu le 10 juin, en vue d'un dialogue que le pouvoir de Bamako espère aboutir à une solution à la crise dans le Nord du Mali. "Après les déclarations et les plateformes signées...


Nina, à ne pas confondre avec la carte NINA, est une femme d’affaires et une politicienne malienne d’origine touarègue appartenant à la tribu des Idnane. Celle dont le père, un gendarme, a été tué par des militaires maliens (fruit d’un malencontreux amalgame), elle ne jure que par la vengeance. Elle utilise, pour ce faire, tous les moyens, même ses charmes. Nina Wallet Intalou, née en 1963 à Kidal, est...


Nina, à ne pas confondre avec la carte NINA, est une femme d’affaires et une politicienne malienne d’origine touarègue appartenant à la tribu des Idnane. Celle dont le père, un gendarme, a été tué par des militaires maliens (fruit d’un malencontreux amalgame), elle ne jure que par la vengeance. Elle utilise, pour ce faire, tous les moyens, même ses charmes. Nina Wallet Intalou, née en 1963 à Kidal, est...


Le président du Faso, Blaise Compaoré est attendu lundi, à Bamako afin de relancer la médiation entre les autorités maliennes et les groupes armés du nord, a-t-on appris vendredi de source médiatique. Selon le site ‘'Le Prétoire' qui a diffusé l'information, ce déplacement au Mali du président Compaoré est ‘'une visite d'amitié et de travail'' et sera l'occasion pour le chef d'Etat burkinabé de...


C’est du moins ce qu’a laissé entendre Niankoro Yeah Samaké par rapport à l’accord de défense que le Mali est en passe de signer avec la France. C’était lors de la conférence de presse qu’il a animée hier jeudi au siège de son parti à Faladié-IJA. Depuis plusieurs mois, l’éventualité de la signature d’un accord de défense entre la France et le Mali fait débat. Les positions sont tranchées ...


Après le vote de la motion de censure, le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, a qualifié « de dommageables » certains propos du Premier ministre, Moussa Mara, et s’est dit très fier des résultats du vote de la motion de censure. Avant d’ajouter : «qu’il gérait ce pays et qu’il a été reconnu, sous la férule d’IBK, comme l’un des meilleurs ministres des Finances de...


Le Premier ministre Moussa Mara veut accélérer le règlement politique de la crise dans le nord du pays, et obtenir le désarmement des groupes armés séparatistes touaregs. Nommé chef du gouvernement en avril dernier, Moussa Mara, 39 ans, a voulu se rendre très rapidement à Kidal, le fief des séparatistes touaregs situé au nord-est du Mali, pour marquer l’autorité de Bamako sur cette ...


A la faveur d’une conférence de presse qu’il a animée hier jeudi, le président du Parti pour l’action civique et patriotique (PACP), Nianankoro Yeah Samaké, a fait part de sa position sur la sortie de crise. Le président du PACP a tout d’abord précisé que son parti n’est ni de la mouvance présidentielle, ni de l’opposition mais que ses actions se situent en faveur de l’intérêt exclusif du  ...


A la faveur d’une conférence de presse qu’il a animée hier jeudi, le président du Parti pour l’action civique et patriotique (PACP), Nianankoro Yeah Samaké, a fait part de sa position sur la sortie de crise. Le président du PACP a tout d’abord précisé que son parti n’est ni de la mouvance présidentielle, ni de l’opposition mais que ses actions se situent en faveur de l’intérêt exclusif du  ...


En marge du 23è sommet de l’Union africaine à Malabo, le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita, a eu un entretien avec le secrétaire général des Nations unies sur l’évolution de la situation sécuritaire dans notre pays."J’admire beaucoup le leadership du président Kéita", a déclaré Ban Ki-Moon au sortir de l’entretien. Par ailleurs, le patron des Nations unies a assuré la détermination...


Le gouvernement malien souhaite que les Nations unies accélèrent le déploiement de leurs casques bleus et envoient plus de troupes dans le nord du Mali, où opèrent toujours des groupes armés. Jusqu'ici, l'Onu a déployé dans ce pays d'Afrique de l'Ouest 8.000 soldats de la paix sur les 12.000 qui doivent y être envoyés dans le cadre de la Minusma. Il y a une dizaine de jours, le ...


Après le Fonds monétaire international, c’est au tour de la Banque mondiale d’annoncer le report du versement de son aide au Mali. Une revue de la gestion par Bamako de ses finances publiques est en cours. L’affaire de l’achat du jet présidentiel d’Ibrahim Boubacar Keïta et des contrats passés sans appel d’offres entre le gouvernement et des sociétés privées n’en finit pas d’empoisonner...


Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 25 juin 2014 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Moussa MARA... Sur présentation du ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, le Conseil des Ministres a ...


Afin de relancer la médiation entre les autorités de Bamako et les groupes armés du nord, le président burkinabé est annoncé dans la capitale malienne  le 30 juin. Cette visite au Mali, qui est d’amitié et de travail, sera l’occasion pour le chef d’Etat burkinabé de prendre langue avec les autorités maliennes pour la relance de la médiation.  Elle pourrait permettre aux deux personnalités de...


Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 25 juin 2014 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Moussa MARA... Sur présentation du ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, le Conseil des Ministres a ...


L’élection du président Ibrahim Boubacar Keïta fut un véritable plébiscite. Les maliennes et les maliens ont placé leur confiance à IBK afin de voir le Mali sortir rapidement de la crise. L’espoir des Maliennes et des Maliens, c’était de voir le pouvoir nouveau nous engager dans un processus de rétablissement de la démocratie et de correction de nombreux écarts qui ont ébranlé les ...


Très utilisé par l’armée de terre et les forces spéciales sur le théâtre malien, l’hélicoptère de transport (EC725) rencontre des difficultés inédites. Les turbines des Caracal s’usent prématurément en raison des caractéristiques particulières du sable malien. Au Mali, quand les hélicoptères de transport Caracal (Airbus Helciopters) ne sont pas cloués au sol moteurs cassés, ils ne peuvent voler...


C’est du moins ce qu’a déclaré Mme Togola Jacqueline Marie Nana, devant l’Assemblée nationale au cours de sa session plénière de ce mardi. Elle était interpellée par l’honorable Bréhima Beridogo pour s’expliquer sur la fraude généralisée constatée au DEF et Bac 2014. Cette année, les examens de fin d’année se sont déroulés dans un désordre indescriptible caractérisé par la ...


C’est du moins ce qu’a déclaré Mme Togola Jacqueline Marie Nana, devant l’Assemblée nationale au cours de sa session plénière de ce mardi. Elle était interpellée par l’honorable Bréhima Beridogo pour s’expliquer sur la fraude généralisée constatée au DEF et Bac 2014. Cette année, les examens de fin d’année se sont déroulés dans un désordre indescriptible caractérisé par la ...


A partir du 1er juillet 2014, les tarifs de l’électricité augmenteront en moyenne tension. Mais au niveau des abonnés domestiques, les usagers à faible revenue, ne consommant pas plus de 100Kwh/mois, ne seront pas concernés par cette mesure. Seuls, seront touchés par ce changement, les abonnés qui dépassent une consommation de 100 Kwh. Depuis un certains temps, le...


Deux semaines après l'engagement pris le 10 juin à Alger par les mouvements politico-militaires touareg pour une solution définitive à la crise dans le nord du Mali, l'Union africaine (UA) juge l'initiative comme un pas important dans la bonne direction pour une paix durable dans ce pays. "Je pense que nous devons tous nous féliciter des rencontres d'Alger des mouvements touareg...


Restera. Ne restera pas. C’est l’équation qui se pose aujourd’hui, s’agissant de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), chargée de la supervision des élections. Ainsi à quelques mois des élections communales de 2014, la question soulevée par l’opposition, de l’opportunité de maintenir pour les communales prochaines, la CENI qui a été mise en place à ...


Moussa Mara, tout feu tout flamme  (Jeune Afrique,24/06/2014)

Le ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily, affiche, depuis sa prise de fonctions, sa volonté de refonder le secteur de la justice. Il vient d’élaborer un programme volumineux où il propose les mesures qui suivent. Pour Me Bathily, la justice, qui se situe au cœur de l’Etat, reste la garante du fonctionnement normal des institutions et de l’Etat de droit. Elle doit s’adapter aux ...


La ministre de l’Economie et des Finances s’est rendue au siège du Fonds monétaire international pour discuter des faiblesses dans la gestion des finances publiques et identifier des mesures concrètes propres à lever les équivoques. La relation entre notre pays et le Fonds monétaire international (FMI) continue d’alimenter la chronique au fil de déclarations ou annonces soufflant le chaud ...


Le Mali, à l’instar des autres pays de l’Afrique a commémoré, le lundi 23 juin, la Journée africaine de la fonction publique. Le thème retenu était : « la charte africaine sur les valeurs et les principes du service public et de l’administration : un outil pour renforcer la gouvernance à une ère ouverte du gouvernement ». La cérémonie commémorative de la Journée africaine de la fonction publique...


Dans l’Hexagone, on estime qu’il n’y a pas de problème entre le Mali et la France. Un accord technique de défense va être signé bientôt entre le Mali et la France à l’occasion de la visite de Jean-Yves Le Drian au Mali. Cette visite pourrait intervenir selon des sources diplomatiques à Paris avant le 14 juillet. Selon les mêmes sources, toutes les procédures ont été achevées par les deux ...


Le premier ministre malien Moussa MARA a présidé samedi 21 juin 2014, la conférence des présidents des partis de la majorité présidentielle, au siège de la coordination. Cette conférence qui a regroupé l’ensemble des partis politiques de la majorité présidentielle, avait pour objectif de valider le statut et règlement intérieur du regroupement, et de créer un directoire en vue de conduire le projet ...


Dans l’Hexagone, on estime qu’il n’y a pas de problème entre le Mali et la France. Un accord technique de défense va être signé bientôt entre le Mali et la France à l’occasion de la visite de Jean-Yves Le Drian au Mali. Cette visite pourrait intervenir selon des sources diplomatiques à Paris avant le 14 juillet. Selon les mêmes sources, toutes les procédures ont été achevées par les deux ...


Mieux vaut tard que jamais. Le Mali aurait dû depuis de longues années travailler à la promotion d’autres destinations touristiques que le triangle Mopti, Bandiagara, Djénné et Tombouctou-Gao. A la faveur de la crise et surtout des enlèvements d’occidentaux, les touristes ont allègrement fuit notre pays, comme s’il n’y a rien d’attractif au Mali que dans le nord du pays. Avec la crise du nord, ...


« DEMOCRAPOLI MALI Série ECM/IFES », tel est le nom donné au jeu éducatif organisé par la Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (IFES) dans le cadre de son volet éducation à la citoyenneté. Il s’agit d’enseigner à la société civile la démocratie et la politique par un jeu qui est un support à la fois pédagogique et ludique conçu pour les élections communales du ...


Au bout de deux mois d’exercices de fonction, caractérisés par plusieurs réunions et rencontres régionales pour préparer le terrain au dialogue inter-malien, le ministre malien des affaires étrangères, de l’intégration régionale et de la coopération internationale, S.E.M Abdoulaye Diop a effectué sa première prise de contact avec les hommes médias nationaux et internationaux, en vue ...


Au bout de deux mois d’exercices de fonction, caractérisés par plusieurs réunions et rencontres régionales pour préparer le terrain au dialogue inter-malien, le ministre malien des affaires étrangères, de l’intégration régionale et de la coopération internationale, S.E.M Abdoulaye Diop a effectué sa première prise de contact avec les hommes médias nationaux et internationaux, en vue ...


«Le temps des discussions est arrivé». Tel est, en substance, le message que les Nations unies ont adressé au gouvernement malien, jugé peu efficace dans le dossier des négociations avec les groupes armés du nord du pays. Plus d'un an après la signature de l'accord de Ouagadougou, ces dernières sont toujours au point mort. Des critiques balayées par les autorités de Bamako,...


Les bandits armés du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), ragaillardis par leur récente victoire militaire sur les forces loyalistes, avec bien sûr l’appui de leurs corsaires jihadistes, sont en train de mettre le bordel dans tout le Nord du pays. Comme s’ils étaient devenus amnésiques en ne sachant plus qu’ils ont signé un Accord à Ouagadougou le 18 juin 2013 et un ...


Un terroriste tunisien a été condamné à mort récemment par les autorités judiciaires maliennes pour terrorisme et espionnage. Il est impliqué dans des actions conjointement organisées par des groupes terroristes au Mali et au Niger. Cette histoire n’a pas été médiatisée, mais il semble qu’une intervention en haut lieu aurait permis de gracier ce terroriste et le faire échapper à la mort...


Dans le cadre des discussions actuellement en cours au siège des Nations Unies à New York dans la perspective de reconduite du mandat de la MINUSMA, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a déclaré que » le statu quo » qui règne au Mali ne peut plus continuer. Il a ainsi appelé à l’ouverture immédiate d’un...


C’est du moins ce qu’a déclaré l’honorable Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition dans un entretien qu’il nous a accordé juste après le rejet de la motion de censure, par les députés de l’Assemblée nationale. Dans cet entretien, l’élu de Nianfunké se prononce sur le déroulement des débats lors desquels il dit avoir été insulté nommément par le camp adverse, ce qui est contraire au ...


Dans le cadre des discussions actuellement en cours au siège des Nations Unies à New York dans la perspective de reconduite du mandat de la MINUSMA, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a déclaré que » le statu quo » qui règne au Mali ne peut plus continuer. Il a ainsi appelé à l’ouverture immédiate d’un...


Le président tunisien arrive aujourd’hui dans notre pays. En rendant une visite d’amitié et de travail à son homologue Ibrahim Boubacar Keita, Mohamed Moncef Marzouki entend clairement réaffirmer l’amitié séculaire qui lie nos deux peuples. Par cette visite, il marque aussi sa disponibilité à donner un coup d’accélérateur à la coopération technique entre Bamako et Tunis. Durant son ...


Pour la quatrième année consécutive, le nombre de réfugiés augmente sur le continent africain. L'Afrique comptait près de trois millions de réfugiés en 2013 et parmi ces derniers, seulement 170 000 d'entre eux ont pu regagner leur foyer l'an passé. Les conflits au Mali, en République centrafricaine et au Soudan du Sud ont accru les mouvements de population. Le Kenya, l'un des cinq pays accueillant...


La question des dépenses extrabudgétaires s’est surtout focalisée sur l’achat du fameux avion présidentiel. Le Premier ministre souligne que l’ancien avion n’avait pas de papier permettant à l’Etat de s’en assurer la propriété. Avant de défier ceux qui disposeraient de ces papiers de les lui fournir. Il n’a pas manqué de lire un document de l’ANAC annonçant que l’avion utilisé par...


La question des dépenses extrabudgétaires s’est surtout focalisée sur l’achat du fameux avion présidentiel. Le Premier ministre souligne que l’ancien avion n’avait pas de papier permettant à l’Etat de s’en assurer la propriété. Avant de défier ceux qui disposeraient de ces papiers de les lui fournir. Il n’a pas manqué de lire un document de l’ANAC annonçant que l’avion utilisé par...


La motion n’a recueilli que 24 voix, alors qu’il aurait fallu une majorité de deux tiers, soit 98 voix pour qu’elle soit adoptée. Sans surprise les députés ont rejeté à une très large majorité la motion de censure contre le gouvernement du Premier ministre Moussa Mara déposé il y a une semaine. Le vote est intervenu après une longue journée de débat. Alors qu’il aurait fallu ...


Le lundi 16 juin, une évasion singulière s’est produite à la Maison centrale d’arrêt de Bamako, où étaient détenus des djihadistes, dans la cellule « haute sécurité ». Conséquences : deux terroristes, en l’occurrence Mohamed Ali Ag Wadoussène et Haïba Ag Achérif s’évadent de façon extraordinaire, le  surveillant de prison, Kolla Sofara, est, lui, tué par balle et 15 malfaiteurs ...


Il sera « parachevé » « au Mali, dans la capitale ou n’importe où sur le territoire malien« A révélé avant-hier lundi le Ministre algérien des Affaires Étrangères, Ramtane Lamamra. Le débat est désormais clos sur deux points essentiels du “dialogue inclusif inter-malien” : la question du Médiateur et le lieu où le dialogue se tiendra. Les derniers 15 jours ont permis de clore le ...


Sur l’organisation des examens de fin d’année émaillée d’incidents, le ministre de l’Education nationale, Mme Togola Jacqueline Marie Nana, est interpellée ce jeudi à l’Assemblée nationale. L’organisation des examens de fin d’année a connu des troubles comme la fuite des sujets, le retard constaté dans le déroulement des épreuves, etc. La ministre de l’Education nationale, Mme Togola ...


Wadoussène menait une véritable vie de pacha pendant sa détention (portables, téléviseur et autres commodités) L’évasion spectaculaire survenue, lundi 16 juin, à la prison centrale de Bamako n’était pas fortuite. Elle a été planifiée de longue date par Mohamed Ali Ag Wadoussène qui a bénéfické de la complicité des hommes de main (présents à Bamako) de son oncle Ag Hitta, ...


Les représentants de notre pays, de l’Algérie, du Niger, du Burkina Faso, de Mauritanie et du Tchad sont réunis depuis lundi à Alger pour discuter de la situation au Sahel. Cette rencontre intervient après la signature le week-end dernier à Alger d’une « plateforme préliminaire » par trois groupes armés du Nord du Mali : la Coalition pour le peuple de l’Azawad, une frange du Mouvement arabe ...


L’armée malienne manque de soutien politique depuis des années. Nos soldats sont parmi les plus braves du monde. Ceux qui doutent de cela, je leur donne le cas du cap d’Aguelhok où le capitaine Sékou Traoré alias BAD (paix à son âme) et ses hommes ont tenu au respect les hordes de jihadistes et leur soutien Mnla, la France, nos voisins… Ils ont été assassinés après ...


Un gardien de prison et un détenu ont été tués à Bamako au cours d'une évasion organisée par un Touareg impliqué dans l'enlèvement de deux Français en 2011 et qui a réussi à s'enfuir avec une dizaine d'autres prisonniers, a-t-on appris mardi de sources pénitentiaires et sécuritaires.
"Mohamed Ali Ag Wassouden, un Touareg qui fait partie des auteurs du rapt de deux Français en 2011 dans le nord du Mali, a organisé lundi une évasion de

Un gardien de prison et un détenu ont été tués à Bamako au cours d'une évasion organisée par un Touareg impliqué dans l'enlèvement de deux Français en 2011 et qui a réussi à s'enfuir avec une dizaine d'autres prisonniers, a-t-on appris mardi de sources pénitentiaires et sécuritaires.
"Mohamed Ali Ag Wassouden, un Touareg qui fait partie des auteurs du rapt de deux Français en 2011 dans le nord du Mali, a organisé lundi une évasion de

Deux morts, (un prisonnier et un surveillant de prison), des blessés et des détenus dans la nature : voilà le bilan de l'évasion de la maison d'arrêt de Bamako de ce lundi 16 juin. Elle a été organisée par un jeune touareg, en prison depuis 2011 pour avoir participé au rapt pour le compte d’Aqmi de deux ressortissants français dans le nord du Mali.

Même si avec la forte majorité parlementaire dont jouit le gouvernement, l’adoption de la motion de censure initiée par l’opposition (22 députés) semble peu probable, le Premier ministre Moussa Mara sera très attentif au déroulement de la plénière de demain à l’Hémicycle. Car, il y joue sa survie politique dans un véritable quitte ou double. Sans oublier que le dépôt de cette motion de censure

Les Maliens à l’origine de la campagne de boycott des produits suisses accusent Berne d’avoir délivré des « passeports diplomatiques » aux dirigeants du groupe touareg MNLA. Ils ont entamé samedi soir à Dakar une tournée de sensibilisation des Maliens de l’étranger.
Le Collectif pour la défense de la République (CDR) mène depuis le 2 juin une campagne nationale de boycott des produits suisses et français au Mali, pour

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre hier à travers la capitale : plusieurs prisonniers se sont évadés de la Maison centrale d’arrêt de Bamako communément appelée « grande prison ». Les faits se sont déroulés vers 15 heures. A cette heure, une clameur provenant de l’intérieur de la prison installée au cœur de la capitale à Bamako-Coura

Aujourd’hui au Mali, la réconciliation nationale est au cœur de tous les débats, activités publiques ou privées, manifestations sportives et culturelles, bref, au début et à la fin de toutes entreprises. Chacun y va de ses messages, de ses appels, de ses propositions. Un de nos fidèles lecteurs, Fousseyni Diarra, s’adresse aux présidents Amadou Toumani Touré et Ibrahim ...


Les recettes brutes du budget adopté sont évaluées à 1 518,116 milliards contre 1 433,515 milliards dans le budget rectifié 2013. En décembre dernier, notre pays était engagé dans les élections législatives. L’Assemblée nationale n’a donc pas pu examiner la loi de finances 2014. Pour rester conforme aux dispositions légales, le gouvernement avait pris l’initiative de prendre...


Aujourd’hui au Mali, la réconciliation nationale est au cœur de tous les débats, activités publiques ou privées, manifestations sportives et culturelles, bref, au début et à la fin de toutes entreprises. Chacun y va de ses messages, de ses appels, de ses propositions. Un de nos fidèles lecteurs, Fousseyni Diarra, s’adresse aux présidents Amadou Toumani Touré et Ibrahim ...


L’information avait été tenue sécrète. Ni le Ministère de la Défense, ni l’Etat – Major des Armées n’avaient pipé mot. Le jeudi 12 juin 2014, en effet, une section de l’armée malienne avait été portée disparue dans la localité d’Aquel Hoc. De l’avis de spécialistes, il s’agirait d’une cinquantaine voire d’une soixantaine d’éléments. Peu de précisions cependant sur les circonstances de leur...


Le « Réseau fille pas épouse » a remis à Sangaré Oumou Bah, ministre de la promotion de la famille, de la femme et de l’enfant une lettre de plaidoyer contre le mariage forcé et précoce des filles. La cérémonie s’est tenue, le vendredi 13 juin 2014, dans la salle de conférence du département. « Nous vous sommes reconnaissants d’avoir accepté notre invitation à cette activité de plaidoyer pour ...


L’opposition malienne a déposé vendredi devant l’Assemblée nationale une motion de censure contre le gouvernement malien, "incapable", selon elle, de régler les problèmes du pays dont la rébellion dans le Nord, a indiqué une source parlementaire. "Nous avons effectivement déposé une motion de censure pour réclamer la démission du gouvernement, avec à sa tête (le Premier ministre) ...


L’opposition malienne a déposé vendredi devant l’Assemblée nationale une motion de censure contre le gouvernement malien, "incapable", selon elle, de régler les problèmes du pays dont la rébellion dans le Nord, a indiqué une source parlementaire. "Nous avons effectivement déposé une motion de censure pour réclamer la démission du gouvernement, avec à sa tête (le Premier ministre) ...


Le syndicat national de l’éducation et de la culture au Mali a demandé jeudi l’annulation de l’épreuve du baccalauréat 2014 marqué par de nombreux cas de tricheries, notamment un nombre de cas de fuite de sujets préoccupant. L’annulation de l’épreuve de baccalauréat 2014 a été demandée par le syndicat national de l’éducation et de la culture au Mali, ce jeudi. Il dénonce ...


Les Etats-Unis offrent jusqu'à 18 millions de dollars de récompense pour toute information conduisant à l'arrestation de quatre "terroristes" opérant en Afrique de l'Ouest et du Nord, a indiqué vendredi la diplomatie américaine. Dans le cadre de son programme Récompenses pour la Justice, le département d'Etat cible le dirigeant présumé du groupe islamiste armé basé au Nigeria, ...


 Le président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, a reçu en audience ce vendredi après midi le Directeur général Afrique auprès de l'Union Européenne, Monsieur Nick Westcott accompagné de l'ambassadeur de l'Union européenne au Mali Son Excellence Richard Zink.Les échanges entre le président de la République et son hôte ont porté sur la coopération ...


Le président élu de la Guinée Bissau, José Mario Vaz, en tournée dans la sous-région, est arrivé hier soir dans notre pays pour une visite officielle qui s’achève aujourd’hui. Il a été accueilli à l’aéroport international de Bamako-Sénou aux environs de 20 heures par le Premier ministre Moussa Mara et plusieurs membres du gouvernement. Après une courte pause à son hôtel, le nouveau président ...


Interpellé pour la toute première séance de » questions d’actualité » sur « l’insécurité grandissante dans nos villes et campagnes et la pénurie des pièces d’identité » le gouvernement, par la voix du Premier ministre Moussa Mara a déclaré qu’à travers des discussions les questions préalables qui divisent l’Etat malien et les groupes armés seront aplanies. Parmi celles-ci figure la dispute ...


Le président élu de la Guinée Bissau, José Mario Vaz, en tournée dans la sous-région, est arrivé hier soir dans notre pays pour une visite officielle qui s’achève aujourd’hui. Il a été accueilli à l’aéroport international de Bamako-Sénou aux environs de 20 heures par le Premier ministre Moussa Mara et plusieurs membres du gouvernement. Après une courte pause à son hôtel, le nouveau président ...


Le député Bajan Ag Hamatou, tamasheq bon teint, est une personnalité bien connue et respectée au sein de l’hémicycle. Elu 7 fois dans la circonscription de Menaka, il fait partie des farouches partisans de l’unité nationale, en tant que petit fils du Firhoun, le grand résistant colonial. Il a toujours décrié l’existence des groupes armés qui écument le nord du Mali. Pour lui, le dialogue ...


Dans notre parution du 27 mai 2014 sous le titre, « Le Ministre de l’Education met les bouchées doubles » nous avons émis des réserves sur la capacité du Ministre de l’Education Nationale, Mme TOGOLA Jacqueline Marie Nana à bannir de l’école malienne, certaines pratiques frauduleuses. Notamment, les fuites ou ventes de sujets. En effet, la dernière tournure des événements nous ...


ATT serait aujourd’hui dans la capitale burkinabé pour prendre langue avec des groupes armés. Si cette information était avérée, elle ne manquerait pas de susciter des interrogations. Selon plusieurs sources, l’ancien président malien serait aujourd’hui à Ouagadougou où il devrait rencontrer les représentants de certains groupes armés terroristes admis dans le processus de négociation...


ATT serait aujourd’hui dans la capitale burkinabé pour prendre langue avec des groupes armés. Si cette information était avérée, elle ne manquerait pas de susciter des interrogations. Selon plusieurs sources, l’ancien président malien serait aujourd’hui à Ouagadougou où il devrait rencontrer les représentants de certains groupes armés terroristes admis dans le processus de négociation...


Des agents du Centre des examens impliqués jusqu’au cou, Des promoteurs d’établissements privés sur la sellette, Des sanctions à la mesure de la faute, C’est un véritable exploit que le ministre de l’Education Nationale, Mme Togola Jacqueline Marie Nana, vient de réaliser dans le déroulement des examens de fin d’année. Cette dame de fer, réputée très rigoureuse, a pu ...


La 1ère édition de la séance des Questions d’Actualité, instaurée par la 5ème législature, sera vécue aujourd’hui à l’Assemblée nationale. Pour ce premier acte, le Premier ministre, Moussa Mara, est invité à s’expliquer sur les problèmes de cartes d’identité, de passeports et de sécurité dans nos villes, en présence des membres de son Gouvernement. Il va sans dire que les problèmes de...


Un attentat à la voiture piégée survenu jeudi à Aguelhok, dans le nord du Mali, a provoqué la mort d’au moins quatre militaires maliens et tchadiens. Le kamikaze est également décédé au cours de l’opération. Les sources militaires maliennes et africaines ont rapporté qu’au moins quatre militaires tchadiens et maliens avaient été tués lors d’un attentat à la voiture piégée jeudi à Aguelhok, dans ...


Nord du Mali / Le MNLA à 50 km de Gao  (Le Republicain,11/06/2014)

De sources concordantes, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) serait à 50 km de Gao, et tous les camions en partance vers l’Algérie paient un droit de passage. Le groupe armé aurait fixé ses tentacules un peu partout. De Jebbok à Intallit, le drapeau du MNLA flotte. Le cas de Ménaka et d’Aguel hoc passerait de tout commentaire...


Avion d’ATT : Les preuves du mensonge d’Etat  (Le Republicain,11/06/2014)

L’entourage du Président IBK a du souci à se faire, notamment, ceux qui lui ont menti au sujet de l’avion présidentiel. Depuis la semaine dernière, l’armée de l’air a fourni au président Ibrahim Boubacar Kéita, tous les éléments relatifs à l’avion de son prédécesseur Amadou Toumani Touré. Et cela, indépendamment de l’enquête judiciaire, qu’IBK avait demandée. L’avion d’ATT ne ...


Nord du Mali / Le MNLA à 50 km de Gao  (Le Republicain,11/06/2014)

De sources concordantes, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) serait à 50 km de Gao, et tous les camions en partance vers l’Algérie paient un droit de passage. Le groupe armé aurait fixé ses tentacules un peu partout. De Jebbok à Intallit, le drapeau du MNLA flotte. Le cas de Ménaka et d’Aguel hoc passerait de tout commentaire...


Les trois principaux groupes armés présents dans le nord du Mali ont lancé un ultimatum aux autres groupes armés présents dans la région, leur donnant un mois pour rallier l’un ou l’autre. L’objectif poursuivi par le MNLA, le MAA et le HCUA est d’être les seuls à la table des négociations face à Bamako. Dans un communiqué officiel diffusé depuis Alger, le mardi 10 juin et co-signé par le...


Conférence internationale sur le développement de l’Afrique subsaharienne, le ministre de l’Economie et des Finances, Mme Bouaré Fily Sissoko, a accordé une interview exclusive à L’Essor. Dans cet entretien, elle revient sur cette importante rencontre, évoque la situation globale de l’économie nationale, les relations avec le Fonds monétaire international, particulièrement les ...


Bouleversé par la récente escalade militaire au septentrionale, le président de la République est finalement revenu a de meilleurs sentiments en associant la classe politique longtemps ignorée quant à la recherche de solutions aux grandes équations de l’heure. Majorité et opposition ont ainsi eu droit à des explications tous azimuts de la plus haute autorité sur les douloureux événements ...


Bouleversé par la récente escalade militaire au septentrionale, le président de la République est finalement revenu a de meilleurs sentiments en associant la classe politique longtemps ignorée quant à la recherche de solutions aux grandes équations de l’heure. Majorité et opposition ont ainsi eu droit à des explications tous azimuts de la plus haute autorité sur les douloureux événements ...


Trois mouvements du Nord Mali, signataires de l'accord de cessez-le feu du 23 mai, ont réaffirmé lundi soir à Alger leur volonté d'oeuvrer à la "consolidation de la dynamique de paix en cours", a annoncé le ministère algérien des Affaires étrangères. Le Mouvement national de libération de l'azawad (MNLA), le Haut conseil pour l'unité de l'azawad (HCUA) et le Mouvement arabe...


L’immédiat après Kidal a été une période compliquée. Il convient désormais d’en sortir au plus vite et de ne pas se tromper sur l’identification de l’essentiel. Acceptons donc l’augure d’Ahmed Baba Miské. Celui qui fut en 1991 et 1992, médiateur au côté d’Edgar Pisani dans la crise au Nord du Mali a souhaité que le choc violent causé par les événements de Kidal soit finalement bénéfique...


Depuis un certain temps, on ne parle que de ça, Place de la République. Le licenciement, ou plutôt, l’abrogation de décisions de recrutements de certains agents à l’Assemblée nationale fait des vagues. Au total 35 décisions de recrutement ont été abrogées par le président de l’Assemblée nationale en date du 29 mai dernier. Les abrogations concernent des agents recrutés pendant ...


Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, avec à ses cotés le Premier ministre Moussa Mara, le Général Sada Samaké, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité et plusieurs ministres de la République, a rencontré ce mercredi 4 juin 2014, dans l’après-midi, au Palais de Koulouba, les représentants de la classe politique malienne (majorité et l’opposition)...


Au Mali, un collectif de plusieurs associations maliennes a appelé, hier vendredi 6 juin, à un boycott des produits français et suisses, deux pays accusés de soutenir la rébellion touarègue dans le nord du pays. Dans sa campagne lancée sur les radios locales de Bamako, le Collectif pour la défense de la République (CDR), formé d'organisations proches du pouvoir cible nommément...


Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, avec à ses cotés le Premier ministre Moussa Mara, le Général Sada Samaké, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité et plusieurs ministres de la République, a rencontré ce mercredi 4 juin 2014, dans l’après-midi, au Palais de Koulouba, les représentants de la classe politique malienne (majorité et l’opposition)...


Alger accueille à partir de jeudi les mouvements du nord du Mali pour des "consultations exploratoires élargies", en vue de trouver une solution à l’instabilité dans ce pays voisin, a annoncé l’agence de presse APS. Les principaux dirigeants de tous les mouvements du Nord concernés prendront part ces consultations, a ajouté l’agence qui cite une source "digne de foi". Cette participation ...


Bamako - Un officier malien, appartenant à un groupe de soldats qui s’étaient opposés au coup d’Etat de mars 2012 au Mali, a été enlevé à Bamako dans la nuit de mercredi à jeudi par des hommes armés en uniforme, a appris l’AFP vendredi auprès de sa famille. "C’est un piège qui a été tendu à mon fils, le lieutenant Mohamed Ouattara. Il a été enlevé dans la nuit de mercredi à...


Lors de la réunion ordinaire du Bureau de l’Assemblée et la conférence des présidents du lundi 2 juin 2014, les députés ont décidé de mettre en place une commission spéciale d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur les évènements survenus à Kidal. Cette Commission d’enquête parlementaire, au nom de sa légitimité populaire, devra étendre ses compétences sur la ...


Lors de la réunion ordinaire du Bureau de l’Assemblée et la conférence des présidents du lundi 2 juin 2014, les députés ont décidé de mettre en place une commission spéciale d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur les évènements survenus à Kidal. Cette Commission d’enquête parlementaire, au nom de sa légitimité populaire, devra étendre ses compétences sur la ...


Le lieutenant Mohamed Ouattara et quelques sous-officiers dont un certain sergent-chef Sylla ont été arrêtés dans la nuit de mercredi à hier jeudi par les forces spéciales maliennes. Ils sont accusés de » déstabilisation des institutions de la République, d’atteinte à la sûreté de l’Etat « . Ces personnes font partie d’un groupe de militaires qui complotaient pour renverser les institutions ...


Mercredi 05 juin 2014, à 19 heures nous sommes sur le boulevard Roi Mohamed VI en partance pour Sébenikoro. Arrivé à l’entrée de la gare de la Guinée Konakry, voilà un parterre de monde qui encercle un véhicule couleur noire de marque V8. Quelle fut notre surprise ! Il s’agit du véhicule du président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar KeÏta. Plaque fond Blanc, on pouvait lire P Mali (Président du Mali). Le cortège présidentiel se dirigeait vers le ...


Le campus qui est construit pour offrir aux étudiants un cadre d’hébergement est devenu un lieu d’entassement pour eux. A coté du mal vivre, la prostitution des étudiantes au campus est en train de prendre des proportions démesurées et alarmantes. Par la force du laisser-aller, la plupart d’entre-elles ont le quotidien partagé entre les études, la journée et la prostitution, ...


Invités hier à prendre langue avec le président de la République autour de la crise endémique à laquelle notre pays est confronté, plusieurs leaders de l’opposition n’ont pas apprécié le fait d’avoir été contactés par voie de messages téléphoniques. Conscient de cet acte qui s’apparente, à vrai dire, à un mépris, le Premier ministre a dû, selon nos sources, s’impliquer pour que les partis de ...


Quinze jours après les affrontements du 21 mai, les langues commencent à se délier sur certains errements du commandement malien. De sources proches des forces internationales présentes à Kidal, ce sont plus de 2000 bandits armés qui ont pris part au combat. Alors que l’armée malienne croyait à faire à six cents ou sept cents hommes. Cette erreur d’appréciation a été fort préjudiciable...


Invités hier à prendre langue avec le président de la République autour de la crise endémique à laquelle notre pays est confronté, plusieurs leaders de l’opposition n’ont pas apprécié le fait d’avoir été contactés par voie de messages téléphoniques. Conscient de cet acte qui s’apparente, à vrai dire, à un mépris, le Premier ministre a dû, selon nos sources, s’impliquer pour que les partis de ...


Le président malien Ibrahim Boubacar Kéïta a reçu les leaders des partis politiques, dont ceux de l’opposition, dans un souci "d’apaisement" alors que le Mali reste confronté à l’instabilité, a appris jeudi l’AFP auprès du chef de l’opposition Soumaïla Cissé. Le président IBK a expliqué à ses interlocuteurs qu’il cherchait "l’apaisement dans cette période plutôt difficile pour le Mali", a ...


Les orpailleurs venus du Mali et les chasseurs traditionnels appelés communément «Dozos » sont à couteaux tirés depuis la soirée du mardi dans la localité de Papara (nord). En effet, les informations en notre possession, font état de ce que la tension serait survenue après que les Dozos ont pris une quantité de l’or ivoirien sur un orpailleur Malien qui exerce clandestinement à ...


C’est par une conférence de presse que le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI 2002) a effectué, lundi dans ses locaux à Hamdallaye, sa rentrée citoyenne 2014-2015. La conférence était animée par le président de Cri 2002, le Dr Abdoulaye Sall, entouré de responsables du cercle parmi lesquels le secrétaire général, Modibo ...


C’est par une conférence de presse que le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI 2002) a effectué, lundi dans ses locaux à Hamdallaye, sa rentrée citoyenne 2014-2015. La conférence était animée par le président de Cri 2002, le Dr Abdoulaye Sall, entouré de responsables du cercle parmi lesquels le secrétaire général, Modibo ...


Bamako accepte de reprendre les négociations avec les groupes armés touaregs après son échec militaire à Kidal. Le Mali n’est pas tiré d’affaire. Il n’a pas, comme son nouveau président l’avait promis, parachevé le processus de réconciliation nationale avec les rebelles touaregs alors que, dans le même temps, la France, n’a pas «fini le travail» sur le terrain mouvant de la lutte...


Pour éviter que la situation ne se détériore davantage, la communauté internationale exige la formation d’un gouvernement d’union nationale. D’où la réception des opposants Tiébilé Dramé, Soumaïla Cissé et Modibo Sidibé et Amadou Koïta, entre autres, par le président IBK cet après-midi à Koulouba, à l’issue peut-être de l’ultime conseil des ministres de l’ère Mara.
De sources concordantes,...


« La situation du foncier au Mali est grave. Si rien n’est urgemment fait, il faut craindre que le pays ne soit pas face à une bombe à fragmentation. Il faut assainir le domaine foncier sur toute l’étendue du territoire ». C’est substance en ces termes que Baba Akhib Haïdara, Médiateur de la République, s’est exprimé le 3 juin 2014, lors de la conférence de presse de présentation des rapports ...


Il existe chez les différents groupes parlementaires une certaine unanimité sur la nécessité de créer une commission pour comprendre ce qui s’est passé à Kidal. Place de la République, on s’achemine vraisemblablement vers la création d’une commission d’enquête parlementaire pour comprendre ce qui s’est réellement passé à Kidal entre le 17 et le 21 mai dernier. Un petit tour...


La population qui applaudissait la force Serval n'est plus, aujourd'hui, sur la même longueur d'onde que cette force. 70,8% de la population malienne pensent que la France aide le Mnla. La quasi-totalité de la population, soit 91%, ne veut pas de la démission du Premier ministre Moussa Mara. C’est ce qui ressort du récent sondage d’opinions réalisé par de l’Institut GISSE. Les événements...


Que le budget des armées françaises soit -indépendamment d’une Loi de programmation militaire pourtant votée par la représentation nationale- régulièrement raboté par les technos de Bercy, alors que les opérations extérieures se multiplient, n’est plus un scoop ! Que les pays du Golfe rachètent notre économie par appartement n’en n’est pas un autre, mais la livraison de matériels ...


Il existe chez les différents groupes parlementaires une certaine unanimité sur la nécessité de créer une commission pour comprendre ce qui s’est passé à Kidal. Place de la République, on s’achemine vraisemblablement vers la création d’une commission d’enquête parlementaire pour comprendre ce qui s’est réellement passé à Kidal entre le 17 et le 21 mai dernier. Un petit tour...


Le ministre de la Culture N’Diaye Ramatoulaye Diallo a présidé samedi 31 mai la cérémonie d’inauguration de la Boutique «Gala Massa », à l’ACI200. Laquelle a réuni du beau monde composé entre autres de stylistes, commerçants, d’artistes… Parmi les invités de marque, on peut citer le président de la Chambre des métiers du Mali Mamadou Minkoro Traoré, Me Magatte Sèye, avocat...


Le sommet de la Cédéao souhaité par le président de la république du Mali, vient de prendre fait le vendredi 30 mai au Ghana. Les leaders de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest se sont réunis à huis clos. Leurs préoccupations : le Nigeria, confronté aux jihadistes de Boko Haram ainsi que le dialogue entre Bamako et les groupes armés du Nord du Mali. C’est le tout premier sommet que John Dramani Mahama préside

 


Pendant que tous les regards sont rivés sur la région de Kidal, les Maliens ne perdent pas de vue une évidence. C’est la bataille de la gouvernance perdue avant celle de Kidal. En atteste la colère du Fonds monétaire international (FMI) qui avait reporté sa mission de revue au Mali, qui était prévue le 15 mai. L’opacité qui entoure l’achat de l’avion présidentiel, le Boeing 737 et de matériels de guerre, est une raison de la colère de l’institution de Breton Wood.

 


Que le budget des armées françaises soit -indépendamment d’une Loi de programmation militaire pourtant votée par la représentation nationale- régulièrement raboté par les technos de Bercy, alors que les opérations extérieures se multiplient, n’est plus un scoop ! Que les pays du Golfe rachètent notre économie par appartement n’en n’est pas un autre, mais la livraison de matériels militaires français «payés» par les mêmes,


Selon le secrétaire aux revendications du bureau de la coordination, Abdoul Salam Togola, suite à la réforme engagée par le gouvernement en 2011 de scinder l’université de Bamako en 4 entités, l’USJPB a vu le jour avec la fusion de l’ex-Faculté des sciences juridiques et politiques et l’ex-CESB. Les étudiants ont été repartis entre les Facultés de droit public et privé.A l’ouverture des classes au titre de l’année universitaire 2011/2012,


Primature : Moussa Mara limoge ses conseillers en communication  (L'indicateur du Renouveau,02/06/2014)

A l’exception d’un seul Oumar Sidi Sangho, le Premier ministre a limogé tous les membres de sa cellule de communication dont la quasi-totalité avait été nommé par ses prédécesseurs notamment Oumar Tatam Ly. Ils sont une demi-douzaine de personnes à avoir été invitées à faire les valises. Un ménage...


L’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Mary Beth Leonard s’est dite « angoissée par les tristes événements » vécus récemment à Kidal. Pour elle cette expérience rappelle qu’il ne peut y avoir de solution militaire pour un processus qui est fondamentalement politique et dont la « résolution nécessite un processus de négociation ». Le brusque regain de tension à Kidal, occasionné par ...


Primature : Moussa Mara limoge ses conseillers en communication  (L'indicateur du Renouveau,02/06/2014)

A l’exception d’un seul Oumar Sidi Sangho, le Premier ministre a limogé tous les membres de sa cellule de communication dont la quasi-totalité avait été nommé par ses prédécesseurs notamment Oumar Tatam Ly. Ils sont une demi-douzaine de personnes à avoir été invitées à faire les valises. Un ménage...


Le Mouvement un destin commun (Modec) a tenu son 1er congrès après un an d’existence le samedi 31 mai 2014. La rencontre était présidée par Koniba Sidibé, président du parti. Les congressistes ont examiné l’évolution de la situation nationale aux termes des huit mois du pouvoir IBK et porté un regard sur les activités menées par le parti depuis un an. Placé sous le thème « oui au dialogue ...


Le président ghanéen John Dramani Mahama, lors du sommet extraordinaire de la Cedeao tenu du 29 au 30 mai dernier à Accra, a appelé ses collègues chefs d’Etat à accepter toute forme d’aide venant de l’extérieur pour combattre le terrorisme. Occasion pour la conférence de condamner les actes de tueries perpétrés à Kidal du 17 au 21 mai 2014. Il a indiqué que le terrorisme...


Sa tête était mise à prix par la France. Elle vient de l’obtenir du président malien qui rechigne à lui livrer celle du Premier ministre Moussa Mara. Mais pour combien de temps ?À première vue, la démission du désormais ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants, Soumeylou Boubèye Maïga, paraît être une conséquence fâcheuse des affrontements meurtriers entre militaires maliens et forces terroristes et jihadistes à Kidal.


Sa tête était mise à prix par la France. Elle vient de l’obtenir du président malien qui rechigne à lui livrer celle du Premier ministre Moussa Mara. Mais pour combien de temps ?À première vue, la démission du désormais ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants, Soumeylou Boubèye Maïga, paraît être une conséquence fâcheuse des affrontements meurtriers entre militaires maliens et forces terroristes et jihadistes à Kidal.


IBK à l'épreuve de Kidal  (Autres presses,31/05/2014)

Moins d’un an après son accession à la magistrature suprême, le chef de l’Etat malien, Ibrahim Boubacar Kéita, est plus que jamais confronté à la dure réalité de l’exercice du pouvoir. A peine s’était-il employé à récuser les accusations de népotisme lancées par son opposition et à vaincre la défiance du Fonds monétaire international qui demande des comptes sur les procédures utilisées pour l’achat de son avion présidentiel à 30 millions d’euros, qu’IBK voit sa (principale) promesse de restaurer l’intégrité


Les mouvements séparatistes de l’Azawad ont investi, vendredi matin, la localité de Ber, situé à 60 km à l’Est de Tombouctou.Les forces françaises de l’opération Serval opérationnelle au nord du Mali, ont évacué sans coups de feu, vendredi, en début de soirée, la ville de Ber des forces rebelles qui ils ont investie dans la matinée, sans résistance tangible des rebelles, ont affirmé à Anadolu des habitants de la ville, joints par téléphone


Deux travailleurs humanitaires maliens ont été tués jeudi quand leur véhicule a sauté sur une mine dans le nord-ouest du Mali, a appris vendredi l’AFP de sources administrative et policière maliennes.« Deux travailleurs humanitaires maliens, qui étaient à bord d’un véhicule du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), ont été tués lorsque leur véhicule a sauté jeudi sur une mine dans le nord-ouest du Mali », a déclaré à l’AFP un responsable du gouvernorat de Tombouctou.

.


Le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, a démissionné mardi soir une semaine après la défaite de l’armée malienne à Kidal (nord-est) face à des groupes armés rebelles, a annoncé la présidence du Mali. "Le ministre malien de la Défense a présenté sa démission qui a été acceptée", a indiqué à l’AFP un porte-parole de la présidence, précisant...


Le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, a démissionné mardi soir une semaine après la défaite de l’armée malienne à Kidal (nord-est) face à des groupes armés rebelles, a annoncé la présidence du Mali. "Le ministre malien de la Défense a présenté sa démission qui a été acceptée", a indiqué à l’AFP un porte-parole de la présidence, précisant...


Les accords de Ouagadougou du 18 juin 2013 étaient clairs. C’est à Kidal qu’auraient dû être cantonnés avec leurs armes les combattants touareg du MNLA, en attendant qu’un compromis soit trouvé avec le gouvernement de Bamako sur le degré d’autonomie accordé à cette vaste étendue du nord, aux frontières du Niger et de l’Algérie. Mercredi, après plusieurs jours d’affrontements, le MNLA ...


Nord du Mali : Les non-dits du cessez-le-feu à Kidal  (L'indicateur du Renouveau,28/05/2014)

Inédit ! C’est la branche militaire des groupes armés qui a signé l’accord de cessez-le-feu. Une façon de mettre en minorité les acteurs de l’accord de Ouagadougou de plus en plus désavoués par les hommes de terrain. L’accord de cessez-le-feu obtenu par le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, après les combats meurtriers entre l’armée malienne et les troupes rebelles, ...


La Police de la MINUSMA (UNPOL) patrouille sans cesse depuis bientôt un an. De juillet 2013 à aujourd’hui, 7856 Patrouilles dont 2226 Patrouilles mixtes avec les Forces de Sécurité Maliennes ont été effectuées. A Gao ville, il est 19:25 lorsque les éléments sénégalais de la police MINUSMA quittent leur quartier général ˮPalais de la Cultureʺ en partance pour la Direction générale de la Police...


Le MNLA demande le feu vert de la Communauté internationale afin de pouvoir utiliser son armement pour "sécuriser le Nord du Mali et nettoyer la zone des forces terroristes et obscurantistes". Le secrétaire général au Conseil transitionnel de l’Azawad a confié l’information à Alakhbar. Mbebrouck Ag Mohamed réagissait après des accrochages survenus dimanche 25 mai ...


Ne pas se répéter, ne pas se contredire. La règle première des chroniqueurs n’est sans doute pas la plus facile à respecter en matière de journalisme. Mais il est des circonstances dans lesquelles il ne faut pas hésiter à la transgresser. Comme à l’instant présent où il nous semble indispensable de rappeler encore et encore une difficile vérité que nous avions déjà ...


Le MNLA demande le feu vert de la Communauté internationale afin de pouvoir utiliser son armement pour "sécuriser le Nord du Mali et nettoyer la zone des forces terroristes et obscurantistes". Le secrétaire général au Conseil transitionnel de l’Azawad a confié l’information à Alakhbar. Mbebrouck Ag Mohamed réagissait après des accrochages survenus dimanche 25 mai ...


Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) dit dans un communiqué qui date du 25 mai 2014 et signé toujours par un certain Mossa Ag Attaher, chargé de communication dudit mouvement, qu’il a décidé de remettre le gouvernorat à la communauté internationale tout en souhaitant que ce bâtiment ne soit plus une menace pour la sécurité des populations et des ...


Après les derniers événements de Kidal, l'heure est à l'apaisement de part et d'autre. Le gouvernement malien planche sur les propositions de plan de paix avec les groupes armés. Ici, la relance du processus de paix est la priorité des priorités. Au gouvernement malien, le président Ibrahim Boubacar Kéita a donné des instructions fermes : dans une dizaine de jours, une feuille de...


Les forces maliennes ont enregistré dans leurs rangs "une cinquantaine de morts" lors des récents combats à Kidal (extrême nord-est) contre les groupes armés qui contrôlent la ville depuis le 21 mai, a indiqué dimanche soir le ministre malien de la Défense. "Du point de vue du bilan, nous avons une cinquantaine de morts, malheureusement, et une quarantaine de blessés - 48 blessés...


Les forces maliennes ont enregistré dans leurs rangs "une cinquantaine de morts" lors des récents combats à Kidal (extrême nord-est) contre les groupes armés qui contrôlent la ville depuis le 21 mai, a indiqué dimanche soir le ministre malien de la Défense. "Du point de vue du bilan, nous avons une cinquantaine de morts, malheureusement, et une quarantaine de blessés - 48 blessés...


Le moins que l’on puisse dire, c’est que rien ne va plus au sein de la Police nationale du Mali. Hier, c’est une l’affaire, encore pendante, du gèle de salaires de certains fonctionnaires de la Police qui opposait les flics et leur ministre de tutelle. A cela, vient s’ajouter la situation périlleuse des policiers tombés à Kidal, question sur laquelle le Syndicat de la police nationale (SPN) exige des ...


Le Rassemblement pour les actions concrètes (Rac) a procédé le samedi 24 mai 2014 au renouvellement de son bureau au Centre régional d’énergie solaire (Cres) de Badalabougou. Occasion pour le président sortant, Racine Seydou Thiam, de passer le témoin au président du nouveau bureau, Ibrahim Kalilou Traoré, pour un mandat de 2 ans. Plusieurs militants du Rac avaient fait le déplacement ...


Par charité chrétienne, je ne vais pas citer la presse - française et africaine - en transe, admirant le héros de la «guerre contre le terrorisme », François Hollande, triomphant le 2 février 2013 à Tombouctou, après l’offensive des militaires français du 11 janvier sur le Nord-Mali. Ce jour-là était « le plus beau de sa carrière politique ». Une si belle journée gâchée par un mauvais présage…


Affaire Tomi, Touaregs, népotisme, corruption, avion personnel, France… Pour sa première interview accordée à Jeune Afrique (Ja) depuis son investiture, en août 2013, IBK n’a évité aucun sujet. Un entretien recueilli le 3 mai et publié dans J.A. n° 2784, avant les récents combats à Kidal entre l’armée malienne et le Mnla. En ce mois de mai où le mercure flirte avec les 45 °C, il arrive que ...


M. Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la Mauritanie et Président en exercice de l’Union africaine (UA) s’est rendu à Kidal, au Nord du Mali, ce vendredi 23 mai 2014 pour rencontrer au Camp 2 de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) les délégations du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), du ...


Affaire Tomi, Touaregs, népotisme, corruption, avion personnel, France… Pour sa première interview accordée à Jeune Afrique (Ja) depuis son investiture, en août 2013, IBK n’a évité aucun sujet. Un entretien recueilli le 3 mai et publié dans J.A. n° 2784, avant les récents combats à Kidal entre l’armée malienne et le Mnla. En ce mois de mai où le mercure flirte avec les 45 °C, il arrive que ...


Trois partis d’opposition représentés au Parlement ont réclamé dans une déclaration commune la démission du Premier ministre, en l’accusant d’être un des principaux responsables du déclenchement de combats meurtriers à Kidal (extrême nord-est du Mali) lors de sa visite. « Le président de la République, le Premier ministre et tout leur gouvernement sont les principaux responsables ...


Les combats qui ont opposé les soldats des Forces armées maliennes (FAMa) et les groupes armés dans et autour de Kidal (1500 km au nord de Bamako) ont fait de nombreux blessés dans les rangs des belligérants. Bon nombre des blessés FAMa se sont retrouvés dans l’enceinte du Camp de la MINUSMA (le Camp Numéro 2), où ils ont reçu les soins primaires et ont été accueillis, abrités et ...


BAMAKO (Xinhua) - Le député malien Soumaïla Cissé, de l' Union pour la République et la Démocratie, principal parti d' opposition malienne, a demandé jeudi au Premier ministre malien Moussa Mara de démissionner, en raison de la situation créée par sa visite samedi à Kidal. Cette visite qui a été à l' origine d'affrontements violents entre forces armées maliennes et groupes armés touaregs, ...


BAMAKO (Xinhua) - Le député malien Soumaïla Cissé, de l' Union pour la République et la Démocratie, principal parti d' opposition malienne, a demandé jeudi au Premier ministre malien Moussa Mara de démissionner, en raison de la situation créée par sa visite samedi à Kidal. Cette visite qui a été à l' origine d'affrontements violents entre forces armées maliennes et groupes armés touaregs, ...


Dans le Nord du Mali, la guerre recommence-t-elle, comme en 2012 ? Après les violents combats, mercredi à Kidal, la question est posée. Ces dernières années, le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, a été le médiateur de la Cédéao, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest, entre Bamako et les rebelles du Nord Mali. RFI : Avec la prise de ...


Dans une interview exclusive accordée à "Jeune Afrique", le leader du MNLA affirme que les militaires maliens ont déclenché les hostilités à Kidal et que ses hommes n'ont fait que se défendre. Il se dit également favorable à un "réel" cessez-le-feu et à l'ouverture de négociations avec Bamako. Bilal Ag Acherif ne s'était pas encore exprimé depuis la brusque flambée de violences qui a relancé ...


L’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et les Femmes du Mali ont organisé hier une marche de soutien aux autorités et à l’armée malienne. Les marcheurs sont partis de la Bourse du travail pour arriver à la Primature où les deux organisations ont remis chacune une déclaration au Premier ministre, Moussa Mara. C’est aux environs de 9 heures que les travailleurs se sont ...


L’Union européenne a condamné jeudi "sans réserve" la reprise des combats à Kidal, dans le nord du Mali, et appelé à "l’instauration immédiate" d’un cessez-le-feu afin de relancer le "processus de réconciliation". "Nous condamnons sans réserve la reprise des combats à Kidal, en violation du cessez-le-feu et des autres dispositions de l’accord préliminaire de paix du 18 juin 2013", a ...


Le premier minstre Moussa Mara démissionnaire ?  (L'Indépendant ,22/05/2014)

Après  le revers subi par les FAMA (forces armées maliennes) à Kidal face aux groupes rebelles et terroristes, le premier ministre Moussa Mara aurait présenté sa démission au président IBK, arguant que toute cette malheureuse situation a été provoquée  par son déplacement  à Kidal. Le président a refusé. Mara, dont on a dit qu’il devait lire la déclaration sur la situation en lieu et ...


L’Union européenne a condamné jeudi "sans réserve" la reprise des combats à Kidal, dans le nord du Mali, et appelé à "l’instauration immédiate" d’un cessez-le-feu afin de relancer le "processus de réconciliation". "Nous condamnons sans réserve la reprise des combats à Kidal, en violation du cessez-le-feu et des autres dispositions de l’accord préliminaire de paix du 18 juin 2013", a ...


Le président malien a demandé "un cessez-le-feu immédiat" dans les combats entre forces régulières et groupes armés déclenchés mercredi matin à Kidal (nord-est), alors que les rebelles affirmaient avoir pris d’autres villes du Nord après s’être rendus maîtres de Kidal. Dans un discours prononcé lundi, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta "a indiqué que notre priorité est ...


Ce communiqué de presse du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) accuse l’armée malienne d’avoir violé le cessez-le feu négocié dimanche dernier avec les forces internationales en présence à Kidal. Le MNLA se dit «en position de légitime défense». «Suite à l’attaque menée ce matin par l’armée malienne contre la ville de Kidal, le MNLA informe l’opinion nationale ...


Les autorités maliennes ont accueilli mardi à Bamako les fonctionnaires libérés après trois jours aux mains de groupes armés à Kidal (extrême nord-est) après des combats meurtriers qui, selon une source militaire jointe sur place, ont poussé quelques centaines de civils à fuir. "Vous revenez d’un enfer. (...) Au nom de la Nation malienne, je vous souhaite la bienvenue" dans la ...


Les autorités maliennes ont accueilli mardi à Bamako les fonctionnaires libérés après trois jours aux mains de groupes armés à Kidal (extrême nord-est) après des combats meurtriers qui, selon une source militaire jointe sur place, ont poussé quelques centaines de civils à fuir. "Vous revenez d’un enfer. (...) Au nom de la Nation malienne, je vous souhaite la bienvenue" dans la ...


Les membres du Mouvement Populaire du 22 Mars étaient face aux hommes de presse pour réaffirmer leur position sur un certain nombre de préoccupations. Cette conférence était animée par Perignama Sylla, Me Mariam Diawara et Mohamed Cheick Tabouré. Selon Perignama Sylla, notre pays s’apprête à signer un accord de défense avec la France et cette signature devrait ...


Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé mardi à la désescalade dans le nord du Mali et à la reprise de négociations entre le gouvernement et la rébellion touareg, après les violences à Kidal qui ont poussé quelques centaines de civils à fuir. Dans une déclaration unanime, les 15 membres du Conseil ont condamné ces violences et ont "appelé toutes les parties à agir avec retenue et à ...


Le ministre de la Sécurité intérieure, général de son état, qui avait affirmé être sorti du bois après sa nomination, est en fait un peureux. Lors de la première mission des ministres maliens à Kidal, il ne voulait pas y aller. Il y est allé quand même, même si sur place, il n’était pas tranquille. Cette fois-ci encore, c’est le même Sada Samaké qui ne voulait pas que le Premier ministre passe la ...


Mes chers compatriotes, Vous avez suivi les développements tragiques que les mouvements armés ont tenu à donner à la visite du Premier ministre à Kidal, samedi 17 mai 2014. Cette visite avait pour but d’apporter aux populations éprouvées de nos régions septentrionales, un message fort de paix, d’espoir et de solidarité. Avec une importante délégation, le Premier ministre et une dizaine ...


L’exception Kidal ne pouvait continuer à prospérer. Pas plus que ne pouvait se poursuivre le double jeu des groupes armés. Laissons du temps à l’histoire. Elle seule définira la juste portée qu’il faut conférer au déplacement du Premier ministre à Kidal le week-end dernier. Mais le chroniqueur de l’instant qu’est le journaliste peut déjà se risquer à qualifier l’événement de ...


Mes chers compatriotes, Vous avez suivi les développements tragiques que les mouvements armés ont tenu à donner à la visite du Premier ministre à Kidal, samedi 17 mai 2014. Cette visite avait pour but d’apporter aux populations éprouvées de nos régions septentrionales, un message fort de paix, d’espoir et de solidarité. Avec une importante délégation, le Premier ministre et une dizaine ...


Après les évènement de Kidal le Samedi 17 Mai 2014, vue les flux d’informations sur la situation à Kidal, le gouvernement a estimé, qu’il est nécessaire d’échanger avec la presse nationale sur la question. Cette rencontre selon le Ministre visait d’une part à communiquer à la presse, les informations réelles sur la situation de Kidal et d’autre part, rappeler à la presse certaines règles ...


Ouagadougou, le 19 mai 2014 : La cinquième réunion des chefs des Services de Renseignement et de Sécurité des pays de la région sahélo-saharienne s’est ouverte aujourd’hui à Ouagadougou. La réunion se conclura demain, 20 mai 2014, par l’adoption de conclusions opérationnelles sur les mesures à prendre dans les mois qui viennent en matière de lutte contre...


La corruption et la délinquance financière seront désormais plus efficacement combattues dans notre pays. Les députés se sont quittés tard jeudi dernier après avoir examiné et approuvé à l’unanimité des 127 votants le projet de loi portant prévention de l’enrichissement illicite. Un texte très attendu dont l’adoption a été saluée par plusieurs personnalités. Le texte ainsi adopté va ...


La corruption et la délinquance financière seront désormais plus efficacement combattues dans notre pays. Les députés se sont quittés tard jeudi dernier après avoir examiné et approuvé à l’unanimité des 127 votants le projet de loi portant prévention de l’enrichissement illicite. Un texte très attendu dont l’adoption a été saluée par plusieurs personnalités. Le texte ainsi adopté va ...


Le Mali s’est déclaré dimanche "en guerre" contre les "terroristes", au lendemain de combats meurtriers à Kidal (nord), fief de rebelles touareg où, selon Bamako, environ 30 fonctionnaires sont retenus en otages, et huit personnes assassinées selon l’ONU. Pendant que le Premier ministre malien Moussa Mara étaient en visite à Kidal, chef-lieu de région à plus de 1.500 km au nord-est ...


Le chef de la mission de l’ONU au Mali (Minusma) a annoncé dimanche "l’assassinat de deux civils et six officiels maliens à Kidal", ville du nord-est de ce pays où des affrontements meurtriers ont opposé samedi les forces maliennes à des groupes hommes armés. "Le représentant spécial du Secrétaire général (de l’ONU) et chef de la Minusma, Albert Koenders, condamne de la manière ...


La mission de stabilisation des Nations-Unies au Mali (Minusma) vient de renforcer ses capacités avec l’acquisition de quatre hélicoptères de combat. Deux premiers Apaches appartenant au contingent hollandais de la Minusma et en partance pour Gao ont été présentés à la presse vendredi dernier. C’était à la Base aérienne 101 de Sénou en présence du général Kazura, commandant de ...


Dans le cadre de la recherche des voies et moyens pour une sortie de crise au Mali, l’État malien et certains groupes rebelles conviennent de la nécessité d’instaurer le dialogue et la négociation. La seule pomme de discorde qui retarde l’entame de ces discussions est le choix du lieu devant abriter la ou les rencontres. Rappelons que dans la résolution des crises armées, deux solutions...


Le Gouvernement de la République du Mali, en sa qualité de Président de la Plateforme ministérielle de coordination (PMC) des Stratégies Sahel, a organisé la deuxième réunion de cette Plateforme à Bamako, le 16 mai 2014 sous la présidence de son Excellence Monsieur Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale ...


Voyage de Moussa Mara dans le nord : Le PM à Kidal ce samedi  (L'indicateur du Renouveau,17/05/2014)

Pour son premier déplacement dans le Nord du Mali, le Premier ministre Moussa Mara se rendra à Tombouctou et à Kidal. L’annonce du périple du PM dans l’Adrar des Ifoghas, si elle se réalisait, concrétiserait le retour au processus de paix interrompu. Cette visite du Premier ministre dans les régions du Nord sera mise à profit pour rencontrer les autorités administratives et politiques, ...


Avant cette histoire d’avion acheté sans aucun respect du code des marchés publics, -et avec à la clé des arguments sans tête ni queue, l’évocation du simple nom de Moussa Mara qui suscitait espoir, confiance et admiration de la part de l’écrasante majorité des Maliens. Mais il lui a fallu juste ce mensonge d’Etat pour voir, sur lui pleuvoir critiques et défis. Et non moins des appels à ...


Avant cette histoire d’avion acheté sans aucun respect du code des marchés publics, -et avec à la clé des arguments sans tête ni queue, l’évocation du simple nom de Moussa Mara qui suscitait espoir, confiance et admiration de la part de l’écrasante majorité des Maliens. Mais il lui a fallu juste ce mensonge d’Etat pour voir, sur lui pleuvoir critiques et défis. Et non moins des appels à ...


La traque aux jihadistes continue dans le nord du Mali. Les militaires français ont interpellé dimanche dernier l'ancien commissaire islamique d'Ansar Dine à Kidal. Il est soupçonné de complicité active avec les mouvements terroristes et d’être impliqué dans un attentat qui a coûté la vie à deux soldats sénégalais de la Minusma en décembre dernier. A Kidal, on le connait sous le ...


Le Premier ministre, Moussa MARA, entame à partir de ce vendredi 16 jusqu’au mardi 20 mai, une vaste tournée de six jours dans les régions du nord du Mali. Engagement pris dans la foulée de sa Déclaration de Politique Générale, et confirmée plus tard par le Chef de l’Etat lui-même, cette tournée est la manifestation de l’intérêt des autorités publiques pour les questions touchant le ...


BAMAKO - Le Mali doit mobiliser la somme de 681 milliards de FCFA (environ 1,36 milliard USD) d'ici la fin de 2014, sur les 2.155 milliards (4,3 milliards USD) promis en 2013 lors de la conférence des donateurs pour le développement du Mali, le 15 mai 2013 à Bruxelles, a affirmé jeudi à Bamako le Premier ministre malien Moussa Mara. Cette indication a été faite à l'ouverture de...


Depuis un certain temps, le Fonds monétaire international (FMI) a engagé une campagne de dénigrement contre notre pays. La dernière en date est une prétendue demande d’explication du gouvernement par rapport à l’achat de l’avion présidentiel et au contrat d’armement alors qu’il a été informé par le ministère de l’Economie et des Finances du détail de ces différents dossiers. Découvrez ...


Disparition de 15 véhicules et des meubles. Sans compter la gestion opaque du budget de l’Assemblée nationale. Le Président Issaka Sidibé est dans le champ de tir de certains de ses pairs, à moins de 8 mois à la tête de l’Assemblée Nationale, jamais, un Président de l’Assemblée nationale du Mali démocratique n’a connu un tel revers. Qu’est-ce qui se passe dans ce régime de Ibrahim ...


Depuis un certain temps, le Fonds monétaire international (FMI) a engagé une campagne de dénigrement contre notre pays. La dernière en date est une prétendue demande d’explication du gouvernement par rapport à l’achat de l’avion présidentiel et au contrat d’armement alors qu’il a été informé par le ministère de l’Economie et des Finances du détail de ces différents dossiers. Découvrez ...


Il y a tout juste un an, le 15 mai 2013, la communauté internationale se réunissait à Bruxelles et décidait de mobiliser plus de 3 milliards d’euros pour le Mali. Le pays sortait tout juste d’une guerre de reconquête ayant permis la libération du nord du pays par les groupes islamistes, et préparait l’organisation de son élection présidentielle. Aujourd'hui, les bailleurs se rassemblent à nouveau, ...


« Le Rôle des mécanismes traditionnels de prévention et de gestion des conflits », un vaste sujet qui sera abordé lors des échanges de la 3ème rencontre sur la réconciliation nationale avec les étudiants des Universités de Bamako, organisées par les universités et la Minusma jeudi 15 mai 2014. Ce débat fait partie d’une série de rencontres dont les deux premières ont été de véritables ...


Le congrès du Haut conseil pour l’unicité de l’Azawad (HCUA), l’un des groupes armés touareg implanté à Kidal et dans sa région, s’est terminé ce mardi. Il fut notamment question de la nouvelle orientation du mouvement et des futures négociations avec le gouvernement malien.
Les héritiers du chef islamiste malien Iyad Ag Ghali ont d’abord réaffirmé l’

Le congrès du Haut conseil pour l’unicité de l’Azawad (HCUA), l’un des groupes armés touareg implanté à Kidal et dans sa région, s’est terminé ce mardi. Il fut notamment question de la nouvelle orientation du mouvement et des futures négociations avec le gouvernement malien.
Les héritiers du chef islamiste malien Iyad Ag Ghali ont d’abord réaffirmé l’« attachement à l’Islam et à ses valeurs »

Le ministre de la Justice a invoqué l’intérêt d’améliorer l’administration de la justice pour expliquer ce redéploiement de grande ampleur des magistrats.
Les nominations et les mutations des magistrats du parquet et des juges de paix à compétence étendue étaient l’ordre du jour du Conseil supérieur de la magistrature qui s’est réuni hier à Koulouba autour de son président, le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita.

Le président de la République a tranché : le garde des Sceaux, Me Mohamed Ali Bathily, et le procureur général près la Cour d’appel, qui ne s’apprécient pas beaucoup, sont condamnés à collaborer dans l’intérêt de l’affirmation de la justice au Mali.
Tenu hier à Koulouba sous la présidence du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, le Conseil supérieur de la magistrature a provoqué un grand

Un véhicule de la MINUSMA a sauté hier sur une mine à Kidal dans le quartier « Aliou ». Selon des témoins, l’incident s’est produit à 7 h 07 mn du matin. Le bilan humain est de 5 soldats blessés. L’attentat à la mine s’est déroulé non loin de la base de la MINUSMA dans la ville. Le bureau de communication de la mission onusienne à Bamako a confirmé l’incident en précisant qu’il n’y a pas eu de mort,

Pour un positionnement politique ou a-t-il réellement des preuves de ce qu’il avance ? L’accusation porté contre l’ancien Premier ministre Soumana Sacko, d’avoir détourné 52 milliards de FCFA, par l’honorable Kalilou Ouattara n’est pas prête à s’estomper, quand on sait que l’homme qui ne se reproche rien a décidé de laver son honneur en portant plainte.

Le Premier ministre Moussa Mara s’est-il planté sur la question de l’avion présidentiel ? Ou a-t-il été induit en erreur par l’inamovible Soumeylou BoubèyeMaiga, ministre de la Défense et des Anciens Combattants qui dispose suffisamment d’éléments pour s’expliquer sur cet appareil qui fait partie du patrimoine de la défense ? C’est la question qui taraude l’esprit des Maliens qui ne ...


Le Premier ministre Moussa Mara s’est-il planté sur la question de l’avion présidentiel ? Ou a-t-il été induit en erreur par l’inamovible Soumeylou BoubèyeMaiga, ministre de la Défense et des Anciens Combattants qui dispose suffisamment d’éléments pour s’expliquer sur cet appareil qui fait partie du patrimoine de la défense ? C’est la question qui taraude l’esprit des Maliens qui ne ...


S’il y a un constat partagé par tous les Maliens, dans un domaine clé de la vie de la nation, c’est bien l’éducation, particulièrement celle au niveau supérieur qui va de mal en pis. Les diplômés du pays sont à la peine à l’international mais aussi de plus en plus face à des diplômés de pays voisins sur le marché national. Pour y prendre garde, avec la mondialisation et la libre circulation des...


Dans le cadre de sa tournée de remerciements, après la tenue du Congrès qui l’a porté à la tête du parti FARE An Ka Wuli (forces alternatives pour le renouveau et l’émergence), l’Ex-Premier ministre, Modibo Sidibé, à la tête de la délégation du bureau exécutif, a rencontré la section de la commune III du District de Bamako, le samedi 10 mai 2014. Commune par commune, Modibo Sidibé va à ...


Le bureau de la sous-section du Parti Citoyen pour le Renouveau de Ouenzzindougou dans la commune du Mandé, a effectué le samedi 10 mai 2014, sa rentrée politique. C’était au foyer des jeunes Mady Koné en présence du Bureau national du PCR avec à sa tête Ousmane Ben Fana Traoré, président du parti. Cette cérémonie était placée sous le thème : « l’emploi des jeunes ...


Le « cancre » des professeurs maliens, cet homme qui n’a jamais su profiter des occasions qui s’offrent à lui, pour s’exprimer publiquement. On se demanderait si ce qu’il a à dire est crédible auprès du peuple malien ? Il s’agit en l’occurrence du Pr. Issa N’Diaye, qui a cru bon de s’adonner à une campagne de dénigrement visant à saborder les efforts des maliens, les vrais patriotes de ce ...


Au-delà des nombreux Maliens qui ont exprimé leur ras-le-bol de la gestion catastrophique d’IBK, les bailleurs de fonds sont aussi inquiets pour leur argent. Ainsi, le Fonds monétaire international (FMI) a, de sources concordantes, saisi les autorités maliennes par rapport à l’attribution du contrat d’armement et à l’achat de l’avion présidentiel. En huit mois de gouvernance, jamais ...


Le « cancre » des professeurs maliens, cet homme qui n’a jamais su profiter des occasions qui s’offrent à lui, pour s’exprimer publiquement. On se demanderait si ce qu’il a à dire est crédible auprès du peuple malien ? Il s’agit en l’occurrence du Pr. Issa N’Diaye, qui a cru bon de s’adonner à une campagne de dénigrement visant à saborder les efforts des maliens, les vrais patriotes de ce ...


Le président du Haut conseil islamique (HCI) du Mali, Mahmoud Dicko, a effectué une visite à Ségou au cours de laquelle il a prôné la tolérance et l’unité des frères musulmans. Samedi dernier sous un ciel nuageux les leaders religieux de Ségou ont reçu la visite du président du Haut conseil islamique du Mali, Mahmoud Dicko, de retour de Yorosso. A cette rencontre, il a invité les musulmans...


Ces derniers temps, il y a de quoi nous changer du pessimisme ambiant du Mali. Quelques mois après la présentation au public du premier ordinateur « made in Mali », « Limmorgal », c’est un jeune opérateur économique malien de 34 ans, Alou Yattassaye, qui vient de mettre au point le premier smartphone malien, YUV Smart (entendez par là Yattassaye Universal Smart). C’est un smartphone...


La Direction de l’information des relations publiques des armées (DIRPA), après publication de notre article sur le sort réservé aux avions de l’opération « Sandiji », a tenu à donner quelques précisions. Selon le porte-parole adjoint de la Dirpa le Colonel Souleymane Dembélé, l’armée de l’air n’a pas l’intention de s’accaparer des avions de cette opération qui appartiennent à l’Etat, ...


La Direction de l’information des relations publiques des armées (DIRPA), après publication de notre article sur le sort réservé aux avions de l’opération « Sandiji », a tenu à donner quelques précisions. Selon le porte-parole adjoint de la Dirpa le Colonel Souleymane Dembélé, l’armée de l’air n’a pas l’intention de s’accaparer des avions de cette opération qui appartiennent à l’Etat, ...


Le ministre de l’Enseignement Supérieur , Me Mountaga Tall a effectué une visite guidée à l’Ecole Normale Supérieure (E.N.S.U.P) le mercredi 7 mai dernier. C’était en présence d’Ibrahima Camara, Directeur Général de l’ENSUP, M. Soiba Diarra, Directeur des études et de nombreux professeurs et étudiants de cette école. Le ministre et sa délégation ont visité les dernières salles du ...


De retour de Gao dans le cadre de la politique de réconciliation nationale, la présidente de l’Association pour le progrès et la défense des droits des femmes (APDF) a lancé un cri du cœur pour les trois régions du nord du Mali, particulièrement la cité des Askias (Gao) dont les infrastructures socio-économiques ont été détruites durant l’occupation des groupes obscurantistes. C’est à ...


Plus de 1.600 Maliens réfugiés au Niger ont volontairement regagné leur pays en dix jours et se sont installés dans la région de Gao (nord-est du Mali), a indiqué jeudi le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha). « Entre le 26 avril et le 4 mai, plus de 1.600 Maliens » sont partis « spontanément du camp de Mangaize, (dans la) région de Tillabéri au....


Le Forum multi-acteurs s’est ouvert hier au CICB sous la présidence du ministre de la Décentralisation et de la Politique de la ville, Ousmane Sy. Son objectif est d’établir une cartographie des vulnérabilités, des différentes menaces et défis sécuritaires du local au national, afin d’élaborer des propositions consensuelles pour forger une nouvelle approche de la gouvernance sécuritaire ...


Il faut d’entrée signaler que la décision de l’ADEMA-PASJ de se ranger dans la majorité présidentielle a mis du temps avant d’être prise. Certains responsables ne l’approuvent pas jusqu’à présent mais par respect « aux aînés » et par résignation, ils ont décidé de faire profil bas. D’autres hauts responsables du parti ont eu le courage d’exprimer clairement leur position en affirmant que les ...


Le Forum multi-acteurs s’est ouvert hier au CICB sous la présidence du ministre de la Décentralisation et de la Politique de la ville, Ousmane Sy. Son objectif est d’établir une cartographie des vulnérabilités, des différentes menaces et défis sécuritaires du local au national, afin d’élaborer des propositions consensuelles pour forger une nouvelle approche de la gouvernance sécuritaire ...


Un huitième soldat français a trouvé la mort dans la nuit de mercredi à jeudi au Mali dans le Nord, près d’un an et demi après le lancement de l’opération Serval. Il s'agit d'un sous-officier du 2e régiment de parachutistes de Calvi. Le légionnaire a été tué par un engin explosif, a indiqué Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. Il a également annoncé que l’intervention française sur place ...


La spécificité du programme de 2014 dont vont bénéficier plus de 4500 diplômés, est son orientation vers le secteur rural qui recèle d’énormes opportunités d’apprentissage. « Vive la jeunesse et en avant pour l’emploi des jeunes ! ». C’est par ce mot d’ordre que le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a lancé hier, le 7ème programme de stage de qualification professionnelle ...


La semaine dernière, le PM était devant l’Assemblée nationale pour expliquer sa déclaration de politique générale. Une DPG approuvée par la majorité des représentants du peuple. La cérémonie était transmise directement sur les ondes de l’ORTM. Un point d’achoppement opposant le PM et l’opposition a retenu l’attention des téléspectateurs. Il s’agit des raisons peu convaincantes...


La semaine dernière, le PM était devant l’Assemblée nationale pour expliquer sa déclaration de politique générale. Une DPG approuvée par la majorité des représentants du peuple. La cérémonie était transmise directement sur les ondes de l’ORTM. Un point d’achoppement opposant le PM et l’opposition a retenu l’attention des téléspectateurs. Il s’agit des raisons peu convaincantes...


Sortie de crise : Le Japon reprend sa coopération avec le Mali  (L'indicateur du Renouveau,08/05/2014)

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience ce mercredi Akira Matsubara, ambassadeur du Japon au Mali. Le diplomate nippon est venu annoncer au chef de l’Etat la reprise officielle de la coopération avec son pays, coopération suspendue depuis le coup d’Etat du 22 mars 2012. Le diplomate nippon a assuré le chef de l’Etat de la volonté de son pays à poursuivre ...


Paris - Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a indiqué jeudi sur BFM TV et RMC que l’opération Serval au Mali était "en train de se terminer dans sa phase de guerre frontale contre les groupes jihadistes". "Nous sommes en train de nous réorganiser pour avoir une conception régionale du contre-terrorisme", a expliqué le ministre, précisant que 1.000 soldats français allaient être ...


Le chef d’Etat-major général des armées en visite dans les 2è, 6è, 7è et 1è régions militaires, est allé à la rencontre aussi bien des militaires que des civils. Le chef d’Etat-major général des armées, le général de division Mahamane Touré, vient d’effectuer une tournée dans les régions militaires n° 2, 6, 7 et 1. Il a parcouru pendant dix jours (22 avril au 1er mai) plus de 4 000 kilomètres à la ...


D’un coût de 52 millions de FCFA, un goudron a été réalisé par le Génie militaire avec l’appui du ministère de l’équipement et des transports. Il a été inauguré le 6 avril 2014 par le chef d’état major de la garde Nationale, le colonel Major Zoumana Diawara. 220 mètres de long sur 8 mètres de large, ce goudron est un joyau pour les femmes et leurs enfants de ce camp de garde nationale, tant les ...


Au chapitre des mesures individuelles, le Conseil ordinaire des ministres du 30 avril 2014 a procédé à plusieurs nominations, notamment au titre du ministère de la Jeunesse et de la Construction citoyenne. Un conseiller technique et des chargés de mission ont été confirmés ou nommés. Mais, à la grande surprise, l’un des conseillers techniques les plus expérimentés pour traiter des questions ...


D’un coût de 52 millions de FCFA, un goudron a été réalisé par le Génie militaire avec l’appui du ministère de l’équipement et des transports. Il a été inauguré le 6 avril 2014 par le chef d’état major de la garde Nationale, le colonel Major Zoumana Diawara. 220 mètres de long sur 8 mètres de large, ce goudron est un joyau pour les femmes et leurs enfants de ce camp de garde nationale, tant les ...


Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita s'est engagé à doter le secteur du développement rural de ressources adéquates en lui affectant 15% du budget national. Le chef de l'Etat a pris cet engagement lundi lors du lancement de la campagne agricole 2014-2015. Le budget 2014 de l'Etat malien s'élève à 1.555 milliards de FCFA (environ 3,1 milliards USD). Le secteur agricole fournit "36% ...


‘’Statut du député et contrôle de l’action gouvernementale’’, tel était le thème d’un atelier de renforcement des capacités des parlementaires maliens organisé par l’Institut républicain international (IRI). Cet atelier, dont la cérémonie d’ouverture était présidée par le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Mamadou Tounkara, est la toute première formation des députés de la cinquième ...


Pour le président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence, l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, le Mali a besoin d’autorités qui travaillent pour son mieux-être et non celles qui passent leur temps à » parler de tout et de rien « . Les actes parlent d’eux-mêmes. Nous sommes à l’heure du concret « . Il a ajouté que si le gouvernement veut poursuivre les actions existantes par ...


Pour le président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence, l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, le Mali a besoin d’autorités qui travaillent pour son mieux-être et non celles qui passent leur temps à » parler de tout et de rien « . Les actes parlent d’eux-mêmes. Nous sommes à l’heure du concret « . Il a ajouté que si le gouvernement veut poursuivre les actions existantes par ...


« L’époque où on posait les problèmes avec les armes est dépassée. Tout problème qu’on ne règle pas par les négociations, on ne peut pas le faire pas les armes ». Cette déclaration a été faite par Zahabi Sidi Ould Mohamed, ministre de la réconciliation nationale, le 4 mai 2014, lors de la conférence de presse du Conseil national de la communauté Bellah du Mali. Zahabi Sidi Ould ...


Signé entre le Mali, le Niger et Haut commissariat des Nations-Unies pour les refugiés, l’accord permettra aux réfugiés, qui le désirent, de retourner au Mali. Les nouvelles autorités maliennes sont résolument engagées dans le processus de retour des réfugiés maliens dans les pays limitrophes. C’est ce cadre que se situe la visite du ministre malien de l’Intérieur et de la Sécurité, le Gal Sada ...


Cet habitant, lié aux rebelles touaregs du MNLA, pourrait avoir été tué par des terroristes parce qu’il servait d’informateur au MNLA ainsi qu’aux Français de la force Serval. Vendredi soir, deux hommes à moto ont tiré sur un habitant de Kidal à son domicile. Transporté par la force française Serval à l’hôpital de Gao, l’homme est mort ce samedi matin. Sidati Ag Baye, la soixantaine, était l’ancien ...


Le débat sur la Déclaration de politique générale a montré une majorité solidaire du gouvernement, en totale phase avec le texte proposé par le Premier ministre. Par contre les charges les plus virulentes sont venues naturellement du côté de l’opposition. L’Assemblée nationale a adopté vendredi la Déclaration de politique générale du Premier ministre Moussa Mara par 121 voix ...


Mr Le Président de l’Assemblée Nationale,Mr Le Premier ministre, Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement, Chers collègues députés, Un vieil adage dit que « Le Mali peut tanguer mais le Mali ne chavirera pas ». Al Ham Dulilah, le navire Mali a certes tangué mais il n’a pas chaviré. En effet sa colonne vertébrale qui est son armée n’était pas préparée pour une ...


Le débat sur la Déclaration de politique générale a montré une majorité solidaire du gouvernement, en totale phase avec le texte proposé par le Premier ministre. Par contre les charges les plus virulentes sont venues naturellement du côté de l’opposition. L’Assemblée nationale a adopté vendredi la Déclaration de politique générale du Premier ministre Moussa Mara par 121 voix ...


« La presse malienne est engagée pour la paix et la réconciliation Nationale". Les activités sont placées sous la présidence du Ministre de l’Economie numérique de l’information et de la communication Monsieur Mahamadou CAMARA, les activités de la journée ont débuté ce matin à la Maison de la Presse de Bamako. La journée de la liberté de la presse prévoyait cette...


La rencontre s’est déroulée hier dans la grande salle de réunion de la Primature au 4ème étage. Tous les responsables des organes et organisations professionnelles de l'audiovisuel étaient présents ( environ 50 personnes)(Office de Radiodiffusion et télévision du Mali, ORTM, radios et télévisons libres). Dans un premier temps, le Chef du gouvernement, dans une adresse a ...


Les députés maliens ont adopté vendredi à une large majorité le programme de gouvernement du nouveau Premier ministre Moussa Mara, qui a appelé à un "sursaut national" pour rendre sa dignité au Mali après une profonde crise politico-militaire, a constaté un journaliste de l’AFP. La déclaration de politique générale, que M. Mara avait présentée à l’Assemblée nationale ...


Les députés maliens ont adopté vendredi à une large majorité le programme de gouvernement du nouveau Premier ministre Moussa Mara, qui a appelé à un "sursaut national" pour rendre sa dignité au Mali après une profonde crise politico-militaire, a constaté un journaliste de l’AFP. La déclaration de politique générale, que M. Mara avait présentée à l’Assemblée nationale ...


La Mission de l’Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel (MISAHEL), la Direction du Développement et de la Coopération suisse (DDC) et la station malienne Radio Kledu ont procédé, ce vendredi 2 mai 2014, à la signature d’un accord tripartite qui marque les débuts de l’émission «Anka Ben! – Faisons la paix!». Cette émission, qui sera diffusée tous les samedis à 15h00 sur les ondes ...


Au Mali, des combats auraient opposé les rebelles touaregs du MNLA aux islamistes du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). Pour le moment tout est encore très flou. Selon nos informations, ces combats se seraient déroulés dans la région de Gao, et plus précisément dans le secteur de Bourem, en brousse, au nord-ouest de la ville de Gao. Selon diverses ...